Vous êtes sur la page 1sur 3

Chap1: Introduction à la résolution de problèmes et à la programmation

Introduction à la résolution de problèmes et à la programmation


[I] Introduction
Quelles sont les applications informatiques qu’on a vues ?
TT pour saisir un texte; Mozilla pour naviguer sur internet ; Netsupport pour contrôler le réseau
Toutes ces applications sont des solutions pour résoudre des problèmes donnés.
Comment va-t-on rédiger une solution au problème posé ?
Comment va-t-on traduire la solution trouvée à l’ordinateur ?
Quel langage choisir pour cette traduction ?

[II] Etapes de résolution d’un problème


Activité 1:
Soit le problème posé par un enseignant qui nous propose de lui fournir un programme que lui permet d'entrer les notes
NoteCont (note du devoir de contrôle) et NoteSynt (note du devoir de synthèse) et affiche la moyenne trimestrielle d'un
élève. La formule de calcul est la suivante :
Moyenne = (NoteCont + 2 * NoteSynt) / 3

Il existe deux approches (analyse descendante et analyse ascendante)


On va appliquer dans notre cours, l’approche descendante qui commence par le résultat et il descende peu à peu vers les
actions élémentaires nécessaires.
Quelles sont les étapes à suivre par l'informaticien pour arriver à la solution d'un problème?
[II.1] Première étape : Spécification du problème
Revenons au problème de l’activité :
Le but du problème est d’afficher à l’écran la moyenne un élève en une matière. Cette moyenne est calculée par la
formule suivante Moyenne = (NoteCont + 2 * NoteSynt) / 3.
Les notes du devoir de contrôle et du devoir de synthèse sont des données que fournira l’enseignant pour chaque élève
dont il veut calculer la moyenne.
Ainsi le problème est devenu suffisamment explicite, en plus les formulations de calcul ont été évoquées explicitement
dans cette étape.
[II.2] Deuxième étape : Analyse du problème
Résultat = écrire (Moyenne)
Moyenne  (NoteCont+2* NoteSynt)/3
NoteCont = donnée { NoteCont est une donnée que l’utilisateur doit fournir au programme}
NoteSynt = donnée
[II.3] Troisième étape : Elaboration d’un Algorithme
Définition C'est une suite structurée, ordonnée et finie d'actions ou d'instructions pour résoudre un problème.
Nous allons réécrire dans un ordre logique d’exécution toutes les actions et les définitions citée dans la spécification :
0) Début Calcul
1) Lire (NoteCont) {saisir un note ; on donne un nom à ce note. C’est un endroit permet de garder la note.donc cette
notation signifie que le programme demande à l’utilisateur de saisir un nombre qu’il mettra dans la case mémoire
NoteCont }
2) Lire (NoteSynt)
3) Moyenne (Notecont + 2 * NoteSynt)/3

Cours Informatique : 2 TI Page 1 / 3


Chap1: Introduction à la résolution de problèmes et à la programmation

4) Ecrire (Moyenne)
5) Fin Calcul
Remarque : Tout algorithme commence par Début <Nom algorithme> et finie par Fin <Nom algorithme>
[III] Programmation
Une fois l’algorithme accompli, il reste à le rendre compréhensible par la machine. Car L'ordinateur est une machine
électronique et ne manipule que des informations écrites en des chiffres binaires.
[III.1] Définitions
Langage de programmation : langage informatique composé d’une série d’instructions pouvant être traitées,
interprétées et exécutées par un ordinateur. Ces instructions se composent de caractères, de symboles, et de règles
permettant de les assembler.
Exemples de quelques langages de programmation
Langage Origine du nom Application/Remarques
ADA Augusta ADA Byron (Lady Lovelace) Dérivé du Pascal, développé par le Département de la Défense américain.
Beginners All-Purpose Symbolic Instruction Langage de programmation de haut niveau, très populaire. Souvent utilisé par les
BASIC
Code programmeurs débutants.
C'est une version améliorée du langage de
Langage de programmation structuré et compilé, très largement employé car ses programmes
C programmation B du Bell Laboratory, créé en
peuvent facilement se transférer d'un type d'ordinateur à un autre.
1972
Langage de programmation proche de l'anglais, particulièrement attaché à la structure des
COBOL COmmon Business-Oriented Language
données. Très employé, surtout en gestion.
Destiné tout d'abord aux scientifiques et aux ingénieurs, ce langage compilé de haut niveau est
FORTRAN FORmula TRANslation maintenant universel. Il est à l'origine de plusieurs concepts tels que : variables, instructions
conditionnelles et compilation séparée de sous-programmes.
Langage compilé et structuré, dérivé d'ALGOL. Il ajoute des types de données et des structures
Blaise PASCAL, mathématicien et inventeur de
Pascal tout en simplifiant la syntaxe. Comme le langage C, c'est un langage de développement
la première machine à calculer
standard pour les micro-ordinateurs.

[III.2] L’interprétation et La compilation:


Les langages interprétés
sont des langages décodés et exécutés Programme
Algorithme
instruction par instruction lors de Source

l’exécution du programme, à l’aide d’un


programme appelé interpréteur.
Interprétation Exécution

Les langages compilés


sont des langages où toutes les instructions sont Programme Programme
Algorithme
traduites en code objet avant d’être exécutées. Source Exécutable
Cette conversion s’effectue au moyen d’un
compilateur.

Compilation Exécution

Remarque :
Un programme compilé est plus rapide en exécution qu’un programme interprété
[III.3] Exécution et tests
Un programme fait ce qu’on lui a fourni et non ce qu’on pense lui avoir fourni. Pour cela tester tout programme écrit
est primordial pour corriger les erreurs.

Cours Informatique : 2 TI Page 2 / 3


Chap1: Introduction à la résolution de problèmes et à la programmation

[III.4] Structure d’un programme en Turbo Pascal


Program <nom du programme>; { L’en-tête}
USES WINCRT
Les déclarations (constantes, types, variables, les procédures, les fonctions …).
BEGIN
{Le corps de programme : les instructions.}
END.

NB : Chaque déclaration ou instruction est suivie d’un point virgule ( ;).

PROGRAM Calcul;
USES WINCRT ;
VAR
NoteCont, NoteSynt, Moyenne : REAL;
BEGIN
Readln(NoteCont);
Readln(NoteSynt);
Moyenne := (NoteCont + NoteSynt*2)/3;
Writeln (Moyenne);
END.
-- F I N

Exercices d’applications:
EXERCICE 1 :
Ecrire un programme BENEFICE qui calcule le bénéfice de vente d’un produit donné.

EXERCICE 2 :
Un automobiliste part avec un réservoir plein et un compteur marquant F kilomètres. A la fin de la journée, il lui a
fallu L litres pour remplir de nouveau le réservoir. Le marqueur marque S kilomètres.
Ecrire un programme CONSOMMATION qui lit les valeurs F, L et S puis affiche le taux de consommation au cent
kilomètres de la voiture.

EXERCICE 3 :
Ecrire un programme CONVERSION qui convertit une distance mesurée en Km en son équivalent en miles marins.
1Km=1,852 miles marins

-- F I N

Cours Informatique : 2 TI Page 3 / 3