Vous êtes sur la page 1sur 18

Université de Carthage

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul

Les rôles des banques d’affaires et les


banques d’investissements

Elaboré par :
 Jihene BOUFAID

 Yosra SGHAIER

 Afef TOUMI

 Tassnim BEJI

 Maryem DBOUBA

Spécialité :1 MP IEF

Année Universitaire : 2019-2020


PLAN
 La problématique de la recherche
 Définition et rôles des banques d’affaires

 Définition et rôles des banques d’investissements

 Les différences entre banques d’affaires et banques


d’investissements

 Conclusion
LA PROBLÉMATIQUE

Cette présentation s’intéresse à identifier les rôles


principaux des banques d’affaires et ceux des
banques d’investissements.
Dans ce contexte, nous allons traiter de manière
approfondie les services offerts par les deux
établissements.
Définition des banques d’affaires

En février 1994, le système bancaire tunisien a connu la


création d'une nouvelle forme de banques appelée banques
d'affaires.
Une banque d'affaire est un intermédiaire financier pour les
entreprises concernant les opérations financières. En effet,
elle ne traite qu'avec des entreprises.
Autrement dit  les banques d'affaires sont des banques de
capitaux au long terme, spécialisées dans
le financement d'entreprises.

Les rôles des banques d’affaires


L’activité de conseil :

1- Opération de fusion-acquisition
2- Structure financière de la société 
3- Stratégie d’entreprise
4- Arrangement des dettes

L’activité de levée de fonds :

5- L’acte de financer l’entreprise

1- Opération fusion-acquisition :
Cette opération contient 3 grandes politiques
1.1 Préservation:

Protéger la structure organisationnelle


Préserver la périmètre d’activités
Supporter financièrement l’entité acquise
Identifier les besoins et compétences nécessaires
1-2 Rationalisation:
Fixer des objectifs clairs et précis
Officialiser la nouvelle organisation
Communiquer sur les perspectives de croissance
Hiérarchiser les priorités
Supprimer les doublons
Rassurer et accompagner les équipes

1-3 Symbiose:
Concilier la coopération en hiérarchie
Maintenir le leadership
Respecter et valoriser les différences
Développer des échanges et interactions
Poser un problème d’intérêt général
Créer un mouvement
Légitimer les apports de l’entité acquise

2- Structure financière de l’entreprise :


La structure de l’entreprise permet d’évaluer le rapport entre
les dettes et les capitaux propres.
Cette structure est variable. Elle dépend des contraintes
financières liées à la nature des activités développées par les
entreprises et aux décisions d’investissement prises par leur
management en matière d’investissement.
L’analyse de la structure financière permet notamment :
d’évaluer le risque de défaillance.
d’analyser la stabilité des emplois et des ressources.

3- Stratégie de l’entreprise :

La stratégie, c'est l'acte de déterminer les finalités et les


objectifs fondamentaux à long terme de l'entreprise, de
mettre en place les actions et d'allouer les ressources
nécessaires pour atteindre les dites finalités.
Les 3 phases de la stratégie:
1) Où aller ? La vision:
Large collecte d'informations, internes et externes, personnels, clients
et fournisseurs.
2) Comment y aller ? La stratégie:
Benchmarking, analyse des meilleures pratiques, analyse d'échecs,
analyse de risques, créativité en groupe.
3) Mettre en œuvre : l'implantation:
Pilotage, mesure de la performance.
4- Arrangement des dettes :
 Négocier avec les
créanciers
 Obtenir des délais de
paiement
 Racheter ses crédits
 Eloigner les échéances
 Demander un étalement

5- La levée de fonds :
La levée de fonds est l'acte par lequel une entreprise se
finance auprès de personnes autres que des organismes de
crédit afin de se développer, et pour investir dans des moyens
de production, dans des projets et pour innover afin de créer
un facteur clé de succès.

Exemples des banques d’affaires en


Tunisie
 INTERNAT
IONAL MAGHREB MERCHANT BANK : est créée en
1996 en tant que société anonyme
 BANQUE D'AFFAIRES DE TUNISIE (BAT)  : est créée en
1997 en tant que société anonyme. C’est un
établissement financier agréé par la Banque Centrale
de Tunisie en tant que banque d’affaires.

Avantages
-Performe des activités dont les hommes d’affaires ne peuvent pas.
-A l’accès aux institutions financières, les traders et les marchés.
-Peut avoir les meilleurs accords pour ses clients à travers les
contacts.

Inconvénients
-Destinée seulement pour les grandes entreprises.
-Les accords qu’elle offre ne se réalisent pas toujours avec un grand
succès.
-Un risque élevé par rapport aux accords qu’elle entreprend.
 Pour conclure, la banque d’affaires joue le rôle important
dans l’économie en connectant les investisseurs avec les
entreprises, or que, les investisseurs ont ainsi besoin
d’un établissement dont il prendra en charge de tout ce
qui concerne les opérations de marché (achat/vente)

Définition des banques


d’investissements
La BI est héritée des banques d’affaires et consiste à faire
du conseil, notamment en fusion-acquisition.
Est un établissement financier spécialisé dans les opérations
de marché (trading, introduction en Bourse, placement de
dette, etc.)
La BI ne collecte pas de fonds auprès du public, mais se
finance en empruntant aux banques commerciales.

Les rôles des banques


d’investissements :

1- Formation et fourniture d’un prix aux clients


2- Trading
3- Refinancement
4- Couverture
1- Formation et fourniture d’un prix aux
clients :

- La banque d’investissement intervient en qualité de


market maker : elle affiche une fourchette de cotation
d’une bid-ask sur les actifs financiers dont elle se porte
contrepartie.
- Dans cette fonction de market maker, la banque
véritablement la contrepartie du marché:
Elle est la contrepartie vendeuse des acheteurs et acheteuse
des vendeurs.

ASK : meilleure offre à


l’achat
BID : meilleure offre à la
vente
La différence entre le bid
et l’ask représente le
SPREAD.

Le BID et l’ASK évoluent en fonction de l’offre et de la demande.


*Si la demande est forte : les vendeurs vont chercher à
vendre à des prix plus chers => Augmentation des prix de
vente => Augmentation du BID et automatiquement du l’ASK
(car l’un dépend de l’autre)
*Si la demande est faible : les acheteurs vont chercher à
acheter à des prix moins chers => Diminution des prix d’achat
=> Diminution du l’ASK et automatiquement du BID
Exemple de fourchette :

-La banque doit prêter à


Marché 0,2210%
EUR 3 mois et emprunter à 0,2215%
interbancaire 0,2210%-0,2215% *3 mois

-La banque doit acheter


Marché OAT 10 ans à 99,125% d’un
obligataire investisseur et vendre à
99,125%-99,365% 93,365% à un autre
investisseur
-La banque doit acheter 1
Marché des EUR contre 1,3139 USD
EUR-USD et Vendre 1 EUR contre
changes au 1,3139-1,3141 1,3141 USD
comptant

*Marché interbancaire: Marché réservé aux banques.


(à CT  : de 1 jour à 1 an)
*Marché obligataire: Compartiment du marché
financier ou se déroule les échanges des titres de
créances de moyen à long terme.
*Marché de change au comptant: Organisé autour
d’un marché interbancaire délocalisé sur lequel les
principales devises sont réalisées en continue. (Livraison
différée de 48h après la transaction)
2- Trading :

Toute opération d’achat/vente effectuée sur le marché


financier.
 Il s’agit de
l’activité de négociation ou la banque
d’investissement prend des positions:
 Pour compte propre de la banque: achat/vente de
titres, de devises, de produits dérivées*.
 Pour compte de tiers*.

*Contrat entre 2 parties acheteur


et vendeur qui fixe des flux
financiers futurs (Actifs sous-jacent
réel ou théorique).

*Dépenses de l’entreprise vis-à-vis


de ses différents fournisseurs

Trading sur des plateformes :

Le trading se déroule dans des salles dans les banques


d’investissements ou sur des plateformes qu’on appelle
Teletrading par exemple sur MetaTrade

Tendance haussière Tendance baissière


(Opportunité d’achat BUY) (Opportunité de vente SELL)
Tendance horizontale (Phase de
RANGE ou d’hésitation)

Cette phase met le trader en cas d’hésitation car il ne sait pas quoi
faire devant le range donc il doit se baser sur son expérience et ses
anticipations. Ainsi pour minimiser les dégâts par l’utilisation de:
Buy Stop: Lorsque l’ordre est passé au-dessus du prix et le prix
continue d'augmenter.
Sell Stop: Lorsque l’ordre est passé en dessous du prix et le prix
continue de baisser.
Buy Limit: Lorsque l’ordre est passé en dessous du prix et le prix
monte d’un coup.
Sell Limit: Lorsque l’ordre est passé au-dessus du prix et le prix baisse
d’un coup.

=>La banque d’investissements joue le rôle d’un trader


(qui spécule pour son compte ou pour les comptes des
sociétés et qui bâtit des stratégies en fonction de ses
anticipations et d’un minimum de risque prêt à prendre)
et non pas d’un courtier (qui est un intermédiaire qui
trouve des titres pour le compte de ses clients et cherche
à vendre ou acheter pour ses clients).
3- Refinancement :
La banque d’investissement gère les soldes de trésorerie de
la banque. Lorsque la banque présente dans son ensemble un
besoin de trésorerie (liée par exemple à une insuffisance de
ressources pour financer les emplois), la salle des marchés «
trésorerie » intervient sur le marché interbancaire pour
emprunter auprès d’une autre banque (sous forme
d’opération « en blanc » ou de pension de titres) ou de la
banque centrale.

4- Couverture :
La banque d’investissement propose des produits dérivés de
couverture contre les risques de marché (Produits de gré à
gré ou produits négociables sur des marchés organisés).
Il est à noter que la banque de détail constitue un client «
interne » de la BI. Elle fait appel à ses services pour répondre
à des besoins spécifiques.

Positionnement des banques dans l’univers


de la finance de marché:
*ACF : Agent
à capacité de
financement
*ABF : Agent
a besoin de
financement

Exemple de banque
d’investissements en Tunisie :
SWICORPT est une  banque d'investissements créée en 1987 
spécialisée dans le conseil financier

Avantages
-Aide ces investisseurs à réunir le capital financier requis en
souscrivant ou en agissant en tant que mandataire
-Garantie le respect du contrat de son client, minimisant ainsi tout
risque de défaillance ou de perte de capital investi.
-Améliore la liquidité
Inconvénients
-Faible rendement par rapport au marché boursier
-Les rendements peuvent être négatifs si l’inflation est élevée (en
fonction de pouvoir d’achat)
-Un manque de liquidité en période de blocage

Distinction des deux banques :

Banque d’affaire Banque d’investissement

Liée aux marchés (ventes


d’actions/obligations) ×
Offre toujours un produit de
financement de commerce ×
Offre rarement un produit de
financement de commerce ×
S’occupera du financement de
l’entreprise ×
Offre ses services à des sociétés
trop grandes × ×
Travaille plutôt sur des opérations
a long haleine (de nombreuses
présentations, analyses poussées
et conseil général) ×
Travaille plutôt sur des opérations
×
de courte et moyenne durées

Conclusion :

 Les
banques d’affaires et les banques
d’investissement peuvent être amenées à
travailler ensemble.
Les deux départements nécessitent de
fortes compétences analytiques, plutôt
comptables en banque d’affaires, plutôt
mathématiques en banque
d’investissements.

Vous aimerez peut-être aussi