Vous êtes sur la page 1sur 44

Ecole Nationale d’Ingénieurs de Bizerte (ENIB)

Management de Projet

Ordonnancement
2ème année Génie Mécanique

Année universitaire 2020-2021


1
Plan du cours

 Chapitre III : Ordonnancement des projets


 Introduction: Qu’es ce que l’ordonnancement de projet?
 Méthodes d’Ordonnancement par réseaux
 Formulation du problème et Représentation graphique
 Calcul de l’ordonnancement
 Chemin critique d’un réseau et calcul des marges
Planification

3 Phase de Planification

Planifier la réalisation...

Mise en place de la structure du Objectifs:


1. Engagement des hommes-clés
projet

2. Définition des responsabilités

3. Détail des coûts et délais

4. Planification
Introduction

ORDONNANCEMENT
RESPONSABLE DE

FIXATION DE DÉLAIS

COMMENT?
Prévision des moyens Aidé par:
de réalisation
le Service Méthodes Maintenance
et
QUAND?
Fonction Lancement (déclenchement et
Temps côntrole des tâches)
opportuns

Faire attention de
leur mise en oeuvre
Introduction

construction d’un bateau,


d’un avion, d’un bâtiment, etc PROJET

Dans quel ordre doivent s’enchaîner les diverses tâches de


manière à minimiser le temps total d’exécution du projet ?

• L’ordonnancement du projet consiste à


- Elaborer un plan d’action permettant de déterminer les séquencements
ou les parallélismes possibles entre l’exécution des tâches précédemment
identifiées.
Introduction
Intérêt des méthodesd'ordonnancement
Exemple:

 Une entreprise doit fabriquer un lot de 20 scooters au plut tôt possible:


Contraintes:
Certaines tâches ne peuvent s’exécuter qu’après que d’autres soient
terminées.
• On ne peut commencer l’essai du moteur que lorsque le moteur est
livré.
• On ne peut monter les moteurs que lorsque les essais des moteurs
sont terminées.
• D’autres tâches peuvent s’exécuter simultanément.
( Exemple: Assemblage cadres et roues )

Comment ordonnancer ces différentes tâches ?


Introduction
Intérêt des méthodesd'ordonnancement
Exemple: (suite)
Les données sont reprises au tableau suivant :

Il s’agit donc de déterminer le calendrier de début de chacune des tâches de


manière à terminer le montage des scooteur en respectant les contraintes
temporelles

.
Objectif de la méthode ordonnancement
Introduction
1

Méthodes d’Ordonnancement par réseaux


2

Formulation du problème et
3 Représentation graphique

Chemin critique d’un réseau


4 et calcul des marges
Méthodes d’Ordonnancement parréseaux
Méthodes
Il existe deux méthodes de résolution , à savoir :
 La méthode de « Potentiel-Tâche » :
- Association à chaque tâche un nœud du réseau,
- Les relations d’antériorité sont représentées par des arcs entre les tâches.
* La méthode MP (Méthode des potentiels) ou MPM (Méthode des Potentiels)
* La méthode des Antécédents PDM (Precedence Diagram Method)

 La méthode de « Potentiel-étapes »:
*PERT (Program Evaluation and Review Technic)
- Association de chaque tâche à un arc du réseau, et chaque relation d’antériorité à
un nœud
* La méthode CPM (Critical Path Method),
Introduction
1

Méthodes d’Ordonnancement par réseaux


2

Formulation du problème et
3 Représentation graphique

Calcul de l’ordonnancement
4
Formulation du problème et Représentation graphique

Formulation du problème

Typologie des problèmes d'ordonnancement de projet

Il s'agit de problèmes d'optimisation sous contraintes

 Critères à optimiser (fonction objectif)


* minimiser la date d'achèvement du projet
* minimiser le coût du projet
 Contraintes
* Respecter certaines dates : date de début ou date de fin
* Respecter le budget
Contraintes d’antériorités, localisation temporelle; cumulatives et disjonctives
Formulation du problème et Représentation graphique

Formulation du problème
Nous avons n tâches à exécuter, indicées i = 1, . . . n.
Une TÂCHE ou ACTIVITE peut être définie comme suit :
On note
• di pour désigner la durée d’exécution de la tâche).
• Les variables
ti note le temps de début d’exécution de la tâche i, et
tf note le temps de fin de fabrication des scooteurs.
 L’objectif est de minimiser le temps de fabrication :
min z = tf − t0
Où t0 note la date de début de fabrication que l’on fixe à t0 =0.

 Contraintes
Formulation du problème et Représentation graphique
Typologie des contraintes ou antériorités des tâches
1. Les contraintes de localisation temporelle expriment la localisation d’une tâche dans
le temps :
- Une tâche ne peut commencer avant une telle date.

Ex: Traitement de surface après la finition de la pièce.

- Une tâche ne peut commencer après une telle date.

Ex: Respecter un délai de fabrication.

- La tâche doit être impérativement exécutée entre deux dates fixées.

Ex: Usiner la phase 30 après la phase 20 et avant la


phase 40.
Formulation du problème et Représentation graphique
Typologie des contraintes ou antériorités des tâches
2. Les contraintes de succession temporelle expriment les relations d’antériorité entre les
tâches : une telle tâche ne peut commencer avant la fin d’une autre.
Exemple : Emballer les pièces après le contrôle (pour éviter les rayures).

3. Les contraintes cumulatives concernent la prise en compte des ressources non stockables
(heures de travail ou d’équipement) et leur consommation par les différentes tâches.
Exemple: des heures de travail en personnel ou d’équipement dont on peut disposer au
cours d’une période et qui sont perdues si elles ne sont pas utilisées durant cette période.

4. Les contraintes disjonctives imposent la non réalisation simultanée de 2 tâches (Unicité


des ressources, Problème de sécurité, Manque de place)
Exemple : Utilisation d’un pont roulant pour des raisons de sécurité
Formulation du problème et Représentation graphique
Représentation graphique du problème
1- Construction du Réseau par la méthode des graphes partiels

A partir d ’un groupe de projet, il s ’agit de construire le réseau

1- Lister les différentes tâches du projet


2- Déterminer les tâches immédiatement antérieures ou qui contiennent des
contraintes d’antériorité
3 Construire les graphes partiels
4 Construire le réseau
Formulation du problème et Représentation graphique
Représentation graphique du problème
2- Construction du Réseau par la méthode des Antériorités

1- A partir du tableau des tâches et des antériorités, remplir la matrice des


Tâches
antériorités Tâche
précédentes
durée
A 3h
2- Construire les niveaux du réseau B A 6h
3- Construire le réseau C B 2h
D A 5h
E G, F 2h
F C, D 10 h
G B 3h

Exemple de matrice
Formulation du problème et Représentation graphique
Représentation graphique du problème

2- Construction du Réseau par la méthode des antériorités (Suite)

Tâches Tâches antérieures Durée


A 3h
B A 6h
C B 2h
D A 5h
E G–F 2h
F C–D 10h
G B 3h

17 Matrice d’enclenchement
Matrice des antériorités : autant de lignes et de
colonnes que de tâches recensées

A B C D E F G
A
B X
C X
D X
E X X
F X X
G X

On place une croix dans chaque case


correspondant à une antériorité
Elaboration du tableau des niveaux de sortie

A B C D E F G
A
B X
C X
D X
E X X
F X X
G X

Niveau de sortie 0 : on recherche la tâche


n’ayant pas d’antériorité
Elaboration du tableau des niveaux de sortie

A B C D E F G
X A
B X
C X
D X
E X X
F X X
G X

Niveau de sortie 0 : on recherche la tâche


n’ayant pas d’antériorité
Matrice des sorties

0 1 2 3 4
A

2
Niveau de sortie 1 : on répète le procédé
précédent en recherchant une ligne vide
d’antériorité
A B C D E F G
X A
X B X
C X
X D X
E X X
F X X
G X
Matrice des sorties

0 1 2 3 4
A B
D

2
Niveau de sortie 2 : on a maintenant les tâches
C et G qui n’ont plus d’antériorité

A B C D E F G
X A
X B X
X C X
X D X
E X X
F X X
X G X
Matrice des sorties

0 1 2 3 4
A B C
D G

2
Niveau de sortie 3 : on voit tout de suite que
seule, la tâche F est vide d’antériorité

A B C D E F G
X A
X B X
X C X
X D X
E X X
X F X X
X G X
Matrice des sorties

0 1 2 3 4
A B C F E
D G

2
Formulation du problème et Représentation graphique
Représentation graphique du problème

On peut construire le graphe associé au problème d’ordonnancement de la


manière suivante: 0 1 2 3 4
A B C F E
D G
Graphe potentiel-tâche
Tâche
Durée tâche
2 10 2
fp
6
3
0 10 2
dp
5
Formulation du problème et Représentation graphique

Représentation graphique du problème


Condition d’existence d’une solution
Avant de voir l’algorithme qui permet de résoudre le problème d’ordonnancement.
les contraintes temporelles peuvent venir de divers services et être incompatibles
entres elles.
Exemple: Tâche Durée Antériorités
supposons que nous ayons la situation suivante
1 d1 3

2 d2 1

3 d3 2

Il est clair qu’un tel problème va conduire à une impossibilité.

Le graphe contient un circuit (cycle avec tous les arcs dans le même sens)
dont la somme des longueurs des arcs est positive.
Formulation du problème et Représentation graphique

Représentation graphique du problème


Condition d’existence d’une solution

Ecrivons les contraintes correspondantes :

t1 + d1 ≤ t2
t2 + d2 ≤ t3
t3 + d3 ≤ t1

En sommant et en simplifiant, on obtient la condition suivante : d1 + d2 + d3 ≤ 0

On peut montrer le résultat suivant :

Lemme : Les contraintes temporelles sont compatibles entre elles si et seulement


si le graphe associé ne comporte aucun circuit de longueur (somme des longueurs
des arcs le constituant) strictement positive.
Introduction
1

Méthodes d’Ordonnancement par réseaux


2

Formulation du problème
3 et Représentation graphique

Calcul de l’ordonnancement
4
Calcul de l’ordonnancement
Ordonnancement au plus tôt
L’ordonnancement au plus tôt détermine les dates de début au plus tôt des
différentes tâches, notées ti, en partant du nœud de début du fabrication .
Tâche Début au plus tôt

1 0 9 11 13
2 5
3 9
4 11
0 0 20 30 35
5 13 5 11
6 11
7 9
8 12
9 12 16
9 16
10 20
11 30

Date de début Date de début Durée Tâche


au plus tôt = MAX au plus tôt + menant à la Tâche
d’une Tâche de la Tâche précédente concernée 7
1
Calcul de l’ordonnancement
Ordonnancement au plus tard
Si on retarde la date de début de certaines tâches, cela aura des répercussions
sur la date de fin de projet.
Par exemple, si on retarde la date de début de la tâche 11 , cela va directement
retarder la date de fin de de fabrication.
Calcul de l’ordonnancement
Ordonnancement au plus tard
L’ordonnancement au plus tard détermine les dates de début au plus tard des
différentes tâches, en partant de la dernière étape.

1- Affectation comme date de de début au plus tard, la durée totale du projet ( la


date de réalisation au plus tôt du projet) .
2- Effectuation d’un calcul en remontant le graphe de l’étape fin vers l’étape de
début.
3- Lorsque plusieurs tâches partent de la même tâche, nous prendrons comme date de
début au plus tard la plus petite des dates de début des tâches qui y ont leur
origine.

Date de début Date de début Durée de la tâche


au plus tard = MIN au plus tard - Commençant à
d’une Tâche de la tâche suivante la Tâche concernée
Calcul de l’ordonnancement
Date au
Ordonnancement au plus tard plus tôt
Date au
Tâc Début au Débout au
he plus tôt plus tard 9/9 13/17 plus tard
11/15
1 0 0
2 5 5
3 9 9
0/0 0/0 5/5 11/11 30/30 35/35
4 11 15
20/20
5 13 17
6 11 11
7 9 10
12/13
8 12 13
9/10 16/16
9 16 16
10 20 20
11 30 30

Date de début Date de début Durée de la tâche


au plus tard = MIN au plus tard - Commençant à
d’une Tâche de la tâche suivante la Tâche concernée
Calcul de l’ordonnancement
Chemin critique d’un réseau

Il existe deux sortes de tâches :


Les tâches critiques
- L’ensemble des tâches à surveiller en premier si l’on veut respecter le délai
minimum de réalisation du projet.
- Il ne peuvent pas être retardée sans affecter la date de fin de projet.

Le chemin critique
- Il correspond à la séquence des tâches critiques qui déterminent la durée totale
du projet.
- Ce chemin est continu depuis le début jusqu’à la fin du projet.
- Tout retard affectant une tâche du chemin critique est intégralement répercuté sur
la durée du projet et donc sa date de fin.

Remarque: il peut y avoir plusieurs chemins critiques.


Calcul de l’ordonnancement
Chemin critique d’un réseau
Date au
Exemple: plus tôt
Date au
plus tard
Calcul de l’ordonnancement
Calcul des marges

Pour toutes les autres tâches non critiques, on peut déterminer la marge d’une
tâche comme la différence entre son temps de début au plus tard et au plus tôt
Calcul de l’ordonnancement

Calcul des marges


« Marge totale »

- La marge totale représente le retard maximal qu’on pourra prendre dans la


réalisation d’une tâche sans retarder tous le projet.
Elle est égale à la différence entre sa date de début au plus ard et sa date de début
au plus tôt.

Marge Totale Tâche (n) = Fin au+Tard Tâche(n) – Fin au plus+Tôt Tâche(n)
= Début au +Tard Tâche(n) – Début au +Tôt Tâche(n)
Tâche M.T

Fin
Début Début Fin
au plus
au plus au plus au plus
tard
tôt tard Tôt
M.T
Calcul de l’ordonnancement
Calcul des marges
Notion de marge libre et de marge indépendante d’une tâche

« Marge libre »
La marge libre correspond à la plage de temps dans laquelle peut se déplacer
librement la tâche sans modifier aucune des dates de début au plus tôt des tâches
suivantes.
Marge libre Début au plus tôt _ Fin au plus tôt
d’une opération = de l’opération suivante de cette opération

Tâche t
Date Début
au plus
tôt
Tâche suivante
Date Fin
au plus
Tôt
M.L de t
Date Début
au plus
M.T de t tard
Calcul de l’ordonnancement
Calcul des marges « Marge libre »
Date au
Exemple:
plus tôt Date au plus
tard

i 4 5 7 8
Marge totale 4 4 1 1
Début au plus tôt du 13 20 12 16
suivant
Fin au plus tôt de la tâche 11 + 2 = 13 13 + 3 = 16 9+3 = 12 12 + 3 = 15

Marge libre 0 4 0 1
Calcul de l’ordonnancement
Calcul des marges « Marge libre »
L’utilisation de la marge libre d’une tâche non critique n’affecte pas la marge
totale des tâches non critiques.
Exemple:
Si on programme d’abord la tâche 5 en l’affectant au plus tôt, c’est-à-dire
en 13, la date de début au plus tard de 4 devient 11 et la tâche 4 n’a plus de
marge. Date au
0 4 4
plus tôt Date au plus
tard

0 0 0
0
0

1 1 0
Calcul de l’ordonnancement

Calcul des marges « Marge Indépendante »

La marge indépendante : peut être définie comme étant « la partie de la marge


que l’on peut utiliser sans affecter la marge des prédécesseurs et des successeurs.»

Si l’on considère que les prédécesseur de la tâche sont programmés au plus tard
(et non au plus tôt) et ses successeur au plus tôt, on définit la marge indépendante
comme :

Marge libre Début au plus tôt _ Fin au plus tard de


d’une opération = de l’opération suivante son prédécesseur
Calcul de l’ordonnancement
Calcul des marges

i 4 5 7 8
Marge totale 4 4 1 1
Début au plus tôt du de l’opération 13 20 12 16
suivante
Fin au plus tard du prédécesseur + (9 + 2) (15+ 2) (5 + 4) (10 + 3)
durée de la tâche +2 = 13 +3 = 20 +3 = 12 +3 = 16
Marge indépendante 0 0 0 0

Il est à remarquer que si le résultat obtenu est négatif, la marge indépendante


est considérée comme nulle, une marge ne pouvant jamais être négative