Vous êtes sur la page 1sur 16

Eurocodes pour les

Structures en Acier
Elaboration d'une
Approche Trans-nationale
Formation: Eurocode 3

Module 4 : Dimensionnement des éléments

Cours 9 : Voilement local et Classification des


Sections
Résumé:
 Les profilés de construction peuvent être considérés comme être constitué d’un ensemble de parois
distinctes.
 Des parois peuvent être internes (par ex. les âmes de poutres ouvertes ou les semelles de caissons) et
d'autres sont en console (par ex. les semelles des profils ouverts et les ailes des cornières).
 Lorsqu'elles sont sollicitées en compression ces parois peuvent se voiler localement.
 Le voilement local au sein de la section transversale peut limiter la capacité de résistance aux
sollicitations du profil en l'empêchant d'atteindre sa limite d’élasticité.
 La ruine prématurée (provoquée par les effets du voilement local) peut être évitée en limitant le
rapport largeur/épaisseur - ou élancement - des parois individuelles au sein de la section transversale.
 Ceci constitue la base de l'approche par classification des sections transversales.
 L'EC3 définit quatre classes de section transversale. La classe à laquelle appartient une section
transversale particulière dépend de l'élancement de chaque élément et de la distribution des
contraintes de compression.

Pré-requis:
 Une connaissance pratique de la théorie du flambement d'Euler.
 L'idée de rapport de contrainte limite sur la limite d’élasticité opposée à la limite d’élasticité seule.

Notes destinées aux Formateurs:


Ce support représente un cours de 30 minutes.
Le formateur peut intercaler un exercice de formation dans le déroulement de la session (calcul
d'élancement réduit d’une paroi)
Le formateur peut appliquer une évaluation sommaire à l'issue de la session, en demandant aux étudiants
de confirmer les limites d’élancement de l'EC3 pour les profils laminés à chaud de Classe 2.

SSEDTA
Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

Objectifs:

 expliquer que la ruine de sections peut survenir en raison du voilement par compression de paroi au
sein de la section.
 opérer une distinction entre paroi interne et paroi en console.
 démontrer que l'élancement de paroi et les conditions de maintien des bords conditionnent le
comportement de voilement local.
 représenter graphiquement la relation existant entre le rapport de la contrainte de compression ultime
sur la limite d’élasticité et l'élancement réduit de paroi.
 expliquer (par rapport à la graphique ci-dessus) la signification des différentes classifications des
sections.
 retrouver le résultat de l'EC3 Tableau 5.1 pour les profilés laminés à chaud.
 utiliser la méthode de classification des sections pour choisir les sections appropriées.
 décrire l'approche par largeur efficace pour les sections de Classe 4.

Références:
 Eurocode 3: Calcul des structures en acier Partie 1.1 Règles générales et règles pour les bâtiments.
· ESDEP: Cours 7.2 et 7.3
· The Behaviour and Design of Steel Structures, Chapitre 4- Local buckling of thin plate elements,
N S Trahair et M A Bradford, E & FN Spon Second revised edition 1994

Table des matières:


1. Introduction
2. Classification
3. Comportement des éléments de plats comprimées
4. Approche de calcul par la largeur efficace des sections de Classe 4
5. Conclusion récapitulative

Dimensionnement des éléments 2


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

1. Introduction
Les profilés de construction, qu'ils soient laminés ou soudés, peuvent être considérés comme
être constitués d’un ensemble des parois distinctes, dont certaines sont internes (par ex. les
âmes de poutres ouvertes ou les semelles de caissons) et d'autres sont en console (par ex. les
semelles des profils ouverts et les ailes des cornières) - cf figure 1. Comme les parois des
profilés de construction sont relativement minces comparées à leur largeur, lorsqu'elles sont
sollicitées en compression (par suite de l'application de charges axiales sur la totalité de la
section et/ou par suite de flexion) elles peuvent se voiler localement. La disposition d'une
paroi quelconque de la section transversale au voilement peut limiter la capacité de résistance
aux charges axiales, ou la résistance à la flexion de la section, en l'empêchant d'atteindre sa
limite élasticité. On peut éviter une ruine prématurée provoquée par les effets du voilement
local en limitant le rapport largeur/épaisseur des parois individuelles au sein de la section
transversale. Ceci constitue la base de l'approche par classification des sections transversales.

En console
Interne
En console Interne

Interne
Âme Âme Interne
Âme

Semelle Semelle Semelle


(a) Profilé en I laminé (b) Profil creux (c) Profil en caisson soudé

Figure 1: Parois internes et parois en saillie

2. Classification
L'EC3 définit quatre classes de section transversale. La classe à laquelle appartient une 5.3.2 (1)
section transversale particulière dépend de l'élancement de chaque élément (défini par un
rapport largeur / épaisseur) et de la distribution des contraintes de compression, uniforme ou
linéaire. Les classes sont définies en termes d'exigences de comportement pour la résistance
aux moments fléchissants:
Les sections transversales de Classe 1 sont celles qui peuvent former une rotule plastique
possédant la capacité de rotation exigée pour l'analyse plastique.
Les sections transversales de Classe 2 sont celles qui, bien qu'elles soient capables de
développer un moment plastique, ont une capacité de rotation limitée et ne conviennent donc
pas pour les structures calculées par analyse plastique.
Les sections transversales de Classe 3 sont celles où la contrainte calculée dans la fibre
comprimée extrême peut atteindre la limite élasticité mais où le voilement local empêche le
développement du moment résistant plastique.
Les sections transversales de Classe 4 sont celles où le voilement local limite le moment
résistant (ou la résistance à la compression pour les éléments sous charges normales). Une
prise en compte explicite des effets du voilement local est nécessaire.

Le Tableau 1 résume les classes en fonction du comportement, du moment de résistance et de


la capacité de rotation.

Dimensionnement des éléments 3


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

Modèle de Mom.de résistance Capacité de rotation Classe


comportement
Moment M Suffisante
Moment plastique Mpl
sur section brute
M pl
Voilement
fy
1
local 1
 rot
pl 
 1
pl
Moment M
Moment plastique Mpl Limitée
sur section brute
Mpl fy 1
Voilement
local 2


1
pl

Moment M
Moment élastique Néant
Mpl
sur section brute
Mpl
Mel fy
1
Voilement
local
3


 1
pl
Moment
Moment plastique sur M Néant
section efficace Mpl
Mpl
Mel fy
1 4
Voilement
local

pl
 1

Mel moment de résistance élastique de la section transversale


Mpl moment de résistance plastique de la section transversale
M moment appliqué
 rotation (courbure) de la section
pl rotation (courbure) de la section exigée pour générer une distribution plastique totale des
contraintes dans la section transversale

Tableau 1: Classifications des sections transversales en fonction du moment


résistant et de la capacité de rotation

Dimensionnement des éléments 4


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

3. Comportement des éléments plats comprimés


Une plaque (paroi) plane rectangulaire mince soumise à des efforts de compression exercés
sur ses petits côtés a une contrainte de voilement critique élastique ( scr ) donnée par:
2
k  2 E  t 
 cr   
121   2  b  (1)

ks représente le coefficient de voilement de la plaque qui prend en compte les conditions
d'appui aux bords, la distribution des contraintes et le coefficient d'aspect de la plaque - cf
figure 2a.
= coefficient de Poisson 3.2.5 (1)
E = module de Young 3.2.5 (1)
La contrainte de voilement critique élastique ( scr ) est donc inversement proportionnelle à
2 2
(b/t) qui est l’analogue à l’élancement (L/i) pour le flambement des poteaux.
Les profils de construction ouverts comprennent un certain nombre de parois qui sont libres le
long d'un bord longitudinal (cf figure 2b) et tendent à être très longues par rapport à leur
largeur. La déformation de voilement pour ces parois est illustrée dans la figure 2c. La relation
entre le coefficient d’aspect et le coefficient de voilement pour une paroi en console longue et
mince de ce type est illustrée dans la figure 2d, d'où il ressort clairement que le coefficient de
voilement tend vers une valeur limite de 0,425 au fur et à mesure que l’élancement de la paroi
augmente.
Pour qu'une section soit classifiée en classe 3 ou mieux, la contrainte de voilement critique
élastique (scr ) doit être supérieure à la contrainte élastique f y . Selon l'expression (1) (en
substituant  = 0.3 et en réorganisant) cela est le cas si:
b/t < 0,92 k  E/f y 
0,5

(2)
Cette expression est générale car l'effet du gradient de contraintes, les conditions aux limites
et l’élancement sont tous compris dans le coefficient de voilement k s. Le Tableau 2 donne des
valeurs du coefficient de voilement k s pour des valeurs d'élancement élevés de parois internes
et en console sous diverses distributions de contraintes élastiques.

Dimensionnement des éléments 5


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

L
t

(a) (b)
b
Appuis simples sur
les quatre côtés Coefficient de voilement k
5
b
4
Bord à appui simple
b L Libre
3 Exact
2
k = 0,425+(b/L)

2 Trahair et
Bradford
L (c)
1
0.425
Bord libre 0
1 2 3 4 5
(d) Coefficient d'aspect L/b

Figure 2: Comportement des plaques comprimées

1  1
2 2 1 2

I II III

 contrainte maximale de compression (positive)

Dimensionnement des éléments 6


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

y2 / 1 +1 1 > y> 0 0 0 > y -1


Cas I 4,0 8,02 7,81 7,81+6,29yy
Paroi interne 1,05 + y
Cas II 0,43 0,57-0,21yy 0,57 0,57-0,21yy 0,85
Paroi en console
Cas III 0,43 0,578 1,70 1,7-5yy 23,8
Paroi en console y

Tableau 2: Coefficient de voilement ks en fonction de la


distribution des contraintes

Le comportement élastique-plastique d'une paroi parfaitement plate soumis à une compression


uniforme peut être utilement représenté par un diagramme charge ultime normalisée-
élancement réduit où la charge ultime normalisée, Np , et l'élancement réduit de paroi,  p ,
sont donnés par:

N p = ult / fy (3)

 p  f y /  cr 
0, 5
(4)
2
En substituant l’expression (1) pour scr dans (4), et en remplaçant fy par 235/e (pour que
l'expression puisse être utilisée pour une nuance d'acier quelconque) l'élancement réduit de
paroi, lp, peut être exprimé sous la forme:
0,.5
  5.3.5(3)
 fy  b/t
 p   
   (5)
  cr   28,.4 k 
  
où b représente la largeur appropriée pour le type de paroi et le type de section transversale.
La Figure 3 montre la relation qui existe entre Np et  p . Pour un élancement réduit de paroi
inférieur à unité, la charge ultime normalisée est égale à l’unité, ce qui signifie que la paroi
peut développer sa charge d'écrasement. Pour des valeurs de  p supérieures, Np diminue au
fur et à mesure que l'élancement de paroi augmente, la contrainte limite soutenue étant
limitée à la contrainte de voilement critique élastique, scr.

Dimensionnement des éléments 7


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

 ult
Np = fy Classe 3
Classe 2
Classe 1
1 Contrainte de voilement d'Euler

0,5 0,6 0,9 1,0  p

Figure 3: Représentation adimensionnelle de la contrainte de


voilement élastique-plastique d’une paroi parfaitement plate

Exercice d'application – Retrouver l'expression pour l'élancement


réduit de paroi

 p  f y /  cr 
0,5
 Soit

 Tracer la relation de N p en fonction de  p


 En prenant le coefficient   235 / f y  0,5 (pour introduire l’influence de la limite
d’élasticité de l’acier), utiliser l'expression (1)
2
k  2 E  t 
 cr    pour obtenir l'expression (5)
121   2  b 

Les parois des profils ne sont pas parfaitement planes, et l'acier n'est pas élastique- 5.2.1.4 (7)
parfaitement plastique (il subit un écrouissage). Ces facteurs, combinés avec la capacité des
plaques de supporter des charges au-delà du niveau provoquant le voilement élastique
(comportement post-voilement), exigent que l'on minore les valeurs  p afin de retarder
l'apparition du voilement local jusqu'à ce que la nécessaire distribution des contraintes dans la
section - plastification au niveau de la fibre extrême ou distribution plastique sur la section
entière- ait été atteinte. L'EC3 utilise les élancements réduits de parois suivants comme
limites pour les classifications:
Classe 1 :  p < 0,5
Classe 2 :  p < 0,6 ESDEP
Classe 3 :a)  p < 0,9 pour les parois sous gradient de contraintes; et
b)  p < 0,74 pour les éléments totalement comprimés.

En substituant les valeurs appropriées de k s et la valeur appropriée de  p pour chaque classe 5.3.2 (3)
dans l'expression (5), on peut calculer les rapports largeur/épaisseur b/t (et hauteur/épaisseur
Tableau

Dimensionnement des éléments 8


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

d/t) limites. 5.3.1

Le tableau 3 donne les valeurs limites pour un profil laminé comprimé ou fléchi selon l'axe de
forte inertie. Les profils reconstitués soudés sont traités de façon similaire mais les limites
largeur/épaisseur b/t et hauteur/épaisseur d/t sont réduites en raison des effets plus
défavorables de contraintes résiduelles (dues au soudage) plus importantes par rapport à celles
dans les profils laminés.

tf c

tw
d

Profil laminé

Elément Classe 1 Classe 2 Classe 3

Semelle c / tf = 10 c / tf = 11 c / tf = 15

Âme d / tw = 33 d / tw = 38 d / tw = 42


comprimée

Âme fléchie d / tw = 72 d / tw = 83 d / tw = 124

Tableau 3: Rapports d'élancement maximum pour les parois d'un


profil laminé comprimées et fléchies (voir Tableau 5.3.1)
5.3.2 (8)
Les tableaux 4 à 7 sont des extraits de l'EC3 donnant des proportions limites pour les parois
comprimées de classe 1 à 3. Lorsque l'une quelconque des parois comprimées d'une section 5.3.4(6)
ne satisfait pas la limite de la classe 3, la totalité de la section est classifiée en classe 4
(communément appelée "section élancée"), et il convient de prendre en compte le voilement
local dans le calcul en utilisant une section transversale efficace.

4. Approche du dimensionnement par largeur efficace des


sections de la Classe 4
Les sections transversales comportant des parois de classe 4 peuvent être remplacées par une 5.3.5 (2)
section transversale efficace prise égale à la section brute diminuée des “trous” où le
voilement peut se produire, puis calculées de façon similaire aux sections de classe 3 au
moyen d'une résistance de section transversale élastique limitée par l’atteinte de la limite
d’élasticité aux fibres extrêmes. On peut calculer les largeurs efficaces des éléments
comprimés au moyen d'un coefficient de réduction r qui dépend de l'élancement réduit de 5.3.5 (3)
parois  p (qui dépend à son tour des conditions limites de la parois et de la distribution des

Dimensionnement des éléments 9


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

contraintes par application du coefficient de voilement k s) de la façon suivante:

 p
 
   0,22 
 (6)
 p  
2

Tableaux
On peut alors appliquer le coefficient de réduction r à une parois interne ou en console 5.3.2 et
comme indiqué dans les Tableaux 8 et 9. 5.3.3
La Figure 4 montre des exemples de sections transversales efficaces pour des parois
comprimées ou fléchies. Remarquer que l'axe neutre de la section transversale efficace peut
se déplacer par rapport à celui de la section transversale brute. Pour une paroi fléchie, cela est Fig. 5.3.1
pris en compte lors du calcul des caractéristiques de section de la section efficace. Pour une
paroi soumise à un effort normale, le déplacement de l'axe neutre produit un moment qu'il
convient de prendre en compte dans le calcul de l'élément.

Evaluation sommaire: Retrouver partiellement les expressions des


élancements limites de parois de Classe 2 de l'EC3 Tableau 5.3.1
pour des profils laminés comprimés et fléchis
 La Figure 3 utilise  p < 0,6 comme l’élancement réduit de paroi pour les profils laminés de
classe 2.
 En substituant les valeurs appropriées de k s dans l'expression (5), utiliser  p pour
déterminer les rapports limites largeur/épaisseur b/t pour une semelle.
 Faire de même pour les rapports d/t w d’une âme comprimée.
 Classifier la section de l'exercice xxxx (ceci fait référeence à l'un des exercices de calcul
globaux ).

6. Conclusion récapitulative
 Les profilés de construction peuvent être considérés comme être constitués d’un
ensemble de parois distinctes.
 Des parois peuvent être internes (par ex. les âmes de poutres ouvertes ou les semelles de
caissons) et d'autres sont en console (par ex. les semelles des profils ouverts et les ailes
des cornières).
 Lorsqu'elles sont chargées en compression ces parois peuvent se voiler localement.
 Le voilement local au sein de la section transversale peut limiter la capacité de résistance
aux sollicitations du profil en l'empêchant d'atteindre sa limite élasticité.
 La ruine prématurée (provoquée par les effets du voilement local) peut être évitée en
limitant le rapport largeur/épaisseur - ou élancement - des parois individuelles au sein de
la section transversale.
 Ceci constitue la base de l'approche par classification des sections transversales
 L'EC3 définit quatre classes de section transversale. La classe à laquelle appartient une
section transversale particulière dépend de l'élancement de chaque parois et de la
distribution des contraintes de compression.

Dimensionnement des éléments 10


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

a.Âmes: (parois internes perpendiculaires à l'axe de flexion)


tf

tw tw tw d tw h
Axe de d d
Flexion

d = h-3t (t = t f = t w)

Classe Âme fléchie Âme comprimée Âme en flexion composée

Distribution des + fy + fy + fy
contraintes dans
d
la paroi d d d h
h h
(compression
positive)
fy fy fy -
- -
Quand 
_  d/t w 
_
1 d/t w < d/t w <_ 33 
Quand 
d/t w _

Quand 
d/t w 
_
2 _ 83 
d/t w < _ 38
d/t w <
Quand 
d/t w 
_

+ fy + fy +fy
Distribution des
contraintes dans d/2
la paroi h d h d h
(compression d/2
positive)
fy - +  fy -
Quand 
d/t w _
3 d/t w
_  _ 42 
d/t w <
Quand _
d/t w _ )


fy 235 275 355


 235 / f
y
 1 0,92 0,81

Tableau 4: Rapports largeur-épaisseur maximaux


pour les parois comprimées (EC3 Tableau 5.3.1 (feuille 1))

Dimensionnement des éléments 11


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

b. Parois internes de semelles (parois internes parallèles à l'axe de flexion)

b tf tf tf b
b tf
axe de
flexion

Classe Type Section fléchie Section comprimée

Distribution des contraintes + fy + fy


dans la paroi et sur la - -
hauteur de la section
(compression
positive)

- + - +
Profils creux laminés (b - 3t f )/ t f 
_ (b - 3t f)/ t f _ *
1 Autres b / tf _ b / tf 
_
2 Profils creux laminés (b - 3t f )/ t f _ (b - 3t f )/ tf  *
_
Autres b/tf 
_ b / tf 
_
Distribution des contraintes + fy + fy
dans la paroi et sur la - -
hauteur de la section fy
(compression
positive)

- + - +
Profils creux laminés (b - 3t f )/ t f _ (b - 3t f)/ t f 
_ *
3
Autres b / tf _ b / tf _
fy 235 275 335
 235/ f y
 1 0,92 0,81
* Pour une section transversale comprimée sans flexion les classifications 1,2,3 sont inapplicables
et donc la limite d’élancement est la même dans chaque cas, c.a.d. ceux de la Classe 3.

Tableau 5: Rapports largeur-épaisseur maximaux


pour les parois comprimées (EC3 Tableau 5.3.1 (feuille 2))

Dimensionnement des éléments 12


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

c. Parois de semelles: En console


c
c c

tf tf tf c
tf

Profils laminés Profils soudés

Classe Type de section Paroi comprimée Paroi en flexion composée


Bord Bord
comprimé tendu
+ c c
Répartition des contraintes
- + +
dans l'élément c - -
(compression positive) c c


Laminé c/t f _
<  _ 
c/t f < 
c/t f _
<
1  
c/t f _<  _ 9e
c/t f <  
Soudé c/t f _
<
 


Laminé _ 
c/t f < c/t f _ 
<  _ 11
c/t f <
 
2
Soudé _ 
c/t f < _ 
c/t f < _ 10
c/t f < 
  

Répartition des contraintes + + +


dans l'élément - - -
c c c
(compression positive)

Laminé _ 
c/t f < _ 23 k 
c/t f < Pour k cf figure 2d
3
_ 
c/t f < _ 23 k 
c/t f < et tableau 8
Soudé
fy 235 275 355
 = 235/ f y
 1 0,92 0,81

Tableau 6: Rapports largeur-épaisseur maximaux


pour les parois comprimées (EC3 Tableau 5.3.1 (feuille 3))

Dimensionnement des éléments 13


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

Tableau 7: Rapports largeur-épaisseur maximaux


pour les parois comprimées (EC3 Tableau 5.3.1 (feuille 4))

Distribution des contraintes Largeur efficace beff


(compression positive)

beff 1    0:
1
2 beff =  c

bt bc
  0:
1
beff  bc  c / (1   )
2
beff

   2 /1 1 0 -1 1    1
Coef. de voilement k 0,43 0,57 0,85 0,57  0,21  0,07 2

beff
1    0:
1
2
beff =  c
c

beff
  0:
1
beff  bc  c / (1   )
2

bc bt
   2 /1 1 1  0 0 0    1 -1
Coefficient de 0,578
0,43 1,70 1,7  5  17,1 2 23,8
Voilement k    0,34

Dimensionnement des éléments 14


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

Tableau 8: Largeurs efficaces des parois comprimées en console (EC3


Tableau 5.3.3)

Distribution des contraintes Largeur efficace b eff


(compression positive)

 = 1:
1 2
b = b - 3t
beff =  b
be1 = 0,5 b eff
b e1 be2
b e2 = 0,5 b eff
b
1 > _ 0 :
1
2 b = b - 3t
beff =  b
2beff
b e1 =
b e1 b e2 5- 
b e2 = beff - be1
b

bc bt  < 0:
1
b = b - 3t
2
beff =  bc =  b / (1 -  )
b e1 = 0,4b eff
b e2 = 0,6b eff
b e1 be2

b
 =  2 /1 1 1> > 0 0 0 > > -1 -1 - 1 > > - 2
Coefficient de 8,2
voilement 4,0 7,81 7,81- 6,92 + 9,78 2 23,9 5,98 (1 - )2
1,05 + 
k

16
Alternativement, pour 1
_ _ - 1: k =

[(1 + ) 0,112(1 -  )2 ]0,5 + (1 +  )
2
+

Illustré pour une section creuse RHS (profil creux rectangulaire).


Pour d'autres profils b = d pour les âmes
b= b pour les parois internes de semelles (sauf RHS)

Dimensionnement des éléments 15


Eurocodes pour les Structures en Acier –Elaboration d'une Approche Trans-Nationale
Dimensionnement des éléments
Classification des Sections

Tableau 9: Largeurs efficaces des parois comprimées (EC3 Tableau 5.3.2))


Axe centroïde de la Axe centoïde de la
section brute section efficace

Axe centroïde de la
section brute
eN

Zones non efficaces

Section transversale brute


(a) Sections Classe 4: sections efficaces -effort normale (compression)

eM
Zone non efficace
Axe centroïde Axe centroïde de
la section efficace

Zone non efficace


eM

Axe centroïde
Axe centroïde de
la section efficace

Section transversale brute


(b) Sections Classe 4 :sections effiaces- moment fléchissant

Figure 4: Sections transversales efficaces de classe 4 comprimées et fléchies

Dimensionnement des éléments 16