Vous êtes sur la page 1sur 4

Master GR2E

2020-2021
Production Electrique

TD N°4 Etude du potentiel de production d’un barrage.

La centrale de Bieudron fait partie d’un complexe hydroélectrique suisse composé de


quatre centrales pouvant produire au total 2 000 MW. Ce problème porte sur la plus récente
d’entre-elle, construite entre 1993 et 1998 elle a aboutit à trois records mondiaux (plus haut
barrage du monde, plus grande hauteur de chute et plus grande puissance par pôle).

Figure 1: Turbine Pelton utilisée dans la centrale de Bieudron (http://hydrelec.info)


Rappels : - Dans tout le problème on considérera que l’eau est un liquide incompressible
de masse volumique ρ égale à 1 000 kg.m-3.
- Théorème de Bernoulli : p + ρ.v² / 2 + ρ .g . H = constante
- Accélération de la pesanteur : g = 9,81 m.s-2

Q1 : On donne la vue du ciel du barrage de retenue (Lac des Dix); selon vous, à quel type de
barrage appartient il ?
Q2 : Ce barrage est situé en altitude (repère F1 de la figure 1 de la vue en coupe), la centrale
de production est quant à elle placée à un niveau inférieur (repère F8). A partir des
indications relevées sur la figure 1, déterminer en mètres la hauteur de chute brute, H b,
conclure quant au type de chute. Dire à quel type de centrale appartient cette installation.
Q3 La production électrique fait appel à trois groupes identiques ; les turbines d’entraînement
sont du type Pelton à cinq jets. Justifier ces choix.
Q4 : Pour prendre en compte les pertes de charge dans les conduites, on appelle H n, la
hauteur de chute nette en mètres (H n = Hb -100). Soit M la masse d’eau sortant d’une turbine
sur un intervalle de temps Δt, écrire Wp, l’énergie potentielle convertie en énergie
mécanique. Montrer alors que la puissance mécanique fournie à une turbine obéit à une
relation du type :
Pm = ρ . g . Q . Hn
Avec Q, le débit volumique total des cinq injecteurs.
Q5 On donne Q = 25 m 3.s-1, le rendement de la turbine est ηT = 0,967 déterminer en MW la
puissance mécanique que peut fournir une turbine.
Q6 Au point nominal, le rendement d’un alternateur vaut 0,989 en déduire la puissance totale
que peut fournir cette centrale. La tension entre phases vaut 21 kV, le facteur de puissance,
0,9 calculer l’intensité du courant fourni par un alternateur.
Q7 La vitesse nominale de rotation est n = 428,6 t.min -1, calculer le nombre de pôles de
l’alternateur (f = 50 Hz). Déterminer la valeur du couple mécanique nominal, Cn.
Q8 On se place dans l’hypothèse du déclenchement du disjoncteur HTB placé en aval de
l’installation électrique. On appelle J (valeur égale à 1.6.10 6 m².kg), le moment d’inertie des
parties tournantes (turbine, rotor de l’alternateur, arbre et accouplements). En négligeant les
frottements aux paliers et dans l’air et en supposant que la turbine fournit sa puissance
nominale, calculer le temps mis par le groupe pour atteindre la vitesse d’emballement (n =
800 t.min-1).
Q9 : La vanne sphérique d’arrêt placée en amont de la turbine agit en un temps compris entre
100 et 200 secondes conclure quant à la nécessité de la mise en place d’un dispositif
permettant de maîtriser cet aléa. Préciser le nom de cet organe.

Figure 2: Vanne sphérique en position (120T, source http://hydrelec.info)


Vue du ciel du barrage sur le lac des Dix

Vous aimerez peut-être aussi