Vous êtes sur la page 1sur 3

:

I
JIrrO SY RAiTO I}IALAGASY
DIRNCTION GNNNNALE
Pour affichage et large diffusion

pour
Note : TOUTES DIRECTIONS
Objet : Barèmes sur la Couverture Sanitaire
Réf : DG/CMS|N"|U7|2}IA

Antananarivo, le
.1 4 oci 2Û14
*.r-

Les nouveaux barèmes sur la couverture sanitaire des agents de la JI.RA.MA.eI de leurs ayants
droits sont régis par la présente note.

Article I : CONCEPT

n
tio
Dans le cadre de I'instauration de l'équité dans les soins dispensés aux agents ainsi qu'à leurs
ayants droits et pour une maîtrise des coûts, le CMS est l'entité unique qui gère les systèmes

ua
existants en matière de Couverture Sanitaire à la JI.RA.MA.
Tout acte médical externe doit avoir l'autorisation préalabie du CMS pour pouvoir être objet de
remboursement par la Société.
al
Ev

Article 2 : CONSULTATION
- 2.1. - Consultation pendant les heures d'ouverlure des CMS: prestation fournie par les
CMS
F

2.2. - Consultation d'urgence en dehors des heures d'ouverture des CMS :


PD

o le tarif d'une consultation de jour est 5 000 Ar


c le tarif d'une consultation de nuit est 10 000Ar
o les médicaments d'urgence achetés sont remboursés à 100 % du coût
rt

total
pe

o les tarif's d'injection sont :


pour f intramusculaire, le sous cutané : 1 000 Ar
Ex

o pour l'intraveineuse, intra rectale : 1 500 Ar


Une contre-visite clu malade est obligaloire auprès du CMS dès le l" jour ouvrable.
A cet efl'et, le malade doit se munir de I'orctronnance et des factures
comespondantes.
2.3. -Consultation spécialisée strictement sur autorisation des CMS ;

r 'l'arif Spécialiste : 20 000 Ar


o Tarif Profèsseur Agrégé : 25 000.,\r
e Médicaments : fournis par les CMli

Articlc 3 : HOSPITALISATION
3.1. - La participation cle la JI.RA.MA. pour la chambre est plafbnnée à 16000 r\r par
jour
3.2. - Pour les autres prestations :

Médicaments, consultation et frais d'anesthésie, examens complémentaires, soins, autres


opérations, intervention chirurgicale, y compris le matériel d'ostéosynthèse, dialyse, séjour
en réanimation, en soins intensifs, en unité d'urgence et déchoquage,

Le remboursement des frais est plafonné à 2 000 000 Ariary (Deux millions Ariary).

Dans tous les cas, I'entrée à la Polyclinique d'Ilafy, à la Clinique et Matemité d'Anosibe
ou autres cliniques privées sises à Antananarivo avec lesquelles la JLRA.MA. n'a pas
établi de contrat de convention, nécessite I'autorisation préalable du Médecin Chef en cas
de contrainte médicale.
3.3. - Pour les acoouchements normaux sans complication, les actes d'anesthésie péri-
durale ainsi que les kits correspondants ne sont pas remboursés.

ATticIe 4 : KINESITHERAPIE, REEDUCATION ET INFILTRATION ARTICULAIRE

n
4.1. - Le remboursement de I'acte en kinésithérapie et en rééducation est plafonné à

tio
7 000 Ariary (Sept mille Ariary) par séance et ne dépassera pas les vingt (20)
séances par an.

ua
4.2. - Le remboursement d'un acte d'infiltration est de 20 000 Ar (Vingt mille Ariary)

Article5:@
al
5.1. - Radiographie standard et ECG: fournies par le CMS, mais remboursées à 100 %
Ev

en cas d'impossibilité de foumiture des prestations par le CMS


5.2. -Echographie standard: fournie par CMS Siège et plafonnée à 20 000 Ariary pour
les CN{S régionaux
F

5.3. - Autres imageries: mammographie, échographie cardiaque, scintigraphie,


PD

coloscopie partielle : plafonnées à 70 000 Ariary (Soixante dix mille Ariary)


5.4.- Echographie Doppler Cardiaque et Epreuve d'efTort, Coloscopie totale :80 o du coût
de f intervention
rt

5.5. -- Scanner : 80 o du coût de l'intervention mais le remboursement est plafonné à


pe

240 000 Ariary (Deux cent quarante mille Ariary) par incidence
5.6. - IRM, Angiographie cardiaque, cérébrale ne sont pas prises en charge ni remboulsées
Ex

par la société.

Article 6 : EXAMENS BIOLOGIOUES


6.1. - Pour les examens extemes, il d'avoir une lettre de prise en charge
est obligatoire
établie par les CMS pour être remboursé, et la participation de la société est
plafonnée à 100 000 Ariary (cent mille Ariary) par unité cl'analyse.

Article 7: PENTISTERIE
7.I. - Les prestations sont foumies par CMS. En cas d'inexistence de dentisterie au'Centre,
ou de convention dentaire, e'est le médecin du CMS ou le médecin conventionné
qui examine le patient et donne l'autorisation de se faire soigner chez le dentiste
externe. Le remboursement sur le coût du traitement est de 25 000 Ar (Vingt cinq
mille Ariary) par aî, p'àr patient. l

Le coût de détartrage, des prothèses n'est pas rembortrsé.

&
Article 8 : LUNETTERIE
8.1. - Pour les agents : le remboursement se fait une fois par an pour I'achat de verres et de
monture, selon l'ancienneté de I'agent au sein de la JI.RA.MA. :

o moins de 10 ans d'ancienneté 50 000 Ar


a de 10 à 14 ans d'ancienneté 60 000 Ar
o de 15 a 19 ans d'ancienneté 70 000 Ar
a de 20 ans et plus d'ancienneté 100 000 Ar

8.2. - Pour les membres de la famille : le remboursement de l'achat de lunettes et de


monture est plafonné à 50 000 Ar tous les deux ans.

Articte 9 : PRINCIPE DE REMBOURSEMENT


9.1. - Tout remboursement de frais médicaux doit avoir I'aval du Médecin Traitant du
CMS ou du Médecin Conventionné, et doit se faire sur la base de présentation des

n
pièces j ustificatives.

tio
9.2. - Les pièces justificatives sont limitées à celles établies par les prestataires dans le
territoire de Madagascar, et visées par le médecin du CMS JI.RA.MA. ou par le

9.3. - ua
médecin conventionné du sous-groupement ou 4u secteur
Le remboursement d'un acte médical se fera sur la base d'une seule fàcture originale
al
payée par l'agent, relative à cette prestation rnédicale. Tout remboursement de
Ev

facture d'une seule prestation médicale n'est pas cumulable, quelque soit ie rnotif.
9.4. - Le Service de la Comptabilité paie uniquement sur la base de la facture originale et
en aucun cas sur la base d'un rappel, d'une copie de facture, d'une confirmation de
F

commande ou d'un devis.


PD

Il appartient à tous les Responsablesde chaque Direction de veiller à la bonne application de la


présente note. Toute violation des dispositions sus énumérées ou falsification de documents de
remboursement est passible de sanction sévère, nonobstant le recours à toute autre voie de dloit.
rt
pe

'\,r .'vçrrus' *$#,0


Toutes règlementations antérieures et contradictoires à la présente sont nulles et non avenues.
WIy!,Lffi
Ex

-
..l.-;Â-t",Siis.u
ûirÂteuv Général

Pour information :

DGAA
DGAO
DGAE