Vous êtes sur la page 1sur 1

LES MOTS vs LES GESTES/ACTES

On ne peut pas s’imaginer la vie sans communiquer avec les autres. Ca c’est sure! Parmi les
nombreux éléments qui nous aident dans la communication il y a la langue parlee ou écrite qui
utilise les mots et le langage du corps qui signifie l’utilisation des gestes. Il est assez difficile
d’exprimer une idée, une opinion, un sentiment sans l’aide des ceux deux moyens de
communication car, quand les gestes accompagnaient une idée, on le rôle précis de la ponctuer, de la
souligner, de la renforcer ou même de la substituer ou lui donner un sens différent. Mais, parmi les
deux, mots et gestes, lesquels sont les plus importants, lesquels rapprochent le plus les gens ?

Le premier trésor d’une langue c’est la partie qu’on peut traduire et le deuxième trésor, c’est
la partie qu’on ne peut pas traduire. Ce dernier trésor apporte des beautés qui brillent pour nous tous.
L’une des plus magnifiques caractéristiques des langues est qu’en fin de compte n’importe quoi peut
être traduit dans n’importe quelle langue (on peut traduire des livres, des poésies, des expressions)
mais, quelquefois, on ne peut pas traduire un mot, un mot qui est comme un arbre qui est ne dans le
sol, qui se nourri avec la pluie qui y était tombée et qui s’est raffine sous le soleil qui n’est pas le
même partout. Par exemple, le mot « doina » il ne peut pas être traduit, il n’a pas un équivalent dans
une autre langue. Il est unique. Et, dans ce cas la, comment on fait pour expliquer a quelqu’un
qu’est-ce que signifie ce mot la ? On lui dise que c’est une chanson que les roumains chantent depuis
toujours et qui transmet des émotions très fortes aux ceux qui l’écoutent. Bon, mail il y a aussi des
chansons françaises, italiennes, anglaises qui ont une très grande charge emotionelle donc ce n’est
pas unique. Et, alors, qu’est qu’on fait ? La seule solution est de le faire écouter une « doina » pour
se rendre compte ce qu’est en fait.

Outre que il y des mots qui ne peuvent pas être traduits, il y a des mots que pour réussir a
exprimer ce qu’ils veulent ils ont absolument besoin d’un geste puisque contrairement aux mots,
l’image se laisse prendre sans effort. Au contraire, le texte écrit ou l’exposition orale de quelqu’un
demande reconstruction, recherche du sens et imagination. L’image se donne, elle se saisit aisément.
Et, dans ces conditions la, nos mots doivent être accompagnes par des gestes. On peut prendre
comme exemple les simples mots « Je t’aime » que chacun d’entre nous les a dit a un moment
donne. Ces deux mots la ne peuvent pas avoir du succès, dans une déclaration d’amour, par
exemple, si ils ne sont pas prouves par un geste ou par plusieurs. Il y a aussi des situations quand le
silence est un façon d’exprimer le fond de sa pensée, sans prononcer des mots, mais en faisant un
geste. Certains peuvent parler une journée entière sans rien dire, tandis que d’autres peuvent
prononcer un mot ou faire un seul geste et c’est suffisant pour exprimer une idée. Mais, cette
communication non verbale peut être parfois déroutante car les gestes peuvent avoir des
significations différentes selon le pays. Par exemple, en Roumanie ou en France, le mouvement de la
tête de droite a gauche indique le refus, alors qu’un Grèce il signifie l’approbation.

En conclusion, je dirais que chacune de nos phrases est ponctuee d’un ensemble de signes, de
mouvements, qui s’avèrent riches de signification. Comme lorsque nous parlons, nous sommes
d’abord vus, puis entendus, et enfin, éventuellement, compris, je crois qu’on doit savoir comment
faire que nos actes et nos mots se compléter l’un l’autre pour mieux réussir a exprimer nos idées