Vous êtes sur la page 1sur 19

➥ Session 6 ❐

-
L’analyse technique
✯ Introduction ✯

Le déroulement de l’analyse technique :

1 - Paramétrer son graphique

▻ Choisir son échelle de temps


▻ Définir sa visualisation des cours (bar-charts ou chandeliers japonais)

2 - L’étude des figures graphiques

▻ Tracer les supports et les résistances


▻ Détecter les figures (Étoile du matin, étoile du soir, Double bottom, ETE)

3 - L’étude des indicateurs

▻ Indicateurs de tendance (MACD, Bandes de Bollinger...)


▻ Indicateurs de de force (DMI)
▻Oscillateurs (RSI, Momentum…)
✯Partie 1 ✯
-
▪La visualisation▪

A - Les bar-charts

Les bar-charts nous donnent 4 informations sur l’évolution du marché sur une période définie :
- Le cours d’ouverture
- Le cours de clôture
- Le plus bas
- Le plus haut
B - Les chandeliers japonais

Les chandeliers japonais sont utilisés en analyse technique pour représenter un cours et ses
variations sur une période donnée.

Cette représentation graphique est la plus utilisée chez les traders, graces aux couleurs les
bougies déterminent le sens de la tendance durant une séance.

-> Lorsque la clôture de la bougie est supérieure à l’ouverture le corps est vert.
-> Lorsque la clôture de la bougie est inférieure à l’ouverture le corps est rouge.

Chandeliers japonais

Cette représentation graphique est la plus utilisée chez les traders, graces aux couleurs les
bougies déterminent le sens de la tendance durant une séance. Les chandeliers japonais nous
donnent.

Il existe différentes formes de chandeliers japonais, et ils s’interprètent de différentes façon.

En voici quelques exemples :

Les marubozu
Ce sont des bougies longues qui indiquent une forte pression acheteuse ou vendeuse.

Les marteaux
Ils sont caractérisés par une bougie courte avec une mèche très longue en dessous. Ils indiquent
le plus souvent un retournement de tendance baissière à la hausse.

Les pendus
Ils sont l’inverse exact des marteaux, soit une mèche supérieure très longue et indique un
retournement de tendance haussière à la baisse.

Les dojis
Il s’agit de figures sans corps de bougie et sont souvent synonyme d’hésitation plus ou moins
forte des investisseurs.
✯ Partie 2 ✯
-
▪L’analyse technique graphique▪

A - Détecter un support et une résistance

Définition :

Pour tracer un support/résistance il faut que celui-ci est au minimum 3 points de contact avec le
cours du marché pour qu’il soit validé.
En fonction du marché un support/résistance n’est pas forcément une ligne horizontale. En
fonction de la figure graphique concernée les lignes peuvent être ascendantes ou descendantes.
En effet, dans le cas où le cours est dans un canal haussier les lignes de supports/résistances
seront ascendantes.

Les supports et résistances sont des outils de bases à connaître. Ces indicateurs sont sûrement
les plus importants quand on sait les repérer, les interpréter, puis les utiliser.
B - Les figures de retournements de tendance

Le double top

Définition :

Un double top est une figure chartiste qui annonce un retournement de tendance à la baisse. En
général un Double Top se forme à la fin d’une tendance haussière, et marque la fin de la tendance
par un retour du mouvement baissier. Cette figure prends la forme d’un « M ».

Caractéristiques :

Un Double Top est représenté par deux sommets successifs, étant identiques. Ces sommets
rebondissent l’un après l’autre sur une droite de résistance. La ligne de cou est tracée grâce au
sommet de la figure entre les deux sommets.
Contrairement au Double Bottom où la ligne de cou est égale à la résistance, pour un Double Top
la ligne de cou est représente le support.
Interprétation :
La hauteur entre la résistance (droite en pointillé) et la ligne de cou représente l’objectif à
atteindre. Quand la ligne de cou (support) est cassée vous pouvez passer en vente.

Conclusion :
À la validation de la figure en double top (cassure de la ligne de cou), il est fréquent que le cours
effectue un pullback en résistance sur la ligne de cou avant d'atteindre l'objectif de la figure. (Les
notions de Pullback et Throwback seront abordés lors d’une prochaine session)

Le double bottom

Définition :
A l’inverse d’un double top, le double bottom est une figure qui annonce un retournement de
tendance à la hausse. Généralement le double top se forme à la fin d’une tendance baissière, par
deux droites horizontales. Cette figure prend la forme d’un « W ».

Caractéristiques :
Cette configuration est formé de deux creux successifs. Les oscillations à l’intérieur des deux
droites sont identiques. À la validation de cette figure il est fréquent que le cours effectue un
pullback sur la ligne de cou avant d'atteindre l'objectif de la figure.
Interprétation :
La hauteur entre le support et la ligne de cou représente l’objectif à atteindre. Pour trader sur un
double bottom vous pouvez attendre la cassure de la ligne de cou pour passer à l’achat. Votre
stop-loss devra être placé juste en dessous de la ligne de cou.

Conclusion :
Tout comme le double top, pour déterminer l’objectif à atteindre on reportera la hauteur des
oscillations sur la ligne de cou.

L’Epaule-Tête-Epaule

Définition :
La figure en Epaule-Tête-Epaule (ETE) se compose de 3 sommets successifs :
- Deux petits sommets appelés « épaule » ;
- Un sommet plus haut au milieu appelé « tête ».

Caractéristiques :

L’ETE se forme sur une ligne de support, appelée "ligne de cou ». Cette ligne de cou n’est pas
obligatoirement horizontale, son inclinaison peut aller jusqu’à 20%. Quand la ligne de cou est
cassée, la probabilité de
baisse est de 95%.
Interprétation :
Cette figure est le plus souvent placée en fin de tendance haussière et annonce un retournement
de tendance à la baisse. Une ETE peut toutefois apparaître sur une tendance baissière, celle-ci
deviendra alors une figure de continuité.

Conclusion :
Dans 45% des cas un pullback intervient sur la ligne de cou. Pour déterminer l’objectif de cette
figure on prendra la hauteur entre la tête et la ligne de cou. Vous pouvez également définir un
premier objectif en reportant la hauteur d’une épaule sur la ligne de cou.

Étoile du matin

L’étoile du matin est une figure technique qui annonce un retournement de tendance haussier.
(retournement de creux)
L’étoile du matin est formée par :
- Une première bougie baissière avec un grand corps
- Une deuxième bougie haussière ou baissière qui forme un petit gap entre la première
bougie est celle-ci
- Et une troisième bougie haussière avec un grand corps qui doit être englobée par la
première bougie
Interprétation :
Quand la première bougie de la figure se forme la tendance est baissière. Au moment de la
formation de la deuxième bougie le petit corps et les petites mèches montrent que la tendance
s’essouffle. La troisième bougie sert à valider le retournement de tendance à la hausse.

Conclusion :
La figure a une meilleure fiabilité si :
- Le corps de la troisième bougie forme un gap haussier
- Les mèches et le corps de la deuxième bougie sont très petits
- Le corps de la troisième bougie est très grand

Étoile du soir

À l’inverse de l’étoile du matin, l’étoile du soir annonce un retournement de tendance baissier.


(retournement de sommet)
L’étoile du soir est formée par :
- Une première bougie haussière un grand corps
- Une deuxième bougie haussière ou baissière qui forme un petit gap entre la première bougie
et celle-ci.
- Et une troisième bougie baissière qui possède un grand corps et qui est englobée par la
première bougie.
Interprétation :
Quand la première bougie de la figure se forme la tendance est haussière. Au moment de la
formation de la deuxième bougie le petit corps et les petites mèches montrent que la tendance
s’essouffle. La troisième bougie haussière sert à valider le retournement de tendance à la baisse.

Conclusion :
La figure a une meilleure fiabilité si :
- Le corps de la troisième bougie forme un gap baissier
- Les mèches et le corps de la deuxième bougie sont très petits
- Le corps de la troisième bougie est très grand
✯ Partie 3 ✯
-

▪L’analyse technique statistique▪

L’analyse technique statistique repose sur 3 groupes d’indicateurs :


- Les indicateurs de tendances (ils déterminent la dynamique d’un marché et se construit
autour de moyennes mobiles)
- Les indicateurs de force (ils calculent la puissance d’une tendance observée)
- Les oscillateurs (ils permettent de détecter les zones de surachat et de survente et d’anticiper
les phases d’accélération)

A - Un indicateur de tendance

La moyenne mobile

Définition :
Les moyennes mobiles sont les indicateurs d’analyses techniques les plus efficaces.
Une moyenne mobile représente l’évolution des cours de X période divisé par ce même nombre
de période. En général les moyennes mobiles sont utilisés sur les périodes suivantes : 50, 100 et
200jours.

Caractéristiques :
Selon votre stratégie et du dynamisme du marché attendu on peut utiliser différents types de
moyennes mobiles :
-la moyenne mobile simple
-la moyenne mobile exponentielle
-la moyenne mobile pondéré
Interprétation :
Pour le trading de tendance, l’intersection entre une moyenne mobile de courte période et une
moyenne mobile de longue durée peut représenter un signal d’achat ou de vente.
Une fois que le marché est dans sa tendance (haussière ou baissière) les éventuels rebonds du
marchés pourront également engendrer des possibilités de positions acheteuses ou vendeuses.

Dans un marché en range le plus prudent est de ne pas trader, il est conseillé d’attendre une
cassure de cette zone de range pour rentrer en position.

Conclusion :
Les moyennes mobiles nous permettent d’identifier la tendance du marché et nous fournissent
des signaux d’achats et de ventes. Bien que cet indicateur se révèle efficace, il est déconseillé de
l’utiliser seul.
B - Un indicateur de force

Le MACD

Définition :

Le MACD, de l’anglais Moving Average Convergence Divergence, signifie convergence et


divergence des moyennes mobiles. Les paramètres par défaut de ses moyennes mobiles sont :
9,12,26.
Cet indicateur est très utilisé pour l’analyse technique, son rôle est d’identifier les tendances et
d’anticiper l’évolution des marchés.

Caractéristiques :

La ligne MACD et la ligne de signal nous permettent de déterminer si l’histogramme du MACD est
positif ou négatif.
Si la ligne MACD est est au-dessus de la ligne de signal l’histogramme est positif, alors que si la
ligne MACD est en-dessous de la ligne de signal, l’histogramme est négatif.
Interprétation :
Il existe deux manières d’interpréter le MACD :

1 - Trader les tendances :

Si l’histogramme du MACD et sa ligne de signal sont au-dessus de la ligne 0, le marché est dans
une tendance haussière. Au contraire, si l’histogrammes et la ligne de signal du MACD sont en-
dessous de 0 le marché est alors dans une tendance baissière.

2 - Trader les divergences (contre-tendance) :

Une divergence haussière apparaît lorsque le cours du marché marque un premier creux plus haut
que son second, tandis que le premier creux de l’histogramme est plus bas que le deuxième.

A l’inverse, on repère une divergence baissière lorsque le cours du marché est marqué d’un
premier sommet plus bas que son second, tandis que le premier sommet de l’histogramme est
plus haut que le deuxième.
Conclusion :

Le MACD nous permet de déterminer la tendance de fond du marché et peut-être utilisé en


Scalping, Day trading et Swing trading.

Le DMI

Définition :

L’indicateur DMI (Directional Movement Index) varie dans un intervalle de 0 à 100 et permet de
mesurer la force d’une tendance.

Caractéristiques :

Le DMI se compose de trois courbes :

-Le DI+ : il indique le mouvement haussier


-Le DI- : il indique le mouvement baissier
-L’ADX : il indique la force des mouvements baissiers ou haussiers
Interprétation :

L’ADX permet de mesurer la force des mouvements observés. Un ADX supérieur à 25 signifie que
la tendance observée est forte, c’est à ce moment qu’il faut prendre position. S’il est inférieur à 20,
la tendance observée est considérée comme non significative.

Conclusion :

Les signaux d'achats ou de ventes peuvent être déterminés par le croisement du DI+ et du DI–. Ce
signal sera plus fort si l’ADX est à un niveau élevé.
C - Les oscillateurs

Le Momentum

Définition :

Le momentum fait parti de la famille des oscillateurs, il permet de déterminer la force qui demeure
derrière une tendance.
Cet indicateur trace une courbe qui converge de chaque côté d’une ligne à un niveau de 100.

Caractéristiques / Interprétation :

Le momentum s’utilise pour évaluer la tendance. Dans ce cas, le momuntum traduit une tendance
baissière quand il est en-dessus de 100, à l’inverse, il traduit une tendance haussière quand il est
au-dessus de 100.

Le momutum s’utilise également pour pour trader les divergences. Une divergence apparaît
lorsque l’évolution du cours du marché est différente de l’évolution de l’indicateur momentum. Une
divergence haussière permet d’acheter le marché, alors qu’une divergence baissière permet de
vendre le marché.
⤋ Pour nous rejoindre ⤋

https://www.facebook.com/groups/lacryptomonnaieunevidence

https://www.youtube.com/channel/UC3gX__T6zhviDxWRoQSCZkA

https://t.me/CryptoantidottFormation