Vous êtes sur la page 1sur 6

1

Les masques de sous-réseau de longueur variable (Variable


Length Subnet Mask (VLSM))
Dans tous les exemples précédents de la division d'un réseau en sous-réseaux, notez que
le même masque de sous-réseau a été appliqué pour tous les sous-réseaux. Cela signifie que
chaque sous-réseau a le même nombre d'adresses d'hôte disponibles. Vous pouvez parfois en
avoir besoin mais, dans la plupart des cas, le fait d'avoir le même masque de sous-réseau pour
tous les sous-réseaux aboutit à un gaspillage de l'espace d'adressage. Par exemple (voir solution
en bas), dans un réseau d’adresse 199.2.7.0/24 de la classe C divisé en cinq sous réseaux et dont
le premier et le deuxième sous réseau contiennent 30 machines chacun, le troisième et le
quatrième sous réseaux contiennent 10 machines chacun et le cinquième sous réseau contient 4
machines. En effet, ce réseau de classe C est divisé en cinq sous-réseaux de taille égale ;
cependant, chaque sous-réseau n'a pas utilisé toutes les adresses machines disponibles, ce qui a
entraîné un gaspillage de l'espace d'adressage.
Solution de cet exemple :
Pour avoir 5 adresses sous réseaux nous avons besoin de 3 bits donc le nouveau masque
est /27 ~ 255.255.255.224. Ce masque fixe nous permettra d’adresser 30 machines par sous
réseaux.
Adresses Sous Réseaux (SR):
1er SR : 199.2.7.0/27 (qui contient 30 machines)
2ème SR : 199.2.7.32/27 (qui contient 30 machines)
3ème SR : 199.2.7.64/27 (qui contient 10 machines avec un gaspillage de 20
machines)
4ème SR : 199.2.7.96/27 (qui contient 10 machines avec un gaspillage de 20
machines)
5ème SR : 199.2.7.128/27 (qui contient 4 machines avec un gaspillage de 26
machines)
6ème SR : 199.2.7.160/27 (adresse sous réseau non utilisée)
7ème SR : 199.2.7.192/27 (adresse sous réseau non utilisée)
8ème SR : 199.2.7.224/27 (adresse sous réseau non utilisée)

Pour résoudre de ce problème nous avons besoin d’utiliser un adressage avec un masque
variable (VLSM en anglais) qui changera avec le nombre de machines par sous réseau. En effet,
les masques de sous-réseau de longueur variable (VLSM) vous permettent d'utiliser différents
masques pour chaque sous-réseau, ce qui optimise l'utilisation de l'espace d'adressage.
Avant d’établir un plan d’adressage VLSM, nous allons nous entrainer à diviser une
adresse réseau de la classe A ou B ou C en adresses sous réseaux et par la suite nous diviserons
de nouveau une de ces adresses sous réseaux en adresses sous réseaux (c’est à dire nous
calculons des adresses SR d’une adresse SR d’une classe par défaut A ou B ou C). Autrement

Pr. M. RZIZA
2

dit, nous allons passer d’un masque par exemple /16 vers un masque /21 (32 SR) et par la suite
vers un masque /27 (64 sous réseaux par adresse SR). Voir schéma suivant :

Exercice 1 :
Soit l’adresse 160.0.0.0/16 pour adresser 32 sous réseaux et par la suite diviser une de
ces dernières adresses en 64 adresses sous réseaux.
Solution :
Pour avoir 32 sous réseaux nous avons besoin de 5 bits, donc les adresses sous réseaux sont :

1er SR : 160.0.0.0/21
2ème SR : 160.0.8.0/21
3ème SR : 160.0.16.0/21
4ème SR : 160.0.24.0/21

.
.
.
.
SR 31 : 160.0.240.0/21
SR32 : 160.0.248.0/21

Pour la suite supposons que nous diviserons en sous réseaux la première et la 11ème
adresse SR en 64 adresses sous réseaux.
En effet, nous avons besoin de 6 bits donc le nouveau masque sera :

Pr. M. RZIZA
3

/21+6 = /27 ~ 255.255.255.224


Les adresses sous réseaux de l’adresse 160.0.0.0/21 sont :
1er SR : 160.0.0.0/27
2ème SR : 160.0.0.32/27
3ème SR : 160.0.0.64/27
4ème SR : 160.0.0.96/27

.
.
nème SR : 160.0.0.224/27
(n+1)ème SR : 160.0.1.0/27

.
.
SR 63 : 160.0.7.192/27
SR34 : 160.0.7.224/27

Le réseau suivant en appliquant la notion de pas est : 160.0.8.0. Cette dernière est
l’adresse suivante de l’adresse 160.0.0.0/21. C’est pour cette raison la dernière adresse SR est
160.0.7.224 celle qui précède 160.0.8.0

Nous allons appliquer le même principe pour diviser l’adresse SR 160.0.80.0/21.


Avant de donner les adresses SR, il faut d’abord calculer l’adresse suivante de cette adresse en
utilisant la notion de pas. Et par la suite citer toutes les adesses comprisent entre ces deux
adresses pour définir la prmière et la derniere adresse.
Solution :
L’adresse qui suit l’adresse SR11 160.0.80.0/21 est SR12 160.0.88.0/21
Donc, les adresses sous réseaux de l’adresse 160.0.80.0/21 sont :
1er SR : 160.0.80.0/27
2ème SR : 160.0.80.32/27
3ème SR : 160.0.80.64/27
4ème SR : 160.0.80.96/27

Pr. M. RZIZA
4

.
.
nème SR : 160.0.80.224/27
(n+1)ème SR : 160.0.81.0/27

.
.
SR 63 : 160.0.87.192/27
SR34 : 160.0.87.224/27
Adressage VLSM
Soit l’adresse IP 200.0.0.0/24 de la classe C pour adresser 6 sous réseaux voir le schéma
suivant :

Etablir un plan d’adressage en respectant le nombre de machines par sous réseau.


Solution :
En effet, si ne faisons la division de l’adresse 200.0.0.0/24 en respectant le nombre de
réseaux cela implique de réserver 3 bits pour avoir 6 adresses sous réseaux. Donc le nouveau
masque est /27. Ce dernier permet d’avoir 30 machines par sous réseau. Donc, ce plan
d’adressage n’est pas valide car nous avons besoin de 100 machines pour le sous réseau Res1.
Et si nous procédons par une division par le nombre de machines cela implique de
réserver 1 bit pour la partie sous réseau et 7 bits pour la partie machine pour avoir 100 machines.
Avec cette solution, nous pouvons avoir au maximum que deux adresses sous réseaux or nous
avons besoin de 6 adresses SR.

Pr. M. RZIZA
5

L’adressage IP en utilisant un masque fixe ne permet pas d’établir un plan d’adressage


pour cet exemple. La solution est d’utiliser un adressage avec un masque variable (VLSM).
La technique est comme suit :
Il faut commencer par réserver une adresse sous réseau pour le réseau dont le nombre de
machines est le plus élevé (Res1). En effet, pour avoir 100 machines nous avons besoin de 7
bits pour la partie machine et 1 bit pour la partie SR. Donc le nouveau masque sera /25.
200.0.0. X 0 0 0 0 0 0 0
si X =0 donc l’adresse est 200.0.0.0/25 et si X = 1 donc l’adresse est 200.0.0.128
Admettons que l’adresse du SR Res1 est 200.0.0.0/25
Il reste l’adresse 200.0.0.128/25 à diviser pour avoir les autres adresses SR.
NB. Pour la suite de la solution, nous allons présenter que l’octet 4 de l’adresse IP car nous
sommes dans la classe C donc les 3 premiers octets à gauche ne changeront pas (200.0.0.X) .
128/25 en binaire est 1 0 0 0 0 0 0 0 à diviser pour le reste :
Le réseau dont le nombre de machines est le plus grand est Res4 (60 machines).
Pour avoir 60 machines nous avons besoin de 6 bits pour la partie machines donc le masque
sera /26. Cela signifie qu’il faut réserver 1 bit de plus pour la partie SR (il faut garder le 1 bit à
1).
1 x 0 0 0 0 0 0 si x = 0 l’adresse (4ème octet) sera 128/26 et si x=1 l’adresse sera 192/26(4ème
octet) .
Admettons que l’adresse 200.0.0.128/26 sera réservée pour le Res4 cela implique qu’il faut
diviser l’adresse 200.0.0.192/26 pour les autres adresses SR.
De la même façon, nous allons réserver l’adresse IP :
200.0.0.192/27 pour Res5 (30 machines)
200.0.0.224/28 pour Res6 (14 machines)
200.0.0.240/29 pour Res2 (2 machines)
200.0.0.248/29 pour Res3 (2 machines)

NB. Pour passer d’un masque à un masque plus grand, utiliser la méthode que nous avons
exposé en haut (la partie de division des adresses SR)

Pr. M. RZIZA
6

Exercice 2
Etablir un plan d’adressage pour le schéma suivant en utilisant l’adresse IP 200.0.0.0/24

Solution :
Nous pouvons avoir plusieurs solutions, voici un exemple :
Res1 : 200.0.0.128/25
Res2 : 200.0.0.96/30
Res3 : 200.0.0.100/30
Res4 : 200.0.0.0/27
Res5 : 200.0.0.32/27
Res6 : 200.0.0.64/28

Pr. M. RZIZA