Vous êtes sur la page 1sur 20

© Les Éditions de l'Épure, Paris, 2010 ...

.. pour Gaspacho et Sushicat, pour mes autres petits-enfants à venir, et pour tous ceux qui sont trop mignons.
Je sais cuisiner
pour mes doudous,
mes parents,
mes camarades,
les oiseaux
du jardin, le petit
chat du voisin,
ou le chien
dont je rêve…
Un livre de Martine Camillieri
Les chapitres sont les saisons, on suit
les mois de l’année pour cuisiner en accord
avec la nature et le calendrier des fêtes.
On célèbre les rois, les crêpes, les amoureux,
Pâques, les cerisiers en fleurs, les mères…
Parfois avec de minuscules portions
à partager avec son doudou préféré, parfois
on voit plus grand, on prépare un plat
pour des dimanches en famille. On invente
des dips de dînette (pour ne plus confondre
navet et radis, persil et brocoli).
L’été, on vit de pique-niques, de fruits rouges,
de boissons au citron. À l’automne,
on imagine des salades de feuilles rousses,
des pièces montées en champignons.
En hiver, on cuisine des cadeaux à offrir,
on finit l’année par un réveillon chic, comme
ceux des grands. Apprendre les saisons,
les goûts. Cuisiner pour les autres, partager
les plaisirs simples de la vie.
Regarder les petites joies du quotidien…
C’est apprendre à devenir un adulte heureux.
Sommaire
Petits conseils d’amie. Comment se bricoler 10 - 21
une cuisine idéale avec les bons ustensiles. Apprendre la technique
du minuscule et savoir faire les courses pour bien manger.

Au printemps !! Cuisiner les légumes craquants, 22 - 97


de bonheur pour le 1er Mai, ou pour sa maman.
Faire pousser ses herbes sur sa fenêtre pour assaisonner la vie.

Ouf, l'été ! Ça y est, on vit dehors, pique-niques malins 98 - 151


et menus sans cuisson pour les vacances. De bonnes idées
pour le gril, des glaces évidemment, et des boissons. Pour la fête
des Pères, un plat qui va leur plaire !

En automne. On se remet à cuisiner, des soupes 152 - 215


mais qui sont bonnes, des hamburgers avec leurs frites en carotte.
Des salades poétiques et des pommes à tomber.
Mais aussi de délicieuses horreurs d’Halloween.

C’est l’hiver. On se bricole un Noël de rêve 216 - 277


plein de neige et de gourmandise, on fait un pain extraordinaire,
on cuisine ses cadeaux. Il y a aussi la galette des princes,
les crêpes qui sont chouettes, la Saint-Valentin et mardi gras.

Les joyeux anniversaires ! Pour cette jolie 278 - 303


fiesta, le buffet du pâtissier, les miniglaces au nougat, les gâteaux
de bonbons ou l’incontournable au chocolat. L’atelier anniversaire.
Et plein de trucs et astuces pour ce jour de rêve.

Toutes les recettes 304 - 308


La petite cuisine de Gaspacho
C’est un mélange d’éléments de dînette et d’ustensiles
pour grands, rassemblés dans un espace technique
(une cagette). Avec des crochets (des trombones),
il a suspendu à la râpe ce qui lui sert le plus souvent :
ses ciseaux de cuisine, l’écumoire, la cuillère
de service et sa cuillère à glace. Il a aussi un vide-pomme
pour faire des petits trous partout, des emporte-pièces,
deux tailles de cuillères parisiennes, du matériel
de pâtissier, un pinceau en silicone, une planchette
à fromage… Tu peux ajouter un petit mortier et son pilon,
une poêle à blinis, mais il n’y en a pas dans
toutes les maisons.

Collectionne les cuillères à café, à glace,


les petits emballages, les minimoules à gâteaux
pour fabriquer ta vaisselle de doudous.

11
La technique du minuscule
Les petites betteraves sont piochées dans une grande,
avec une cuillère parisienne. L’éponge à vaisselle
est découpée dans le coin d’une éponge. La couronne
des rois est recoupée et agrafée. La minuscule
gaufre est un morceau de la grande, saupoudré de sucre
glace et de bonbons. Pour le tout petit napperon
du pâtissier, coupe un carré de 4 cm x 4 cm dans du papier
sulfurisé, plie et replie vers le centre, coupe en rond,
puis incise les plis un peu au hasard.
Déplie, c'est fait.

12
Les courses Achète des produits de saison, ils sont bons
et moins chers. Les fraises et les tomates
en hiver n’ont aucun goût, car elles poussent
Quand tu fais les courses, ouvre l’œil, sous serre, sans air, ni soleil. Regarde
repère les produits avant qu’ils ne soient les provenances sur les étiquettes, cela n’a
cuisinés (un poisson pané n’est pas aucun sens d’acheter des pommes du Chili
un poisson exotique). Dans les supermarchés, ou d’Argentine, on a des pommes toute
achète ce dont tu as besoin en regardant l’année. D’accord pour les mangues, les ananas
les dates de péremption (pour ne pas jeter ou les bananes qui ne poussent pas sous
ensuite des produits que tu n’auras notre climat.
pas eu le temps de manger). Apprends à lire
les étiquettes : du jambon avec « moins Sois « locavore », c’est-à-dire mange en
de sel » c'est bon pour la santé, une compote priorité les produits qui viennent de ta région,
« sans sucre ajouté » c’est délicieux. ou de ton pays. Achète à des petits
Achète de préférence les produits en vrac producteurs, ils ont souvent arraché de terre
ou qui n’ont pas trop d’emballages. leurs légumes, la veille, et n’ont donc pas
besoin de les asperger de conservateurs.
Va au marché, respire les bonnes odeurs Fais ce test, goûte des feuilles vert tendre
des fruits et de certains légumes pas forcément d’un pied de céleri, vendu par un maraîcher,
attirants (le céleri-rave sent si bon la noisette !). c’est frais, délicat, craquant… Compare
Regarde aussi les couleurs, apprends à avec du céleri d’un revendeur de légumes
les préserver à la cuisson. Les petits pois sont pas très frais, mmm, le bon goût
bien meilleurs s’ils gardent leur joli vert. de chlore (le conservateur) !

14 15
Là, ce n’est pas qu’on n’aime pas le céleri,
c’est qu’on n’aime pas l’eau de Javel.

Essaye de privilégier le bio, car les vitamines


et le goût sont dans la peau des fruits
et des légumes. Sinon, lave-les bien pour ôter
terre, sable et petits invités, mais aussi
pour enlever toute trace de pesticides.
Certaines pommes peuvent subir quatorze
traitements après récolte. L’agriculture
biologique, c’est une façon de cultiver la terre
avec des produits naturels et d’élever
les animaux en leur assurant un espace
suffisant, et une nourriture saine et biologique.
Cette méthode respecte la nature et les humains
en leur assurant des produits bons pour
l’équilibre et la santé.

… Et si tu vois une petite limace dans la salade ou dans un chou, ne crie pas d’horreur,
c’est plutôt bon signe. Cela veut dire que ton légume n’a pas été traité aux pesticides.

16
Dans la cuisine, ne te conduis
pas en sagouin*
Lave tes mains avec du savon, attache tes cheveux,
remonte tes manches et mets un tablier (ou noue
un grand torchon autour de ta taille). Si tu dois te servir
du gaz, des fours normaux ou micro-ondes, et du mixeur,
fais-le en présence d’un adulte. Fais attention aux couteaux,
ceux qui coupent bien, coupent aussi les doigts,
mais les autres sont parfois encore plus dangereux !
Le papier sulfurisé est un véritable ami, il évite d’avoir
à nettoyer les plaques, les moules à pâtisserie, les coulures
dans le four (il est plus pratique à utiliser en feuilles
qu’en rouleau). Range et fais ta petite vaisselle au fur
et à mesure, le chantier te paraîtra moins énorme,
pour laisser ensuite une cuisine
vraiment impeccable.

* Petit singe à longue queue,


qui n’est pas réputé pour sa propreté !

19
– t’inquiète !

– t’inquiète !

– oups !
– t’inquiète !

– t’inquiète !
Au
printemps !!
Du 21 mars au 20 juin
Avec mars, le bonheur arrive, il commence
à faire beau. La lumière est gaie, on la dirait
toute neuve, les journées s’étirent en longueur
et les fruits sont des fleurs dans les arbres.
On a envie de jouer à la dînette avec les jolis
légumes nouveaux, c’est la belle et bonne
saison de l’herbe, les vaches se régalent,
et nous aussi, avec leur lait. En avril, les farces,
Pâques et les cloches arrivent, les bébés
animaux gambadent dans les prés,
les hirondelles qui font le printemps sont
revenues… Et en mai, c’est surtout la fête
des Mamans, nos petites poulettes d’amour,
qu’on aimera toujours.

Le mot printemps vient de deux mots latins : primus et tempus (premier et temps), première saison.

23
– après, j’en revoudrai encore !

Le placard de papa est devenu une clinique, Coquillette y a fait ses petits. Papa n’a plus le droit
de toucher à ses piles de T-shirts, cela dérangerait les chatons. Pauvre papa, pourvu qu’il n’étouffe
pas dans ses chemises d’hiver !

25
Un grand petit-déjeuner
… et de tout petits croissants
1 pâte feuilletée pur beurre toute prête,
refroidie au moins 1 h au réfrigérateur.
Découpe, tout autour du cercle de pâte,
des triangles bien pointus (dirigés vers
le centre), avec une base de 1,5 cm.
Roule la base sur elle-même et finis par
la pointe. Arrondis légèrement l’ensemble.
Tu peux passer un peu de jaune d’œuf pour
une couleur dorée. Mets ta production
sur une plaque recouverte de papier sulfurisé
et au four préchauffé à 220 °. Laisse cuire
pendant 20 min.

Pains au chocolat : découpe des bandes de 1,5 x 4 cm, avec un couteau. Scie de petites
barres de chocolat, enroule la pâte autour. Enfourne en même temps que les croissants.

27
– prenez vos lunettes, les gars !

32
Chouette, Soja fait son omelette !
À faire avec des cercles à pâtisserie, dans une grande poêle.
Gâteau d’omelette à plat*
3 œufs • 80 g de beurre • 1 cs d’huile d’olive • 2 artichauts
poivrade • 2 pétales de tomates séchées • 3 tiges d’oignon
nouveau • 2 cs d’olives noires dénoyautées • sel • poivre.
Prépare les 4 garnitures : émince les artichauts poivrade
et fais-les colorer légèrement dans de l’huile d’olive, hache
les tomates, coupe le vert d’oignon et taille les olives.
Bats les œufs, sale, poivre. Dépose 3 cercles à pâtisserie
dans la poêle et répartis le beurre coupé en dés un peu
partout. Verse les œufs battus dans les 4 espaces que forment
les 3 cercles et dispose très vite les différentes garnitures.
Retire les cercles d’un geste sec et laisse cuire encore 30 sec.
Sers le gâteau d’omelette à plat dans une grande assiette.

Minuscule omelette au sucre


1 œuf • 2 cs de sucre • 2 cs de lait • 1 pincée de sel • 1 kiwi
coupé en morceaux • glace à la vanille. Mélange au fouet,
dans un bol, l’œuf, le lait, le sel et 1 cs de sucre.
Mets à chauffer la poêle avec une noisette de beurre, verse
le mélange mousseux. À mi-cuisson, saupoudre avec le reste
de sucre. Laisse cuire doucement. Sers cette omelette pliée
en 2, les morceaux de kiwi autour. Sushi et Wasabi,
les chatons gourmands de Soja, suggèrent d’ajouter
des boules de glace vanille, moulées à la cuillère parisienne !

* Recette et photo extraites du livre paru aux Éditions de l’Épure : Du bon usage des ustensiles,
interprétations libres de Sonia Ezgulian et Martine Camillieri, photographies Emmanuel Auger.

36
Ton bento pour le square
3 radis • 1 carotte • 2 œufs (durs) de caille • 3 miniblinis •
tarama • fraises • raisins • 1 mini-Babybel.
Pour les petites têtes : 1 abricot sec • 1 muffin
ou une madeleine • 1 marshmallow • minibonbons.
Bento : 1 boîte vide de tomates cerises • 1 petite bouteille
(eau ou lait) • 4 caissettes en papier • 1 œuf Surprise •
1 serviette en papier • 1 élastique • 1 cuillère.
Dispose les caissettes dans la boîte, remplis l’œuf
en plastique de tarama, referme-le. Avec une pique en bois,
troue l’abricot sec, le marshmallow, le muffin et le fromage
pour enfoncer les yeux et la bouche. Coupe la carotte
et les radis en bâtonnets, écale les œufs. Tout doit tenir
dans une caissette. Dans l’autre, mets les blinis.
Le fromage et le raisin vont dans la troisième. Les douceurs,
dans la dernière. Ferme la boîte, cache l’étiquette avec
un autocollant. Glisse la serviette et la cuillère sous l’élastique.
Remplis ta petite bouteille d’eau et… Ouaf, ouaf !…

Quand tu as fini, jette ce qui est en papier mais garde la boîte et « l’œuf à sauce » pour recommencer.

47
– on pourrait pas
rajouter un petit os ?

48

Vous aimerez peut-être aussi