Vous êtes sur la page 1sur 5

MATHÉMATIQUES I Filière TSI

MATHÉMATIQUES I

Partie I - Calculs préliminaires


Dans tout ce problème a et v désignent deux nombres réels, a est strictement
positif.
*
I.A - Montrer que la fonction ϕ définie sur IR par
2
( sin ( x ) )
ϕ( x) = ----------------------- admet un prolongement par continuité à IR .
2
x
On le note encore ϕ .
+
Montrer que ϕ est intégrable sur IR puis que ϕ est intégrable sur IR .
I.B -
I.B.1) Soit b un réel tel que 0 < a < b . Montrer que l’on a :
b
---
bsin ( y ) 1 – cos ( y ) b b 1 – cos ( y ) 1 – cos ( y ) b
∫a --------------- + ∫ ------------------------- + ∫a ϕ( x)dx .
2
- d y = -------------------------- - d y = --------------------------
y y a a y
2 y a ---
2
+∞ sin ( y )
I.B.2) En déduire la convergence de ∫0 ---------------- d y ainsi que l’égalité :
y
+∞ sin ( y ) +∞
2∫ ---------------- d y = ∫-∞ ϕ(x)dx .
0 y
1
I.C - Si [α ,β ] est un segment réel et si h est une application de classe C de
β itv
[α ,β ] dans C I montrer, à l’aide d’une intégration par parties, que ∫ h(t)e dt
α
admet une limite lorsque v tend vers +∞ et déterminer cette limite.

I.D -
π
I.D.1) Soit n ∈ IN et h n la fonction définie sur 0, --- par
2
sin ( ( 2n + 1 )t )
h n ( t ) = ------------------------------------ .
sin ( t )
Montrer que h n admet un prolongement par continuité en 0 .
π
---
sin ( ( 2n + 1 )t )
∫0 -----------------------------------
2
En déduire la convergence de I n = - dt .
sin ( t )
I.D.2) Calculer I 0 puis, en calculant I n + 1 – I n , en déduire I n .

Concours Centrale-Supélec 2007 1/5


MATHÉMATIQUES I Filière TSI

Filière TSI

π
I.D.3) Soit h l’application définie sur 0, --- par
2
1 1
h(t) = -------------- – --- .
sin ( t ) t
a) Donner un développement limité de h d’ordre 1 en 0 .
π
b) En déduire que h admet un prolongement continu et dérivable à 0, --- .
2
On le note encore h . Préciser h(0) et h′(0) .
π
c) Montrer que h est de classe C1 sur 0, --- .
2
d) En déduire que
π
---
∫0 sin ( ( 2n + 1 )t ) h(t)dt
2
tend vers 0 lorsque n tend vers + ∞ .

e) Pour n ∈ IN on pose
π
---
sin ( ( 2n + 1 )t )
∫0 -----------------------------------
2
Jn = - dt .
t
Montrer que cette intégrale est convergente puis que la suite ( J n ) n ∈ IN converge
π
vers --- .
2 +∞ sin ( y ) +∞
En déduire les valeurs de ∫ ---------------- d y et de ∫ ϕ(x)dx .
0 y -∞
I.E -
I.E.1) On considère à nouveau la fonction ϕ définie dans la première ques-
tion et on pose, pour u ∈ IR , ψ v ( u ) = aϕ ( a ( u – v ) ) .
On a ainsi :
2
⎧ [ sin ( a ( v – u ) ) ]
⎪ pour v ≠ u, ψ v ( u ) = ----------------------------------------
2
-
⎨ a(v – u)

⎩ et ψ v ( v ) = aϕ ( 0 )

Montrer que ψ v est continue et intégrable sur IR .


+∞
I.E.2) Montrer que, lorsque v → + ∞ , ∫ ψ v(u)du → π .
0
I.F - Montrer que, pour tout nombre réel u ,
2a it ( u – v )
∫–2a ⎛⎝ 1 – ------⎞e
t
dt = 2ψ v(u) .
2a⎠

Concours Centrale-Supélec 2007 2/5


MATHÉMATIQUES I Filière TSI
I.G -
( 1 – σ )u
I.G.1) Montrer que, pour tout réel σ ≥ 1 , u a ψ v(u)e est intégrable sur
+
IR .
+∞ ( 1 – σ )u +∞
I.G.2) Montrer que ∫0 ψ v(u)e du tend vers ∫0 ψ v(u)du lorsque σ tend
vers 1 par valeurs supérieures.

Partie II -
Dans cette partie :
• on désigne par ( β n ) n ∈ IN une suite de nombres réels positifs tels que :
∑ βn n
-s
( P1 ) la série converge pour tout nombre complexe s vérifiant

Re ( s ) > 1 où Re ( s ) désigne la partie réelle de s ;


• on désigne par B une fonction continue et croissante de [ 1, +∞[ dans IR telle
que
n

∑ βk
*
( P2 ) ∀n ∈ IN , B(n) = ;
k=1

• on pose, pour tout réel x ≥ 1 et tout complexe s vérifiant Re ( s ) > 0 ,


F s ( x ) = ⎛ ----------- – 1⎞ x .
B( x ) -s
⎝ x ⎠

On suppose que
( P3 ) F s est intégrable sur [1, + ∞[ .
+∞
• On définit ainsi pour tout complexe s vérifiant Re ( s ) > 0 , G(s) = ∫1 F s ( x )dx .
On suppose que
+*
⎧ × IR → IR
la fonction ⎨ IR
+*
( P4 ) est continue sur IR × IR .
⎩ ( σ, t ) a G ( σ + it )
Dans toute la suite, on considère un nombre réel σ strictement supérieur à 1 .
*
II.A - On pose, pour tout n ∈ IN ,
n–1


-σ -σ
un = B(k) ( k – (k + 1) ) .
k=1

II.A.1) Montrer que la suite ( u n ) * est croissante.


n ∈ IN

Concours Centrale-Supélec 2007 3/5


MATHÉMATIQUES I Filière TSI
II.A.2) On a B(k) – B(k – 1) = β k . Exprimer u n en fonction de
n–1

∑ βk k

et de B(n – 1)n et en déduire que ( u n ) * converge.
n ∈ IN
k=1

II.A.3) En déduire la convergence de la suite ( B(n)n ) n ∈ IN* .

II.A.4) En utilisant la croissance de B en déduire que la fonction x a B(x)x
admet une limite finie en +∞ .
II.B -
II.B.1) Transformer l’intégrale définissant G par le changement de variable
u
x = e .
On pose, pour tout v appartenant à [ 0, +∞[ ,
2a
∫–2a G(σ + it) ⎛⎝ 1 – ------⎞e t itv
H (a, v) = dt .
2a⎠
II.B.2) Montrer que :
2a +∞ - ( σ – 1 )u
H (a, v) ≤ ∫ ⎛ –u u
du⎞ dt .
– 2a ⎝ 0 ∫ (e B(e ) – 1 )e

En déduire l’existence d’une constante K telle que : ∀v ∈ ]0, +∞ [ , H(a, v) ≤ 4aK .


II.B.3) En inversant l’ordre des intégrations dans la définition de H(a, v) (on
admettra que l’inversion est possible), montrer que :
+∞ –u u ( 1 – σ )u
H (a, v) = 2 ∫ (e B(e ) – 1 )e ψ v(u)du .
0

II.C -
-σu u
II.C.1) Montrer que, pour tout σ > 1 , la fonction u a e B(e )ψ v(u) est intégra-
+
ble sur IR .
Indication : on pourra utiliser la question II.A.4.
II.C.2) Montrer que, pour tout σ 0 > 1 , la fonction
+∞ -σu u
σa∫ e B(e )ψ v(u)du est continue sur ]σ 0, +∞ [ .
0

Elle est donc continue sur ]1, +∞ [ et on admettra de plus que :


+∞ -σu u +∞ -u u
lim
σ→1 0 ∫ e B(e )ψ v(u)du = ∫0 e B(e )ψ v(u)du .
σ>1

Concours Centrale-Supélec 2007 4/5


MATHÉMATIQUES I Filière TSI
II.D - Montrer que :
2a t itv 2a t itv
σ → 1∫– 2a ∫–2a G(1 + it)(1 – ------
lim G(σ + it)(1 – ------)e dt = )e dt .
2a 2a
σ>1

II.E - Montrer que :


2a t itv +∞ +∞ -u u
∫–2a G(1 + it)(1 – ------
2a
)e dt + 2 ∫
0
ψ v(u)du = 2 ∫
0
e B(e )ψ v(u)du .

II.F -
II.F.1) En admettant que le résultat de la question I.C reste valable si on sup-
pose seulement la continuité de la fonction h , montrer que :
2a t itv
lim ∫
v → +∞ – 2a
G(1 + it)(1 – ------)e dt = 0 .
2a
+∞ -u u
v → +∞ ∫0
II.F.2) En déduire : lim e B(e )ψ v(u)du = π .

••• FIN •••

Concours Centrale-Supélec 2007 5/5

Vous aimerez peut-être aussi