Vous êtes sur la page 1sur 20

Problèmes FlowShop

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 1


Ateliers à cheminement unique : Flowshop

 Cas de production continue (linéaire)

 Les produits subissent une même séquence d’opérations avec des temps
opératoires éventuellement différents

 Pas d’interruption dans le processus de transformation des matières entre


deux postes de travail consécutifs (sans stockage intermédiaire)

 Exemples : raffineries de pétrole, cimenteries, boissons

 La fabrication de petits produits comme les circuits micro-électroniques (où


la capacité de stockage entre les machines est illimitée)

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 2


Ateliers à cheminement unique : Flowshop

G1 G2 G3

M1

M2

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 3


Flowshop de permutation
Un flow-shop de permutation (régulier) est un flow-shop dont l’ordonnancement
conserve le même ordre des travaux (pièces) sur les machines

G1 G2 G3

M1

M2

M1 : G1, G2, G3
M2 : G1, G2, G3

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 4


Flowshop : F2|| Cmax

 n tâches Jj, j=1, …,n à exécuter sur deux machines M1 et M2

Cheminement unique : M1 puis M2

 aj et bj sont les durées de la tâche Jj, j=1, …,n sur les machines M1
et M2 respectivement

 Intuitivement

 Avoir des tâches exécutées le plus rapidement possible sur M1


pour pouvoir les exécuter sur M2 (M2 reste inactive le minimum
possible)  Règle SPT sur M1

 Sur M2, on essaie d’exécuter les tâches dans l’ordre LPT pour
que M2 n’attende pas trop que M1 lui fournisse des tâches

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 5


Flowshop : F2|| Cmax

• Méthode d’établissement d’une séquence d’opération pour


deux postes de travail consécutifs

• Permet de trouver manuellement une solution optimale, cad


une solution qui minimise le temps total de traitement

Machine 1 Machine 2

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 6


Flowshop : F2|| Cmax

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 7


Flowshop : F2|| Cmax

La complexité de l’algorithme de Johnson est de O (n log n)


Ordonnancement - O.Belkahla Driss 8
Flowshop : F2|| Cmax

Avantage de la méthode de Johnson :


– Minimise le temps total de travail

Hypothèses :

– Deux machines ou ateliers


– Ordre unique de visite des machines
– Les coûts de réglage sont indépendants de la séquence
– Pas de préemption
– Capacité unitaire
– Pas d'aspect aléatoire
– Première étape doit être terminée avant de débuter la
deuxième

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 9


Flowshop : F2|| Cmax

Exemple 1 :

pi,j Ji J1 J2 J3 J4 J5
Pi,1 6 4 4 8 2
Pi,2 8 5 1 4 3

Tracer le diagramme de GANTT de l’ordonnancement optimal


trouvé par Johnson

A = {J1, J2, J5} et B = {J3, J4}


Séquence optimale π* = (J5, J2, J1, J4, J3)

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 10


Flowshop : F2|| Cmax

Exemple 2:
j M1 M2
1 6 8
2 4 5
3 4 1
4 8 4

Tracer le diagramme de GANTT de l’ordonnancement optimal

A = {1,2} et B = {3, 4}
Séquence optimale π* = (2, 1, 4, 3)

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 11


Flowshop : F2|| Cmax
Algorithme de Johnson
• Exemple 3

Numéro de la tâche i 1 2 3 4 5

tiA 50 150 80 200 30


tiB 60 50 150 70 200
Rang

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 12


Flowshop : F2|| Cmax
Algorithme de Jonhson
• Étape 1 : chercher i dont tij (j est A ou B) est minimum
• Étape 2
– Si j = A, placer i à la première place disponible
– Si j = B, placer i à la dernière place disponible
• Étape 3 : supprimer i des tâches restant à programmer

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 13


Flowshop : F2|| Cmax

• Exemple 3
Numéro de 1 2 3 4 5
la tâche i
tiA 50 150 80 200 30
tiB 60 50 150 70 200
Rang 2 5 3 4 1

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 14


Flowshop : F2|| Cmax
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24 26 28 30 32 34 36 38 40 42 44 46 48 50 52 54 56 58

Étape 1 1 2 3 4
Commande 1
Étape 2 1 2 3 4 Commande 2
Étape
Commande 3
Commande 4

Temps mort Temps mort

Remarque : la règle de johnson n’est pas une condition suffisante


d’optimalité. Un ordonnancement peut être optimal sans vérifier la règle
de Johnson

Exemple : pi,j Ji J1 J2 J3 J4 J5
Pi,1 6 4 4 8 2
Pi,2 8 5 1 4 3

Séquence optimale par Johnson π* = (J5, J2, J1, J4, J3)


la séquence = (J2, J5, J1, J4, J3) est aussi optimale
Mais Johnson minimise la somme des temps morts sur la
Ordonnancement - O.Belkahla Driss 15
seconde machine
F3|| Cmax
Pour 3 machines, le seul critère régulier pour lequel il existe un résultat
spécifique est celui de la minimisation de la durée totale Cmax : c’est
l’ordo de permutation F3 | prmu | Cmax qui est optimal

Dans les 2 cas particuliers suivants :


Min pi1 ≥ Max pi2 ou Min pi3 ≥ Max pi2
la charge sur M2 est toujours plus faible que celle sur M1 ou M3
On peut étendre la règle de johnson car M2 est toujours dominé par
M1 ou M3

Solution : On définit deux machines fictives M’1 et M’2 sur lesquelles les
durées respectives d’un travail i sont : pi1’ = pi1+pi2 ; pi2’=pi2 + pi3 et on
applique la règle de Johnson à ce nouveau pb à 2 machines

Dans le cas général, le pb est NP-difficile  Fm | prmu | Cmax

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 16


F3|| Cmax

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 17


F3|| Cmax

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 18


Fm| prmu | Cmax
Il n’existe pas de méthodes exactes polynomiales.
 Méthodes arborescente (PSE de Ignall-Schrage)
 Programmation en variables entières
 Des heuristiques :

Exemple : Heuristique de Campbell, Dudek et Smith (CDS)


 A partir du pb à m machines, on génère m-1 pbs fictifs à 2 machines
 à l’étape 1, on ne considère que la 1ère et la dernière machine
- pour un travail i :
pi1 = pi1 , pi 2 = pim
1 1

 à l’étape 2, les 2 machines équivalentes sont respectivement constituées


des 2 premières et des 2 dernières machines sans tenir compte des
machines intermédiaires
pi1 = pi1 + pi 2 , pi 2 = pim + pim−1
2 2

 à l’étape l, on a les 2 machines équivalentes


l m
pil1 = ∑ pik , pil2 = ∑p ik ; l = 1,..m − 1
k =1 k = m −l +1
 pour chacun de ces pbs fictifs, déterminer la séquence optimale par la
règle de Johnson et conserver la meilleure solution parmi les m-1
Ordonnancement - O.Belkahla Driss 19
Fm| nowaiting | Cmax
Dans le secteur agroalimentaire, le stockage sur une machine n’est pas autorisé
une fois l’opération est terminée

Une tâche ne quitte une machine que si la suivante est libre  enchainement
sans attente
C’est un ordonnancement de permutation
Le pb consiste à minimiser le temps total d’usinage

Ce pb peut être exprimé sous la forme d’un pb de voyageur de commerce TSP


•Méthodes exactes : PLNE, branch and cut
•Méthodes heuristiques : recherche tabou

Ordonnancement - O.Belkahla Driss 20