Vous êtes sur la page 1sur 18

Université de Carthage

Institut des Hautes Etudes Commerciales

Licence Appliquée en Comptabilité


2019-2020

Cours de Contrôle Interne :

Cahier de Travaux Dirigés

Enseignants :

Mme Salma DAMAK-AYADI, coordinatrice


M. Khaled HAMZA
M. Abdelaziz FOURATI

Année Universitaire 2019-2020


Université de Carthage
Institut des Hautes Etudes Commerciales

Licence Appliquée en Comptabilité


Cours de Contrôle Interne
2ème Année LAC

TD N° 1

Question n°1
Le système de contrôle interne essaie d’atteindre des objectifs qui sont à la fois importants et
complémentaires.

Donner des exemples de complémentarités entre ses objectifs.

Question n°2
Quelles sont les contraintes de la mise en place d’un système de contrôle interne efficace ?

Question n°3
D’après la loi sur la sécurité financière en Tunisie, la gouvernance d’entreprise permet le
renforcement de la sécurité des relations financières.

1- Expliquer comment l’instauration d’un comité d’audit interne au sein de l’entreprise


permet-il d’obtenir une bonne gouvernance d’entreprise.
2- Expliquer comment l’instauration d’un comité d’audit interne garantit-il un système de
contrôle interne efficace.

Question n°4
La mise en place d’un bon système de contrôle interne au sein de l’entreprise est nécessaire à
la fois pour les dirigeants et les auditeurs.

Expliquer pourquoi.

Question n°5
Expliquer comment la formalisation des tâches, des pouvoirs et des responsabilités permet-
elle de limiter les manipulations frauduleuses au sein de l’entreprise ?

Année Universitaire 2019-2020


Université de Carthage
Institut des Hautes Etudes Commerciales

Licence Appliquée en Comptabilité


Cours de Contrôle Interne
2ème Année LAC

TD N° 2

Question n°1
La formalisation des tâches, pouvoirs et responsabilités s’établit généralement par
l’élaboration d’un organigramme, d’un tableau de séparation des tâches et d’un manuel de
procédures.
Décrire ces différents documents.

Question n°2
Selon le principe de séparation des fonctions, il est nécessaire de séparer les quatre fonctions
fondamentales suivantes : fonction opérationnelle, fonction de détention ou de conservation,
fonction d’enregistrement et fonction de contrôle.
1. Expliquer ces différentes fonctions.
2. Affecter les fonctions suivantes en tâches opérationnelles, de conservation,
d’enregistrement et de contrôle.

Fonctions Opér Cons Engt Contr


Demande d’achat
Etablissement des bons de commande
Réception-contrôle qualité/quantité
Contrôle du calcul des factures
Tenue du journal des achats
Tenue des comptes fournisseurs
Envoi des chèques
Tenue du journal effet à payer
Approbation des retours de marchandises
Accès à la comptabilité générale
Examen de la solvabilité des clients
Expédition des marchandises
Etablissement des factures de ventes
Tenue du journal des ventes
Tenue des comptes clients
Détention des effets à recevoir
Tenue du journal des effets à recevoir
Tenue du journal de trésorerie
Approbation des avoirs retours
Emission de commandes
Tenue des fiches individuelles d’immobilisations
Rapprochement des fiches avec la comptabilité

Année Universitaire 2019-2020


Responsabilité de l’inventaire physique
Autorisation des cessions
Détermination des prix de cession
Tenue des fiches de stocks
Rapprochement inv physique/inv permanent
Responsabilité d’évaluation des stocks
Dépôt en banque des chèques ou espèces
Etablissement états de rapprochement bancaires
Détention des chèques reçus des clients
Approbation des entrées et sorties du personnel
Autorisation d’acomptes ou d’avances
Préparation de la paie
Préparation des enveloppes de paie
Distribution des enveloppes de paie
Tenue du journal paie
Détention des dossiers individuels du personnel
Opér : opérationnelle, Cons : conservation, Engt : enregistrement, Contr : contrôle

Année Universitaire 2019-2020


Université de Carthage
Institut des Hautes Etudes Commerciales

Licence Appliquée en Comptabilité


Cours de Contrôle Interne
2ème Année LAC

TD N° 3

Question I
La conformité aux lois et aux réglementations a une incidence directe sur les autres objectifs
recherchés par la mise en place d’un système de contrôle interne.
Expliquez en appuyant votre réponse par deux exemples.

Question II
Choisissez parmi la liste présentée en annexe 1, la ou les fonctions non cumulables avec
respectivement :
- la fonction Magasin
- la fonction Facturation
- la fonction Autorisation de crédit
en précisant les risques éventuels en cas de cumul.

Annexe 1 : Liste des fonctions


1. expédition
2. magasinier
3. réception des commandes
4. facturation
5. décision de passation en créances douteuses
6. établissement des avoirs
7. encaissement

Question III
A l’occasion de l’audit de l’exercice 2009, vous disposez de la description du circuit « Achats
et dettes d’exploitation » de la société « Y » spécialisée dans la commercialisation des
parfums. On vous demande dans le cadre de cette mission de dégager les faiblesses des
procédures du système de contrôle interne de la société « Y » et de préciser pour chacun des
cas les risques et les recommandations.
Expression des besoins
Depuis sa création, il y a 5 ans, le service des ventes a fixé un stock minimum pour chaque
type de parfums. Lorsqu’un produit atteint ce stock minimum, le magasinier établit une
demande d’achat (DA) qu’il adresse au service approvisionnement.
Lancement des commandes

Année Universitaire 2019-2020


Le service approvisionnement prépare un bon de commande (BC) en trois exemplaires :
- un exemplaire pour le fournisseur
- un exemplaire pour le service comptable
- et un exemplaire reste à la souche.
Réception des articles commandés
Le magasinier procède à un contrôle quantitatif des articles reçus. Il signe un exemplaire du
bon de livraison (BL) du fournisseur et en conserve un autre. En cas de non-conformité des
quantités reçues, il refuse de signer et de conserver les exemplaires du (BL) en attendant la
régularisation du fournisseur. Le magasinier procède à la mise à jour de ses fiches de stocks à
la fin de la journée à l’aide des (BL) conservés.
Réception et règlement des factures fournisseurs
Les factures sont transmises directement au service financier. Après vérification des calculs
arithmétiques, il mentionne « Bon à payer » sur les factures reçues et prépare les chèques. Les
factures sont envoyées au service comptable pour enregistrement alors que les chèques sont
envoyés pour signature au Président Directeur Général (PDG). En attendant leur signature, la
secrétaire du PDG garde les chèques dans un tiroir (pour une période qui peut atteindre
parfois une semaine). Une fois signés, les chèques seront photocopiés puis envoyés par la
secrétaire au fournisseur.
Comptabilisation des factures fournisseurs
Les factures parvenues par le service financier sont enregistrées au jour le jour. Le règlement
n’est enregistré que lorsque la secrétaire du PDG envoie une photocopie du chèque signé au
comptable. Ce dernier procède chaque année, avec l’aide du magasinier, à l’inventaire
physique des stocks.

Année Universitaire 2019-2020


Université de Carthage
Institut des Hautes Etudes Commerciales

Licence Appliquée en Comptabilité


Cours de Contrôle Interne
2ème Année LAC

TD N° 4

Question I
« La méthode d’appréciation du contrôle interne par l’analyse des documents existants
favorise une économie de temps tant pour l’auditeur que pour l’entreprise. Toutefois, cette
méthode ne peut pas être utilisée dans les entreprises ne disposant pas d’une documentation
diversifiée, c’est pourquoi l’auditeur recourt à d’autres méthodes plus performantes »
1. Préciser les différents types de documents existants dans l’entreprise qui permettent
l’appréciation du contrôle interne de l’entreprise en expliquant comment leur
utilisation favorise-t-elle une économie de temps tant pour l’auditeur que pour
l’entreprise.
2. Quelles sont les autres méthodes que l’auditeur pourrait utiliser pour l’appréciation du
contrôle interne ?

Question II
Dans le cadre de votre stage de formation au sein d’un cabinet d’audit, vous avez retrouvé
dans le dossier de la société « X » les instructions d’inventaire physique suivantes :

Société X
Tunis, le 26 décembre 2006
Note d’inventaire
Destinée au chef du service Achats et à tous les magasiniers
L’inventaire des stocks de fin d’exercice sera réalisé selon les conditions suivantes :
- responsable de l’inventaire : le chef du service Achats.
- période : du 28 au 31 décembre 2006.
- les magasins seront fermés pendant cette période sauf urgence.
- les équipes d’inventaire sont désignées par le chef du service Achats.
- les magasiniers qui ne doivent pas procéder au comptage doivent remettre leurs fiches
de stock au responsable de l’inventaire au plus tard le 27 décembre 2006.
Vous êtes tous priés de respecter ces instructions.
Le directeur de l’audit interne
Signature

1. Préciser l’utilité de l’inventaire physique des stocks.


2. Commenter les instructions d’inventaire de cette société et préciser les instructions qui font
défaut.

Année Universitaire 2019-2020


Question III
La société Y est une société qui a pour objet la fabrication et la commercialisation des jouets
pour enfants. Son circuit Achats-Fournisseurs se présente comme suit :

Demande d’approvisionnement et passation des commandes


L’approvisionnement en matières et pièces est sous la responsabilité du directeur de
fabrication et se déclenche par le magasinier. En effet, mensuellement, le chef magasinier
établit une demande d’approvisionnement (DA) pour les même quantités de matières et de
pièces fixées au début de chaque année par la direction générale. Cette (DA) est transmise
directement au directeur de fabrication pour visa, avant d’être adressée au service Achat. Il
arrive souvent que le directeur de fabrication détruit la (DA) s’il juge qu’il n’est pas
nécessaire de s’approvisionner pour le mois en cours. Le chef du service Achat établit un bon
de commande (BC) sur la base des (DA) visées et l’adresse directement fournisseur habituel
de la société.

Réception des marchandises


L’entrée des marchandises est centralisée dans un centre de réception dirigé par un chef de
réception. Ce dernier vérifie la conformité (qualité, quantité) de la marchandise reçue en la
confrontant avec le bon de livraison fournisseur (BLF). Dans la mesure où la marchandise est
conforme, le chef réceptionnaire remplit un bon de réception (BR) en double exemplaires :
• Le premier exemplaire est envoyé au magasinier avec la marchandise. Il permet au
chef magasinier de mettre à jour les fiches de stocks.
• Le deuxième exemplaire est conservé par le centre de réception pour servir de preuve
en cas de litige ou de contrôle éventuel.

Enregistrement et règlement des factures d’achats


Le secrétariat de la direction générale qui est chargé de l’ouverture du courrier, transmet les
factures d’achats directement au service comptabilité. Le comptable enregistre les factures
d’achats puis il les transmet au chef du service Achat pour donner le bon à payer. Les factures
d’achat sont ensuite adressées au trésorier pour préparer les règlements des fournisseurs. Le
trésorier est le seul à avoir le pouvoir de signature des chèques. En fonction des disponibilités
de la société, le trésorier prépare les chèques fournisseurs, les signes et les renvoi directement
aux fournisseurs. Les règlements sont traduits en comptabilité au vue des talons des chéquiers
à la fin de chaque mois.

Procéder à l’analyse critique du circuit Achats-Fournisseurs de la société Y en détectant les


points faibles et leurs répercutions sur le patrimoine et sur les comptes de la société.

Année Universitaire 2019-2020


Université de Carthage
Institut des Hautes Etudes Commerciales

Licence Appliquée en Comptabilité


Cours de Contrôle Interne
2ème Année LAC

TD N° 5

Questions de cours :

1. Les cinq éléments constitutifs du contrôle interne sont interdépendants. Expliquez cette
affirmation par des exemples concrets.

2. Le PDG d’une grande Société a estimé que certaines procédures de contrôle interne ne
doivent pas être appliquées par la Direction Générale vue que cette dernière est le garant du
respect de ces procédures et par conséquent elle ne peut être à la fois juge et partie.
Commentez cette décision.

Cas pratique :

La société MAZAR est une société spécialisée dans la vente des produits alimentaires. M.
Raouf, l’auditeur interne, a complètement repensé les procédures d’achats-fournisseurs,
depuis deux ans, en introduisant un service Intranet au sein de l’entreprise. Le PDG, M.
Malek a constaté que certes son initiative a permis une réduction considérable des coûts et du
temps mais que la situation financière de la société ne s’est pas améliorée et que la société
souffre toujours des problèmes liés aux retards au niveau des délais de livraison et à la perte
de quelques clients. Vous êtes engagés en tant qu’auditeur interne stagiaire et M. Raouf fait
appel à vous afin de l’aider à faire face à ces nouveaux problèmes surtout que M. Malek
pourrait remettre en cause son initiative liée à l’introduction à l’Intranet. Vous avez collecté
les informations suivantes concernant le circuit achats-fournisseurs (annexe 1)

1- Dégager, succinctement et sous forme de tableau, les faiblesses du contrôle interne


concernant le circuit achats-fournisseurs et les risques qu’elles présentent sur le patrimoine et
les comptes annuels de la société MAZAR et proposer les améliorations possibles.

2- Citer deux exemples de procédures dans ce circuit achats-fournisseurs qui


permettent d’atteindre les objectifs de contrôle interne suivants :
- Améliorer la qualité de l’information comptable
- Améliorer la performance de l’entreprise

Année Universitaire 2019-2020


Annexe 1 : Circuit achats-fournisseurs

Approvisionnement
Lorsqu’un article atteint la quantité minimale, M. Amine, le magasinier envoie un courrier
électronique sous forme d’une demande d’achat (DA) au service Achats, conjointement à l’adresse de
M. Zehi, responsable des Achats et à M. Mourad, chef du service Achats, sans préciser la quantité à
commander. Il sauvegarde une copie de son message DA dans sa boite professionnelle.

Commandes
M. Zehi, pas très adepte avec l’Intranet, consulte sa messagerie une fois par semaine le samedi avant
de partir en week-end. De retour le lundi, sur la base des messages DA reçus de la part du magasinier,
il procède à une étude du marché et à la consultation des fournisseurs et détermine la quantité à
commander et le fournisseur concerné. Il établit un bon de commande en 2 exemplaires (dont un qui
va servir d’accusé de réception) qu’il envoie au fournisseur. Il envoie ensuite un message de
confirmation de commande (CC) à M. Mourad, à M. Amine et à M. Hacib, le comptable de la société.
Lorsque l’accusé de réception est retourné par le fournisseur, M. Zehi vérifie qu’il n’a pas été modifié
et le conserve, par ordre chronologique, pour le suivi des commandes.

Réception
Lors de la réception, M. Amine vérifie que le bon de livraison du fournisseur est correctement établi
en le compare au message de CC qu’il a déjà reçu de la part de M. Zehi. Lorsqu’il constate qu’il n’y a
pas de message de CC, il appelle M. Mourad pour vérifier la commande. En cas de conformité, il
établit un bon de réception en deux exemplaires, le premier signé est fourni au fournisseur et le
deuxième est conservé par M. Amine. Il transmet ensuite un message de confirmation de la réception
(CR) à M. Mourad, à M. Zehi et à M. Hacib qui procède sur la base de ce message à la mise à jour de
ses fiches de stocks.

Enregistrement et règlement
Les factures d’achats parviennent directement à M. Hacib. Ce dernier les compare aux messages de
CC et de CR correspondant et procède à leur enregistrement. Il envoie un message de factures à payer
(FAP) au trésorier, M. Amir. Ce dernier prépare les chèques pour le montant global des factures
correspondants à chaque fournisseur et les transmet à M. Malek, le PDG, pour signature. Une fois
signés et envoyés aux fournisseurs, M. Amir envoie un message de payement de factures (PF) à M.
Hacib afin qu’il procède à l’enregistrement du règlement et au classement des factures.

Procédures d’inventaire
Ayant confiance au magasinier, M. Hacib procède à la fin de chaque année à la rectification de ses
comptes de stocks suite au rapport transmis par M. Amine sur l’état et les quantités de chaque article.

Année Universitaire 2019-2020


Université de Carthage
Institut des Hautes Etudes Commerciales

Licence Appliquée en Comptabilité


Cours de Contrôle Interne
2ème Année LAC

TD N° 6

Question de cours :
« Le facteur humain est un atout pour le contrôle interne mais il pourrait en devenir le maillon
faible ».
Expliquez en justifiant votre réponse par des exemples.

Cas pratique 1 :
Précisez les risques potentiels sur le patrimoine et les états financiers des faiblesses suivantes
concernant les procédures de Ventes-Clients de la société « VACAMODE » :
- Les vendeurs acceptent les commandes et établissent les bons de livraison factures
(BLF) sans conserver un exemplaire.
- Les BLF ne sont pas pré numérotés.
- Le magasinier ne reçoit pas une copie des BLF.
- Les vendeurs ne contrôlent pas la solvabilité et les encours clients.
- La facturation ne fait l’objet d’aucun contrôle.
- Lorsque le client se présente directement au magasin, les sorties de stocks pour les
ventes directes au comptant sont gérées par le magasinier sans aucune autorisation
préalable des vendeurs.
- Les valeurs circulent sans récépissé.
- Le caissier ne procède pas à l’arrêt et à la vérification de la caisse.
- Le caissier tient le journal caisse des ventes au comptant.
- Le comptable tient le journal des ventes à crédit à partir des exemplaires des BLF
retournés par le client.
- Absence de procédures d’annulation des BLF après l’enregistrement.

Cas pratique 2 :
Dans le cadre de votre stage de formation au sein d’un cabinet d’audit « AUDITA », vous êtes
chargé de participer à l’évaluation du système de contrôle interne de la société « MIRA ». M.
Miladi, responsable de votre formation, vous fournit les documents concernant les procédures
de stocks de cette société à savoir les instructions d’inventaire physique fournies par la société
« MIRA » au cabinet d’audit (voir Annexe à la page 2).
M. Miladi vous demande de lui préparer un rapport dans lequel vous :
1. Rappelez les objectifs de l’évaluation du système de contrôle interne.
2. Rappelez les objectifs essentiels de l’inventaire physique des stocks.
3. Commentez les instructions d’inventaire physique de la société « MIRA ».

Année Universitaire 2019-2020


4. Précisez les instructions qui font défaut.

Annexe : Les instructions d’inventaire physique

Société « MIRA »
Tunis, le 16 décembre 2009

Instructions d’inventaire physique

Conformément aux dispositions prévues par le système comptable des entreprises et par le
code des sociétés commerciales, il sera procédé à un inventaire physique exhaustif des stocks
détenus par la société. Il est rappelé à cette occasion que la direction générale attache la plus
haute importance aux travaux d'inventaire de l'exercice 2009.
Un comité formé du directeur financier et du responsable de la cellule audit interne est
désigné comme premier responsable de l'inventaire physique des stocks. Il lui appartient de
définir les procédures et supports à utiliser pour le comptage et pour l'exploitation des
résultats de l'inventaire par le service comptabilité. Le comité est chargé également de
sensibiliser les équipes de comptage sur les procédures à suivre, et de veiller à leur application
de manière rigoureuse.
La composition des équipes de comptage est fixée comme suit :
Equipe 1 : M. Ben Hamida (service comptabilité) et A. Chahed (service contrôle de gestion)
Equipe 2 : F. Omri (magasinier) et S. Hached (service recouvrement)
Equipe 3 : L. Haji (service contrôle de gestion) et O. Gidara (service comptabilité)
Les chefs de magasin sont chargés de veiller à la préparation des aires de stockage et au
rangement des articles en stock préalablement aux opérations de comptage. Toutes les aires de
stockage doivent être identifiées au moyen de panneaux indicateurs, de même que tous les
casiers doivent être dûment étiquetés et référencés.
Chaque article doit faire l'objet d'un double comptage. Les opérations de comptage seront
entamées le 27/12/2009 et se dérouleront jusqu'au 31/12/2009.
La cellule audit interne est chargée de veiller au bon déroulement des opérations de comptage
et de superviser le rapprochement des quantités sur les fiches de stock aux résultats de
l’inventaire physique.
Un rapport d'inventaire doit être élaboré par le comité d'inventaire et présenté à la direction
générale au plus tard le 10/01/2010.
Vous êtes tous priés de respecter ces instructions.
La direction générale
Signature

Année Universitaire 2019-2020


Université de Carthage
Institut des Hautes Etudes Commerciales

Licence Appliquée en Comptabilité


Cours de Contrôle Interne
2ème Année LAC

TD N° 7

I- QUESTIONS DE COURS (10 points)

Question 1 : (2,5 points)


Quels sont les préalables à mettre en œuvre pour maîtriser les risques internes auxquels
l’entreprise est exposée ?

Question 2 : (2,5 points)


A la suite de sa participation à un colloque sur le contrôle interne organisé au Japon, le PDG
d’une entreprise commerciale tunisienne a décidé d’adopter le système de contrôle interne
d’une grande firme japonaise dans son entreprise.

Commentez et donnez votre avis sur cette décision.

Question 3 : (2,5 points)


L’auditeur externe d’une entreprise commerciale a été invité pour assister au déroulement de
l’inventaire physique de fin d’année.

Présentez cette technique et justifiez son utilité (au moins trois justifications).

Question 4 : (2,5 points)


La direction d’une banque a diffusé une note de service attribuant la responsabilité du respect
de la loi et de la réglementation en vigueur à l’Audit Interne.

Commentez cette décision.


.
II- ETUDE DE CAS (10 points)
La société TANIA commercialise des articles de textile de grande marque, elle connaît
actuellement des difficultés commerciales suite à l’arrivée des produits chinois sur le marché
tunisien. Ceci a entraîné une lente rotation des stocks et une dépréciation de certains articles.
Cette situation a amené le Directeur Général de la société à engager une mission d’audit en
vue de relever les insuffisances des deux principaux cycles ; à savoir le cycle « Achats » et le
cycle « Ventes ».

A- LE CYCLE « ACHATS »

La plupart des commandes sont effectuées auprès d’un fournisseur de grande marque connue
mondialement. M. HEDI, responsable des stocks, déclenche une commande chaque fois que

Année Universitaire 2019-2020


le stock de sécurité d’un article est atteint. Il établit le bon de commande (BC) pré numéroté
en cinq exemplaires et les répartit comme suit :
• Les deux premiers exemplaires au fournisseur ;
• Le troisième à la réception ;
• Le quatrième au service commercial et ;
• Le dernier au service Achats (pour le suivi des délais de livraison).
Un contrôle de la qualité et de la quantité est effectué par le responsable des stocks avant
l’entrée de la marchandise en stock. Cette opération est matérialisée par l’établissement d’un
accusé de réception (AR) en deux exemplaires par le responsable de la réception M. JAMEL.
M. HEDI informe régulièrement le comptable, M. SABER, de l’état des stocks sous forme de
listes pour chacun des articles. Sur la base de ces listes, M. SABER comptabilise la provision
pour dépréciation de stock à la fin de l’année.

B- LE CYCLE « VENTES »

Les commandes des clients sont systématiquement examinées avant leur traitement. Cet
examen consiste à apprécier de degré de solvabilité du client et à définir le mode de paiement.
Ces tâches sont confiées au directeur commercial M. AZIZ. Un bon de commande interne
(BCI) sera immédiatement établi en deux exemplaires, le premier est transmis au service
expédition et le deuxième à la facturation.
La facture client sera faite en quatre exemplaires sur la base du BCI ; trois exemplaires sont
envoyés au client et un exemplaire est conservé par le service facturation.
Le service expédition prépare les marchandises sur la base du BCI et établit un bon de
livraison (BL) en trois exemplaires. Un exemplaire sera envoyé au service comptable et les
deux autres au client (dont un sera signé par le client pour servir de décharge de livraison et
retourné au service expédition).
En cas de retour d’articles non acceptés par le client, un avoir sur facture est établi
immédiatement par le service facturation.
Pour certains clients qui payent leurs factures au comptant et en espèces, un bon de livraison
factures (BLF) sera établi immédiatement. Les sommes encaissées chaque jour de ces ventes
au comptant seront contrôlées par le trésorier M. IMED et seront versées en banque en
moyenne deux fois par semaine.

Travail à faire :
Vous êtes l’auditeur désigné par la société, votre rôle est de présenter dans un tableau les
faiblesses, les risques et les recommandations relatifs aux cycles « Achats » et « Ventes » de
la société TANIA.

Année Universitaire 2019-2020


Université de Carthage
Institut des Hautes Etudes Commerciales

Licence Appliquée en Comptabilité


Cours de Contrôle Interne
2ème Année LAC

TD N° 8

Questions de cours : (4 points)


Quelle est la différence entre :
1. L’organigramme et la grille d’analyse des tâches.
2. Les rapprochements et les contrôles réciproques.
Exercice 1 : (4 points)
Choisir parmi la liste présentée en annexe 1, la ou les fonctions non cumulables avec respectivement :
- la fonction Facturation
- la fonction Enregistrement dans les fiches de stocks
- la fonction Expédition
en précisant les risques éventuels en cas de cumul.

Annexe 1 : Liste des fonctions


8. magasinage
9. réception des commandes clients
10. établissement des fiches de paie des représentants commerciaux
11. encaissement
Exercice 2 : (12 points)
Le cabinet d’audit TUNAUDIT vous recrute et vous confie le dossier de la société MOGA. Il vous
transmet le document suivant :
- Annexe 2 : Le questionnaire de contrôle interne concernant le circuit Ventes/Clients auquel a
répondu le responsable des ventes de la société MOGA.
On vous demande de :
1- Expliquer les avantages et les inconvénients de l’utilisation du questionnaire de contrôle
interne par l’auditeur.
2- Analyser les faiblesses liées au circuit Ventes-Clients à travers les informations recueillies par
le questionnaire du contrôle interne en précisant les risques sur le patrimoine et les états
financiers de la société MOGA.

Annexe 2 : Le questionnaire de contrôle interne : circuit Ventes/clients

Questionnaire de contrôle interne Oui Non Notes


RISQUES LIÉS À L'ENVIRONNEMENT GÉNÉRAL DE CONTRÔLE
INTERNE
1. La direction est-elle consciente de la nécessité d'un contrôle interne
performant ? X
2. Y a-t-il un manuel de procédures ? X
RISQUES LIÉS AU CYCLE VENTES/CLIENTS
1. Existe-t-il des bons de commande clients ? X
2. Le budget des ventes est-il éclaté par mois ou période et par centres d
intérêts ? X
3. Les factures sont-elles numérotées séquentiellement ? X

Année Universitaire 2019-2020


4. Les commandes non livrées font-elles l'objet d'un suivi ? X
5. Les livraisons sont-elles rapidement effectuées après l’acceptation de
la commande ? X
6. La facturation est-elle établie dans les meilleurs délais après
l'expédition des marchandises ? X
7. Y a-t-il un rapprochement entre les expéditions et la facturation ?
8. L'acceptation des nouveaux clients se fait-elle sur la base de leur X
solvabilité et des renseignements recueillis auprès de tiers ayant
traités avec eux ?
9. Envoie-t-on périodiquement des relevés de comptes aux clients ? X
10. Y a-t-il un suivi régulier de la durée du crédit client global par un
responsable compétent et clairement défini ? X
11. Y a-t-il un suivi régulier de la valeur des retards de règlement par un
responsable compétent et clairement défini ? X
12. Y a-t-il un suivi régulier du montant des créances douteuses par un
responsable compétent et clairement défini ? X
13. Les relances sont-elles faites dans des délais satisfaisants ?
14. Les éventuelles annulations de facturation sont-elles approuvées par X
un responsable clairement défini ? X
15. Les dossiers des clients sont-ils périodiquement revus et mis à jour ?
16. A-t-on mis en place une politique de recouvrement ? X
17. Assure-t-on un contrôle de cohérence de la liasse <<Facture -
Bordereau de livraison - Bon de commande>> préalablement à la X
comptabilisation ? X

Année Universitaire 2019-2020


Université de Carthage
Institut des Hautes Etudes Commerciales

Licence Appliquée en Comptabilité


Cours de Contrôle Interne
2ème Année LAC

TD N° 9

Exercice n°1
On vous présente les informations suivantes concernant la société « BERTI ».

Les commandes sont passées chaque matin par courrier, par fax ou par téléphone. C’est le
responsable du service commande qui réceptionne directement. Ensuite, il :
- Vérifie si la marchandise commandée est en stock ;
- Réalise directement un pointage entre la quantité commandée et la quantité en stock et
enregistre informatiquement les commandes ;
- Etablit, pour chaque commande, quatre bons de livraison, dont trois sont transmis au
service expédition. L’original de la lettre de commande ou du fax est annexé au bon de
livraison non transmis.
Deux bons de livraison (BL) sortent de l’entreprise :
- Un BL jaune (BLJ) qui est visé par le client et ramené par le transporteur ;
- Un BL blanc (BLB) signé par le transporteur, remis au client, qui le conserve.
Deux bons de livraison (BL) restent dans l’entreprise :
- Un BL rose (BLR) signé par le transporteur avec le numéro du camion et le nom du
livreur. Il constitue la preuve que la marchandise a été enlevée par le transporteur ;
- Un BL vert (BLV) qui doit être rapproché du BLR signé. Il est classé
indépendamment du rose (si non livraison, les deux BL vert et rose restent dans deux
casiers indépendants en attente de rapprochement). La souche du BLV (classée dans
un casier visible pour le responsable expédition rappelle l’existence d’une livraison
non encore effectuée. Le BLV peut être codifié dans le système informatique avec le
numéro 1. Ce numéro indique l’impossibilité de comptabiliser la vente car la livraison
n’a pas eu lieu, il n’a pas été visé par le transporteur.
Le BLJ rapporté par le transporteur est rapproché des BL vert et rose. Le BLV codifié avec le
numéro 1 sera codifié 2. Ce numéro 2 indique que la commande va entrer dans le programme
de facturation à la fin de la semaine. Les factures sont élaborées chaque semaine.

Etablir le diagramme de circulation du circuit ventes de la société « BERTI ».

Exercice n°2
La procédure de paie de l’entreprise « BAT », spécialisée dans le bâtiment, sont les
suivantes :
1. les chefs de chantier établissent les relevés des heures travaillées sur leur chantier. Le
relevé est transmis avec les fiches de pointage contre décharge dans le journal de
chantier au service personnel.
2. le service personnel contrôle l’exactitude du relevé et procède à l’aide d’un ordinateur
à:

Année Universitaire 2019-2020


- l’établissement de la paie en quatre exemplaires prénumérotés :
• l’original est destiné à la trésorerie pour être remis au salarié.
• le vert à la trésorerie pour justifier, après attestation du salarié le
décaissement.
• le rose est remis à la trésorerie pour être attesté par le salarié et
est remis ensuite au service personnel pour être classé dans les
dossiers individuels.
• le quatrième bleu, est classé par le service paie dans l’ordre
numérique.
- les déclarations sociales et fiscales mensuelles, trimestrielles et annuelles.
- le journal de paie et des charges sociales et fiscales ventilées par chantier.
3. deux exemplaires du journal de paie et des charges sociales sont transmis à la
comptabilité générale. Après comptabilisation dans le journal des opérations diverses,
la comptabilité générale transmet un exemplaire à la comptabilité analytique qui
établit le prix de revient par chantier.
4. la trésorerie prépare les espèces, les met sous enveloppes accompagnées des trois
exemplaires de fiche et procède elle-même sur le lieu du travail à la distribution de la
paie.
5. la paie est remise à son bénéficiaire sur présentation de pièce d’identité et après
signature des trois exemplaires : original, vert et rose.
6. la trésorerie tient un brouillard de caisse.
7. les trésoriers qui procèdent à la distribution de la paie aux ouvriers du chantier se font
assister, au besoin, par d’autres employés administratifs. A la remise de la paie, le
salarié atteste tous les exemplaires du bulletin de paie (y compris l’exemplaire qui lui
revient)
8. le trésorier transmet l’original du brouillard de caisse avec les pièces justificatives à la
comptabilité contre décharge portée sur le double du brouillard de caisse.
9. la comptabilité procède à la vérification des pièces et à leur comptabilisation.
10. mensuellement, la comptabilité procède avec le trésorier à l’inventaire physique de la
caisse pour le comparer avec le solde du brouillard et le solde comptable. tout écart
déclenche une recherche pour la justification.

On vous demande de présenter le diagramme de circulation de ces procédures.

Année Universitaire 2019-2020