Vous êtes sur la page 1sur 6

Cours de Béton Armé – 2020

Tableau 6 : Coefficients multiplicateurs du diagramme simplifié

Classe de résistance de
béton [MPa]

50
0,8 0,8
400
50
1 1
200

Caractéristiques de résistance et de déformation du béton

Tableau 7 : Caractéristiques de résistance et de déformation du béton

Classes de résistance du béton Formule


! 12 16 20 25 30 35 40 45 50 55 60 70 80 90
[MPa]
!, "#$
15 20 25 30 37 45 50 55 60 67 75 85 95 105
[MPa]
%
20 24 28 33 38 43 48 53 58 63 68 78 88 98 ! & 8'()
[MPa]
./0
*% *%+ 0,3 - ! 150/60
1,6 1,9 2,2 2,6 2,9 3,2 3,5 3,8 4,1 4,2 4,4 4,6 4,8 5,0 6
[MPa] *% + 2,12. ln 1 & 78 >C50/60
9:
*! :,:;
1,1 1,3 1,5 1,8 2,0 2,2 2,5 2,7 2,9 3,0 3,1 3,2 3,4 3,5 *! :,:; + 0,7. *%
[MPa]
*! :,=;
2,0 2,5 2,9 3,3 3,8 4,2 4,6 4,9 5,3 5,5 5,7 6,0 6,3 6,6 *! :,=; + 1,3. *%
[MPa]
:,0
> % > % + 22 ? @
%

[GPa]
27 29 30 31 33 34 35 36 37 38 39 41 42 44 10
% A '()
B9 1,8 1,9 2,0 2,1 2,2 2,25 2,3 2,4 2,45 2,5 2,6 2,7 2,8 2,8 B ‰ + 0,7
:,09
2,8
9 %
(‰)
E
98
B"9 3,5 3.2 3.0 2.8 2.8 2.8 B "9 ‰ + 2,8 & 27 ?
100
%
@
(‰)
! F 50 '()
B
:,;0
. B . ‰ + 2,0 & 0,085 50
2,0 3.2 3.0 2.8 2.8 2.8
(‰) ! F 50 '()
B
E
90 !
". B ". ‰ + 2,6 & 35 ? @
(‰) 3,5 3,1 2,9 2,7 2,6 2,6 100
! F 50 '()
E
90 %
A 2,0 1,75 1,6 1,45 1,4 1,4
A + 1,4 & 23,4 ?
100
@

! F 50 '()
B 50
0 B . ‰ + 1,75 & 0,55
(‰) 1,75 1,8 1,9 2,0 2,2 2,3 40
! F 50 '()
B
E
90 !
"0 B ". ‰ + 2,6 & 35 ? @
(‰) 3,5 3,1 2,9 2,7 2,6 2,6 100
! F 50 '()

J. TMAR - 12 - A. TMAR
Cours de Béton Armé – 2020

Chapitre 3-

Un béton durable s'appuie sur un ensemble de recommandations normatives

relatives …………………………………………………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………………………………………………………………

Choix de la durée d’utilisation du projet (ECO)

Tableau 8 : Durée d’utilisation de projet (ECO)


Catégorie de durée Durée Durée indicative
d’utilisation de indicative selon selon-ANF EC0 [ans] Exemple
projet EC0 [ans]
Structures provisoires
1 10 10
non réutilisables
Elément structuraux
2 10 à 25 25
remplaçable
Structures agricoles et
3 15 à 30 25
similaires

………………………………………
………. ………… …………..
………………………………………

Bâtiments
monumentaux, ponts et
5 100 100
autres ouvrages de
génie civil

Conditions d'environnement
Les conditions d'exposition sont ……………………………………………………………………………...

auxquelles ……………………………………………………………….., en plus des actions


mécaniques, les différentes actions dues à l’environnement sont réparties en dix-
huit sous-classes d’exposition regroupées en six classes :

J. TMAR - 13 - A. TMAR
Cours de Béton Armé – 2020

Tableau 9 : Classes d'exposition en fonction des conditions d'environnement (EN 206-1)

Désignation Description de l'environnement Exemples informatifs illustrant le


de la classe choix des classes d'exposition
1. Aucun risque de corrosion ni d'attaque
X0 Béton non armé et sans pièces métalliques Béton à l'intérieur de bâtiments où le taux
noyées : toutes expositions sauf en cas de d'humidité de l'air ambiant est très faible
gel/dégel, d'abrasion et d'attaque chimique
Béton armé ou avec des pièces métalliques
noyées : très sec
2. Corrosion induite par carbonatation
XC1 Sec ou humide en permanence Béton à l'intérieur de bâtiments où le taux
d'humidité de l'air ambiant est faible Béton
submergé en permanence dans de l'eau
XC2 Humide, rarement sec Surfaces de béton soumises au contact à
long terme de l'eau
Un grand nombre de fondations
XC3 Humidité modérée Béton à l'intérieur de bâtiments où le taux
d'humidité de l'air ambiant
est moyen ou élevé
Béton extérieur abrité de la pluie
XC4 Alternativement humide et sec Surfaces de béton soumises au contact de
l'eau, mais n'entrant pas dans la classe
d'exposition XC2
3. Corrosion induite par les chlorures
XD1 Humidité modérée Surfaces de béton exposées à des chlorures
transportés par voie aérienne
XD2 Humide, rarement sec Piscines
Éléments en béton exposés à des eaux
industrielles contenant des chlorures
XD3 Alternativement humide et sec Éléments de ponts exposés à des projections
contenant des chlorures
Chaussées
Dalles de parcs de stationnement de
véhicules
4. Corrosion induite par les chlorures présents dans l'eau de mer
XS1 Exposé à l'air véhiculant du sel marin mais Structures sur ou à proximité d'une côte
pas en contact direct avec l'eau de mer
XS2 Immergé en permanence Éléments de structures marines
XS3 Zones de marnage, zones soumises Éléments de structures marines
à des projections ou à des embruns
5. Attaque gel/dégel
XF1 Saturation modérée en eau, sans agent Surfaces verticales de béton exposées à la
de déverglaçage pluie et au gel
XF2 Saturation modérée en eau, avec agents Surfaces verticales de béton des ouvrages
de déverglaçage routiers exposés au gel et à l'air véhiculant
des agents de déverglaçage
XF3 Forte saturation en eau, sans agents de Surfaces horizontales de béton exposées à la
déverglaçage pluie et au gel
XF4 Forte saturation en eau, avec agents de Routes et tabliers de pont exposés aux
déverglaçage ou eau de mer agents de déverglaçage.
Surfaces de béton verticales directement
exposées aux projections d'agents de
déverglaçage et au gel.
Zones des structures marines soumises aux
projections et exposées au gel
6. Attaques chimiques
XA1 Environnement à faible agressivité 0
chimique
selon l'EN 206-1, Tableau 2
XA2 Environnement d'agressivité chimique Sols naturels et eau dans le sol
modérée
selon l'EN 206-1, Tableau 2

J. TMAR - 14 - A. TMAR
Cours de Béton Armé – 2020

XA3 Environnement à forte agressivité chimique Sols naturels et eau dans le sol
selon l'EN 206-1, Tableau 2

Détermination de l’enrobage des armatures

………………………………………………

Enrobage minimal cmin

……………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………

Avec : ………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………

∆1H"I,J : marge de sécurité


∆1H"I,K* : réduction de l’enrobage minimal dans le cas d’acier inoxydable
∆1H"I,LHH : réduction de l’enrobage minimal dans le cas de protection
supplémentaire
L’EC2 et l’annexe nationale (française) recommandent les valeurs suivantes :
∆1H"I,J =0
∆1H"I,K* = 0
∆1H"I,LHH = 0

Donc on peut écrire :

………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………

3.1.1. Enrobage minimal vis-à-vis les exigences d’adhérence 1%MN,#

CPQR,S étant l’enrobage minimal vis-à-vis les exigences d’adhérence :

Tableau 10 : Enrobage minimal 1%MN,# vis-à-vis des exigences d’adhérence

Exigence vis-à-vis de l’adhérence


Disposition des armatures Enrobage minimal TUVW,X (1)

Armature individuel ………………………………………………………………


Paquet Diamètre équivalant (∅N )
(1)
Si la dimension nominale de plus gros granulat est supérieure à 32 mm,
il convient de majorer de 5mm

J. TMAR - 15 - A. TMAR
Cours de Béton Armé – 2020

Avec :
∅N + ∅ - ZA# 55 [[

A# : nombre de barres du paquet

∅ : Diamètre maximal individuel des barres du paquet

3.1.2. Enrobage minimal vis-à-vis les conditions d’environnement 1[\A,]^_

Tableau 11 : Enrobage minimal 1%MN,H"I vis-à-vis de la durabilité

Exigence environnementale TUVW,`ab [mm]


Classe Classe d’exposition selon tableau
structurale X0 XC1 XC2/XC3 XC4 XD1/XS1 XD2/XS2 XD3/XS3
S1 10 10 10 15 20 25 30
S2 10 10 15 20 25 30 35
S3 10 10 20 25 30 35 40
S4 10 15 25 30 35 40 45
S5 15 20 30 35 40 45 50
S6 20 25 35 40 45 50 55
3.1.2.1. Modulation de la classe structurale
Les modulations possibles de la classe structurale, en fonction de choix particuliers
pour le projet :
• Durée d’utilsation de projet,
• Classe de résistance du béton,
• Nature du ciment,
• Compacité du béton d’enrobage

Tableau 12 : Recommandations selon la classe structurale, pour la détermination du 1%MN,H"I


Classe d’exposition
Critère XD1/DS1 XD2/DS2 XD3/DS3/
XC0 XC1 XC2/XC3 XC4
/XA1 /XA2 XA3
Durée 100 ans : majoration de 2
d’utilisation
de projet 25 ans et moins : minoration de 1
≥C30/70 ≥C30/70 ≥C30/70 ≥C35/45 ≥C40/50 ≥ C40/50 ≥C45/55
et et et et et et et
Classe de <C50/60 <C50/60 <C55/67 <C60/75 <C60/75 <C60/75 <C70/85
résistance Minoration de 1 Minoration de 1 Minoration de 1 Minoration de 1
≥C50/60 ≥C50/60 ≥C55/67 ≥ C60/75 ≥ C60/75 ≥ C60/75 ≥ C70/85
Minoration de 2 Minoration de 2 Minoration de 2 Minoration de 2
C35/45 CEM1 C35/45 CEM1 C40/50 CEM1
Nature de Sans cendre Sans cendre Sans cendre
volcanique volcanique volcanique
liant
Minoration de 1

Enrobage
Minoration de 1
compact

Pour les classes d’expositions XF, l’enrobage sera déterminé par référence à une
classe d’exposition XC ou XD.

J. TMAR - 16 - A. TMAR
Cours de Béton Armé – 2020

Classe d’exposition
Critère
XF1 XF2 XF3 XF4

XC4 si le béton est


formilé sans
Type de salage

entraîneur d’air,
Peu fréquent XC4 Sans objet
XD1 si le béton est
Sans objet
formilé avec
entraîneur d’air
XD1, XD2,
XD3 pour les XD3 pour les
Fréquent Sans objet Sans objet
éléments très éléments très
exposés* exposés*
Très fréquent Sans objet Sans objet Sans objet XD3
* Pour les ponts : corniches, longrines d’ancrage des dispositifs de retenue, solins des joints de dilation.

Prise en compte des tolérances d’exécution


La valeur de ∆1H$c est la suivante :
- Lorsque la fabrication est soumise à un ………………………………………………….

dans lequel la surveillance inclut des mesures de l’enrobage des


armatures, il est possible de réduire la marge de calcul pour tolérance
d’exécution, de sorte que :

………………………………………………
- Lorsqu’on peut garantir l’utilisation d’un appareil de mesure ……………….

pour la surveillance ainsi que le rejet des éléments non conformes


(éléments préfabriqués, par exemple), il est possible de réduire la
marge de calcul pour la tolérance d’exécution, de sorte que :

………………………………………………

J. TMAR - 17 - A. TMAR

Vous aimerez peut-être aussi