Vous êtes sur la page 1sur 16

Offre de travail: Arbitrage consommation-loisir

L’individu dispose d’une dotation limitée de temps qu’il choisit de diviser entre le travail et le
loisir.
Les hypothèses de base:
• Le loisir = le temps qui n’est pas consacré au travail.
• Le but ultime du travail est l’achat des biens de consommation.
L’arbitrage entre travail et loisir prend la forme d’un arbitrage entre consommation et loisir. Il
est représenté à l’aide d’une fonction d’utilité propre à chaque individu.
Les individus ont le choix entre 2 types de biens : Les biens de consommation (C) et le loisir
(L).
La fonction d’utilité de l’individu s’exprime : U=U(C,L)
Avec C : L’ensemble des biens et services consommés
Et L : La quantité d’heures de loisirs

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 257


Offre de travail : Arbitrage consommation-loisir
La fonction d’utilité
Un individu peut atteindre un même niveau d’utilité avec beaucoup de L et peu de C ou
peu de L et beaucoup de C.
Une fonction d’utilité est représentée par des courbes d’indifférences qui retracent les
lieux des combinaisons de loisir et de consommation qui fournissent un niveau d’utilité
constant

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 258


Offre de travail : Arbitrage consommation-loisir
Le taux marginal de substitution (TMS)
Les paramètres de la fonction d’utilité déterminent la forme générale des courbes
d’indifférences.
La forme des courbes d’indifférences détermine le degré de substituabilité entre la
consommation et le loisir.
Le loisir est synonyme d’utilité et le travail crée une désutilité (une heure de travail = une
heure de loisir perdue).
Le degré de substituabilité entre la consommation et les loisirs est mesuré par le taux
marginal de substitution.
Economiquement : TMS mesure la consommation à laquelle un individu doit renoncer
pour une heure de loisir supplémentaire, de sorte que son utilité reste inchangée.
TMS(c , L)=UmL/Umc
Avec UmL=dU/dL et Umc=dU/dc

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 259


Offre de travail : Arbitrage consommation-loisir
La contrainte budgétaire
Les revenus du consommateur proviennent du travail qu’il fournit sur un marché contre un salaire horaire.
Revenu= W*T (1) avec W : salaire par heure de travail et T : le temps du travail
Revenu = pc*C (2) Son revenu est destiné en totalité à la consommation avec pc le prix du bien consommé et c
la quantité consommée du bien.
Des équations 1 et 2 on obtient
W*T = pc*C (3)
On pose :
C = l’ensemble des biens et services consommés,
H = le nombre total d’heures disponibles.
L = le nombre d’heures de loisir.
Le nombre total d’heures disponible (H)= le nombre total d’heures de travail (T)+ le nombre d’heures de loisir
(L)
H-L = le nombre d’heures de travail (T).

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 260


Offre de travail : Arbitrage consommation-loisir

Remplaçant dans l’équation (3) T par sa valeur on déduit la contrainte


budgétaire :
W*(H-L) = pc*C
WH-WL= pc C
La contrainte budgétaire : WH = pc C+WL (ressources = dépenses)
Et la droite de budget : pc C= -WL+WH
C = -WL/ pc + WH/ pc
La droite de budget est décroissante de pente –W/pc

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 261


Offre de travail : Arbitrage consommation-loisir
L’optimum
L’optimum (point d’équilibre) graphiquement est le point de tangence entre
la contrainte budgétaire et la courbe d’indifférence la plus élevée.

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 262


Offre de travail : Arbitrage consommation-loisir
L’optimum
L’optimum algébriquement :
Le ménage cherche à maximiser sa satisfaction sous contrainte budgétaire, il
cherche à résoudre le programme suivant :

La condition d’optimalité stipule que le taux marginal de substitution de la


consommation au loisir est égal au taux de salaire réel (w/p).
U′l (C* , l* )w
=
U′C (C , l ) P
* *

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 263


Offre de travail : Arbitrage consommation-loisir
Offre de travail et variation du salaire: Effets substitution et revenu

Différence majeure par rapport au cas standard : le salaire n’est pas seulement un
facteur du revenu, c’est aussi le prix du loisir (salaires non perçus du fait de cette
utilisation du temps disponible)
Effets de sens contraire : Accroissement du taux de salaire
- Effet de substitution : Réduit la consommation du bien dont le prix a augmenté,
donc réduction du loisir (et accroissement du travail). C’est-à-dire, la hausse du
salaire accroît le coût d’opportunité du loisir, incite le consommateur à substituer du
travail au loisir. (le loisir diminue, l’offre de travail augmente : c’est l’effet
substitution );
- Effet de revenu : Accroît l’ensemble des possibilités en déplaçant la droite de
budget, comme le faisait la hausse du revenu non salarial ; notamment
accroissement des loisirs.
Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 264
Offre de travail : Arbitrage consommation-loisir
Offre de travail et variation du salaire: Effets substitution et revenu

C’est-à-dire, la hausse du salaire desserre également la contrainte budgétaire,


et permet au consommateur d’accroître à la fois la consommation et le loisir.
(le loisir augmente, l’offre de travail diminue : c’est l’effet revenu )
La résultante des deux effets n’est pas toujours dans le même sens : elle
dépend de leur ampleur respective

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 265


Offre de travail : Arbitrage consommation-loisir
Hausse de salaire et hausse de l’offre de travail

Si l’effet substitution sur le loisir est supérieur, en valeur absolue, à l’effet


revenu, alors , le ménage demandera moins de loisir et donc travaillera plus
après l’augmentation du salaire horaire.
Si ES > ER : L’offre de travail augmente avec l’augmentation du
salaire horaire (le salaire horaire passe de w1 à w2 dans le graphique ci-
dessous)
Avec ES: Le passage de l’équilibre initial (EI) à l’équilibre intermédiaire (Ei)
ER: le passage de l’équilibre intermédiaire (Ei) à l’équilibre final (EF)

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 266


Offre de travail : Arbitrage consommation-loisir
Hausse de salaire et hausse de l’offre de travail

w 2> w1

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 267


Offre de travail : Arbitrage consommation-loisir
Hausse de salaire et baisse de l’offre de travail

Si l’effet substitution sur le loisir est inferieur, en valeur absolue, à l’effet


revenu, alors , le ménage demandera plus de loisir et donc travaillera moins
après l’augmentation du salaire horaire.
Si ES < ER : L’offre de travail baisse avec l’augmentation du salaire
horaire (le salaire horaire passe de w1 à w2 dans le graphique ci-dessous)
Avec ES: Le passage de l’équilibre initial (EI) à l’équilibre intermédiaire (Ei)
ER: le passage de l’équilibre intermédiaire (Ei) à l’équilibre final (EF)

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 268


Offre de travail : Arbitrage consommation-loisir
Hausse de salaire et baisse de l’offre de travail

w 2> w1

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 269


Offre de travail: Exercice
L’utilité d’un individu (ménage) en fonction des quantités du bien de consommation c et
du temps de loisir L est donnée par la fonction suivante:
U(c,L)= 2 c1/2 L1/2
On suppose que: w la rémunération d’heure de travail et pc :le prix du bien de
consommation
1-Exprimer la contrainte de temps et de budget du consommateur.
2-Présenter graphiquement la contrainte de budget du consommateur
3- Déterminer la fonction de la demande du bien de consommation (c), le temps du
loisir(L). (la combinaison optimale)
4- Déterminer l’offre de travail optimal, la combinaison optimale pour w=5 et pc=1 et la
satisfaction générée
5- Calculer la demande optimale de c et L lorsque w passe à 10
6- Calculer l’effet substitution et l’effet revenu de consommation et de loisir
7- Cette hausse de salaire à entrainer une hausse ou une baisse de l’offre de travail? justifier
Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 270
Exercice 2. Une entreprise en situation de concurrence pure et parfaite, sa
fonction de coût est définie par : CT = Q2 – 7Q + 16
1-Déterminez le coût marginal et le coût moyen de cette entreprise.
2-Soit P le prix affiché du bien produit par l’entreprise, à partir de quelle valeur de
P, celle-ci réalise-t-elle un profit strictement positif. Comment appelle-t-on ce
seuil ?
3-Déterminez la fonction d’offre.
Exercice 4. La production d’un bien x est assurée à l’aide de deux facteurs de
production L et k. La relation existant entre x, L et k est la suivante: x = f (L,k)=
L1/2 K3/2 L’entrepreneur connaît la forme de son équation de coût : CT = 9L +4k
1- Exprimez les quantités optimales L* et k* en fonction du coût total.
2-Sachant que l’entrepreneur dispose d’un budget égal à 1440 DH lui permettant
de couvrir son coût minimal de production, calculez le niveau optimal de
production.
Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 271
Exercice 3. Soit un consommateur dont les préférences sont présentables par la
fonction d’utilité : , =2 / /
1-Déterminez les fonctions de demande du consommateur.
2-Tracez la courbe de demande et la courbe d’Engel du bien X.
3-Si Px = 1, Py = 2 et R = 20, quelle est la demande optimale de X et Y ?
4-Si Px passe à 2, quel est le nouveau point optimal ?
5-Déterminez ES-ER au sens de Hicks du bien X. Quelle est la nature de ce bien ?
Exercice 3. Dans une entreprise la production d'un bien X est réalisée grâce à une
technologie ayant pour fonction de coût moyen à court terme : CM(q) = q2 – 3q + 4.
1-Donnez l’expression du coût total, CT(q), et du coût marginal Cm(q).
2-Déterminez la fonction d’offre de court terme de l’entreprise.
3-Définir et calculez le seuil de rentabilité.

Pr. Filali Adib Fatine(S1) FSJESS-RABAT 272