Vous êtes sur la page 1sur 3

Polytech Sorbonne EI-2I Analyse vectorielle 2018/2019

TD 3: Opérateurs différentiels et théorèmes de Stokes et Ostrogradsky

Exercice 1 (Gradient et dérivées directionelles). - Un randonneur se promène sur une montagne


qui ressemble au graphe de la fonction f (x, y) = xy 2 , dans un voisinage du point (2, 1). Il arrive
au point (2, 1, 2) = (2, 1, f (2, 1)) de la montagne depuis la direction d~ = 2~i − ~j , et là demarrent
trois chemins de direction:
~u = ~i − 2~j, ~v = ~i + ~j et w
~ = −~i + ~j

1. Quel chemin doit-il prendre pour monter le plus doucement possible ?


2. Si l’on souhaite créer un chemin qui monte le plus rapidement: quelle serait la direction de
ce nouveau chemin ?
3. Au retour, le randonneur revient au même point, quel chemin doit-il emprunter pour re-
descendre le plus rapidement ?

Correction
1. Pour connaître la direction dans laquelle il peut monter le plus doucement possible, une
méthode possible serait de voir ce qu’induit l’effet d’un déplacement infinitésimal dans cha-
cune des directions. Tout d’abord on paramétrise la droite passant par le point a = (2, 1) et
de direction ~v .
{a + t~v : t ∈ R}
On test pour chaque vecteur f (a + t~v ) et on observe celui qui nous donne une montée la plus
faible. Ou bien la dérivée de f selon la direction ~v donnée par:

f (a + tv) − f (a)
Df (a, v) = lim
t→0 t
En testant on trouve que le bon chemin est ~v .
~
2. Si on veut choisir la direction de plus forte montée, il faut prendre nablaf .
~
3. La direction d.

~ (x, y) = (2xy 2 − y)~i +


Exercice 2 (Opérateurs différentiels et théorème d’Ostrogradsky). - Soit V
(2x y − x)~j un champ de vecteur dans le plan, qu’on regarde dans R en ajoutant une composante
2 3

nulle dans la direction ~k.


~ . Est-ce que V
1. Calculer le rotationnel de V ~ est un champ de gradient ? Si oui, calculer son
potentiel.
~ le long du demi-cercle C = {x2 + y 2 = 4, y ≥ 0} contenu dans le
2. Calculer la circulation de V
plan d’équation z = 0, orienté dans le sens horaire.
~ . Est-ce que V
3. Calculer la divergence de V ~ est le rotationnel d’un champ de vecteurs de R3 ?

4. Soit le cube de R3 de cotés [0, 1], orienté par les vecteurs normaux sortant du cube. Calculer
~ à travers S en utilisant le théorème d’Ostrogradsky.
le flux de V
Correction :
~ = ~0. V
1. rotV ~ est donc un champ de gradient (Puisque nous somme sur un domain simplement
connexe et par le théorème de Poincaré). Son potentiel est donné par f (x, y, z) = x2 y 2 − xy.

1
2. Puisque le champ de gradient dérive d’un potentiel, la circulation de V ~ le long de C ne
dépend pas du chemin parcouru:
Z Z
~ ~
V ·l = ~ = f (a) − f (b) = f (−2, 0, 0) − f (2, 0, 0) = 4 − 4 = 0
~ · dl
∇f
C C

~ = 2x2 + 2y 2 6= 0, V
3. div V ~ n’est donc pas le rotationnel d’un champ de vecteurs de R3 .

4. Par le théorème d’Ostrogradsky, on sait que :


ZZ ZZZ
V ~ =
~ .dS div V~ dxdydz
∂D D
Z 1 Z 1 Z 1
= 2x2 + 2y 2 dxdydz
0 0 0
Z 1 Z 1
= (2x2 + 2y 2 )[z]10 dxdy
0 0
Z 1
2
= [2x2 y + y 3 ]10 dx
0 3
Z 1
2 4
= 2x2 + dx =
0 3 3

~ un champ vectoriel défini par:


Exercice 3 (Théorème de Stokes). Soit W

~ = xz~i + yz~j − z 2~k


W
~.
1. Calculer la divergence de W
~ sortant sortant à travers la portion
2. En utilisant le théorème de Stokes, calculer le flux φ de W
de paraboloïde Γ d’équation cartesienne:

z 2 = x2 + y 2 , 0 ≤ z ≤ 1

Correction :
1.
~ =0
div W
~
Donc il existe un potentiel vecteur tel que: W ~ Trouvons ce potentiel vecteur en
= rotA.
~
posant A = (P, Q, R) et on a:  ∂Q
 ∂R
 ∂y − ∂z = xz
∂P ∂R
∂z − ∂x = yz
 ∂Q ∂P

∂x − ∂y = −z 2
~ est défini à un vecteur près, on peut donc impo R = 0 (pas obligatoire mais facilite le
A
calcul), ce qui donne:  ∂Q
− ∂z
 = xz
∂P
∂z = yz
 ∂Q ∂P
= −z 2

∂x − ∂y

~ = ( 1 yz 2 , − 1 xz 2 , 0).
On obtient donc A 2 2

2. Soit γ le bord de la paraboloïde Γ: c’est le cercle d’équation x2 + y 2 = 1 obtenu quand z = 1


et parcouru dans le sens inverse au sens trigonométrique. On peut pour savoir dans quel
sens tourner utiliser la règle suivante : une personne debout sur la surface, et la tête dirigée
selon le vecteur normal, qui marche le long du bord (ici le cercle) de la surface, doit avoir la

2
surface sur son coté gauche.
On utilise alors la formules de Stockes-Ampère :
I ZZ ZZ
~ 0
A.~γ dt = ~
(rotA.~n)dudv = ~ .~ndudv
W
∂Γ Γ Γ

La paramétrisation du bord du paraboloïde est donnée par: γ(t) = (cos t, sin t, 1) (Dans le
sens trigonométrique) et donc:
I Z 2π  
~ γ 0 dt = 1 1
− A.~ sin t(− sin t) − cos t cos t dt = −π
∂Γ 0 2 2

Donc: I
φ= ~ γ 0 dt = π
A.~
∂Γ

Vous aimerez peut-être aussi