Vous êtes sur la page 1sur 14

UNE ALLIANCE AVEC DIEU

Peut-être que la notion d'une alliance avec Dieu nous échappe et nous ne
réalisons pas son importance, mais s'il y a une réalité dans laquelle nous devons
progresser  c'est justement dans la connaissance et la vie pratique de notre
relation avec Dieu, scellée par une alliance. Lors de notre conversion nous avons
été scellés dans un pacte avec Dieu.
En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Evangile de
votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint–Esprit qui
avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de
ceux que Dieu s’est acquis, à la louange de sa gloire. Ephésiens 1:13
Ce verset, et d'autres que nous lirons, nous rappelle une vérité essentielle de la
vie chrétienne : notre appartenance à Dieu.
Il nous a acquis.
Ne savez–vous pas que votre corps est le temple du Saint–Esprit qui est en
vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à
vous–mêmes ?
Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre
corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. 1 corinthiens 6:19
Lorsque nous étudions les vérités de la Bible, il ne s'agit pas simplement d'enrichir
notre connaissance théologique ou intellectuelle pour des discussions futures,
mais d'arriver à la mise en pratique quotidienne d'une manière de vivre qui plait à
Dieu.
Lorsque j'ai entendu l'évangile pour la première fois, j'ai  pris conscience qu'il ne
s'agissait pas simplement d'échapper à mes problèmes pourtant sérieux, mais j'ai
désiré entrer dans une forme de vie nouvelle par rapport à Dieu. J'ai
immédiatement cherché à vivre une relation avec Lui, dans une nouvelle forme
de prière, d'adoration, de service, en un mot une vie qui lui plaise, dans laquelle
j'aurais  le sentiment profond de lui appartenir et de vivre en communion avec
Lui. En fait sans le discerner encore pleinement, j'aspirais à une alliance avec
Lui.
C'est bien de cela dont il s'agit dans la réalité : Entrer dans une alliance formelle
dans laquelle nous vivons l'appartenance à Dieu et au Seigneur Jésus-Christ qui se
concrétise par le don du Saint-Esprit.
En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Evangile de
votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint–Esprit qui
avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de
ceux que Dieu s’est acquis, à la louange de sa gloire. Ephésiens 1:13
Cette forme de vie  affecte notre être entier : notre esprit, notre âme et notre
corps.
Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre
corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. 1 Corinthiens 6:20
Que le Dieu de paix vous sanctifie lui–même tout entiers, et que tout votre
être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de
l’avènement de notre Seigneur Jésus–Christ ! 1 Thessaloniciens 5:23
Certains  considèrent Dieu comme un bienfaiteur philanthropique, d'autres
comme un être continuellement en colère après l'humanité, lui attribuant toutes
les catastrophes comme autant de jugements divins, ou bien comme un dieu
lointain et indifférent au sort de ses créatures, ou encore comme un personnage
tellement bienveillant qu'il passe sur tous nos écarts.
Cependant, nous remarquons en lisant la Bible, que ceux qui entrent dans une
alliance avec Dieu acquièrent une meilleure connaissance de lui et acceptent de 
lui être entièrement consacrés, comme le peuple d'Israël et avant lui Abraham.
Pour bien le comprendre, examinons rapidement ce qu'il en était pour eux.
L'Eternel avait dit à Abraham : Marche devant ma face et sois intègre.
Lorsque Abram fut âgé de quatre–vingt–dix–neuf ans, l’Eternel apparut à
Abram, et lui dit : Je suis le Dieu tout–puissant. Marche devant ma face, et
sois intègre. Genèse 17:1
Or le sens de l'intégrité, c'est "être entier". Nous lisons que tous ceux qui ont
marché avec Dieu ont été intègres, c'est à dire que leur cœur n'était pas partagé.
Noé était un homme juste et intègre dans son temps ; Noé marchait avec
Dieu. Genèse 6:9
Il y avait dans le pays d’Uts un homme qui s’appelait Job. Et cet homme était
intègre et droit ; il craignait Dieu, et se détournait du mal.  Job 1:1
En formant Israël comme son peuple et en établissant une alliance avec lui,
l'Eternel a précisé le principe de l'intégrité dans l'alliance :
Tu seras entièrement à l’Eternel, ton Dieu. Deutéronome 18:13
Vous suivrez entièrement la voie que l’Eternel, votre Dieu, vous a prescrite,
afin que vous viviez et que vous soyez heureux, afin que vous prolongiez vos
jours dans le pays dont vous aurez la possession. Deutéronome 5:33
Si nous acceptons la description de la Bible au sujet de l'humanité, nous
constatons qu'il existe en fait plusieurs catégories d'êtres humains par rapport à
Dieu :
 Ceux qui sont étrangers à la vie de Dieu à cause de leur ignorance
concernant la grâce divine révélée dans l'Evangile, quelques soient leurs
pratiques religieuses, leurs croyances ou leur philosophie.
Ils sont sans espérance et sans dieu dans le monde, morts par leurs offenses
et par leurs péchés, marchant  selon le train de ce monde, selon le prince
de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la
rébellion, vivant  selon leurs convoitises, accomplissant les volontés de la
chair et de leurs pensées,  par nature des enfants de colère. Ephésiens 2:1
 Ceux qui ont changé de statut et sont devenus enfants de Dieu par la
conversion et la nouvelle naissance. C'est de cette deuxième catégorie
dont je vais vous entretenir dans cette page : Ceux qui par leur foi en
Jésus-Christ ont conclu une alliance avec Dieu, comme il est
écrit : Rassemblez–moi mes fidèles, Qui ont fait alliance avec moi par le
sacrifice ! Psaumes 50:5  
 Enfin,  il y  a aussi  ceux qui pensent être entrés dans l'alliance mais qui ne 
pratiquent qu'une forme de  religion évangélique. Ils sont croyants mais pas
vraiment disciples. Ils ne veulent pas être perdus, ils désirent les bénédictions
de Dieu et la vie éternelle, mais à un moindre coût. Ils veulent faire
l'économie de l'effort ! C'est pour eux que Jésus a dit : Efforcez–vous d’entrer
par la porte étroite. Car, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer, et ne
le pourront pas. Luc 13:24
Entrer dans une alliance
En lisant les Ecritures, nous observons qu'il est toujours question d'alliance
lorsque Dieu établit une relation avec des individus, soit comme peuple, soit en
tant que personne. Cela est important car l'alliance est la marque d'une relation
stable et permanente et non d'une relation occasionnelle en fonction des
circonstances. L'alliance est une union entre des personnes. Elle est le résultat
d’une entente ou d’un pacte et elle est scellée par un contrat.
Deux hommes marchent–ils ensemble, Sans en être convenus ? Amos 3:3
Nous pouvons déjà parler d'alliance dès le commencement, lorsque l'Eternel plaça
Adam et Eve dans le jardin d'Eden. Il conclut avec eux une forme de pacte en
établissant les règles de leur présence dans ce lieu de délices :
Puis l’Eternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l’orient, et il y mit
l’homme qu’il avait formé. Genèse 2:8
L’Eternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver
et pour le garder.
L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les
arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du
bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.
L’Eternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferai une
aide semblable à lui.
L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il
l’amena vers l’homme. Genèse 2:22
Il y a eu dès le commencement une base établie par Dieu fixant les conditions
pour une relation durable entre Lui et ses créatures :
L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les
arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du
bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.
Nous savons ce qu'il en est devenu.
Plus tard, Dieu fit une alliance avec Noé, pour le sauver du déluge avec sa
famille. Noé devait construire une arche selon les plans divins et s'y réfugier avec
les siens pour échapper au jugement de Dieu. Il fit tout ce que Dieu lui avait
ordonné et il entra ainsi dans les termes de l'alliance par laquelle lui et les siens
échappèrent à la destruction. Genèse 6:18,22
C’est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu’on ne voyait pas
encore, et saisi d’une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver
sa famille ; c’est par elle qu’il condamna le monde, et devint héritier de la
justice qui s’obtient par la foi. Hébreux 11:7
Après le déluge, une autre alliance a englobé non seulement Noé et les siens,
mais toutes les générations à venir. Elle concernait la stabilité des saisons et la
garantie qu'il n'y aurait plus de déluge. L'arc en ciel qui parait certains jours de
pluie est le signe qui nous rappelle  cette alliance inconditionnelle.
L’Eternel sentit une odeur agréable, et l’Eternel dit en son cœur : Je ne
maudirai plus la terre, à cause de l’homme, parce que les pensées du cœur de
l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus tout ce qui
est vivant, comme je l’ai fait.
Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la
chaleur, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point. Genèse 8:21
J’établis mon alliance avec vous : aucune chair ne sera plus exterminée par
les eaux du déluge, et il n’y aura plus de déluge pour détruire la terre.
Et Dieu dit : C’est ici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, et
tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à toujours:  j’ai
placé mon arc dans la nue, et il servira de signe d’alliance entre moi et la
terre. Genèse 9:11-13
L’arc sera dans la nue ; et je le regarderai, pour me souvenir de l’alliance
perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants, de toute chair qui est sur la
terre. Genèse 9:16
Plus tard, l'Eternel établit une alliance avec Abraham et ses descendants.
J’établirai mon alliance entre moi et toi, et tes descendants après toi, selon
leurs générations: ce sera une alliance perpétuelle, en vertu de laquelle je
serai ton Dieu et celui de ta postérité après toi. Genèse 17:7 ¶
La règle pour Abraham devait être l'intégrité envers Dieu, sur la base de la foi et
le  signe de cette alliance, qui sera ensuite  renouvelée et précisée avec Israël,
était la circoncision. Genèse 17:11:
Lorsque Abraham fut âgé de quatre–vingt–dix–neuf ans, l’Eternel apparut à
Abraham, et lui dit : Je suis le Dieu tout–puissant. Marche devant ma face, et
sois intègre. Genèse 17:1
C’est ici mon alliance, que vous garderez entre moi et vous, et ta postérité
après toi : tout mâle parmi vous sera circoncis. Genèse 17:10
Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice. Romains 4:3 ¶
Lorsque l'Eternel renouvela l'alliance qu'il avait faite avec Abraham au bénéfice
de sa descendance,  Isaac, Jacob et les douze tribus d'Israël, Il précisa les termes
et les règles de ce pacte avec ceux qui allaient former "son peuple". Outre la
circoncision qui demeurait comme le signe d'appartenance à l'Eternel, l'alliance
comportait une charte, les lois et les ordonnances divines transmises par Moïse,
dont l'observance du sabbat qui devenait un signe particulier de cette alliance.
Les enfants d’Israël observeront le sabbat, en le célébrant, eux et leurs
descendants, comme une alliance perpétuelle. Exode 31:16
Moïse devint le législateur de l'alliance divine avec Israël en lui transmettant les
dix paroles gravées par l'Eternel sur les deux tables de pierre et en écrivant le
livre de l'alliance contenant toutes les ordonnances de Dieu.
Moïse fut là avec l’Eternel quarante jours et quarante nuits. Il ne mangea
point de pain, et il ne but point d’eau. Et l’Eternel écrivit sur les tables les
paroles de l’alliance, les dix paroles. Exode 34:28 ¶
Moïse écrivit toutes les paroles de l’Eternel et remit le livre aux
sacrificateurs.. Exode 24:4 ; Deutéronome 31:9
Puis pour sceller l'alliance il fit l'aspersion du sang des sacrifices sur le livre, sur
le peuple et sur tout ce qui devait servir au culte de l'Eternel.
Moïse, après avoir prononcé devant tout le peuple tous les commandements
de la loi, prit le sang des veaux et des boucs, avec de l’eau, de la laine
écarlate, et de l’hysope ; et il fit l’aspersion sur le livre lui–même et sur tout
le peuple,  en disant : Ceci est le sang de l’alliance que Dieu a ordonnée pour
vous.
Il fit pareillement l’aspersion avec le sang sur le tabernacle et sur tous les
ustensiles du culte.
Et presque tout, d’après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de
sang il n’y a pas de pardon. Hébreux 9:19-22
La stabilité de l'alliance de Dieu avec Israël reposait sur leur fidélité réciproque :
Dieu s'engageait envers Israël à être son Dieu, à le bénir, le protéger, le
secourir et faire de lui une nation qui glorifie l'Eternel parmi les autres
nations. Il demandait aux enfants d'Israël  de le reconnaître comme le Dieu
unique, leur Dieu, de lui appartenir entièrement et  d'observer fidèlement
ses lois et ses ordonnances.
Là aussi, on sait ce qu'il en est advenu : Dieu reste fidèle à sa parole, mais Israël
n'a pas persévéré dans l'alliance divine, comme il est écrit dans l'épitre aux
Hébreux (8:9) :  
Ils n’ont pas été fidèles à mon alliance. Alors, moi aussi, je les ai abandonnés
Juges 2:12 Ils abandonnèrent l’Eternel, le Dieu de leurs pères, qui les avait
fait sortir du pays d’Egypte, et ils allèrent après d’autres dieux d’entre les
dieux des peuples qui les entouraient ; ils se prosternèrent devant eux, et ils
irritèrent l’Eternel.
Une nouvelle alliance
Lorsqu'il est parlé dans la Bible d'une ancienne et d''une nouvelle alliance, il est
d'abord  question  de l'alliance de l'Eternel  avec Israël, puis ensuite de la
nouvelle alliance établie en Jésus-Christ, celle qui nous concerne.
Face à l'incapacité de l'être humain à garder une alliance simplement par
l'obéissance à ses lois, l'Eternel a établi une nouvelle alliance, plus excellente,
reposant sur de meilleures promesses et garantie par un meilleur médiateur : son
propre fils Jésus.
Mais maintenant il a obtenu un ministère d’autant supérieur qu’il est le
médiateur d’une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures
promesses.
En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n’aurait pas été
question de la remplacer par une seconde.
Car c’est avec l’expression d’un blâme que le Seigneur dit à Israël : Voici, les
jours viennent, dit le Seigneur, Où je ferai avec la maison d’Israël et la
maison de Juda Une alliance nouvelle,
Non comme l’alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis
par la main Pour les faire sortir du pays d’Egypte ; Car ils n’ont pas persévéré
dans mon alliance, Et moi aussi je ne me suis pas soucié d’eux, dit le
Seigneur.
Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours–là,
dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur
cœur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.
Donc une autre alliance a été établie et scellée par un autre sang que celui des
animaux,  par le sang du Seigneur Jésus-Christ, venu comme sacrificateur et
comme victime expiatoire pour nos péchés, non seulement avec le peuple
d'Israël, mais avec tous ceux qui se repentent de leurs péchés et croient au
Seigneur Jésus-Christ. La garantie de cette alliance reposent sur un fondement
différent, éternel et inébranlable : La foi en Jésus-Christ.
Car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient.
En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi : L’homme qui
mettra ces choses en pratique vivra par elles.
Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi : Ne dis pas en ton
cœur : Qui montera au ciel ? c’est en faire descendre Christ ; ou : Qui
descendra dans l’abîme ? c’est faire remonter Christ d’entre les morts.
Que dit–elle donc ? La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton
cœur. Or, c’est la parole de la foi, que nous prêchons.
Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur
que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé.
Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en
confessant de la bouche qu’on parvient au salut, selon ce que dit l’Ecriture: 
Quiconque croit en lui ne sera point confus.
Il n’y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu’ils ont
tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l’invoquent.
Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Romains 10:4-13
C'est l'alliance de la grâce que Dieu accorde en Jésus-Christ à tous ceux qui
croient. Elle repose uniquement sur le sacrifice de Christ.
Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c’est par
la loi que vient la connaissance du péché.
Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle
rendent témoignage la loi et les prophètes, justice de Dieu par la foi en
Jésus–Christ pour tous ceux qui croient. Il n’y a point de distinction.
Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ; et ils sont
gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en
Jésus–Christ.
C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient
victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé
impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis–je, 
de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en
justifiant celui qui a la foi en Jésus. Romains 3:20-26
Cette alliance nouvelle possède aussi ses ordonnances et sa loi : la parole de
Christ.
Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment ; instruisez–vous et
exhortez–vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des
hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos cœurs sous
l’inspiration de la grâce. Colossiens 3:16
Non seulement la nouvelle loi sera écrite dans un livre d'alliance, mais elle sera
surtout inscrite dans les cœurs par l'Esprit de Dieu
Voici l’alliance que je ferai avec eux, Après ces jours–là, dit le Seigneur : Je
mettrai mes lois dans leurs cœurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute:
Hébreux 10:17 Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs
iniquités. Hébreux 10:16
Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère,
non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de
pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs. 2 Corinthiens 3:3
Que veut dire : Je mettrai mes lois dans leurs cœurs, Et je les écrirai dans leur
esprit ?
Cela signifie que le Saint-Esprit inspire et produit en nous ses désirs, nous
communiquant une vie nouvelle, avec des aspirations nouvelles, en accord avec
ce qui est déjà dans la loi de Christ, La Parole de Christ, son enseignement, ses
instructions et ses promesses, que ses apôtres nous ont transmis.  Si nous nous
laissons conduire par le Saint-Esprit, il nous conduira dans la pensée de Christ et
la volonté de Dieu.
Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair ...  Si
nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Galates 5:16 à 25
Des élément nouveaux sont introduits dans la Nouvelle Alliance que Dieu établit
en Jésus-Christ :
- le pardon des péchés au moyen du sacrifice unique du Seigneur Jésus-Christ à
la croix.
C'est par lui que nous avons la paix avec Dieu, que nous sommes réconciliés et
pouvons entrer dans son alliance.
Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui ; il a voulu par lui
réconcilier tout avec lui–même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est
dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix. Colossiens
1:19
- la foi, par laquelle nous subsistons et demeurons dans l'alliance divine
Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur
Jésus–Chris,  à qui nous devons d’avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans
laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l’espérance de
la gloire de Dieu. Romains 5:1
- la loi de Christ, c'est à dire ses ordonnances, ses préceptes, ses instructions, ses
enseignements.
Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous demeurez dans ma parole,
vous êtes vraiment mes disciples. Jean 8:31 ¶ 
- des signes manifestes accompagnant notre pacte avec le Seigneur.
le baptême d'eau et la sainte-cène : signes de  notre engagement et de notre
participation à l'alliance :
Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père,
du Fils et du Saint–Esprit, et enseignez–leur à observer tout ce que je vous ai
prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.
Matthieu 28:19,20
Et, ayant pris une coupe et rendu grâces, il dit : Prenez cette coupe, et
distribuez–la entre vous ; car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du
fruit de la vigne, jusqu’à ce que le royaume de Dieu soit venu.
Ensuite il prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur
donna, en disant : Ceci est mon corps, qui est donné pour vous ; faites ceci en
mémoire de moi. Luc 22:19
Le don du Saint-Esprit qui manifeste et confirme l'engagement du Seigneur en
faveur de ceux croient :
Pierre leur dit : Repentez–vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de
Jésus–Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint–
Esprit.
Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au
loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. Actes
2:38,39
Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils,
lequel crie: Abba ! Père ! Galates 4:6
Comme il en a toujours été, Dieu ne déroge pas à la règle avec l'Eglise de Christ,
c'est à dire avec ceux qui par leur foi et leur attachement au Fils de Dieu, sont
devenus membres d'un peuple nouveau, par une Alliance Nouvelle, fixant les
règles nouvelles d'une relation nouvelle, celle du cœur et de la foi.
Engagement et promesses
Toutes les alliances que Dieu a successivement établies ont été fondées sur "un
contrat", dans lequel étaient stipulées des règles ou lois ou ordonnances, mais
aussi des promesses. Dieu ne veut pas faire de nous des robots, mais il aime et
veut  que ceux qui le suivent choisissent librement d'entrer par un engagement
solennel dans l'alliance qu'Il leur propose.
Voici mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras père d’une multitude
de nations.
On ne t’appellera plus Abram ; mais ton nom sera Abraham, car je te rends
père d’une multitude de nations.
Je te rendrai fécond à l’infini, je ferai de toi des nations ; et des rois
sortiront de toi.
J’établirai mon alliance entre moi et toi, et tes descendants après toi, selon
leurs générations: ce sera une alliance perpétuelle, en vertu de laquelle je
serai ton Dieu et celui de ta postérité après toi.
Je te donnerai, et à tes descendants après toi, le pays que tu habites comme
étranger, tout le pays de Canaan, en possession perpétuelle, et je serai leur
Dieu.
Dieu dit à Abraham : Toi, tu garderas mon alliance, toi et tes descendants
après toi, selon leurs générations.
Dans son alliance avec Abraham et sa postérité,  l'Eternel  s'engageait par des
promesses. Abraham et ses descendant devaient à leur tour s'engager à être
fidèles aux termes du contrat.
Plus tard, avec Israël, la loi de Moïse vint préciser les rapports entre Dieu et son
peuple. Elle contenait les promesses de Dieu et stipulait les conditions de leur
accomplissement.
Si vous écoutez ces ordonnances, si vous les observez et les mettez en
pratique, l’Eternel, ton Dieu, gardera envers toi l’alliance et la miséricorde
qu’il a jurées à tes pères.
Il t’aimera, il te bénira et te multipliera ; il bénira le fruit de tes entrailles
et le fruit de ton sol, ton blé, ton moût et ton huile, les portées de ton gros
et de ton menu bétail, dans le pays qu’il a juré à tes pères de te donner.
Tu seras béni plus que tous les peuples ; il n’y aura chez toi ni homme ni
femme stérile, ni bête stérile parmi tes troupeaux.
L’Eternel éloignera de toi toute maladie ; il ne t’enverra aucune de ces
mauvaises maladies d’Egypte qui te sont connues, mais il en frappera tous
ceux qui te haïssent. Deutéronome 7:12
Nous constatons que l'Eternel voulait, par son alliance avec Israël, former un
peuple  qui lui appartiendrait et rendrait témoignage parmi les autres nations
idolâtres de la puissance et de la bonté du Dieu unique, en faveur de ceux qui le
servent.
Vous êtes mes témoins, dit l’Eternel, Vous, et mon serviteur que j’ai choisi,
Afin que vous le sachiez, Que vous me croyiez et compreniez que c’est moi :
Avant moi il n’a point été formé de Dieu, Et après moi il n’y en aura point.
C’est moi, moi qui suis l’Eternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur. Esaïe
43:10,11
Dans les termes de cette alliance il était même précisé que l'Eternel s'engageait à
protéger son peuple de ses ennemis,  à bénir le pays qu'Il lui donnait, à le faire
prospérer en toutes choses, à préserver sa santé et à le guérir.
Il dit : Si tu écoutes attentivement la voix de l’Eternel, ton Dieu, si tu fais ce
qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements, et si tu
observes toutes ses lois, je ne te frapperai d’aucune des maladies dont j’ai
frappé les Egyptiens ; car je suis l’Eternel, qui te guérit. Exode 15:26
Puis Jésus est venu afin d'établir une Nouvelle Alliance qui contient aussi des
promesses qualifiées de meilleures, parce qu'elles concernent en plus la vie
éternelle.
Mais maintenant il a obtenu un ministère d’autant supérieur qu’il est le
médiateur d’une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures
promesses. Hébreux 8:6
Et la promesse qu’il nous a faite, c’est la vie éternelle. 1 Jean 2:25
Il serait dommage de penser, comme quelques uns voudraient le faire croire, que
la Nouvelle Alliance avec Dieu par Jésus-Christ, concerne uniquement les choses
éternelles. Dieu nous a fait aussi des promesses pour la vie présente :
S’attacher à Dieu, par contre, s’entraîner à vivre sa foi, voilà qui est
essentiel : cela te sera utile à tout et en toutes circonstances. En effet,
l’attachement à Dieu détient à la fois les promesses pour la vie présente et
celles pour la vie future. 1 Timothée 4:8
Nous retrouvons cette réalité dans tout le Nouveau Testament (Nouvelle
Alliance), aussi bien dans les paroles de Jésus que dans les écrits des apôtres. Ces
promesses nous sont assurées en Jésus-Christ.
Car, pour ce qui concerne toutes les promesses de Dieu, c’est en lui qu’est le
oui ; c’est pourquoi encore l’Amen par lui est prononcé par nous à la gloire
de Dieu. 2 Corinthiens 1:20
Ce qui concerne notre corps est aussi inclus dans la Nouvelle Alliance, en Jésus-
Christ.
C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que
vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est–elle
pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?
Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils
n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne
valez–vous pas beaucoup plus qu’eux ? Matthieu 6:25
Le Seigneur Jésus-Christ qui a donné sa vie sur la croix pour expier nos péchés et
nous réconcilier avec Dieu, a aussi été meurtri pour la guérison de notre corps.
Esaïe 53
Participants de l'alliance
Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la
piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre
gloire et par sa vertu, lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et
les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants
de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la
convoitise. 2 Pierre 1:3,4
Comme pour toutes les alliances précédentes, il existe pour celle-ci un
engagement entre des partenaires : Dieu qui établit et propose l'alliance et ceux
qui y croient et l'acceptent.
Dieu s'est engagé solennellement a accomplir toutes ses promesses et, nous le
savons, il est fidèle à la Parole donnée.
C’est pourquoi Dieu, voulant montrer avec plus d’évidence aux héritiers de la
promesse l’immutabilité de sa résolution, intervint par un serment, afin que,
par deux choses immuables, dans lesquelles il est impossible que Dieu mente,
nous trouvions un puissant encouragement, nous dont le seul refuge a été de
saisir l’espérance qui nous était proposée.
Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et
solide ; elle pénètre au delà du voile, là où Jésus est entré pour nous comme
précurseur ... Hébreux 6:17-20
Ceux qui croient en Christ, entrent dans la Nouvelle Alliance avec Dieu, en
manifestant leur engagement par un signe  ordonné par Jésus :
Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père,
du Fils et du Saint–Esprit, et enseignez–leur à observer tout ce que je vous ai
prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.
Matthieu28:19,20
Pierre leur dit : Repentez–vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de
Jésus–Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint–
Esprit.
Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au
loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.
Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés ; et, en ce jour–là, le nombre
des disciples s’augmenta d’environ trois mille âmes. Actes 2:38-41
Le baptême est l'expression visible et publique de notre engagement envers le
Seigneur, la confession de notre foi qui met en évidence notre obéissance envers
Dieu. (Voir l'étude "Le baptême d'eau")
Tandis que nous marquons ainsi notre engagement, Dieu de son côté scelle
l'alliance dans laquelle nous entrons par une intervention surnaturelle.
En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Evangile de
votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint–Esprit qui
avait été promis,  lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption
de ceux que Dieu s’est acquis, à la louange de sa gloire. Ephésiens 1:13
Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils,
lequel crie: Abba ! Père ! Galates 4:6
Pour plus  d'explications voyez le texte : Le Saint-Esprit dans la vie du croyant
Les signes de l'Alliance
Revenons brièvement sur ce qui accompagne toujours les différentes alliances
présentes dans la Bible : les signes.
Si nous prenons comme exemple le mariage, il est accompagné dans toutes les
cultures d'un ou de plusieurs signes apparents qui signalent l'appartenance de la
personne mariée à une autre personne. Dans notre culture occidentale le signe
général est un anneau au doigt, souvent l'annulaire de la main gauche. Lorsque
vous voyez cet anneau, appelé "l'alliance", vous savez que  la personne qui le
porte est mariée. C'est le signe de son appartenance à son mari ou à sa femme.
Certains peuples ont d'autres signes. L'apôtre Paul parle, dans sa première  épitre
aux disciples de l'église de Corinthe (11:5-15), d'une marque qui manifeste
l'appartenance d'une  femme à son mari, un voile sur la tête lorsqu'elle priait et
les cheveux longs.  A l'époque, et dans ce contexte,  une femme qui se coupait
les cheveux ou se rasait signalait par là qu'elle était libre, n'appartenant à
personne. En général il s'agissait des prostituées. Aujourd'hui dans notre société,
pour une femme, cheveux courts ou cheveux longs n'a pas de signification
particulière.
Dans les alliances passées, il y eut un ou plusieurs signes :
Dieu a donné l'arc dans le ciel pour son alliance avec l'humanité concernant le
déluge.
Pour Abraham et ses descendants, il y  eut la circoncision, puis le sabbat pour
Israël.
Pour la Nouvelle Alliance de Dieu avec ceux qui appartiennent à Christ, il y a
plusieurs signes :
1. de la part des croyants  le baptême d'eau et la Sainte Cène, signes
d'engagement et de participation (communion) Matthieu 28:19 - Luc 22:19,20
2. de la part de Dieu, le don du Saint-Esprit, comme la marque, le sceau de
l'appartenance. Ephésiens 1:13
L'intégrité
En entrant dans l'alliance que Dieu établit avec ceux qui croient en son Fils Jésus
et qui acceptent sa Parole, nous nous engageons à marcher avec le Seigneur et
nous avons déjà vu que cela demande un cœur intègre, comme l'Eternel l'avait
ordonné à Abraham :
Lorsque Abram fut âgé de quatre–vingt–dix–neuf ans, l’Eternel apparut à
Abram, et lui dit : Je suis le Dieu tout–puissant. Marche devant ma face, et
sois intègre. Genèse 17:1
Le Seigneur Jésus précise en quoi consiste le fait de le suivre, de marcher avec
Lui :
Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous demeurez dans ma parole,
vous êtes vraiment mes disciples. Jean 8:31
Et plus tard, parlant à ses disciples,  il précise sa pensée :
Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous
viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Jean 14:23
Nous comprenons alors que le sentiment qui inspire les partenaires de  l'Alliance
divine, c'est  l'Amour. L'amour de  Dieu, éternel, infini, fort et véritable. Et puis
notre amour pour Dieu, bien fragile, mais qui grandit en fonction de notre
communion avec le Seigneur. C'est cet amour qui renferme toutes les exigences
de la loi divine, comme l'a dit Jésus.
Un des scribes, qui les avait entendus discuter, sachant que Jésus avait bien
répondu aux sadducéens, s’approcha, et lui demanda : Quel est le premier de
tous les commandements ?
Jésus répondit : Voici le premier : Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est
l’unique Seigneur ;
et : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de
toute ta pensée, et de toute ta force.
Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi–même. Il n’y a pas
d’autre commandement plus grand que ceux–là. Marc 12:28-31
Nous retrouvons dans ces paroles le principe qui a toujours présidé aux alliances
précédentes : l'intégrité.
tout ton cœur, toute ton âme, toute ta pensée, toute ta force !
Pas plus qu'Abraham, Noé, Israël, etc., nous ne pouvons faire l'économie de
l'intégrité. Il s'agit dans la Nouvelle Alliance avec Dieu en Jésus-Christ, de lui
appartenir entièrement.
Jésus l'a bien souligné lorsqu'il a dit :
Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il
s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et
Mamon. Matthieu 6:24
"Mamon" est la transcription d'un mot araméen qui signifie richesse ou profit.
Jésus y voit ce qui inspire une convoitise égoïste qui détourne les cœurs de
Dieu. Quand une personne possède quelque chose, il arrive que ce soit la
chose qui la possède.
L'apôtre Jacques décrit très fortement la nature de ceux dont le cœur est
partagé :
Adultères que vous êtes ! ne savez–vous pas que l’amour du monde est
inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi
de Dieu.
Croyez–vous que l’Ecriture parle en vain ? C’est avec jalousie que Dieu chérit
l’esprit qu’il a fait habiter en nous.
Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente ; c’est pourquoi l’Ecriture
dit: Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles.
Soumettez–vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.
Jacques 4:4-7
Le diable a essayé de briser l'union entre Jésus et son Père, et par la même
occasion de  détourner Jésus de sa mission  :
Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous
les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit : Je te donnerai toutes ces
choses, si tu te prosternes et m’adores.
Jésus lui dit : Retire–toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur,
ton Dieu, et tu le serviras lui seul.
Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le
servaient. Matthieu 4:8-11
Le piège est toujours le même : nous faire croire qu'il est possible d'être enfant
de Dieu, sans lui appartenir entièrement.
Il est important que nous prenions conscience de ce qu'est la réalité de notre
relation avec Dieu, de ce que veut dire marcher avec Dieu, dans le cadre d'un
accord passé entre Lui et nous, la nouvelle alliance dont le sang de Jésus est la
garantie.
Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain ; et, après avoir rendu grâces,
il le rompit, et le donna aux disciples, en disant : Prenez, mangez, ceci est
mon corps.
Il prit ensuite une coupe ; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en
disant : Buvez–en tous ; car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est
répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés. Matthieu 26:26-28
Le sacrifice du Seigneur Jésus-Christ, par lequel nous sommes sauvés, est l'œuvre
de notre rachat pour Dieu, afin que réconciliés avec Lui, nous entrions dans son
alliance éternelle et marchions en nouveauté de vie. 
Ignorez–vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus–Christ, c’est en sa
mort que nous avons été baptisés ?
Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que,
comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous
aussi nous marchions en nouveauté de vie. Romains 6:3,4
Donc, pour conclure, je reprends les premières lignes de cet article : "S'il y a une
réalité dans laquelle nous devons progresser  c'est justement dans la
connaissance et la vie pratique de notre relation avec Dieu, scellée par un pacte,
une alliance éternelle."
Que le Dieu de paix, qui a ramené d’entre les morts le grand pasteur des
brebis, par le sang d’une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus, vous rende
capables de toute bonne œuvre pour l’accomplissement de sa volonté, et
fasse en vous ce qui lui est agréable, par Jésus–Christ, auquel soit la gloire
aux siècles des siècles ! Amen ! Hébreux 13:20,21

Vous aimerez peut-être aussi