Vous êtes sur la page 1sur 23

Chapitre 3

Diagramme de phase
Fer – Carbone

1
III- Diagramme Fer-Carbone

Ce diagramme décrit les différents états du mélange fer+carbone


selon la proportion de fer et de carbone dans le mélange.

Ce diagramme est très utile pour comprendre les aciers,


les fontes et les traitements thermiques.

Aciers et fontes
%C < 2%  aciers
%C > 2%  fontes

2
– le diagramme Fe–Fe3C(cémentite),
représentant des états métastables;

– le diagramme Fe – C (graphite),
représentant les états stables.
3
4
Figure : Diagramme de phases des alliages Fer-Cémentite (concentration massique)

5
– le diagramme Fe – C (graphite),
représentant les états stables.

E' C'
Austénite

Lédéburite
Austénite + Graphite
S'

Perlite

Ferrite + Graphite

6
100%
III-1 Remarques importantes

diagramme stable diagramme métastable

La teneur du carbone 100% 6,67%


 Lent Rapide
 refroidissements Favoriser la formation du Pour éviter la décomposition
graphite de la cémentite Fe3C
métastable en fer et graphite

graphitisants activent antigraphitisants ou carburigènes,


Ajout des éléments la décomposition de la stabilisent la cémentite ou des carbures
cémentite (Si, P, Al, Ni, mixtes analogues (Mn, Cr, Mo, S, …)
Cu,…)

 concernant les phases dans le diagramme stable Fe – C


7
il suffit de remplacer la cémentite par le graphite.
8
III-2 Lecture du diagramme fer-carbone
III-2-1 Variétés allotropique du Fer pur

Le fer pur a une structure en réseau cristallin régulier qui subit des transformations réversibles lorsque la
température varie:

A l'extrême gauche du diagramme on à


le fer pur qui se présente en fonction de
Fer  alpha Fer  gamma Fer  delta
la température sous la forme: Ferrite CC Austénite CFC CFC

fer α en dessous de 906 °C qui a une structure cristalline cubique centrée ;

fer γ entre 906°C et 1 401°C a une structure cristalline cubique à faces centrées ;

fer δ au-dessus de 1 401°C a une structure cristalline cubique centrée.

Au dessus de 1536°C le fer se liquéfie.

9
Figure : Diagramme de phases des alliages Fer-Cémentite (concentration massique)

10
III-2-2 Constituants et phases présents on particulière dans le
diagramme Fe-C métastable

A partir du diagramme alliages Fer-carbone on distingue ce qui suit:

Ferrite (Fe α) solution solide (phase);


Austénite (Fe ) solution solide (phase);
Perlite (P) structure hétérogène (constituant);
Lédéburite (Led) structure hétérogène (constituant);
Cémentite ( Fe3C) combinaison chimique (phase);

En plus dans le diagramme stable Graphite (G) : carbone libre


(phase ).

11
Les différentes phases du système Fer-Carbone
L'austénite (de Austen, métallurgiste anglais) (γ).
L'austénite (solution solide) d’insertion du carbone dans le fer γ cristallisé sous la forme cubique a faces
centrées. Cette cristallisation donne un matériau plus dense et plus dur que la ferrite.

La ferrite
est une solution solide composée de (Fer α) cristallisé sous la forme cubique centré ne
renfermant que des traces de carbone (ferrite ne dissout pratiquement pas le carbone) a la
température ordinaire . Elle relativement douce, très ductile et très résiliente.

La cémentite Fe3C
est un composé chimique de formule Fe3C très dur, mais cassant. La cémentite est le composant principal des
fontes
Perlite:
mélange eutectoïde à 0.85%.de C de forme lamellaire ; chaque grain est formée de lamelles alternées de de ferrite
et de cémentite a température ambiante. La perlite est dure, résistante et assez ductile.

lédéburite
est l'eutectique correspondant à une teneur de 4,3 % en masse de carbone ; sa formule brute est (Fe3C:2Fe), il fond
à 1 148 °C constitué d’une matrice de cémentite Fe3C contenant des globules d'austénite. Puis, a la température
ordinaire, l'austénite se transforme en perlite; l'alliage porte alors le nom de fonte grise.
Graphite:
carbone en excès dans le fer, donc à l’état libre très fragile et localisé dans les joints de grains.
12
III-2-3 forme et Points de transformation particulière dans le
diagramme métastable:

A-Forme et courbes de
solubilité dans le diagramme:

13
B- Points de transformation particulière dans le diagramme
métastable:

Durant la solidification des alliages de fer et de carbone, il y a lieu trois


types de transformations isothermiques, il s'agit des réactions
péritectiques, eutectiques et eutectoïdes.

Transformation eutectique dans le système métastable:


1148°C
Liq (4.30%C)  Fe(2.11 %C) + Fe3C(6.67%C)

Transformation eutectoïde dans le système métastable


727°C
Fe(0.85%C)  Feα(0.025%C)+Fe3C(6.67%C).

Transformation peritectique dans le système métastable:


1490°C Fe(0.18 %C)
Liq (0,5.%C) + Feδ(0.1%C) 
14
III-2-4 Constituants et Microstructures des aciers et fontes
blanches dans le diagramme métastable:

A partir du diagramme fer-cémentite, on peut définir les


aciers et fontes suivant la teneur en carbone

15
A- Constituants et
Microstructures des Aciers

16
Les aciers

Acier eutectoïde
Aciers ferritiques

Aciers
hypereutectoïdes

Aciers
hypoeutectoïdes 17
B- Constituants et
Microstructures des fontes
blanches

18
Les Fontes Blanches

Eutectique

4.3%

Hypoeutectique Hypereutectique

% carbone

19
2.06% 6.67%
III-2-5 Fontes grises dans le diagramme stable:

solidifient entièrement dans le système stable,


Fontes
grises Famille des fontes où le carbone se trouve sous forme de graphite

La structure graphitique du carbone est obtenue par un refroidissement


très lent de la fonte, ou l'ajout de composants graphitisants comme le
silicium jusqu'a 3%.

L'apparition du graphite est obtenue lorsque la cémentite se décompose


en Fe3C  3Fe + C

lamellaire Fonte grise ordinaire


L'apparition du
graphite dans les
fontes grises sous sphéroïdal Fonte à haute résistance
formes:
nodulaire Fonte malléable
20
A- Fonte grise ordinaire Le graphite s'y trouve sous forme de lamelles.
(lamellaire)

• Température de coulée
élevée.
• Refroidissement lent.
• Eléments graphitisants
(C élevé, Si).
• Pas de stabilisateurs de
cémentite.

•facilité d'usinage
•excellente coulabilité ;
•relativement fragile comparé aux aciers
•prix du métal peu élevé
21
B- Fonte à haute résistance (GS)
Graphite se trouve sous forme de nodules (sphéroïdes).
Changement de la forme lamellaire en sphéroïdale obtenue
par l'ajout de magnésium (0.03-0.07)

• très résistante comparé aux fontes grises


•ductile
•bonne coulabilité 22
•bonne soudabilité
C- Fonte malléable Graphite se trouve sous forme de nodules
Initialement fonte blanche;

Recuit prolongé
Fonte blanche
2.5-3%C Fonte malléable
900-950°C A graphite nodulaire

• grande résistance à la traction


• propriétés mécaniques améliorées comparé
aux fontes GL et GS 23
• très ductile

Vous aimerez peut-être aussi