Vous êtes sur la page 1sur 3

Département d’architecture [COURS HCA 4] Deuxième

Guelma Année

Résumé

Les premières réalisations islamiques au Maghreb

INTRODUCTION :

Terre de civilisations, punique, romaine, arabe, turque... Le Maghreb verra le peuple berbère
s'opposer dans un premier temps à la conquête arabe mais une fois convertis à l'islam le
maghreb ainsi que Al Andalus seront marqués par des dynasties uniquement berbero-
musulmanes pour la plupart arabisés.

I-Le Maghreb s’islamise :


Le Maghreb s’est islamisé par Okba Ibn Nafi au 7ème siècle sous les Omeyades de Damas par
une conquête progressive qui a duré près de 70 ans à cause de la résistance des berbères.
Kairouan fut la première cité fondée en 674.
Les troupes musulmanes ont fini par affaiblir les berbère qui se sont converti à l’islam et ont
pus chassé radicalement l’occupant byzantin.
Les arabes se sont installés dans les villes chassant les berbères dans les montagnes.
Situation qui a enclenché un mouvement de résistance de la part des berbères.
Ce climat de révolte à favoriser l’apparition du KHARIDJISME au Maghreb.
Les berbères habitués à un système communautaire et supportant mal la domination arabe,
trouvaient dans le kharidjisme un cadre idéologique à leur révolte.
II- Le Kharidjisme
Le kharidjisme ou kharijisme (arabe: ‫ ﺧﻮارج‬khawarej, dissidents) est avec le sunnisme et le
chiisme l'une des trois principales branches de l'islam.

Le principes du Kharidjisme sont : Gardaia-Algérie


Dr. Hana SALAH-SALAH FILALI
Département d’architecture [COURS HCA 4] Deuxième
Guelma Année

› .Puritanisme moral.
› .Egalitarisme démocratique. 4
De nos jours la seule tendance kharidjite qui ne s'est pas éteinte ou
marginalisée est l‘Ibérisme.
Il se retrouve dans le sultanat d'Oman (qui pratique un Ibérisme d'État), et
dans quelques régions du Maghreb très localisées :
Djerba-Tunisie
› en Algérie (chez les Berbères de Ghardaïa) Les mozabites

› en Tunisie (île de Djerba).


III- Les premiers Etats islamiques du Maghreb.

III-1 Les Rostémides (Tahert) (776-909):


Un autre exemple des Kharidjites appliquant les principes de l’architecture Ibadite
Fondé par Abderahmane Ibn Rustum un chef religieux kharidjite d'origine persane qui prena
Tahert comme capitale.
L’architecture de cette période se caractérise par
une remarquable austérité, en générale les
édifices étaient dépourvus de décors, les structures
étaient très simples.

III-2 Dynastie Idrisside Fes (788-974)


(fondation de l'Empire du Maroc)

Dr. Hana SALAH-SALAH FILALI


Département d’architecture [COURS HCA 4] Deuxième
Guelma Année

C'est pour fuir le massacre de sa famille en Arabie que Idriss Ier (descendant d'Ali, gendre du
prophète) se rend à l'actuel Maroc. Il s'installe a Volubilis et fonde Fès qui deviendra
prospère au point de devenir la capitale du Maroc.
Principales réalisations :
Architecture…principales réalisations
- La ville de Fès capitale depuis 789
- Fondation de villes tel que Basra, et Asilah,
- La grande mosquée Tangé (Tlemcen-Algérie) en 789/90
- La mosquée Karaouine (fes-Maroc) en 857
- La mosquée du vieux Tenes (Tenes-Algérie)

III-3 Les Aghlabides (800-909)


Ibrâhîm ibn al-Aghlab, de la tribu arabe de Tamîm, se voit proposer le gouvernorat de
Kairouan, qu’il accepte à la condition d’être reconnu comme émir à la tête d’un pouvoir
héréditaire.
Les Aghlabides étaient de grands bâtisseurs ; plusieurs des monuments qu’ils nous ont laissés
sont de véritables joyaux de l’art musulman.
Les principales réalisations desAghlébides :
- La grande mosquée Kairouane : Sur le site de la première mosquée bâtie par ‘Uqba,
conquérant de l’Ifrîqiya et fondateur de la ville, l’émir Ziyâdat Allâh I er décide en 836
la reconstruction de la Grande Mosquée, agrandie ensuite par Abû Ibrâhîm (856-863).
- La mosquée Zaitouna 864-865
- La construction des ribats tel que le ribats de Sousse ou de Monastir.

Dr. Hana SALAH-SALAH FILALI

Vous aimerez peut-être aussi