Vous êtes sur la page 1sur 60

Chapitre 3

Hydraulique des sols

Consolidation et tassements
dans les sols fins
Sommaire
1. INTRODUCTION
3. THEORIE DE LA CONSOLIDATION ET
TASSEMENTS DES SOLS FINS
2. HYDRAULIQUE DES SOLS
3.1. La théorie de la consolidation de
2.1. Écoulements dans les sols : charge Terzaghi
hydraulique et loi de Darcy • Le phénomène
• Principes, hypothèses et définitions de • Analogie mécanique
base • Équation de la consolidation de
• Gradient hydraulique Terzaghi
• Loi de Darcy • Solution de l'équation Valeurs usuelles
• Coefficient de perméabilité et exemple de calcul

2.2. Calcul des débits et pressions 3.2. L'essai œdométrique et son


interstitielles : réseaux d'écoulements interprétation
• Principes généraux • Principe et déroulement de l'essai
• Détermination du réseau d'écoulement • Interprétation de la courbe
• Utilisation d'un réseau d'écoulement œdométrique
• Pression de consolidation
• Valeurs caractéristiques
2.3. Mesure de la perméabilité
• En laboratoire
• In situ 3.3. Application au calcul des tassements
des sols fins
• Calcul du tassement de consolidation
2.4. Forces d'écoulement • Calcul des délais de consolidation
• Détermination des forces d'écoulement • Accélération par drains verticaux
• Gradient critique et phénomène de • Calcul des tassements de fluage
"renard"
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 2
1ère partie :
Hydraulique des sols

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 3


Questions posés par l’eau dans les sols
Ex : barrage en terre homogène
Stabilité des
talus

Débits de
Dimensionnement des
« fuite »
ouvrages hydrauliques
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 4
2.1 Principes et hypothèses de base
• Eau et grains solides incompressibles
• Eau visqueuse
• Eau soumise à la pesanteur
Eau V2
• Conservation de la masse
V1 = V2
Volume de sol

Eau V1
• Loi de Terzaghi : σ = σ’ + u
• Écoulements permanents : vitesse
indépendante du temps
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 5
2.1 Vitesse d’écoulement

Écoulement unidimensionnel Écoulement tridimensionnel

Q
Définition : v=
S
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 6
2.1 Charge hydraulique
• Bilan énergétique (P.T.V.) : dWi + dWe + dWj = 0
• Écoulements permanents dans les fluides (rappel)
u v2
– Fluide parfait pesant + + z = Cste ( Bernouilli )
γ w 2g
incompressible :
 u v2 
g ∫ + + z dµ + ∫ 2.D.dV = Cste
– Fluide visqueux : γ
∂D  w
2g  D

D fonction dissipative > 0

Cas des sols : v faible et viscosité


CHARGE HYDRAULIQUE : définition
u
h= +z décroît dans le sens de l’écoulement
γw
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 7
2.1 Gradient hydraulique
r r
Définition : en M i = − grad h
r P dx  Produit scalaire
i dy  r r ∂h ∂h ∂h
  i .M P = − .dx − .dy − .dz
∂x ∂y ∂z
Q dz  r r
M dl
i .MP = −dh = hM − hP
P r
Soit Q tel que MQ parallèle à i (MQ = dl)
dh valeur du gradient hydraulique
i=−
dl orienté dans le sens des potentiels décroissants

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 8


Exemple de calcul de gradient
Avec un plan de référence choisi au niveau du plan d'eau et z vers le haut :
uB
- en B : hB = + z B = AB + BC = AC
γw
u
- en D : hD = D + z D = CD - CD = 0
γw
Perte de charge entre B et D :
hB – hD = AC
Gradient hydraulique entre B et D
uniforme (vertical et descendant) :
hB − hD AC
iBD = =
LBD BD

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 9


Loi de Darcy
r r
v = k .i

Vecteur vitesse Coefficient de Gradient hydraulique


perméabilité r r
i = − grad h

En M : ligne de courant Ligne de courant


tangente au
vecteur vitesse r
v
M

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 10


Coefficient de perméabilité

k (m/s) 10-2 10-4 10-7 10-9

Sol GRAVIER SABLE LIMON ARGILE

Sols souvent anisotropes :


Sol k (m/s)
Tenseur de perméabilité Sable de 2.10-5
Fontainebleau
 k h 0 0 Limon d'Orly 5.10-8
  kh
k = 0 k h 0 avec ≈ 10
kv Vase 4.10-9
0 0 k v 
Tourbe 2.10-8
Argile verte 8.10-10

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 11


r r
Validité de la loi de Darcy : v = k .i

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 12


Exemple : nappe des sables de l’Albien

• Différence d'altitude = perte de charge ∆h entre Beauvais et Paris : 60 m


• Distance Paris-Beauvais : d = 100 km :
• Gradient hydraulique de l'écoulement : i = 60 / 100000 = 6.10-4
• Sables de l'Albien très fins et limoneux : perméabilité k = 10-6 m/s
• Vitesse moyenne de l'écoulement de la nappe : v = k.i = 6.10-10 m/s
• Temps nécessaire pour que l'eau qui s'infiltre à Beauvais atteigne Paris :
t = = 1,7.1014 s = 5.106 années (5 millions d’années !)

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 13


2.2 Réseaux d’écoulement
• Équation de continuité (= conservation de la masse d’eau) :
dWw
= 0 avec Ww = ∫ n.γ w .dV
dt D

dWw ∂ (n.γ w ) rr
=∫ .dV + ∫ n.γ w .υ .v '.dS
dt D
∂t ∂D

dWw ∂ (n.γ w ) r
=∫ .dV + ∫ div(n.γ w .v ' ).dV
dt D
∂t D

∂n r
+ div v = 0
∂t
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 14
2.2 Réseaux d’écoulement

Equations de l ' écoulement :


∂n r r r r
+ div v = 0 et v = k .i = −k .grad h
∂n r
∂t
+ div v = 0
∂t ∂n
soit k .∆h + =0
∂t
Écoulements Sol incompressible : n = cste
permanents
∂ 2h ∂ 2h ∂ 2h
indépendants de k d ' où ∆h = 2 + 2 + 2 = 0
∂x ∂y ∂z

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 15


Représentation d’un réseau d’écoulement

Équation de Laplace
∂ 2h ∂ 2h ∂ 2h
+ 2 + 2 =0
∂x 2
∂y ∂z

Trouver une fonction h(x,y,z) satisfaisant cette équation et les conditions


aux limites : réseau d’écoulement à lignes orthogonales
• les lignes à potentiel h constant sont appelées "équipotentielles"
• les lignes tangentes en tout point au vecteur gradient hydraulique sont
appelées "lignes de courant"

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 16


Réseaux d’écoulement : conditions aux limites

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 17


Utilisation d’un réseau d’écoulement

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 18


Détermination d’un réseau d’écoulement

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 19


Détermination d’un réseau d’écoulement :
méthode des éléments finis

Réseau d’écoulement

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 20


Détermination d’un réseau d’écoulement :
méthode des éléments finis

Vecteurs « vitesse »

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 21


Détermination d’un réseau d’écoulement :
méthode des éléments finis

Pressions interstitielles

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 22


2.3 Mesure de la perméabilité
en laboratoire

v = Q/S = k.i = k.H/l


Q très faible = vitesse Q mesuré directement
de descente de l'eau dans le tube. k = (Q.L)/(S.H)
Q = s.dH/dt
d'où k = (L.s.dH/dt)/(S.H)

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 23


2.3 Mesure de la perméabilité
in situ
• Essais en forage : Lefranc ou Lugeon
On injecte (ou on pompe) de l’eau et on relie le débit à la
surface d’infiltration

Niveau piézométrique
dans le terrain

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 24


2.3 Mesure de la perméabilité
in situ

Essai de pompage : on pompe dan un puits en mesurant la


surface piézométrique dans différents piézomètres

P1 P2 P3

R
ln 
k =Q r
π .( H 2 − h 2 )
(nappe libre)

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 25


3.3 Forces d’écoulement
Équations de l’équilibre Équation de Terzaghi :
δσ x δτ xz
+ =0 σ = σ' + u et τ' = τ
δx δz
δτ xz δσ z Charge hydraulique :
+ +γ = 0
δx δz h = u/γw + z
Dérivation par rapport à x
∂σ x ∂σ ' x ∂ (h − z ) ∂σ ' x ∂h
= + γ w. = + γ w.
∂x ∂x ∂x ∂x ∂x
∂σ z ∂σ ' z ∂ (h − z ) ∂σ ' z ∂h
= + γ w. = + γ w .( − 1)
∂z ∂z ∂z ∂z ∂z

δσ ' x δτ ' xz ∂h
+ + γ w. = 0
δx δz ∂x
δτ ' xz δσ ' z ∂h
+ + γ w . + (γ − γ w ) = 0
δx δz ∂z
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 26
Tout se passe comme si le squelette était soumis
à:
• forces volumiques de pesanteur : [ 0 ; -(γ - γw) ]
(γ - γw) = γ' poids volumique déjaugé : rforce de
pesanteur sur le squelette ≈ vecteur γ '
 ∂h   ∂h  r r
• forces d'écoulement :  − γ .  ;  − γ .   avec i = − gr a dh
∂ ∂
w w
 x   z  

r
≈ forces volumiques = vecteur γ w .i gradient
hydraulique parallèle
aux lignes de courant
r
i .γ w
r r r
γ −γw = γ '
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 27
Deux méthodes :

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 28


Gradient critique et phénomène de "renard"
• Si écoulement vertical ascendant : forces d'écoulement s'opposent
aux forces de pesanteur.
• Si résultante dirigée vers le haut : grains du sol soulevés, entraînés
par l'eau : phénomène de « renard » σ’ = σ – u < 0
• Le gradient critique ic ≈ situation limite où la résultante des forces
de pesanteur et d'écoulement est nulle :
• ic = γ’/γw
(γw = 10 kN/m3 et γ' = γ - γw souvent ≈ 20 – 10 = 10 kN/m3, d'où ic voisin de 1)

Niveau piézométrique
Argile dans les sables
r (nappe en charge)
ri W
γ'
Sable u
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 29
2ème partie :
Consolidation et tassements
dans les sols fins

Tassements étudiés au chapitre 6 (fondations superficielles) mais


abordés ici pour les sols fins car :
• très liés à l’hydraulique
• composante essentielle de la résistance au cisaillement (chapitre 3)
• applications pratiques pour les remblais sur sols compressibles

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 30


Principe du calcul de tassements
Charges appliquées σ  Déf. ε  Tassements

Lois de Somme des déformations


comportement ∞
s = ∫ ε z .dz
0
σ

Tassement s

εz

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 31


Théorie de la consolidation :
développements théoriques

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 32


Tassements dans les sols fins
Sol fin saturé ; en M :
• À court terme : ∆uM = ∆σoct et ∆V/V = 3∆ε
∆εoct = 3K.∆σ
∆σoct = 0
• Consolidation : σ = σ’ + u d’où ∆σ’
∆σ + ∆u = 0
puisque ∆u diminue(écoulement),, ∆σ’∆σ augmente

Gradient donc écoulement


∆u) *
M (∆
∆u = 0)
* N (∆

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 33


3.1. Consolidation unidimensionnelle

Charge uniforme p

Sable

Sol fin M Drainage

Sable

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 34


Modèle analogique de Terzaghi
Squelette linéaire

u + σ’ = σ

u + F/S = Q/S

Charge totale 0 Q Q Q Q
Charge supportée par l’eau 0 Q Q Q/2 0
Charge supportée par 0 0 0 Q/2 Q
le ressort

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 35


Théorie de la consolidation :
principes de base

Squelette : Eau :
• Équation de • Équation de
l’équilibre l’équilibre Loi de
Darcy
• Loi de comportement • Loi de v = k.i
• Conservation de la comportement
masse • Conservation de la
masse

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 36


Théorie de la consolidation unidimensionnelle :
hypothèses de base
1. Déplacements verticaux : εh = 0
2. Écoulements verticaux
3. Eau et grains incompressibles
4. Loi de Darcy : v = k.i

de
5. Comportement linéaire du sol : av = − = cste
dσ ' v
6. Perméabilité constante
7. Petites déformations

∆u (t )
On définit le degré de consolidation U = 1 −
∆ui
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 37
Équation de la consolidation
1. Conservation de la masse : r ∂n
div v = − (1)
v vitesse d’écoulement ∂t
r r r u
v = k .i = −k .grad h avec h = +z
2. Loi de Darcy : γw
r  1 ∂u  r
soit v = −k . . + 1.ξ ( 2)
 γ w ∂z 

3. Comportement du squelette : ∂e
= −av (3)
∂σ 'v

 e 
∂ 
k ∂ 2u ∂n ∂n +  ≈ 1 ∂e
= 
1 e
(1) + (2) − = − et
γ w ∂z 2 ∂t ∂t ∂t 1 + e0 ∂t

∂u ∂ 2u k .(1 + e0 )
= Cv . 2 avec Cv = coefficient de consolidation
∂t ∂z av .γ w
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 38
Solution de l’équation
z ∆u
x= H longueur de drainage et U = 1 −
∂ 2U ∂U H ∆ui
Forme adimensionnelle : = Cv
∂x 2 ∂Tv Tv =
H2
.t facteur temps

Degré moyen de consolidation :


H 1
1
U = ∫ U ( z , Tv ).dz = ∫ U ( x, Tv ).dx = f (Tv )
H 0 0
Fig transp
Donné par abaque
s (t )
Également égal à : U =
s∞
calcul de l’évolution des
tassements au cours du temps

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 39


Abaque

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 40


Isochrones
Drainé

Drainé
sur les
deux
faces

∆u
Drainé U = 1−
∆ui
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 41
Isochrones
Drainé

Drainé
sur une
seule
face

Non
drainé

∆u
U = 1−
∆ui
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 42
Théorie de la consolidation :
mise en pratique de la théorie

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 43


3.2. L’essai oedométrique

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 44


Essai par paliers successifs
log t σ1 σ2 σ3 σ4 σ5 ln σ

σ1

σ2

σ3

σ4

σ5
∆h stabilisé
∆h
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 45
Courbe ε – log t pour σ donné

t100
log t

Compression secondaire
(fluage) : ∆u = 0 ; déformation
à chargement constant (en
contraintes effectives)

∆h t
Consolidation = Cα . log
primaire : ∆u > 0
h t0

et atteint 0 pour
t = t100

εz = ∆h/ho
Détermination de Cv :
à partir de t100
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 46
Courbe oedométrique

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 47


Courbe effort-déformation
σ Phase plastique
avec écrouissage

Phase
élastique

ε (varie en
sens inverse
de e)

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 48


Notion de surconsolidation
Sol normalement consolidé (NC)
e

Contrainte effective initiale eo

z
zw log σ’v
σ’vo = σ’p

Sol sur-consolidé (OC)


σ’vo = γ.z – γw.zw

σ 'p eo
OCR = rapport de surconsolidation
σ 'vo

Surconsolidation due à des


surcharges temporaires (histoire
géologique) ou au fluage des sols log σ’v
(cf. plus loin) σ’vo < σ’p
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 49
3.3. Calcul pratique des tassements
dans différents cas
1. Sol normalement consolidé
σ’i = σ’c e
σ’f = σ’i + ∆σ Cs
ei A
∆H ∆e
=
H 1 + e0 ∆e
∆e = ef – ei = Cc.(log σ’f – log σ’i) B
ef
Cc σ 'f  Cc
s = ∆H = H O . log 
1 + e0  σ 'i 
∆σ
Cc  ∆σ 
s = HO . log1 + 
1 + e0  σ 'v 0  σ’i = σ’c σ ’f log σ’v

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 50


3.3. Calcul pratique des tassements
dans différents cas
2. Sol surconsolidé
σ’i < σ’c et
e
σ’f = σ’i + ∆σ > σ’c
A
∆H ∆e ei
= Cs
H 1 + e0
∆e
∆e = ef – ei = Cs.(log σ’c – log σ’i)
+Cc.(log σ’f – log σ’c) ef
B
Cc
 C σ '  C σ 'f 
s = ∆H = H O  s . log c  + c . log 
1 + e0  σ 'i  1 + e0  σ 'c 
∆σ
 Cs  σ 'c  Cc  σ 'vo + ∆σ 
s = HO  
. log 
 + . log 
1 + e0  σ 'v 0  1 + e0  σ 'c  σ ’i σ’c σ ’f log σ’v
NB : Cs souvent faible devant Cc
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 51
3.3. Calcul pratique des tassements
dans différents cas
3. Sol surconsolidé
σ’i < σ’c et e
σ’f = σ’i + ∆σ < σ’c ei A B
Cs
ef ∆e
∆H ∆e
=
H 1 + e0

∆e = ef – ei = Cs.(log σ’f – log σ’i)


Cs σ 'f  Cc
s = ∆H = H O . log 
1 + e0  σ 'i 
∆σ
Cs  ∆σ 
s = HO . log1 +  σ’c
1 + e0  σ 'v 0  σ ’i
σ ’f
log σ’v

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 52


3.3. Calcul pratique des tassements
dans différents cas
4. Sol « sous-consolidé »
σ’i > σ’c e
σ’f = σ’i + ∆σ Cs
A*
∆H ∆e
= ei
A
H 1 + e0 ∆e

∆e = ef – ei = Cc.(log σ’f – log σ’c) B


ef
Cc σ 'f  Cc
s = ∆H = H O . log 
1 + e0  σ 'c 
∆σ
Cc  σ 'v 0 + ∆σ 
s = HO . log 
1 + e0  σ 'c  σ’c
σ ’i
σ ’f log σ’v

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 53


3.3. Calcul pratique des délais de
consolidation
Calcul du degré de consolidation U(t) :
• en fonction de la longueur du chemin de drainage H
(épaisseur totale de la couche compressible si elle
repose sur une couche imperméable, demi-épaisseur
dans le cas contraire)
• du coefficient de consolidation Cv (couche homogène,
avec un Cv constant sur toute l'épaisseur)
 Cv .t 
U (t ) = f  Tv = 2 
 H 
Tassement s(t) à une date t : s(t) = U(t).s∞
(s∞ tassement total de consolidation)
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 54
Calcul pratique des délais de consolidation
Sol hétérogène :
• en première approximation (si les Cv ne sont pas trop
différents) : considérer l'épaisseur totale des couches
compressibles et un coefficient de consolidation équivalent Cv* égal
à la "moyenne harmonique pondérée" des Cvi en fonction des
épaisseurs Hi : H H ii
=∑
Cv * i Cvi

• si interstratification de couches argileuses et de couches


sableuses (drainantes) : calcul en raisonnant sur chacune des
couches argileuses élémentaires

• dans les autres cas : méthodes numériques (résolvent directement


l'équation de la consolidation en considérant la stratigraphie et les
valeurs de Cv réelles de chacune des couches)
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 55
Drains verticaux

Accélération
de la
consolidation
On combine :
- Un drainage vertical (consolidation « de Terzaghi » Uv)
- Un drainage radial (consolidation « de Barron » Ur fonction du diamètre
des drains, de leur espacement et du coefficient de consolidation horizontal
Ch)

Avantages
 permet de dimensionner un réseau pour obtenir un délai souhaité,
 mobilise l'anisotropie des sols : perméabilité horizontale souvent nettement
plus élevée que perméabilité verticale : Ch / Cv souvent ≈ 10

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 56


Abaque de calcul de drains verticaux
Degré de consolidation global U : équation "de Carillo"
1 – U = (1 – Uv).(1 – Uh)
Exemple : drains préfrabriqués
d = 5 cm
Ch = 8.10-8 m2/s
T = 4 mois
Uh = 30 % : maille 2,15 m
Uh = 80 % : maille 1,10 m

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 57


Tassements de fluage
t100
Après la fin de la consolidation Compression secondaire
log t

(∆u = 0 atteint au bout de t100 : (fluage) : ∆u = 0 ; déformation


à chargement constant (en
contraintes effectives)
U = 100 % de consolidation) : ∆h t
Consolidation = Cα . log
tassements secondaires, primaire : ∆u > 0
et atteint 0 pour

h t0

dits de fluage, avec évolution t = t100

εz = ∆h/ho
linéaire en fonction de log t
(très significatifs dans les sols Cα  t 
s(t ) − s(t o ) = H . .log 
organiques - tourbes) 1 + eo  to 
Cα varie en fonction du niveau de contrainte, déterminé sur les courbes s = f(t) à
l'œdomètre.
On considère souvent to = t100
Pour t > t100 : C  t 
α
s = s100 + H . . log 
1 + eo  t100 
s100 tassement final de consolidation
CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 58
Tassements de fluage
Modèle de Bjerrum : dans le diagramme œdométrique e = f(log σ), à
contrainte σ' constante e diminue par fluage d'où courbes parallèles
correspondant à des dates successives t (6 mois, 1 an etc …)
e
Courbe en fin de consolidation (t =t100) • Chargement pendant t = 1 an
A sous σ' : chemin AB (déformation
Courbe à t = 1 an
eA
eB B sous charge constante).
B'
Courbe à t = 10 ans • On vient le recharger au bout
C
d'un an : chemin BB'C : il se
comporte comme un sol
log σ
σ' σ 'c surconsolidé sous une contrainte
σ'c avec σ'c(B') correspondant à
Explique très bien pourquoi les essais l'indice des vides eB' = eB obtenu à
œdométriques sur sols organiques montrent partir du point A suite au fluage
souvent que les sols sont surconsolidés
pendant un an :  t100 + 1 an 
eB' – eA = Cα.log  t 
 100 

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 59


Paramètres des sols types
(identification et compressibilité)
Sols γ Cv EM
w IP Cc Cc/(1+eo)
(saturés) (kN/m3) (m2/s) (MPa)
Vase 13.9 120 67 1.2 0.20 8.10-7 1
Tourbe 11.8 320 - 1.8 0.25 4.10-7 3
Argile molle 16 100 80 1.0 0.18 8.10-7 2.5
Limon d’Orly 20 22 12 0.1 0.07 5.10-6 5
Sable de Loire 19 24 - - - - 20
Argile verte 19 30 28 0.05 0.04 3.10-8 10
Craie 20 22 5 - - - 30

CHEBAP - Mécanique des sols Ch. 3 Hydraulique - Consolidation 60