Vous êtes sur la page 1sur 12

Analyse de la méthode d'explication de texte en

philosophie
Alexia
20 mai 2019 ∙ 7 minutes de lecture
Ressources Scolaire Philosophie Aide méthodologie
Méthodologie de l’Explication de Texte Philosophique

Chapitres

I/ Travail préparatoire au commentaire philosophique

II/ Introduction

III/ Développement

Conclusion du commentaire philosophique

l e bac philo fait peur aux candidats, qu'ils soient en bac général ou

technologique. Pour les littéraires, l'épreuve a un coefficient 7, pour les séries

ES, un coefficient 4, pour les S, un coefficient 3 et pour les bacs technologiques, un

coefficient 2. Pour toutes les séries, l'étudiant a le choix entre deux questions
philosophiques à développer sous forme de dissertation et un texte à étudier

sous forme de commentaire. Dans cet article, il sera question du commentaire de

texte philosophique : le travail préparatoire à fournir, la rédaction de l'introduction, le

développement et la conclusion.

I/ Travail préparatoire au commentaire philosophique

Pas besoin d'avoir lu tous les philosophes pour réussir l'épreuve !

La consigne est toujours la même pour le commentaire de texte philosophique

: “Expliquez le texte suivant. La connaissance de la doctrine de l'auteur n'est pas

requise. Il faut et il suffit que l'explication rende compte, par la compréhension

précise du texte, du problème dont il est question.” Avant de faire quoi que ce soit et

de partir dans l'écriture du plan, lisez le texte très attentivement plusieurs fois. Le

texte est votre support, il vous en dira long sur l'explication à fournir. Ayez toujours

vos feuilles de brouillon près de vous, un crayon à papier et plusieurs couleurs pour

surligner, souligner, entourer les éléments importants. Vous pouvez marquer des

éléments importants dans la marge et repérer le passage d'une idée à une autre.
Aidez-vous des mots de liaison.

Commencez par repérer la question à laquelle essaie de répondre l'auteur (sa

thèse). Il l'énonce généralement au début du texte avant son argumentation ou à la

fin après avoir argumenté. Le titre de l'ouvrage peut vous y aider. Repérez ensuite le

thème général du texte, l'idée directrice de l'auteur. Puis, identifiez les concepts

principaux du texte et les mots à expliquer. Découpez le texte en différentes parties

et analysez la fonction de chaque partie. C'est après avoir fait ce travail que vous

pouvez réfléchir à la problématique (généralement en lien avec la question posée

par l'auteur). Au brouillon, notez tous les enjeux et les références qui vous

viennent à l'esprit pendant votre analyse du texte.

Deux étapes doivent être respectées pour bien préparer le texte : une analyse

globale (thème, thèse, anti-thèse, structure et plan du texte) et une analyse

détaillée (isolation d'un élément précis du texte, analyse de cet élément, lien avec le

reste du texte). Parfois, pour des textes compliqués, l'analyse détaillée sera plus facile

à faire avant l'analyse globale. L'important est de bien faire ces deux étapes. Si l'on

revient sur l'énoncé de la consigne, il y a trois parties à prendre en compte :

explication, compréhension et problème.

L'explication est votre commentaire de texte. En réalité, l'exercice du commentaire

n'est pas si différente de la dissertation. Vous devrez forcément traiter d'un

problème à l'aide d'un texte (au lieu d'une question pour la dissertation). Le texte en

question développe une idée, une thèse grâce à des arguments énoncés par l'auteur.

Ecrire ce texte est une façon pour l'auteur de résoudre son problème de départ.

Ainsi, le thème, la thèse et le problème correspondant doivent être dégagés

rapidement pour pouvoir rédiger l'introduction.


Ensuite, en creusant dans le texte, vous dégagerez des parties correspondant au plan

de l'argumentation de l'auteur. Vous devez vous en servir pour ériger votre propre

plan en dégageant des articulations entre les parties. Pour parvenir à expliquer le

problème, il faut une "compréhension précise du texte". Collez au texte et n'ajoutez

pas des éléments comme des citations sans vous soucier du sujet. Veillez tout de

même à ne pas paraphraser le texte. Il s'agit d'une explication. Tout l'art réside dans le

fait de ne parler que du texte (sans parler de toute l'histoire de l'auteur) en

l'expliquant réellement et sans le paraphraser.

Patrick
PROF DE PHILOSOPHIE

4.96 (47) 65€/h

1er cours offert !

Découvrir tous nos profs

II/ Introduction
Il va falloir se creuser les méninges pour réussir son épreuve de philo.

Ce n'est qu'une fois le travail préparatoire accompli et le plan établi que vous pouvez

réfléchir à la rédaction de votre introduction. Une introduction se compose de trois

parties :

Enoncez le thème du texte : un mot ou un groupe de mots pour définir ce dont il est

question. C'est aussi dans cette première partie de l'introduction que vous rappelez le

nom de l'auteur, sans vous étaler sur sa vie, son oeuvre. Si vous en êtes capable, vous

pouvez situer l'extrait de texte dans son contexte (l'oeuvre à laquelle il appartient).

Introduisez ensuite la thèse de l'auteur en une phrase,

Consacrez une phrase ou deux à l'énoncé du problème dont l'auteur parle dans le

texte. La thèse répond explicitement à ce problème. Pour y parvenir, posez-vous les

questions : quel problème avait l'auteur, quelle difficulté voulait-il résoudre ? Le

problème se formule sous forme de question mais il ne suffit pas de reprendre la

thèse de l'auteur et de la tourner sous forme de question. Par exemple, la thèse de

l'auteur est "une révolte contre l'Etat est parfois justifiée". Le problème ne peut pas

juste être "peut-on justifier une révolte contre l'Etat ?" mais plutôt "est-il toujours

contradictoire de se révolter contre l'Etat ou certains événements (injustice, guerre,

famine) nous obligent-ils parfois à remettre en cause l'autorité de l'Etat ?". Dans le
développement, les deux thèses devront être discutées,

Annoncez le plan de votre développement, équivalent au plan du texte la plupart du

temps. Limitez les parties en donnant les lignes de telle et telle partie s'il s'agit d'un

plan linéaire. Même si le texte se présente en un seul paragraphe, il possède toujours

des idées distinctes, constituant les parties. Cela peut en revanche ne pas être linéaire

et chronologique. A vous de remettre les idées dans l'ordre pour créer un plan

thématique. Vous n'aurez que deux ou trois parties dans un texte.

III/ Développement

Il ne s'agit pas d'attendre l'idée lumineuse mais d'analyser le texte de fond en comble pour réussir !

Les risques du commentaire de texte philosophique

En philosophie, il y a deux risques majeurs à éviter pour réussir votre

commentaire :

La paraphrase : répéter le texte avec d'autres mots sans explication,

Le contresens/le hors-sujet : en essayant de se dégager du texte, il est possible

d'aller trop loin et de faire un contresens.

Pour éviter la paraphrase, l'analyse du texte est primordiale. Le travail préparatoire


doit être bien effectué pour dégager les idées principales, les liens entre les idées et

les étapes de l'argumentation. Les notions doivent toutes être analysées et expliquées

en donnant des exemples pour illustrer les idées de l'auteur. N'hésitez pas à

utiliser des références philosophiques pour mettre en lumière une idée de l'auteur.

Afin d'éviter le contresens ou le hors-sujet, il faut rester proche du texte et le

relire très régulièrement en étant sûr que l'argumentation de l'auteur est bien

démontrée à partir du texte lui-même. Dans la phase d'analyse, n'essayez pas de

caser à tout prix vos connaissances si elles ne sont pas en lien avec le sujet. Les

notions abordées dans le texte ont un sens précis dans ce texte qui ne sera pas

forcément le même que celui vu en cours. Les références philosophiques utilisées

doivent permettre de mieux comprendre le texte et ne sont pas là pour faire joli.

Le contenu de chaque partie

Souvenez-vous que le texte est là pour défendre une thèse. Chaque partie

ressemble à la structure d'une partie de dissertation :

Idée directrice : que démontre l'auteur dans cette partie ? Quel rôle joue cette partie

dans l'argumentation ?

Analyse du texte,

Bilan et transition.

C'est dans l'analyse de texte que vous devez faire attention à ne pas faire de

paraphrase et de contresens. Posez-vous trois question à chaque fois :

Quel est le sens ?

Est-ce vrai ?

Quel est l'enjeu ?

Evitez à tout prix de procéder par bloc de citation = explication = bloc de citation =

explication. Les citations faites doivent être courtes, précises, utiles et laissées plus de
place à l'explication.

Préparez-vous à écrire pas mal !

Facultatif mais conseillé : la discussion du texte

Vous pouvez consacrer une partie à la discussion du texte : ce n'est pas parce que

l'auteur cherche à répondre à un problème philosophique que le problème est résolu.

Vous pouvez tout à fait discuter la réponse apportée par l'auteur. La discussion

n'est pas obligatoire : si vous n'en mettez pas, vous ne perdrez pas de points. En

revanche, si elle est de bonne qualité, vous gagnerez de précieux points. Si vous

n'avez pas de quoi faire toute une partie discussion, vous pouvez ajouter vos

remarques dans les parties d'explication. Mais attention, une discussion de texte doit

se faire dans les règles de l'art. Voici les choses à faire et à ne pas faire pour proposer

une bonne discussion du texte :

Afficher 10 éléments Rechercher:

A ne pas faire ! A faire !

Ne dites pas que le texte est faux ou Nuancez un point précis du texte. Vous reconnaissez
qu'il n'a aucun intérêt : il a été choisi l’intérêt philosophique du texte, sa part de vérité,
pour son intérêt phisophique et vous mais vous montrez que sur un point précis l’idée de
devez être capable de le voir. l’auteur ne peut pas être acceptée telle qu'elle.

Ne jugez pas l'auteur et la clarté de son Confrontez la pensée de l’auteur à une autre position
propos. Vous n'avez qu'un texte d’une philosophique. Montrez que d’autres réponses, au
vingtaine de lignes : impossible de juger même problème, ont été envisagées. Essayez de
quelqu'un à travers si peu. déterminer la réponse la plus pertinente.

Ne donnez pas votre avis sur le texte et Prolongez la pensée de l’auteur : soit en proposant
les idées de l’auteur. Il ne s'agit pas de un plan auquel l'auteur n'a pas songé, soit en
connaître votre opinion mais de savoir proposant une réflexion sur un enjeu contemporain.
si l'auteur est proche de la vérité ou
non.

Affichage des éléments 1 à 3 sur 3 éléments " Précédent Suivant #


" #

Conclusion du commentaire philosophique

La conclusion du commentaire a la même fonction qu'en dissertation : rappeler le

problème, résumer et ouvrir à la discussion si possible. Récapitulez l'enchaînement

d'idées dans le texte en rappelant la thèse de l'auteur et l'intérêt philosophique du

texte. Résumez en deux ou trois phrases l'argumentation mise en place dans votre

commentaire. Si possible, essayez d'ouvrir la discussion en expliquant que vous

n'avez pas répondu à tout et qu'il reste telle ou telle question laissée en suspens.

Besoin d'un professeur de Philosophie ?

Philosophie

Où (Adresse, ville…)
Rechercher

Vous avez aimé l’article ?

Alexia

Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre


et découvrir sans cesse de nouvelles choses.

Ces articles pourraient vous intéresser

Rédiger une introduction philosophique


Il ne s’agit pas d’une pure présentation du sujet. Il faut au contraire poser un
problème, introduire est en fait soulever un problème qu’il faudra résoudre dans
le...
16 Décembre 2019 ∙ 3 minutes de lecture

Méthodologie Rigoureuse pour Réussir une Dissertation en


Philosophie
Réussir une dissertation philosophique est un exercice particulièrement difficile si
l'on ne maîtrise pas tout un procédé méthodique pour répondre convenablement à
la...
12 Juillet 2019 ∙ 8 minutes de lecture
Méthodologie pour la Rédaction d’un Commentaire de Texte
L'introduction nécessite de rentrer dans le vif du sujet, pour cela il est nécessaire de:
Situer le texte dans l'oeuvre de l'auteur dont il est extrait, mais il faut être...
7 Février 2013 ∙ 3 minutes de lecture

Méthode d’explication de texte en philosophie antique


Il faut avoir lu le dialogue, la première chose qu'il faut faire c'est remettre le passage
dans son contexte par rapport à ce qu'il s'est déjà dit et par rapport à ce qu'il...
15 Décembre 2012 ∙ 3 minutes de lecture

Conseils pour rédiger une dissertation en philosophie


Voici sept points simples qu'il convient d'énoncer au départ afin d'éviter tout
malentendu. Si vous les suivez scrupuleusement, il n'y a aucune raison de rater son
devoir.
28 Il...
Janvier 2010 ∙ 4 minutes de lecture

Comment ne pas trop souffir en hypokhâgne


Je ne me prétends pas exhaustif en donnant quelques conseils pour bien préparer /
vivre votre première année en CPGE Lettres sup, la fameuse année d'hypokhâgne.
Tout...
6 Juillet 2006 ∙ 2 minutes de lecture

Réussir à ordonner sa copie, commentaire ou dissertation


Petit mémo à apporter avec soit 1- Don’t stress ! 2- 3-4 surligneurs en mains
3- Pour le bac de français de première : Lecture de la question...
5 Juillet 2006 ∙ 2 minutes de lecture

Vous aimerez peut-être aussi