Vous êtes sur la page 1sur 16

Le système digestif

Le système digestif
 Le rôle du système digestif est de digérer les
aliments et d’éliminer les déchets.
 D’abord, la nourriture entre dans le corps par la
bouche, puis elle passe dans l’oesophage pour se
rendre à l’estomac et ensuite dans l’intestin.
 En chemin, la nourriture se décompose en
petites particules que les cellules peuvent utiliser.
• La nourriture qui n’est pas utilisée est évacuée sous
forme de déchets.
Les parties du système digestif
Les parties du système digestif
A: bouche
B: glandes salivaires
C: oesophage
D: foie
E: diphragme
F: estomac
G: vésicule biliaire
H: pancréas
I: petit intestin
J: gros intestin
K: rectum
L: anus
La bouche
 La bouche comprend les lèvres, les dents, la
mâchoir supérieure, la mâchoir inférieure, la
langue, les glandes salivaires et le palais.
 La fonction essentielle de cette région est de
décomposer mécaniquement la masse de
nourriture en groupes de molécules.
 La langue roule la nourriture en portions
individuelles avant qu’elle soit avalée.
La bouche (suite)
 La salive lubrifie chaque portion qui prévient
l’usure et les blessures que pourraient subir
les couches internes de cellules qui recouvrent
la gorge et l’oesphage.
 Certains récepteurs sensoriels informent sur
les caractéristiques des aliments
comme la texture, la température
et le goût.
L’oesophage
 Après avoir quitté la bouche, les aliments
descendent dans un tube appelé l’oesophage,
qui passe par-dessus l’ouverture bloquée de la
trachée.
 L’oesophage est tapissé de muscles sur toute
sa longueur, environ 24 cm.
 Ces muscles travaillent ensemble pour
faciliter le passage de la nourriture.
L’estomac
 Les parois de l’estomac sont structurées de
façon que de violentes réactions chimiques
puissent s’y dérouler sans que l’estomac lui-
même soit digéré!
 Lorsqu’il est vide, l’estomac ressemble à un
segment épaissi de l’oesophage.
 Lorsqu’il est plein, il se dilate et épouse la
forme d’un sac ressemblant à la lettre J.
• Il peut contenir un volume de 2 litres.
L’estomac (suite)
 La paroi interne de l’estomac a une texture
ondulée et striée.
 Deux principaux processus sont mis en
marche lorsque la nourriture pénètre dans
l’estomac:
a) Les contractions rythmiques des muscles de
l’estomac brassent le contenu, ce qui permet de
brasser les particules de nourriture et de les
séparer. Lorsque l’estomac est vide, ces
contractions se traduisent par une «faim».
b) Plusieurs glandes se mettent à sécréter diverses
substances chimique qui favorisent la digestion.
L’intestin grêle
 Les aliments passent ensuite de l’estomac à
l’intestin grêle.
 L’intestin grêle est la structure la plus longue
de tout le tube digestif.
• Il est près de 7 m de long, il se replie et s’enroule à
l’intérieur de la cavité abdominale.
 On l’appelle intestin grêle ou «petit» intestin
parce que son diamètre (3 cm) est plus petit
que celui du gros intestin (7 cm).
L’intestin grêle (suite)
 Le foie et le pancréas déversent une solution
concentré de substances chimiques digestives
pour permettre la continution de la digestion.
 La grande longueur de l’intestin grêle permet
que les substances soient complêtement digérées
et qu’elles aient une bonne chance d’être
absorbées.
 Les substances nutritives sont
absorbées lorsqu’elles entre en
contact avec les cellules épithé-
liales des parois du petit intestin.
Le gros intestin
 Le gros intestion mesure environ 1,5 m.
 Il comprend le côlon, le rectum et l’anus.
 L’eau et les minéraux dissous contenus dans les
aliments non digérés sont absorbés dans le côlon.
• Les bactéries intestinales qui s’y trouvent continuent
de dégrader les aliments pour en tirer d’autres
substances nutritives comme les vitamines B et K.
 La réabsorption de l’eau et l’addition d’un grand
nombre de bactéries solidifient le matériel non
digéré.
Le gros intestin (suite)
 Les restes solides portent le nom de matières
fécales.
 Près de 50% des matières fécales sont
constituées de bactéries mortes.
 L’organisme produit tous les jours
de 7 g à 8 g de déchets solides.
 S’il n’y a pas assez d’absorption
de l’eau, il en résulte une diarrhée.
 S’il y a trop d’absorption de l’eau,
il en résulte un constipation.
L’absorption des substances nutritives
 Les caractéristiques structurales de l’intestin
grêle en font un organe essentiel d’absorption
des substances nutritives.
 À la surface intérieure de l’intestin grêle, il y a
des villosités.
• À l’intérieur de chaque
villosité se trouve un
lit de capillaires.
L’absorption des substances nutritives
(suite)
 Les substances nutritives comme les
minéraux et les vitamines passent à travers la
couche externe de cellules sur la villosité et
dans les capillaires.
 De là, la circulation sanguine transporte les
substances nutritives que le corps à besoin.