Vous êtes sur la page 1sur 36

footba ll Ligue 1 Rennes 0-1 Bordeaux d1 femmes paris-sG 1-0 Lyon le magazine

Bordeaux bénit Katoto


Ben arfa PAGE 5
ravit Paris PAGE 16

2,90 € samedi 21 novembre 2020 75e année N° 24 222 France métropolitaine


David Vincent / AP Photo

Téji savanier
Le temps
du Gitan

alors qu’il menait 2-0 à la mi-temps, le psG


s’est sabordé en deuxième période et a encaissé
trois buts de monaco, son nouveau dauphin en L1.
une déroute inquiétante avant d’affronter Leipzig mardi.
PAGES 2 À 4

Ligue 1 monaco 3-2 paris-sG

Sale période
footba ll
Sébastien Nogier/EPA EFE /MaxPPP

Kevin Volland, aurélien tchouaméni et Rafinha

ANT 4,50 € - BEL/LUX 3,70 € - CH 4,60 FS - ESP/AND 3,90 € - G B 3,70 £ - GR 2,90 € - ITA 2 ,60 € - MAR 19 MAD - NL 2,60 € - PORT CONT 2,80 € - REU 2,20 € - TUN 4,50 DIN
2 Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

footba ll
LIGUE 1 11e journée Monaco 3-2 Paris-SG

COUP DE TONNERRE
Alain Mounic/L’Équipe

Le PSG, qui menait 2-0 à la pause, s’est incliné à Monaco, à quatre jours de recevoir Leipzig
en Ligue des champions.
êêêêêê
Championnat, la cinquième de la bats sur l’utilisation de la vidéo. En Mais elle s’arrête là : Kimpembe imaginer que l’influence du Brési-
Monaco 0 3 saison et, pour le bien de son en- attendant, c’est autour de Paris et suspendu, Kehrer toujours lien allait être autant limitée. S’il
Paris-SG 2 2 traîneur, il serait judicieux de s’en de son destin européen que les blessé, le club de la capitale devra l’avait pu, Tuchel aurait sans
épargner une sixième mardi. questions se posent, au moment sûrement aligner Diallo en char- doute sorti aussi Sarabia, Kean et

3
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL de recevoir l’actuel deuxième de nière, à côté de Marquinhos (pré- Dagba, mais il se trouve que son
DAMIEN DEGORRE Le destin européen Bundesliga. servé hier), et Kurzawa à gauche, infirmerie est autant garnie que
du PSG pose question un latéral qui a ouvert des boule- son banc. Est-ce une excuse ?
MONACO – Il s’est passé des choses Au vrai, Tuchel n’est pas respon- Tuchel a essayé de jouer vards dans son couloir en se- Pas tout à fait. À Monaco, Kovac a
étranges, hier, en Principauté : le sable de grand-chose dans le Le PSG a encaissé l’équilibriste avec conde période. Niko Kovac l’avait dû composer sans Ben Yedder,
Paris-Saint-Germain s’est incliné rendu infâme de ses joueurs en autant de buts hier ses changements d’ailleurs bien compris : la majo- Aguilar, Lecomte ni Golovine, ce
2-3 après avoir mené 2-0 à la mi- seconde période, sinon de ne pas soir (3) que lors de Hier, les Parisiens ont pu consta- rité des attaques monégasques qui pèse sans doute autant à ses
temps et s’être vu refuser deux l’avoir vu venir peut-être. Jusqu’à ses 11 précédents ter ce qu’un attaquant internatio- passaient côté Kurzawa après la yeux. Cela n’a pas empêché son
autres buts, Neymar a confondu la pause, le PSG maîtrisait son su- matches en L1. nal allemand était capable de leur pause. équipe de faire preuve d’une rési-
son retour sur les pelouses avec jet dans les grandes largeurs. Le La dernière fois qu’il a plié faire subir. Kevin Volland, 28 ans, Tuchel a bien essayé de jouer lience inattendue en seconde pé-
un concours de petits ponts et Da- doublé de Mbappé (25e, 37e s.p.), 3 fois dans une même ancien joueur du Bayer Leverku- l’équilibriste, entre gestion des riode sans jamais renoncer à ses
nilo Pereira a été placé au milieu pour son retour au jeu, était por- rencontre de Championnat sen, a signé un doublé plein d’op- temps de jeu et maintien d’un principes. L’entrée de Fabregas,
de terrain par Thomas Tuchel qui, teur des plus grands espoirs, remonte au 23 février portunisme en moins d’un quart rendement minimum. Il a rem- buteur sur penalty (84e), a égale-
ce matin, doit vraiment se de- Di Maria régalait par ses passes, contre Bordeaux (4-3). d’heure (52e, 65e), avant de subtili- placé Di Maria à l’heure de jeu et ment initié le virage pris par les
mander si le meilleur poste du Navas avait repoussé le coup Opta ser le ballon à Diallo, de pénétrer Mbappé neuf minutes plus tard, Monégasques dans la soirée. Ce
Portugais n’est pas à côté de lui, franc de Volland (10e), la seule oc- dans la surface et de se faire histoire de les ménager après matin, à la faveur de cette troi-
sur le banc. casion monégasque, et le but re- bousculer par le défenseur cen- leur séquence internationale, et il sième victoire d’affilée en Cham-
À quatre jours de la réception fusé à Kean, à la 39e minute, par tral parisien (81e). La chance du a fait entrer Neymar afin qu’il re- pionnat, ils sont deuxièmes de Li-
de Leipzig, en Ligue des cham- M. Turpin, pour une position de PSG, c’est que le RB Leipzig ne trouve un peu de rythme et de gue 1 et bourrés d’optimisme.
pions, Paris s’avance sonné par hors-jeu au départ de l’action, va compte pas d’attaquant interna- sensations. Seulement, l’entraî- Paris, lui, conserve la tête. Mais
cette défaite, la troisième en sûrement nourrir quelques dé- tional allemand dans son effectif. neur allemand ne pouvait pas elle est un brin étourdie. É
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
3

Monaco - Paris-SG : 3-2 11e journée LIGUE 1

La joie des Monégasques


contraste avec le dépit
des Parisiens, hier Des faits de jeu
contraires
au stade Louis-II.

Une boulette d’Abdou Diallo et deux décisions


de l’assistance vidéo ont été défavorables au PSG
et ont précipité sa défaite.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL
ARNAUD HERMANT

MONACO – Cela flottait dans l’air de


Monaco en seconde période, hier
soir. Un drôle de pressentiment
11e journée selon lequel ce Paris-Saint-Ger-
pts J. main du second acte ne déga-
1 Paris-SG 24 11 geait plus une grande sérénité et,
2 Monaco 20 11 au contraire, semblait sur le
3 Lille 19 10 point de s’écrouler à chaque of-
4 Marseille 18 9 fensive de l’AS Monaco. Sa maî-
5 Rennes 18 11 trise défensive des 45 premières
6 Lyon 17 10 minutes s’était envolée.
7 Montpellier 17 10 Cette déliquescence a atteint
8 Nice 17 10 son paroxysme à la 81e minute
9 Angers 16 10 sur une relance anodine. Keylor

Alain Mounic/L’Équipe
10 Metz 15 10 Navas a servi Abdou Diallo sur la
11 Bordeaux 15 11 droite de sa surface. Le défen-
12 Lens 14 8 seur, devant le pressing de
13 Brest 12 10 Kevin Volland, s’est emmêlé les
14 Nantes 11 9 pieds, le ballon lui a échappé et a
15 Saint-Étienne 10 10 été récupéré par l’Allemand. 81e minute : Abdou Diallo provoque un penalty sur Kevin Volland,
16 Reims 9 10 Diallo, en plus de son erreur avant d’être expulsé.
17 Lorient 8 10 technique, accrocha le Monégas-
18 Nîmes 8 10 que avec le bras. Rien de très mé- L1. Par deux fois, en première pas tant que ça. Le centre de vi-
19 Strasbourg 6 10 chant mais assez pour que ce période, l’assistance vidéo rendit sionnage à Paris, où les arbitres
20 Dijon 4 10 dernier, qui n’en demandait pas des décisions défavorables au vidéo traitent les matches, a dû
tant, se laisse tomber dans la club de la capitale. disposer d’images autres et plus
surface pour glaner un penalty. précises que celles montrées
Averti dans un premier temps, Le troisième but par Téléfoot, le diffuseur de la
l’ancien défenseur de Dortmund qui aurait pu rencontre. Sinon, comment ex-
a finalement été expulsé par Clé- tout changer pliquer l’annulation du but de
hier hier ment Turpin après consultation Tout d’abord, six minutes avant la Kean que le PSG a de quoi amè-
de l’assistance vidéo. Cesc Fa- pause, en annulant le but de rement regretter vu la physiono-
Monaco 0 3-2 2 Paris-SG Rennes 0-1 Bordeaux
Monaco 3-2 Paris-SG bregas a converti dans la foulée le Moise Kean (39e) pour un hors- mie du match ?
Stade Louis-II. – Temps agréable. Pelouse en bon état. Match à huis clos.
aujourd'hui penalty (84e) et porté son équipe jeu peu évident. L’assistant de Parce que sur l’autre fait de
Arbitre : M. Turpin 6 en tête au tableau d’affichage. M. Turpin a levé son drapeau à la match annulé par le VAR, les
5,9 4
6 6
3 Brest 17 h Saint-Étienne
Une grosse demi-heure plus tôt, fin de l’action mais la situation images sont très claires. Sur son
Ballo-Touré Dagba Téléfoot
S. Diop Di Maria un tel scénario paraissait totale- méritait d’être analysée sous troisième but de la soirée (44e),
demain
6 4 3 2 Nantes 13 h Metz ment inenvisageable. d’autres angles grâce à la vidéo. Kylian Mbappé, bien servi par
B. Badiashile 7 4 Kean Danilo P. A. Diallo Téléfoot Rétrospectivement, il était dit Si, sur cette action, Mbappé était Diallo, était bel et bien hors jeu.
Yo. Fofana Geubbels 15 h que cette soirée parisienne en hors jeu, sans faire pour autant Ce que le même assistant de
5 6
Mannone 6 7 K. Navas Dijon - Lens Principauté serait marquée par action de jeu à la suite d’un long M. Turpin n’avait pas vu. Le VAR


5 c Tchouaméni Volland
Disasi
7
Mbappé
5 5c
Rafinha Kimpembe
• Montpellier - Strasbourg
Reims - Nîmes
le sceau du VAR. Et pas de ma-
nière positive pour le leader de la
dégagement de Kimpembe, son
collègue italien ne le semblait
corrigea à propos sans que le
doute ne puisse exister comme
Ces trois matches en multiplex sur sur l’action de Kean. Si ces faits
7 3 2 Téléfoot et en intégralité sur les
7 de match ont été déterminants,
G. Martins

possession
Sarabia
Matsima 8 Entr. : N. Kovac (CRO) Entr. : T. Tuchel (ALL) 3 L. Kurzawa 4,2
canaux Téléfoot Stadium
Angers 17 h Lyon
Canal +
tops flops ils ne sauraient expliquer à eux
seuls la défaite parisienne et l’ef-
Remplacements Remplacements
46e : Ballo-Touré par 52 48 60ee : Di Maria par Neymar. 21 h Volland 7/10 A. Diallo 2/10 fondrement du jeu parisien
Caio Henrique (note : 7) et % 69 : L. Kurzawa par Bakker, Lille - Lorient En l’absence de Ben Yedder, l’Allemand Une première mi-temps aboutie où on après la mi-temps.
Geubbels par Fabregas. tirs cadrés Danilo P. par Paredes et Téléfoot s’est imposé en patron de l’attaque l’a senti attentif dans le duel et où ses
e
90 +4 : G. Martins par Matazo. Mbappé par Ruiz-Atil. reporté monégasque. Il a peu bousculé la prises de risque dans les relances ont
90e+1 : Tchouaméni par F. Luis. 5 4 85e : Rafinha par Florenzi.
90e+2 : S. Diop par Jovetic. Non utilisés : Rico (g.),
Marseille - Nice défense parisienne en première pu être efficaces (45e). Mais à la
Non utilisés : Majecki (g.), fautes Marquinhos, T. Pembélé, période, mais il est à la réception d’un 81e minute, il tergiverse, perd le ballon Kimpembe :
corner de Fabregas (50e), il inscrit bien
Maripan, S. Pavlovic, Millot. 12
Cartons. – 2 avertissements :
19 Fadiga.
Cartons. – 3 avertissements : sûr un doublé en étant bien placé
et offre la possibilité à Volland
de passer devant lui avant d’être «Inadmissible »
Yo. Fofana (36e), Fabregas (87e). Danilo P. (20e), Ruiz-Atil (80e), et lucide (52e, 65e), et il provoque sanctionné d’un penalty. Son passage Presnel Kimpembe (PSG,
passes réussies Kimpembe (88e).
459 430 1 expulsion : A. Diallo (83e). le penalty de la victoire (81e). parisien tourne mal… sur Téléfoot) : « On fait une bonne
541 495 première période, mais la deuxième
Mbappé 7/10 L. Kurzawa 2/10 a été inadmissible, catastrophique.
Les buts 0-1 : Mbappé (25e, passe de Di Maria). Lancé en profondeur par Di Maria, Pour son match de retour, il a offert une Une soirée cauchemardesque à oublier. On n'a pas le droit avec l'équipe et les
Mbappé dépose Disasi et croise sa frappe du pied droit, plaçant le ballon sous la barre.
0-2 : Mbappé (37e s.p.). Sur un penalty obtenu par Rafinha devant Fofana, Mbappé trompe première période de très haut niveau. Sur les accélérations de Martins, talents qu'on a. C'est le foot... On doit
Mannone, parti du bon côté mais un peu court, d'une frappe à mi-hauteur du pied droit. Des accélérations dévastatrices, une l’ex-Monégasque a systématiquement se projeter sur le match de mardi.
1-2 : Volland (52e). Après un une-deux avec Fofana, Martins se jette dans la surface pour puissance foudroyante. Le tout ponctué souffert. Son placement est très Celui-là est terminé, même si c'est
tirer. C'est dévié par Kimpembe dans les pieds de Volland, qui bat Navas de près du gauche. d’une grosse efficacité (25e, 37e). Il doit aléatoire sur le premier but adverse de la pire des façons. On va se relever
2-2 : Volland (65e, passe de Fabregas). Sur un centre de Tchouaméni dans la surface, mieux faire toutefois sur deux ou trois (52e). Et que dire du deuxième (65e)... pour mardi. C'est une deuxième
Fabregas remise sans contrôle dans l'axe pour Volland, qui n'a plus qu'à conclure du pied
gauche dans le but vide. transitions et signe une seconde Quelques centres précis (pour Kean, période vraiment à oublier, il faut
3-2 : Fabregas (84e s.p.). Sur un penalty concédé par Diallo sur Volland, Fabregas bat période bien plus discrète avant 63e) ne sauvent pas son match. passer vite à autre chose. »
Navas, pourtant parti du bon côté, d'une frappe du pied droit en hauteur. de sortir (69e). A. M. L., H. De.
4 footba ll Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

LIGUE 1 11e journée Monaco 3-2 Paris-SG

Une victoire signée Kovac


Privé de plusieurs leaders et mené de deux buts à la pause,
Monaco a su retourner la situation face au PSG grâce au coaching de son entraîneur.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL PERMANENT Fidèle au 4-4-1-1 avec lequel
ANTOINE MAUMON Monaco a marché sur Bordeaux
DE LONGEVIALLE (avec H. De.) (4-0) et s’est imposé avec la ma-
nière à Nice (2-1), le Croate n’a pas
MONACO – À la pause, l’ASM aurait pu modifié le système à la pause,
avoir match perdu. Cela aurait pu simplement deux joueurs, Ballo-
se passer comme à Lyon (1-4), où Touré et Geubbels justement.
les joueurs de la Principauté « Les changements à la mi-temps
étaient rentrés au vestiaire après ont été importants, reconnaissait
une première période enjouée, Kovac. Caio et Fabregas nous ont
mais terriblement frustrante, donné beaucoup. »
avec quatre buts dans la musette. Entré au poste de latéral gau-
Sans les deux buts refusés au Pa- che, Caio Henrique n’a effective-
ris-SG pour des hors-jeu, le cons- ment pas attendu cinq minutes
tat aurait été le même. Mais il n’y pour montrer qu’il avait digéré les
avait que deux buts de retard à la quatre avions qu’il avait pris pour
pause (0-2). partir jouer en Égypte avec la sé-
« À la mi-temps, j’ai dit aux lection olympique brésilienne.
joueurs : “On est mauvais, ce n’est Son premier centre (50e) a failli
pas l’AS Monaco que je veux voir. Je être repris par Volland, et il y en a
veux voir le Monaco des matches eu bien d’autres pour enfoncer un
face à Bordeaux, Nice”, expliquait couloir droit parisien devenu tout
après le match l’entraîneur Niko aussi fébrile que le gauche.
Kovac. Je leur ai dit que tout était
Fabregas, symbole

Alain Mounic/L’Équipe
possible. En première mi-temps, ils
avaient un peu peur. Mais les Pari- de la métamorphose
siens, ce sont des êtres humains, on Mais c’est l’entrée de Fabregas et
pouvait y croire.» le repositionnement de Volland,
Encore plus quand on fait les qui ont fait le plus de mal aux Pari-
bons choix. Kovac a su les faire, siens. L’entraîneur avait dû rappe- Cesc Fabregas évite la sortie de Keylor Navas et va donner le ballon à Kevin Volland pour le deuxième but monégasque face au PSG.
hier, au retour des vestiaires. L’en- ler cette semaine face aux médias
traîneur croate n’avait pas été que l’Espagnol pouvait toujours donc été Kevin Volland, reposi-
heureux dans tous ses paris de
départ. Privé de Lecomte (main),
aider son équipe. Le champion du
monde 2010 avait su montrer en
tionné plus près du but après la
sortie de Geubbels. L’Allemand
E. Francfort 18 h 30 RB Leipzig

Leipzig, une défense


Aguilar (suspendu), Ben Yedder début de saison qu’il possédait est alors passé à la vitesse supé-

9
(coronavirus) et finalement Sidibé, toujours la magie qu’on lui con- rieure en se retrouvant toujours
touché à un mollet, le technicien a naissait, mais il avait quasiment dans la surface là où le ballon traî-
dû innover dans son onze, en par-
ticulier en alignant à droite de la
disparu, Kovac lui préférant la
paire Fofana-Tchouaméni. Il est
nait. Il y a eu sa tête à la 50e sur
corner, son premier but à la 65e,
Monaco est invaincu
à temps partiel
défense le jeune Matsima donc réapparu hier, pour briller en son travail à la 74e dont Fabregas
(18 ans), central de formation et meneur de jeu. Dans une équipe n’a pas su profiter, son raté de la lors de ses Le prochain adversaire du PSG en
seulement 4 apparitions en L1.
Cela a fonctionné le concernant.
qui a le ballon et joue vers l’avant,
Fabregas est capable de trouver
80e, et finalement le penalty qu’il
provoque (en même temps que
9 dernières
réceptions en L1
Ligue des champions doit composer
Mais Kovac a été moins heureux les espaces que les autres ne l’expulsion de Diallo [81e]). Mo- (6 victoires, 3 nuls), avec une ligne arrière très amoindrie.
avec la prestation de Ballo-Touré, voient même pas. Il a notamment naco se savait en progrès, capable sa meilleure série depuis
qui n’avait pas joué depuis fin sep- délivré une passe décisive pour de viser haut en Championnat décembre 2017-août 2018 La victoire contre le PSG en Ligue footballistiques. L’entraîneur a
tembre. De même, Geubbels a Volland (65e) et inscrit le penalty de avec un schéma de jeu rôdé et un (13). Seul Lyon fait aussi des champions (2-1) il y a deux tout juste de quoi bâtir une dé-
débuté son premier match de la la victoire (84e). effectif très riche. Il est ce matin bien dans l’élite semaines et demie a remis à l’en- fense car Lukas Klostermann et
saison sans réussir à faire oublier L’autre grand bonhomme de la deuxième au classement, et son actuellement. Opta droit une équipe de Leipzig déso- Konrad Laimer (opération d’un
Ben Yedder. deuxième période monégasque a entraîneur n’y est pas pour rien É. rientée, qui a ensuite enchaîné genou) ne reprendront pas avant
avec une victoire convaincante janvier, alors que Nordi Mukiele
contre Fribourg (3-0, le 7 octo- (problèmes musculaires) et Mar-

Après-match Thomas Tuchel


bre). Mais le club allemand n’ap- cel Halstenberg (hanche) sont
paraît pas encore au top de ses forfait aujourd’hui. Pour les deux
entraîneur du PSG
capacités, à trois jours du match derniers, un point d’interrogation

« Pas assez sérieux »


retour au Parc des Princes. risque de subsister en vue de la
À l’heure de se déplacer à revanche contre Paris.
Francfort, ce soir (18h30) en Bun- Ibrahima Konaté est en revan-
«Qu’est-ce qui vous contrarie le plus ? Cette défaite est un rappel ou est-ce inquiétant ? Les Français Ibrahima desliga, la formation de Julian che sur pied, et il vaut mieux puis-
J’ai vu deux mi-temps totalement différentes. On a Peut-être que c’est nécessaire, mais ce n’était pas Konaté et Christopher Nagelsmann affiche même une que son partenaire en charnière
contrôlé le match dans un premier temps. Je pense nécessaire pour moi. C’était le dernier moment Nkunku devraient être vraie fragilité, qui repose davan- ne disposera pas d’une grande
que le 3e but est valable. Après, c’était une deuxième pour comprendre (avant mardi). Ce sera une finale titulaires avec Leipzig, tage sur la santé précaire de l’ef- autonomie : Willi Orban et Dayot
mi-temps complètement différente, c’est notre du groupe (contre Leipzig). On va récupérer ce soir, à Francfort. fectif que sur ses productions Upamecano sont tellement à la
responsabilité, c’était pas assez sérieux, pas assez des joueurs et se préparer sérieusement. limite qu’ils ne devraient jouer
agressif, on a perdu le contrôle. Et on a fait une Qu’avez-vous pensé de Kylian Mbappé ? qu’une mi-temps chacun au-
grande erreur à la fin, c’était pas nécessaire. Il a été extraordinaire, et il a marqué. Il a été très jourd’hui. Devant, même si Hee-
Êtes-vous en colère ? dangereux. Rafinha a fait un bon match aussi. Ney chan Hwang manque à l’appel à
Je suis plus surpris qu’en colère. Oui, il y a des a eu quelques minutes. cause d’un test positif au corona-
changements, oui nous sommes fatigués, oui Êtes-vous inquiet des performances virus, Leipzig respire mieux et
c’était la première fois qu’on a joué dans cette individuelles de vos latéraux ? l’équipe pourra compter à Franc-
Stéphane Mantey/L’Équipe

structure-là. Il y a beaucoup de raisons mais on a Monaco aime attaquer sur les côtés.Diop et fort sur Dani Olmo, l’un des
fait une bonne première mi-temps. On a perdu Martins ont beaucoup de vitesse. On devait être grands acteurs de la démonstra-
tout ce qui était nécessaire ensuite... Peut être vigilants dans le dos, mais on a perdu quelques tion espagnole face à l’Allemagne
qu’on avait déjà l’impression d’être à 3-0 ou 4-0. situations clés. On va analyser avec les joueurs. (6-0), mardi en Ligue des nations.
Mais 2-0 contre Monaco , ce n’est pas fini. On doit faire mieux c’est clair.» H. De. D. F.
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
footba ll 5
e
Rennes 0-1 Bordeaux 11 journée LIGUE 1

Ben Arfa
donne le la
Le Bordelais, buteur
et impliqué, a montré la voie
aux Girondins hier contre
le Stade rennais.
montre l’exemple, toute l’équipe va
Ben Arfa 7/10 derrière lui ». Vœu exaucé.
Au-delà de son éclair de la
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL 37e minute lorsqu’il ne lui a suffi
EMERY TAISNE que d’un crochet pour mettre la
paire Aguerd-Da Silva hors de
RENNES - Son conseiller de tou- position et tromper Gomis d’un

Damien Meyer/AFP
jours, Michel Ouazine, nous avait joli tir croisé, Ben Arfa a été dans
prévenus pendant la trêve que le l’esprit de bout en bout. Pas si
tableau de bord depuis son arri- surprenant si l’on se réfère à ce
vée avait été respecté, qu’il ne que nous confiait son entourage
manquait probablement qu’un lorsque la crise couvait : « Forcé-
but à Hatem Ben Arfa pour « met-
tre la barre encore plus
haut » : c’est fait et c’était presque
ment, il ne se régale pas, il est dans
la frustration. Mais on ne peut pas
toujours être parfumeur, il faut
set y a vu un match fonda-
teur ; Paul Baysse, lui, a martelé
que ces valeurs de combat de-
Hier, Hatem Ben Arfa
(à droite) a inscrit son
premier but en Ligue 1
Rennes, la série
annoncé. Non seulement HBA a
pris l’habitude de martyriser
Rennes à chacune de leurs ren-
aussi savoir parfois être charbon-
nier ». Hier il a fait les deux, et
dans son sillage, les Girondins
vaient désormais être « un mini-
mum ». « Tout n’a pas été rose mais
si à chaque match on met ce genre
depuis le 6 avril 2019,
avec... Rennes (3-3,
contre Angers).
inquiétante
contres (7 buts et 3 passes décisi- ont eu la confirmation que la vie d’état d’esprit, cette détermination, L’équipe de Julien Stéphan, tombée
ves, sa proie préférée en L1), serait plus simple avec ce type de on gagnera des points, a insisté le
mais ils sont aussi quelques-uns facteur X, sous réserve aussi de défenseur en remettant Ben Arfa
du podium, a subi son sixième revers
dans les rangs bretons à avoir respecter certains fondamen- au centre du débat. Quand on voit en sept matches.
reconnu dans son attitude la pro- taux. les différences qu’il est capable de
messe – et la menace – d’un faire et qu’il ne lui en faut pas beau- DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL tillo (43e) sur la barre. Mais face à
grand match. Un calendrier chargé, coup, c’est une raison de se mettre JOHAN RIGAUD un Bordeaux bien structuré et
« Il avait tellement envie de faire avec Paris et Lille le cul par terre. » « Avec Kalu d’un agressif à la récupération, Rennes
un bon résultat. Lui, il n’a pas l’habi- Certes, il a fallu une intervention côté et Ben Arfa de l’autre, les équi- RENNES - Sans jouer, et avec deux n’a pas trouvé les réponses, a été
tude de trop perdre, a confirmé de Costil dès la 2e minute et une pes en face savent qu’elles doivent matches de retard après onze trop tendre, imprécis, lisse. À vou-
son entraîneur Jean-Louis Gas- bonne dose de réussite pour dé- faire attention, a complété Gasset. journées, Marseille est passé au loir jouer, l’équipe bretonne oublie
set en référence à la mini-série crocher un deuxième succès C’est notre force ». pied du podium de la L1 grâce à la qu’il faut savoir rentrer dans une
de deux défaites sur laquelle res- cette saison à l’extérieur, mais Alors que le calendrier s’an- défaillance de Rennes, hier soir, adversité qui peut la piétiner à la
taient les Bordelais. En plus, il re- sur le plan collectif, rarement les nonce toujours aussi redoutable LES BLUES face à des Bordelais plus consis- moindre demi-occasion.

,,
venait dans un club qu’il aime, où il Girondins n’avaient proposé une avec deux déplacements pro- EN VISITE tants éclairés par Ben Arfa. Les
a connu de grands résultats… Si lui prestation aussi cohérente. Gas- grammés à Paris et à Lille lors À NEWCASTLE Bretons ont même été doublés “Il faut retrouver
des trois prochaines journées, il Chelsea disposera de par Monaco (2e après sa victoire de la force collective
faut désormais souhaiter aux quelques heures de contre le PSG hier, voir pages 2-3) et JULIEN STÉPHAN, ENTRAÎNEUR DE RENNES
hier êêêêêê Bordelais qu’ils puissent conti- moins que Rennes pour pourraient bien glisser sous la « On perd cinq duels consécutifs »
nuer à s’appuyer sur leurs forces préparer leur cinquième place à la fin du week- sur le but de de Ben Arfa (37e),
Rennes 0 0-1 1 Bordeaux vives. Hier – et c’est peut-être le affrontement en Ligue end. Au lieu de retrouver un élan, constatait Stéphan. Offensive-
Roazhon Park. – Temps frais. Pelouse en mauvais état. Match à huis clos. seul bémol de la soirée –, Kalu des champions, mardi l’équipe de Julien Stéphan a ten- ment, à part à la fin avec le poteau
Arbitre : M. Abed 6 (18 h 55) en Bretagne.
4,4 6 3 6 5
est sorti après avoir ressenti une dance à plonger. Elle n’a rem- de Doku (80e), son équipe n’a pas
raideur aux ischio-jambiers. É Le club anglais sera sur porté qu’un seul de ses neuf der- su mettre Bordeaux sous pres-
Truffert Tait Zerkane Kwateng le pont cet après-midi niers matches. La période est sion, le déborder, trouver des so-
5 6 (13 h 30) sur le terrain de critique. En Championnat, elle lutions dans l’axe avec un Terrier
Aguerd 4 4 7 6 Baysse Newcastle. Le cinquième avait été d’abord rejointe par qui s’est vite éteint et n’a pas tou-
5
A. Gomis
Camavinga Guirassy Ben Arfa Otavio
6
Costil
top de Premier League,
meilleure attaque du
Reims (2-2, le 4 octobre) et Dijon
(1-1, le 16) en signe de laisser-al-
ché un ballon dans la surface bor-
delaise. Guirassy en a touché

Da Silva

4 c Bourigeaud
4 3
Terrier
4
Maja
4
Basic 6c •
Koscielny
Costil
Son intervention dès la 2e minute
6/10 Championnat (20 buts),
devrait retrouver
ler, avant d’être punie par des in-
suffisances défensives contre An-
trois, il vit trop loin du but et n’a
plus marqué dans le jeu depuis
5 5 6 5 devant Tait a pesé lourd et évité aux Kai Havertz, remis du gers (1-2, le 23) et à Paris (0-3, le 7 près de deux mois. Il faisait partie
Soppy Del Castillo Kalu Y. Sabaly Girondins de partir avec un handicap coronavirus. Thiago novembre). En Ligue des cham- des joueurs qui tiraient l’équipe
3 Entr. : J. Stéphan Entr. : J.-L. Gasset 6 5,5 d’entrée. Vigilant face à Aguerd (23e), Silva, lui, devrait être pions, elle n’a pu attraper qu’un vers le haut en début de saison, il
Remplacements possession Remplacements le gardien bordelais a bénéficié d’une laissé au repos après point sur neuf. est lui aussi touché par le déraille-
59e : Soppy par H. Traoré, Del 58 42 60e : Zerkane par Am. Traoré, bonne dose de réussite ensuite : il a été son voyage en Amérique Hier soir, alors que la trêve de- ment en cours.
Castillo par Doku et Terrier par % Kalu par Oudin et Maja par sauvé à deux reprises par ses montants du Sud avec vait remettre les têtes à l’endroit, « Il y a une grande différence en-
Hunou. tirs cadrés Briand. (43e, 81e). le Brésil. le contenu a été inquiétant. Lais- tre notre expression collective ac-
2 3 sant de côté son 4-3-3 et Nzonzi tuelle et celle du début de saison,
sur le banc, le coach rennais avait observait Stéphan dans une co-
70e : Tait par Gboho.
77e : Guirassy par M. Niang.
Non utilisés : Salin (g.), 18
fautes
76e : Ben Arfa par Y. Adli.
Non utilisés : Poussin (g.),
19 Benito, Jovanovic, Bakwa, De
flop opté pour un vrai 4-4-2 avec l’as-
sociation Terrier-Guirassy devant.
lère froide. On n’a pas suffisam-
ment d’intensité, d’agressivité, de
Nyamsi, Nzonzi, Léa-Siliki. Préville. Terrier 3 /10 Tout aurait pu être différent, bien qualité, de maturité. C’était une
Cartons : 2 avertissements : Cartons : 2 avertissements : Une déception : dans un poste de sûr, si Flavien Tait, idéalement performance médiocre. Oui, je suis
Tait (69e), Truffert (71e). passes réussies Kalu (47e), Kwateng (66e).
393 278 deuxième attaquant qui semblait taillé lancé en profondeur par Guirassy, un peu inquiet, mais pas abattu non
511 377 pour lui, il a trop vite disparu et n’a pas avait mieux ajusté sa frappe (2e). plus. Il faut retrouver de la force col-
été le lien attendu entre le milieu et Costil était sur la trajectoire et lective, sinon on est une équipe
Le but 0-1 : Ben Arfa (37e, passe de Kalu). Kalu trouve Ben Arfa dans l'axe qui élimine l’attaque, ne trouvant pas de connexion Rennes n’a plus vraiment su pi- lambda. » Et Chelsea arrive mardi,
Aguerd et Da Silva en deux touches de balle et enchaîne sur une frappe croisée, du gauche,
à l'entrée de la surface. . avec ses partenaires. Remplacé par quer la défense bordelaise avant sur une pelouse elle aussi
Hunou (58e). la frappe du gauche de Del Cas- malade.
6 footba ll Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

LIGUE 1 11e journée

Le 25 octobre,
lors de la réception de
Lille à Nice (1-1), Patrick
Vieira, le coach azuréen,
avait procédé à cinq
changements.
Youcef Atal (au centre)
et Khéphren Thuram
étaient rentrés en jeu
aux 73e et 74e.

hier
Rennes 0-1 Bordeaux
Monaco 3-2 Paris-SG
aujourd'hui
Brest 17 h Saint-Étienne
Téléfoot
demain
Nantes 13 h Metz
Téléfoot
15 h
Dijon - Lens
Montpellier - Strasbourg
Reims - Nîmes
ces 3 matches en multiplex
sur Téléfoot et en intégralité sur
Téléfoot Stadium
Angers 17 h Lyon
Canal+
21 h
Lille - Lorient
Téléfoot
reporté
Marseille - Nice
Marseille-Nice reporté en raison
Jérôme Prévost/ L'Équipe

de cas de Covid-19 côté azuréen.

Une palette plus large


match en retard
mercredi 25 novembre
19 h
Lens - Nantes (Téléfoot)

Avec l’instauration des cinq remplacements par rencontre, les entraîneurs ont plus
prochaine journée 12e de solutions pour coacher en match mais aussi pour gérer leur groupe.
vendredi 27 novembre
21 h
VINCENT VILLA touche, ça reste la même chose. Ils doivent être capables de faire la Guion. Inconsciemment, ils savent Guion. Les garçons sont dans le
Strasbourg - Rennes C’est leur implication après qui est différence sur trente ou même qu’ils peuvent rester sur le terrain groupe et se déplacent : en termes
samedi 28 novembre 17 h Parmi les nombreuses évolutions différente.» seulement cinq minutes. » cinquante-cinq, soixante, soixante- de cohésion, c’est bien mieux. » Et,
Marseille - Nantes dans le foot, à la suite de la pandé- Les malheureux perdants, dé- Un rôle d’« impact player » qui cinq ou soixante-dix minutes. Et en termes de choix, c’est bien plus
21h mie de Covid-19, figurent notam- çus de ne pas se trouver dans sied surtout aux joueurs offen- que s’ils veulent jouer le plus long- luxueux pour répondre à la variété
Paris-SG - Bordeaux ment les changements plus l’équipe de départ, ont en effet sifs. « Sachant que le gardien rem- temps possible, ils doivent être des situations de match. « Avoir
dimanche 29 novembre nombreux. Vouée en premier lieu plus de chances d’être parmi les plaçant a peu de probabilité d’en- aussi à fond le plus longtemps vingt garçons sur le banc nous
13 h à préserver l’intégrité physique heureux gagnants amenés à en- trer en cours de partie et que, possible. Ce n’est pas forcément donne plus de latitude, juge
Lyon - Reims des joueurs, l’instauration d’un trer un peu plus tard. parmi ceux qui ne débutent pas, il y de la sanction. J’ai un ou deux Dall’Oglio. Il y a davantage de turno-
15 h maximum de cinq remplace- a aussi un défenseur central qui ne joueurs limites au niveau physi- ver. En termes de management, ça
Monaco - Nîmes ¢ Metz - Brest ments par match, en L1 comme Des remplaçants va pas non plus être prioritaire, on que. L’idée, c’est de leur dire : “Je nous donne d’autres petites possibi-
¢ Lens - Angers ¢
Lorient - Montpellier dans d’autres compétitions, a eu plus concernés bâtit la rencontre avec les atta- préfère que tu fasses soixante ou lités qui peuvent changer le cours
17 h des effets évidents sur le plan tac- C’est comme si, en pouvant solli- quants, décrypte David Guion, le soixante-cinq minutes à fond de la partie. Ce qui réclame plus de
Nice - Dijon tique. citer leur banc plus en profon- coach de Reims. Celui qui finit le et que tu me demandes de sortir rapidité de réflexion de notre part. »
21 h A-t-elle aussi influé sur la ges- deur, les techniciens revalori- match peut avoir un impact impor- plutôt que de te gérer parce que Et une analyse fine pour pio-
Saint-Étienne - Lille tion managériale des effectifs ? saient le statut de réserviste. « Ce tant. » t’as un ou deux bobos.’’ On peut cher l’élément idoine. « On a une
On pourrait présupposer qu’en qui est sûr, c’est qu’on sent les mieux actionner ce genre de fonc- palette plus importante par rapport
augmentant le nombre d’élé- joueurs concernés, poursuit le Des titulaires tionnement. » aux caractéristiques des joueurs,
ments susceptibles d’entrer en coach du club finistérien. En fait, plus challengés conclut Guion. Certains sont faits
jeu, on réduit les frustrations à fi- ils perçoivent qu’il y a plus d’espace A contrario, celui qui débute sait Un effectif plus sollicité pour faire mal dès qu’ils entrent en
gurer dans le quota de rempla- pour ceux qui vont entrer. Et désormais que l’heure de la sor- C’est d’autant plus possible que jeu et d’autres pour conserver les
çants. « Tous les joueurs veulent comme on a maintenant de vraies tie du terrain peut être bien avan- l’augmentation du nombre de choses. » Au fond, quelle que soit
débuter, ça ne change rien de ce cô- stratégies sportives avec les élé- cée. « Si on insiste beaucoup avec remplacements a eu pour corol- la dimension du banc de touche,
té-là, répond Olivier Dall’Oglio, ments présents sur le banc, il faut le staff pour que ceux qui ne dé- laire un élargissement de la feuille l’essence de leur métier ne
l’entraîneur du Stade Brestois. Ce vraiment qu’ils se sentent concer- marrent pas soient prêts à jouer, de match à vingt joueurs. « Déjà, change pas : entraîner, c’est choi-
sont des compétiteurs, ils n’ont pas nés et impliqués, car ils ont de on insiste aussi auprès de ceux qui prendre autant d’éléments crée sir, si difficiles que soient les
envie de s’asseoir sur un banc de grandes chances d’entrer en jeu. commencent la partie, note moins de frustrations, analyse choix. É
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
7
11e journée LIGUE 1

Football 11e journée


Stop ou matches
total
buts
domicile
matches buts
extérieur
matches buts
séries penalties
pour contre
cartons

encore ? agenda
demain 1 Paris-SG è
pts

24
J.
11
G.
8
N.
0
P.
3
p.
28
c.
6
diff.
+22
J.
5
G.
4
N.
0
P.
1
p.
14 2
c. J.
6
G.
4
N.
0
P.
2
p.
14
c.
4 G.G.G.G.P.
obt. réus. conc. enc.
3 3 2 1
J.
23
R.
5
Ligue 1 11e journée 2 Monaco ì 20 11 6 2 3 20 16 +4 6 4 2 0 15 8 5 2 0 3 5 8 N.P.G.G.G. 4 4 3 3 27 3
Initialement adoptée jusqu’en décembre
2020, la règle des cinq remplacements a Voir page 6. 3 Lille î 19 10 5 4 1 17 7 +10 5 3 2 0 9 2 5 2 2 1 8 5 G.G.N.N.P. 2 2 0 0 21 1
ensuite été prolongée jusqu’à l’été D1 femmes 9e journée 4 Marseille è 18 9 5 3 1 12 8 +4 4 1 2 1 5 5 5 4 1 0 7 3 N.N.G.G.G. 1 0 1 1 28 3
prochain. Et après, stop ou encore ? « Elle lundi
5 Rennes î 18 11 5 3 3 18 15 +3 6 3 1 2 9 8 5 2 2 1 9 7 N.P.G.P.P. 0 0 0 0 23 2
devrait rester pour donner un peu plus de 6 Lyon î 17 10 4 5 1 17 10 +7 5 3 2 0 11 4 5 1 3 1 6 6 N.G.G.N.G. 5 5 3 2 24 3
Ligue 2 11e journée
spectacle et de fraîcheur, espère Olivier 7 Montpellier è 17 10 5 2 3 16 13 +3 5 3 0 2 9 8 5 2 2 1 7 5 P.N.P.G.G. 2 2 4 4 18 5
Voir page 14.
Dall’Oglio. Ça peut donner un coup de fouet à 8 Nice è 17 10 5 2 3 15 12 +3 5 2 1 2 6 8 5 3 1 1 9 4 G.G.N.G.P. 2 2 3 3 24 0
mardi
un match terne. » Michel Der Zakarian 9 Angers è 16 10 5 1 4 15 20 -5 5 2 1 2 5 8 5 3 0 2 10 12 P.N.G.P.G. 3 2 2 2 26 1
aimerait lui aussi faire durer le provisoire. Ligue des champions
phase de groupes, 4e j. 10 Metz è 15 10 4 3 3 11 8 +3 5 3 1 1 8 4 5 1 2 2 3 4 G.N.G.G.N. 2 1 3 2 19 1
« Ce serait mieux, estime le coach de 11 Bordeaux ì 15 11 4 3 4 10 11 -1 6 2 3 1 5 2 5 2 0 3 5 9 P.G.P.P.G. 1 1 3 2 24 2
Montpellier. Tu peux faire deux changements Rennes 18 h 55 Chelsea (ANG)
12 Lens î 14 8 4 2 2 14 14 0 4 3 1 0 9 5 4 1 1 2 5 9 G.N.G.P.N. 4 4 1 1 21 3
à la pause, il t’en reste encore trois. Il peut y Téléfoot et RMC Sport 1
avoir des blessures, des choses peuvent 13 Brest è 12 10 4 0 6 15 22 -7 5 3 0 2 9 10 5 1 0 4 6 12 G.P.P.P.G. 1 1 2 2 21 1
Paris-SG 21 h RB Lepizig (ALL)
arriver. » David Guion, lui, a choisi un autre 14 Nantes è 11 9 3 2 4 11 13 -2 4 2 1 1 7 7 5 1 1 3 4 6 P.P.G.P.G. 3 2 2 2 17 3
Téléfoot et RMC Sport 1
camp, moins conservateur de cette 15 Saint-Étienne è 10 10 3 1 6 10 15 -5 5 2 0 3 5 7 5 1 1 3 5 8 P.P.P.P.P. 2 1 1 1 20 2
Ligue 2 match en retard
nouveauté. « Actuellement c’est la meilleure 16 Reims è 9 10 2 3 5 16 18 -2 4 1 0 3 3 7 6 1 3 2 13 11 N.P.G.G.N. 3 3 3 2 23 4
Voir page 14.
solution par rapport au physique des joueurs 17 Lorient è 8 10 2 2 6 12 17 -5 5 1 1 3 6 8 5 1 1 3 6 9 P.G.P.N.P. 4 3 2 2 21 0
mais cette mesure doit rester momentanée, National 18 Nîmes è 8 10 2 2 6 10 19 -9 6 1 1 4 8 15 4 1 1 2 2 4 G.P.P.P.P. 0 0 3 3 18 1
dit-il. Est-ce que ça n’enlève pas un peu de matches en retard
19 Strasbourg è 6 10 2 0 8 10 19 -9 5 1 0 4 3 9 5 1 0 4 7 10 P.P.G.P.P. 3 3 3 3 17 0
continuité et de rythme ? En plus, les équipes mercredi 20 Dijon è 4 10 0 4 6 5 19 -14 5 0 3 2 3 6 5 0 1 4 2 13 P.N.P.N.N. 1 0 5 3 22 1
qu’on disait fortes pour faire céder l’adversaire Ligue des champions
sont un peu moins en réussite car en face on phase de groupes, 4e j.
peut changer, casser le rythme. On sait aussi LE CHAMPION ET LE DEUXIÈME DE LIGUE 1 buteurs passeurs
Marseille 21 h FC Porto (POR) seront directement qualifiés pour la phase de
que le foot est un rapport de forces qui 1. Mbappé (+ 2) (Paris-SG), 9 buts. 2. B. Dia (Reims), 8 buts. 3. Yilmaz (Lille), I. Niane 1. Thauvin (Marseille), Laborde
Téléfoot et RMC Sport 1 groupes de la Ligue des champions. Le (Metz), Ben Yedder (Monaco), 6 buts. 6. Depay (Lyon), 5 buts. 7. Bahoken (Angers), Ganago,
s’installe et que, dans le dernier quart d’heure, (Montpellier), 5 passes. 3. J. Bamba (Lille),
Ligue 1 match en retard TROISIÈME en disputera le troisième tour Kakuta (Lens), J. Bamba (Lille), Wissa (Lorient), Toko Ekambi (Lyon), Volland (+ 2) Mbappé, Sarabia (Paris-SG), 4 passes.
on peut cueillir les fruits de tout un travail préliminaire, le QUATRIÈME sera engagé en (Monaco), Delort (Montpellier), 4 buts. 15. I. Traoré (Angers), Faivre, Perraud (Brest), Sotoca 6. Perraud (Brest), Depay (Lyon), Ferhat
Voir page 6.
pendant l’heure et quart d’avant. C’est un peu Ligue Europa et le CINQUIÈME en Ligue Europa (Lens), Hamel (Lorient), Kadewere (Lyon), Thauvin (Marseille), Savanier (Montpellier), Blas (Nîmes), Neymar (Paris-SG), Bourigeaud,
moins vrai. » V. V. Conférence. Les DEUX DERNIERS du (Nantes), Dolberg, Gouiri, Lees-Melou (Nice), Ferhat (Nîmes), Kean (Paris-SG), Aguerd, Del Castillo (Rennes), Nordin (Saint-
Championnat seront relégués en Ligue 2. Le Da Silva, Guirassy (Rennes), Hamouma (Saint-Étienne), Ajorque (Strasbourg), 3 buts. Étienne), 3 passes.
DIX-HUITIÈME disputera un barrage face au
vainqueur des prébarrages de Ligue 2.
8 footba ll Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

LIGUE 1 11e journée Brest 17 h Saint-Étienne

Les Verts, BERNARD LIONS

Claude Puel (59 ans), manager général de

couleur espoir
l’AS Saint-Étienne, a encore donné de sa
personne lors des derniers entraîne-
ments. Afin de l’aider à progresser, l’ancien
milieu défensif de l’AS Monaco (1979-1996)
a pris lui-même Charles Abi (20 ans) au
marquage. Joignant la parole à ses gestes, il
a également expliqué à ses joueurs par où
Saint-Étienne, 15e de Ligue 1, peut actionner plusieurs passait la voie du renouveau.

leviers pour stopper sa série de six revers de rang.

Le salut par le jeu Le retour des blessés


Le derby (défaite 1-2, le 8 novem- pas évaporées. » Il compte donc Après l’attaquant Abi, les latéraux fois dans le groupe depuis la dé-
bre) a rappelé que les Verts sa- stopper l’hémorragie de résultats gauches Gabriel Silva et Miguel faite en finale de Coupe de France
vent jouer, avec et sans ballon. en s’appuyant sur le jeu comme Trauco, l’ASSE récupère, enfin, contre le PSG (0-1, le 24 juillet). En
Cela leur a permis de réussir un credo et le concept de « défaite en- Mathieu Debuchy pour ce dépla- attendant le retour du défenseur
début de saison canon (trois vic- courageante » comme cement à Brest. Le latéral droit et grec Panagiotis Retsos.
Alexis Reau/L’Équipe

toires 2-0) et cela leur donne le planche de salut. «Vous capitaine stéphanois revient Pouvoir compter sur un effectif
droit d’espérer des jours voulez que je dise à mes après plus de sept matches d’ab- étoffé s’avère vital à l’entame d’un
meilleurs. joueurs : “Jouez comme sence (il s’était blessé dès la cycle de sept matches entre le
À condition d’éviter des sautes des bourrins et ramenez 9e minute à Marseille, 2-0, le 21 novembre et le 23 décembre.
de concentration. Elles leur ont des points ?” Non. » À ses 17septembre, date de la dernière Les Verts le débuteront cet après-
été fatales face à Lyon. Puel l’a yeux, « c’est en termes de victoire des Verts). midi sans Kévin Monnet-Paquet
martelé à ses joueurs du- qualité, d’investissement, Arnaud Nordin est également (adducteurs) ni Romain Ha-
rant cette trêve interna- d’intensité, d’agressivité et de retour, tout comme Ryad Bou- mouma et Wahbi Khazri, suspen-
tionale, séances vi- de réponse collective » que debouz, présent pour la première dus.
déo à l’appui : « Nos les Verts s’en sorti-
qualités ne se sont ront.

Le mercato d’hiver
L’ASSE veut réussir en janvier reste conditionnée au départ de
là où elle a échoué cet été: re- l’un de ses trois derniers gros sa-
cruter un défenseur central laires (Boudebouz, Khazri, Ruf-
(même si le Grec Retsos est fier) et à une enveloppe portée de
arrivé en prêt du Bayer Le- 1 M€ à 1,5 M€ au niveau de la
verkusen), un latéral gau- masse salariale.
che et, surtout, un atta- Pas sûr que cela suffise à atti-
quant axial. Pour y rer, par exemple, un buteur du ni-
parvenir, sa marge de veau d’Islam Slimani, qui émarge
manœuvre financière à 380 000 € brut par mois à Lei-
demeure mince. Elle cester (L’Équipe de mardi).

Puel sait briser la loi L’attaquant stéphanois Charles Abi


des (mauvaises) séries et son entraîneur Claude Puel.

Ce n’est pas la première choses ne disparais-


fois que le manager gé- sent pas comme ça.
néral de l’ASSE se re- L’apprentissage va as-
trouve dans pareille si- sez vite mais il sera Téléfoot aujourd'hui
tuation. « À Lille, on n’avait très productif pour la 4-2-3-1 Brest 17 h Saint-Étienne 4-4-2
pas gagné pendant douze suite. On est tous dans
Arbitre : M. Leonard. Stade Francis-Le Blé. Match à huis clos.
matches, se souvenait-il le même wagon, pour le
après la réception de
Montpellier (0-1, le 1er no-
bien comme pour le
moins bien.»
18
Perraud
14
Cardona
28
Z. Youssouf
26 c
Debuchy

vembre) et la cinquième des
24 7 2
six défaites en cours. On a (*) Après avoir débuté par Brassier Belkebla 20 8 Moukoudi
ensuite joué la Ligue des 3 succès en L1, le LOSC avait Bouanga M. Camara
champions, battu Manche- concédé 6 nuls et 6 revers, 1 21 15 30
ster United et l’AC Milan (*). série entrecoupée d’une Larsonneur Faivre Mounié J. Moulin
29 19
À Nice, on avait perdu sept
matches de suite en L1 (du
victoire à Nîmes (N) en Coupe
de la Ligue (2-1), entre le •2 c
Duverne
8
Lasne
Abi Neyou 5
Kolodziejczak
26octobre au 7décembre 23août et le 29novembre 9 17
2013), mais on avait ter- 2003. Lille avait ensuite battu 20 Honorat Aouchiche 13
Pierre-Gabriel Entr. : O. Dall'Oglio Entr. : C. Puel Trauco
miné quatrièmes. On s’en Manchester United (1-0,
est sortis à chaque fois. Il y a le 2novembre 2005) et l’AC Remplaçants : 10e dom. Remplaçants :
Cibois (g.) (16), Baal (24), 14e ext. Bajic (g.) (1) ou Green (g.) (40),
un décalage entre une Milan à San Siro (2-0, le Faussurier (22), H. Mbock (28), A. Sissoko (31), S. Sow (35),
mauvaise série et la qualité 6décembre 2006), en phase Magnetti (27), Battocchio (11), points par match Boudebouz (7), Moueffek (34),
intrinsèque d’un groupe. Les de groupes de la C1. Charbonnier (10), 1,80 0,80 Gourna-Douath (33), Krasso (14),
Le Douaron (26), H. Tavares (29). buts pour Nordin (18), Rivera (32).
Principaux absents : 1,80 1 Principaux absents :
Chardonnet (suspendu), Bain, Maçon, Retsos, Monnet-Paquet
buts contre
Hérelle, Philippoteaux (blessés), (blessés), Ruffier (g.),
Hassen (g.), Dioh, N'Goma, R. Saïd 2 1,60 Gabriel Silva, Benkhedim (choix
(choix de l'entraîneur). 12 duels à Brest de l'entraîneur).
6 v. 3 n. 3 v.
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
9
Brest - Saint-Étienne 11e journée LIGUE 1

Faivre remonte le temps


L’ancien Monégasque n’avait joué que quatre matches en
professionnel avant de rejoindre Brest, où il s’est vite imposé.
ALEXIS DANJON Désillusion totale. Il a disparu des radars et s’épancher sur ses états d’âme. D’un natu-
est retourné en réserve. rel réservé, il a refusé toutes les demandes
Le Stade Brestois a trouvé un sacré filon à d’interviews depuis son arrivée dans le Fi-
“Il a une vitesse de course
,,
Monaco. Après Ibrahima Diallo il y a deux nistère. Il ne s’est présenté qu’une fois de-
ans – revendu 15 M€ à Southampton en avec ballon assez vant la presse, lors de sa présentation. Ses
octobre – et Irvin Cardona l’année der- impressionnante réponses étaient courtes, il sautillait sur
nière, Romain Faivre est la dernière révéla- OLIVIER DALL’OGLIO, son siège, comme pressé d’en finir. « Il pré-
ENTRAÎNEUR DE BREST
tion venue du Rocher. Le joueur, acheté fère s’exprimer sur le terrain », résume Lo-
moins de 400 000 euros (bonus compris), a Ses dirigeants d’alors auraient pu lui éviter renzi. Et là, c’est un sacré client. « Il a une
commencé tous les matches de Ligue 1 une saison en National 2, mais ils ont re- vitesse de course avec ballon assez impres-
cette saison (10 titularisations), marqué fusé l’offre brestoise en 2019. Patient, Gré- sionnante, due à sa technique. Il a beaucoup
ses premiers buts en pro (3, dont une mer- gory Lorenzi a conclu l’affaire cet été. Un de dextérité avec son pied gauche, détaille
veille de coup franc contre Nantes) et a été accomplissement avec un élément repéré Dall’Oglio. Il est aussi à l’aise dans les petits
appelé en Espoirs, où il démontre une effi- lorsqu’il évoluait en équipe de jeunes au espaces que sur des longues courses pour
cacité redoutable (2 buts en 4 sélections). Il Tours FC (2014-2017). « On avait déjà dé- se dégager du marquage ou aller percuter. »
a d’ailleurs marqué un but superbe contre celé son potentiel », explique le directeur C’est toutefois un joueur perfectible, qui
le Liechtenstein (5-0) la semaine dernière. sportif, « surpris qu’il n’ait pas enchaîné les doit « se montrer plus juste techniquement
Tout va donc très vite pour le jeune matches à Monaco ». Cet échec explique en dans le dosage de ses passes ». Le jeu dé-
homme (22 ans), qui déboule en Ligue 1 partie sa réussite d’aujourd’hui. « C’est fensif est son autre axe de progression. « Il
Jérôme Prevost/L’Équipe

après avoir longtemps rongé son frein. Il comme s’il devait rattraper le temps perdu, a la chance d’être très endurant, donc il n’a
pensait être lancé fin 2018 lorsque Thierry analyse Olivier Dall’Oglio, son entraîneur aucun problème pour faire les efforts de re-
Henry, à l’époque entraîneur de Monaco, actuel. On sent que sa dernière année à placement. Mais on a besoin de le sentir
lui avait fait enchaîner les titularisations Monaco lui a pesé. Il avait besoin d’enchaî- plus impliqué dans la récupération du bal-
sur une courte période, quatre entre le ner les matches en pro afin de montrer son lon. Il faut qu’il soit plus solide, plus costaud.
19 décembre et le 9 janvier (Ligue 1, Coupe niveau. Et plus il joue, plus il s’améliore. » C’est une question d’état d’esprit. On tra-
Romain Faivre lors de la victoire contre Lille (3-2), le 8 novembre. de France et deux en Coupe de la Ligue). Le jeune homme n’est pas du genre à vaille dessus. » Un soupçon de polissage.
entretien
10 footba ll Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

LIGUE 1

DIA
«C’est avec
le ballon
qu’on est
Boulaye

heureux»

Jérôme Prévost/L’Équipe
Forgé par son parcours atypique, l’attaquant de Reims, actuel meilleur buteur
de la Ligue 1, n’a pas perdu sa fraîcheur malgré sa réussite actuelle.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL Vous venez de loin, pourtant, Quel rôle ont joué justement vos grands qui a été bien, pas bien. Puis on passe à
VINCENT VILLA du Régional 2, où vous étiez il y a peu frères dans votre résilience? autre chose… Faut pas que ça dure trop
d’années.Vous ne vous êtes jamais Au début, ils m’ont laissé faire pour que je longtemps les reproches, les critiques!
REIMS – Boulaye Dia est l’une des attractions découragé? vois de moi-même ce qu’il fallait faire ou C’est une petite entreprise familiale?
du début de saison avec son grand huit, Non, même si je suis passé par des pas. Je me suis inspiré de leur vécu, aussi. On était destinés à ça! Dans le quartier, on
comme le nombre de buts qu’il a inscrits moments difficiles. J’ai même dû arrêter Une fois que j’ai repris le foot, avant d’aller disait qu’on pouvait faire une petite équipe
en L1. De caractère jovial, le meilleur le foot. Je devais bosser pour ma famille à Jura Sud (en 2017), ils m’ont interdit de de foot. On se mettait tous les quatre,
réalisateur du Championnat à l’attaque de car mes parents ne travaillaient pas. revenir à Oyonnax, où je jouais avant. Il même si j’avais trois ou quatre ans de
cette 11e journée a multiplié les éclats de J’étais le seul enfant resté à la maison fallait que je trouve un club d’un certain moins qu’eux. Tout le monde était
rire pendant l’entretien qu’il nous a avec mon petit frère, car les plus grands niveau. C’est la première fois qu’ils se sont persuadé que l’un de nous serait pro.
accordé jeudi, au centre d’entraînement étaient déjà partis vivre leur vie. Je ne immiscés dans mes choix. Ils n’ont jamais Alors que vous y êtes arrivé, certains
de Reims, le temps de revenir sur son pouvais pas vraiment me consacrer à douté de moi. Depuis que je suis tout de vos proches disent que vous avez
histoire pas comme les autres. jouer au foot et chercher des clubs, faire jeune, ils me disent: “T’es nul!” Mais c’est gardé votre fraîcheur.
des essais. J’ai un peu mis ça de côté en pour me piquer! J’ai toujours été lucide et je ne me suis
«Comment vivez-vous cette période gardant à l’esprit que c’était temporaire et Combien avez-vous de frères aînés? jamais enflammé. Il n’y avait pas de raison
assez formidable, à laquelle s’ajoutent que j’allais revenir plus tard. Trois. Ils ont tous eu des parcours de le faire, déjà. Je viens de loin, comme
vos débuts en sélection du Sénégal, “J’ai enchaîné les boulots différents dans le foot. Je me suis inspiré vous l’avez dit. Il y a certaines valeurs
le mois dernier?
Très bien! J’ai marqué assez rapidement, comme j’ai pu. Je m’entraînais
,, de leurs hauts et de leurs bas. Ils ont fait
de mauvais choix, ou n’ont pas été
qu’on a seulement en connaissant ce
genre de milieu: le travail, la discipline, la

EN BREF
24 ANS (SEN)
puis je me suis hissé en haut du
classement. Avec le Sénégal, première
sélection (le 9 octobre, 1-3 contre le Maroc),
deux soirs par semaine
Vous aviez 18ans à ce moment-là…
Je venais d’avoir un bac pro en
sérieux, ou ont manqué d’ambition, ou ont
eu un peu de malchance. C’est un peu de
tout ça. J’ai tout analysé et observé pour
patience, le mental. J’avoue que ça m’a
beaucoup aidé à préparer ma transition
vers le monde pro.
Attaquant. puis première titularisation (dimanche électrotechnique pour travailler dans en tirer des bénéfices. Et pour gérer les sollicitations russes,
1,80 m ; 75 kg. dernier, 1-0 face à la Guinée-Bissau). Il ne l’électricité. Dès que j’ai été diplômé, j’ai “Je comprends ceux anglaises ou italiennes de l’été dernier?
Club : Reims me manque plus que le premier but et on voulu travailler car je ne pouvais pas faire
qui choisissent le financier. Ça n’a pas été dur car il n’y a jamais eu de

,,
aura fait un bon début de saison! un BTS et rajouter deux années. Il me malentendu entre moi et la direction. Ça a
¢ 2018 : le 20 octobre, Vous avez déclaré un jour que vous fallait une rentrée d’argent. Je me levais à Mais si le sportif est bon, été toujours carré. J’avais un bon de sortie
il débute en L1 avec n’aviez pas de rêve; même pas celui 4 heures du matin pour aller à l’usine et je le reste suivra mais ce n’était pas une obligation. J’avais
Reims, contre Angers de rejoindre les Lions de la Teranga? finissais à midi. J’ai enchaîné les boulots Votre réussite est-elle un peu la leur toujours dit qu’il ne fallait pas partir pour
(1-1). Depuis, l’attaquant Ça, c’était un rêve de gosse, si on peut comme j’ai pu, préparateur de aujourd’hui? partir. Il faut un objectif clair et précis, un
a marqué 18 buts appeler ça comme ça. Dans le quartier commandes par exemple. Bien sûr! C’est un peu grâce à eux que je projet sportif qui soit en corrélation avec
en 50 apparitions (à Oyonnax, dans l’Ain), quand on était petits, Je m’entraînais deux soirs par semaine. suis là. Et à travers moi, c’est eux. Quand mes ambitions.
en Championnat. on choisissait son pays et on disait que plus À un âge où d’autres débutent en L1! je marque, on dirait que ce sont eux qui ont L’aspect financier aurait pu vous faire
¢ 2020 : il connaît, tard on le représenterait. On se faisait des Les pépites se révélaient, sortaient des marqué! Ils sont aussi contents que moi. cogiter.
le 9 octobre, sa première scénarios, on jouait la Coupe d’Afrique. En centres de formation! Moi j’allais au Ils sont heureux, mais pas toujours J’ai toujours privilégié le sportif. Quand
sélection avec le grandissant, tu espères, tu te dis que ce travail avec dans un coin de ma tête que faciles! Ils font les spécialistes! “T’aurais j’ai signé à Reims (en 2018), j’avais des
Sénégal, contre serait bien, mais moi je ne suis pas trop un c’était momentané. C’est la volonté! Tu dû mettre ton corps comme ça”, “Là, tu vois, propositions financières plus
le Maroc (1-3). rêveur: je prends ce qu’il y a à prendre sans peux te dire: c’est trop tard, personne ne le contrôle orienté de tel pied…” Ils importantes. Privilégier l’argent est le
me fixer de limites. Je reste ambitieux. m’appelle… Si tu es pessimiste, tu connaissent le foot, ça m’aide. Ils sont mauvais choix pour moi. C’est mieux
Ce que vous vivez aujourd’hui n’avanceras pas. Je savais comment exigeants et ne vont pas mentir pour me d’être épanoui sportivement. Si tu as
n’a donc jamais été un rêve, j’allais revenir, j’avais déjà prévu d’aller à faire plaisir. l’argent mais que tu n’es pas bien sur le
mais seulement un objectif? Jura Sud. Dans notre secteur, c’est le gros Vous avez un petit rituel terrain… C’est avec le ballon qu’on est
Exactement. Ça a été une volonté. Après, club qui joue en N2. Mon entourage après les matches? heureux! Je comprends ceux qui
j’ai essayé de tout mettre en œuvre pour croyait en mes qualités. Rien n’est Souvent, on essaie de s’appeler en même choisissent le financier. Mais si le sportif
y parvenir. impossible : ces mots-là m’ont porté! temps en visio et on parle du match, de ce est bon, le reste suivra.» É
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
footba ll 11
Lille LIGUE 1

Galtier, soulagé
mais pas avancé
L’entraîneur lillois, inquiet du flou régnant autour
de l’équipe dirigeante, milite pour le retour de
Luis Campos au club, sans savoir s’il aura lieu.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL cation de cet entretien dans sation avec d’autres personnes si

Franck Faugère/L’Équipe
RÉGIS TESTELIN (avec J.Do.) L’Équipe ne l’avait froissé « avec le Portugais ne revenait pas. « Je
personne » au club, qu’il se sentait vous le répète, on sera meilleurs à
CAMPHIN-EN-PÉVÈLE (NORD) – Jeudi, dans « soulagé » d’avoir pu s’ouvrir de trois, le président, Luis et moi», a dit
ces colonnes, Christophe Galtier, ses inquiétudes, « sans savoir » si Galtier. À trois plutôt qu’à quatre,
le coach du LOSC, s’inquiétait de cela allait faire avancer les choses. puisque Marc Ingla, le directeur
l’absence prolongée de Luis « On a eu un long échange avec le général, en froid avec Campos,
Campos, le conseiller personnel président, il n’y a pas eu de reproche semble sur le départ? « Quand je
du président Gérard Lopez en sur l’article en question. Mon seul dis qu’on est plus forts à trois, je ne Christophe Galtier, le conseil d’administration, seul actes accomplis dans le club
charge du recrutement, invisible objectif est de dire qu’on est veux pas essayer d’occulter Marc, a au domaine de Luchin, habilité à statuer sur son renvoi et (transferts, négociations, com-
au club depuis trois mois. Et re- meilleurs à trois qu’à deux. Je suis tenu à préciser Galtier, en réponse mardi. non le président Gérard Lopez. En missions...). Un autre point de di-
doutait que la rupture du triangle convaincu qu’il (le président) va tout aux remarques qu’il a lues sur les août, le dirigeant catalan du LOSC vergences entre les deux hom-
qu’ils formaient ensemble, et la faire pour qu’on se retrouve et qu’on réseaux sociaux. Je dis trois en avait suggéré, pour pacifier la si- mes. Quant aux répercussions de
surcharge de travail qu’elle impli- continue ce projet excitant.» évoquant le secteur sportif ; je tuation, l’idée de son départ dans l’absence de Campos sur les
que pour lui, ait une incidence n’avais pas de relation avec Marc un courrier. Ce n’était pas une let- joueurs, Galtier s’est voulu rassu-
préjudiciable sur les résultats de L’avenir d’Ingla car il est du côté administratif.» tre de démission en bonne et due rant. « Quand Luis s’est absenté, au
l’équipe. reste incertain L’avenir d’Ingla reste incertain. forme. On en est toujours là au- début (en août), il y a eu des ques-
Depuis, Galtier a eu son prési- Face à l’ambiguïté, l’entraîneur Mandataire social, il peut récla- jourd'hui. Quand Luis Campos, tions des joueurs, mais je n’ai pas pu
dent au téléphone, a-t-il confié, nordiste a ajouté qu’il préférait le mer des indemnités de départ, conseiller sportif, reste un presta- leur répondre. Je ne sais pas si cer-
hier, à deux jours du match contre retour de Campos, dans son rôle contractuellement dues, s'il est taire extérieur, Ingla, lui, est un di- tains sont encore relation avec Luis,
Lorient (dimanche, à 21 heures, à de recruteur-directeur sportif, à la révoqué. Seule une lettre de dé- rigeant en responsabilité devant ce qui serait normal car certains ont
domicile). Il a assuré que la publi- naissance d’une nouvelle organi- mission de sa part peut convoquer la justice pour l’ensemble des une relation forte avec lui.» É

2,99€/mois
pendant 3 mois*
exclusivement disponible
sur le site L’Équipe

offre flash
*Trois mois d'abonnement à 2,99€/mois TTC. À la suite de ces trois mois, votre abonnement sera automatiquement reconduit à 9,99€/mois TTC. Offre valable du 17 novembre
au 29 novembre 2020 pour tout abonnement à L'Équipe numérique. Vous êtes libre de résilier votre abonnement à tout moment en vous rendant dans la rubrique « aide et contact ».
12 footba ll Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

LIGUE 2 11e journée Paris FC 19 h Auxerre

PARIS TRACE SA ROUTE

Alexis Réau/L’Équipe
Leader de la Ligue 2, l’équipe de René Girard a pris un départ presque parfait
qui la destine à la montée.Mais elle sait que le chemin est encore long.
LAURENT GRANDCOLAS Lanterne rouge au classement pion ? « On sait que ce qu’on a fait cette saison c’est la bonne.” Mais on
l’an passé à la même époque c’est très, très bien, mais ce n’est pas répète qu’on a pris des points sur un
Il y a les chiffres qui, jusqu’ici, n’ont (5 points et une seule victoire), le une finalité. On a un beau matelas quart des matches joués. On veut
pas menti. Depuis 1994 et l’instau- Paris FC s’est totalement méta- avec quelques jokers devant nous, continuer, mais il y aura des moments
ration de la poule unique en Ligue 2, morphosé. En coulisses, avec l’arri- précisait René Girard, l’entraîneur, difficiles. » Comme cette série de
le Paris FC est la troisième équipe à vée de nouveaux partenaires (voir jeudi. Mais je ne vais pas m’embar- rencontres à venir jusqu’à Noël où
avoir récolté autant de points (25) par ailleurs), et sur le terrain où quer sur des suppositions de mon- le PFC va défier, entre autres, Au-
lors des dix premières journées, René Girard a su dès janvier dernier tée. On n’est pas encore à la moitié de xerre (6e), Grenoble (8e), Sochaux
après Lille en 1999 (28) et Istres en apporté son expérience, assurant la saison. L’histoire a souvent démon- (10e), Troyes (2e), Clermont (5e) et
2003 (26). Plus en détail, les statisti- un maintien vital (17e au moment de tré qu’un excellent début débouchait Guingamp (13e). C’est après cet
ques sont sans appel : un club avec l’arrêt du Championnat). Avec lui, sur un beau cadeau à la fin. Mais il enchaînement que Girard fera un
au moins 22 points a toujours ter- Pierre Ferracci, le président, et Fré- peut se passer tellement de choses.» point sur les véritables ambitions
miné sur le podium en L2. déric Hébert, le directeur sportif, parisiennes : « On se laisse porter
Parler de montée assurée, après ont aussi certainement réussi le Un calendrier dense aujourd’hui par cette bonne dynami-
seulement dix rencontres, peut pa- meilleur mercato en Ligue 2 cet été jusqu’à Noël que. On ne s’attendait peut-être pas à
raître déplacé, mais personne ne avec de l’expérience (Belaud, Hanin, Vigilance et prudence sont marte- être aussi haut, si vite. On en saura un
peut contester aujourd’hui que les Gakpa) et une jeunesse culotée lées à tous les étages, à commen- peu plus en janvier.»
signes n’ont jamais été aussi posi- (Name, Laura, Caddy, Guilavogui). cer par les cadres emmenés par le
tifs concernant un retour du Pa- Huit points d’avance sur le troi- gardien et capitaine Vincent De- Ci-contre, René Girard, l’entraîneur du
ris FC en Ligue 1 (une première de- sième, ce n’est pas rien, tout marconnay : «Notre entame est ex- Paris FC. À droite, les Parisiens à
puis 1979) et, enfin, d’un deuxième comme ces huit victoires déjà au ceptionnelle. Mais tout le monde va l’échauffement avec leurs équipements
club de la capitale au sein de l’élite. compteur. Un parcours de cham- vite. J’entends souvent : “Ça y est, faisant la promotion du Bahreïn.

Charléty, PAUL GIUDICI

Le huis clos condamne tous les supporters


sation ni d’exclusivité, mais pour respecter un
club qui accède à la L1, il faut lui donner un ou-
til qui soit un minimum adapté à ce statut, se
la maire (Anne Hidalgo) sont ouverts. La
balle est dans leur camp pour revenir vers
nous avec des propositions. » Ferracci

quel chantier
à se réfugier devant la télé et certains fans défend-il. Ce n’est pas un dossier facile, je compte leur soumettre mi-décembre trois
du Paris FC doivent apprécier, tant Charléty respecte beaucoup la FFA et le PUC, mais il ou quatre scénarios d’aménagements
se veut d’ordinaire inhospitalier. Ses cou- faut qu’on trouve une solution. » « plus ou moins coûteux et qui bousculent
rants d’air, sa piste d’athlétisme, l’absence plus ou moins les structures. Dans la plupart
de loges… Autant de freins au développe- Personne ne veut partir des cas, on mord sur la partie athlétisme ».
Le Paris FC entend aménager ment du club, a fortiori en L1. « On com-
mence à travailler sur plusieurs scénarios de
La cohabitation les jours de match pose des
problèmes raisonnables tant que le PFC
Seule certitude : le PFC n’entend pas s’exi-
ler. Ni au Stade de France, ni ailleurs. «Je ne
drastiquement son stade en cas rénovation, admet Pierre Ferracci, le prési- évolue en L2. Qu’en serait-il en L1, avec des me vois pas partager le Parc avec le PSG ou
de montée. Problème : il va falloir dent du PFC. Il faut d’abord convaincre tous
les acteurs. Mais ça va être difficile : c’est un
normes plus importantes à respecter et
une affluence plus forte ? Pierre Rabadan a
Jean-Bouin avec le Stade Français », appuie
Ferracci. Le PUC se montre tout aussi in-
trouver un terrain d’entente stade destiné à l’athlétisme, et si la rénovation joué plusieurs saisons à Charléty avec le flexible. « C’est hors de question de partir,
avec les autres occupants. met en cause la pratique de l’athlétisme, c’est
évident qu’il faut discuter avec eux.»
Stade Français (rugby) et connaît les con-
traintes de l’enceinte. «On a ouvert des dis-
tranche Truttmann. C’est un stade construit
pour être multisport. Le stade de foot n’oc-
Ferracci n’a pour le moment lancé au- cussions avec le PFC sur l’évolution du stade, cupe qu’un quart du complexe.»
cune discussion, ce qui « inquiète » rappelle le désormais adjoint aux Sports de Le président du PUC avance un embryon
Les footballeurs du Paris FC Guillaume Truttmann, le président du Paris la Ville. Ils savent très bien qu’il y a le PUC, de solution. « Le stade a été construit (en
à l’échauffement sur la pelouse Université Club (PUC), grand club omnis- qu’il y a la piste d’athlétisme, qu’on vient de re- 1994 dans sa version actuelle) comme un
du stade Charléty avant port, résident depuis la création du stade en faire et qui est la seule à pouvoir accueillir des tout. Donc dès que vous utilisez, avec des nor-
leur match de Ligue 2 1939 : « Le PFC fait son chemin tout seul, sans événements internationaux à Paris.» «L’athlé mes de sécurité importantes, une seule par-
contre Caen (3-1), parler à personne, ce qui est vraiment problé- au PUC, c’est 1 000 adhérents (sur 9 000), tie, vous bloquez tout le reste. Si on isole le
le 31 octobre. matique.» La Fédération d’athlétisme, dont dont 60-70% d’enfants, des athlètes qualifiés stade d’honneur et que le reste n’a pas besoin
les bureaux jouxtent le complexe et qui or- pour les JO : ce n’est pas un petit club d’athlé d’être bloqué les jours de match, je pense
ganise chaque année un meeting à Char- qui se balade », renchérit Truttmann. qu’on a résolu 95% du problème. » S’ils par-
léty, n’a, elle non plus, pas été informée La mairie reste le propriétaire du com- viennent à s’entendre sur ce point, restera à
d’un quelconque projet. plexe et devra trancher. « La discussion est trancher les dossiers de la durée des tra-
À l’instar du PSG au Parc des Princes, engagée, explique Rabadan. Je m’étonne vaux, de leur financement et d’éventuels
Ferracci entend disposer de plus de liber- que le président (Ferracci) s’en émeuve dans lieux de repli. Le chantier n’a pas encore
tés chez lui. « Je ne vais pas parler de privati- la presse, sachant que mon bureau et celui de commencé qu’il semble déjà immense. É
Alexis Réau/L’Équipe
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
13
Paris FC - Auxerre 11e journée LIGUE 2
Téléfoot Stadium 1 19 h
4-3-3 Paris FC
4-2-3-1 Auxerre
Arbitre : M. Vernice. Stade Charléty.
1
Demarconnay
13 19 15 29
Belaud O. Kanté Ax. Bamba Hanin

14 c
Mandouki 10 Name
5
Pitroipa
21 20
Guilavogui 22 J. Lopez
Caddy
8
Le Bihan
22 29 27
Sakhi Autret A. Ngando
20
Coeff
12 c

B. Touré
3 17 4 2
Bernard G. Lloris Jubal Arcus
16
Léon

Bahreïn,
Paris FC
Entraîneur : R. Girard.
Remplaçants : (à choisir parmi)
Maisonnial (g.) (30), Hadjam (3), Arab (6),

un renfort de poids
Y. Ndiaye (18), Gakpa (23), Kikonda (8),
F. Martin (11), C.-O. Diakité (33),
Ou. Camara (34), P. Koffi (24).
Principaux absents : Abdi (suspendu),
Le petit État du Golfe n'a pas Campanini, Ellé Essouma, Nomenjanahary,
Diaby-Fadiga, Laura (blessés),
la puissance de ses voisins saoudien Nkambadio (g.), Gambor, A. Pembélé
(choix de l'entraîneur).

Alexis Réau/L’Équipe
et qatarien mais il veut faire du club Auxerre
Entraîneur : J.-M. Furlan.
parisien un vecteur d'image. Remplaçants : Laiton (g.) (30), Boto (14),
Souprayen (26), Hein (7), Begraoui (19),
Dugimont (21), Ndom (6).
JEAN LE BAIL nouveau nom de l'équipe cycliste Principaux absents : Fortuné (blessé),
Bahrain-McLaren. « L'objectif est Bellugou, Georgen, O. Camara, Ji, Merdji
Officialisée fin juillet, l'entrée du de faire la promotion du Bahreïn en (choix de l'entraîneur).
Bahreïn dans le capital du Pa- France et plus largement en Eu-
ris FC s'inscrit dans le récent rope », indique Fabrice Herrault,
rapprochement entre Paris et le directeur général délégué du
Manama, la capitale du petit État club.
du Golfe. Ce confetti insulaire de La participation bahreïnienne
moins de 800 km2 situé entre est détenue par un fonds contrôlé

Des histoires
l’Arabie saoudite et le Qatar, est par la famille royale et piloté par
un producteur de pétrole et Nasser ben Hamad al-Khalifa
d'aluminium, une place finan- (33 ans), cinquième enfant du roi,
cière régionale, également ré- président du Conseil suprême de

à ne pas dormir
puté pour la beauté de ses perles la jeunesse et des sports et, jus-
mais aussi ciblé pour « un bilan qu’en 2019, du Comité olympi-
épouvantable en matière de droits que. L'un des deux administra-
de l'homme que le pays tente de teurs bahreïniens du club est

du tout.
blanchir par le sport », selon l'op- Abdulla Al-Zain, directeur géné-
posant en exil à Londres Sayed ral de son cabinet privé qu'il a
Ahmed Alwadaei, du Bahrain placé à la tête du club de Cordoue
Institute for Rights and Demo- (D3 ESP), racheté fin 2019 pour 3
cracy. M€ par un autre fonds royal.
« Cette question, on la regarde
“S’associer à Paris,
,,
avec attention, commente Pierre
Ferracci, le président et action- c’est aussi défier
naire majoritaire du club (77 %). le Qatar et le PSG
On trouve des problèmes dans CAROLE GOMEZ,
tous les pays. Ce n’est pas plus sul- DIRECTRICE DE RECHERCHE À L'IRIS
fureux qu’ailleurs. » Au Parlement d'Andalousie, la
coalition politique Adelante An-
Le club valorisé à 25 M€ dalucia (gauche radicale) s'est
En juin 2019, le roi Hamad ben émue en juin de la présence de
Issa al-Khalifa et le prince Nas- « Nasser », accusé par des ONG
ser, futur interlocuteur du club, d'avoir pratiqué la torture lors du
ont effectué une visite officielle « Printemps bahreïnien » en
en France. Un premier déplace- 2011. « Une manipulation », éva-
ment des Parisiens au Bahreïn, cue l'entourage du prince.
en mars, organisé par un con- « Pour Bahreïn, s'associer à la
seiller français du prince, a jeté
les bases d'une entrée à hauteur
marque Paris, c'est améliorer son
image, se diversifier, découvrir le LE Podcast de
de 20% du capital. Comme révélé
par L'Équipe, cet apport de 5 M€
marché français, mais c'est aussi
défier le Qatar et le PSG, décrypte
récits le plus
valorise le club à 25 M€, une jolie Carole Gomez, directrice de re- écouté en France
somme pour un club de L2 : le cherche en géopolitique du sport
tiers des clubs de L1 vaut moins. à l'IRIS (Institut de relations inter-
Également sponsor principal nationales et stratégiques). Je ne
du PFC, Bahreïn contribue gran- crois pas à la coïncidence : Bahreïn
dement à son budget, passé de est un poisson-pilote de l'Arabie
14,5 M€ à 19 M€ (+ 30 %), le qua-
trième du plateau après Tou-
saoudite qui est moteur dans le
blocus imposé au Qatar depuis juin
14h-15h
louse, Auxerre, son adversaire ce
soir, et Guingamp. Le slogan
2017 par une coalition dont Bah-
reïn fait partie. »
hondelatte raconte
« Victorious Bahrain » barre les La lutte d'influence des rivaux
maillots et s'impose comme la du Golfe par clubs de foot pari- christophe hondelatte
marque sportive du royaume à siens interposés ne fait que dé-
l'international – c'est aussi le buter. source : Médiamétrie eStat / AT internet / Youtube - SEPTEMBRE 2020
14 footba ll Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

LIGUE 2 11e journée tableau de bord

beIN Sports 2 15 h Téléfoot Stadium 2 19 h Téléfoot Stadium 6 19 h Téléfoot Stadium 3 19h Téléfoot Stadium 7 19 h
Ligue 2 11e journée Châteauroux
pts J.
4-2-3-1 Le Havre 4-3-3 Amiens 4-4-2 Pau 4-2-3-1 4-3-1-2 Valenciennes
1 Paris FC 25 10 4-3-3 Caen 4-2-3-1 Clermont 4-3-3 Grenoble 4-2-3-1 Sochaux 3-5-2 Rodez
Arbitre : Mme Frappart. Stade Océane. Arbitre : M. Paradis. Stade de la Licorne. Arbitre : M. Rainville. Stade du Hameau. Arbitre : M. Varela. Stade Gaston-Petit. Arbitre : M. Thual. Stade du Hainaut.
2 Troyes 18 10
3 Niort 17 9
1
Gorgelin • 1
Gurtner
c 1
Olliero
1
Fabri
40
Prior
4 Caen 17 10 26
W. Coulibaly Mayembo
5
Ersoy
4
Meras
3 13 4 5 3 7 26 23 c
• 3
12
N. Fofana
2
Ib. Cissé
3
Mbone
•c 21
Opéri
14 c

Cuffaut Vandenabeele
15 5
Spano
2
A. Abeid
5 Clermont 16 10 Alphonse Opoku Wague Lewis E. Koffi Kamissoko Scaramozzino Sadzoute
6 Auxerre 16 10
29
Mbemba 7
18
Lekhal 9

22 c
22
12
Lomotey 10 18 6 8 10 10
27
L. Leroy
15
Mulumba
4
25
13
Masson
21
Diliberto
20
Doukouré
7 Le Havre 16 10 Bazile J.-P. Fontaine N. Alioui I. Gomis Lusamba Assifuah Daubin Lobry Bayard G. Tormin Grange Chouaref 10
8 Grenoble 15 8 14 20 23 18 Elogo
11 21 9 26 18
9 Toulouse 15 10 Thiaré Mendoza Otero A. Ciss Beusnard Armand Sunu Cabral B. Guillaume
19 27 2 14 26 9
10 Sochaux 14 10 10
Al. Mendy
13
M. Bayo 19
Djitté 22 Bédia Ouhafsa Mal. Dembélé
Bammou Court
11
12
Valenciennes
Dunkerque
14
13
10
10
8
Deminguet 29
17
An. Gonçalves
18
Chader
10 c
Iglesias
• Allevinah
11
M. Diallo
21
Benet M. Perez
4
Ravet 10
Ourega
28 c

Weissbeck
7
Br. Soumaré 23 18 22 6 28
7 25 6 15 25 Obiang Leborgne Douline Boissier Henry
13 Guingamp 12 10 3 Pi 24 Magnin J. Gastien Pickel Lopy R. Ndiaye
14 Nancy 11 9
Armougom
Oniangué
6
•c 18
Rivierez
Vandermersch 12
N’Simba
21
Ogier
4
Hountondji Zedadka
20 23
Mombris
14
Nestor Monfray
5 12
Gaspar
4 18 3 2
13
Sanaia
4
Bardy
•c 17
Dieng
Ndour Diedhiou F. Pogba Paye
15
16
Amiens
AC Ajaccio
11
10
10
10
30
Riou Desmas
1 1
Maubleu

c 16
Prévot
1
Guivarch
17 Pau 9 10 Le Havre Amiens Pau Châteauroux Valenciennes
18 Rodez 9 10 Entraîneur : P. Le Guen. Entraîneur : O. Tanchot. Entraîneur : D. Tholot. Entraîneur : N. Usaï. Entraîneur : O. Guégan.
Remplaçants : Ya. Fofana (g.) (30), Gibaud Remplaçants : Y. Thuram (g.) (16), Papeau Remplaçants : B. Bertrand (g.) (30), Remplaçants : Pillot (g.) (16), Cordoval Remplaçants : (à choisir parmi) H. Konaté
19 Châteauroux 8 10 (27), Abdelli (8), Basque (6), A. Bonnet (17), (26), G. Traoré (28), Bianchini (36), Lahne Chaminade (33), Zahary (24), Kouassi (4), (28), Raineau (20), A. Nouri (7), Boukari (11), (g.) (16), Ntim (25), Pellenard (23),
20 Chambly 6 10 Ma. Fofana (33), Dzabana (10). (14), Odey (9), Timité (24). A. Ndiaye (5), I. Ba (29), Jarju (14). Al. Gonçalves (14), Keny (22). Boutoutaou (17), D'Almeida (4), Linguet (24),
Principaux absents : Ben Mohamed Principaux absents : Sa. Sy, Blin Principaux absents : Batisse, C. T. Sabaly Principaux absents : Sangante Picouleau (27), Chevalier (9).
(suspendu), S. Touré (blessé), Bentil, (suspendus), Akolo (coronavirus), Gendrey, (suspendus), Bansais, Diatta (blessés), (suspendu), Alhadhur, Marega (blessés), Principaux absents : Kocik (g.) (blessé),
aujourd'hui Cornette (malades), Boutaïb (non qualifié), Monzango (reprise), P. Gouano (choix de Trindade (g.), Bury, Méliande, Nguer, Thioub Bedfian (g.), Morante, Canelhas, E. Dabo, Dos Santos, Chergui, Güçlü
Y. Coulibaly, Mahmoud, Casimir, Gomes l'entraîneur). (choix de l'entraîneur). S. Doucouré (choix de l'entraîneur). (reprise), Fedele, Guel
Le Havre 15 h Caen
beIN Sports 2
(choix de l'entraîneur). Clermont Grenoble Sochaux (choix de l'entraîneur).
19 h
Caen Entraîneur : P. Gastien. Entraîneur : P. Hinschberger. Entraîneur : O. Daf (SEN). Rodez
Entraîneur : P. Dupraz. Remplaçants : Djoco (g.) (40), Albert (17), Remplaçants : Salles (g.) (30), Straalman Remplaçants : (à choisir parmi) Jeannin Entraîneur : L. Peyrelade.
Niort - Dunkerque Remplaçants : Péan (g.) (40), Yago (20), Seidu (36), Dossou (24), Berthomier (6), (3), H. Abdallah (29), Belmonte (18), Anani (g.) (1), Mbakata (22), Moltenis (23), Daham Remplaçants : M'Pasi (g.) (16), Coelho
Amiens - Clermont Al. Traoré (15), Gioacchini (7), Jeannot (9), D. Gomis (28), Tell (9). (11), W. Semedo (7), Tapoko (26). (8), Kaabouni (20), Lasme (11), A. Niane (29), Poujol (14), Ruffaut (8), Alégué (24),
Chambly - Toulouse Nsona (32), Zady Sery (14). Principaux absents : Phojo, Trichard Principaux absents : F. Michel (reprise), (27), Virginius (26). D. Gueye (27), Kerouedan (20).
Principaux absents : Beka Beka, Weber (reprise), Margueron (g.), Aljic, Abdul Demba, Néry, S. Cissé, Henen (choix de Principaux absents : Thioune (suspendu), Principaux absents : Chougrani, Roche
Pau - Grenoble (suspendus), Hervieu, Shamal (reprise), Kitala (blessé), Long (g.), J. Martial, R. Sans,
Samed, Rajot (choix de l'entraîneur). l'entraîneur). (suspendus), Ponceau, Tertereau (blessés),
Valenciennes - Rodez Innocent (g.), Mbengue, Ngouabi, Lepenant Zohoré, Ambri, Ntolla (choix de l'entraîneur). U. Bonnet (reprise), Secchi (g.), Ouammou,
Châteauroux - Sochaux (choix de l'entraîneur). P. Sané (choix de l'entraîneur).
Paris FC - Auxerre
ces 7 matches en multiplex
sur Téléfoot et en intégralité
sur Téléfoot Stadium
Téléfoot Stadium 5 19 h Téléfoot Stadium 3 19 h National matches en retard
lundi 23 novembre 4-1-4-1 Niort 3-4-3 Chambly
Guingamp 20h45 AC Ajaccio 4-4-2 Dunkerque 3-5-2 Toulouse National 14e journée Sète 1-1 Red Star SC Lyon 0-0 Cholet
beIN Sports 1 Arbitre : M. Dechepy. Stade René-Gaillard. Arbitre : M. Lissorgue. Mi-temps : 0-0. Match à huis clos. Match à huis clos.
À Beauvais, stade Pierre-Brisson. matches buts
mardi 15 décembre 1 pts Arbitre : M. Toulliou. Arbitre : M. Zolota.
Michel 1 J G N P p. c. diff
Nancy 20 h Troyes Pinoteau
Sète Pappalardo (cap.) – Kharrazi, SC Lyon Hautbois – Brunetton, M’Dahoma,
5 15 28 3 1 SC Bastia 25 13 7 4 2 21 11 +10 M. Kouyaté, Dramé, O. Diop – Hsissane, Dekoke, Ngwabije - Fadhloun, Gbellé, Ayari
Nancy - Troyes est reporté
Kilama I. Conté
19
Paro Yongwa 25
O. Gonzalez

Jaques
5 c 23
Dequaire
2 Red Star 19 12 5 4 3 16 12 +4 Kaïboue, Serber (Farnabé, 74e) – Orinel (cap.), Nomel– Ghezali (Tounkara, 76e),
en raison de cas de Covid-19 Doukansy 3 Cholet 19 11 5 4 2 15 12 +3 (Segura, 90e), Ferhaoui (Bouderbal, 58e), Rivas.

7 6 14 3
à l’ASNL. Il est reprogrammé 6 c 8 L. Doucouré Eickmayer Danger El-Hriti 4 Quevilly-R. 18 11 5 3 3 16 12 +4 Baana Jaba. Entraîneur : E. Da Costa.
25 Louiserre Kemen 21
le 15 décembre (20 heures), Boutobba Vallier 10 Entraîneur : N. Guibal. Cholet Mandrea – Seydi, Mboumbouni,
11 Heinry
5 Créteil 18 13 4 6 3 10 10 0 Avertissements : Kaiboue (8e),
tout comme Niort-Grenoble Ibnou Ba 27 13 Y. Baldé, Sambu – N. Doumbia, Dembi –
(9e journée). Correa F. David 6 Concarneau 17 12 4 5 3 12 11 +1 M. Kouyaté (58e). Elaz (Maggiotti, 54e), M. Sylla – Mexique
29 18 But : M. Kouyaté (58e).
C.F. Diarra Tchokounté 28 7 Bastia-Borgo 17 12 4 5 3 11 11 0 (cap.), N’Chobi.
Antiste 21
A. Adli Laval 17 13 4 5 4 11 11 0 Red Star Adiceam – Labor, Daillet (cap.), Entraîneur : S. Rossi.
buteurs 2 19 24 10 3 14 31 5 Karamoko, O. Sidibé – Koukou, Roye, Avertissements : Seydi (67e), Y. Baldé (70e).
Dudouit Pierre Kerrouche Boudaud 9 Avranches 16 11 5 1 5 17 16 +1
1. Le Bihan (Auxerre), 8 buts. Machado Van den 8 Dejaegere Moreira N’Doye – Durand, Gomel (Michel, 68e),
2. Weissbeck (Sochaux), 6 buts. 28 12 27 3
Boomen K. Koné 10 Saint-Brieuc 16 12 4 4 4 13 14 -1 Akassou (Bazolo, 74e).
3. M. Bayo (Clermont), Touzghar Thiam I. Cissé A. Gomis Kouagba 19 4
•c 2 11 Sète 15 12 4 3 5 14 12 +2 Entraîneur : V. Bordot.
(Troyes), 5 buts. 5. Dugimont
(Auxerre), Ibnou Ba (Niort),
• 30 c
Maraval
B. Diakité Gabrielsen
30
Amian
12 Le Mans 14 12 2 8 2 12 14 -2 Avertissements : Koukou (61e),
Bazolo (78e).
Dupé 13 Bg-en-Bresse 14 13 3 5 5 9 16 -7 Expulsion : O. Sidibé (19e)
J. Lopez (Paris FC), Cuffaut Niort Chambly 14 Orléans 13 11 3 4 4 17 12 +5 But : Bazolo (82e).
(Valenciennes), 4 buts. Entraîneur : S. Desabre.
9. Bammou, Gioacchini (Caen), Remplaçants : Maronne (g.) (16), Mbondo Entraîneur : B. Luzi. 15 Boulogne 13 11 2 7 2 10 13 -3
Correa (Chambly), Biron (Nancy), (38), Moutachy (29), Bourhane (24), Remplaçants : Le Roy (g.) (16), Delos (18), 16 Annecy 10 10 2 4 4 10 15 -5 Laval 0-0 Boulogne
Callegari (19), Flochon (8), M. Martin (15), Quevilly-Rouen 2-0 Bourg-en-Bresse
Kemen (Niort), Laura, F. Martin T. Lebeau (23), Baroan (20), J. Mendes (12). 17 Villefranche 10 12 2 4 6 5 10 -5 Mi-temps : 0-0. Match à huis clos. Match à huis clos.
Principaux absents : Braat (g.), Leclercq Popelard (24), Guezoui (9).
(Paris FC), Assifuah (Pau), Principaux absents : Pontdemé (g.), 18 SC Lyon 6 11 0 6 5 8 15 -7 Arbitre : M. Angoula. Arbitre : M. Chancioux.
U. Bonnet (Rodez), Antiste, (g.), Bena, Benhattab, V. Jacob, B. Konaté, Laval Sauvage – Duponchelle, Cros,
I. Sissoko (blessés), Delguel, Passi (reprise), Derrien, Soubervie, Beaulieu (suspendus), Quevilly-Rouen Lemaître – Taillan,
Spierings (Toulouse), Cabral, N. Petkovic (blessé), Stojanovski Padovani (cap.), Nadé, Belkorchia – Carlier, Seidou – Brun, A. Dembélé (cap.),
Chevalier (Valenciennes), Ameka Autchanga, Djigla (retour de hier
sélection), Renel, Koyalipou (choix de (retour de sélection), B. Doucouré, Camelo, S. Sissoko, A. Diaby (Gobron, 86e), Boudjemaa (Toufiqui, 89e), M. Ouadah
3 buts. Zabou, Badu, Latour, Susnjara Laval 0-0 Boulogne-sur-Mer G. Sangaré – Bahassa (Pinson, 76e), Jung, (M. Sylla, 82e) – Etonde (Nzuzi, 77e),
l'entraîneur).
(choix de l'entraîneur). Haddad (Dadoune, 66e). Robinet.
Dunkerque Toulouse
Quevilly-Rouen 2-0 Bourg-en-Bresse
Entraîneur : O. Frapolli.
match en retard Entraîneur : F. Mercadal. Entraîneur : B. Irles.
Entraîneur : P. Garande. Sète 1-1 Red Star Avertissements : S. Sissoko (45e), Avertissements : Seidou (29e),
mardi 24 novembre 19 h Remplaçants : Vachoux (g.) (1), Vannoye
(33), R. Goteni (22), Kebbal (20), Vialla (8), Remplaçants : Bloch (g.) (16), M. Diarra SC Lyon 0-0 Cholet G. Sangaré (90e + 1). Duponchelle (33e), Cros (35e)
Grenoble - Nancy Bosca (7), Romil (25). (23), Rouault (24), Sanna (26), K. Sidibé (6), Annecy 1-0 Villefranche Buts : Padovani (53e), Nadé (68e). Boulogne Lugier – Eto’o, Fo. Mendy,
(Téléfoot Stadium 2) Principaux absents : Al. Ba, Bruneel, V. Bayo (15), Healey (10). Bourg-en-Bresse Cassara – Agounon, Frikeche (cap.), Oyona – Joseph, Cadiou,
H. Sy, Ketkeophomphone, Rocheteau Principaux absents : Spierings Nirlo (cap.), Romany (Lacour, 84e) , Boyer – Beghin, Okou (Duterte, 90e) – Odzoumo
(suspendu), Goicoechea (g.), W. Saïd buteurs
(blessés), Huysman, Tchouatcha (reprise), O. Ndiaye, Ribelin, Khous (Julienne, 68e)– (Moussaki, 77e), Id Azza (Muzungu, 70e).
M.-A. Guillaume (g.), Kabamba, Cetiner (blessés), Mvoué (reprise), Rogel, Ngoumou, 1. Jung (Quevilly-Rouen), 10 buts. 2. Durand Entraîneur : L. Guyot.
Koulouris, Mubele, Taoui, Zobo (choix de (Red Star), S. Da Silva (SC Bastia), 6 buts. Atik, Montiel (Capoue, 68e), Quarshie.
prochaine journée 12e (choix de l'entraîneur). Entraîneur : K. Mokeddem. Avertissements : Odzoumo (35e),
l'entraîneur). 4. Isidor (Bastia-Borgo), Nchobi (Cholet), Avertissement : Khous (33e). Joseph (38e).
samedi 28 novembre 15 h Caddy (Paris FC), 5 buts.
Grenoble - Paris FC ¢
Toulouse - Niort Annecy 1-0 Villefranche
19 h
Troyes - Amiens ¢ Dunkerque - Pau-Sochaux prochains matches en retard
mardi 24 novembre 17 h 30
Mi-temps : 1-0. Match à huis clos.
Arbitre : M. Souifi.
Pau ¢ Rodez - Guingamp ¢
Sochaux - Le Havre ¢ Caen - repoussé au 15 décembre Cholet - Bastia-Borgo
18 h
Annecy Mocio – Ruque, Gonçalves, Chapuis, Garby – Kashi – Rocchi (cap.) (Marie, 78e), Pinto-
Borges (Tamba, 59e), Fillon, Gunes (Mogni, 73e) – Spano.
Châteauroux ¢ Clermont - Entraîneur : M. Poinsignon.
Nancy ¢ AC Ajaccio - Chambly Le stade du Hameau étant occupé par les rugbymen de la Section Paloise samedi Villefranche - Sète ¢ Red Star - Avranches Avertissements : Kashi (13e), Rocchi (24e), Ruque (70e).
¢ Auxerre - Valenciennes ¢ Quevilly-Rouen - Saint-Brieuc But : Spano (43e).
12 décembre, le match entre Pau et Sochaux comptant pour la 15e journée, 19 h
avancée jeudi par la Ligue, est finalement reprogrammé le mardi 15 décembre, Villefranche Bouet – Lauray, Flegeau (cap.), Injai – Leurier, Blanc, Taufflieb, R. Lacazette
Annecy - SC Lyon (Sergio, 63e), Pagerie – Escarpit (Ahoure, 46e), Segbe (Garita, 60e).
soit le même soir que Niort-Grenoble (9e journée) et Nancy-Troyes (11e journée). 20 h 45 Entraîneur : A. Pochat.
Orléans - Boulogne Avertissements : Taufflieb (57e), Sergio (74e).
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
footba ll 15
Sochaux LIGUE 2

Bryan Soumaré
Le réseau du cœur

Olivier de Saint Riquier/L'Aisne nouvelle


Comme Marcus Rashford, le milieu de Sochaux,
qui a connu une enfance difficile, de privation, a décidé
de s’investir au cœur d’une crise sociale qui l’a touché.
YOHANN HAUTBOIS d’hôpitaux en spécialistes et le ramena sur Le milieu de Sochaux prenne Thierry Dobrzynski, ancien joueur Dans ma tête, c’était clair : si je parle, c’est
les terrains, « alors que je ne voulais plus en- Bryan Soumaré et éducateur du club : « Ses parents ont tout pour assurer derrière. Puis j’ai pensé à aider
De son périple, ce week-end, à Saint- tendre parler de foot. Rien que pour Fabrice, a financé 300 paniers fait pour qu’il ne manque de rien. Son action, ma ville qui m’a tant apporté. »
Quentin, dans l’Aisne, Bryan Soumaré, le je ne peux plus lâcher ». repas pour des familles c’est comme un retour aux sources. Il a tou- Deux actions se dessinent, une avec une
milieu de terrain de Sochaux (L2), aurait pu À l’OSQ, « il avait ce petit truc, sa patte gau- de Saint-Quentin jours été dans l’attitude d’aider les copains. Il cagnotte en cours d’alimentation (6 700 eu-
garder des séquelles, de la fatigue, après che, son coup de rein, ses crochets, se rap- dans le besoin. ne supportait pas les problèmes dans le ros, mercredi matin), une visant à fournir
dix heures aller-retour sur les routes, des pelle Thierry Dobrzynski, directeur des groupe. Quand il y avait des conflits, il était le trois cents familles de Saint-Quentin dans
jours à démarcher les supermarchés, à services techniques de la ville et dont le fils premier à faire en sorte de renouer les le besoin, avec ses propres moyens, « car je
distribuer les denrées alimentaires, à ren- Elias est ami de Soumaré. Il sortait du lot. » liens. » ne voulais pas que des gens me reprochent
contrer, tout simplement, les familles en L’OM, son club de cœur, le prit même une Alors, quand Soumaré a vu le message de n’aider que ma ville avec l’argent collecté.»
difficulté qu’il avait promis d’aider. Ni exté-
nué, ni rincé, Soumaré se trouve « au con-
traire ressourcé émotionnellement ».
semaine en stage et à l’essai lors du Tour-
noi de Montaigu, mais les entraîneurs
marseillais le trouvaient encore un peu
EN BREF
21 ANS
sur les réseaux sociaux de son ex-capi-
taine à Saint-Quentin Rachid Mourabit, il l’a
donc copié-collé et il a appuyé sur « en-
Accompagné de ses proches, il a acheté,
avec son argent, 1,6 tonne de riz, de pâtes,
de purée, de lait, de conserves.
Neuf jours après avoir diffusé un mes- trop introverti comme, plus tard lors d'au- 1,80 m, 70 kg voyer » sans trembler. Un clic comme tant
sage sur ses réseaux sociaux (1) pour pro- tres essais, ceux de Valenciennes, Le Ha- Sochaux (prêté d’autres qui n’engage à rien sauf que lui, “À partir du moment où j’ai payé
poser de financer les courses alimentaires vre ou… Sochaux : « Ils avaient raison. Sur le par Dijon) derrière, collecte : « Au début, c’était dans le toutes mes factures, s’il me reste
des personnes qui le demandaient, le Pi- terrain, je me cachais, je ne demandais pas la Milieu de terrain but d’aider autour de chez moi, à Belfort. de l’argent, aucune raison
card de naissance est à l’origine de la belle balle quand j’étais mieux placé qu’un coéqui- qu’il dorme sur mon compte
histoire d’une année 2020 quand même
bien boiteuse. Le 9 novembre, une heure
après sa proposition d’aider les personnes
pier. » Et quand il l’avait, sans surprise, il la
donnait systématiquement, ce qui ne sur-
prendra pas la maire de Saint-Quentin qui
¢ 2019 : le 10 août, il
effectue ses débuts en
Ligue 1 avec Dijon, contre
serve ,,
en banque, autant qu’il

dans le besoin, il recevait cinquante mes- a passé une partie du week-end avec lui et Saint-Étienne (1-2). Une opération dont il refuse de révéler le
sages « puis plus de mille à la fin de la soi- ses proches pour organiser la collecte et la ¢ 2020 : le 9 montant, alors qu’il n’a pas le salaire de
rée », qui disaient toute la détresse sociale distribution. Frédérique Macarez a décou- novembre, il propose CR7 : « C’est sûr (rires). Mais à partir du mo-
du moment et qui l’ont ramené à son vert « un très gentil garçon, agréable, avec la d’offrir, sur son compte ment où j’ai payé toutes mes factures, s’il me
passé, pas si lointain. « J’ai lu des messages tête sur les épaules. Il n’oublie pas d’où il Twitter, des denrées reste de l’argent, aucune raison qu’il dorme
poignants dans lesquels je me suis reconnu, vient, ni ceux qui l’ont accompagné. C’est la alimentaires aux sur mon compte en banque, autant qu’il
consent-il. Cela m’a touché. » jeunesse comme on l’aime. Les habitants de personnes dans serve. » Sur place, le joueur de 21 ans a
Saint-Quentin sont fiers de lui. » le besoin. bluffé tout le monde : « Il a le cœur pour lan-
“Ma mère faisait le maximum
,,
Il a quitté la ville il y a deux ans après une cer ce type d’action mais de là à l’organi-
pour nous mais le soir, parfois, saison de feu en N3 (montée en N2 au ser… », souffle Dominique Dubus. « Il était
on ne mangeait pas bout), des statistiques (10 buts et 13 passes assez impressionnant, confirme
décisives) qui lui ont valu le titre de meilleur Dobrzynski. Il n’était pas déstabilisé au mo-
Car le jeune professionnel prêté par Dijon joueur du groupe Hauts-de-France et un ment de préparer la liste, d’effectuer la distri-
est né à Saint-Quentin, dans une famille de contrat professionnel jusqu’en juin 2022 bution, de démarcher les patrons des centres
six, bientôt cinq après la séparation de avec Dijon (12 matches de L1 l’an commerciaux. » Frédérique Macarez a ap-
ses parents, une maman femme au passé). précié qu’« il ne se mette pas en scène. Il a
foyer (aujourd’hui employée dans une « Un rêve » pour ce garçon ul- lancé cette action avec simplicité et détermi-
boulangerie), et un papa, entraî- tra-sensible, parfois rattrapé par nation ».
neur de tennis de table, franco- ses émotions comme lors de sa pre- Le milieu de Sochaux (9 matches de L2)
sénégalais dont il a pris le nom. mière dans le groupe profession- a bien reçu quelques messages lui repro-
« Ma mère faisait le maximum nel contre Saint-Étienne (1-2), chant de se faire mousser mais « si j’ai
pour nous mais le soir, par- le 10 août 2019 : « J’ai re- posté ce message sur les réseaux so-
fois, on ne mangeait pas, se pensé à mon passé, com- ciaux, ce n’était pas pour me faire
remémore-t-il. On prenait ment j’ai galéré pour en voir. J’ai même horreur de ça ». Au
un bol de lait, quelques gâ- arriver là, je n’ai pas pu moment de conclure l’entre-
teaux. » La faim le te- retenir mes larmes tien, d’ailleurs, il glissera :
naille au moment du sur le banc. Je reviens « Dans l’article, vous n’oublie-
coucher mais le foot le de loin, je sais ma rez pas de mettre le lien de la
sauve : « C’est un gar- chance. » Et il a dé- cagnotte s’il vous plaît ? » (3) É
çon très gentil, très ti- cidé de la partager
mide qui n’a pas eu sans que cela sur- (1) «Si dans la situation où
une enfance très nous vivons, tu ne peux pas
heureuse, con- travailler et que tu n'as pas à
firme Dominique manger, n'hésite pas et n'aie
Dubus, un diri- pas honte de m'écrire en
geant de privé».
l’ O ly m p i q u e
Lionel Vadam/L'Est Républicain

Saint-Quentin où (2) Atteintes au niveau des


Bryan a débuté à… zones de croissance des
trois ans et demi. Il était content d’avoir à cartilages et des os.
côté la famille de l’OSQ, il y était considéré, (3) https://
entouré de ses copains. » www.leetchi.com/c/
Et d’un coach, Fabrice Preux, qui le sortit Le milieu de Sochaux Bryan chaine-de-solidarite-si-
de deux années sans ballon à l’adoles- Soumaré a notamment acheté nous-ne-sommes-pas-
cence en raison d’une ostéochondrite (2) des pâtes pour les personnes solidaires-en-cette-
des deux genoux. Le technicien le trimbala les plus démunies. periode-tres-difficile.
16 footba ll Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

DIVISION 1 9e journée Paris-SG 1-0 Lyon

Le PSG
frappe fort
Le Paris-SG a fait tomber Lyon
au Parc des Princes, à l’issue
d’un match maîtrisé
tactiquement, et a pris la tête
du Championnat.
SYANIE DALMAT terrain a repris ses droits et le PSG
a frappé un grand coup en battant
Dix-sept mois après le quart de fi- l’OL pour la première fois en
nale de Coupe du monde entre la Championnat depuis le 17 décem-
France et les États-Unis (1-2), le bre 2016 (1-0). « Ça a été un vrai
football féminin était de retour combat, on a été à la hauteur, s’est

Pierre Lahalle/L’Équipe
hier soir au Parc des Princes pour félicité Olivier Échouafni, l’entraî-
une soirée riche en émotions. neur parisien. Ça doit être un vrai
Avec une ambiance beaucoup déclic, même si on n’a rien gagné.
moins chaude, en raison du huis C’est une récompense d’un travail
clos, mais un scénario tout aussi fait avec le staff. »
marquant. Cette semaine peut Comme en juin 2018 en finale
être un tournant dans la saison, de la Coupe de France (1-0), un but nard, la capitaine de l’OL, n’a pas on s’est crié dessus », a confié Bou- Olivier Échouafni (qui enlace la gardienne Christiane Endler)
alors que le PSG a pris les com- de Marie-Antoinette Katoto (11e) a non plus mâché ses mots sur Ca- haddi, qui assure que les évène- et les joueuses du PSG savourent leur succès, hier à Paris.
mandes de la Division 1 avec un suffi à mettre à terre une équipe nal + : « C’est le néant, on n’a rien ments de la semaine n’ont pas
point d’avance sur Lyon. lyonnaise méconnaissable. « Le fait, le PSG mérite la victoire, on n’a perturbé son équipe. « Elles
Après les sorties d’Amandine résultat est révélateur du match, on pas gagné un duel en première pé- étaient déjà les premières frus-
Paris-SG 1 hier
Henry puis Sarah Bouhaddi sur a mal démarré, a analysé Sarah riode, on avait peur de jouer, tous trées, pas contentes, a confirmé Lyon 0 Paris-SG 1-0 Lyon
les problèmes en sélection et la Bouhaddi. On n’était pas là. Ça nous nos ballons ont été vers l’arrière. » Vasseur. Ce n’est pas leur niveau, Arbitre : Mme Vanderstichel. aujourd'hui
Match à huis clos.
liste de Corinne Diacre, jeudi, le met une belle claque. » Wendie Re- leur état d’esprit, ce qu’elles atten- 14h30
Le milieu de terrain dent d’elles. Il y a beaucoup de dé- Paris-SG Fleury - Dijon
lyonnais éteint But : Katoto (11e).
ception. C’est sorti, comme ça peut Équipe : Endler– Lawrence, Paredes (cap.), Soyaux - Reims
L’attaque des Bleues touchée Paris a construit son succès avec
beaucoup de patience, imprimant
sortir dans un vestiaire.»
Pour les Lyonnaises, blessées
Dudek (Cook, 69e), Morroni – Luana
(Formiga, 86e), Geyoro, Däbritz – Diani,
Issy - Guingamp
ces 3 matches sur Foot +
Katoto (Bruun, 75e), Baltimore. Montpellier 15h30 Le Havre
Alors que l’équipe de France commence lundi son stage en vue de ses un pressing intense en première dans leur orgueil de champion- Entraîneur : O. Échouafni. Foot +
deux derniers matches de qualifications à l’Euro 2022, dont celui capital période. C’est d’ailleurs sur un nes, cette défaite ne signifie pas Carton. – 1 avertissement : Lawrence demain
contre l’Autriche vendredi, son attaque a été durement touchée hier. Eugénie ballon récupéré dans les pieds de qu’une passation de pouvoir va in- (16e).
Paris FC 14h30 Bordeaux
Le Sommer s’est arrêtée net pendant une accélération. « Une élongation, Majri que Diani a lancé Katoto. Le tervenir cette saison: « Je vous ar- Lyon Canal + Décalé
visiblement », derrière la cuisse gauche, selon l’entraîneur de Lyon, Jean-Luc PSG n’a eu qu’une autre occasion rête tout de suite, on a la chance Équipe : Bouhaddi – Carpenter, Buchanan,
Vasseur, plus rassurant au sujet de Delphine Cascarino, également sortie en franche (à la 42e, un retourné de d‘avoir ces deux grands clubs qui Renard, Karchaoui – Henry, Kumagai – 1. Paris-SG, 25 pts ; 2. Lyon, 24 ;
grimaçant, évoquant de simples crampes. Pour Marie-Antoinette Katoto, Katoto), mais a su se montrer effi- veulent le titre. On se tire la bourre. Cascarino (Malard, 83e), Marozsan, Majri 3. Bordeaux, 14 ; 4. Montpellier,
(Gunnarsdottir, 69e) – Le Sommer (Parris, 13 ; 5. Paris FC, 12 ; 6. Dijon,
blessée après un tacle de Wendie Renard, c’est la cheville droite qui est cace. Au milieu de terrain, Geyoro, On verra au match retour », a déjà 29e). 12 ; 7. Fleury, 11 ; 8. Reims, 7 ;
atteinte. « On espère que ce n’est pas trop grave. Elle passera notamment des Däbritz, Luana ont éteint Maroz- averti Bouhaddi, appuyée par Vas- Entraîneur : J.-L. Vasseur. 9. Guingamp, 7 ; 10. Issy, 6 ;
examens demain matin », a confié le coach du Paris-SG, Olivier Échouafni. N. G. san, Henry et Kumagai. « On est seur : « Nous avons été piqués, Cartons. – 3 avertissements : Kumagai 11. Soyaux, 6 ; 12. Le Havre, 4.
des compétitrices, à la mi-temps, mais il y aura une réaction. » É (14e), Henry (60e), Renard (71e).

Katoto, soirée mémorable


La buteuse parisienne a enfin mis fin à sa disette contre Lyon, mais s’est blessée à la cheville droite.
NATHAN GOURDOL les grands matches. Elle l’avait fait contre réussi à reprendre ses appuis pour la re-
Arsenal (en quarts de finale de Ligue des pousser», témoignait Sarah Bouhaddi.
Elle a fini en claquettes sur la pelouse du champions en août), elle le fait ce soir con- Au-delà de son but, Katoto a semblé
Parc des Princes, à enlacer ses partenai- tre Lyon. Quel plus beau symbole que ce prendre confiance dans son jeu, avec des
res dans un cercle de joie. Marie-Antoi- soit elle qui marque ! » décalages opportuns, et des décrocha-
nette Katoto, touchée à la cheville droite, ges pour participer à la construction. Sa
rêvait certainement de terminer autre- Très incertaine prise d’initiative a été illustrée par son re-
ment cette soirée qui avait enfin décidé contre l’Autriche tourné à côté (42e) sur un nouveau centre
de sourire pour elle face à l’OL, après tant Comme en finale de Coupe de France de Diani. Mais Katoto n’a pas eu le temps
d’échecs. Mais le sort en a décidé autre- 2018 (1-0), date de son dernier but contre nécessaire d’améliorer ses statistiques
ment. les Lyonnaises, Katoto a frappé tôt. Après (8 buts, 4 passes décisives en Division 1).
À l’image de son équipe, MAK a été un premier rush non exploité (10e), elle a Sa coéquipière en sélection Wendie
transfigurée par rapport à la demi-finale signé un but plein de classe sur une lon- Renard l’a en effet rugueusement taclé à
de C1 contre ces mêmes Lyonnaises fin gue ouverture de Diani. Un bon départ, l’entrée de la surface de réparation (71e).
août (0-1). Après tant de discussions au- un crochet extérieur parfait devant Bou- Et si Katoto s’est relevée dans un premier
tour de son efficacité dans les gros ren- haddi et une frappe dans un angle fermé temps, elle s’est écroulée de douleur
dez-vous, la perle de 22 ans a répondu. qui a fait tomber Buchanan à la renverse trois minutes après, visiblement touchée
Pierre Lahalle/L’Équipe

«C’est ce que je lui ai dit à la fin du match, je (11e). Sa célébration mi-rageuse, mi-ra- à la cheville droite, pour céder sa place à
suis très fière d’elle, de ce qu’elle réalise, dieuse, témoignait du poids de toutes les Bruun (75e), après une tape de réconfort
témoignait Olivier Échouafni, ému pour attentes. «J’ai pris la décision de sortir en de Renard. La conclusion rageante à une
elle. Elle est passée par des moments diffi- essayant de pousser au maximum Marie soirée de libération, qui devrait la priver
ciles, elle a montré qu’elle arrivait douce- sur le côté pour laisser le temps à Kadeisha du match capital des qualifications pour
Marie-Antoinette Katoto face à la Lyonnaise Kadeisha Buchanan (à droite). ment à franchir les étapes, à marquer dans de revenir, malheureusement elle n’a pas l’Euro 2022 contre l’Autriche, vendredi.
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
footba ll 17
tableau de bord ÉTRANGER

Löw, l’Euro sous conditions

Marcelo Del Pozo/Reuters


D’abord conforté par ses dirigeants, le sélectionneur de l’Allemagne
va devoir donner des gages pour être certain de conserver son poste.
DAVID FIOUX tion (DFB), Fritz Keller, ainsi que le direc- interne, il a finalement été question de réunion du comité directeur, Löw est
teur des sélections, Oliver Bierhoff, mais Löw, en poste depuis 2006 et sous con- sommé d’affûter ses arguments, avec
Il avait pu rentrer chez lui à Fribourg l’es- c’est justement ce procédé qui n’est pas trat jusqu’en 2022. Les participants des justifications attendues sur sa dé-
prit tranquille, ou au moins débarrassé passé : plusieurs responsables de la Fé- n’ont pas directement remis en cause cision d’écarter trois champions du
d’une question existentielle, mais la dération ont jugé que ce maintien avait l’avenir du technicien, mais une ten- monde de 2014 (Müller, Boateng,
pression a vite rattrapé Joachim Löw été entériné de façon unilatérale, lors dance s’est dégagée : avant de le laisser Hummels). D’après le journal Bild,
après la débâcle de l’Allemagne contre d’une entrevue éclair entre les trois pro- conduire l’équipe à l’Euro 2021, dont la il ne lui sera pas infligé l’affront de
l’Espagne, mardi, en Ligue des nations tagonistes à l’aéroport de Munich. phase de groupes s’annonce relevée devoir s’expliquer en personne, à
(0-6). Au lendemain de la défaite, le sé- Le comité directeur de la DFB a donc (France, Portugal, Hongrie), ils souhai- un moment où sa légitimité est lar-
lectionneur (60 ans) avait pourtant été décidé de s’emparer du sujet, et alors tent que le sélectionneur explique com- gement contestée en Allemagne.
conforté par ses deux supérieurs hié- que la visioconférence d’hier était cen- ment il compte remonter la pente. D’ici C’est Bierhoff, son plus fidèle soutien,
rarchiques, le président de la Fédéra- sée aborder des thèmes d’organisation au 4 décembre, date de la prochaine - qui sera chargé de le représenter. É

Allemagne Angleterre Italie Espagne


e e
Bundesliga 8 journée Premier League 9 journée e
Serie A 8 journée Liga 10e journée
matches buts matches buts matches buts matches buts Maux Espagne 10e j.
pts pts pts pts
J G N P p. c. diff J G N P p. c. diff J G N P p. c. diff J G N P p. c. diff
1 Bayern Munich 18 7 6 0 1 27 11 +16 1 Leicester 18 8 6 0 2 18 9 +9 1 AC Milan 17 7 5 2 0 16 7 +9 1 Real Sociedad 20 9 6 2 1 20 4 +16
2 RB Leipzig 16 7 5 1 1 15 4 +11 2 Tottenham 17 8 5 2 1 19 9 +10 2 Sassuolo 15 7 4 3 0 18 9 +9 2 Villarreal 18 9 5 3 1 13 9 +4
3 Borussia Dortmund 15 7 5 0 2 15 5 +10 3 Liverpool 17 8 5 2 1 18 16 +2 3 Naples 14 7 5 0 2 15 7 +8 3 Atlético de Madrid 17 7 5 2 0 17 2 +15
4 Leverkusen 15 7 4 3 0 14 8 +6 4 Southampton 16 8 5 1 2 16 12 +4 4 AS Rome 14 7 4 2 1 16 11 +5 4 Real Madrid 16 8 5 1 2 14 9 +5
5 Union Berlin 12 7 3 3 1 16 7 +9 5 Chelsea 15 8 4 3 1 20 10 +10 5 Juventus 13 7 3 4 0 15 6 +9 5 Grenade 14 8 4 2 2 9 11 -2
6 Wolfsburg 11 7 2 5 0 7 5 +2 6 Aston Villa 15 7 5 0 2 18 9 +9 6 Atalanta 13 7 4 1 2 18 14 +4 6 Cadix 14 9 4 2 3 8 10 -2
7 Mönchengladbach 11 7 3 2 2 12 12 0 7 Everton 13 8 4 1 3 16 14 +2 7 Inter Milan 12 7 3 3 1 16 11 +5 7 Betis Séville 12 9 4 0 5 12 17 -5
8 VfB Stuttgart 10 7 2 4 1 13 9 +4 8 Crystal Palace 13 8 4 1 3 12 12 0 8 Hellas Vérone 12 7 3 3 1 10 5 +5 8 FC Barcelone 11 7 3 2 2 15 8 +7
9 Werder Brême 10 7 2 4 1 9 9 0 9 Wolverhampton 13 8 4 1 3 8 9 -1 9 Lazio Rome 11 7 3 2 2 11 13 -2 9 Valence CF 11 9 3 2 4 15 14 +1
10 Augsbourg 10 7 3 1 3 9 10 -1 10 Manchester City 12 7 3 3 1 10 9 +1 10 Cagliari 10 7 3 1 3 14 15 -1 10 Getafe 11 8 3 2 3 8 9 -1
11 Eintracht Francfort 10 7 2 4 1 10 12 -2 11 Arsenal 12 8 4 0 4 9 10 -1 11 Sampdoria 10 7 3 1 3 11 11 0 Osasuna 11 9 3 2 4 8 9 -1
12 Hertha Berlin 7 7 2 1 4 13 13 0 12 West Ham 11 8 3 2 3 14 10 +4 12 Fiorentina 8 7 2 2 3 10 12 -2 12 Elche 11 7 3 2 2 7 8 -1

Oscar J . Barroso/AFP7/Presse Sports


13 Hoffenheim 7 7 2 1 4 11 12 -1 13 Newcastle 11 8 3 2 3 10 13 -3 13 La Spezia 8 7 2 2 3 11 15 -4 13 Séville FC 10 7 3 1 3 7 6 +1
14 Fribourg 6 7 1 3 3 8 16 -8 14 Manchester United 10 7 3 1 3 12 14 -2 14 Benevento 6 7 2 0 5 10 20 -10 14 Athletic Bilbao 9 8 3 0 5 7 9 -2
15 Bielefeld 4 7 1 1 5 4 15 -11 15 Leeds 10 8 3 1 4 14 17 -3 15 Bologne 6 7 2 0 5 11 13 -2 15 Alavés 9 9 2 3 4 7 10 -3
16 FC Cologne 3 7 0 3 4 7 12 -5 16 Brighton 6 8 1 3 4 11 14 -3 16 Parme 6 7 1 3 3 8 13 -5 16 Eibar 9 9 2 3 4 6 9 -3
17 Schalke 04 3 7 0 3 4 5 22 -17 17 Fulham 4 8 1 1 6 7 15 -8 17 Torino 5 7 1 2 4 12 16 -4 17 Huesca 7 10 0 7 3 8 16 -8
18 Mayence 1 7 0 1 6 7 20 -13 18 West Bromwich 3 8 0 3 5 6 17 -11 18 Genoa 5 7 1 2 4 7 15 -8 18 Celta Vigo 7 9 1 4 4 6 15 -9
19 Burnley 2 7 0 2 5 3 12 -9 19 Udinese 4 7 1 1 5 6 11 -5 19 Levante 6 8 1 3 4 8 13 -5
aujourd'hui 20 Sheffield United 1 8 0 1 7 4 14 -10 20 Crotone 2 7 0 2 5 6 17 -11 20 Valladolid 6 9 1 3 5 7 14 -7
15h30
Schalke 04 - Wolfsburg aujourd'hui aujourd'hui hier REAL : PAS IDÉAL AVANT VILLARREAL
beIN Sports Max 8 Newcastle 13h30 Chelsea Crotone 15 h Lazio Rome Osasuna 1-1 Huesca Lourdement tombé à Valence (1-4) avant la
Hoffenheim - VfB Stuttgart Aston Villa 16 h Brighton beIN Sports Max 9 Osasuna : Garcia Zubiria (68e). trêve internationale, le Real Madrid est
beIN Sports Max 7 ces 2 matches sur Canal + Sport et RMC Sport 1 Huesca : Ramirez (5e).
La Spezia 18 h Atalanta encore convalescent au moment de se
Bielefeld - Leverkusen Tottenham 18h30 Manchester City aujourd'hui
beIN Sports Max 4
Juventus 20h45 Cagliari rendre cet après-midi (16 h 15) à Villarreal,
Canal + et RMC Sport 1 ces 2 matches sur beIN Sports 2 Levante 14 h Elche 2e de Liga et meilleure équipe à domicile.
M'gladbach - Augsbourg Man. United 21 h West Bromwich Villarreal 16h15 Real Madrid
beIN Sports Max 6 demain Zinédine Zidane fait face à une hécatombe :
Canal + Décalé et RMC Sport 1 Séville FC 18h30 Celta Vigo
Bayern - Werder Brême Fiorentina 12h30 Benevento Sergio Ramos s’est blessé avec l’Espagne,
demain beIN Sports 2 Atlético de Madrid 21 h FC Barcelone
beIN Sports Max 5 ces 3 matches sur beIN Sports 1 Karim Benzema (notre photo) souffre d’une
Fulham 13 h Everton 15 h
E. Francfort 18h30 RB Leipzig
demain
hanche, Federico Valverde a été victime
beIN Sports Max 5 Sheffield United 15 h West Ham AS Rome - Parme
Eibar 14 h Getafe
d’une fissure osseuse à la jambe droite le
Hertha Berlin 20h30 B. Dortmund Leeds 17h30 Arsenal beIN Sports Max 6
beIN Sports Max 4 8 novembre, Luka Jovic a contracté le
beIN Sports 3 Liverpool 20h15 Leicester Sampdoria - Bologne
ces 4 matches sur Canal + et RMC Sport 1 beIN Sports Max 7 Cadix 16h15 Real Sociedad Covid-19, alors que Casemiro et Éder
demain beIN Sports 3 Militao sont restés à Madrid par
lundi 23 novembre Hellas Vérone - Sassuolo
Fribourg 15h30 Mayence Grenade 18h30 Valladolid précaution, en raison du virus. Sans
Burnley 18h30 Crystal Palace beIN Sports 2
beIN Sports Max 8 beIN Sports Max 7 compter que Dani Carvajal, de retour dans
Wolverhampton 21 h Southampton Inter Milan - Torino
FC Cologne 18 h Union Berlin Alavés - Valence CF
beIN Sports Max 5 ces 2 matches sur Canal + et RMC Sport 1 beIN Sports 1 le groupe, n’a pas encore joué de la saison,
Udinese 18 h Genoa beIN Sports 2 et que Nacho revient aussi de blessure.
beIN Sports Max 6 lundi 23 novembre Le tout sans trop penser au déplacement
buteurs buteurs Naples 20h45 AC Milan Athletic Bilbao 21h Betis Séville
1. Calvert-Lewin (Everton), Vardy (Leicester), Salah de mercredi à Milan, pour affronter l’Inter,
1. Lewandowski (Bayern Munich), 11 buts. 2. Alario beIN Sports 1 en Ligue des champions. N. Sb.
(Bayer Leverkusen), 7 buts. 3. Haaland (Borussia (Liverpool), Son H.-m. (Tottenham), 8 buts.
Dortmund), Kramaric (Hoffenheim), 6 buts. 5. Bamford (Leeds), Kane (Tottenham), 7 buts. buteurs
5. An. Silva (Eintracht Francfort), 5 buts. 6. Gnabry, 7. Watkins (Aston Villa), Wilson (Newcastle), buteurs 1. Oyarzabal (Real Sociedad), 6 buts.
T. Müller (Bayern Munich), Stindl (M'gladbach), 6 buts. 1. Ibrahimovic (AC Milan), 8 buts. 2. C. Ronaldo
Cunha (Hertha Berlin), Mateta (Mayence), Füllkrug (Juventus), Belotti (Torino), 6 buts. 4. Galvao,
(Werder Brême), 4 buts. prochaine journée 10e Simeone (Cagliari), R. Lukaku (Inter Milan), Caputo
(Sassuolo), 5 buts.
prochaine journée 11e Portugal Coupe
vendredi 27 novembre vendredi 27 novembre
e e
prochaine journée 9 21 h Crystal Palace - Newcastle 21 h Valladolid - Levante 3 tour
vendredi 27 novembre samedi 28 novembre prochaine journée 9e samedi 28 novembre Principales affiches.
20 h 30 Wolfsburg - Werder Brême 13 h 30 Brighton - Liverpool samedi 28 novembre 14 h Elche - Cadix aujourd’hui
samedi 28 novembre 16 h Manchester City - Burnley 18 h 30 Everton - 15 h Sassuolo - Inter Milan 18 h Benevento - 16 h 15 Valence CF - Atl. Madrid 18 h 30 Huesca - Oriental Lisbonne (D3) 12 h 15 Famalicao
15 h 30 Augsbourg - Fribourg ¢ RB Leipzig - Leeds 21 h West Bromwich - Sheffield United Juventus 20h45 Atalanta - Hellas Vérone Séville FC 21 h Real Madrid - Alavés Fabril do Barreiro (D3) 15 h 30 FC Porto
Bielefeld ¢ B. Dortmund - FC Cologne ¢ VfB Stutt- dimanche 29 novembre dimanche 29 novembre dimanche 29 novembre Arouca (D2) 17 h 30 Vitoria Guimaraes
gart - Bayern Munich ¢ Union Berlin - Eintracht 15 h Southampton - Manchester Utd 17 h 30 Chel- 12h30 Lazio Rome - Udinese 14 h FC Barcelone - Osasuna 16 h 15 Getafe - Athl. Trofa (D3) 20 h 30 Braga
Francfort 18 h 30 Mönchengladbach - Schalke 04 sea - Tottenham 20 h 15 Arsenal - Wolverhampton 15 h Bologne - Crotone ¢ AC Milan - Fiorentina Bilbao 18 h 30 Celta Vigo - Grenade
21 h Real Sociedad - Villarreal Paredes (D3) 22 h 15 Benfica
dimanche 29 novembre lundi 30 novembre 18 h Cagliari - La Spezia 20 h 45 Naples - AS Rome
15 h 30 Leverkusen - Hertha Berlin 18 h 30 Leicester - Fulham lundi 30 novembre lundi 30 novembre lundi 23 novembre
18 h Mayence - Hoffenheim 21 h West Ham - Aston Villa 18 h 30 Torino - Sampdoria 20 h 45 Genoa - Parme 21h Betis Séville - Eibar Sacavém (D3) 22 h 15 Sporting
18 footba ll Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

ANGLETERRE 9e journée Liverpool demain Leicester

FOFANA
NE COURT
JAMAIS
SEUL
Porté par sa rage de réussir pour
sa famille, l’ancien défenseur
de Saint-Étienne (19 ans) réussit
des débuts fracassants avec Leicester, leader de
Premier League avant son déplacement à Liverpool, demain.
BERNARD LIONS de conduire, il s’est attaché les services d’un match suivant. Si les Foxes se sont en-
chauffeur privé qui, en dehors des jours de core inclinés, devant Aston Villa (0-1, le
Sur la route de James Maddison, Wesley Fo- match, le conduit tous les matins au centre 18 octobre), ils restent maintenant sur
fana a bien fait rigoler Jamie Vardy, mercredi. d’entraînement, où le Marseillais de nais- 6 victoires (3 en Premier League et 3 en
Quand les deux internationaux anglais ont vu sance déjeune avant de repartir vers 16 heu- Ligue Europa). Avec Fofana sur la pe-
leur nouveau « Frenchie » se pointer au cen- res. louse, l’actuel leader de Premier League
tre d’entraînement avec des cheveux jaune n’a encaissé que trois buts en sept sor-
poussin, les vannes ont fusé dans le vestiaire Trois buts encaissés ties. Son nouvel entraîneur lui a trouvé
de Leicester. Fofana n’y a posé son sac que en sept matches avec lui une place en passant à une défense à
depuis le 2 octobre, date de sa signature Fofana ne marche donc jamais seul, chez le trois centraux, à partir du match à Arse-
pour cinq ans et une indemnité de transfert champion d’Angleterre 2016. Adoubé par les nal (1-0, le 25 octobre). Peu habitué à
de 35 M€ (plus 5 M€ de bonus), mais il s’y tauliers du vestiaire comme Maddison et évoluer dans ce système, Fofana a jon-
sent déjà comme chez lui. Vardy, le Français, qui ne maîtrise pas encore glé entre le poste d’axial et d’axial droit.
Son adaptation fulgurante à l’Angleterre l’anglais, peut aussi compter sur la présence Avec une réussite identique.
s’est vérifiée sur le terrain. À peine a-t-il tra- d’une communauté francophone. Épaulé Après une carrière en zigzag chez les
versé la Manche que l’ancien défenseur cen- par le défenseur belge Timothy Castagne Verts, sa trajectoire se présente plus
tral de l’AS Saint-Étienne a enchaîné (arrivé de l’Atalanta Bergame) et l’ancien mi- rectiligne chez les Foxes. Tout est
sept matches et autant de titularisations en lieu de terrain de Nice Nampalys Mendy, il même allé très vite pour lui. Trop vite ?
seulement vingt-deux jours (18 octo- est couvé par Kolo Touré. Les deux hommes Le risque existe. Invité de la chaine Télé-
bre-8 novembre). Il a même terminé ce pre- partagent leurs origines ivoiriennes et leur foot le 8 novembre, Wesley Fofana a
mier cycle en étant élu joueur du match de sensibilité de défenseur central droitier et commis une petite erreur de communi-
Leicester-Wolverhampton (1-0). polyvalent. Adjoint depuis février 2019 de cation en lançant : « J’espère mettre l’An-
Fofana n’a beau avoir que 19 ans, il n’a pas Brendan Rodgers, l’entraîneur des Foxes, gleterre à terre. » Sa déclaration a été mal
de temps à perdre. En Angleterre, il est en Touré (39 ans) surnomme Fofana « petit accueillie outre-Manche. Désormais, ce
mission. Issu d’un milieu social difficile, il frère ». L’ancien défenseur des Éléphants sera silence radio jusqu’à l’année pro-
veut réussir pour sa famille. Après avoir été (118 sélections) lui prodigue ses conseils. Il chaine. Au moins.
élevé par son grand-père dans le quartier aide Fofana à canaliser sa fougue et son in-
les Pinchinades à Vitrolles (Bouches-du- souciance. Un genou en alerte
Rhône), il s’occupait de sa mère et de ses Que Fofana soit aussi bien chaperonné ne Surtout, après avoir enchaîné pendant
deux sœurs cadettes, à Saint-Étienne. Elles doit rien au hasard. À la différence d’Arsenal un mois, le natif de Marseille en subit
le rejoindront pour le Boxing Day, en fin d’an- avec William Saliba (lire ci-contre), Leicester aujourd’hui le contrecoup physique. Il a
née. Il en ira de même de sa sœur aînée de n’a pas effectué un investissement à moyen fini sa prestation aboutie contre Wolve-
26 ans et de sa petite amie, Vitrollaise terme avec lui. Si le 5e du dernier Champion- rhampton avec une grosse frayeur. Le
comme lui, qu’il connaît depuis gamin. En nat l’a pris, c’est pour jouer tout de suite. Et genou droit enflammé, il craignait une
attendant, il joue pour elles, ainsi que pour c’est d’ailleurs parce qu’il a reçu l’assurance rupture du tendon rotulien, comme il y a
ses deux frères aînés. Si son histoire fami- de bénéficier de temps de jeu que le Stépha- deux ans. Il souffrait déjà du genou gau-
liale compliquée le rend émotif, il y puise sa nois a choisi les Foxes. La mauvaise expé- che avant de quitter Saint-Étienne, mais
rage de réussir. Chacun de ses posts sur les rience de son ami Saliba lui a servi. Rodgers il n’en est rien. Alors qu’il était venu à
réseaux sociaux est accompagné du hash- le voulant de suite, Fofana n’a jamais envi- Clairefontaine la semaine passée pour
tag « PourEux ». Dans son cœur et dans sa sagé de rester une saison de plus en prêt faire constater son forfait pour les mat-
vie, sa famille n’est jamais loin de lui. chez les Verts. C’était courir le risque de se ches de qualification à l’Euro Espoirs,
Dès son arrivée dans les Midlands de l’Est, retrouver dirigé par un autre entraîneur à l’IRM a confirmé le diagnostic anglais :
Calvin, l’un de ses cousins basé à Londres, Leicester, dans un an. syndrome rotulien, dû au positionne-
est venu habiter avec lui. Les deux hommes Ce choix de carrière s’avère le bon. Surtout ment trop haut des rotules. Leicester
ont emménagé dans un appartement en que l’international turc Caglar Söyünçü s’est le savait avant de l’engager. Des éti-
centre-ville. Entre deux matches, Fofana blessé à un adducteur, le 6 octobre, juste rements spécifiques et de la muscu-
s’est déjà rendu à Londres pour rendre visite après que Leicester a encaissé un 0-3 sur sa lation devraient régler le problème.
à ses deux tantes, les sœurs de sa mère. Les pelouse face à West Ham. Après l’avoir laissé Dur au mal, Fofana devrait repren-
deux grosses heures de trajet ne l’ont pas fa- sur le banc, Rodgers a lancé Fofana, devenu dre sa place à Liverpool, dès de-
tigué. N’étant toujours pas titulaire du permis international Espoirs entretemps, dès le main soir. É
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
19
Liverpool - Leicester (demain) 9e journée ANGLETERRE

L’Angleterre sous le charme


Les acteurs et les observateurs de la Premier League ont été impressionnés
par les débuts de l’ancien défenseur stéphanois.
VINCENT DULUC top 5
Quand un nouveau joueur débar- Des « machines » avec Cash
que chez les Foxes, il sait qu’il
Top 5 des interceptions par 90 minutes
sera observé de près par Gary Li- en Premier League cette saison.
neker, ancien joueur et toujours (minimum 4 matches)
supporter historique de Leices-
ter, sa ville. Le verdict tombe gé- 1 Cash (Aston Villa)
néralement sur Twitter, où l’an- 3,2
cien buteur anglais,
2 Fofana (Leicester)
présentateur de
3
Match of the Day, a
près de huit mil- 3 Koch (Leeds)
lions de suiveurs. 2,5
Pour Wesley Fo- 4 Bryan (Fulham)
fana, il y a eu trois 2,4
é t a p e s , s u r le
5 Balbuena (West Ham)
compte de Lineker.
2,3
« Un renfort intéres-
sant », au moment
de sa signature,

Michael Regan/PA/Icon Sport


puis, mi-octobre, un
avis plus tranché, à la
mi-temps de Leices-
ter-Aston Villa (0-1) :
top 3
« On dirait que Wesley Chef de meute des Foxes
Fofana va être une vraie
affaire ! Excellente mi- Top 3 parmi les joueurs de Leicester
temps du jeune débu- en Premier League cette saison.
tant. » Enfin, le 8 novem- et qu’on avait observé tous les mon- Wesley Fofana bonne affaire. C’est un grand, grand Leicester souligne qu’il a une très (minimum 3 titularisations)
bre, juste après la victoire tages, on avait vu son anticipation, intervient devant l’ailier talent. Mais, bien sûr, il ne faut pas bonne attitude. Il va rester deux sai-
% duels gagnés
de Leicester sur Wolve- sa vitesse, son agressivité, et sa ca- Jack Harrison, lors du oublier qu’il a seulement 19 ans, sons à Leicester, et il rejoindra un
rhampton (1-0), le com- pacité de défendre en avançant, tout match de Championnat même s’il joue comme un gars de plus grand club ensuite. »
mentaire avait encore ce qu’on aime, ici. La chose surpre- de Leicester à Leeds 29 ans. Vu son âge, il fera forcément Notre confrère belge Kristof 64 63 63
changé de catégorie : « Mon nante, si on regarde ses sept mat- (4-1), le 2 novembre. des erreurs, sur le terrain et en de- Terreur, installé en Angleterre de- 1 Fofana 2 Evans - Fuchs
Dieu, mais quel joueur Fofana ches avec nous et le niveau de nos hors, mais il faudra juste qu’on puis de longues années pour Het
va être, ou est déjà ! » adversaires, c’est qu’il s’est adapté fasse en sorte de le soutenir, et qu’il Laatste Nieuws et qui suit de près duels aériens remportés par 90’

,,
à tout. Il est absolument colossal apprenne. » La perception des dé- la colonie belge de Leicester (Tie-
“C’est un grand, pour un gars aussi jeune. » buts de Fofana dans la presse an- lemans, Praet, Castagne), con- 1 Evans 3,3
grand talent L’ancien coach de Liverpool et glaise n’est pas différente. Henry firme : « Il dégage beaucoup de 2 Fofana 2,5
BRENDAN RODGERS, du Celtic doit certes faire passer Winter, la plume du Times, avoue : calme et de confiance. Il a la vitesse,
ENTRAÎNEUR DE LEICESTER. - Castagne 2,5
l’idée que l’investissement du club « Il est exceptionnel. On dirait qu’il la puissance, et il est dominant dans
À 19 ans, l’ancien défenseur sté- (35 M€) était pertinent, mais dans joue en Premier League depuis des les airs. Il a tous les atouts pour être - Söyüncü 2,5
phanois a déjà conquis l’Angle- un club qui a dû son plus grand années. Je pense que le système à un défenseur majeur en Premier tacles réussis par 90’
terre, à commencer, évidem- moment de gloire (le titre 2016) à trois l’aide à s’intégrer, et qu’il tire League. Maintenant, bien sûr, il va
ment, par son propre entraîneur, deux produits du football français, profit de l’expérience de Fuchs, lui falloir confirmer ces bons dé- 1 Fofana 1,5
Brendan Rodgers, emballé après N’Golo Kanté et Riyad Mahrez, on Morgan et Evans. Sa qualité athléti- buts, ce qui est le plus difficile. Et 2 Fuchs 1,3
la victoire sur les Wolves, juste dirait qu’il n’a pas à forcer le trait : que et sa détente comptent telle- puis apprendre l’anglais, aussi. » - Pérez 1,3
avant la trêve internationale : « Je suis sûr qu’à terme tout le ment, dans le football anglais. Et il Pour l’instant, il a l’air de tout ap-
« Quand on s’était renseignés sur lui monde trouvera que c’était une est calme avec le ballon. Le staff de prendre assez vite.

Arsenal

Et pendant ce temps-là, Saliba


L’autre ancien défenseur central stéphanois connaît des débuts compliqués
en Angleterre. Il n’a pas encore évolué en match officiel avec les Gunners.
Wesley Fofana a arrêté d’appeler en jeunes. Capitaine pour sa pre- vraiment douloureux à faire pour cause de la pandémie de Co-
William Saliba avant chaque mière avec les moins de 23 ans à moi. » Encore plus pour le Fran- vid-19, Arsenal n’a pu dégraisser
match d’Arsenal pour savoir s’il Brighton (2-2, le 18 septembre), le çais, dont le plan de carrière ne se son effectif, qui se compose tou-
jouait. Son aîné de trois mois et gamin de Bondy a joué seulement déroule pas comme prévu. jours de huit défenseurs centraux.
sept jours a compris que le Gun- 3 matches depuis. Resté en prêt dans son club for- L’avenir à moyen terme de Sa-
ner (19 ans) ne jouerait pas, ou si S’il est qualifié en Premier Lea- mateur la saison passée, il n’a pas liba, sous contrat jusqu’en 2024,
peu, durant cette première partie gue, il n’a pas été inscrit sur la liste joué autant que prévu, déjà. Opéré semble dès lors passer par un
Twitter@Wesley_Fofanaa

Twitter @WilliamSaliba5

de saison. Après avoir débuté avec pour la Ligue Europa. « Je me sens d’une pubalgie dans l’été, puis vic- nouveau prêt, en janvier. Après
son nouveau maillot en jouant vraiment mal pour lui, assure Mikel time d’une fracture du cinquième avoir tenté, en vain, de le faire re-
45 minutes lors du match de pré- Arteta, son entraîneur. Parce que métatarsien en novembre et de venir le 5 octobre, au dernier jour
paration face au Milton Keynes nous avions assez de défenseurs l’arrêt prématuré de la L1 dès du mercato, Saint-Étienne serait
Dons (D3, 4-1), le 25 août, l’ancien centraux, nous avons décidé de le mars, il n’a disputé que 17 mat- toujours intéressé. Mais la con-
Stéphanois se contente d’évoluer laisser hors de l'équipe, ce qui était ches avec les Verts. Toujours à currence s’annonce rude. B. Li.
20 Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

rugby
COUPE D’AUTOMNE DES NATIONS Écosse-France (demain)

ANTOINE DUPONT VIRIMI VAKATAWA


Il est aujourd’hui la coqueluche Le trois-quarts centre des Bleus,
du rugby français, y compris c’est peut-être Cédric Heymans,
à l’export. Le demi de mêlée de consultant Canal + et ancien
24 ans a ajouté à des jambes international, qui en parle le
de feu et des qualités d’appuis une mieux : « Qu’est-ce qu’on a fait
science du placement et du timing avec lui au départ ? On l’a mis à
qui en font aujourd’hui aussi bien l’aile. On s’est dit : “Il va vite, il fait
un relais qu’un finisseur dans des crochets, donc on le met dans
l’arsenal offensif tricolore. un couloir.” Sauf que son super
Combinés à sa vitesse, sa science pouvoir, c’était de faire jouer les
du jeu et sa faculté à lire les autres ! Un mec aussi doué, il faut
défenses comme les initiatives lui mettre un maximum de ballons
de ses partenaires le rendent, entre les mains. » Explosif sur les
pour l’heure, irrésistible, premiers mètres, costaud et agile,
incontournable et infernal le phénomène de 28 ans peut
pour ses adversaires. franchir et faire jouer derrière lui,
sinon jaillir pour finir des coups.
Robert Cianflone/World Rugby/Getty Images, et Alain Mounic/L’Équipe. Montage L’Équipe

LES COQS
FANTASTIQUES
Certains Bleus, alignés demain face à l’Écosse, sont dotés de « super pouvoirs ».
Des points forts de nature à faire oublier leurs quelques défauts. Une nouveauté pour
l’équipe de France, sevrée de joueurs les meilleurs à leurs postes depuis des années.
RENAUD BOUREL les qualités d’un individu. Prenez France et ancien mécano de la ner ». Un quoi ? Un relanceur teindre sa vélocité maximale très
au hasard Semi Radradra, le machine fidjienne à Toulon. « Il quoi… Il ne lui manquait finale- rapidement. « Sur 20 mètres, pré-
C’est une expression apparue il trois-quarts centre des Fidji. Sur vient du XIII et, sur ses seules quali- ment que l’immunité Covid. cise le coach. “Hoggy“, son truc,
n’y a pas si longtemps. Certains l’échelle du super héros, on peut tés physiques, il est capable d'avoir Dans la tendance kilt plutôt c’est la prise d’espace. Et depuis
joueurs seraient dotés de super facilement l’installer tout en haut. une accélération même quand tu que Sulu, Stuart Hogg, titulaire deux ans, il a changé son fusil
pouvoirs, un truc en plus, au-des- Pourquoi ? « Semi est le gars capa- penses qu'il ne va pas pouvoir le demain à l’arrière de l’Écosse, a d’épaule : il a réduit sa masse cor-
sus de la norme déjà très élevée ble d'accélérer et de changer de di- faire. Il a des aptitudes prédomi- été flashé autour des 37 km/h (*), porelle en passant de 100 à 93 kg,
du joueur de niveau international. rection tout en gardant son centre nantes dans l'explosivité. » Pour quand Thibault Giroud l’avait à tout en conservant ses qualités de
Qu’est-ce qu’un « super pou- de gravité au plus bas, décrivait Giroud, le phénomène aurait pu Glasgow. Comme d’autres ailiers force et de puissance, pour pouvoir
voir» ? Comment l’identifie-t-on ? Thibault Giroud, directeur de la faire « une carrière extraordinaire internationaux, type Chris Ash- répéter ses accélérations. »
Souvent l’œil nu suffit à identifier performance du quinze de en NFL dans un rôle de kick retur- ton, sauf que lui est capable d’at- L’ancien ailier des Bleus Cédric uu
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
21

Écosse-France (demain) COUPE D ’AUTOMNE DES NATIONS

BERNARD LE ROUX Thomas,


Il y a bien sûr ce physique qui, si
vous avez joué au rugby (ou pas
d’ailleurs), fait envie. Mais sous
le constat de confiance
son gros capot qui dévoile un Même décevant l’hiver dernier pendant le Tournoi,
énorme moteur se cache surtout
un mental et une détermination même non retenu avec son club pour la finale
sans équivalent. C’est sans doute
ça le principal super pouvoir du
de Coupe d’Europe, l’ailier du Racing n’a pas perdu
deuxième-ligne du Racing. Il de crédit aux yeux de Fabien Galthié.
plaque, se relève, se replace et FRÉDÉRIC BERNÈS pourquoi Thomas n’était pas sur
replaque, met le nez où le commun Coupe d’automne le terrain. La même sentence re-
des mortels ne risquerait pas un des nations On peut difficilement accuser le venait toujours : « Quand tu as un
orteil, le tout à 31 ans et après France 28-0 Fidji staff du Racing de se comporter match winner comme ça, tu le fais
12 saisons au plus haut niveau. (match gagné sur tapis vert comme un dangereux quarteron jouer.» Depuis qu’il est en poste à
L’encadrement tricolore souhaitait en raison de cas de Covid-19 de castrateurs. Sinon, Finn Rus- Marcoussis, Galthié revendique le
rompre avec les trentenaires après chez les Fidjiens)
sell serait prostré en position fait de ne parler aux joueurs que
la Coupe du monde au Japon. Face demain 16 h 15 fœtale, tout comme Simon Zebo, de leurs points forts. Pour lui, on
à son abattage, il a dû revenir, au Écosse - France Virimi Vakatawa ou Teddy Iriba- ne vient pas en équipe de France
moins à son propos, sur son vœu (Édimbourg, Murrayfield)
ren, pour ne citer que quelques- pour travailler les basiques mais
de jeunisme. uns des détenteurs de la fa- pour exprimer ce qui vous rend
samedi 28 nov. 21 h 10
France - Italie meuse carte blanche. Ce n’est unique.
(Saint-Denis, Stade de France) donc pas sous ce biais qu’il faut
lire l’absence de Teddy Thomas Une balance pertes-
5 décembre dans le groupe des vingt-trois re- profits en sa faveur
match de classement tenus pour la dernière finale de Concernant Thomas, il ne faut
(lieu et heure à déterminer). Coupe d’Europe, perdue contre pas occulter la part psychologi-
Les matches en France
se disputent à huis clos. Exeter voilà un mois. Une se- que contenue dans ce discours,
maine après s’être contenté de qui sert autant à rassurer le
faire klaxonner sa corne de joueur qu’à convaincre les audi-
brume en tribune, Thomas réap- toires. C’est probablement le
Poule B paraissait comme titulaire à l’aile principe de réalité qui a poussé
pts J. droite du quinze de France contre Galthié et son staff à exfiltrer le
1 Ecosse 5 1 les Gallois. Et il inscrivait un essai « match winner » à la 66e minute
France 5 1 splendide, né d’un petit par-des- contre Galles en février, puis de se
Italie 5 2 sus à croquer. Qu’un joueur qui passer de lui pour le match sui-
4 Fidji 0 2 n’a pas su se rendre incontourna- vant, en Écosse. Mais, l’automne
ble pour un rendez-vous pareil venu, plutôt que d’essayer Re-
annulé avec son club reprenne la lu- tière ou Ngandebe, plutôt que de
Italie (BO) 28-0 Fidji mière en sélection aussitôt après déplacer à nouveau Fickou, Tho-
dimanche reste une rareté dans l’histoire de mas est redevenu un premier
Ecosse 16h France l’équipe de France. Générale- choix.
ment, la promotion prend le Galthié n’est pas le seul techni-
chemin inverse. cien en France à penser que
Au nom de l’équilibre Teddy Thomas est le meilleur ai-
du groupe, d’une cer- lier. Mais là où certains seraient
taine égalité des chan- refroidis par ses défauts (concen-
ces, il a été décidé au tration, adaptation à la rush dé-
“Vitesse, puissance, explosivité, c’est quantifiable. hibitoires aux yeux de certains. Racing que les perfor- fense, sûreté dans la gestion du
L’avantage des choses quantifiables, c’est qu’elles
sont binaires : le joueur a ou il n’a pas ! ,, CÉDRIC HEYMANS,
Teddy Thomas marche sur ce fil
(lire par ailleurs). « Est-ce qu’il
coûte plus cher qu’il ne rapporte ?
mances de Thomas
contre les Saracens
(victoire 19-15 fin sep-
jeu au pied dans son dos), lui est
convaincu que la balance pertes-
profits penchera du bon côté. « Il
ANCIEN AILIER INTERNATIONAL Moi, j’aime le voir sur la pelouse », tembre) puis contre Tou- est l’un des rares joueurs qui va à
tranche Heymans. É louse (défaite 24-30 quinze plus de 37 km/h, rappelait le sé-
uu Heymans, dont le super pouvoir joueurs vifs et rapides et plus jours plus tard) n’ayant re- lectionneur en mars, après l’avoir
était le cadrage-débordement, seulement aux adeptes du casse- (*) À titre de comparaison , Usain mué personne, Louis Du- pourtant écarté après la victoire
est particulièrement sensible à briques et des séquences à vingt- Bolt, lors de son record du pichot, moins étincelant au pays de Galles. Teddy ne s’est
cette notion. Toutefois, le consul- cinq temps de jeu.. monde du 100m en 9“58 à offensivement mais plus jamais réellement imposé. Mais il
tant de Canal+ refuse de la cir- D’où l’émergence, au niveau Berlin en 2009, avait été stable en défense, lui est depuis un moment l’un des
conscrire aux uniques facultés international, de joueurs comme flashé à 44,72 km/h. Le serait préféré à Bris- meilleurs ailiers français. Et je veux
athlétiques : « Vitesse, puissance, Chelsin Kolbe. « Il est fascinant, joueur du PSGKyllian tol. Avec le même vraiment qu’on l’aide à trouver le
explosivité, c’est quantifiable. poursuit l’ancien ailier du Stade Mbappé avait atteint matériau – déclic », continuait-il. Il sait que
L’avantage des choses quantifia- Toulousain. C’est loin d’être le plus 38 km/h lors d’un blessé en dé- Thomas peut forer n’importe
bles, c’est qu’elles sont binaires : le costaud, mais il danse.En un contre but face à Monaco but de saison, quelle défense en cinq secondes.
joueur a ou il n’a pas ! » Pour d’au- un, tout le monde sait qu’il va faire en 2019 (avec le Thomas n’a pu Qu’il peut (et doit) dézoner davan-
tres, le talent surnaturel est plus son crochet intérieur, mais il passe. handicap de disputer que tage, se proposer encore plus où
difficile à identifier. « Jean-Bap- Et pourtant au début des années garder le contrôle deux matches on ne l’attend pas.
tiste Élissalde (ex-demi polyvalent 2000, en Afrique du Sud, personne du ballon). avec son club –, Fa- Si Galthié l’intransigeant a ac-
international), quel était son super ne l’aurait regardé : trop petit. Au- bien Galthié et ses ad- cepté d’assouplir son manage-
pouvoir ?, interroge Heymans. jourd’hui, on s’autorise à regarder joints ont raisonné autrement. ment, c’est qu’il a compris que,
L’intelligence de jeu et faire jouer avec un spectre beau- Même si l’indisponibilité de Da- pour tirer le maximum de Tho-
autour de lui. Il en avait un autre coup plus large en se mian Penaud déforme forcément mas, il ne servait à rien de le brus-
avec les tirs au but. Mais il n’avait disant que quand un les contours de ce choix, la con- quer. Dans le staff, Thibault Gi-
pas le physique. Si Jean-Ba n’avait joueur a un super fiance accordée à Thomas après roud, qui l’a connu ado à Biarritz,
été évalué qu’à l’aune de son gaba- pouvoir, allons-y ! Ex- cet épisode n’en ressort que plus et Laurent Labit, qui l’a expéri-
rit, est-ce qu’il aurait fait la même ploitons-le à fond !» affermie. menté au Racing, savent décoder
carrière ? On n’en sait rien… Parce Certains tricolores Les actes du sélectionneur le garçon. Aujourd’hui, on le dit
que l’idée de super pouvoir est en- entrent dans ce cercle Pour le staff tricolore, l’ailier Galthié s’accordent au parti pris plus à l’aise dans ce groupe que
trée dans l’imaginaire commun il y fermé des joueurs doués Teddy Thomas est un talent pur défendu par le consultant Galthié du temps de la génération précé-
a 5 ou 6 ans de cela », en même d’une qualité prépondé- qui n’attend qu’un déclic pour quand il chroniquait les matches dente, celle qui s’en allée après la
temps que le jeu évoluait pour re- rante malgré des défauts se stabiliser au plus haut niveau du quinze de France dans Coupe du monde au Japon, où
donner toute leur place aux qui peuvent paraître réd- international. L’Équipe sans jamais comprendre Thomas n’était pas.
22 rugby Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

COUPE D’AUTOMNE DES NATIONS Poule B Écosse-France (demain)


Alain Mounic/L’Équipe

Les leçons
de Murrayfield
Les Bleus ont tiré énormément
d’enseignements de leur dernière défaite

Franck FaugèreL’Équipe
en Écosse (28-17) dans le Tournoi des Six
Nations, en mars. Suffisamment pour
prendre leur revanche au même endroit ?
LAURENT CAMPISTRON physique et mentale pour rien, et tu France tape 30 fois dans le ballon, le Le 8 mars, surpris par lièrement encensés l’hiver der- bien de les revoir, mais ça nous sera
finis épuisé, en échec, massacré », possède autour de 45% du temps et l’engouement à leur nier, après leurs trois premières utile pour ce week-end. » S’ils ont
À l’époque, le sélectionneur Fa- nous disait récemment Galthié. se fait environ 100 passes par arrivée au stade, victoires dans le Tournoi. Et leur écouté leur capitaine, sans doute
bien Galthié avait parlé d’« acte Depuis, la sélection a intégré à match, décrypte Galthié. Ça c’est les Bleus, réduits à 14 prestation en suivant à Édim- les Bleus ont-ils aussi revu ces
fondateur ». Pour lui, la défaite ses séances d’entraînement cer- notre rugby ! » dès la cinquième bourg, où leur arrivée en bus au multiples erreurs défensives qui
concédée en Écosse le 8 mars tains des aléas subis en Écosse, minute, avec stade avait pris des allures de cor- avaient permis aux Écossais
(28-17), anéantissant les rêves de comme des séquences à 14 ou 13 Assumer un statut l’exclusion temporaire tège royal avec des supporters d’inscrire trois essais.
Grand Chelem du quinze de contre 15, avec un leitmotiv : res- Le quinze de France version Gal- de François Cros, puis énamourés chantant leurs louan- On pense notamment à cette
France dans le Tournoi des Six ter quoi qu’il arrive dans le thié vient de remporter cinq de celle définitive de ges, montre qu’ils avaient sans montée en pointe suicidaire de
Nations, devait s’avérer aussi im- schéma préétabli en amont. « On ses six premiers matches et Mohamed Haouas doute mal appréhendé cette po- Matthieu Jalibert sur le premier
portante dans l’apprentissage de a appris qu’il fallait garder notre li- pointe désormais à la 4e place (37e), avaient fini par pularité soudaine. Depuis, ils ont essai de Maitland. Entré préma-
sa jeune équipe que la victoire ob- gne directrice travaillée toute la se- mondiale. Une telle dynamique, subir les offensives de évoqué ce sujet entre eux au lieu turément en jeu à la place de Nta-
tenue deux semaines plus tôt au maine jusqu’au bout », confirme le ça pose une équipe, un statut, SamJohnson (ballon de faire semblant de ne pas l’en- mack (8e), l’ouvreur bordelais
pays de Galles (23-27). Ce diman- numéro 8 Grégory Alldritt. Résul- mais ça peut aussi ronger le cer- en mains) et de ses tendre. L’objectif étant d’accom- avait laissé penser ce soir-là que
che-là, les Bleus avaient sombré tat ? Menés 10-0 après moins de veau des joueurs les plus sensi- partenaires pour pagner le plus possible les la rush defense prônée par Galthié
dans un rugby pauvre et écervelé dix minutes face aux Gallois, le bles à la flatterie. « Le champion, il finalement s’incliner, joueurs portés aux nues par la et ses adjoints pouvait être terri-
après une série d’événements 24 octobre, les Bleus sont tran- a une forme d’égocentrisme et de 28-17. critique ou, au contraire, éreintés blement complexe et piégeuse
contraires (blessure de Chat à quillement revenus dans la par- narcissisme à gérer, observe Gal- par des plumes ou paroles aci- pour des joueurs entrants. « Ce
l’échauffement, sortie précoce de tie, sans s’affoler, en continuant à thié. Ce sont des forces, mais aussi des. Ça semble porter ses fruits. n’est pas facile d’assimiler un sys-
Ntamack sur commotion, carton laisser le plus souvent le ballon à des failles. Le jour où on parle d’un De nouveau louée après son suc- tème qui doit être mis en place en
jaune pour Cros, expulsion d’Ha- leurs adversaires, en jouant au joueur en bien, on le fragilise et on cès convaincant face au pays de moins de trois secondes, puisque
ouas…). Ils en ont au moins tiré pied avant d’être obligés de le fragilise aussi l’équipe. » Galles (38-21), il y a un mois, la c’est le temps moyen dont on dis-
trois leçons qu’ils chercheront à faire. « Aujourd’hui, l’équipe de Les Bleus avaient été particu- France a confirmé derrière en pose entre une phase de ruck et
«checker» demain à Murrayfield terrassant l’Irlande (35-27). Et il une phase de montée défensive,
face au même adversaire. paraît peu probable, au regard de reconnaît le sélectionneur. Cette
ces proches antécédents contre expérience de Murrayfield nous a
Être OK dans le chaos l’Écosse, qu’elle se relâche de- au moins incités à peaufiner l’ap-
C’est l’expression retenue par les main. « Depuis la préparation de la prentissage des joueurs qui entrent
Bleus après leur revers de mars. Coupe du monde au Japon, on n’a dans l’équipe. »
En infériorité numérique, menés perdu que trois matches, et deux Jalibert, qui disputera diman-
au score, ils s’étaient alors four- fois en Écosse, constate Labit. Ça che son premier match de l’au-
voyés tactiquement dans un jeu montre le niveau de cette équipe tomne avec les Bleus et fêtera sa
contre-nature. « C’est le match où qui visera contre nous une sixième première titularisation depuis fé-
l’on a fait le plus de passes victoire d’affilée, ce qui ne lui est pas vrier 2018, a-t-il progressé de-
(111 contre 89 aux Écossais), où arrivé depuis 1990… » puis ? Probablement. Mercredi, il
l’on a eu le plus la possession du a disputé quasiment dans son in-
ballon (61%) et où l’on a joué le Maîtriser le système défensif tégralité l’entraînement à haute
moins au pied (26 fois contre 35)», Dès la 8e minute Cette semaine, les micros de intensité, ne laissant que des
rappelle Laurent Labit, le respon- de jeu à France Télévisions ont capté le miettes à son remplaçant Louis
sable de l’attaque française. Pour Murrayfield, discours de Charles Ollivon à ses Carbonel en fin de séance. « Il n’y
Alain Mounic/L’Équipe

résumer, les Bleus s’étaient fait Matthieu Jalibert coéquipiers à l’issue d’un entraî- a aucune raison pour que nous ne
prendre à leur propre piège. « Si tu avait remplacé nement : « Je vous invite à revoir le soyons pas plus performants dans
portes trop le ballon devant une dé- Romain Ntamack match (en Écosse) : le carton du ce domaine-là en Écosse, assure
fense, que tu fais des passes et des victime d’une début du match, le rouge, toutes Galthié. Comme dans d’autres sec-
passes, tu dépenses une énergie commotion. ces saloperies. Ça ne fait pas du teurs, d’ailleurs. » É
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
23 rugby
Écosse-France (demain Poule B COUPE D’AUTOMNE DES NATIONS

Haouas, Expresso
pour avancer
Ramos buteur à Murrayfield
La composition d’équipe dévoilée
hier par Fabien Galthié ne contient
aucune surprise. Comme attendu,
Huit mois et demi après son les traditionnels « finisseurs »
du cinq de devant (Gros, Chat,
exclusion pour un coup de Bamba et Taofifenua) sont titulaires
tandis que Jalibert à l’ouverture et
poing, le pilier droit de Ramos à l’arrière suppléent les
blessés Ntamack et Bouthier. La
Montpellier retrouvera question était de savoir qui de
l’ouvreur bordelais ou de l’arrière
Murrayfield demain. toulousain serait désigné buteur et
c’est Ramos qui a été choisi par le
Et les souvenirs d’un épisode staff. « Ça permettra à Matthieu
(Jalibert) de se concentrer sur son rôle
qu’il aimerait effacer. de joueur clé sur un plan offensif
comme défensif », a justifié Galthié.
MAXIME RAULIN se retrouver malgré lui dans la lu-
Une armée de bizuts
mière. Le match étant à huis clos,
pour l’Italie
Dans un monde idéal, Mohamed il évitera toutefois d’être pris pour
Le staff des Bleus a aussi dévoilé
Haouas (26 ans) n’aurait jamais cible par les supporters écossais.
hier la liste des 31 joueurs retenus
dû rejouer en Écosse si rapide- Mais le staff des Bleus a de
pour préparer le match contre l’Italie
ment. Sans pandémie de Co- toute façon bien briefé son joueur
(28 novembre). Elle fait la part belle
vid-19, les retrouvailles avec le cette semaine dans les couloirs
aux bizuts puisque seize joueurs ne
stade de Murrayfield après son di- de Marcoussis. «C’est un sujet que
comptent aucune sélection en bleu
rect du droit sur le troisième-ligne Momo a abordé lui-même lors d’un
et seuls quatre d’entre eux (Atonio,
Jamie Ritchie le 8 mars, syno- atelier, a reconnu le sélectionneur

Pierre Lahalle/L’Équipe
Camara, Serin et Dulin) cumulent
nyme de carton rouge (37e) et de Fabien Galthié. Pour résumer sa
plus de dix capes. Parmi les
défaite des Bleus (28-17), étaient pensée et son état d’esprit, disons
nouveaux visages, citons Jean-
logiquement programmées pour qu’il souhaite se rattraper. Il n’a
Pascal Barraque – capitaine de
le Tournoi 2022. qu’une envie, c’est de jouer et de
France 7 (photo) et joueur
Entre-temps, la Coupe d’au- montrer ce qu’il peut apporter à
supplémentaire à Clermont, appelé
tomne des nations a été montée l’équipe. Il a été marqué par cette
Le sélectionneur à la place de Pierre-Louis Barassi
de toutes pièces et la France s’est expérience, et aujourd’hui, il est dans l’œil du cyclone en enfrei- il a beaucoup appris grâce à cet épi-
Fabien Galthié en atteint du Covid, – Yoram Moefana et
retrouvée dans le groupe de vraiment focus sur la performance gnant les règles de vie du groupe sode qu’il souhaite désormais ou-
pleine discussion Matthis Lebel.
l’Écosse. Mais c’est surtout l’an- collective et sur l’apport qu’il pourra lors de la présaison. Sa prime blier pour se concentrer sur l’ave-
avec Mohamed Haouas Les avants : Kolingar, Neti,
nulation du match face aux Fidji, donner à l’équipe lorsqu’il entrera d’éthique lui a été supprimée. De- nir.»
en mars dernier. Aldegheri, Atonio, Oz ; Mauvaka,
la semaine passée, qui permet à sur le terrain. » Dans l’intimité, on puis, il avait retrouvé un équilibre
Un renvoi de son procès Baubigny, Bourgarit ; Geraci,
Haouas (6 sélections) de faire le a aussi fait comprendre au pilier sportif et familial. Son avocat
après le Tournoi ? Rebbadj, Pesenti, Cazeaux ; Woki,
déplacement à Édimbourg, le pi- montpelliérain qu’il n’aurait ja- Marc Gallix, qui s’est entretenu
Macalou, Jelonch, Camara,
lier n’ayant pas atteint le quota de mais dû répondre à la provocation avec lui mardi, assure que L’avenir justement. Après ce der-
Sanconnie.
trois feuilles de match,qui l’aurait écossaise lors du dernier Tournoi «Momo n’est pas dans un état d’es- nier match de l’automne avec
Les demis : Serin, Couilloud ;
contraint à rentrer à Montpellier. et, surtout, qu’ il n’y avait pas inté- prit revanchard. Il est sur sa lancée l’équipe de France, Haouas re-
Jalibert, Carbonel.
Après des titularisations face rêt qu’on l’y reprenne. Une sorte des matches face au pays de Galles trouvera son quotidien à Montpel-
Les arrières : Barraque, Delbouis,
au pays de Galles (38-21) et l’Ir- de premier et dernier avertisse- et l’Irlande, il se prépare normale- lier, mais la suite prendra une
Klemenczak, Moefana ; Raka, Lebel,
lande (35-27), il débutera néan- ment, car le staff a parfaitement ment. Il est reconnaissant de la tournure plus judiciaire que spor-
Villière, Thomas ; Cordin, Dulin.
moins sur le banc. Mais les sou- conscience qu’il peut vite dégou- confiance que lui portent Fabien tive. Son procès pour cambriola-
venirs vont forcément remonter à piller à nouveau. Galthié et son staff. Il sait qu’il n’au- ges de bureaux de tabac, une af-
la surface, les images de son coup Souvenez-vous, en début de rait jamais dû agir comme ça, qu’il faire remontant à 2014, se tiendra
de poing aussi, et le pilier droit va saison, le pilier du MHR avait été doit apprendre à se maîtriser, mais devant le tribunal correctionnel le
vendredi 29 janvier. Soit une se-
maine avant le début du Tournoi
Écosse Demain, 16 h 15, à Édimbourg (Murrayfield). France 2021 en Italie (6 février). Il devra
bien évidemment être présent
dans la salle d’audience à 9 heu-
11 6 1 14 res pétantes. Mais, selon nos in-
3 7
D. Van der Merwe Ritchie Kebble Bamba Ollivon Thomas formations, son avocat entend
(25/3) (24/21) (28/3) (22/13) (cap., 27/17) (27/20) demander prochainement le ren-
voi du procès à une date ulté-
9 4 rieure, sûrement au printemps,
Frédéric Mons/L’Équipe

12 5 10 13
Price S. Cummings Taofifenua Jalibert Vakatawa afin de permettre à son client de
S. Johnson (27/35) (23/15) (30/19) (22/5) postuler l’esprit libre aux Bleus
(27/14) (28/26)
pour le Tournoi (du 6 février au 20
8 2 2 mars). Si la demande était néan-
15 8 15 moins rejetée, une éventuelle
Hogg Fagerson Brown Chat Alldritt Ramos
(cap., 28 ans, 78 sel.) (22/7) (31/52) (24/29) (23/17) condamnation pourrait être pro- Écosse-Fidji annulé
(25 ans, 30 sél.) noncée le jour même. Dans ce Déjà contraints au forfait face à la
13 12 cas, un retour par la case prison (il France et à l’Italie, les Fidjiens,
5 9 y a passé quatre jours au moment touchés de plein fouet par le
C. Harris 10 4 Fickou
Dupont (26/57) des faits) semble très hypothéti- coronavirus, ne disputeront pas non
(29/21) D. Weir J. Gray Le Roux (24/26)
(29/29) (26/59) (31/43) que, notamment au regard de plus leur troisième et dernier match
l’ancienneté des faits, et le pilier de poule de la Coupe d'automne des
14 7 3 1 6 international pourrait donc re- nations face à l’Écosse
11
Kinghorn Watson Berghan Gros Cretin Rattez joindre Marcoussis dès le lende- (28 novembre). Comme les Bleus et
(23/24) (cap., 29/35) (29/27) (21/4) (23/4) (28/7) main afin de préparer le premier les Italiens avant eux, les Écossais
déplacement en Italie. Pas fran- sont donc déclarés vainqueurs sur
Remplaçants : 16. Turner (28 ans/10 sél). ), 17. Bhatti (27/15), Remplaçants : 16. Marchand (25 ans/ 8 sél.), 17. Baille (27/22),
chement la préparation idéale tapis vert sur le score de 28-0 avec
18. Fagerson (24/32) 19. S. Skinner (25/8), 20. Thomson (29/7), 18. Haouas (26/6), 19. Willemse (28/11), 20. Woki (22/ 2), avant une telle échéance spor- bonus offensif.
21. Hidalgo-Clyne ( 27/13), 22. D. Taylor (31/26), 23. Maitland (32/ 48). 21. Couilloud (23/3), 22. Carbonel (21/ 0), 23. Vincent (21/ 6). tive... É
24 rugby Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

COUPE D’AUTOMNE DES NATIONS Poule A FEMMES


Angleterre 16 h Irlande Angleterre 13 h France

S’envoyer
sur les Roses
Pour retrouver cet après-midi
le chemin de la victoire contre
les Anglaises, futures adversaires à la
Coupe du monde, les Bleues doivent
dérégler le jeu si huilé des Red Roses.
YANN STERNIS faut pas qu’elles aient le temps de
mettre leur jeu en place. Et quand
Quelques instants après avoir on arrive à bloquer Scarratt et Da-
concédé une sixième défaite con- ley-McLean, c’est plus facile. Ce
sécutive contre les Anglaises sont les patronnes de leur équipe,
(10-33), la semaine dernière, les elles ont des qualités de jeu au pied
Bleues se sont réunies en cercle hors du commun. À Grenoble, les
Reuters

pendant près de dix minutes au filles ont mis une énorme pression
beau milieu de la pelouse enso- sur Scarratt, et on l’a moins vue que
Le centre de Worcester, Ollie Lawrence (au centre), à l’entraînement avec l’équipe d’Angleterre. leillée du stade des Alpes. Les en- d’habitude. Il va falloir faire pareil
traîneurs Samuel Cherouk et avec Daley-McLean. »

Lawrence a ravi
Stéphane Eymard, puis la mana- « Quelle que soit l’équipe en face,
ger Annick Hayraud ont successi- tu cibles forcément des joueuses
vement pris la parole devant leurs clefs, avec l’Angleterre encore plus,
joueuses. « On a résumé les points confirme l’ailière Coralie Ber-
de détail qui font que les Anglaises trand. Scarratt et Daley-McLean
Le jeune centre de Worcester, 21 ans et seulement sont devant nous: techniques, lan- aiment bien jouer cachées, elles

soixante-dix minutes en équipe d’Angleterre, va affronter cers, jeu au pied, a ensuite précisé
Hayraud. On a la possibilité d’avoir
sont protégées, dures à attraper
sur le terrain. Il faut arriver à aller
l’Irlande entouré par une impressionnante armada une revanche samedi, on va avoir
quelques entraînements pour es-
les chercher le plus possible. Per-
sonnellement, j’ai été en difficulté la
qui tourne à 52 sélections de moyenne. sayer de réduire l’écart. » semaine dernière sur le troisième
rideau. Ces deux joueuses peuvent
Pression sur te mettre des coups de pied de
DOMINIQUE ISSARTEL on mettait sur un même pied Don quait-il après ses premiers mat- les stratèges anglaises 50 mètres, tu n’en as pas beaucoup
Bradman et Jimmy Anderson. » ches avec Worcester, à 19 ans. On Pour renouer avec le succès con- qui peuvent le faire. » Et pas beau-
Pour affronter l’Irlande, dans ce Joueur de cricket jusqu’à l’âge de se laisse facilement prendre à ce tre des Red Roses, l’une des tou- coup non plus qui peuvent les
qu’il a qualifié de « notre match le seize ans, Ollie Lawrence aura jeu-là. Mon cas importe peu, il s’agit tes meilleures équipes du faire déjouer.
plus important de l’année », Eddie compris l’allusion et le gouffre qui d’avoir la meilleure équipe sur le 2e journée - Poule A monde, dont le style de jeu est
Jones, sélectionneur de l’équipe sépare l’Australien, considéré terrain chaque week-end. » aujourd'hui 16h chirurgical mais loin d’être sur- 13h
d’Angleterre, a envoyé du lourd comme le meilleur batteur de Une leçon apprise de Tony Angleterre - Irlande prenant, l’équipe de France est Angleterre
(pour une quatrième victoire de l’histoire, et l’Anglais, lanceur de Windo, son entraîneur au lycée de 18 h 15 persuadée d’avoir la recette: leur
rang ?) et titularisé un seul joueur bon niveau, seulement récom- Bromsgrove qui avait passé de Galles - Géorgie imposer une pression défensive France
À Londres, Twickenham - FRANCE 3
qui ne participait pas à la dernière pensé en 2009 par un magazine longs mois à lui faire compren- constante, et notamment viser
campagne mondiale au Japon : spécialisé. dre, à 16 ans, l’essentiel : « Il était les deux stratèges et botteuses, Angleterre
Sélectionneur : S. Middleton
Ollie Lawrence, 21 ans. Dès sa Preuve de l’estime qu’il a pour bien meilleur que les autres gar- l’ouvreuse Katy Daley-McLean Équipe : 15. Kildunne - 14. McDonald,
première apparition sur une Lawrence, qu’il avait convié à plu- çons mais il fallait qu’il se mette à Classement Poule A (absente à Grenoble mais titulaire 13. Tuima, 12. Harrison, 11. Dow - 10. Daley-
feuille de match, il y a deux se- sieurs rassemblements de hauteur de l’équipe. Le talent, la pts J. cet après-midi) et la centre Emily McLean, 9. Riley - 7. Matthews, 8. Cleall,
maines – il était remplaçant con- l’équipe d’Angleterre dans le rôle technique ne servent à rien si on ne 1 Angleterre 5 1 Scarratt (qui débutera sur le banc 6. Millar-Mills - 5. Talling, 4. Ward -
3. Brown, 2. Davies, 1. Cornborough
tre l’Italie –, le jeune centre de d’apprenti – deux ou trois jeunes les met pas au service des autres. » 2 Irlande 4 1 aujourd’hui). « Ces joueuses sont Remplaçantes : 16. Cokayne, 17. Perry,
Worcester (1,80 m et 100 kg) n’a qui viennent se frotter à l’environ- Tout à l’heure, sur la pelouse de 3 Galles 0 1 les meilleures du monde à leur 18. Keates, 19. Beckett, 20. Packer,
pas échappé à la comparaison un nement de la sélection – alors Twickenham, entouré par qua- Géorgie 0 1 poste, il faut aller les chercher un 21. Hunt, 22. Rowland, 21. Scarratt.
brin facile avec la star Manu Tui- qu’il avait seulement 18 ans et torze coéquipiers qui comptent peu plus », souligne Annick Hay- France
Sélectionneuse : A. Hayraud.
lagi, blessé pour plusieurs mois. était encore lycéen, Eddie Jones 52 sélections de moyenne, il raud. Équipe : 15. Izar - 14. Banet, 13. Pignot,
Chargé d’endosser le même utilise avec lui une méthode déjà n’aura aucun mal à rester à « Les Anglaises sont plus cos- 12. Ulutule, 11. Bertrand - 10. Drouin,
maillot, le numéro 13, et de créer éprouvée avec Maro Itoje. En sa place. É taudes, plus lourdes que nous, ad- 9. Sansus - 7. Hermet, 8. Gros, 6. Mayans -

3
des brèches identiques dans la 2016, pour ses débuts de sélec- met la deuxième-ligne Safi 5. N’Diaye, 4. Ferer - 3. Bernadou, 2. Sochat,
1. Deshaye
défense adverse, Lawrence au- tionneur du quinze de la Rose, Jo- 16h N’Diaye. Remplaçantes : 16. Touyé, 17. Traoré,
rait pu se laisser griser par les nes avait pris soin d’incorporer le Angleterre Si on les laisse jouer dans l’avan- 18. Joyeux, 19. Diallo, 20. R. Ménager,
commentaires élogieux de la prodige, d’abord en troisième li- cée, ça devient très compliqué. Il ne 21. Bourdon, 22. Peyronnet, 23. Trémoulière.
presse britannique qui n’en a que gne, en le plaçant sur le banc des
Irlande Le nombre de
À Londres, Twickenham
pour ses appuis et ses offloads. remplaçants lors d’un match joueurs brivistes
contre l’Italie. Et il y était allé aussi Angleterre titulaires avec
Apprenti Sélectionneur : E. Jones (AUS)
de sa métaphore, automobile Équipe : la Géorgie contre
avec le quinze de la Rose cette fois. « Il s’agit de transformer 15. Daly - 14. Joseph, 13. Lawrence, le pays de Galles.
Mais le sélectionneur Eddie Jo- une Vauxhall Viva (qui pourrait être 12. Slade, 11. May – 10. Farrell (c), Il s’agit du troisième-
nes, quand il tient une pépite de l’équivalent d’une Clio) en BMW, 9. B. Youngs – 8. B. Vunipola, 7. Underhill, ligne Otar Giorgadze
6. Curry - 5. Launchbury, 4. Itoje – 3. Kyle
cet acabit, s’attache d’abord à lui avait lâché le coach. Je n’ai pas en- Sinckler, 2. George, 1. M. Vunipola et de la charnière
remettre les pieds sur terre et à vie qu’il grandisse en faisant les Remplaçants : 16. Dunn, 17. Genge, Vasil Lobzhanidze
calmer les ardeurs des journalis- gros titres avant de le mériter. C’est 18. Stuart, 19. Hill, 20. Earl, 21. Robson, et Tedo Abzhandadze
tes. « Attendez, a-t-il lancé il y a mon devoir. Je veux que ce gamin 22. Ford, 23. Malins.
Stéphane Mantey/L’Équipe

quinze jours, avant même que le arrive un jour à 70-80 sélections. Il Irlande
Sélectionneur : A. Farrell (ANG)
gamin ait foulé la pelouse de est bon mais je veux qu’il gagne la Équipe : 15. Keenan - 14. Earls,
Rome, vous parlez de Manu, un reconnaissance sur le terrain. » 13. Farrell, 12. Aki, 11. Lowe – 10. R. Byrne,
joueur à 50 sélections (43 exacte- Amené au rugby par son père 9. Gibson-Park – 8. Doris, 7. O’Mahony,
ment) qui a été exceptionnel lors de Michael, qui était ailier à Moseley, 6. Stander – 5. Ryan (Cap.), 4. Roux –
3. Porter, 2. Kelleher, 1. Healy
la dernière Coupe du monde. Ollie Ollie Lawrence semble avoir la Remplaçants : 16. Herring, 17. E. Byrne,
est un joueur à 0,25 sélection alors, tête sur les épaules. « Je me tiens 18. Bealham, 19. Henderson, 20. Connors, Face aux Bleues, Emily Scarratt (sur le banc aujourd’hui) avait beaucoup
cette comparaison, c’est comme si éloigné des réseaux sociaux, expli- 21. Murray 22. Burns, 23. Stockdale. . déplacé le jeu grâce à son pied la semaine dernière à Grenoble.
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
rugby 25
Stade Français 15 h 15 Bordeaux-Bègles matches décalés TOP 14

Souviens-toi, l’été dernier...


Le choc, prévu pour l’ouverture de la saison mais reporté en raison d’un cluster de Covid-19
au Stade Français, au grand dam de l’UBB, oppose aujourd’hui deux équipes en pleine bourre.
MAXIME RAULIN Macalou, Moefana,
Une polémique des joueurs à surveiller
à solder Dans chaque camp, la dynamique
La rencontre devait ouvrir la sai- actuelle est entretenue par les
son le 4 septembre. Mais un clus- performances XXL de certains
ter dans le club de la capitale joueurs. Côté parisien, on pense à
(27 cas) avait entraîné son report. Sekou Macalou. Le troisième-li-
Laurent Marti, président de gne, appelé pour le match de
l’UBB, n’avait pas été tendre : l’équipe de France face à l’Italie,
« C’est une décision qui arrange le samedi prochain, a survolé la der-
Stade Français et qui nous dé- nière rencontre face à La Ro-
range ! » Son manager Christo- chelle. Au-delà de ses deux es-
phe Urios évoquait, lui, « un enfu- sais, il a enchaîné les courses et a
mage ». Dix jours plus tard, fait des ravages dans la défense
Thomas Lombard, le directeur (111 mètres gagnés, 7 défenseurs
général du Stade Français, avait battus). À suivre aussi la recrue
répliqué : « Les remarques disant Telusa Veainu, l’arrière sa-
que le report nous arrangeait bien, moan,très en cannes. Enfin, en
j’ai trouvé ça un peu gratuit et pas l’absence de Nicolas Sanchez
forcément à propos. Ces critiques (avec l’Argentine pour le Rugby
développent notre sentiment de re- Championship), Joris Segonds
vanche. » fait le job à l’ouverture et face aux

Nicolas Luttiau/L’Équipe
Deux mois et demi plus tard, perches (71 points en 5 titularisa-
les retrouvailles sont attendues, tions).
même si Frédéric Charrier, l’en- Du côté de l’UBB, le pilier Jef-
traîneur adjoint bordelais, joue ferson Poirot aligne les presta-
l’apaisement : « La polémique est tions solides. Le capitaine est sou-
oubliée, on est passés à autre vent coaché après l’heure de jeu –
chose. » Pas dans le camp pari- Deux dynamiques Le centre Yoram nant deux fois à la maison, contre L’UBB, elle, après trois défaites contrairement à ses deux compè-
sien. « On a été montrés du doigt, à entretenir Moefana, auteur de Bayonne et le Racing 92. Mais de- de rang à l’extérieur, vient d’en- res de la première ligne, qui rejoi-
stigmatisés, rappelle Laurent quatre essais en quatre puis ce revers dans le derby, ils chaîner deux victoires bonifiées à gnent le banc un peu plus tôt –,
Sempéré, l’entraîneur des Au moment des retrouvailles, le rencontres, est l’un des viennent d’enchaîner deux victoi- domicile, devant Agen (71-5) puis preuve de son importance. Mais la
avants. Mais c’était la première Stade Français et Bordeaux-Bè- moteurs de la bonne res bonifiées face à Toulouse Bayonne (43-19), et un succès à véritable sensation du moment se
journée et personne n’avait de re- gles surfent sur une dynamique dynamique bordelaise. (48-14), certes très diminué, et l’extérieur, à Castres (29-30). « Au nomme Yoram Moefana (20 ans).
cul. On voit finalement que tous les quasi identique, matérialisée par surtout contre le Stade Rochelais regard de leur dynamique, on Le centre, qui vient d’être convo-
clubs ou presque ont été touchés. » un total de points équivalent au (35-13), pourtant solide leader du aborde ce match avec humilité », qué chez les Bleus, a déjà inscrit
C’est d’ailleurs le cas de l’UBB, classement après sept matches Top 14. « On veut encore enchaîner, sourit Sempéré. « Le Stade Fran- quatre essais en quatre matches.
dont la rencontre face à Clermont disputés (19 points, 2 matches en engranger de la confiance, conti- çais est en grande forme, pratique Même si le joueur originaire de
a été reportée (Cameron Woki et retard chacun). nuer cette série », reconnaît le un beau rugby, efficace, c’est un bon l’île de Futuna démarre sur le
Matthieu Jalibert, notamment, Les Stadistes ont un peu foiré deuxième-ligne Paul Gabrilla- test », réplique le capitaine giron- banc à Paris, son entrée en jeu
étaient positifs au Covid-19). leur début de saison en s’incli- gues. din Jefferson Poirot. sera scrutée de très près. É

Bayonne 18 h 15 Toulon

Germain prend son pied


Leader épanoui à Bayonne, d’une régularité redoutable face aux perches,
l’arrière et buteur est l’une des armes principales de l’Aviron.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL PERMANENT 30 tentatives, seul le Clermontois et en bas de classement avec ment le rôle de papa de la ligne
HAMID IMAKHOUKHENE Camille Lopez fait mieux (32 sur Brive et Grenoble, un paramètre d’attaque bayonnaise.
34, 94% de réussite). déterminant pour Yannick Bru au « Avec l’âge, on prend plus d’as-
BAYONNE (PYRÉNÉES-ATLANTIQUES) – Quel- moment de l’enrôler. surance et, ici, je me régale au quoti-
ques frappes de près puis de loin. “Avec l’âge, on prend plus « On voulait Gaëtan car c’est un dien à passer du temps avec les
Depuis la gauche du terrain, puis
au milieu et à droite, Gaëtan Ger-
main enchaîne les tirs au but sur
d’assurance et, ici, je me
régale au quotidien ,,
GAËTAN GERMAIN, ARRIÈRE DE BAYONNE
joueur qui connaît parfaitement
l’histoire, et le contexte qui est le nô-
tre, précise le manager de Ba-
mecs. Il y a du plaisir dans la vie de
groupe et c’est une chose que j’es-
saie d’inculquer. » Sa présence sur
la pelouse inondée de soleil, en yonne. Son expérience, mais aussi le podium des meilleurs buteurs
cette veille de match qui voit arri- « Sur le plan statistique, ça se passe son hyper compétence dans le jeu du Championnat (3e, 82 points)
ver à Jean-Dauger un Toulon en bien, je savoure, mais je ne vais sur- au pied et le tir au but – un domaine force le respect de ses nouveaux
pleine confiance après ses quatre tout pas m’enflammer; le tir au but, dans lequel on a souffert la saison partenaires et de ses adversaires.
victoires d’affilée. Face au RCT, parfois, c’est dur à expliquer », sou- dernière – sont très précieuses. Après une première série de
l’Aviron comptera une nouvelle rit l’arrière, venu au ballon ovale à Mais il a aussi des qualités athléti- 18 coups de pied réussis consécu-
fois sur la régularité de son buteur. l’âge de 16 ans, à Romans-sur- ques et de vitesse, et on espère qu’il tivement entre la 2e journée (Cler-
Alain Mounic/L’Équipe

Auteur de cinq sans-faute en Isère (Drôme), après de nombreu- ne va pas se cantonner dans son mont) et la 8e journée (Bordeaux),
sept titularisations, l’arrière a ses années de football au poste de rôle de buteur. Puis il a envie de le Drômois a déclenché contre
réussi au total 31 coups de pied défenseur central à Mours-Saint- transmettre. Il a beaucoup de lea- Montpellier une nouvelle sé-
sur 35 tentés. Soit un taux de réus- Eusèbe. « Le foot m’a aidé au niveau dership en lui et ça, je ne l’avais pas quence de sept tirs au but réussis
site de 89%. Parmi les six joueurs de la technique de frappe », note ce- autant mesuré. » Et c’est vrai qu’à successivement. Toulon est pré-
du Top 14 comptant au moins lui qui a vécu des saisons difficiles 30 ans, Germain tient naturelle- venu. Gaëtan Germain, l’un des buteurs les plus prolifiques du Top 14.
26 rugby Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

TOP 14 matches décalés PRO D2 10e journée tableau de bord

Canal+ aujourd'hui jeudi classement Aurillac 12 32


Béziers (BO) 36-9 Montauban matches Mont-de-Marsan 11
Stade Français 15 h 15 Bordeaux-Bègles Vannes (BD) 19-21 Perpignan
pts
J. G. N. P. diff.
6
Arbitre : M. Bouzac (Auvergne-Rhône-Alpes).
Arbitre : M. Brousset (Midi-Pyrénées). • Stade Jean-Bouin. hier 1 Vannes 34 10 8 0 2 +49 Stade Jean-Alric.
11 6 1 3 7 14 Aurillac 32-11 Mont-de-Marsan 2 Oyonnax 30 7 7 0 0 +83 Aurillac
Etien Burban Bethune Tameifuna Amosa Hulleu Nevers (BO) 34-22 Carcassonne 3 Perpignan 30 9 7 0 2 +68 15 McPhee–14 Van Dam, 13 Sagote,
Grenoble 21-15 Rouen 4 Biarritz 12 Dubourdeau, 11 Salles–10 (o) Palmier,
12 9 4 5 10 13
27 8 6 0 2 +63 9 (m) Boisset–7 Roussel, 8 Tison, 6 Hewat–
Danty Coville Gabrillagues Douglas Botica Dubié Valence-Romans (BD) 13-14 Aix-en-Provence 5 Aix-en-Provence 26 10 6 1 3 -8 5 Corbex, 4 Dufour–3 Kartvelichvili,
Biarritz 15-6 Soyaux-Angoulême 6 Colomiers 22 7 5 0 2 +59 2 Nioradze, 1 Seyrolle.
15 8 2 2 8 15 Réalisations : 2 E, Nioradze (54e), Hewat
aujourd'hui 7 Béziers 22 10 4 1 5 +20
Veainu Godener Latu Lamothe Higginbotham Buros (69e) ; 6 B, Salles (7e, 10e, 18e, 37e, 48e, 66e) ;
Colomiers 21h Oyonnax 8 Nevers 22 10 4 0 6 +18 2 T, Salles (56e, 70e).
13 10 5 4 9 12 aujourd’hui 15 h 15 9 Grenoble 19 9 4 1 4 -10 Remplacements : 55e : Nioradze par Rude ;
Arrate Segonds Maestri Flanquart Lesgourgues Lamerat 58e : Corbex par Singer, Boisset par
Stade Français - Bordeaux-Bègles 10 Aurillac 18 10 4 0 6 -25
(1re journée, Canal+) prochaine journée 11e Bouyssou, Tison par Havili ; 60e : McPhee par
14 7 3 1 6 11 11 Montauban 18 9 4 1 4 -43 Coertzen ; 72e : Seyrolle par Plantier ; 73e :
Naivalu Macalou P. Alo-Emile Poirot Roumat Lam 18 h 15 jeudi 26 novembre 12 Carcassonne 15 9 3 0 6 -31 Kartvelishvili par Shatirichvili. Temporaire :
(cap.) (cap.) Bayonne - Toulon Colomiers 19h Nevers Roussel par Shatirichvili (62e-72e).
13 Valence-Romans 12 8 2 1 5 -45
(7e journée, Canal+ Sport) Aix-en-Provence 20h45 Biarritz Carton : 1 jaune : Kartvelichvili (62e).
Stade Français 6 e
attaque 5 e
Bordeaux-Bègles
class.
class.

14 Rouen 11 10 2 1 7 -34 Entraîneur : R. Gontineac.


demain 21 h 05 vendredi 27 novembre
Entraîneur : essais inscrits Entraîneur :
La Rochelle - Racing 92 19h
15 Mont-de-Marsan 7 7 1 0 6 -64 Mont-de-Marsan
G. Quesada 2,57 3,43 C. Urios : 16 Soyaux-Angoulême 6 9 1 0 8 -100 15 De Nardi–14 Goneva, 13 Torfs,
Remplaçants : Remplaçants (3e journée, Canal+) Perpignan - Aurillac 12 Desaubies, 11 Naituvi–10 (o) Smaili, 9 (m)
3e défense 5e
class.
class.

Panis (16) Maynadier (16) Rouen - Béziers Loustalot–7 Brayer, 8 Montagner, 6 Lisena–
Mavinga (17) essais encaissés Paiva (17) Carcassonne - Grenoble 5 Cedaro, 4 Rey–3 Castinel, 2 David, 1 Muzzio.
De Giovanni (18) 1,86 1,86 Marais (18) Montauban - Mont-de-Marsan Réalisations : 1 E, Goneva (59e) ;
Grobler (19) Tauleigne (19) 2 B, Loustalot (14e, 27e).
Hall (20) 8 oppositions M. Lucu (20)
Oyonnax - Vannes
Nevers 20 34 Remplacements : 34e : David par Bidart ;
*Dans cet ordre en Top 14 Soyaux-Angoulême - Valence-Romans 42e : De Nardi par Duprat ; 56e : Loustalot
Hamdaoui (21) Seuteni (21) Carcassonne 12 22
Lapègue (22) 7 v. 1 v. Moefana (22) par Coly ; 60e : Brayer par Baker, Cedaro
Arbitre : M. Gasnier (Roussillon-Pays par Paulino ; 62e : Montagner par Murusidze ;
Tagi (23) Cobilas (23) Catalan). Stade du Pré Fleuri. 71e : Naituvi par Saubusse ; 72e : Lisena
Nevers (BONUS OFFENSIF) par Montagner ; 73e : Murusidze par Brayer,
15 Le Gal–14 Raisuqe, 13 Derrieux, Muzzio par Murusidze ; 74e : Bidart par Muzzio.
12 Bolakoro, 11 Camou–10 (o) Menoret, Cartons.- 3 jaunes : Desaubies (74e), Muzzio
9 (m) Cazenave–7 T. Cotte, 8 Fabregue, (62e), Rey (45e). Entraîneur : J. Tastet.
Canal+ Sport aujourd'hui réalisateurs 6 Plataret–5 Ceyte, 4 Bradshaw–3 Roelofse,
2 J. Tarrit, 1 Lolohea.
Bayonne 18 h 15 Toulon classement
1. Massip (Aix-en-Provence, + 14) 139 Réalisations : 4 E, Menoret (7e), Camou (37e),
Grenoble 8 21
2. Bosviel (Montauban, + 9) 117 Cazenave (52e), Raisuqe (72e) ; 2 B, Cazenave
Arbitre : M. Nuchy (Côte d'Argent). • Stade Jean-Dauger. pts J.
1 La Rochelle 26 8
3. Le Bourhis (Oyonnax) 102 (12e, 26e) ; 4 T, Cazenave (8e, 38e, 53e), Rouen 6 15
11 6 1 3 7 14 4. Latorre (Béziers, + 19) 91 Le Gal (73e). Arbitre : M. Hourquet (Midi-Pyrénées).
Luc Duputs Boniface Setiano Dakuwaqa Dridi 2 Toulouse 24 9 5. Vincent (Aurillac) 86 Remplacements.- 57e : J. Tarrit par Hamel ; Stade des Alpes.
60e : Bolakoro par Herry ; 62e : Plataret
12 9 4 5 10 13
3 Clermont 23 7 Javaux (Valence-Romans, + 8) 86 par Bastide ; 66e : Lolohea par Curie, Roelofse Grenoble
Lestrade Rouet Galarza Alainu'Uese Toeava Paia'Aua 4 Toulon 23 7 7. Volavola (Perpignan) 82 par Papidze, Cazenave par Manevy ; 69e : Ceyte 15 Bousquet–14 Masilevu, 13 Fusier,
5 Racing 92 22 7 8. Lydon (Rouen, + 15) 81 par Njewel, Menoret par Urruty ; 80e : Raisuqe 12 Tupuola, 11 Qadiri–10 (o) Capuozzo,
15 8 2 2 8 15 par Bolakoro. Cartons : Aucun. 9 (m) Nanette–7 Blanc-Mappaz, 8 Martel,
6 Lyon 20 7 9. Bosch (Biarritz, + 5) 69 6 Ancely–5 Demotte, 4 Gayraud–3 Montagne,
Germain Luamanu Van Jaarsveld Étrillard Parisse Cordin 10. Méret (Carcassonne) 67 Entraîneur : X. Péméja.
7 Bordeaux-Bègles 19 7 2 Rossi, 1 Rey.
13 10 5
(cap.)
4 9 12 8 Stade Français 19 7
Carcassonne Réalisations : 2 E, Rossi (38e),
15 McMahon–14 Glover, 13 Martocq, 12 Rey, Masilevu (78e) ; 3 B, Bousquet (8e, 55e, 72e) ;
Muscarditz Lafage Ducat Etzebeth Serin Nonu
(cap.)
9 Bayonne 16 8 marqueurs 11 Mikesell–10 (o) Mouchous, 9 (m) Page- 1 T, Bousquet (79e).
14 7 3 1 6 11 10 Pau 15 9 Relo–7 Dyer, 8 Doumenc, 6 Huguet–5 Dry, Remplacements.- 41e : Montagne par Alves ;
1. Masilevu (Grenoble, + 1) 5 4 Manchia–3 Azar, 2 Sauveterre, 1 Dardet.
Ravouvou F. Taofifenua Nixon Fresia Rebbadj Ikpefan 11 Montpellier 12 6 2. Barry (Biarritz) 4
55e : Martel par Fourie, Qadiri par Taufa ; 59e :
Réalisations.- 1 E, Dyer (79e) ; Demotte par Halaifonua ; 67e : Nanette par
12 Castres 11 7 Elliot (Colomiers) 4 5 B, Mouchous (4e, 17e, 21e, 29e), Valençot, Rossi par Sarragallet.
13 Brive 10 8 Seguy (60e) ; 1 T, Seguy (79e).
Bayonne 10e attaque 9e Toulon Tyrell (Oyonnax) 4
class.
class.

Cartons : Aucun. Entraîneur : S. Glas.


14 Agen 2 9 Remplacements.- 23e : Sauveterre par
Entraîneur : essais inscrits Entraîneur : Tuculet (Valence-Romans) 4
Castant ; 41e : Dry par Landman, Manchia par Rouen
Y. Bru 2,13 2,71 P. Collazo Edwards (Vannes) 4 Van der Merwe ; 51e : Dardet par Ursache, Rey 15 Lydon–14 Surano, 13 Peleseuma,
Remplaçants : Remplaçants : par Dulon, Azar par Facundo ; 57e : Mouchous 12 Frisch, 11 Lafond–10 (o) Michallet,
13e défense 2e
class.
class.

Delonca (16) Tolofua (16) par Seguy ; 65e : Huguet par Mahoni. 9 (m) Nicolas–7 Vincent, 8 Mapapalangi,
Cormenier (17) S. Taofifenua (17) Cartons : 1 jaune : Page-Relo (32e). 6 Lebreton–5 Astle, 4 Giraud–3 Swainston,
essais encaissés 2 Mondon, 1 Guion.
Pyle (18) 3,88 1,57 Jolmes (18) Entraîneur : C. Labit.
Réalisations : 5 B, Lydon (35e, 40e+1, 44e,
Gorcioaia (19) Lakafia (19)
Ruru (20) 9 oppositions Ory (20)
63e, 67e).
*Dans cet ordre en Top 14 Remplacements.- 54e : Swainston par
Ordas (21) Dachary (21) Valence-Romans 13 13 Biarritz 10 15 Clamy-Edroux, Nicolas par Cazale-Debat,
Perese (22) 5 v. 3 v. Takulua (22)
De Clercq (23) Tchelidze (23) Aix-en-Provence 0 14 Soyaux-Angoulême 3 6 Giraud par Leleu ; 62e : Guion par Fournier,
Vincent par Dastugue ; 77e : Astle par Woki.
Arbitre : M. Marbot (Côte Basque Landes). Arbitre : M. Bru (Armagnac Bigorre). Temporaire : Lebreton par Dastugue (11e-22e).
1 n. Stade Georges-Pompidou. Parc des sports d'Aguiléra. Cartons : Aucun.
Valence-Romans (BONUS DÉFENSIF) Biarritz Entraîneur : R. Hill.
15 Tuculet–14 Lacour, 13 Scalese, 12 Wilson, 15 Domvo–14 Barry, 13 Perraux, 12 Saili,
11 Codjo–10 (o) Javaux, 9 (m) Faltrept– 11 Speight–10 (o) Bosch, 9 (m) Couilloud–
en direct des stades 7 Collet, 8 N'Diaye, 6 Armary–5 Hannoyer,
4 Uys–3 Goze, 2 Jenneker, 1 Badiu.
7 Cramond, 8 S. Armitage, 6 Knight–
5 Olmstead, 4 Gimeno–3 Azariachvili, 2 Da Ros, Canal+ Sport 21 h
Réalisations : 1 E, Faltrept (14e) ; 1 Watremez.
Réalisations : 2 E, Olmstead (31e), Aliouat
Colomiers
¢ RUGBY CHAMPIONSHIP ¢ PREMIERSHIP 2 B, Javaux (7e, 32e) ; 1 T, Javaux (15e).
LES PUMAS POUR CONFIRMER LES CLUBS ACCEPTENT UNE BAISSE Remplacements.- 45e : Uys par Goumat ; (71e) ; 1 B, Bosch (23e) ; 1 T, Bosch (32e). Oyonnax
49e : Goze par Burduli ; 54e : Collet par Dougall, Remplacements.- 40e : Da Ros par Arbitre : M. Lausasa Lespy Labaylette
Une semaine après la première victoire de leur histoire DU PLAFOND SALARIAL Badiu par Zouhair ; 65e : Faltrept par Sanga, Ruffenach ; 54e : Watremez par Millar, (Béarn). - Stade Michel-Bendichou.
contre les All Blacks (25-15), les Argentins vont tenter de L’instance qui gère l’organisation du Premiership Javaux par Lorée ; 70e : Scalese Azariachvili par Nutsubidze ; 61e : Domvo par
confirmer l’exploit face à l’Australie, ce matin (9 h 45 a annoncé hier que les clubs anglais avaient accepté par Tabualevu ; 73e : Wilson par Scalese ; X. Lucu, Olmstead par Aliouat ; 70e : Bosch par Colomiers
77e : N'Diaye par Collet. Temporaire : N'Diaye Lebraud, Couilloud par Aurrekoetxea Alegria ; Entraîneur : J. Sarraute.
heure française), à Newcastle, en Nouvelle Galles du de réduire le plafond salarial pour la saison 2020-2021, par Goze (73e-75e). 72e : Gimeno par Olmstead ; 73e : Perraux Équipe : 15 Girard – 14 Vici, 13 Perrin,
Sud. Pour ce deuxième match des Pumas dans un Rugby avec des dépenses limitées à 6,4 millions de livres Carton.- 1 jaune : Burduli (64e). par Bosch ; 76e : Cramond par David. 12 Deysel, 11 Palisson – 10 Poet, 9 Gori –
Championship réduit à trois équipes après le forfait de (7,1 millions d’euros), avant une nouvelle baisse Entraîneur : J. Authier. Cartons : Aucun. 7 Lescure, 8 Macovei, 6 Ponpon –
Entraîneur : M. Clarkin. 5 Granouillet, 4 Thomas – 3 Delmas,
l’Afrique du Sud, le sélectionneur Mario Ledesma n’a à 5,6 millions d’euros pour la saison 2021-2022 (deux Aix-en-Provence 2 Saaidia, 1 Dubois.
procédé qu’à un seul changement avec le remplacement joueurs, appelés marquee player, peuvent toujours être 15 Massip–14 Charlat, 13 Delage, Soyaux-Angoulême Remplaçants : Larrieu (16), Tartas (17),
12 Belan, 11 Poirson–10 (o) Radosavljevic, 15 Etcheverry–14 Velten, 13 Even, 12 D. Jones,
du demi de mêlée Tomas Cubelli, blessé à un genou, exclus du calcul). À titre de comparaison, en Top 14, 11 Raivono–10 (o) Ugalde, 9 (m) Rubio–7 Witt, Coletta (18), Bézian (19), Moro (20),
9 (m) Darbo–7 Guiry, 8 Malet, 6 Viiga– Laforgue (21), Queheille (22),
par Gonzalo Bertranou. Celui-ci formera la charnière avec le plafond est actuellement fixé à 11,3 millions d’euros 5 Warion, 4 Le Devedec–3 Loukia, 2 Forbes, 8 Copeland, 6 Belzons–5 Nabou, 4 Sutiachvili–
Sheklachvili (23).
l’ouvreur du Stade Français Nicolas Sanchez, auteur le par club. Le salary cap du Championnat anglais avait 1 Corbel. 3 Tevdorachvili, 2 Kessler, 1 Goginava.
Réalisations : 1 E, Massip (49e) ; Réalisations : 2 B, D. Jones (38e, 51e). Oyonnax
week-end dernier des 25 points de son équipe. De son suscité de nombreux débats ces derniers mois, dans la 3 B, Massip (42e, 65e, 68e). Remplacements.- 40e : Sutiachvili par Entraîneur : J. El Abd.
côté, le sélectionneur des Wallabies Dave Rennie fait foulée de la relégation et des grosses amendes infligées Remplacements.- 40e : Darbo par Bau ; Boutaty ; 54e : Tevdorachvili par Halavatau ; Équipe : 15 Ensor – 14 Callandret,
globalement confiance à l’équipe victorieuse des aux Saracens pour avoir dépassé le plafond. Un examen 49e : Le Devedec par Mondoulet, Corbel 61e : Rubio par Ayestaran, Nabou par Vaai ; 13 Zeghdar, 12 Sanday, 11 Giresse –
par Soave ; 56e : Guiry par De Coninck ; 66e : Goginava par Vartan, Kessler par Bruté 10 Le Bourhis, 9 Cassang – 7 Zegueur,
All Blacks le 7 novembre (24-22), à trois nuances près : approfondi du salary cap avait alors été mené par les de Remur ; 75e : Belzons par Boutin ; 8 Hamilton, 6 Herjean – 5 Tyrell, 4 Lassalle –
65e : Forbes par Laget, Warion par Le Devedec,
les piliers Scott Sio et Taniela Tupou et le troisième-ligne instances. De nouvelles réglementations, concernant Radosavljevic par Bézy ; 68e : Loukia 76e : Witt par Belzons, Halavatau par Goginava. 3 Laclayat, 2 Geledan, 1 Bordenave.
Ned Hanigan débuteront cette fois le match. Hanigan notamment les sommes qui peuvent être dépensées par Vernet ; 77e : Belan par Sola. Cartons.- 3 jaunes : Ayestaran (71e), Boutaty Remplaçants : Durand (16), Raynaud (17),
Carton.- 1 jaune : Malet (64e). (62e), Copeland (30e). Virginio (18), Taïeb (19), El Khattabi (20),
remplacera Lachlan Swinton, expulsé au dernier match pour remplacer les joueurs internationaux ou les blessés Ursache (21), Camara (22), Mirtskhulava (23).
Entraîneur : F. Cibray. Entraîneur : V. Etcheto.
et suspendu quatre semaines. longue durée, ont également été modifiées.
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
27
ba sket
e
Monaco 20 h 30 Limoges 14 journée JEEP ÉLITE

Zvezdan Mitrovic
«Un tir dans le dos»
L’entraîneur de Monaco, qui reçoit Limoges ce soir,
s’exprime sur son retour au pied du Rocher, quelques mois
après son éviction brutale de l’Asvel, qu’il a du mal à digérer.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL de travailler dans un environnement premier (ex aequo) en Jeep Élite, Maledon
ARNAUD LECOMTE connu, de retrouver des repères. qu’on envoie en NBA, Strazel qu’on fait
Rien n’a changé deux ans après, débuter en Euroligue. Alors, je ne
MONACO – Zvezdan Mitrovic devrait je connais tout le monde, le président, m’attendais pas à prendre un tir dans
retrouver le banc de l’AS Monaco ce soir le Rocher, la météo. Le budget a baissé le dos comme dans un western.
pour la venue de Limoges, en match un peu, mais ce n’est pas un recul Une discussion, un simple appel où il
avancé de la… 14e journée, initialement dans cette période dingue. (Parker) m’aurait dit : “Zvezdan, on n’est
programmée dans un mois. Cloué au lit pas contents de toi” ou “on est contents,
par des douleurs dorsales, l’entraîneur “Si faire des erreurs c’est être mais on veut se séparer”. On discute,
monténégrin de la « Roca Team » le coach de l’équipe la plus pas de problème.
a manqué deux matches ces derniers surprenante de l’Euroligue, Avez-vous commis des erreurs?
jours. Le coach de 50 ans s’exprime pour et faire progresser les jeunes, OK, je fais sûrement des erreurs.
la première fois sur son éviction brutale
de l’Asvel en mai 2020, un an avant
l’échéance de son contrat, le ton à la fois
des millions même ,,
alors j’aimerais en faire encore, Mais si faire des erreurs c’est être le coach
de l’équipe la plus surprenante de
l’Euroligue, et faire progresser les jeunes,
grave et badin. La blessure de la rupture avec l’Asvel alors j’aimerais en faire encore,
est-elle refermée? des millions même. J’ai gagné le titre
«Comment vivez-vous cette saison très J’ai des sentiments étranges, partagés. (2019), la Coupe de France (2019),
perturbée par la pandémie de Covid-19? D’abord, dites-vous bien que je ne me et quand on a signé (Guerschon) Yabusele
Personne n’a jamais connu ça, réjouis pas des défaites de l’Asvel. Mais et le shooteur (Davion) Berry en février
c’est la première fois dans l’histoire quand l’Asvel perd des matches, certains avant l’arrêt de la saison, j’étais persuadé
du sport, et du basket. Je ne peux rien commentaires sur Internet montrent une qu’on ferait le doublé.
planifier, tout change en permanence photo de moi souriant comme si j’étais Votre comportement avec les arbitres
en fonction des huis clos, des cas positifs. heureux. Je trouve ça catastrophique vous a-t-il nui (2)?
Au 20 novembre, on n’a joué que quatre (pour l’image de l’Asvel). J’ai passé un an J’ai toujours été comme ça, il (Tony Parker)
matches de Jeep Élite (et six d’Eurocoupe), et demi parfait à Villeurbanne, j’ai eu m’a signé en connaissance de cause.
c’est incroyable… En deux mois avec d’excellentes relations avec les joueurs, J’étais même pire à Monaco qu’à l’Asvel.
l’Asvel l’an dernier, on en était à je ne sais même avec Antoine Diot à qui j’avais dit Serez-vous particulièrement motivé
combien (dix-huit matches). qu’il aurait son heure en play-offs, avec les lors du prochain Asvel-Monaco?
C’est évidemment un problème gens du staff, du management, et même Je le suis toujours pour les gros matches.
pour le rythme, et les joueurs. avec le président (Tony Parker) je n’ai eu Cela dépendra si on joue devant des
Quelle peut être la suite? aucune (il appuie sur aucune) mauvaise tribunes pleines ou vides (il rit)…» É
Devant moi, en décembre, j’ai quoi ? parole… (Il insiste.) Franchement,
Un point d’interrogation. Il faut que en un an et demi, j’ai eu un seul problème, (1) En fait, les parties et leurs avocats sont
les compétitions s’organisent et fassent c’est avec le manager (François Lamy, convoqués le 25 février 2021 devant
des plans différents si le vaccin arrive, conseiller du président) et ça a duré quinze le conseil des prud’hommes de Lyon en vue
si ça empire… Faisons une bulle minutes. Ce n’était rien du tout, d’une conciliation. En cas d’échec, le dossier
(voir par ailleurs), peut-être des tournois mais c’est le seul dont je me souvienne. sera renvoyé en audience de jugement, où
régionaux, je ne sais pas mais En savez-vous davantage sur les raisons Zvezdan Mitrovic demandera environ 1,09 M
en décembre, il sera compliqué de jouer. de votre éviction? € d’indemnités, nous a fait savoir son
Je m’inquiète pour la santé des joueurs. Il y aura un procès en février 2021 (1), conseil Me Xavier Le Cerf.
Pascal Della Zuana/Icon Sport

Il y aura des blessés. cela peut être long. Quand je vois encore
Vous êtes de retour à Monaco après tous ces joueurs à la télé, je les aime (2) Tony Parker avait évoqué dans
un premier passage entre 2015 et 2018. (il cite Lighty, Kahudi, Strazel, Bako, «L’Équipe» le 21 mai «des limites qui ont été
Vous n’avez pas eu d’autres Lomazs). Excusez-moi si j’en oublie franchies, des choses qui avaient été
propositions? qui sont toujours au club. L’an dernier, négociées avec lui, avant son contrat, qu’il
14e journée J’aurais pu attendre une proposition j’ai connu avec eux la meilleure saison fallait respecter et il ne les a pas respectées»,
aujourd’hui 20 h 30 en Euroligue, mais il était plus sûr de ma carrière, dix victoires en Euroligue, liées «à l’image, le respect envers les gens».
Monaco - Limoges
8e journée
demain 18 h 50
Boulogne-Levallois - Nanterre Vers une reprise feuille de match
classement
1. Bourg-
en-Bresse,
progressive À Monaco, salle Gaston-Médecin
Monaco - Limoges
(20 h 30, Sport en France)
100 % (4-0) ; À l’arrêt partiel depuis la fin octobre naires, à jouer au moins deux matches
2. Boulogne- Monaco
Levallois, et la 6e journée, hormis six matches re- dont un à domicile, en décembre. 1 Bost (cap.) ; 2 Choupas ;
83,3 (5-1) ; programmés pour la télévision, la Jeep Les annonces faites en début de 7 Inglis ; 9 Knight ; 11 A. Ndoye ;
3. Dijon, 83,3 Élite et la Pro B pourraient, selon nos semaine par le président de la Républi- 15 Yeguete ; 21 Willis ; 22 O’Brien ;
(5-1) ; 4. Monaco, 75 (3-1) ; informations, reprendre progressive- que, Emmanuel Macron –exonérations 26 Lessort ; 32 Gray ; 44 Rebic.
5. Nanterre, 75 (3-1) ; 6. Limoges, ment en décembre, mois chargé qui de charges, feu vert pour un fonds de
60 (3-2) ; 7. Asvel, 60 (3-2) ;
Entraîneur : Z. Mitrovic (MTN).
8. Pau-Lacq-Orthe, 60 (3-2) ; 9. Le doit absorber cinq journées complètes. compensation, entre autres– et la per- Limoges
Portel, 60 (3-2) ; 10. Le Mans, 50 La Ligue nationale (LNB), qui tiendra spective de rouvrir les salles au public 0 Mbala ; 1 Ginyard (cap.) ;
Alex Martin/L’Équipe

(2-2) ; 11. Strasbourg, 42,9 (3-4) ; un comité directeur mardi 24, envisage et aux partenaires à la mi-janvier dans 5 Crusol ; 10 Invernizzi ; 14 Paumier ;
12. Orléans, 40 (2-3) ; 13. Roanne, de demander aux clubs, réfractaires à des jauges limitées, ont été plutôt bien 15 Lang ; 16 Boutsiele ; 20 Nelson ;
25 (1-3) ; 14. Gravelines- évoluer à huis clos en l’absence d’aides accueillies par les clubs et pourraient 23 P. Scrubb.
Dunkerque, 20 (1-4) ; 15. Cholet,
20 (1-4) ; 16. Chalon, 20 (1-4) ; massives du gouvernement pour donc les inciter à reprendre la compéti- Entraîneur : M. Mary.
17. Châlons-Reims, 16,7 (1-5) ; amortir les pertes économiques dues à tion, à condition que tous soient sur
18. Boulazac, 0 (0-3). l’absence des spectateurs et des parte- la même longueur d’onde. Ar. L. David Holston, le meneur américain de Dijon.
28 judo Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

CHAMPIONNATS D’EUROPE femmes – 63 kg En direct 16 h sur la chaîne

Inébranlable
Malgré des conditions sanitaires extrêmes qu’elle voulait expérimenter avant les Jeux de Tokyo,
Clarisse Agbegnenou a conquis hier avec panache un cinquième titre européen.
CÉLINE NONY

À peine le temps de vibrer que le


combat était bâché. Clarisse Ag-
begnenou n’aura eu besoin que
de vingt-trois petites secondes
pour basculer l’Autrichienne
Magdalena Krssakova. Une finale
expéditive et un ippon puissant
pour la Française de 28 ans qui,
tout sourire, ouvrait grande sa
main. À Prague, elle a conquis
son cinquième titre européen en
–63 kg. Un exploit majuscule au
terme d’une journée totalement
maîtrisée. « C’est l’image que vous
avez, s’étonne l’héroïne. Mais dans
ma tête, les combats étaient longs.
Je ne posais pas bien les mains,
j’étais un peu lente, pas aussi agres-
sive que d’habitude. J’ai essayé
d’être précise, même si je ne l’étais
pas beaucoup. Je voulais attaquer,
ne pas rester figée. »
Malgré son palmarès long

Martin Divisek/EPA/MaxPPP
comme le bras, la jeune femme
évite l’euphorie, préfère toujours la
remise en cause de ses acquis.
C’est d’ailleurs l’une des raisons
pour lesquelles elle a choisi d’ef-
fectuer le voyage en République
tchèque. Une décision tardive, une
semaine avant l’échéance. « Je sa- Vite fait, bien fait : en vingt-trois secondes chrono, Clarisse Agbegnenou a expédié l’Autrichienne Krssakova avec sa technique ura-nage.
vais que je n’étais pas à 100%, j’étais résultats
indécise. Mais je me posais telle- cette semaine aux conditions sani- a été de rester dans ma chambre, manger reste un plaisir. Elle avait filles et les coaches…» Une routine femmes – 63 kg
ment de questions ! Un moment, je taires extrêmes qu’imposent les confirme-t-elle. Et de croiser des d’ailleurs gardé les cookies pour inédite qu’elle voulait éprouver si
1. Agbegnenou ;
me suis dit : “jette-toi, tu trouveras organisateurs, s’adapter mentale- gens que je n’avais pas vus depuis célébrer dignement son sacre, ces contraintes sont encore d’ac- 2. Krssakova (AUT) ;
quelques réponses”. » ment à des protocoles qui boule- longtemps sans pouvoir leur faire un hier soir. Des masques avaient tualité l’été prochain, pendant les 3. Franssen (HOL)
Rien à voir avec le judo pur. C’est versent ses habitudes. câlin. En fait, ça manque d’émotions, aussi été élaborés, suffisamment Jeux de Tokyo. et Trajdos (ALL).
le contexte particulier qui ne cesse d’humanisme, de sensibilité. Bon, ergonomiques pour qu’elle La preuve surtout de sa matu- Finale : Agbegnenou b.
d’inquiéter Clarisse Agbegnenou. Petits plats et masques avec certaines, on s’est quand puisse s’échauffer sans s’étouf- rité, de son professionnalisme. Krssakova, ippon.
L’irruption du virus, les confine- ergonomiques même sauté dans les bras, même si fer. « On avait le droit à quarante- De son désir de ne rien laisser au femmes – 70 kg
ments, le report d’un an des Jeux La multiplication des tests PCR, ce n’était pas très Covid… » cinq minutes de sport sur un tapis, à hasard. « Pendant la compétition, 1. Pinot ; 2. Van Dijke (HOL) ;
qui mobilisent toute sa motivation, la bulle hermétique interdisant Avec son équipe, elle avait anti- sortir un peu dans la cour de l’hôtel, c’était bizarre de ne rien entendre, et 3. Taimazova (RUS) et Gahié.
avec ce désir brûlant de décrocher de quitter l’hôtel alors que, d’ordi- cipé certains aspects. Plutôt que ajoute Clarisse Agbegnenou. J’ai même plutôt glauque de combattre Finale : Pinot b. Van Dijke,
l’or olympique qui lui manque : elle naire, à peine a-t-elle posé ses de subir les plateaux-repas dépo- fait mes séances de yoga, révisé dans une salle vide. Mais si on n’a ippon. 3e place : Gahié b.
Butkereit (ALL), ippon.
a mal vécu ces épisodes. Mais valises qu’elle part vadrouiller au sés dans sa chambre, un chef lui mes cours, un peu lu aussi. Et pas le choix… » Hier, Clarisse Ag-
dans sa quête d’absolu, elle a de- hasard des rues, à la découverte avait cuisiné et préparé sous vide comme on était tous négatifs, on a begnenou a montré qu’elle sau- hommes – 73 kg
viné qu’elle devrait se confronter des sites à visiter. « Le plus difficile de bons petits plats, pour que fini par pouvoir discuter avec les rait s’en accommoder. É 1. Sterpu (MOL) ;
2. Shavdatuashvili (GEO) ;
3. Orujov (AZE) et Macias (SUE).

Pinot-Gahié, duel au sommet


Chaine éliminé au 3e tour.
hommes – 81 kg
1. Grigalashvili (GEO) ;
Si Margaux Pinot a conservé son titre européen en – 70 kg, la championne 2. I. Ivanov (BUL) ;
du monde Marie-Ève Gahié a terminé en bronze. Mais une seule ira aux Jeux. 3. Maisuradze (GEO)
et Casse (BEL).
Chilard éliminé au 2e tour.
Un coup l’une, un coup l’autre. Ces core des choses à bosser, à rectifier, face à l’Allemande Butkereit. Elle a Lucide, Pinot se glisse sans
deux-là semblent condamnées à tempère la protégée d’Alain inscrit un premier waza-ari à la amertume dans ce rôle d’outsider. programme
prolonger leur duel jusqu’au bout. Schmitt au club du Blanc-Mesnil. moitié du combat, puis un second à Jusqu’au report des JO, elle avait aujourd’hui
« On est au coude-à-coude, mais Au premier tour, j’ai eu un gros match valeur d’ippon. Les deux Bleues in- même accepté la perspective de Prague (O2 Arena)
c’est une saine concurrence. Marie- face à une fille qui m’avait battue versent donc leurs positions des ne pas aller à Tokyo, et choisi de se
Ève est d’ailleurs venue me félici- deux fois (la Grecque Teltsidou). derniers Mondiaux. Au classement concentrer sur cet Euro. Elle sait 10 heures
éliminatoires, repêchages,
ter », se réjouit Margaux Pinot. J’étais un peu statique, pas trop en olympique, Gahié figure toujours à que les échéances des mois à venir demi-finales.
En –70 kg, la France possède jambes. » Un défaut récurrent la première place, Pinot est désor- vont relancer la qualification olym- 16 heures
deux atouts avec la Bisontine de qu’elle a évacué en se libérant de la mais deuxième. Mais une seule pique. Mais cela ne changera pas finales
26 ans et Marie-Ève Gahié, sa ca- pression pour monter en puis- disputera les Jeux. « Cette rivalité, leur quotidien, et ne les incitera pas femmes – 78 kg, + 78 kg.
dette de trois ans. La première a sance. c’est aussi ce qui fait le sport et c’est à s’entraîner davantage ensemble. hommes – 90 kg, – 100 kg,
Michal Cizek/AFP

conservé son titre européen, hier, Marie-Ève Gahié, elle, a commis passionnant, insiste Margaux Pinot. Les coaches éviteront toujours de + 100 kg.
dans un remake de la finale 2019 « une boulette » en demie qui l’a pri- Je grappille des points et du niveau, les opposer en randoris, par Français engagés
face à la même Néerlandaise, vée d’une explication finale face à mais c’est elle la numéro 1. Je pré- crainte d’abîmer l’entente cordiale. femmes Malonga (– 78 kg),
Sanne Van Dijke. Elle a été plus ex- sa compatriote. Mais la cham- fère être patiente et réaliste, avoir Comme le disait Marie-Ève Gahié Dicko (+ 78 kg).
Tenante du titre européen, Margaux péditive, l’a prise de vitesse en pionne du monde 2019 s’est res- une bonne surprise l’été prochain l’an dernier : « On s’entend bien, je hommes Clerget (– 90 kg),
Pinot a récidivé hier à Prague. moins d’une minute. « Mais j’ai en- saisie pour décrocher le bronze plutôt qu’être trop confiante. » ne la déteste pas. » C. N. Iddir et Olivar (– 100 kg).
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
29 judo
ÉLECTION À LA FFJDA

Nomis à l’assaut
de Rougé
Face à Jean-Luc Rougé (71 ans), qui brigue
un cinquième mandat à la tête de la FFJDA,
le méconnu Stéphane Nomis (50 ans)
présente un profil atypique.
CÉLINE NONY équipe – paritaire, jeune et diver-
sifiée – de rénover une institution
Il est le premier à l’admettre : sclérosée.
« J’arrive au bon moment, avec le Depuis quarante ans, Jean- Stéphane Nomis,

Anthony Dibon/Icon Sport


bon message. » À 50 ans, Sté- Luc Rougé a occupé tous les pos- ceinture de judo
phane Nomis est intimement tes au sein de la Fédération (en- autour du cou,
convaincu que demain à 16 heu- traîneur national, DTN, directeur sur la terrasse
res (voir par ailleurs), il peut être général, puis président depuis de ses bureaux
élu président de la FFJDA et pri- 2005). Stéphane Nomis, lui, est parisiens, avec vue
ver Jean-Luc Rougé d’un cin- un entrepreneur autodidacte. sur l’arc de Triomphe.
quième mandat d’affilée. Pour le Pour l’enfant de la Grande Borne,
prouver, il pointe une carte de un quartier difficile de Grigny, ailleurs l’association qui regroupe « Très vite, j’ai contacté Frédéric coup d’humilité, on a écouté, créé
France qui trône dans son bu- dans l’Essonne, c’est le judo, les entreprises ayant souscrit au Demontfaucon, ce qui l’a étonné. des états généraux. On s’est inspi-
reau, où les 254 grands électeurs commencé à 7 ans, qui a été le Pacte de performance. « Quand on On était adversaires mais je le con- rés des retours pour écrire notre
appelés à se prononcer sont figu- premier moteur de son ascen- a discuté, c'est son humanisme, le sidère comme ma conscience du programme », insiste-t-il.
rés en rouge (pour Rougé) ou en sion sociale. « Je me suis battu collectif qu’il a réuni, son envie de judo. Je suis ultramoderne, lui est Mèche rebelle et tutoiement fa-
bleu (pour lui), voire en blanc pour m’en sortir mais je n’avais pas démocratie et de management ultrajaponais », s’amuse Nomis cile, il s'imagine changer la gou-
(pour les indécis). les qualités pour devenir champion participatif qui m'ont plu », souli- qui a visité pendant sa campagne vernance en même temps que le
Soyons honnêtes, sa marge de du monde », admet celui qui a dis- gne la triple championne du 90 comités en six mois, allant à la modèle économique de la Fédé-
manœuvre semble faible. Son puté deux Championnats d’Eu- monde Gévrise Émane, qui s’est rencontre des clubs, des délé- ration. Une nécessité, selon lui,
adversaire, à 71 ans, reste un re- rope (5e en 1997, 7e en 1998), engagée à ses côtés. gués, des bénévoles. « Avec beau- pour que le judo ne meure pas. É
doutable animal politique, un avant de ranger son kimono en
homme de réseau qui a toujours 1999 quand la décision fut prise
su verrouiller son milieu d'ori- que ce serait son rival en – 81kg,
gine. Mais ces élections inter- Djamel Bouras, qui disputerait
viennent dans un contexte parti-
culier d’affaires d’agressions
les JO de Sydney quatre ans
après avoir été sacré à Atlanta.
nouveau !! m a de in fra nce

sexuelles, de violences physiques


“Avec beaucoup

sweat-shirt
et morales, qui saturent l’espace
médiatique. Un mal profond, qui d’humilité, on a écouté,
traverse l’ensemble du sport créé des états généraux.
mais plus précisément le judo On s’est inspirés des
ces dernières semaines – avec
une trentaine de signalements
auprès du ministère des Sports –,
retours pour écrire
notre programme ,,
STÉPHANE NOMIS
ÉLECTION,
MODE D’EMPLOI
L’élection va résulter d’un
L’Équipe
et cela risque d'influer sur le vote électronique ouvert
scrutin. Nomis ne met que trois ans à entre demain, 17 heures,
et de fabrication française arbore le célèbre logo L'Équipe. Avec sa coupe droite et son moelleux

créer Ippon Technologies, une so- et dimanche, 16 heures.


“La chance de Nomis, ciété de conseil en informatique 254 délégués des clubs
c’est qu’il n’a pas qui affichait 30,8 M€ de chiffre affiliés, élus lors des
100% coton, ce pull sera votre meilleur allié en toutes circonstances ! Prix : 90 euros.

de bilan à assumer, d’affaires en 2018. « Je suis le seul assemblées générales

,,
Confortable, classique et indémodable, ce sweat unisexe décliné en bleu ou en gris

alors qu’on m’attaque à ne pas être ingénieur dans ma des comités et des ligues
sur le mien boîte, c’est la fierté de ma mère qui DOM TOM et Corse, dont
JEAN-LUC ROUGÉ était femme de ménage », glisse ce les présidents de chaque
père de deux adolescents, depuis comité départemental et
S’ils commentent cette actualité, la somptueuse terrasse de ses de chaque ligue
les deux candidats essaient de bureaux parisiens, avec vue sur DOM TOM et Corse (mais
s’en affranchir. « La chance de No- l'arc de Triomphe. pas les présidents des
mis, c’est qu’il n’a pas de bilan à as- Mais le sport n’est jamais loin. autres ligues), sont
sumer, alors qu’on m’attaque sur En 2012, il reprend le club de appelés à s’exprimer.
le mien, regrette Jean-Luc Longjumeau-Massy, rebaptisé Leur nombre de voix varie
Rougé, sous le coup d’un rapport Flam 91, qu’il transforme en écu- selon le nombre de
de la Cour des comptes qui épin- rie à champions. La nouvelle reine licenciés.
gle sa gestion financière, et qui d’Europe depuis jeudi, Shirine
doit faire face à une érosion cons- Boukli, et Kilian Le Blouch, mé-
tante du nombre de licenciés. S’il
est élu, je souhaite qu’il réussisse.
daillé de bronze, en portent les
couleurs. Nomis s’appuie sur sa découvrez tous nos produits
Mais j’ai des doutes. Dans son
équipe, personne n’a d’expérience.
fondation pour lutter contre la
fracture numérique en dévelop- sur laboutique.lequipe.fr
» Premier champion du monde pant des écoles en Afrique qu’il
français (1975), le moustachu couple avec des dojos, en donnant
juge certaines propositions uto- des ordinateurs pour les enfants
piques et cingle : « S’il avait de très défavorisés de Grigny. Il emploie
bonnes idées, je les prendrais. aussi des judokas, dont Émilie
Mais je n’en vois pas. » Pourtant, il
apparait bien challengé, secoué
Andéol, la championne olympique
2016, que l’on retrouve dans son la boutique
par la volonté de Nomis et de son équipe. Nomis préside par
30 tennis Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

MASTERS ATP indoor


Paul Childs/Action Images/Reuters

Agile comme un chat Daniil Medvedev


a été impressionnant
contre Novak Djokovic
au Masters, mercredi.
Depuis sa finale à l’US Open 2019, Daniil Medvedev, opposé à Rafael Nadal Masters
aujourd’hui, a changé de dimension. L’agitation autour de lui ne l’atteint pas, Londres
le Russe retombe toujours sur ses pieds. groupe Londres 2020
classement
1. Thiem, 2 v.-1d.
En janvier lors de l’Open d’Aus- Avec lui, tout paraît très simple. le statut d’homme à battre peu- un petit cap, même si c’est encore 2. Nadal, 2 v.-1d.
21 h Medvedev tralie, il a bien vu le changement Comme il n’a jamais joué un vent chambouler. Il faut prouver à confirmer. C’est nouveau ce que je 3. Tsitsipas, 1 v.-2d.
DEMI-FINALE Nadal au-delà des étiquettes sur ses personnage et a montré ses bons que ce n’est pas un feu de paille. vois.» La maturité, la constance au 4. Rublev, 1 v.-2d.
manches et des chiffres sur son ainsi que ses mauvais côtés, une plus haut niveau d’intensité, Thiem et Nadal qualifiés
SOPHIE DORGAN compte en banque, qui l’ont plus grande visibilité ne l’effraie L’acceptation de jouer l’acceptation de jouer moins bien pour les demi-finales.
décidé à effectuer son voyage en pas. Mais elle peut étouffer. Son moins bien sans tomber sans tomber dans la frustration.
C’est monsieur Culbuto. Dans la business pour la première fois. coach Gilles Cervara en avait dans la frustration Ressent-il une pression diffé- groupe Tokyo 1970
vie comme sur le court, Daniil Tous les plateaux télé le récla- gentiment ras la casquette par Après l’US Open (demie perdue rente liée à son nouveau statut ? hier
Medvedev donne l’impression de maient, ses entraînements moments en Australie : « J’ai contre Dominic Thiem), la tournée « Pas du tout, répond-il instanta- Djokovic (SER) b. A. Zverev (ALL),
toujours retomber sur ses pieds. étaient filmés, ses matches pro- l’impression qu’on ne peut plus pis- sur terre, une surface peu favora- nément. Je veux gagner chaque 6-3, 7-6 (4)
Medvedev (RUS) b. Schwartzman
Une forme d’équilibre dans le dé- grammés sur les grands courts et ser tranquille. Partout où on va, il y a ble à son jeu, et ses contre-perfor- match, j’ai toujours été comme ça. (ARG), 6-3, 6-3
séquilibre permanent d’un circuit son nom cité parmi les favoris. des sollicitations et des caméras. mances en indoor contre Reilly Quand j’étais 300e en Futures, c’était
classement
qui vit souvent la tête à l’envers et À un moment donné, c’est vraiment Opelka à Saint-Pétersbourg et pareil. D’un côté, je sais que ça ne va
d’une carrière qui a décollé d’un “La pression trop. Il y a des moments où on a Kevin Anderson à Vienne ont pas changer ma vie si je perds au
1. Medvedev, 3 v.
2. Djokovic, 2 v.-1 d.
coup aux yeux du grand public à de l’extérieur ? Il s’extrait envie de travailler tranquillement. fissuré sa confiance. Monsieur premier tour, mais la seule chose 3. A. Zverev, 1 v.-2 d.
l’US Open 2019 avec sa finale de tout, ça ne l’atteint Être sous le regard des gens, ce Culbuto a tangué et deux jours que je ne veux pas avoir, ce sont des 4. Schwartzman, 3 d.
épique perdue contre Rafael pas, ne le touche pas, n’est pas la même chose que de avant Bercy, son coach avait un regrets. » Cette semaine à Lon- Medvedev et Djokovic qualifiés
Nadal (7-5, 6-3, 5-7, 4-6, 6-4).
Depuis un an, le Russe (24 ans)
a basculé avec flegme dans une
ne le fatigue pas
ou très peu ,,
GILLES CERVARA, COACH DE DANIIL MEDVEDEV
vivre dans une intimité qui te permet
d’être naturel. Mais il gère ça assez
facilement. Il ne prend pas toute la
joueur en plein doute : «C’était mal
engagé. La façon dont il a réussi à se
redresser montre qu’il est capable
dres, il a collé 6-3, 6-3 au numéro 1
mondial, Novak Djokovic, et ça ne
l’a pas décoiffé. Tout bouge autour
pour les demi-finales.

demi-finales
autre dimension tennistique, pression de l’extérieur, il est capable de tout. Il est surprenant. Une fois de lui, et Medvedev reste stoïque. aujourd’hui 15 h
économique et médiatique. Dans De quoi perturber le 4e mondial ? de se couper de ça, c’est une de ses qu’il a commencé à se lancer dans « Il trace sa route », résume son Thiem (AUT) - Djokovic (SER)
son pays, il ne peut pas faire Toujours aussi pragmatique, forces. Il s’extrait de tout, ça ne le tournoi, son niveau a été élevé. Là, entraîneur. Comme hier soir avec 21 h
un pas sans être reconnu et sa il s’est adapté. Quand on l’a suivi l’atteint pas, ne le touche pas, ne le il est encore sur cette dynamique. un nouveau 6-3, 6-3 infligé à Diego Medvedev (RUS) - Nadal (ESP)
grande silhouette (1,98 m) ne lors de son tour des popotes fatigue pas ou très peu. » Quand je vois son Bercy (vainqueur Schwartzman dans un match Finale demain à 19 h.
passe plus inaperçue. «Il intéresse médiatiques à Melbourne, on lui a Cette saison, il a donc su se faire du tournoi), ça prouve qu’il a passé pourtant sans enjeu. É
en Russie au premier plan bien sûr, demandé si ce n’était pas trop discret. « C’est un sport individuel,
mais aussi à l’international mainte- pesant et chronophage. « C’est tu peux dire non à un moment. C’est
nant, note son agent Loïc Martin. obligatoire pour nous joueurs de notre vie, on aime ça et franche-
Avant, c’est nous qui allions toquer
à la porte des marques. Maintenant,
tennis. Plus tu es fort, plus il y a de
sollicitations, il faut faire avec et
ment, j’ai beaucoup de temps pour
moi. Je n’ai pas moins de temps que
La neuvième demi-finale de Djokovic
le rapport de force s’est inversé. Il a gérer au mieux. Ce n’est pas facile les gens qui travaillent dans un Les contingences extra-sportives (PTPA, Conseil des sur 15). Cet après-midi, il affrontera Dominic Thiem,
signé pas mal de contrats avec une au début, mais je sais ce que je dois bureau, tempérait-il. Je fais ma vie. joueurs…) n’ont pas fait dévier Novak Djokovic de sa qu’il a dominé sept fois sur onze, mais qui s’est montré
grande banque russe, des contrats faire, expliquait-il. Le but est de ga- Au pire, je peux dire : “Ne me filmez route. Appliqué, le numéro 1 mondial a, hier, remporté monstrueux contre Rafael Nadal en phase de groupes.
monde avec les marques de mon- gner des matches et des tournois. pas”. Si on filme dans ma chambre son « quart de finale » contre Alexander Zverev (6-3, Djoko en a conscience mais il y croit : « Si j'arrive
tres Bovet et de voitures BMW. Avec mon équipe, on cherche cha- d’hôtel, là c’est trop. Mais j’ai mon 7-6 [4]), et s’est ainsi qualifié pour sa neuvième demi- à jouer aussi bien qu’aujourd’hui, avec une haute qualité
Lacoste va lancer une collection que jour le meilleur programme espace personnel, tout va bien. » finale au Masters. Il a surtout joué à la perfection les de tennis, alors j'ai de bonnes chances de gagner, disait-
unique pour Daniil en 2021. Il a un pour essayer de gagner le prochain Son obsession tient dans un rec- points importants, notamment lors du tie-break, il après son succès sur l’Allemand. J'espère aussi
nouveau statut et une belle image.» match, c’est aussi simple que ça.» tangle : le court. Là, les attentes et dont il s’est fait une spécialité cette année (14 gagnés que je pourrai entamer le match aussi bien. » V. C.
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
31 ski a lpin
femmes slalom COUPE DU MONDE

Une page presque blanche


Après une dernière saison bien terne, le slalom féminin français espère retrouver des couleurs
avec le retour de blessure de Nastasia Noens et l’arrivée d’un entraîneur chevronné, Rudi Soulard.
STÉPHANE KOHLER

35
Il y aura, ce week-end à Levi, autant
de slaloms que de Françaises en-
gagées : deux. En raison de la si-
tuation sanitaire, la Fédération in-
ternationale de ski a en effet décidé Le nombre de
de dissocier au maximum les cir- slaloms féminins
cuits masculin et féminin cet hiver, en Coupe du monde
et les spécialistes hommes des pi- sans podium
quets serrés ne seront pas en Fin- français.
lande comme d’habitude. Le dernier, œuvre de
Place donc à une double dose de Nastasia Noens, remonte
compétition pour les rivales de Mi- au 15 février 2016.
kaela Shiffrin, qui effectue son
grand retour après trois cents
jours d’absence. Loin de la course
au podium, Nastasia Noens
(32ans) et Joséphine Forni (26ans) slalom 1/9
tenteront, elles, de faire au- Levi (FIN)
jourd’hui et demain ce qu’aucune 1re manche à 10 h 15,
slalomeuse française n’a réussi la 2e manche à 13 h 15
saison passée : se qualifier pour En direct sur Eurosport.

Sébastien Boué/L’Équipe
une deuxième manche. Un zéro Favorites Shiffrin (USA,
pointé qui situe bien l’état de la dis- dossard 1) ; Vlhova (SVQ, 5) ;
cipline chez les Bleues. Le DTN, Holdener (SUI, 3) ; Liensberger
(AUT), 6 ; Truppe (AUT), 4.
Fabien Saguez, a appelé au prin-
temps un entraîneur très expéri- Françaises engagées
Noens (22), Forni (42).
menté à son chevet : le Chamo-
niard Rudi Soulard, exerçant à Nastasia Noens en février 2019 sur la piste suédoise d’Äre, un mois avant la blessure qui allait la tenir éloignée du circuit jusqu’à aujourd’hui. Classement slalom 2020
1. Vlhova (SLQ), 460 pts ;
l’étranger depuis vingt-cinq ans. 2. Shiffrin (USA), 440 ;
Auprès des États-Unis, de la ou pourrait fonctionner. L’idée, c’est ville et fracture du tibia) depuis membres du groupe slalom. « Je nous, avec nos âges et nos parcours 3. Liensberger (AUT), 276.
Suède et, ces derniers hivers, de la de reconstruire quelque chose sur mars 2019, Nastasia Noens est ne veux pas parler de l’objectif global différents. Son discours passe bien. Il Classement général 2021
géantiste allemande Viktoria Re- plusieurs années. » Avec en point de enfin de retour. « Je n’ai jamais lâ- de cet hiver, prévient-il. Avec Vincent m’a demandé de faire évoluer mon (après 1 course sur 35) :
bensburg, partie à la retraite cet mire les Mondiaux 2023, organisés ché, je ressens une attente énorme (Blum, son adjoint), on veut d’abord ski, d’avoir par exemple les pieds 1. Bassino (ITA), 100 pts ; 2.
été, il a largement prouvé son sa- à Courchevel et Méribel. après un an et demi sans course, j’ai les voir skier avec le moins de doute plus serrés, d’être un peu plus haute Brignone (ITA), 80 ; 3. Vlhova

,,
(SLQ), 60 ; …9. Worley, 29.
voir-faire. « La Fédération française hâte de savoir où j’en suis, glisse la possible. Nastasia est bien revenue, en bassin. À la Clément Noël, quoi
me relançait depuis pas mal de “Rudi est arrivé avec un Niçoise. Je ne serai pas à 100% phy- Joséphine aussi. On doit rester posi- (rires), mais je suis encore très loin
temps mais je ne voulais pas laisser super état d’esprit siquement à Levi, c’est juste une tifs et simples sur les consignes. On a de ça! On construit, mais ça prendra
tomber Viktoria, explique-t-il. Au NASTASIA NOENS étape avant l’enchaînement des beaucoup varié les situations à l’en- encore un peu de temps. Marie La-
printemps, elle m’a dit qu’elle arrê- D’ici là, Soulard va s’atteler à cas- courses plus tard dans l’hiver. » traînement, du plat, du raide, des mure a un ski très moderne, une en- LES SUÉDOISES
tait et que la voie était libre. J’ai pu ser « la spirale négative », à chasser Outre Noens et Forni, Soulard choses difficiles et faciles. » vie folle, ça nous rajeunit, ça nous ÉCARTÉES
voir pas mal de systèmes et de men- « les doutes et le manque de con- espère voir rapidement à l’œuvre Noens est optimiste: « Rudi est pousse toutes. Il y a eu un trou géné- Mercredi, l’entraîneur
talités différentes en bossant à fiance » de ses skieuses. en Coupe du monde Clara Direz arrivé avec un super état d’esprit, il rationnel, on a vécu des moments suédois Christian Thoma a
l’étranger ; je pense avoir un gros ba- Absente du circuit sur blessure (25ans), Doriane Escané (21ans) et n’a pas jugé ce qui s’est passé avant durs, mais je pense qu’on aura une été contrôlé positif au
gage concernant ce qui fonctionne (arrachement osseux à une che- Marie Lamure (19 ans), autres lui, il s’adapte à chacune d’entre belle équipe de slalom en 2023. » É Covid-19 à son arrivée à
Levi et les autorités
finlandaises ont placé
toute l’équipe en

300 jours plus tard… quarantaine, alors que les


skieuses avaient été
contrôlées négatives.
Entre deuil et pandémie, le ski est la thérapie de Mikaela Shiffrin, Anna Swenn-Larsson et
ses coéquipières ne seront
qui prendra ce matin à Levi son premier départ depuis le 26 janvier. donc pas au départ ce
matin, ni demain. Federica
MYRIAM ALIZON (avec S. K.) les trouvent. « On a pris l’avion pour skieuse décide de retrouver le cir- Arrivée lundi dernier en Eu- Brignone et Alexis
Denver, on a passé dix heures sans cuit. « Je me suis dit que skier serait rope, Shiffrin – gênée au dos, elle Pinturault ont exprimé
Dix mois après son dernier départ aucun contact avec personne. Les une thérapie et je voulais revenir a fait l’impasse sur Sölden –, est leur étonnement face à ce
en Coupe du monde, Mikaela docteurs nous avaient dit qu’ils fe- avant la fin de la saison », explique- « excitée de courir à nouveau ». « Je traitement bien plus strict
Shiffrin retrouve aujourd’hui la ca- raient leur possible pour le garder t-elle. Elle débarque début mars à veux skier bien, je veux skier vite, et que dans d’autres sports
bane de départ sur la Black de vivant jusqu’à notre arrivée. C’était Äre en Suède, fin prête, juste avant je sais que je peux le faire, annonce (vélo, football), où un cas
Levi, en Laponie finlandaise. un long vol », raconte la skieuse que la pandémie de coronavirus la double championne olympique dans l’encadrement ne
Christophe Pallot/Agence Zoom/Presse Sport

L’Américaine n’a plus couru sur le aux quatorze globes de cristal. déferle sur l’Europe. La saison est (slalom 2014, géant 2018). Je pénalise pas les athlètes
circuit depuis sa victoire en su- Son père décédera quelques heu- brutalement stoppée, l’Améri- reste une compétitrice, si ça ne se négatifs. Hier, la FIS a bien
per-G à Bansko, le 26 janvier. res après leur arrivée. « Certains caine renvoyée chez elle et c’est passe pas bien à Levi, je bosserai précisé qu’elle ne pouvait
Alors largement en tête de la ont dix ans pour se dire au revoir, l’Italienne Federica Brignone qui encore plus fort. Les autres athlètes que se plier aux règles
Coupe du monde, elle avait dû certains une année, certains ne décroche le gros globe. « On ne ne vont pas ralentir pour “la pauvre sanitaires locales.
quitter l’Europe en catastrophe. peuvent pas, moi j’ai eu neuf heures. saura jamais ce qui se serait passé Mikaela”, je ne l’aurais pas fait non L’équipe suédoise espérait
Dans la nuit du 1er février, son Ce n’est jamais assez », poursuit si j’avais été là, mais peu importe, plus. » Depuis le 11 mars 2017, quitter aujourd’hui la
frère l’appelle pour la prévenir que Shiffrin dans la vidéo de lance- glissait-elle lors d’un visioconfé- Shiffrin et la Slovaque Petra Finlande pour poursuivre
leur père a eu un accident. Shiffrin ment de la fondation Jeff Shiffrin rence de presse, jeudi. La saison Vlhova se partagent les victoires sa quarantaine dans son
et sa mère, qui la suit sur le circuit, qu’elle a créée. s’est terminée ainsi. Perdre un en slalom. Et c’est l’Américaine pays.
Mikaela Shiffrin, hier filent vers Munich pour prendre le Après quelques semaines en globe n’a pas été ma principale pré- aux 66 victoires en Coupe du
à l’entraînement à Levi. premier vol transatlantique qu’el- famille dans le Colorado, la occupation à cette époque. » monde qui mène ce match, 18 à 7.
32 volley-ba ll natation
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

ALLEMAGNE Berlin ISL

Manaudou
face à un mur
En finale de l’ISL ce week-end,
le Français affrontera Dressel sur
50 m avec peu d’espoir d’être devant.
MYRIAM ALIZON bien mais il ne faut pas que j’oublie
mon cheminement personnel. » Le
La bulle hongroise dans laquelle Marseillais, qui a fêté ses 30 ans
se déroule la deuxième saison de la semaine dernière, espère na-
l’ISL sera percée dimanche. ger autour de 20’’4 et réaliser le
L’Energy Standard de Florent Ma- meilleur temps depuis son retour
naudou gardera-t-il son bien face dans les bassins. « Je fais autour
Alain Mounic/L’Équipe

aux voraces Cali Condors de Cae- de 20’’6 que je sois bien ou pas, pré-
leb Dressel dans cette ligue pro- paré ou pas, en octobre ou en dé-
fessionnelle de natation ? L’Amé- cembre… J’ai envie de passer une
ricain a été éblouissant en demi- étape pour me dire que je pro-
finales, brisant aisément gresse », glissait Manaudou hier.

,,
La « französische Mannschaft » du Berlin RV avec, de gauche à droite, Pierre Pujol, Timothée Carle, Cédric Énard et Samuele Tuia. dimanche le record du monde du
100 m 4 nages (petit bassin) de “On voit le bout
du tunnel

Bleus de Prusse
Vladimir Morozov et la barrière
des 50 secondes (49’’88). La FLORENT MANAUDOU
veille, il avait écrasé le 50 m en Si la semaine qui vient de s’écou-
20’’28, meilleur chrono 2020, à ler lui a permis de se régénérer
quatre centièmes de son record physiquement, la vie sous cloche
Un entraîneur (Énard), trois internationaux (Pujol, Carle du monde établi l’an dernier.
Sur sa distance fétiche, Florent
commence à peser nerveuse-
ment. « On voit le bout du tunnel,
et Tuia). À Berlin, quatre Français portent le club allemand Manaudou, qui a nagé en 20’’55
en Hongrie, trouve un adversaire
explique-t-il. C’est un peu spécial.
Ça fait six semaines qu’on est là, il
pour une aventure joyeuse et particulièrement ambitieuse. de poids. Lui qui avait détenu pen-
dant cinq ans le record du monde
n’y a pas l’excitation de découvrir le
bassin, de savoir ce qu’on peut faire
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL cente du BRV, dix titres de cham- qui se passe ici, tance Pujol. Tu as en 20’’26 sait que la victoire sera dedans mais il y a quand même
AMAURY PERDRIAU pion national (dont les quatre un bon cadre, tu joues les titres, la compliquée face au Floridien qui l’excitation de la finale. C’est un
derniers), face à un rival qui Ligue des champions, et en plus tu s’améliore au fil des matches. double sentiment mais j’ai hâte de
BERLIN – Au cœur du centre sportif compte treize sacres. Un soir de as l’assurance d’être payé, ce qui « Il n’y a pas beaucoup d’en- nager et faire mes meilleurs
Horst-Korber – ancien dirigeant duel au sommet qui doit préparer n’est pas toujours le cas, surtout en droits où il est prenable, c’est ça le temps. » En plus du ou des 50 m,
social-démocrate allemand –, à à la Ligue des champions (le ce moment, dans les sports mi- problème. Il est très fort dans tous on devrait le voir sur 100 m où il
deux étages sous terre, les éclats 8 décembre), où ils croiseront no- neurs. » Et son entraîneur de les aspects du 50, reconnaît Ma- vise 45’’5.
de rire résonnent dans le cube tamment le Kazan d’Earvin Nga- poursuivre : « Le club met les naudou. Ce sera compliqué s’il fait À son retour en France, lundi ou
qui abrite les terrains d’entraîne- peth. Il doit également permettre moyens, pour remplir la salle et le même temps qu’en demies, mardi selon les vols qu’il trou-
ment. Les blagues fusent, en an- à la colonie française – formée en nourrir nos ambitions. On est sous voire mieux, mais je vais monter vera, il reprendra ses repères en
glais principalement, mais l’ac- 2018 – de confirmer son emprise pression, ça donne envie de bosser sur le plot pour essayer de toucher grand bassin. Les Championnats

10
cent chantant de Pierre Pujol, sur un club très ambitieux. pour ces objectifs. » le premier. J’espère qu’il y aura une de France de Saint-Raphaël ont
passeur d’origine bordelaise aux En ces temps de confinement, belle bagarre et que je serai plus été confirmés du 10 au 13 décem-
241 sélections en équipe de “J’ai découvert une ville la Max-Schmelling Halle sonne proche que l’an dernier à Vegas où bre. Les premiers tickets pour les
France, vient briser l’hégémonie. sympa, et surtout une très creux les soirs de match à j’étais à cinq dixièmes. Gagner c’est Jeux de Tokyo seront en jeu.
En français, il rameute ses deux salle où, les soirs de domicile. «Heureusement qu’on a Le nombre de titres
réceptionneurs-attaquants, Sa- match, tu joues avec un bon DJ », glisse Tuia. Le virus, de champion
muele Tuia (34 ans, 133 capes), 5 000 à 10 000 supporters, qui a privé le BRV d’un titre quasi- d’Allemagne
Timothée Carle (24ans, 14 sélec-
tions) mais aussi son entraîneur,
Cédric Énard (44ans).
même quand tu joues
les derniers ,, PIERRE PUJOL
ment acquis au printemps der-
nier (un « traumatisme » pour
Énard), n’empêche pas le club de
remportés par
le Berlin Recycling
Volleys.
Alors qu’il s’étire juste à côté, le profiter de cette culture hexago- Ces dix couronnes ont été
filiforme pointu des États-Unis, Si le central Nicolas Le Goff nale, avec ces joueurs « qui sur le conquises en 1993, 2003,
Benjamin Patch, crinière teinte (28 ans, 224 sélections) a été le terrain sentent les coups, qui ana- 2004, 2012, 2013, 2014,
en blond, s’esclaffe : « Voulez- premier à tenter l’aventure berli- lysent plus qu’ils ne misent sur leur 2016, 2017, 2018 et 2019.
vous coucher avec moi ce soir. » noise en 2015, Pujol a initié physique », dixit Énard. Une spon-
Puis, bien plus sérieux, affirme : l’exode massif en 2017. Non sans tanéité contagieuse.
« Ils sont trop importants pour appréhension. « Quand j’ai signé « On se retrouve souvent entre
nous ces Français, je les adore, je ici, j’étais dans l’inconnu, sur le car- nous en dehors du volley, dans un
veux faire ma vie avec eux ! » Ses reau après m’être blessé et fait vi- restaurant français d’ailleurs, ra-
« amoureux », qui ont tout en- rer en Italie. J’ai plein de potes qui conte Carle. Mais on y invite nos
tendu, rient de bon cœur avant de m’ont dit : “Tu vas à Berlin pour la autres coéquipiers, qui apprécient
remonter dans les bureaux de retraite.” J’ai découvert une ville notre façon de voir et de faire. »
leur club, le Berlin Recycling Vol- sympa, et surtout une salle où, les «On sait bien vivre, enchérit Pu-
leys. soirs de match, tu joues avec 5 000 jol. Un verre de vin après les mat-
Énard, Pujol, Tuia et Carle ne à 10 000 supporters, même quand ches, de la bonne bouffe, ça change
sont pourtant pas dans la cité tu joues les derniers. Dans toute du burger et au lit ! » Porté par cet
berlinoise pour se la couler ma carrière je n’avais jamais vu état d’esprit et son «französischer
douce. Même si leur allemand ça. » flair », Berlin a raflé la Super-
Franck Faugère/L’Équipe

est encore rudimentaire, ce qui Alors que l’ex-capitaine des coupe d’Allemagne il y a un mois
rend compliquée la prononcia- Bleus file à Ajaccio la saison sui- et pointe en tête du Championnat,
tion du nom de leur prochain ad- vante, il voit Tuia, Énard, Le Goff loin devant son rival. « Cette Ligue
versaire – Friedrichshafen –, pas (de retour) et également Nicolas est presque passée au second plan,
question de prendre le rendez- Rossard (30ans, 35 sélections) lui on a tous en ligne de mire la Ligue
vous d’aujourd’hui, que Carle succéder. Pour une fin de carrière des champions », avoue Énard
manquera (abdominaux), à la lé- sans ambition ? « Ça, ce sont les pendant que ses joueurs rêvent Même s’il sait que ce sera dur, Florent Manaudou ne part pas battu
gère. En jeu : la suprématie ré- gens qui ne savent pas vraiment ce de «top 4 européen ». É face à Caeleb Dressel en finale du 50 m des ISL de Budapest.
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
moto33
Portimao Grand Prix du Portugal MOTOGP

Zarco fonce Johann Zarco pilotera


toujours une Ducati
l’an prochain, non plus

vers 2021
sous les couleurs
d’Avintia mais sous
celles de Pramac.

David Goldman/Gold and Goose/Icon Sport


Avec le meilleur temps hier, essais libres

le Français veut emmagasiner 1. Zarco (Ducati-Avintia),


1'39''417 ; 2. Viñales (ESP,

un maximum d’informations sur Yamaha), à 0''119 ;


3. A. Espargaro (ESP, Aprilia),

sa Ducati pour réussir son passage à 0''228 ; 4. Quartararo


(Yamaha-Petronas), à 0''275 ;
5. Binder (AFS, KTM), à 0''280 ;
chez Pramac l’an prochain. 6. Mir (ESP, Suzuki), à 0''315 ;
7. Dovizioso (ITA, Ducati), à
0''324 ; 8. P. Espargaro (ESP,
KTM), à 0''366 ; 9. Miller (AUS,
ROMAIN DONNEUX n’était pas le cas chez KTM un an timao, le Français aura peut-être pes tout. Là, cette année, je n’ai pas de résultats avec moins de pres- Ducati-Pramac), à 0''403 ;
plus tôt. Et même si ses chutes l’occasion d’ajouter une cerise ce souhait. J’ai plus envie de rester sion. « J’aimerais bien être en me- 10. Morbidelli (ITA, Yamaha-
S’il devait se donner une note (c’est le pilote qui est le plus demain sur ce gâteau de la re- sur une régularité, de continuer de sure de jouer le podium à chaque Petronas), à 0''471 ; ...
pour l’exercice 2020, Johann tombé cette année), son accident conquête. Ensuite, il sera déjà bosser le physique avec du vélo, de course, lance-t-il. Pour moi, la per- 21. Rossi (ITA, Yamaha),
à 1''862 ; etc.
Zarco ne dépasserait pas la avec Morbidelli – qui aurait pu temps de passer à 2021. «Menta- la course à pied. J’ai envie de passer formance et la régularité doivent
moyenne, la faute à une « irrégu- coûter bien plus cher – ont ajouté lement, j’ai encore l’envie de bien à la fraîche le mois de décembre être à ce niveau-là et aux alentours Championnat 1. Mir, 171 pts
(champion) ; 2. Morbidelli, 142 ;
larité » qu’il n’a pas appréciée. quelques mauvais points, Zarco faire donc ça veut dire que je suis chez moi (près d'Avignon) pour al- de la huitième place quand je serai 3. Rins, 138 ; 4. Viñales, 127 ;
Pourtant, en juillet dernier, quand (30 ans) est revenu dans le jeu, va- encore frais, avoue-t-il. Je n’ai pas ler générer du physique afin d’être en difficulté. J’aimerais avoir ce ni- 5. Quartararo, 125 ; ...
cette saison « covidée » a enfin lidé par cette proposition de rou- le feeling du coup de barre. L’an prêt l’an prochain. Être dans la con- veau-là. J’espère qu’il y aura un pe- 13. Zarco, 71 ; etc.
démarré, le Français partait du ler chez Pramac en 2021. «Je n’ai dernier, avec mon changement tinuité de cette saison.» tit plus entre la moto 2019 et la 2020 programme
fond de la classe au guidon d’une pas été constant mais je devais ap- chez Honda (il avait fini le Cham- pour me permettre d’aller vers ça. aujourd’hui
Ducati de l’équipe Avintia, habi- prendre des choses et trouver le pionnat chez le constructeur nip- Candidat aux podiums C’est pour ça que je donne mon essais libres 3 10 h 55-11 h 40
tuée au fond de grille. bon feeling pour aller vite, résume- pon après avoir quitté KTM en Chez Pramac, Zarco aura en plus maximum pour m’en approcher essais libres 4 14 h 30-15 h
Mais dès sa troisième course t-il. J’ai fait de bonnes choses et cours de saison), puis la signature le loisir d’être moins exposé que sur ces dernières courses. Comme qualifications 1 15 h 10-15 h 25
(Brno), l’Avignonnais, troisième, a surtout je sais que je vais être prêt chez Ducati, j’avais eu besoin de les pilotes officiels Ducati, Jack ça pendant l’hiver, je pourrai me qualifications 2 15 h 35-15 h 50
rappelé qu’il faisait partie des pour l’année prochaine.» tout lâcher une semaine avec ma Miller et Francesco Bagnaia, his- projeter plus logiquement vers cet demain
bons de la classe quand il est en En tête hier des essais libres chérie. On était partis aux Maldives, toire de peaufiner son retour vers objectif si je le touche déjà du bout warm-up 11 h-11 h 20
course (25 tours) 15 h
harmonie avec sa moto, ce qui sur le toboggan portugais de Por- c’est le genre de voyage où tu cou- la régularité en haut de la feuille des doigts sur la fin 2020.» É

omnisports

très court
bateaux automobile

Les foilers creusent l’écart Ogier rempile avec Toyota


WRC La saison 2020 de Championnat du monde des rallyes
rugby à xiii ne sera finalement pas la dernière de Sébastien Ogier. Le pilote
LES DRAGONS français a annoncé hier qu'il allait prolonger d'un an l'aventure
LOURDEMENT BATTUS avec Toyota. Il sera donc toujours au volant de la Yaris WRC la
Il n'y aura pas d'exploit ni saison prochaine. « Je suis ravi de confirmer que je piloterai tou-
de première finale de Super jours pour le Toyota Gazoo Racing en 2021, s’est félicité le sextuple
League pour les Dragons champion du monde, toujours en lice, au moins arithmétique-
Catalans. Comme en 2014 ment, pour un nouveau titre cette saison, alors qu'il reste un ral-
(30-12), les coéquipiers de lye à disputer. Je ne voulais pas que ce Championnat raccourci soit
Rémi Casty n'ont rien pu faire, mon dernier en WRC. La Yaris est toujours performante, je veux
hier à St Helens, en demi- donc continuer à travailler avec l'équipe et me battre à nouveau
finales de Super League de pour le titre l'année prochaine. »
rugby à XIII. Étouffés, puis
Bernard Papon/L’Équipe

dépassés par le jeu ultra-


efficace des Anglais, ils se volley-ba ll
sont lourdement inclinés
(48-2).
Cannes fait coup double
LIGUE A En ouverture de la 9e journée, Cannes s'est fait quel-
Au 13e jour de mer, Alex Thomson (« Hugo-Boss ») occupait toujours hier soir la tête du Vendée Globe. boxe ques frayeurs à Poitiers hier soir. Les Dragons se sont pourtant
GOULAMIRIAN adjugé les deux premières manches avec autorité. Mais mené
VENDÉE GLOBE Quelque 240 Depuis le passage de l’équateur, trajectoires vers le sud-est, les AU REPOS FORCÉ 22-21 dans la troisième manche, Poitiers a ensuite remporté
Stépahne Mantey/L’Équipe

milles (440 km), c’est l’écart qui les trois foilers de dernière géné- trois premiers se livraient une bel- cinq des six derniers points pour s'adjuger le set, avant de re-
séparait, hier en début de soirée, ration sont passés à la vitesse su- le bagarre, tout en se positionnant coller à 2 manches partout. Dans le dernier set, Taylor Averill
le trio de tête emmené par Alex périeure et déboulaient à 22-23 en vue de négocier au mieux l’anti- (photo) a montré la voie à ses coéquipiers, qui ont décroché leur
Thomson (Hugo-Boss) devant nœuds de moyenne (41 km/h) au cyclone de Sainte-Hélène, dernier sixième succès de la saison sur un contre gagnant (25-12, 25-
Thomas Ruyant (LinkedOut, à 12 large des côtes brésiliennes con- obstacle avant la porte des Qua- 15, 23-25, 19-25, 16-14, en 2h2'). Les Dragons font coup double
milles) et Charlie Dalin (Apivia, à 50 tre 16 nœuds (29 km/h) pour Yes rantièmes et le cap de Bonne-Es- puisqu'ils prennent provisoire-
milles), du quatrième, Jean Le We Cam !, bateau à dérives droites. pérance qu’ils devraient franchir Arsen Goulamirian (33 ans, ment la tête du Championnat,
Cam. Incurvant progressivement leurs en fin de semaine prochaine. 26 victoires, 0 défaite) ne avec deux points d'avance sur
pourra pas défendre son titre Tourcoing, qui compte toutefois
WBA Super des lourds-légers trois matches en retard. Dans
cyclisme athlétisme (- 90,718 kg) contre le Russe l'autre match de la soirée, Nice
Roux prolonge avec la FDJ Craddock suspendu Yuri Kashinsky (34 ans, 19 v.,
1 d.), le 13 décembre au
s’est rassuré en enregistrant sa
première victoire depuis près
Anthony Roux (33 ans), qui a effectué l'intégralité Omar Craddock, troisième des bilans mondiaux au tri- Cannet-Côte d'Azur. Son d'un mois. Les Azuréens ont of-
de sa carrière professionnelle avec la FDJ (de- ple saut en 2019 avec 17,68 m, son record, a été provi- promoteur Sébastien Acariès fert un récital face une équipe
puis 2007), ne changera pas d'équipe la saison soirement suspendu pour trois no-show par l'AIU, a annoncé hier que, blessé, d'Ajaccio inoffensive (25-19, 25-
prochaine. L'ancien champion de France, qui l'Unité d'intégrité de l'athlétisme, jeudi.L'Américain, 4e son protégé doit observer 13, 25-19, en 1 h 17'), qui a essuyé
était en fin de contrat, a prolongé d'une saison le des Mondiaux 2015 et champion des Jeux Panaméri- quatre semaines de repos. sa huitième défaite en autant de
CEV

bail qui le lie à l'équipe tricolore. cains l'an passé, risque une suspension de deux ans. rencontres cette saison.
34 Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE

extra médias

DAZN
Un géant très discret
PA Images/Icon Sport

Souvent présentée comme « le Netflix du sport », la plateforme numérique


débarque en France le 1er décembre, avec une offre limitée à la boxe et
une programmation aléatoire en raison de la crise sanitaire. Pour l’instant...
FRANÇOIS-GUILLAUME LEMOUTON (avec V. P.) ment son premier direct que le 12décembre: le fa- Le premier combat payante, Sky et Mediaset, et à un géant du numéri-
ce-à-face entre le champion britannique Anthony retransmis en direct que, Amazon. DAZN semble en revanche bien ins-
Le 1er décembre, les amateurs de sport auront la Joshua, détenteur des ceintures WBA, WBO et IBF en France par DAZN, tallée en Allemagne, où elle a renouvelé ses droits
possibilité de choisir une nouvelle chaîne dans le ri- chez les lourds, et le Bulgare Kubrat Pulev. le 12 décembre, sera de diffusion de la Bundesliga au mois de juin (jus-
che assortiment qui se dispute le marché français Lancée à l’été 2016 en Allemagne, ainsi qu’en le face-à-face entre qu’en 2025) après avoir gagné quelques mois plus
de la télévision payante. Après Téléfoot, beIN Sports Autriche et en Suisse, DAZN avait jusqu’ici construit la star britannique tôt l’appel d’offres sur la Ligue des champions (pour
et RMC Sport, débarqués il y a moins de dix ans sur son expansion mondiale à partir de l’achat de droits des lourds Anthony la période 2021-2024), en compagnie d’Amazon.
les terres de Canal+et d’Eurosport, c’est au tour de sportifs importants: du football étranger pour com- Joshua (ci-dessus) «En Allemagne, on n’avait qu’un seul vrai acteur de la
la plateforme numérique DAZN (prononcez « Da mencer en Allemagne (Premier League, Liga, Li- et le Bulgare Kubrat télévision payante, Sky, avec plus de possibilités pour
Zone») de tenter sa chance. Déjà présente dans de gue 1…) en 2016, des matches de NFL et de Ligue Pulev. Le 19 décembre, de nouveaux entrants de se positionner», relève Flo-
nombreux pays (Allemagne, États-Unis, Espagne, des champions au Canada (en 2017), une partie de ce sera au Mexicain rence Le Borgne.
Italie, Japon…), la chaîne du milliardaire anglo- la Serie A en Italie (en 2018) ou encore la MotoGP en Canelo Alvarez Pour l’instant, DAZN se concentre sur le lance-
américain d’origine ukrainienne Len Blavatnik Espagne (en 2019). Pourrait-elle récidiver en (ci-dessous) d’être ment global de sa chaîne, avec un même contenu
(Deezer, Warner Music…) arrive en France avec net- France, où la Ligue de football professionnel (LFP) à l’affiche de la produit en anglais, notamment depuis ses bureaux
tement plus de discrétion que lors de ses premiers cherche une solution éventuelle pour suppléer Té- plateforme. de Belfast et de Leeds. La plateforme mise plutôt
lancements régionaux. Alors que DAZN occupe léfoot, touchée par des problèmes financiers? Peu sur la production de formats originaux, tels que des
une place primordiale dans un pays comme l’Alle- probable selon les spécialistes du secteur. «On voit séries documentaires. Contactée, DAZN n’a pas
magne, où elle diffuse des matches de Bundesliga bien que le marché français est beaucoup trop saturé souhaité commenter son arrivée en France. Mais le
et de Ligue des champions, en France elle ne pro- pour que ça puisse fonctionner. Si DAZN veut rester marché français est suivi de près par le groupe, qui
posera dans un premier temps que de la boxe (au sur une offre à moins de deux euros, ce n’est pas du pourrait ajouter de nouveaux sports à sa chaîne OTT
tarif de 1,99 € par mois). Une programmation mo- tout compatible avec les niveaux d’investissement de- française si des opportunités se présentent dans
deste pour un groupe qui se présente souvent mandés pour racheter le foot français », estime Flo- les prochains mois. « Parmi les droits sportifs que
comme «le Netflix du sport». rence Le Borgne, experte chez Hexacom, un cabi- possède DAZN, les sports de combat représentent un
Le portail de streaming aurait en principe dû arri- net d’études spécialisé dans le cinéma et cheval de Troie pour aborder de nombreux marchés»,
ver dans l’Hexagone le 2 mai, de même que dans l’audiovisuel. estime Fabio Lalli, fondateur d’IQUII, une société de
199 autres pays. Un lancement mondial calqué sur conseil spécialisée dans la transformation digitale.
un combat de la star mexicaine de la boxe, le cham- Un diffuseur majeur en Allemagne, « On peut imaginer qu’ils aillent vers une stratégie
pion WBO des mi-lourds Canelo Alvarez, avec le- qui cumule Bundesliga et C1 d’achat de droits mondiaux, comme ceux de la Pre-
quel la plateforme numérique avait signé un con- Comme toutes les chaînes de sport, DAZN a été for- mier League, ou de sports américains, afin de se cons-
trat d’exclusivité d’un montant colossal tement touchée par la crise sanitaire. En septem- tituer une notoriété avec des droits accessibles, avant
John Locher/AP

(307 millions d’euros pour onze combats). Mais la bre, elle s’est séparée d’environ 2% de ses d’envisager ensuite une stratégie plus offensive sur
crise sanitaire a empêché à la fois la tenue du com- quelque 2 000 salariés, notamment au certains marchés nationaux », analyse Florence
bat et le lancement mondial de la chaîne en OTT Brésil et aux États-Unis. Alors qu’elle Le Borgne. Un peu à l’image de ce que fait déjà
(site internet et application). Après une passe d’ar- avait investi 253 millions d’euros sur DAZN avec les droits de la Fédération internatio-
mes judiciaire, Alvarez a finalement trouvé un ac- des droits lui permettant de diffu- nale de basket (FIBA), avec laquelle elle a monté
cord de séparation avec DAZN. Le prochain combat ser durant trois ans une émis- une société de production basée à Madrid, pour
du Mexicain, prévu le 19 décembre contre l’Anglais sion ambitieuse autour du des contenus repris dans plusieurs de ses chaî-
Callum Smith, champion WBA des super-moyens, Championnat américain de nes locales.
sera cependant bien retransmis sur DAZN, liée au baseball, MLB Change up, En septembre, DAZN a aussi annoncé un ac-
promoteur de l’événement, Matchroom Boxing. DAZN a finalement décidé cord global avec le groupe Discovery, donnant à
La chaîne n’est malgré tout pas débarrassée des d’arrêter l’expérience après une ses abonnés un accès aux chaînes Eurosport
menaces d’annulation liées à l’épidémie de Co- seule saison. Pressenti pour acheter les pro- dans cinq pays (Allemagne, Italie, Espagne,
vid-19. Le premier combat en direct prévu après chains droits de la Ligue des champions Suisse et Autriche). Malgré son lancement li-
son lancement mondial (Ryan Garcia contre Luke en Italie (de 2021 à 2024), le Netflix du mité à la boxe, l’arrivée d’un acteur comme DAZN
Campbell) a été déprogrammé à la suite d’un test sport a aussi dû céder le pas à deux en France dépasse de beaucoup le cercle des ama-
positif de Campbell, et DAZN ne diffusera finale- groupes traditionnels de télévision teurs du noble art. É
Samedi 21 novembre 2020 | L’ÉQUIPE
35

Wesley fofana SOmmaIre TÉLÉVISION


18 Football
Ligue 1
Ce que changent les cinq remplacements P. 6 et 7
Comment les Verts peuvent se redresser P. 8
PROGRAMME DU JOUR
9 h 55 MOTO EN DIRECT
GP du Portugal. Essais libres 3.
Entretien : Boulaye Dia P. 10 À 13 h 30, essais qualificatifs
Ligue 2 10 h 05 SKI ALPIN EN DIRECT
Le PFC en pleine croissance P. 12 et 13 Coupe du monde. À Levi (FIN). Slalom F,
Le bel élan de Bryan Soumaré P. 15 1re manche. À 13 h 15, 2e manche.
Angleterre 11 h 20 SKI FREESTYLE EN DIRECT
Ian Walton/PA/Icon Sport

Fofana comme à la maison P. 18 et 19 Coupe du monde. À Stubai (AUT).


Slopestyle F et H.
Rugby
13 h 00 TENNIS EN DIRECT
Ces Bleus aux « super pouvoirs » P. 20 et 21 ATP Masters. Demi-finales du double H.
Haouas face à ses démons P. 23 Et à 19 heures.
Basket 13 h 00 RUGBY EN DIRECT
Test match F. France-Angleterre.
Mitrovic : « Je n’ai eu aucune
mauvaise parole » P. 27 13 h 25 FOOTBALL EN DIRECT
Premier League. Newcastle-Chelsea. À 15 h 55,
Judo Aston Villa-Brighton. À 18 h 20, Tottenham-
Agbegnenou croque tout P. 28 Manchester City (Canal+). À 20 h 55, Manchester
United-West Bromwich Albion (Canal+ Décalé).
Stéphane Nomis rêve du trône P. 29
14 h 00 NATATION EN DIRECT
Tennis ISL. Finale à Budapest (HON). Jour 1.
Stoïque Medvedev P. 30 15 h 00 FOOTBALL EN DIRECT
Ligue 2. Le Havre-Caen.
Franck Seguin/L’Équipe

Ski alpin
Teddy Clarisse 15 h 00 TENNIS EN DIRECT
Michal Cizek/AFP

Thomas agbegnenou Un chaperon pour les slalomeuses P. 31 ATP Masters. Demi-finales simple H.

20 28 Volley-ball
La colonie française de Berlin P. 32
15 h 10
Et à 21 heures.
RUGBY EN DIRECT
Top 14. Stade Français - Bordeaux-Bègles.
À 18 h 05, Bayonne-Toulon.
16 h 00 JUDO EN DIRECT

le dessin de
Championnats d'Europe. 3e journée.
FONDATEUR : Jacques Goddet
16 h 10 FOOTBALL EN DIRECT
Direction, administration, rédaction Liga. Villarreal-Real Madrid. À 18 h 30,
et ventes : 40-42, quai du Point-du- FC Séville-Celta Vigo.
Jour 92100 Boulogne-Billancourt.
BP 10302. Tél. : 01 40 93 20 20 16 h 45 HANDBALL EN DIRECT
L’éQUIPE Société par actions Lidl Starligue. Istres-Chambéry.
simplifiée. Siège social :
40-42, quai du Point-du-Jour 92100 17 h 00 FOOTBALL EN DIRECT
Boulogne-Billancourt. BP 10302 Ligue 1. Brest - Saint-Étienne.
PRINCIPAL ASSOCIé :
Les Editions P. Amaury 18 h 10 RUGBY EN DIRECT
PRéSIDENT : Aurore Amaury Coupe d'automne des nations.
DIRECTEUR GéNéRAL, Pays de Galles-Géorgie.
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION :
Jean-Louis Pelé 19 h 00 FOOTBALL EN DIRECT
DIRECTEUR DE LA RéDACTION : Ligue 2. Multi Ligue 1. Sur Stadium :
Jérôme Cazadieu
Paris FC-Auxerre (1), Amiens-Clermont (2),
SERVICE CLIENT : Chambly-Toulouse (3), Châteauroux-Sochaux
Tél. : 01 76 49 35 35 (4), Niort-Dunkerque (5), Pau-Grenoble (6),
SERVICE ABONNEMENTS : Valenciennes-Rodez (7).
4, rue de Mouchy 20 h 25 BASKET EN DIRECT
60438 Noailles Cedex
E-mail : abo@lequipe.fr Jeep Élite. Monaco-Limoges.
TARIF D'ABONNEMENT :
France métropolitaine : 1 an
(364 n°) : 555 € ou 430 € zones
portées Paris RP. Zones portées, 16h00
autres formules et étranger nous
consulter.
IMPRESSION :
POP (93 - La Courneuve), judo
CIRA (01 - Saint-Vulbas),
CIMP (31 - Escalquens).
Siège social : Parc d’activité
de la Villette aux Aulnes
77290 Mitry Mory
CILA (44 - Héric), Nancy Print
Frédéric Mons/L’Équipe

(54 - Jarville), MIDI PRINT


(30 - Gallargues-le-Montueux). Axel
Dépôt légal : à parution Clerget.
PAPIER :
Origine : France
Taux de fibres recyclées : 100 %
Ce journal est imprimé sur du papier
porteur de l'Ecolabel européen sous
le numéro FI/37/01 8 h 05 PÉTANQUE Trophée L'Équipe 2019. Doublettes H.
Eutrophisation : Barrage et 2e demi-finale.
pTot 0,009 kg / tonne de papier
PUBLICITé COMMERCIALE : 12 h 50 AUTOMOBILE Championnat d'Europe de camions
AMAURY MEDIA 2019. Les quatre premières manches.
Tél. : 01 40 93 20 20
PETITES ANNONCES : 15 h 00 TENNIS DE TABLE Finales mondiales.
40-42 quai du Point-du-Jour Les matches de Simon Gauzy.
92100 Boulogne-Billancourt.
Tél. : 01 40 93 20 20 16 h 00 JUDO Championnats d'Europe. 3e journée.
COMMISSION PARITAIRE : 18 h 35 BASKET Doha Masters (QAT). World Tour 3x3.
n° 1222 K 82523
20 h 50 FOOTBALL Ligue des nations.
Bosnie-Herzégovine - Italie.
22 h 55 CATCH Raw, NXT, SmackDown. Épisodes 140 et 141.
AIDEZVOTRERESTO,
OFFREZ-LUIVOTREPROMO

Uber France SAS - 5 rue Charlot 75003 PARIS - RCS PARIS 539 454 942 R.C.S. Paris

ENTREZ LE CODE SUPPORTERSDENOSRESTOS


ET UBER EATS REVERSE 10€* ÀVOTRE RESTO PRÉFÉRÉ.
*Conditions sur t.uber.com/supportersdenosrestos