Vous êtes sur la page 1sur 2

Nom : Illiassou Nomao Fatoumata Groupe : n°7 

1- Ce texte est de type argumentatif


2- La situation d’énonciation de ce texte
- Enonciatrice : MARTINE GAYDA
- Lieu : C’est dans l’Etat de Texas (aux Etats-Unis d’Amérique)
- Sujet d’énonciation : Le texte parle de la peine de mort dans le monde
- Destinataire : Ce texte s’adresse aux lecteurs
- Moment d’énonciation : Début février
3- La structure du texte
I- Introduction : « Début février, dans l’Etat de Texas (aux Etats-Unis)……..
Elle a relancé les discussions sur la peine de mort».
- Sujet amené : L’exécution de la femme Karla Faye Tucker
- Sujet posé : Pour ou contre la peine de mort ?
- La thèse de l’énonciateur : l’énonciateur s’oppose à la peine de mort : «  de
quel droit, en effet, peut-on décider de la mort d’un être humain, même s’il a
commis les pires des crimes?».
- Le sujet divisé :
- La source du texte : MARTINE GAYDA Phosphore N°115
II- Développement : « D’une manière générale, la peine de mort (également
appelée peine capitale)…........le risque d’exécuter un innocent ne sera pas
éliminé ».
- La thèse : pour la peine de mort
Argument 1 : Elle permet de protéger la société contre les individus
dangereux.
Argument 2: Les condamnés à mort exécutés deviennent des sortes
d’exemples, capable de faire peur à tous ceux qui seraient tentés de commettre
les atrocités et de les amener à y renoncer.
Argument 3 : La présence de la peine de mort dans l’ensemble des châtiments
possibles aurait donc ce qu’on appelle un effet dissuasif.
- L’antithèse : Contre la peine de mort
Argument 1 : la peine de mort s’agit d’une punition cruelle, inhumaine, injuste
et inutile.
Argument 2 : On n’a pas le droit de décider la mort d’un être humain.
Argument 3 : Contraire à la nature
Argument 4 : Ne pas respecter le droit de ne pas subir de tortures
Argument 5 : Les études indiquent qu’il n’y a pas de relation entre la présence
ou l’absence de la peine de mort et le nombre de meurtre dans un pays.
Argument 6 : les personnes accusées du même crime ne reçoivent pas les
mêmes peines.
Argument 7 : Les pauvres se retrouvent moins protéger au procès et sont plus
susceptibles d’être condamnés à mort.
Argument 8 : La couleur s’influence aux Etats-Unis.
Argument 9 : Tant que la peine de mort sera maintenue, le risque d’exécuter
une personne innocente ne sera pas éliminé.
III- Conclusion : « Il faut savoir que……..emprisonnement à vie ».
- L’auteur affirme que la peine de mort a tendance à disparaitre sur l’ensemble
des continents.