Vous êtes sur la page 1sur 6

BUSINESS PLAN : COMMENT CONSTRUIRE SON PLAN DE FINANCEMENT ?

Publié le 18/02/2016 dans la catégorie Construire la partie financière du business plan et


mis à jour le 16/03/2018

Le plan de financement est un tableau composant la partie financière de votre business


plan. Il doit recenser de nombreuses informations. Voici une fiche qui vous apprendra ce
qu’est un plan de financement et comment le construire. Nous vous dévoilerons les points
importants à vérifier dans ce tableau et vous fournirons un exemple de plan de
financement en fin d’article.

Qu’est-ce qu’un plan de financement ?

Le plan de financement est un tableau financier du business plan permettant de mettre en


avant l’équilibre financier de votre projet. Il récapitule l’ensemble des besoins financiers
générés par votre projet et les rapproche de leur mode de financement.

Il est établi au titre de quatre périodes : au démarrage de l’activité (« période initiale »), à


l’issue de la 1ère, de la 2ème année et de la 3ème année d’activité.

C’est le tableau qui est le plus étudié par les établissements de crédit dans les procédures
d’octroi de prêts bancaires.
 

Que retrouve-t-on dans le plan de financement de son business plan ?

Le plan de financement de votre business plan étudie les flux que votre activité va générer
et consiste à soustraire des encaissements avec des décaissements, peu importe la nature
des ressources (produits ou passifs) ou celle des besoins (charges ou actifs). L’idée ici est
d’analyser votre projet en termes de flux.

Les besoins du plan de financement

Les besoins de votre plan de financement sont constitués par toutes les sommes qui seront
décaissées par votre entreprise. Il s’agira notamment des immobilisations, des
remboursements d’emprunt, des remboursements de comptes courants d’associés, des
distributions de dividendes et de la variation d’un indicateur que nous définissons ci-dessous
: le besoin en fonds de roulement.

Les ressources du plan de financement

A l’inverse, les ressources représentent les sommes que vous allez encaisser au sens large
du terme. Sont considérées comme les principales ressources d’un plan de financement de
business plan : les déblocages d’emprunts, les apports en comptes courants, les apports en
capital et la capacité d’autofinancement (indicateur également défini ci-dessous).

Remplir son plan de financement


Pour construire votre plan de financement, vous aurez besoin de certains éléments
recensés dans la check-list de préparation de votre business plan ; et notamment de celles
figurant dans les onglets « investissements » et « financements ». Chaque année, il vous
suffira d’indiquer les nouveaux investissements ainsi que les nouveaux financements (sauf
pour la période n°1 qui doit reprendre les mêmes éléments que la période initiale mais avec
un élément chiffré supplémentaire). Mais cela ne suffit pas, il vous faudra effectuer des
calculs intermédiaires :

 La capacité d’autofinancement (CAF)

La capacité d’autofinancement est l’indicateur permettant de déterminer le flux potentiel de


trésorerie que va générer votre entreprise dans le cadre de son activité, c’est-à-dire toutes
activités confondues (exploitation, financier et exceptionnel). Elle se calcule à partir du
compte de résultat de votre business plan, à l’aide de la formule suivante :

CAF = résultat net + dotations aux amortissements – subventions d’investissements virées au


compte de résultat

A noter : pour la période initiale, aucune CAF n’est générée puisque l’activité n’a pas encore
démarré. Le montant figurant sur la ligne « CAF » est donc nul. La CAF inclut les intérêts
d’emprunts, c’est pour cela que seule la fraction correspondant à l’amortissement du capital
doit figurer dans la rubrique « décaissements » du plan de financement.

 Le besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement – BFR – permet de chiffrer le besoin financier résultant du


décalage dans le temps entre le moment où vous recevez de l’argent et le moment où vous
en décaissez.

BFR = créances clients + stocks – dettes fournisseurs

A noter : pour la première initiale, c’est le BFR global qui doit être indiqué. Pour les 1ère,
2ème et 3ème période, c’est sa variation par rapport à la période précédente qui doit être
renseignée.

Il vous suffira enfin de déterminer votre solde de trésorerie en soustrayant des ressources
l’ensemble des besoins que vous avez identifiés :

Solde de trésorerie =ressources – besoins

Quels sont les points à vérifier dans son plan de financement ?

Avant toute chose, le solde de trésorerie de votre plan de financement doit


nécessairement être positif. A défaut, vous donnerez un mauvais signal à votre lecteur :
vous commencerez votre activité en subissant déjà des découverts bancaires…
Ensuite, le plan de financement vous permettra de vérifier certains équilibres financiers et
de calculer certains ratios de la même nature :

 Les équilibres financiers du plan de financement

Ce sont les mêmes que ceux que vous allez pouvoir vérifier dans votre bilan (nous les
rappelons brièvement ici) : votre fonds de roulement net global devra nécessairement être
positif et il viendra financer une partie de votre besoin en fonds de roulement. L’excédent
formera votre trésorerie nette.

Par ailleurs, vos investissements à long terme (immobilisations corporelles, incorporelles et


financières) devront être financés par des ressources ayant le même horizon (le long terme)
soit : des apports en capital, des apports en comptes courants bloqués et des souscriptions
d’emprunts.

 Les ratios financiers du plan de financement

– la capacité d’endettement : capitaux propres – endettement net

Cet indicateur vous donnera le montant théorique à votre disposition pour vous endetter.

– la capacité de remboursement : endettement net / capacité d’autofinancement

Elle permet d’indiquer en combien d’années de CAF vous allez rembourser vos prêts. En
pratique, le résultat doit être inférieur à 5.

– le taux d’endettement : endettement net / capitaux propres

Il met en évidence le poids de l’endettement par rapport aux capitaux propres de votre


entreprise et donne donc une indication sur sa solvabilité.

Exemple de plan de financement à mettre dans un business plan


Vous avez besoin d'un financement professionnel ? Nous vous accompagnons dans le
montage de votre dossier, la recherche et l'obtention de votre financement : Demander un
financement professionnel

Les autres tableaux du business plan

Le plan de financement est généralement le tableau financier établi en 2ème position dans
votre business plan, après le compte de résultat et avant le bilan et le tableau de trésorerie.
D’autres tableaux pourront également figurer en annexe de la partie financière.

Sur le même thème : comment réussir la partie financière de son business plan ?
 

Thibaut Clermont - Le guide du business

Site d'informations et de conseils sur tous les sujets liés au business plan proposé par FCIC, réseau de
médias online sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise.

Poster le message
 

Vous aimerez peut-être aussi