Vous êtes sur la page 1sur 6

FT, UMBB (Boumerdès, 2019/2020)

Introduction au calcul du champ magnétique dans les machines électriques

Introduction au calcul du champ magnétique dans les


machines électriques

I. Introduction ....................................................................................................................................2
II. Modélisation numérique des machines électriques .......................................................................2
III. Modélisation numérique et équations de Maxwell .......................................................................5

Chargé de la matière : Meziane HAMEL


FT, UMBB (Boumerdès, 2019/2020)
Introduction au calcul du champ magnétique dans les machines électriques

I. Introduction
Dans le vaste champ de l’électrotechnique, une des plus anciennes disciplines est la
construction des machines électriques. En fait les premières tentatives de construction de
machines électriques commencèrent avec la découverte des phénomènes d'induction et la mise
en évidence des forces issues de l'interaction entre les champs électromagnétiques et les
courants de conduction (Lois : Lenz, Laplace, Faraday etc.…).
Ainsi et désormais le domaine de conception des machines électriques est l'une des plus
prestigieuses découvertes du siècle dernier et reste aujourd'hui un thème de recherche très prisé
par les laboratoires de recherche. L'objectif visé par cette recherche est toujours l'optimisation
et la conception de nouvelles machines adaptées à la demande du marché.

La conception des machines électriques est en pratique un processus d'essais plein de


paramètres techniques à ajuster. En fait, lors de la conception et de la construction des machines
électriques, plusieurs prototypes coûteux doivent être construits pour approcher les
approximations mathématiques et la réalité physique. Cette procédure est par conséquent
longue et coûteuse.

Par ailleurs, les développements industriels réussis nécessitent d’économiser le temps et


le coût de fabrication. De nos jours, pour être compétitif dans un mode industriel de plus en
plus exigent, les produits développés doivent être de meilleure qualité, répondant à des cahiers
de charges de pointe et développant des fonctionnalités avancées, tout ça conduit à des
machines ayant des géométries très complexes.

II. Modélisation numérique des machines électriques


De nos jours, les conceptions personnalisées deviennent très importantes. La valeur
ajoutée se retrouve par exemple, dans la réduction des masses en gardant les mêmes
performances. Pour pallier à tous ces problèmes technico-économiques, l'idée est de remplacer
le prototypage coûteux par des simulations numériques. Si un modèle de simulation approprié
est trouvé, divers points de fonctionnement peuvent être simulés sur un ordinateur. Même le
comportement des machines pour des scénarios qui ne peuvent pas être réalisés à l'intérieur d'un
laboratoire, peut devenir possible.

Chargé de la matière : Meziane HAMEL


FT, UMBB (Boumerdès, 2019/2020)
Introduction au calcul du champ magnétique dans les machines électriques

Figure. 1 : Quelques simulations numériques de machines électriques : a) Moteur spécial


(spindle motor) b) transformateur triphasé, c) moteur brushless, d) moteur asynchrone, e)
moteur à reluctance variable et f) distribution de la température dans un rotor à cage d’un moteur
asynchrone.

Pour développer des machines électriques performantes, plusieurs paramètres tels que :
- La non-linéarité des matériaux
- La température de fonctionnement

Chargé de la matière : Meziane HAMEL


FT, UMBB (Boumerdès, 2019/2020)
Introduction au calcul du champ magnétique dans les machines électriques
- Les courants de Foucault dus au mouvement
- Les couplages magnéto-thermique-mécanique
- …etc

doivent être pris en compte dans les calculs pour améliorer les modèles et approcher la réalité.
Dans les machines aux géométries complexes, ces effets ne peuvent pas être traités par une
approche analytique classique. Dans ce cadre, la modélisation électromagnétique devient
incontournable comme outil d'ingénierie.

La figure.2 montre la place qu’occupe la modélisation électromagnétique dans l'analyse


des dispositifs électromécaniques, on voit bien le lien entre le dispositif réel, la théorie physique
classique et la simulation numérique. Cette figure montre clairement que la simulation
numérique est un élément de connexion entre la réalité, les mesures et les prédictions
théoriques.. La simulation numérique est en fait une expérience réalisée sur ordinateur
(laboratoire virtuel), où l'ingénieur utilise des outils numériques pour effectuer les expériences
au lieu d'utiliser des appareils de mesure tels que les compteurs de courant, de tension, de
puissance, de température et de force.

Machine Modélisation Modèles


mathématiques

Mesures Modèle numérique Modèle analytique

Résultats expérimentaux Résultats numériques Résultats analytiques

Comparaison Comparaison

Validation du modèle numérique Vérification du modèle analytique

Figure. 2 : Contexte de la modélisation numérique

Chargé de la matière : Meziane HAMEL


FT, UMBB (Boumerdès, 2019/2020)
Introduction au calcul du champ magnétique dans les machines électriques
La simulation numérique influence le modèle analytique où des approximations ou des
constantes parfois grossières sont utilisées pour considérer des effets physiques tels que la
saturation ferromagnétique des matériaux. La vérification des solutions numériques et des
résultats obtenus par la théorie analytique peut conduire à des modèles analytiques améliorés et
vice versa. La simulation numérique et la théorie analytique aident à comprendre la réalité
physique et à établir des modèles plus performants.

La distribution du champ électromagnétique dans les machines est décrite par des
équations différentielles. Des hypothèses concernant les conditions aux limites, les propriétés
des matériaux telles que l'isotropie, le non linéarité, …etc., doivent être faites avant qu'un calcul
du champ puisse être effectué. Par exemple, dans l’hypothèse magnétostatique, la dérivée
temporelle est supposée être nulle et donc aucun courant induit ne peut être pris en compte.

III. Modélisation numérique et équations de Maxwell


Dans ce cours, nous nous intéresserons aux phénomènes de basse fréquence en calculant
le champ électromagnétique au point grâce aux équations de Maxwell. En effet, les équations
de Maxwell ne font pas de distinction entre basse et haute fréquence, mais en les apportant à
des applications pratiques, il est possible de les adapter à ces deux situations. De plus, lors de
la description des problèmes de basse fréquence, généralement, les équations de Maxwell
peuvent être divisées en deux groupes : électriques et magnétiques, un aspect important qui
permet de les traiter indépendamment. Le diagramme ci-dessous (Figure. 3) est représentatif
des différents phénomènes électromagnétiques :

Electromagnétisme (Equations de Maxwell)

Basses fréquences Hautes fréquences (ondes)

Phénomènes électriques Phénomènes magnétiques

Magnétostatique Magnétodynamique

Figure. 3 : Phénomènes électromagnétiques

Chargé de la matière : Meziane HAMEL


FT, UMBB (Boumerdès, 2019/2020)
Introduction au calcul du champ magnétique dans les machines électriques
La plupart des problèmes physiques en électrotechnique peuvent être décrits par des modèles
quasi-statiques. Les champs variant lentement et périodiquement (jusqu'à 10 kHz) sont
considérés comme quasi-stationnaires. Les dispositifs électriques tels que les moteurs,
actionneurs électriques, les fours à induction et les lignes de transmission à haute tension
fonctionnent à basse fréquence, leur modélisation numérique se fera donc en utilisant des
⃗.
modèles de calcul en termes du champ magnétique 𝐻

Chargé de la matière : Meziane HAMEL