Vous êtes sur la page 1sur 28

1

Projet 1
Intention communicative : Exposer pour donner des informations.
Objet d'étude : La vulgarisation scientifique.
Séquence 2 : Rédiger un texte expositif.

Activité de l’oral :
Objectifs : - développer l’expression orale chez les apprenants
- savoir donner des informations objectives et simples à partir d’une
représentation schématique.

L’équipement complet d’un micro-ordinateur multimédia comprend des périphériques d’entrée


(clavier, dispositifs de pointage tel qu’une souris), des périphériques de sortie (moniteur,
imprimante), des unités de stockage (CD-ROM, disquette, etc.) et leurs lecteurs, ainsi qu’une
connexion avec l’extérieur (assurée par exemple par un modem).

2
 Le micro-ordinateur est schématisé sur le tableau avec ses composants (sans leurs
désignations).

 Les apprenants observent le schéma et répondent aux questions :

 Que représente ce schéma ?


® Ce schéma représente un micro-ordinateur.

 Qu’est-ce qu’un micro-ordinateur ?


® Un micro-ordinateur est une machine ou un appareil électronique.
3
 Que donne-t-on dans cette phrase ?
® Dans cette phrase on donne une définition du micro-ordinateur.

 A quoi sert un micro-ordinateur ? Dans quels buts (domaines) utilise-t-on le micro-


ordinateur ? Quels rôles joue le micro-ordinateur ?
® Le micro-ordinateur est utilisé dans plusieurs domaines comme les calculs, le
traitement de textes, la sauvegarde des données et informations, la visualisation
d’images et de vidéos. On l’utilise également pour écouter de la musique ou pour jouer.

 Que cite-t-on dans cette phrase ?


® Dans cette phrase on cite les différentes fonctions du micro-ordinateur.

 De quoi est composé un micro-ordinateur ? Quels sont les différents constituants d’un
micro-ordinateur ?
® Un micro-ordinateur se compose de plusieurs parties : l’unité centrale qui comprend
aussi des lecteurs CD, lecteurs USB et lecteurs de disquettes ; le moniteur ou écran de
visualisation ; le clavier à touches alphanumériques, la souris, les haut-parleurs ainsi
que les différents câbles de liaison et d’alimentation. D’autres équipements peuvent
être branchés au micro-ordinateur comme l’imprimante et le modem qui assure la
connexion via l’Internet.

 Qu’énumère-t-on dans cette partie ?


® Dans cette partie on énumère les différents composants d’un micro-ordinateur. C’est
l’analyse du micro-ordinateur.

SYNTHESE :

A) Dégagez le plan suivi pour présenter le micro-ordinateur.

 Le thème traité : « Le micro-ordinateur »

 Le plan suivi :
- la définition du micro-ordinateur,

4
- la fonction du micro-ordinateur,
- l’analyse du micro-ordinateur.

B) En quelques lignes, présentez le micro-ordinateur à une personne qui connaît peu de


choses sur cet outil (Veillez à respecter le plan déjà énoncé).

Un micro-ordinateur est une machine ou un appareil électronique. Il est utilisé dans


plusieurs domaines comme les calculs, le traitement de textes, la sauvegarde des données et
informations ainsi que la visualisation d’images et de vidéos. On l’utilise également pour
écouter de la musique ou pour jouer. Cet appareil se compose de plusieurs parties : l’unité
centrale qui comprend aussi des lecteurs CD, lecteurs USB et lecteurs de disquettes ; le
moniteur ou écran de visualisation ; le clavier à touches alphanumériques ; la souris ; les
haut-parleurs ainsi que les différents câbles de liaison et d’alimentation. D’autres équipements
peuvent être branchés au micro-ordinateur comme l’imprimante et le modem qui assure la
connexion via l’Internet.

 Quel est le type du texte obtenu ? Est-il objectif ou subjectif ?


® Le texte obtenu est un texte expositif et objectif.

Texte (page 29) :

La terre et l’eau douce

5
3% seulement de toute l’eau présente sur Terre est de l’eau douce, cela fait tout de
même 10 millions de mètres cubes par personne. Toutefois, les trois quarts de cette eau sont
inutilisables, étant stockés dans les calottes glaciaires permanentes qui couvrent 10% de la
terre ferme. Finalement, l’eau douce liquide disponible sur Terre représente 3 millions de
mètres cubes par personne et se renouvelle constamment grâce à la pluie, à la cadence de
plus de cent mille mètres cubes par personne et par an. Comme c’est à peu près soixante
quinze fois la consommation moyenne, on pourrait croire qu’il n’y a pas de problème.

Mais la plus grande partie de la pluie tombe sur l’océan ou – sous forme de neige – sur
les calottes glaciaires. De celle qui tombe sur la Terre, une bonne partie retourne à la mer
sans être utilisée. Une autre partie est pratiquement inutilisable dans le bassin de l’Amazonie.
La population s’accroît constamment et pollue sans relâche les réserves d’eau douce qui
existent. Aussi, d’ici peu, manquera-t-on d’eau douce.

On commence donc à chercher des solutions et on se tourne vers les océans. Les
méthodes de dessalement peuvent fournir de l’eau douce : on distille l’eau de mer en
recueillant par condensation l’eau évaporée, les matériaux dissous restant sous forme solide.
Idéalement, on peut utiliser à cet effet l’énergie solaire. On pense également à la possibilité
de remorquer des icebergs depuis des régions polaires jusqu’à des ports chauds et secs, où
la glace qui aurait survécu au voyage fournirait de l’eau douce.

D’après I. Asimov, L’univers de la science, InterEditions, 1986.

Projet 1

6
Intention communicative : Exposer pour donner des informations.
Objet d'étude : La vulgarisation scientifique.
Séquence 2 : Rédiger un texte expositif.

Activité de lecture :
Objectif : Lire et comprendre le texte.

Support : « La Terre et l’eau douce » (p. 29)

A/ Observation globale + hypothèses de sens :

 Observez la page 29. Quels sont les éléments périphériques qui la composent ?

® Les éléments périphériques qui composent cette page sont :


- un titre : La Terre et l’eau douce.
- un texte constitué de trois (3) paragraphes.
- Les références : - le nom de l’auteur du texte : I. Asimov
- la source du texte : L’univers de la science.
- la maison d’édition : InterEditions. 1986

 D'après ces éléments, plus particulièrement le titre, de quoi parle-t-on dans ce texte ? Quel
est le thème traité dans le texte ?

® D'après ces éléments, plus particulièrement le titre, dans ce texte, on parle de :
- l’eau douce
- la terre
- la science

B/ Lecture silencieuse :

Vérification des hypothèses de sens.

C/ Lecture magistrale :

 D’après la source, de quel type de texte s’agit-il ?


® D’après la source, il s’agit d’un texte scientifique.  

 Dans le texte on parle d’un problème, lequel ?


® Le problème dont on parle dans le texte est : le manque d’eau douce : il n’y aura pas
assez d’eau douce pour tout le monde d’ici peu (dans le prochain avenir).

7
D/ Lecture analytique :

Régions glaciaires : pôle n. et p.s. non salée : eau des rivières...

? (10 7 m3 )
er
1 paragraphe :
3% seulement de toute l’eau présente sur Terre est de l’eau douce, cela fait tout de même
10 millions de mètres cubes par personne. Toutefois, les trois quarts de cette eau sont
inutilisables, étant stockés dans les calottes glaciaires permanentes qui couvrent 10% de la
terre ferme. Finalement, l’eau douce liquide disponible sur Terre représente 3 millions de
mètres cubes par personne et se renouvelle constamment grâce à la pluie, à la cadence de
plus de cent mille mètres cubes par personne et par an. Comme c’est à peu près soixante
quinze fois la consommation moyenne, on pourrait croire qu’il n’y a pas de problème.
renvoie à quoi ?
quantité moy. d’eau douce utilisée /personne mot qui ≠ à liquide ? (solide)

 La quantité d’eau douce sur Terre est-elle relativement (en pourcentage) importante ?
Justifiez votre réponse.
® La quantité d’eau douce sur Terre n’est pas, relativement (en pourcentage par rapport à
l’eau salée), importante.
Justification : «3% seulement de toute l’eau présente sur Terre est de l’eau douce. »

 « Les trois quarts de cette eau (eau douce) sont inutilisables. » Pourquoi ?
® Les trois quarts de cette eau (eau douce) sont inutilisables parce qu’ils sont stockés
dans les calottes glaciaires permanentes.

NB  :
De cette affirmation, on déduit que l’expression « étant stockés dans les calottes
glaciaires permanentes qui couvrent 10% de la terre ferme » exprime la cause.

 « Comme c’est à peu près soixante quinze fois la consommation moyenne … »
A qui revoie le pronom souligné ?
® Le pronom souligné (c’) renvoie à l’expression : 3 millions de mètres cubes par personne.

 D’après le 1er §, cette quantité d’eau douce (3 millions de m3/personne) est-elle


suffisante : y a-t-il assez d’eau douce pour la consommation moyenne ? Justifiez votre
réponse.
® D’après le 1er §, cette quantité d’eau douce (3 millions de m3/personne) est suffisante : il
8
y a assez d’eau douce pour la consommation moyenne.

Justification : « Comme c’est à peu près soixante quinze fois la consommation moyenne,
on pourrait croire qu’il n’y a pas de problème.  »

2ème paragraphe :
? : pluie
Mais la plus grande partie de la pluie tombe sur l’océan ou – sous forme de neige – sur les
calottes glaciaires. De celle qui tombe sur la Terre, une bonne partie retourne à la mer sans
être utilisée. Une autre partie est pratiquement inutilisable dans le bassin de l’Amazonie. La
population s’accroît constamment et pollue sans relâche les réserves d’eau douce qui
existent. Aussi, d’ici peu, manquera-t-on d’eau douce. = mot (§2) : constamment
prochainement
polluer, pollution

 L’articulateur “Mais” introduit-il une idée qui confirme celle donnée dans la dernière partie
du 1er § ou au contraire qui est différente de celle-ci ? Quelle est cette idée ?
® L’articulateur “Mais” introduit une idée qui est différente (s’oppose à) de celle donnée
dans la dernière partie du 1er §. Il s’agit du problème du manque d’eau douce dans l’avenir
prochain.

 Donnez les causes, qui sont citées dans ce §, du manque d’eau douce ?
® Les causes, qui sont citées dans ce §, du manque d’eau douce sont :
a. la plus grande partie de la pluie tombe sur l’océan, ou sur les calottes glaciaires
(sous forme de neige) ; 
b. de celle qui tombe sur la Terre, une bonne partie retourne à la mer sans être
utilisée ;
c. une autre partie est pratiquement inutilisable dans le bassin de l’Amazonie ;
d. la population pollue les réserves d’eau douce qui existent.

 « Aussi, d’ici peu, manquera-t-on d’eau douce. », s’agit-il d’une conséquence ou d’une
cause ? Quel est le mot qui le montre ?
® « Aussi, d’ici peu, manquera-t-on d’eau douce. », il s’agit d’une conséquence. Le mot
qui le montre est “Aussi ”  

NB :
 Ne confondez pas la conjonction « Aussi » qui est un articulateur introduisant un rapport
de conséquence et « Aussi » terme de comparaison et « Aussi » adverbe qui a le sens
de « en plus ou également ».
 Remarquez que l’articulateur « Aussi » introduisant un rapport de conséquence est suivi
d’une inversion du sujet : manquera-t-on
9
 Remplacez « Aussi » par un autre articulateur équivalent (faites les transformations
nécessaires) :
® « Donc, d’ici peu, on manquera d’eau douce. ». Après « donc », il n’y a pas d’inversion du
sujet.

3ème paragraphe :

enlever le sel
On commence donc à chercher des solutions et on se tourne vers les océans. Les
méthodes de dessalement peuvent fournir de l’eau douce : on distille l’eau de mer en
recueillant par condensation l’eau évaporée, les matériaux dissous restant sous forme solide.
Idéalement, on peut utiliser à cet effet l’énergie solaire. On pense également à la possibilité
de remorquer des icebergs depuis des régions polaires jusqu’à des ports chauds et secs, où
la glace qui aurait survécu au voyage fournirait de l’eau douce.
montagnes flottantes de glaces

 Qu’exprime l’articulateur « donc » dans ce paragraphe ? Que représente ce § par rapport à


tout le texte ?
® Dans le dernier §, l’articulateur « donc » exprime un résultat final ou un aboutissement
des idées du texte : c’est la conclusion de celui-ci.

 Que nous donne l’auteur dans ce § ?


® Dans ce, l’auteur nous donne les solutions au problème posé, c’est-à-dire les solutions
au problème du manque d’eau douce.  

 Quelles sont alors les solutions données explicitement dans le dernier § pour régler le
problème de l’insuffisance d’eau douce ?
® Les solutions données explicitement dans le dernier § pour régler le problème de
l’insuffisance d’eau douce sont :
 le dessalement de l’eau de mer (l’eau salée).
 le remorquage des icebergs jusqu’aux ports chauds depuis les régions polaires.

 Quel terme du dernier § montre que la 2ème solution est une solution uniquement
envisageable (imaginable) ?
® Le terme du dernier § qui montre que la 2ème solution est une solution uniquement
envisageable (imaginable) est « On pense … »

10
Remarque :
De même, le conditionnel (présent et passé) employé dans la dernière phrase du texte
exprime l’éventualité (la possibilité) : le cas d’un fait possible mais qui n’a pas encore été
réalisé.

 Qu’introduisent les deux points (:) dans ce § ?


® Dans ce §, les deux points introduisent une explication : on explique la méthode de
dessalement et son fonctionnement.

Analyse du texte :
Objectifs : - Rappel sur le texte expositif et ses caractéristiques.
- Connaître les différentes désignations du « on » dans le texte.
- Dégager les articulateurs logiques sur lesquels se base l’organisation du
texte.
- Connaître la visée du texte.

RAPPEL : (se référer à la 1ère séquence « Contracter des textes »)

 Quel est le type du texte page 29 : « La Terre et l’eau douce » ? Qu’est-ce qui le
caractérise ? Quels sont ses caractéristiques ?
® Le texte page 29 : « La Terre et l’eau douce » est un texte expositif (explicatif). Il se
caractérise par :
- l’objectivité de l’auteur (absence des pronoms le remplaçant dans ce texte)
- l’emploi des phrases déclaratives.
- le présent de vérité générale est le temps dominant des verbes conjugués.
- la présence de données chiffrées (chiffres et pourcentages)
- l’emploi d’un lexique technique spécifique (consommation d’eau, manque d’eau…)

 Classez dans le tableau ci-dessous les expressions suivantes qui montrent les personnes
désignées par le pronom « on » dans chaque § du texte :
tout le monde / les spécialistes / les non spécialistes des problèmes de l’eau

§ Les personnes auxquelles renvoie le pronom « on »


Les non spécialistes des problèmes de l’eau
1 « … on pourrait croire qu’il n’y a pas de problème. »

Tout le monde :
2 « Aussi, d’ici peu, manquera-t-on d’eau douce »

Les spécialistes du problème de l’eau :


11
3 « On commence donc à chercher des solutions… et on se tourne
vers les océans… on distille l’eau de mer. On pense également …

 Relevez les articulateurs logiques contenus dans ce texte puis classez-les dans le tableau
suivant selon ce qu’ils expriment.
® Les articulateurs logiques contenus dans le texte sont :

toutefois / finalement / grâce à / comme / mais / aussi / donc

cause conséquence opposition


- grâce à - finalement - toutefois
- comme - aussi - mais
- donc
 On en déduit que ce texte est basé sur une structure logique (où il y a un emploi fréquent
des articulateurs logiques).

 La visée du texte :
De toute évidence, ce texte a une visée purement explicative : l’auteur explique le
problème du manque d’eau et ses causes et propose les solutions pour y remédier.

NB :
Quand le discours de vulgarisation scientifique a une visée explicative, l’énonciateur
(l’auteur) pour assurer la compréhension, emploie des articulateurs logiques qui montrent
les étapes du raisonnement sur lequel il s’est basé.

12
Projet 1
Intention communicative : Exposer pour donner des informations.
Objet d'étude : La vulgarisation scientifique.
Séquence 2 : Rédiger un texte expositif.

Activité de langue : « Lexique employé dans les procédés explicatifs »


Objectifs : - Connaître la définition des différents procédés explicatifs.
- Connaître le lexique auquel font appel les différents procédés.
- Savoir le réemployer.

Exercice 1 : (exercice oral)


Reliez par une flèche chaque procédé explicatif à sa définition :
Procédés Définitions
- dénomination - décrire les constituants, les composants
- analyse - nommer l’objet
- illustration - préciser l’usage, le rôle
- fonction - donner le sens exact
- définition - donner des exemples.

Exercice 2 :

Complétez le tableau ci-dessous en faisant correspondre les termes et expressions suivants


au procédé explicatif dont il fait appel :

13
être constitué de / servir à / être / comme / être nommé / jouer le rôle de / se composer de /
désigner / porter le nom de / tel que / être utilisé pour (dans le but de ) / être appelé /
permettre de

Le procédé Les termes et expressions correspondants


Dénomination

Définition

Fonction

Illustration

Analyse

Exercice 3 :

Complétez les énoncés suivants par les termes et expressions qui conviennent. Faites-les
varier à chaque fois (attention : les verbes doivent être conjugués) :

1. Un volcan ……………… trois parties : un réservoir, une cheminée et un édifice visible à


la surface.
2. En 1921, des chercheurs canadiens réussissent à extraire une substance. Elle ………
……………. "insuline".
3. La toxine …………… un poison produit par les activités métaboliques de certains êtres
vivants ……………. les bactéries, les insectes, les plantes et les reptiles.
4. Le téléphone portable …………….. communiquer avec n’importe quelle personne où
qu’elle soit.
5. Le terme « clone » ………….. un objet ou un organisme considéré identique à un autre.
6. Le squelette humain ………………. 206 os. Il nous …………….nous tenir debout.
7. Le tremblement de terre ………………. en langage savant « séisme ». ………….. un
véritable frisson qui secoue l’écorce terrestre.

14
8. Les nouvelles technologies …………. les lecteurs mp3, mp4 ou baladeurs CD ………...
écouter de la musique même en se déplaçant.

Exercice 4 :

Complétez les phrases inachevées suivantes :

a) Définitions
1. Le SIDA ………………………………………….
2. Le téléphone ……………………………………..
3. Les séismes ………………………………………

b) Fonctions :

1. L’énergie hydraulique ………………………………


2. L’automobile ………………………………………….

c) Analyses :
1. Notre lycée ……………………………………….
2. L’eau ………………………………………………

Correction :

Exercice 1 :
Reliez par une flèche chaque procédé explicatif à sa définition (exercice oral) :
Procédés Définitions
- dénomination - décrire les constituants, les composants
- analyse - nommer l’objet
- illustration - préciser l’usage, le rôle
- fonction - donner le sens exact
- définition - donner des exemples.

Exercice 2 :

Le procédé Les termes et expressions correspondants


Dénomination être nommé / porter le nom de / être appelé

Définition être / désigner


15
Fonction servir à / jouer le rôle de / être utilisé pour (dans le but de) /
permettre de

Illustration comme / tel que

Analyse être constitué de / se composer de

Exercice 3 :

1. Un volcan se compose de trois parties : un réservoir, une cheminée et un édifice


visible à la surface.
2. En 1921, des chercheurs canadiens réussissent à extraire une substance. Elle est
nommée insuline.
3. La toxine est un poison produit par les activités métaboliques de certains êtres
vivants comme les bactéries, les insectes, les plantes et les reptiles.
4. Le téléphone portable sert à communiquer avec n’importe quelle personne où qu’elle
soit.
5. Le terme « clone » désigne un objet ou un organisme considéré identique à un autre.
6. Le squelette humain est constitué de 206 os. Il nous permet de nous tenir debout.
7. Le tremblement de terre est appelé en langage savant « séisme ». C’est un véritable
frisson qui secoue l’écorce terrestre.
8. Les nouvelles technologies tels que les lecteurs mp3, mp4 ou baladeurs CD sont
utilisées pour écouter de la musique même en se déplaçant.
Exercice 4 :

a) Définitions :
1. Le SIDA est une maladie contagieuse mortelle.
2. Le téléphone désigne un moyen de communication largement utilisé.
3. Les séismes sont des phénomènes naturels qui peuvent avoir des effets
dévastateurs.

b) Fonctions :

1. L’énergie hydraulique est utilisée pour produire de l’électricité.


2. L’automobile sert à transporter les gens d’un endroit à un autre.
16
c) Analyses :

1. Notre lycée est constitué d’un bloc pédagogique, d’un réfectoire, d’un dortoir et
d’un bloc administratif.
2. L’eau se compose de deux molécules : l’oxygène et l’hydrogène.

Projet 1
Intention communicative : Exposer pour donner des informations.
Objet d'étude : La vulgarisation scientifique.
Séquence 2 : Rédiger un texte expositif.

Activité de langue : « Les rapports logiques »


Objectifs : - Apprendre les différents rapports logiques.
- Connaître les articulateurs mettant en évidence ces rapports logiques.
- Savoir les réemployer.

17
Rappel :

Les rapports logiques explicitement exprimés dans le texte étudié « La Terre et l’eau
douce » sont : la cause, la conséquence et l’opposition.

 Citez les autres rapports logiques que vous connaissez :


le but, la condition, le temps, la comparaison.

Observez :
► L’eau douce manque donc on commence à chercher des solutions à ce problème.

P1 « Principale » P2 « Subordonnée »
articulateur

NB :
- Un rapport logique est une relation existante entre deux propositions à l’intérieur
d’une phrase complexe ou entre deux phrases indépendantes.
- Dans un énoncé, lorsque le rapport logique exprimé est explicite, on emploie un
articulateur (connecteur ou outil de liaison) qui met en évidence ce rapport.

Exercice 1 :
Réécrivez ces phrases en remplaçant les articulateurs logiques existants, que vous devez
souligné, par ceux ayant le même sens pris dans la liste suivante :
mais / parce que / donc / pour
1. Les enfants ne respectent pas les règles d’hygiène si bien qu’ils contractent souvent
des maladies.
2. Il ne faut pas gaspiller l’eau puisque c’est un élément rare et précieux.
3. Les habitants des régions rurales viennent à la ville afin d’y chercher du travail.
4. Le plastique a dénombrables qualités. Cependant, il n’est pas biodégradable.
5. Comme le tabac est nocif pour la santé, les gens ne doivent pas fumer.

Correction :
1. Les enfants ne respectent pas les règles d’hygiène si bien qu’ils contractent souvent
des maladies.
 Les enfants ne respectent pas les règles d’hygiène donc ils contractent souvent des
maladies.
2. Il ne faut pas gaspiller l’eau puisque c’est un élément rare et précieux.
 Il ne faut pas gaspiller l’eau parce que c’est un élément rare et précieux.
18
3. Les habitants des régions rurales viennent à la ville afin d’y chercher du travail.
 Les habitants des régions rurales viennent à la ville pour y chercher du travail.
4. Le plastique a dénombrables qualités. Cependant, il n’est pas biodégradable.
 Le plastique a dénombrables qualités mais il n’est pas biodégradable.
5. Comme le tabac est nocif pour la santé, les gens ne doivent pas fumer.
 Les gens ne doivent pas fumer parce que le tabac est nocif pour la santé.

Remarques :
- Après « pour », on trouve un verbe à l’infinitif (parfois un nom).
- Le plus souvent, « comme » exprimant la cause se place au début de la phrase alors
que « parce que » à l’intérieur de celle-ci.

2ème exercice :
Employez l’articulateur qui convient de manière à mettre en évidence le rapport logique
existant :
1. Il y a de grandes quantités d’eau sur la Terre. Elles sont à 95% inutilisables. Celles-ci
sont constituées d’eaux salées.
2. Les conducteurs doivent limiter leur vitesse ………………. ne pas engendrer d’accidents.
3. Les terres désertiques manquent d’eau et contiennent souvent trop de sels. Les plantes
y sont rares.
4. Dans les villes, les gaz d’échappement représentent un danger ……………… ils
contiennent un poison : l’oxyde de carbone.
5. Le virus du Sida attaque le système immunitaire ; le corps perd ses défenses
naturelles.

Correction :
1. Il y a de grandes quantités d’eau sur la Terre mais elles sont à 95% inutilisables parce
que celles-ci sont constituées d’eaux salées.
2. Les conducteurs doivent limiter leur vitesse pour ne pas engendrer d’accidents.
3. Les terres désertiques manquent d’eau et contiennent souvent trop de sels donc les
plantes y sont rares.
4. Dans les villes, les gaz d’échappement représentent un danger car ils contiennent un
poison : l’oxyde de carbone.
5. Le virus du Sida attaque le système immunitaire si bien que le corps perd ses défenses
naturelles.
Projet 1
Intention communicative : Exposer pour donner des informations.
Objet d'étude : La vulgarisation scientifique.
Séquence 2 : Rédiger un texte expositif.
19
Activité de langue : « L’expression lexicale de la cause/conséquence »

Objectifs : - Connaître le lexique utilisé pour exprimer la cause ou la conséquence.


- Savoir le réemployer.

 Observez : travail à faire oralement

1- Les séismes causent des dégâts terribles.


A=cause

2- Des dégâts terribles sont dus aux séismes.


A= conséquence

Exercice 1 :
Classez dans la grille ci-dessous les verbes et expressions suivants selon qu’ils expriment la
cause ou la conséquence (A cause ou A conséquence) :

être dû à / être à l’origine de / provenir de / entraîner / être responsable de / résulter de /


engendrer / provoquer.
CAUSE

conséquence

- provoquer - être dû à
- engendrer
- être à l’origine de - provenir de
- entraîner
- être responsable de - résulter de

Exercice 2 : Construisez des phrases à partir des éléments contenus dans la grille
suivante en choisissant : A - la cause / A - la conséquence

Cause(s) Conséquence(s) verbes


1. virus (H1V1) SIDA être dû à
dénomination engendrer
2. rejet des gaz à effet de réchauffement climatique provoquer
serre (GES) provenir de
3. tabagisme maladies graves (le cancer) entraîner
exemple être dû à
4. soleil majorité des énergies provenir de
renouvelables être à l’origine de

20
Correction :

1. a- Le virus nommé H1V1 engendre le SIDA.

b- Le SIDA est dû à un virus nommé H1V1.

2. a- Le rejet des gaz à effet de serre (GES) provoque le réchauffement climatique

b- Le réchauffement climatique provient du rejet des gaz à effet de serre (GES)


(du = de + le rejet)

3. a- Le tabagisme entraîne des maladies graves telles que le cancer.

b- Des maladies graves telles que le cancer sont dues au tabagisme.

4. a- Le soleil est à l’origine de la majorité des énergies renouvelables

b- La majorité des énergies renouvelables proviennent du soleil.


(du = de + le soleil)

A RETENIR :

au = à + le
aux = à + les
du = de + le
des = de + les

21
Projet 1
Intention communicative : Exposer pour donner des informations.
Objet d'étude : La vulgarisation scientifique.
Séquence 2 : Rédiger un texte expositif.

Activité d’écriture : A/ Préparation à l’écrit :

Objectif : Entraîner les apprenants à produire de petits textes expositifs comportant un


certain nombre de procédés explicatifs.

Activité 1 :
Rédigez un petit texte (informatif) sur l’Internet en suivant le plan donné ci-dessous :

Plan de la rédaction :
a) définition de l’Internet
b) dénomination : la Toile
c) domaines d’utilisation de l’Internet (citer des exemples)

Un exemple du travail attendu de l’élève :

L’Internet est le réseau des réseaux des ordinateurs. Il est nommé la Toile.
Cet outil révolutionnaire a plusieurs fonctions comme la communication : soit
directement ou par la messagerie électronique. L’Internet est également utilisé pour
réaliser des recherches documentaires, visualiser des images ou des vidéos, écouter
de la musique, télécharger des logiciels ou autres, …etc.

22
Activité 2 :
Rédigez un petit texte explicatif répondant à la question « Qu’est-ce que la grippe porcine ?».
Appuyez-vous dans votre rédaction sur les éléments suivants :

Qu'est-ce que la grippe porcine ?

 Définition : maladie infectieuse + contagieuse.


 Dénomination : grippe A / grippe mexicaine.
 Cause de la grippe porcine : virus : l'Influenza virus.
 Conséquences de la grippe porcine : atteinte des voies respiratoires supérieures
(gorge + nez) + atteinte des voies respiratoires inférieures (poumons).
 2009, cette épidémie mort de 2837 personnes dans le monde.

Un exemple du travail attendu de l’élève (à titre indicatif) :

La grippe porcine est une maladie infectieuse et contagieuse. Elle porte le nom
de grippe A ou grippe mexicaine. Elle est due à un virus : l'Influenza virus. Cette maladie
provoque une atteinte des voies respiratoires supérieures comme la gorge et le nez et une
atteinte des voies respiratoires inférieures telles que les poumons. En 2009, cette épidémie
a entraîné la mort de 2837 personnes dans le monde.
action passée (2009)

 En bleu : le thème et ses substituts lexicaux ou grammaticaux.


 En rouge : les verbes relatifs aux différents procédés explicatifs.
 En vert : les déterminants, les prépositions et les conjonctions
23
Projet 1
Intention communicative : Exposer pour donner des informations.
Objet d'étude : La vulgarisation scientifique.
Séquence 2 : Rédiger un texte expositif.

Activité d’écriture : B/ Expression écrite :

Objectif : Amener les apprenants à rédiger un texte expositif comportant plusieurs procédés
explicatifs (définition, dénomination, illustration, énumération …).

Sujet :

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la santé, le rédacteur en chef du


journal de votre lycée vous demande de rédiger un texte pour expliquer ce que c’est l’allergie.
Vous pouvez vous appuyer dans votre rédaction sur les éléments suivants :

Qu'est-ce que l'allergie ?

Définitions : - phénomène complexe + problème de santé publique.


- réaction de l'organisme à une substance qui lui est étrangère (les pollens,
les acariens, les poils de chat…)

Causes : a- pollution atmosphérique.


b- modification des habitudes de vie (présence d'animaux domestiques ;
consommation d'aliments allergisants : les arachides).

Conséquences : a- troubles respiratoires (asthme)


b- troubles cutanés (eczéma)

24
Définitions de l’allergie :
- phénomène complexe, problèmeProjet de santé
1 publique.
- réaction de l'organisme à une substance qui lui est étrangère : les pollens, les
Intention communicative : Exposer
acariens, les poils de chatpour donner des informations.
. . . etc.
Objet d'étude : La vulgarisation scientifique.
Séquence 2 : Rédiger un texte expositif.
Causes : Cause :
- pollution atmosphérique,
- présence d'animaux domestiques, l’allergie
- consommation d'aliments
allergisants (les arachides)
Conséquence : Conséquences :
- troubles respiratoires (asthme),
l’allergie - troubles cutanés (eczéma).

Fait poétique :
Objectif : Lecture expressive et compréhension du poème.

Support : « A un oisif » : poème de Thomas.

A un oisif

Les hommes t’ont servi même avant ta naissance


Ils t’ont créé des lois et bâti des remparts ;
De vingt siècles unis la lente expérience
T’a préparé les arts.

La maison qui te couvre et qui te sert d’asile,


Le pain qui te nourrit tes plaisirs, tes besoins
Tout impose à ton cœur le devoir d’être utile
Tout réclame tes soins.

Ta patrie aux vertus a formé ton enfance,


Les ministres des lois te font des jours heureux ;
Les guerriers pleins de sang meurent pour ta défense :
Et que fais-tu pour eux ?

THOMAS

oisif : qui n'exerce pas de profession : désœuvré, inactif, inoccupé

25
A/ Observation globale :

 Observez ce texte. De quel genre de document s’agit-il ?


® Ce texte est un poème, un texte poétique.

 D'après le titre, l’auteur (le poète) s’adresse à qui ?


® D'après le titre, l’auteur (le poète) s’adresse à un oisif ou à tous les oisifs en général :
ceux qui ne font rien.

B/ Lecture magistrale :

 Dans ce poème, l’auteur :


a) raconte la vie des oisifs,
b) encourage les oisifs à rester inactifs,
c) incite les oisifs à être utile.
Quelle est la bonne réponse ?

® Dans ce poème, l’auteur incite les oisifs à être utile.

C/ Lecture-exploitation :

travailler pour qqun ou une institution

Les hommes t’ont servi même avant ta naissance


Ils t’ont créé des lois et bâti des remparts ; murailles de
De vingt siècles unis la lente expérience défense
T’a préparé les arts.

 De quelle manière les hommes ont servi l’oisif avant même sa naissance ?
® Les hommes ont servi l’oisif avant même sa naissance :
- en lui créant des lois,
- en lui bâtissant des remparts ;
- la lente expérience de vingt siècles lui a préparé les arts.  

La maison qui te couvre et qui te sert d’asile, lieu de refuge,


Le pain qui te nourrit tes plaisirs, tes besoins de protection
Tout impose à ton cœur le devoir d’être utile
Tout réclame tes soins.
26
 Relevez les phrases dans lesquels l’auteur incite l’oisif à travailler, à faire des efforts ?
® Les phrases dans lesquels l’auteur incite l’oisif à travailler, à faire des efforts sont :
- Tout impose à ton cœur le devoir d’être utile
- Tout réclame tes soins.

 Relevez dans ces phrases les mots qui montrent que l’oisif est incité à l’action avec une
certaine obligation.
® Les mots qui montrent que l’oisif est incité à l’action avec une certaine obligation, dans ces
phrases, sont : impose – devoir – réclame

pays où l’on est né

Ta patrie aux vertus a formé ton enfance,


Les ministres des lois te font des jours heureux ;
Les guerriers pleins de sang meurent pour ta défense :
Et que fais-tu pour eux ?

 Qui est désigné par le pronom “eux”  dans cette partie ?


® Dans cette partie, le pronom “eux”  désigne : la patrie, les ministres et les guerriers.

 « Et que fais-tu pour eux ? », dans cette phrase, l’auteur :


- pose une question à l’oisif pour lui demander des informations.
- blâme indirectement l’oisif parce qu’il ne fait rien pour être utile aux autres.

® « Et que fais-tu pour eux ? », dans cette phrase, l’auteur :


- blâme indirectement l’oisif parce qu’il ne fait rien pour être utile aux autres.

SYNTHESE :

Complétez cet énoncé par des expressions que vous trouverez dans le texte :

 « Les hommes, les ministres, les guerriers, etc., …………………. alors c’est à ton tour d’
…………………..

® « Les hommes, les ministres, les guerriers, etc., t’ont servi alors c’est à ton tour d’être
utile. »

27
VERSIFICATION :

A/ Les Rimes :

Ta patrie aux vertus a formé ton enfance, (A)


Les ministres des lois te font des jours heureux ; (B) Rimes
Les guerriers pleins de sang meurent pour ta défense : (A) croisées
Et que fais-tu pour eux ? (B)

B/ Les pieds des vers :

Ta pa-trie aux ver-tus a for-mé ton en-fance  vers alexandrin (12 syllabes)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Les mi-ni-stres des lois te font des jours heu-reux   vers alexandrin (12 syllabes)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Les guer-riers pleins de sang meu-rent pour ta dé-fense   vers alexandrin (12 syllabes)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Et que fais-tu pour eux ?  vers hexasyllabe (6 syllabes)
1 2 3 4 5 6

28