Vous êtes sur la page 1sur 48

GENERALITES SUR

L’ANATOMIE
Docteur Hamzaoui B
Laboratoire d’anatomie de Blida
HISTOIRE DE L’ANATOMIE

L’ANATOMIE DE L’ANTIQUITE A L’HOMME 3D


• L’histoire de l’anatomie est liée à la dissection des cadavres humains. celle ci
remonte au début du troisième siècle avant JC
Etant vaste et ancienne l’histoire de l’anatomie est divisée en plusieurs époques
1 Epoque antique
En mésopotamie (3500B.C) analyse des viscères des animaux pour l’art
divinatoire
• Cœur ………….intelligence
• Sang……………vie.
2, En Egypte
L’embaumement des
cadavres était un art dans
l’Egypte ancienne, il fut
établi sur un motif religieux
Les premières
descriptions anatomiques
ont été décrites sur des
papyrus (entre 3000 et 2500
av.J C).
3. Epoque grecque: 400 av JC
Les anatomistes les plus célèbres de cette
période ont été Hippocrate et Hérophile.

4. Époque romaine:
Marquée par l’œuvre d’un médecin grec,
Claude Galien (131 à 201 av J-C).
5. L’époque du Moyen Age
• Au Moyen Age, l’anatomie n’a
pratiquement pas évolué. L’apport
essentiel fut celui des Iraniens et des
Arabes qui avaient étudié la science
grecque dans des traductions
commentées.
• Toute fois la médecine arabe continua à
briller longtemps, après l’effondrement
de l’empire arabe jusqu’au XVIe siècle,
• Les grands médecins musulmans qui
s’occupèrent de l’anatomie furent :
• Al-Rhasi (860 – 963)
• Avicenne (980 - 1037) auteur du fameux
livre le Canon de la médecine (publié
vers l’an 1000
• Ibn Al – Haitham (965 – 1040) Premières
descriptions de l’anatomie de l’œil
• Ibn Roch (Averroès) (1126 – 1198) Son
œuvre médicale la plus connue est
« Kitab Al Kulliyates fil Tibb » (LIVRE DE
MEDECINE UNIVERSELLE).
• Ibn an-nafis Né à Damas en 1213-1288
Il déduisait la découverte de la petite
circulation de l'épaisseur de cloison qui
existe entre les deux ventricules,
6. L’époque de la renaissance du XV au
XVI siècle
• C’est l’époque du plus grand
anatomiste de tout les temps le célèbre
André Vésale né
le 31 décembre 1514 considéré par de
nombreux historiens des sciences comme
le fondateur de l’anatomie moderne.
• Il est l’auteur d’un des livres les plus
novateurs sur L’anatomie humaine, De
humanis corporis fabrica
• Un grand génie a marqué également ce siècle Leonardo De Vinci .Il
est à l’origine de l’anatomie de section transversale, il a fait un total
de 500 diagrammes dans 60 carnets.
 Les autres anatomistes de la Renaissance

• Jacque Dubois (Sylvius) 1478-1555 ; neuroanatomiste


• Gabriel Fallope (1523-1562), a nommé les trompes utérines et le canal de l’os
temporal
• Bartolomeo Eustachi (Vers 1500-1574), qui a donné son nom à la trompe
d’Eustache et à la valvule d’Eustache,
• Marcello Malpighi (1628-1684), créateur de l’anatomie microscopique.
• J.G. Wirsung (1600-1643) qui démontra l’existence du canal pancréatique,
7. XVIII et XIX siècles
• William Harvey (1578-1657) qui ouvre l’ère de l’anatomie physiologique par la
découverte de la circulation du sang
• William Hunter (1718-1783) et son frère John (1728-1793) qui constituèrent un grand
musée anatomique à Londres.
• Ce siècle est marqué par la naissance de l'anatomie comparée, de l'anthropologie et de la
biologie.
• Cette époque a vu le développement anatomique dans toutes l’Europe, la création des
amphithéâtres de dissection, et des galeries d'histoire naturelle.
Dans ces deux siècles, d'importantes mesures
ont été prises en procédure d'apprentissage de
l'anatomie.
La Dissection a été rendue obligatoire pour les
étudiants en médecine.
L'utilisation du formol comme fixateur a
commencé dans cette période et les techniques
d'endoscopie ont également été découvertes.
Les Anatomistes éminents de ce siècle
comprenaient
Jacques-Bénigne Winslow
Cuvier, Meckel et Henry Gray .
Cette période aussi est marquée par un grand anatomiste ;
Xavier Bichat (1771-1802) c’est le fondateur d'une nouvelle
branche de l'anatomie : « l'anatomie générale » qui s’intéresse aux
tissus qui constituent les organes et contribuant ainsi au
développement de l'histologie.
• En 1803 Laennec et Dupuytren, fondent la Société Anatomique de Paris qui crée
les bases de l'anatomie pathologique. On élabore une anatomie topographique et
chirurgicale pour la sécurité des amputations et les désarticulations,
• Parmi les anatomistes de cette période : Béclard, Denonvilliers, Tillaux et
Farabeuf. Dans ce même siècle sortent de grands traités d'anatomie comme l'atlas
lithographique de J.-M Bourgery en (1830-1848),ou l'ouvrage sur les lymphatiques
de Sappey)
• En Italie les travaux portent
surtout sur la neuro-anatomie
avec : Corti, Pacini,
Giacomini, Camillo Golgi.
8. XX siècle
• Les travaux de Bichat ouvrent la période
contemporaine, caractérisée par
l’anatomie radiologique et l’anatomie
microscopique
• L'anatomie devient surtout appliquée, en
médecine (voies d’abord, topographie,
endoscopie) en chirurgie, en radiologie
(échographie, scanner, IRM)
• En 1895 Conrad Roëtgen (1845- 1923)
découvert les Rayons X
9 Dans un bref survol historique, nous présenterons l’histoire de l’anatomie à
Alger.

Des études de recherche sur l’histoire de la médecine en Algérie réalisée par une
équipe d’anatomistes à Alger nous ont permis de montrer que l’évolution de
l’anatomie en Algérie et particulièrement à Alger a été révélée dès le début de la
conquête par l’armée française qui installa un baraquement pour servir d’hôpital
pour soigner les soldats malades ou blessés au cours des combats qui les opposaient
aux habitants d’Alger une de ses baraques fut aménagée en salle de conférence ou
en janvier 1932 le médecin principal du corps d’armée Stephanopoli donna son
premier cours de physiologie les conférences d’anatomie descriptive seront assurés
par le chirurgien major Baudens à partir de 1833 et celui-ci qui a œuvré à la
création de l’école de médecine.
• Les plus illustres chefs de l’école anatomique
d’Alger furent les professeur Paulin TROLARD
qui laissa son nom à plusieurs structures
anatomiques (la veine cérébrale anastomotique
supérieure (veine de TROLARD), le ligament
costo-lamellaire (ligament de TROLARD) et à
l’articulation unco-vertébrale (dite de
TROLARD)), le professeur Jean Amédée
WEBER (embryologie et morphogénèse
humaine et comparée), le professer Emile
LEBLANC et le professeur René-Marcel de
RIBET, auteur d’un monumental traité de
neuro-anatomie.
• Elève du professeur de RIBET, René
BOURGEON soutint sa thèse de doctorat en
René-Marcel de
médecine à Alger en 1940 sur les kystes René BOURGEON
RIBET
hydatiques du cœur.
INTRODUCTION À L’ANATOMIE
HUMAINE
I. DÉFINITION

• Du grec anatomia ou anatome « couper à travers » ou


dissequer.
• L'anatomie est la science qui permet l'étude de la structure et
des rapports dans l’espace des différents organes et tissus qui
constituent les êtres organisés. (Deribet -Alger 1961)
• Les renseignements anatomiques sont obtenus grâce, en
particulier, à la dissection.
• Le terme anatomie désigne également la structure générale
d'un organisme ainsi que la disposition des organes et les
rapports qu'ils ont entre eux.
• L'anatomie est l'une des plus anciennes sciences médicales
considérée comme science de base en médecine.
II. LES DIFFÉRENTES BRANCHES DE
L’ANATOMIE

1. Anatomie descriptive, qui étudie


la morphologie des différentes
structures du corps humain
2. Anatomie topographique
Disposition et rapports des organes dans
une région du corps, et leur projection
sur le squelette ou la peau ainsi que les
différents plans constitutifs de la région
de la superficie vers la profondeur.
Les grandes régions anatomiques sont :
• la tête (crâne et face),
• le cou,
• le thorax
• l’abdomen,
• le bassin,
• les membres supérieurs et inférieurs
3. L’anatomie comparée
Comme son nom l’indique, cette science
tire ses enseignements et ses conclusions
de la comparaison de l’organisation dans
la série des êtres d’un même groupe, par
exemple d’un même embranchement,
comme celui des vertébrés. Le fondateur
de l’anatomie comparée est Georges
Cuvier.
4. L’anatomie pathologique
Étude des altérations des structures
anatomiques causées par des différentes
affections
5. L’anatomie microscopique
L’histologie, autrefois appelée anatomie
microscopique, est la branche de la biologie
et de la médecine qui étudie les tissus
biologiques.
6. Anatomie de développement,
Etude de la transformation morphologique
depuis la fécondation jusqu’à l’âge adulte
7. Anatomie systémique, étude des
organes et appareils du corps.
8. Anatomie fonctionnelle: étude de la
fonction des organes.
10. Anatomie clinique
• C’est une anatomie appliquée à la clinique
c’est décrire aussi l’intêret clinique de
chaque organe
11. L’anatomie anthropologique
Etude des variations morphologiques
des races humaines
12. L’anatomie artistique ou plastique
L'anatomie artistique est l'étude de la
structure interne du corps humain, en vue
de sa représentation artistique. Elle
s'attache principalement à l'étude du
squelette, des muscles superficiels, de
l'équilibre et du mouvement
13. L’anatomie radiologique
La découverte en 1895 des rayons X par
Roëtgen permettra la mise au point au
cours des deux décennies suivantes de la
radiographie médicale; viendront ensuite
l'utilisation des ultrasons (échographie),
puis de la résonnance magnétique
nucléaire (IRM), etc.
14. l’anatomie, une science expérimentale
en 3D .
• L'homme transparent. En 1993, un
condamné à mort donne son corps à la
science.
• On a d'abord congelé le corps en question,
puis on a procédé à 1800 coupes épaisses
de 1 millimètre. Entre chaque coupe, une
caméra numérique et des logiciels de
synthèse photographient l'ensemble.
• Une fois toutes les photos en mémoire,
l'énorme centre d'informatique spécialisé
dans les images de synthèse de l'université
du Colorado, a traité ces données de façon
à créer un homme transparent en couleurs
et en trois dimensions
III. DÉFINITIONS FONDAMENTALES

• Système : c’est un ensemble d’organes ou de


tissus de même nature et destinés à des
fonctions analogues. ex: système squelettique
• Appareil : c’est un ensemble d’organes de
structures différentes, mais concourant à une
même fonction. Ex : appareil digestif, appareil
urinaire.
• Organe : c’est une formation complexe due à
l’assemblage de tissus différents. Ex : foie,
pancréas.
• Tissu : c’est un ensemble de cellules et
d’éléments de même structure et de même
fonction. Ex : tissu nerveux, tissu conjonctif.
On distingue neuf grands appareils.
• L’appareil locomoteur : systèmes osseux, musculaires et articulaires assure le mouvement
• L’appareil cardio-circulatoire : circulation du sang et de la lymphe
• L’appareil respiratoire : échanges gazeux entre le sang et l’air , il regroupe les voies
aériennes, les poumons et les muscles respiratoires.
• L’appareil digestif : digestion, il regroupe le tube digestif et les glandes annexes.
• L’appareil endocrinien :régulation et coordination des activités métaboliques de l’organisme,
il regroupe les glandes endocrines .
• L’appareil urinaire : l’excrétion urinaire, il regroupe les reins et les voies excrétrices
urinaires.
• L’appareil génital :reproduction, il regroupe les organes génitaux externes et internes.
• L’appareil nerveux :vie relationnelle, et l'innervation des autres organes, il regroupe le
système nerveux central , périphérique et autonome
• L’appareil sensoriel :vie relationnelle.
IV. POSITIONS ANATOMIQUES

• La position anatomique de
référence est décrite sur le sujet
debout, bras et avant bras le long
du corps, pieds joints, mains en
supination (paumes vers l’avant).
AXE DU CORPS

• Axe du corps: c’est la verticale qui part


d’un point situé au sommet du crâne (le
vertex) descend sur la ligne médiane en
passant par la C7 et le sillon fessier
V. REPÈRES ANATOMIQUES
• Tout doit se passer dans les 3 plans de l’espace.
• Il existe 3 plans : médian (sagittal), coronal (frontal), et transverse ( axial ou horizontal).
plan axial ou plan transverse: tout plan perpendiculaire à l’axe vertical du corps ou des
membres. Divise le corps en partie supérieure ou crâniale et en une partie inférieure ou
caudale
plan sagittal: tout plan vertical divisant d’avant en arrière le corps en deux parties droite et
gauche.
Le plan sagittal passant par le centre du corps et le divisant en deux parties égales droite et
gauche est appelé plan sagittal médian, Les autres plans qui lui sont parallèles sont appelés
plans para-médians, ou parasagittaux.
• plan coronal ou plan frontal: tout plan vertical parallèle à la face ventrale du corps et le
divisant en deux parties ventrale et dorsale.
VI. TERMES DE LOCALISATION

• Antérieur (ou ventral) : en avant du corps.


• Postérieur (ou dorsal) : en arrière du corps.
• Supérieur : en haut du corps.
• Inférieur : en bas du corps.
• Latéral et médial : respectivement s’éloignant ou se rapprochant de la ligne médiane.
• Palmaire et dorsal : pour les schémas de la main.
• Plantaire et dorsal : pour les schémas du pied.
• Crânial et caudal : équivalant à supérieur et inférieur.
• Proximal et distal : respectivement plus près et plus loin de l’élément étudié (pour les membres
supérieurs de inférieurs, toujours par rapport à la racine du membre).
• Médian : situé sur la ligne médiane.
VII. LES DIFFÉRENTS TYPES DE MOUVEMENT

Mouvements Fondamentaux
• Flexion et Extension - Mouvements
dans le plan sagittal, autour de
l'axe frontal
• Flexion - Un rapprochement des
segments osseux (fermeture)
• Extension - Un éloignement des
segments (ouverture)
• Abduction et Adduction -
Mouvements dans le plan frontal,
autour de l'axe sagittal
• Abduction - Éloignement des segments
du plan sagittal médian (du milieu)
• Adduction - Rapprochement des
segments
• Exceptions - Définition des mouvements
des doigts en fonction d'un axe de la
main qui passe par le 3e doigt et ceux
des orteils d'un axe du pied qui passe
par le 2e orteil
• Rotation Externe et Interne
• Rotation externe - Éloignement de
la face antérieure du membre du
plan sagittal médian (du milieu)
• Rotation interne - Rapprochement
de la face antérieure du membre
du plan sagittal médian
• Autres mouvements
• Circumduction - Combinaison des mouvements fondamentaux (pouce)
• Antépulsion et rétropulsion - propulsion vers l'avant et vers l'arrière (mâchoire inférieure,
bras, épaule)
• Dorsiflexion et flexion plantaire -
Flexion et extension au niveau de la
cheville et des orteils

• Pronation et supination - Rotation


interne et externe de l'avant-bras par
une rotation d'un os (radius) sur son
axe longitudinal

• Inclinaison latérale - mouvement du


squelette axial dans le plan frontal
(exemple; pencher la tête ou le tronc
vers le côté)
• Inversion et éversion - Adduction et
Abduction de la cheville. Plus précisément,
les articulation sous-astragaliennes
permettent une torsion du pied en dedans et
dehors (flexion plantaire + adduction +
rotation interne / flexion dorsale +
abduction + rotation externe)
• Antéversion et rétroversion du bassin -
Penchant de bassin vers l'avant et le bas
(épine iliaque antéro-supérieure pointe vers
le bas) et penchant de bassin vers l'arrière
et le haut (épine iliaque antéro-supérieure
pointe vers le haut)
Tableau synthèse des plans, axes et mouvements

PLANS divise en FACES MOUVEMENTS autour des AXES EXCEPTIONS


Sagittal Interne ou médiale Flexion Frontal ou bilatéral ou flexion plantaire
transverse
(cheville)
Externe ou latérale Extension dorsiflexion

(cheville)
Frontal Antérieure ou ventrale Abduction Sagittal ou antéro-postérieur éversion

(cheville)
Postérieure ou dorsale Adduction inversion

(cheville)
Transverse Supérieure ou crânienne Rotation interne Longitudinal ou bi-polaire ou pronation
vertical
(avant-bras)
Inférieure ou caudale Rotation externe supination

(avant-bras)
MERCI