Vous êtes sur la page 1sur 12

KỲ THI CHỌN HỌC SINH GIỎI QUỐC GIA THPT

ĐỀ THI THỬ
NĂM HỌC 2020 - 2021
Môn thi : TIẾNG PHÁP
(Đề thi có 08 trang)
Thời gian làm bài : 180 phút
A. COMPRÉHENSION ORALE
Vous allez entendre deux documents sonores.
Pour chaque document,
- vous aurez 2 minutes pour lire les questions, puis vous entendez trois fois l’enregistrement avec
une pause de 3 minutes entre les deux écoutes.
- après la troisième écoute, vous aurez encore 3 minutes pour compléter vos réponses.
Répondez aux questions en choisissant la bonne réponse
Exercice 1 :
1. Où l’année 2011 a – t – elle décrétée « année du métal » ?
a. Dans toute la France. b. À Vichy seulement.
c. Dans trois communes de l’Allier. d. À Paris
2. L’objectif est de parvenir à recycler :
a. 1,95 kg de métal par habitant. b. 2 kg de métal par habitant.
c. 1,15 kg de métal par habitant. d. 12 kg de métal par habitant.
3. Avant de mettre les boîtes dans le sac jeune, il faut :
a. les vider et les nettoyer. b. les écraser.
c. seulement bien les vider. d. seulement les nettoyer
4. L’acier provient :
a. à 15% du tri sélectif. b. à 30% du tri sélectif.
c. à 20% du tri sélectif. d. à 100% du tri sélectif
5. L’acier recyclé provient :
a. des boîtes de conserve et des cannettes. b. des boîtes de conserve.
c. des canettes. d. d’un pont
6. L’acier d’une canette est recyclable à :
a. 54%. b. 100%. c. 90%. d. 5%
7. L’acier des canettes est réutilisé pour fabriquer :
a. toutes sortes d’autres produits. b. Seulement d’autres canettes.
c. seulement des canettes et des boîtes. d. tout l’acier d’une voiture
8. Recycler le métal permet de :
a. faire plus de bénéfices. b. préserver les gaz à effet de serre.
c. préserver les ressources naturelles. d. développer l’industrie aciéreuse.
Exercice 2 :
9. Il s’agit d’une enquête réalisée par :
a. l’Observatoire du pain.
b. le CREDOC.
c. les professionnels de santé.
d. le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie

1
10. Quelle est l’information exacte ?
a. Presque 100% des Français consomment du pain. b. environ 90% des Français consomment du pain.
c. Près de 88% des Français consomment du pain. c. 100% des Français consomment du pain
11. La génération des 20 – 30 ans est appelée :
a. génération X. b. génération Y. c. génération Z. d. génération G
12. Les 20 – 30 ans :
a. préfèrent les plats cuisinés mais aiment les produits naturels.
b. préfèrent consacrer moins d’argent aux loisirs qu’à l’alimentation.
c. préfèrent consomment moins de pain.
d. préfèrent le fast-food
13. Les 20 – 30 ans :
a. mangent plus de fast-food que de sandwichs. b. mangent plus de sandwich que de fast-food.
c. mangent autant de sandwich que de fast-food. d. ne mangent pas de sandwich.
14. Cette génération mange :
a. moins de pain de mie. b. surtout des pains spéciaux.
c. peu de biscottes et de pain grillé. d. peu de pain frais
15. La part du pain consommé en sandwich est passée de :
a. 4,5 % à 7,1 % chez les enfants. b. 11, 3 % à 16,9 % chez les adolescents.
c. 6,4 % à 7,9 % chez les adultes. d. de 11,3% à 15,9% chez les âgés
16. La consommation du pain :
a. augmente avec l’âge. b. reste la même quel que soit l’âge.
c. diminue avec l’âge. d. augmente en quantité.

B. COMPRÉHENSION ÉCRITE
Texte 1 : Lisez le texte et répondez aux questions !
La musique à l’école, une partition ardue
[…] L’apprentissage du savoir-écouter
A quoi cela sert-il d’enseigner la musique à des jeunes qui baignent dedans ? Tel est en résumé le défi
des professeurs de musique au collège [...]. L’investissement des élèves dans ce domaine culturel est en
effet très fort, et ce depuis le boom musical des années 1960 et 1970, durant lesquelles les jeunes
générations ont vu se développer un ensemble de médias les ciblant expressément […]. Dans ce
contexte, l’objectif majeur de l’enseignement de la musique aujourd’hui consiste à redresser une
pratique plutôt qu’à l’encourager (comme dans le cas des arts plastiques) ou à empêcher son déclin
(comme pour la lecture) : il s’agit de modifier les habitudes d’écoute développées par les élèves,
souvent distantes des canons de la légitimité scolaire et culturelle, pour les orienter vers des schèmes
plus savants de perception et d’appréciation de la musique.
Cet apprentissage d’un savoir-écouter ne s’est imposé comme un objectif pour l’enseignement de la
musique que depuis les années 1970 […]. Désormais, les morceaux retenus doivent permettre aux
élèves de balayer la plus grande diversité de styles possible durant le cursus du collège, et notamment
ceux qui sont supposés leur être familiers. […]
Cela correspond également à une évolution - qui dépasse largement le cadre scolaire - de ce qu’être
cultivé en matière de musique veut socialement dire : les catégories sociales à forts capitaux culturels
2
tendent désormais à se distinguer davantage par des comportements relevant de l’éclectisme éclairé
(balayant des genres différents, tout en étant sélectifs) que par la connaissance des répertoires les plus
consacrés. Cette logique se retrouve dans les programmes, qui ont pour ambition de fournir aux élèves
les outils pour aborder tous les genres musicaux, tout en sachant distinguer dans le lot les morceaux "de
qualité", du point de vue de l’institution scolaire, de ceux qui présentent moins d’intérêt, toujours de ce
même point de vue.

Culture scolaire et cultures juvéniles


Or, du fait de la place réduite de cette discipline à l’école (elle est enseignée à raison d’une heure par
semaine en collège et est dotée des coefficients les plus faibles sur les bulletins scolaires), les
prescriptions émanant d’autres scènes sociales (les amis, les médias, la famille) ont de grandes chances
d’avoir beaucoup plus d’impact que celles portées par l’institution scolaire. D’autant plus que les élèves
peuvent avoir du mal à saisir la portée de cet enseignement. Chez ceux qui sont les plus en difficulté, le
fait d’étudier en classe un morceau de rap qui leur est familier peut ainsi leur laisser penser, si les
objectifs ne sont pas clairement explicités, qu’il s’agit simplement de "passer un bon moment", et non
de construire des savoirs sur la base de ce contenu musical.
[…] Pour les élèves des classes aisées, de par leurs sorties à des concerts de musique classique, leur
fréquentation du conservatoire ou encore leur environnement musical familial, la probabilité qu’ils
aient déjà une connaissance "pratique" des savoirs musicaux étudiés en cours peut en effet être source
d’une vision dévalorisante de l’éducation musicale scolaire. […]
Malgré ces difficultés, revenir à un enseignement basé sur un apprentissage traditionnel de l’histoire de
la musique et du solfège ne correspondrait en rien aux compétences culturelles socialement valorisées
aujourd’hui, aussi bien dans le cadre scolaire et universitaire que dans le monde du travail.

Florence Eloy (Maîtresse de conférence à l’université Paris 8 – Vincennes-Saint Denis et membre de l’équipe
Circeft – Escol), LES DOSSIERS d’Alternatives Économiques, hors série n°2 bis, décembre 2015

17. Cochez la réponse juste. Quel est le but de l’auteur de ce texte ?


A. Nous informer sur l’évolution de l’enseignement de la musique.
B. Analyser les problématiques liées à l’enseignement musical actuel.
C. Critiquer la manière dont la musique est enseignée à l’école.
18. Les jeunes générations sont peu sollicitées par les médias musicaux.
A. Vrai B. Faux
Justifiez  : …………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
19. En cours d’éducation musicale, les élèves découvrent de nombreux styles musicaux.
A. Vrai B. Faux
Justifiez  : …………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
20. Selon l’auteur, quel est l’objectif de ‘enseignement musical actuel ?
A. Faire apprendre aux élèves l’histoire de la musique.
B. Leur inculquer des savoir-faire techniques grâce au solfège.
3
C. Développer des capacités d’écoute et d’appréciation de musiques variées.
21. Que signifie l’expression « être familier à quelqu’un » ?
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
22. Selon l’auteur, comment les programmes se sont-ils adaptés à l’évolution sociale de la culture
musicale ?
A. Les programmes prévoient que les élèves sélectionnent eux-mêmes les morceaux étudiés en classe.
B. Les programmes développent la capacité d’écoute des élèves sur des morceaux issus d’un répertoire
musical classique.
C. Les programmes proposent des morceaux de tous genres sélectionnés en fonction de leur intérêt
musical.
23. La musique est considérée comme une matière accessoire dans les programmes du collège.
Justifiez  : …………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
24. L’école est le principal prescripteur de choix musicaux pour les jeunes.
Justifiez  : …………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
25. Reformulez avec vos propres mots la phrase suivante : « Les élèves peuvent avoir du mal à saisir la
porte de cet enseignement » (4ème paragraphe)
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
26. Les élèves favorisés connaissent plus facilement les « savoirs musicaux étudiés en cours ». Relevez
dans le texte deux raisons qui expliquent ce fait.
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………

Texte 2 : Complétez cet article à l’aide des mots de la liste (conjuguez les verbes au présent et
accordez les adjectifs si nécessaire)
rêver de, projection, exposition, galerie d’art, événement, enthousiaste, culturel, affluence, critiquer,
lumineux
Nuit blanche
Tout comme Montréal et Bruxelles, Paris a vécu une nouvelle Nuit Blanche. Cette manifestation
________________ (27) a connu, cette année aussi, une large ________________ (28) près d’un
million de personnes selon la Mairie de Paris.
Plus d’une centaine de (d’) ________________ (29) artistiques étaient programmés dans différents
quartiers et certaines ________________ (30) ont créé un effet de surprise chez les visiteurs dans leur
majorité peu familiers des ________________ (31) contemporain : ce fut le cas des ronds
________________ (32) dans la cour du Crédit Municipal.
Par contre, le bal populaire aux Halles a fait beaucoup d’heureux. À l’Entrepôt, on pouvait assister à
des ________________ (33) de courts-métrages de jeunes réalisateurs.

4
Pour ceux qui ________________ (34) avoir un rôle plus actif, la Cité Universitaire organisait des
ateliers gratuits de photo, infographie et autres, et les plus sportifs pouvaient prendre un bain de minuit
dans une eau colorée par des sports et sur fond musical.
On respirait partout une atmosphère festive, plus animée certes sur les lieux des concerts. Dans
l’ensemble, le public s’est montré ________________ (35), même si quelques personnes
________________ (36) le coût global de l’opération et mettent en doute son utilité.

C. CONNAISSANCE DE LA LANGUE
I. Dans chaque groupe de trois phrases ci-dessous, il manque un mot : c'est le même mot dans les
trois phrases. Trouvez ce mot. (Polysémie)
37. a. Je vous ai trouvé un autre miroir, plus grand. Je crois que vous y _______ mieux pour vous raser.
b. Au cours de mon stage, je me suis efforcé de ____ tous les aspects du problème qui m’était confié.
c. Marie marchait déjà depuis une heure quand elle ________ de gros nuages qui s’approchaient.
38. a. Aucune éducation ne transforme un être : elle l’____________.
b. Ne faites pas de bruit, vous allez ____________ mon fils.
c. « Il ne faut pas ____________ le chat qui dort », dit un proverbe français.
39. a. Je préfèrerais que vous veniez me _________ en voiture car j’ai une grosse valise.
b. Ne ____________ plus mes lunettes, je n’en ai plus besoin.
c. Notre chef est un homme de bon cœur, il _______ toujours à rendre heureux les gens qui travaillent avec l
40. a. Comme j’avais beaucoup de travail, je n’ai pas pu ____________ à la cérémonie.
b. Il fallait absolument une infirmière pour ____________ le médecin.
c. L’État doit ____________ les indigents qui se trouvent dans la situation délicate.
41. a. Ce médicament est en vente dans toutes les ____________ pharmacies.
b. J’ai pris un ____________ bain en rentrant chez moi.
c. Mon frère a pris une ____________ douche.

II. Trouver le synonyme des adjectifs soulignés :


42. Une sombre histoire, c’est une histoire _________.
 a. peu lumineuse  b. dramatique  c. sale  d. heureuse
43. Un appartement sombre, c’est un appartement _________.
 a. peu lumineux  b. dramatique  c. embrouillé  d. sale
44. Un geste petit, c’est un geste _________.
 a. de dimensions réduites  b. mesquin  c. peu important  d. d’amitié
45. Une fille chic, c’est une fille _________.
 a. élégante  b. méchante  c. gentille  d. maigre
46. Une chic fille, c’est une fille _________.
 a. gentille  b. élégante  c. méchante  d. curieuse

III. Voici une série d'informations données sous la forme d'une phrase conjuguée. Nominalisez-
les de manière à les transformer en titres d'article.
Exemple : Une galerie d'art recrute des personnes handicapées.
→ Recrutement de personnes handicapées par une galerie d'art.
5
47. La nature se venge.
…………………………………………………………………………………………………………
48. L'opinion publique pourrait se retourner.
…………………………………………………………………………………………………………
49. Shanghai s'éveille à l'Ouest.
…………………………………………………………………………………………………………
50. Quinze postes devraient être supprimés.
…………………………………………………………………………………………………………
51. Les Français retournent au cinéma.
…………………………………………………………………………………………………………
IV. Trouvez l’antonyme du mot souligné.
52. J’ai une douleur permanente dans l’épaule.
 a. constante  b. perpétuelle  c. passagère  d. périodique
53. Elle ne parle jamais de son succès, par modestie.
 a. orgueil  b. humilité  c. réserve  d. simplicité
54. Il a des gestes gauches.
 a. droits  b. adroits  c. embarrassés  d. opposés
55. Les choses changent progressivement.
 a. graduellement.  b. brutalement
 c. momentanément.  d. temporairement.
56. Dans la vitrine de cette parfumerie, il y a des flacons de parfum factices.
 a. imités.  b. décorés.  c. artificiels.  d. vrais
V. Mettez les verbes au temps qui convient (passé composé, imparfait ou plus-que-parfait).
Quand je (être) ___________ (57) petite, je (ne pas aimer) ___________ (58) quitter ma maison.
Pour moi, les vacances (rimer) ___________ (59) toujours avec ennui. Mes parents le (savoir)
___________ (60) et un jour, ils (vouloir ___________ (61), pour me faire plaisir, organiser quelque
chose de très spécial. Pendant un mois, ils (réfléchir) ___________ (62) à ce qui pourrait me faire
plaisir, et cet été - là, en 2000, nous (partir) ____________ (63) en Asie chez des amis que mes parents
(rencontrer) ___________ (64) en France, en 1999. Je (adorer) ____________ (65) ce voyage et
depuis, je ne (rester) ____________ (66) jamais chez moi pendant les vacances.

VI. Transformez les phrases soulignées par un participe présent ou un gérondif.


67. Florence s’est blessée à l’œil. Elle se maquillait.
….................................................................................................................................................................
68. Elle ne se sent pas très bien. Elle préfère rester à la maison.
…................................................................................................................................................................
69. Monsieur Barthez a quitté le terrain. Il salue le public.
…................................................................................................................................................................
70. Comme je n’ai pas reçu de réponse, je me permets de vous recontacter.
…................................................................................................................................................................
71. Notre ligne téléphonique est en dérangement, je vous envoie ce courrier.
…................................................................................................................................................................

6
VII. Transformez ces couples de phrases en une seule en utilisant les mots proposés : quoique,
pour que, parce que, de sorte que, pour.
72. Ma sœur voulait vaincre sa timidité, elle a trouvé une nouvelle activité.
……..............................................................................................................................................................
73. Le code de la route doit être appliqué strictement ; toutes les mesures seront prises.
……..............................................................................................................................................................
74. Sophie commence un régime, elle voudrait perdre quelques kilos.
……..............................................................................................................................................................
75. Le Fleuve Rouge a débordé de son lit, cette région est inondée.
…..................................................................................................................................................................
76. L’anglais est la première langue étrangère en France, 63% des Français ne peuvent pas le parler.
…...…………………………………………………………………………………………………...........

VIII. Mettez les phrases suivantes au passif ou à l'actif selon le cas.


77. Une lettre leur a été envoyée en urgence.
…...…………………………………………………………………………………………………...........
78. Dans les Alpes, un couple de skieurs a découvert sur la piste des billets de banque d'une valeur
totale de 3000 euros.
…...…………………………………………………………………………………………………...........
79. La mairie de Strasbourg a mis en place un numéro vert pour lutter contre les mauvaises odeurs.
…...…………………………………………………………………………………………………...........
80. Il a été accusé d'avoir menti.
.......…………………………………………………………………………………………………...........
81. On le connaissait à l'époque dans le monde entier.
...……………………………………………………………………………………………………...........
IX. Mettez les phrases suivantes au discours direct ou indirect.
82. À quoi cela sert-il ? On ne nous l’avait pas dit.
......................................................................................................................................................................
83. Que fait-il ? Je n’en avais aucune idée.
.......................................................................................................................................................................
84. L’enfant a crié qu’il s’était fait mal aux genoux.
........................................................................................................................................................................
85. Elle a vivement expliqué : « Ce n’est pas moi qui ai fait cela, et vous le savez très bien. »
........................................................................................................................................................................
86. Paul demande à son professeur à refaire son devoir.
........................................................................................................................................................................

D. EXPRESSION ÉCRITE
Sujet : « À l’adolescence, les enfants ne sont plus attachés à leurs parents. » Qu’est-ce que vous pensez
de cette affirmation ? (environ 250 mots)

7
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
----------------- FIN ----------------

8
KỲ THI CHỌN HỌC SINH GIỎI QUỐC GIA THPT
ĐÁP ÁN
NĂM HỌC 2020 - 2021
Môn thi : TIẾNG PHÁP
(Đề thi có 08 trang)
Thời gian làm bài : 180 phút

A. COMPRÉHENSION ORALE
Document 1 : (ABC Delf B1 – CO/Activité 9/I/P.13/C37/T13)
- Chantal, tu as lu « La lettre de l’environnement » de Vichy Val d’Allier ?
- Non, je n’ai pas eu le temps. Pourquoi ?
- La communauté d’agglomération décrète 2011, année du métal. Ils voudraient arriver à
augmenter le tonnage d’acier recyclé sur les trois communes. Passer de 1,95 kg à 2 kg par
habitant.
- Avec quoi ? Nos boîtes de conserve ?
- Et aussi les canettes. À ce propos, inutile, comme tu le fais, de nettoyer les boîtes avant de les
jeter dans le sac jeune. Il suffit de bien les vider. Tu savais que 20% des emballages en acier est
le matériau le plus recyclé au monde.
- C’est vrai. On dit qu’un canette, est recyclable à 100% à l’infini. Le métal ne perd jamais ses
qualités d’origine. Une canette peut redevenir une canette mais aussi un frigidaire, un pont, le
capot d’une voiture … D’ailleurs, d’après l’article, 54% de l’acier d’une voiutre neuve est ssu
dy recyclage. Et comme ils l’écrivent avec humour, en théorie, rien n’interdit de penser qu’une
partie de l’épée de Vercingétorix revit dans la Tour Eiffel…
- Mais recycler, c’est aussi préserver les ressources naturelles, non ?
- La « lettre de l’environnement » le rappelle. Comme elle précise que cela permet aussi de
diminuer l’énergie nécessaire à la fabrication d’un nouvel acier et de réduire l’émission de gaz à
effet de serre dans l’air.
- Alors, recyclons, recyclons … Tiens, passe-moi ta canette vide …
D’après Le lettre de l’environnement, juillet 2011, n°5
Vichy Val d’Allier, www.agglo-vichyvaldallier.fr
1C – 2B – 3C – 4C – 5A – 6B – 7A – 8C
Document 2 (ABC Delf B1 – CO/Activité 6/IV/P. 32/C52/T32)
L’observatoire du pain vient de présenter, le 13 décembre dernier, les derniers résultats du volet pain de
l’enquête du Credoc sur les comportements et la consommation alimentaire de Français en 2010.
Consommé par près de 98% des Français et recommandé par les professionnels de santé, le pain reste
un des piliers de notre modèle alimentaire. Lors de sa conférence, l’Observatoire du pain a mis l’accent
sur l’évolution des habitudes de consommation alimentaire des Français et plus particulièrement de
celles des 20 – 30 ans. Entre adolescence et âge adulte, cette génération a des pratiques nouvelles et
paradoxales. Elle préfère sacrifier son alimentation (8% du budget global des 25 – 35 ans) au profit des
loisirs. De même, elle préfère les plats cuisinés, tout en en restant très attachée à la qualité et à la
naturalité des produits. La génération des 20 – 30 ans, ou génération Y, s’est par ailleurs réapproprié le
pain en adaptant sa consommation à son mode de vie, de plus en plus nomade.
9
À l’occasion de la publication des résultats de l’enquête du Centre de recherche pour l’étude et
l’observation des conditions de vie, Pascale Hébel, Directrice consommation, souligne que les 20 – 30
ans mangent du pain, mais plus souvent sous forme de sandwich, préféré aux plats de fast-food.. On
observe toutefois une nette préférence de cette génération pour le pain frais, au détriment des biscotte,
jugé « produit vieillissant » ou du pain grillé industriel. Ils consomment aussi davantage de pain de mie
et moins de pains spéciaux.
Le sandwich – baguette contribue de manière croissante à la consommation de pain des Français. La
part du pain consommé en sandwich a en effet évolué entre 2007 et 2010 chez toutes les catégories de
consommateurs. Elle est ainsi passée, chez les enfants, de 4,5% à 6,1%, de 11,3 % à 15, 9 % chez les
adolescents et de 6,4% à 7,9 % chez les adultes. Globalement, plus on avance en âge, plus on
consomme de pain, mais sa part dans l’alimentation tend à diminuer. En 2010, 54% des enfants, 68%
des adolescents et 85% des adultes consommaient du pain au moins une fois par jour.
D’après www.observatoirdupain.fr et de http://actu.orange.fr/
1B – 2A – 3B – 4A – 5B – 6C – 7C – 8A

B. COMPRÉHENSION ÉCRITE
Texte 1 (100%B2- 60)
1B
2. F : Les jeunes générations ont vu se développer un ensemble de médias les ciblant expressément.
3. V : Les morceaux retenus doivent permettre aux élèves de balayer la plus grande diversité de styles
possibles.
4. C
5. Cela signifie que la personne est habituée à cette chose, qu’elle la connait bien. Dans le texte, les
élèves sont supposés connaître plusieurs styles musicaux, avoir l’habitude de les entendre. C’est la
même chose avec le morceau de rap qu’ils ont certainement déjà entendus plusieurs fois.
6. C
7. V : Elle est enseignée à raison d’une heure par semaine en collège et est dotée des coefficients les
plus faibles sur les bulletins scolaires
8. F : Les prescriptions émanant d’autres scènes sociales ont de grandes chances d’avoir beaucoup
plus d’impact que celles portées par l’institution scolaire.
9. Les élèves ne comprennent pas toujours les objectifs des cours d’éducation musicale.
10. Ils connaissent déjà les « savoirs musicaux étudiés en cours » de par leur environnement musical
familial, la pratique d’un instrument ou des sorties à des concerts.
Texte 2 : => 27. culturelle – 28. affluence – 29. événement – 30. expositions – 31. galeries d’arts – 32.
lumineux – 33. projections– 34. rêvent d’ – 35. enthousiaste – 36. Critiquent
C. CONNAISSANCE DE LA LANGUE
I. 37. Voir : a. voyez, b. voir , c. a vu
38. éveiller : a. éveille b. éveiller c. éveiller
39. chercher : a. chercher b. cherchez c. cherche
40. assister : a. assister b. assister c. assister
41. Bon : a. bonnes b. bon c. bonne
II. 42.  b. dramatique
10
43.  a. peu lumineux
44.  b. mesquin
45.  a. élégante
46.  a. gentille
III. 47. Vengeance de la nature.
48. Retournement possible de l'opinion publique.
49. Éveil de Shanghai à l'Ouest.
50. Suppression annoncée de quinze postes.
51. (Le) retour des Français au cinéma.
IV. 52. c. passagère
53.  a. orgueil
54.  b. adroits
55.  b. brutalement
56.  d. vrais
V. Mettez les verbes au temps qui convient (passé composé, imparfait ou plus-que-parfait).
Quand je (être) étais (57) petite, je ne (aimer) aimais (58) pas quitter ma maison. Pour moi, les
vacances (rimer) rimaient (59) toujours avec ennui. Mes parents le (savoir) savaient (60) et un jour, ils
(vouloir) ont voulu (61), pour me faire plaisir, organiser quelque chose de très spécial. Pendant un
mois, ils (réfléchir) ont réfléchi (62) à ce qui pourrait me faire plaisir, et cet été-là, en 2000, nous
(partir) sommes partis (63) en Asie chez des amis que mes parents (rencontrer) avaient rencontrés (64)
en France, en 1999. Je (adorer) ai adoré (65) ce voyage et depuis, je ne (rester) reste (66) jamais chez
moi pendant les vacances.

VI. Transformez les phrases soulignées par un participe présent ou un gérondif.


67. Florence s’est blessée à l’œil en se maquillant.
68. Ne se sentant pas très bien, Elle préfère rester à la maison.
69. Melle Barthez a quitté le terrain en saluant le public.
70. N’ayant pas reçu de réponse, je me permets de vous recontacter.
71. Notre ligne téléphonique étant en dérangement, je vous envoie ce courrier.

VII. Transformez ces couples de phrases en une seule en utilisant les mots proposés : quoique,
pour que, parce que, de sorte que, pour.
72. Pour vaincre sa timidité, ma sœur a trouvé une nouvelle activité.
73. Toutes les mesures seront prises pour que le code de la route soit appliqué strictement.
74. Sophie commence un régime parce qu’elle voudrait perdre quelques kilos.
75. Le Fleuve Rouge a débordé de son lit de sorte que cette région est inondée.
76. Quoique l’anglais soit la première langue étrangère en France, 63% des Français ne peuvent pas le parler.

VIII.
77. On leur a envoyé en urgence une lettre.
78. Des billets de banque d'une valeur totale de 3000 euros ont été découverts dans les Alpes par un
couple de skieurs.

11
79. Un numéro vert a été mise en place par la mairie de Strasbourg pour lutter contre les mauvaises odeurs.
80. On l’a accusé d'avoir menti.
81. Il était connu dans le monde entier à l’époque.

IX.
82. On ne nous avait pas dit à quoi cela servait.
83. Je n’avais aucune idée de ce qu’il faisait.
84. L’enfant a crié : « Je me suis fait mal aux genoux ».
85. Elle a vivement expliqué que ce n’était pas elle qui avait fait cela que nous le savions / et qu’ils le
savaient très bien.
86. Permettez-moi de refaire mon devoir. (Puis-je refaire..., Est-ce que je peux refaire...

12