Vous êtes sur la page 1sur 2

Maroc A.

U 2020-2021

TP Traitement du signal
Projet Comparaison et analyse spectrale, filtrage des signaux bruités

Le traitement du signal prend une place de plus en plus importante dans le monde industriel
particulièrement dans le domaine de traitement des signaux musicaux. Les applications musicales du
TS ont longtemps été le domaine réservé de spécialistes en lien avec la création artistique
contemporaine et l’essor industriel des télécommunications. Ces développements extraordinaires,
au cours des 20 dernières années, sont liés à la généralisation et la démocratisation des techniques
de production et à la diffusion de données musicales par internet.
Il existe une grande variété de fonction de traitement sonore dans les applications existantes, allant
du filtrage au dé bruitage en passant par différents types d’effets. Nous nous concentrerons ici sur
des traitements très répondus, à savoir, le filtrage et la décimation.
L’objectif pédagogique de ce travail est de données une formation essentiellement pratique dans le
domaine du traitement numérique du signal en faisant la liaison entre les fondements théoriques et
les applications. L’idée consiste à mettre en application les outils mathématiques étudiés dans le
traitement du signal à un signal musical. On se propose de manipuler un signal audio pour présenter
les concepts de traitement du signal 1D, notamment les propriétés fréquentielles, les notions de
filtrage. Dans ce contexte, des résultats rapides peuvent obtenus sans qu’il soit besoin de posséder, à
priori, une grande expertise : il suffit d’écouter le signal musical avant et après traitement.
Rappels : Avant d’effectuer des traitements sur le signal son évoquons quelques éléments sur ceux
perçus par l’oreille humaine. Rappelons que nous « entendons » les fréquences de la bande
s’étendant de 20 Hz à 20 KHz. De plus, on sait que, malgré sa bande passante de 20 KHz, notre oreille
entend surtout correctement jusqu’à 10 KHz. Après, il faut plus de 20 dB de niveau sonore pour
écouter ou détecter les fréquences (+30 dB chuchotement, +60 dB niveau d’une conversation
normale). Il est admis que lorsque l’âge augmente, la perception des fréquences aiguës diminue.
Cependant certaines personnes ne perçoivent rien au-delà de 8 KHz d’autres entendent jusqu’à 20
KHz. Il en est de même pour les basses fréquences, la variabilité d’un individu à l’autre peut aller de
10 Hz à 30 Hz.
Lorsque l’on désire faire l’acquisition de mesures issues d’un capteur (Microphone par exemple), on
est amené à effectuer les opérations suivantes :
1. Choisir la fréquence d’échantillonnage 𝑓𝑒
2. Filtrer analogiquement le signal engendré par le capteur avant de l’échantillonner,
3. Réaliser la conversion Analogique-Numérique (CAN) du signal à la fréquence𝑓𝑒 .
Cette chaine d’opération peut se schématiser par la figure suivante :

Figure 1 : chaine d’acquisition

Par : Dr. Rachid Saadane


Travail demandé :
1. Charger le fichier « son.wav » dans votre espace de travail
2. Quelles sont les valeurs de la fréquence d’échantillonnage, la durée du signal
3. Ecouter le signal son
4. Tracer le signal dans le temps et la fréquence
Traitement d’un signal son bruité
5. Maintenant, charger le fichier « son1.wav »
6. Ecouter le
7. Tracer ces caractéristiques dans le temps et la fréquence, réaliser une analyse spectrale de ce
signal
8. Vos remarques
9. Sur la comparaison entre signal son et son1 et leurs analyses spectrales, proposer le choix
d’une fréquence de coupure pour éliminer le bruit dans le signal son1.
10. Faire la synthèse d’un filtre permettant de supprimer l’interférence, en utilisant deux
fonction butter et cheby1 de Matlab.
Exemple d’utilisation pour butter :
>> n=5;
>> fc=2500/(fs/2)
>> [a,b]=butter(n,fc);
>> y_filtre=filter(a,b,y);
>> [H]=freqz(a,b,'whole',length(y));
>> plot(freq,fftshift(abs(H)))
11. Tracer les diagrammes de bode des deux filtres correspondants aux deux fonctions.
12. Tracer les deux réponses impulsionnelles des deux filtres
13. Appliquer les filtres au signal son1.
14. Ecouter les résultats de filtrage
15. Tracer les caractéristiques du signal filtré dans le temps et dans la fréquence
On souhaite diminuer l’encombrement mémoire de ce signal musical tout en gardant une qualité
acceptable. Le moyen le plus rudimentaire consiste à effectuer un ré-échantillonnage à la
𝑓𝑒
fréquence 𝑓𝑒 du signal numérique avec 𝑓0 = 𝑘
pour 𝑘 ∈ 𝑁.
a. Expliquer les problèmes entraînés par ce ré-échantillonnage.
b. Quelle solution peut-on envisager pour supprimer le recouvrement spectral ?
c. Effectuer le ré-échantillonnage du signal musical et écouter de nouveau signal.
d. Conclusion

Faire une interprétation de la raisons des anomalies.

Travail demandé est de réaliser les étapes du projet, vérifier les sortie et les visualiser, préparer un
rapport avec la description la plus détaillée possible, avec le maximum d’explication des instructions
utilisées, et les commentaires adéquats et pertinentes sur les figures.

Par : Dr. Rachid Saadane