Vous êtes sur la page 1sur 8

Réf.

: TBA1250

Les différents types de


Date de publication :
01 décembre 2012 fondations

Cet article est issu de : Construction et travaux publics | Techniques du bâtiment :


l'enveloppe du bâtiment

Pour toute question :


Service Relation clientèle
Techniques de l’Ingénieur
Immeuble Pleyad 1 Document téléchargé le : 25/11/2020
39, boulevard Ornano
93288 Saint-Denis Cedex Pour le compte : 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100

Par mail :
infos.clients@teching.com
Par téléphone :
00 33 (0)1 53 35 20 20 © Techniques de l'Ingénieur | tous droits réservés
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100

Les différents types de fondations

I – Les fondations superficielles par semelles ......................................... TBA1250 - 2


II – Les fondations par radier ..................................................................... — 3
A. Définition.............................................................................................. — 3
B. Les différents radiers........................................................................... — 3
1. Radier nervuré .................................................................................. — 3
2. Radier-dalle ....................................................................................... — 3
3. Radier formant cuvelage.................................................................. — 3
III – Fondations profondes et semi-profondes.......................................... — 3
A. Justification des fondations profondes............................................. — 3
B. Types de fondations profondes ......................................................... — 2
1. Fondations ponctuelles .................................................................... — 3
2. Fondations linéaires ......................................................................... — 3
3. Autres types, classés comme fondations spéciales ...................... — 3
C. Classification des fondations profondes ........................................... — 4
1. Classification des fondations profondes selon le DTU 13.2.......... — 4
2. Classification des fondations profondes selon le mode
de fonctionnement (selon Terzaghi) ................................................... — 4
IV – Les normes ........................................................................................... — 4
Parution : décembre 2012 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100

es fondations sont des éléments essentiels d'une construction. Ce sont


L elles qui assurent la stabilité du bâtiment mais aussi la pérennité de la
superstructure.
Les fondations sont des éléments essentiels d'une construction. Ce sont elles
qui assurent la stabilité du bâtiment mais aussi la pérennité de la
superstructure.
On trouve principalement deux types de fondation :
– les fondations superficielles ;
– les fondations profondes.

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


est strictement interdite. – © Editions T.I.
TBA1250 - 1

tiwekacontentpdf_tba1250 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100

LES DIFFÉRENTS TYPES DE FONDATIONS

I - LES FONDATIONS SUPERFICIELLES PAR SEMELLES On distingue (cf. Fig. 1) :


– les semelles filantes, généralement de largeur B modeste
La fondation superficielle est, par définition, une fondation qui (au plus quelques mètres) et de grande longueur L (L / B >
repose sur le sol ou qui n’y est que faiblement encastrée. Les 10 pour fixer les idées) ;
charges qu’elle transmet ne sollicitent que les couches super- – les semelles isolées, dont les dimensions en plan B et L sont
ficielles et peu profondes. Les fondations profondes (pieux et toutes deux au plus de quelques mètres ; cette catégorie inclut
barrettes) reportent, elles, les charges tant dans les couches les semelles carrées (B / L = 1) et les semelles circulaires (de
profondes que dans les couches superficielles qu’elles diamètre B ) ;
traversent. – les radiers ou dallages, de dimensions B et L importantes ;
cette catégorie inclut les radiers généraux.
Parution : décembre 2012 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100

B B

B × L = aire de l’ouvrage porté B=L


a semelle filante b semelle isolée

B
B × L = aire de l’ouvrage porté
c radier (ou dallage)

Fig. 1 : Types de fondations superficielles.

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


est strictement interdite. – © Editions T.I.
TBA1250 - 2

tiwekacontentpdf_tba1250 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100

LES DIFFÉRENTS TYPES DE FONDATIONS

II - LES FONDATIONS PAR RADIER III - FONDATIONS PROFONDES ET SEMI-PROFONDES

A. Définition A. Justification des fondations profondes


Un radier est une dalle avec nervures éventuelles constituant Dans les facteurs de choix qui interviennent sur le mode de
l’ensemble des fondations d’un bâtiment. Il s’étend sur toute fondation (superficiel ou profond), il y a lieu de considérer :
la surface de l’ouvrage. Ce mode de fondation est utilisé
lorsque : – la nature et l’homogénéité du sol. Le « bon sol » de fondation
est celui qui convient pour une construction donnée en fonc-
– la capacité portante du sol est faible. Le radier est alors tion d’une capacité portante suffisante rencontrée à une
conçu pour jouer un rôle de répartisseur de charges ; certaine profondeur ;
– la construction peut être fondée à une profondeur générale-
– la profondeur du sol d’assise : si le sol résistant est profond,
ment faible et la répartition de l’ensemble des charges sur la
le seul mode possible et sûr sera une fondation profonde ;
totalité de la surface occupée en plan, par la construction,
conduit à une contrainte voisine de celle qui est admissible sur – le type d’ouvrage à construire : l’organisation générale de cet
la couche de terrain considérée. Il faut cependant s’assurer ouvrage avec la distribution de ses points d’appuis ponctuels
que cette solution corresponde à des tassements d’amplitude ou continus intervient sur le mode de fondation. La construc-
acceptable ; tion d’une structure porteuse comportant un petit nombre de
– le sous-sol d’un bâtiment est inondable. Le radier joue alors points porteurs, avec de grandes portées, nécessitera des fon-
le rôle d’un cuvelage étanche qui doit résister à la sous-pres- dations fortement sollicitées qui pourront imposer une solution
sion de l’eau. On vérifiera que, sous l’effet de la poussée profonde (puits ou groupes de pieux) ;
d’Archimède, le bâtiment, sans surcharge, n’a pas tendance à – la présence de constructions existantes au voisinage de
se soulever. l’ouvrage à construire imposera souvent des parois moulées
ancrées dans le sol qui constitueront des ouvrages à double
fonction :
B. Les différents radiers - fondations profondes continues ;
- soutènement des terres (provisoire ou définitif) ;
1. Radier nervuré – la présence d’eau dans le sol et la nature des eaux peut
Parution : décembre 2012 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100

conduire à choisir des fondations profondes (pieux tubés) ;


Le radier se présente couramment sous la forme d’un plancher – l’environnement (chantiers urbains, par exemple) peut déter-
renversé composé d’un système de poutres croisées et d’une miner un choix de fondations profondes (pieux forés, par
dalle en partie supérieure du radier. Lorsque le radier a une exemple) ;
épaisseur suffisante, les poutres sont noyées dans la dalle. Le – les conditions de mise en œuvre et l’exécution liée au coût
radier est, en général, considéré comme rigide, et le calcul est ainsi qu’à la sécurité peut orienter le choix, à coût égal ou sen-
mené en considérant une répartition linéaire des réactions du sol. siblement égal, vers une solution profonde.

2. Radier-dalle
B. Types de fondations profondes
Dans ce système de radier, les poutres sont supprimées. Les
poteaux et voiles porteurs sont directement fondés sur une
dalle épaisse. Le calcul d’un tel radier s’effectue comme celui La classification sommaire des fondations profondes peut être
d’un plancher-dalle renversé soumis à la pression linéaire des fondée sur la forme de ces ouvrages.
réactions du sol.
1. Fondations ponctuelles
3. Radier formant cuvelage
Puits = Forte section (t 1 m2) exécution à la main ou
Ce type de radier est constitué et se calcule de la même façon mécaniquement.
que le radier-dalle ou le radier nervuré. En revanche, il doit
pouvoir s’opposer aux sous-pressions d’eau. Si aucun ancrage Pieux qui comprennent principalement (cf. classification DTU) :
dans le sol n’est prévu, la stabilité générale de l’ensemble de la
structure, vis-à-vis de la sous-pression, doit être assurée par son – les pieux préfabriqués (bois, métal, béton armé ou béton pré-
poids propre. Cette vérification doit également être faite pour contraint) ;
chaque point d’appui en considérant la charge minimale apportée – les pieux exécutés sur place.
par le point d’appui et la sous-pression sur la surface de radier
affectée à ce point d’appui. On considère trois types de cuvelage : 2. Fondations linéaires
• Cuvelage avec revêtement d’imperméabilisation : Le revê-
Parois moulées dans le sol ou parois préfabriquées.
tement, imperméable, constitue un écran intérieur adhérant à
son support, pouvant assurer seul l’étanchéité mais ne résis- Parois ou rideaux de palplanches.
tant pas à une fissuration appréciable du support. Ce revête-
ment est constitué d’enduits pelliculaires à base de résine. Ces ouvrages constituent à la fois les fondations en transmet-
tant les charges de superstructure (et d’infrastructure) au sol
• Cuvelage avec revêtement d’étanchéité : L’étanchéité est profond et des soutènements ou maintien des sols en place
réalisée par un revêtement plastique, élastoplastique ou élas- (fouilles ouvertes).
tique appliqué à l’extérieur de la structure résistant aux pous-
sées de l’eau.
3. Autres types, classés comme fondations spéciales
• Cuvelage à structure relativement étanche : Ce cuvelage
ne comporte pas de revêtement et il est admis de ce fait un Fondations par havage (piles, caissons, etc.).
léger passage d’eau, éventuellement récupérée et renvoyée à
l’extérieur. Fondations par congélation du sol, etc.

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


est strictement interdite. – © Editions T.I.
TBA1250 - 3

tiwekacontentpdf_tba1250 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100

LES DIFFÉRENTS TYPES DE FONDATIONS

C. Classification des fondations profondes

1. Classification des fondations profondes selon le DTU 13.2

Le DTU 13.2 (septembre 1992) ne traite que des fondations ponctuelles (pieux, puits). Il donne la classification-type suivante (cf. Tab. 1).

Tab. 1 – Classification-type selon le DTU 13.2

Types Commentaires

1. Pieux façonnés à l’avance Pieux utilisés en génie civil, en zones vierges ou industrielles, à
• Battu préfabriqué (béton armé) cause des nuisances
• Métal battu
• Tubulaire précontraint
• Battu enrobé
• Battu ou vibro-foncé injecté haute-pression

2. Pieux à tube battu exécutés en place Pieux utilisés en génie civil, en zones vierges ou industrielles, à
• Battu pilonné cause des nuisances
• Battu moulé

3. Pieux forés Type le plus utilisé, notamment en zone urbaine


• Foré simple
• Foré tubé
• Foré à la boue (bentonite)
• Tarière creuse
• Vissé moulé
• Injecté à haute pression
Parution : décembre 2012 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100

4. Puits. Ce type correspond à une exécution manuelle et exige un Type de moins en moins utilisé (sauf travaux spéciaux : reprise en
Ø t l ,20 m sous-œuvre)

5. Pieux foncés Utilisation pour travaux de reprise en sous-œuvre ; renforcements


• Béton foncé
• Métal foncé

6. Micropieux Technique spéciale pour renforcement,


reprise, etc.
– Type 1
– Type Il
– Type III
– Type IV

7. Colonnes ballastées

8. Picots Types de fondation profonde rattachée au DTU dans l’attente d’un


DTU sur les « procédés de consolidation des sols »
– Utilisation comme petit pieux
– Utilisation de consolidation localisée d’un sol

2. Classification des fondations profondes selon le mode de Les pieux mixtes (cas général) – Ces pieux fonctionnent à
fonctionnement (selon Terzaghi) la fois :
On distingue : – en pointe ;
– au frottement latéral sur tout ou partie du pieu.
Les pieux flottants dans un sol à gros grains très per-
méable – Ces pieux battus provoquent le compactage et le
refoulement du terrain et fonctionnent uniquement par frotte-
ment latéral. Du fait que la charge transmise n’est pas bloquée IV - LES NORMES
par la pointe, ces pieux sont dits « flottants ».
Les pieux flottants dans un sol à grains fins à faible per- DTU P18-702 - Février 1999
méabilité – Ils fonctionnent également au frottement latéral
mais le compactage est faible. Règles BAEL 91, révisées 99. Règles techniques de concep-
tion et de calcul des ouvrages et constructions en béton armé
Les pieux chargés en pointe – La charge en tête de pieu suivant la méthode des états limites
est transmise directement à la pointe au sol résistant constitué
généralement par une couche dure située en profondeur. DTU P18-702/A1 - Février 2000
Dans certains cas, le sol situé au-dessus de cette couche pré- Règles BAEL 91 - Règles techniques de conception et de
sente des caractéristiques de « frottement réactif » qui calcul des ouvrages et constructions en béton armé suivant la
chargera le pieu au lieu de le soulager. méthode des états limites - Modificatif nq 1

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


est strictement interdite. – © Editions T.I.
TBA1250 - 4

tiwekacontentpdf_tba1250 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100

LES DIFFÉRENTS TYPES DE FONDATIONS

Références
DTU Intitulé Statuts Date de prise d’effet
normatives

13 Fondations

13.11 Fondations superficielles CCT DTU P 11-211 Mars 1988

13.11 Fondations superficielles Modificatif DTU P 11-211/A1 Juin 1997

13.11 Fondations superficielles CCS DTU P 11-211 Mars 1988

13.12 Règles pour le calcul des fondations Règles DTU P 11-711 Mars 1988
superficielles

13.2 Travaux de fondations profondes CCT NF P 11-212 Septembre 1992


pour le bâtiment

13.2 Travaux de fondations profondes CCS NF P 11-212-2 Novembre 1994


pour le bâtiment

13.3 Dallages – Conception, calcul et CCT des dallages a` usage industriel NF P 11-213-1 Mars 2005
exécution ou assimiles

13.3 Dallages – Conception, calcul et CCT amendement 1 NF P 11-213-1/A1 Mai 2007


exécution

13.3 Dallages – Conception, calcul et CCT des dallages a` usage autre NF P 11-213-2 Mars 2005
exécution qu’industriel ou assimiles
Parution : décembre 2012 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100

13.3 Dallages – Conception, calcul et CCT amendement 1 NF P 11-213-2/A2 Mai 2007


exécution

13.3 Dallages – Conception, calcul et CCT des dallages de maisons NF P 11-213-3 Mars 2005
exécution individuelles

13.3 Dallages – Conception, calcul et CCT amendement 1 NF P 11-213-2/A3 Mai 2007


exécution

13.3 Dallages – Conception, calcul et CCS NF P 11-213-4 Mars 2005


exécution

14 Cuvelage

14.1 Travaux de cuvelage CCT NF P 11-221-1 Mai 2000

14.1 Travaux de cuvelage CCS NF P 11-221-2 Mai 2000

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie


est strictement interdite. – © Editions T.I.
TBA1250 - 5

tiwekacontentpdf_tba1250 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200031101 - universite de clermont auvergne // 195.221.120.100
GAGNEZ DU TEMPS ET SÉCURISEZ VOS PROJETS
EN UTILISANT UNE SOURCE ACTUALISÉE ET FIABLE

Techniques de l’Ingénieur propose la plus importante


collection documentaire technique et scientifique
en français !
Grâce à vos droits d’accès, retrouvez l’ensemble
des articles et fiches pratiques de votre offre,
leurs compléments et mises à jour,
et bénéficiez des services inclus.

   
RÉDIGÉE ET VALIDÉE MISE À JOUR 100 % COMPATIBLE SERVICES INCLUS
PAR DES EXPERTS PERMANENTE SUR TOUS SUPPORTS DANS CHAQUE OFFRE
NUMÉRIQUES

 + de 350 000 utilisateurs


 + de 10 000 articles de référence
 + de 80 offres
 15 domaines d’expertise
Automatique - Robotique Innovation
Biomédical - Pharma Matériaux
Construction et travaux publics Mécanique
Électronique - Photonique Mesures - Analyses
Énergies Procédés chimie - Bio - Agro
Environnement - Sécurité Sciences fondamentales
Génie industriel Technologies de l’information
Ingénierie des transports

Pour des offres toujours plus adaptées à votre métier,


découvrez les offres dédiées à votre secteur d’activité

Depuis plus de 70 ans, Techniques de l’Ingénieur est la source


d’informations de référence des bureaux d’études,
de la R&D et de l’innovation.

www.techniques-ingenieur.fr
CONTACT : Tél. : + 33 (0)1 53 35 20 20 - Fax : +33 (0)1 53 26 79 18 - E-mail : infos.clients@teching.com
LES AVANTAGES ET SERVICES
compris dans les offres Techniques de l’Ingénieur

  
ACCÈS

Accès illimité Téléchargement des articles Consultation sur tous


aux articles en HTML au format PDF les supports numériques
Enrichis et mis à jour pendant Pour un usage en toute liberté Des contenus optimisés
toute la durée de la souscription pour ordinateurs, tablettes et mobiles

 
SERVICES ET OUTILS PRATIQUES

Questions aux experts* Articles Découverte Dictionnaire technique multilingue


Les meilleurs experts techniques La possibilité de consulter des articles 45 000 termes en français, anglais,
et scientifiques vous répondent en dehors de votre offre espagnol et allemand

 
Archives Impression à la demande Alertes actualisations
Technologies anciennes et versions Commandez les éditions papier Recevez par email toutes les nouveautés
antérieures des articles de vos ressources documentaires de vos ressources documentaires

*Questions aux experts est un service réservé aux entreprises, non proposé dans les offres écoles, universités ou pour tout autre organisme de formation.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

www.techniques-ingenieur.fr
CONTACT : Tél. : + 33 (0)1 53 35 20 20 - Fax : +33 (0)1 53 26 79 18 - E-mail : infos.clients@teching.com

Vous aimerez peut-être aussi