Vous êtes sur la page 1sur 4

Lycée Medenine Série d’exercices Classe :4Maths

Isométries planes Mr :Harabi-Ahmed

Exercice N°1

( O , i , j ) est un repère orthonormé.


 1 2 2
x'   x  y
On considère l’application f : P  P : M(x,y)  M’(x’,y’) /  3 3
 y'  2 2 x  1 y
 3 3
1/ Montrer que f est une isométrie.
2/ Quel est l’ensemble des points invariants par f.
3/ Déduire la nature de l’application f
Exercice N°2

Dans le plan orienté, on considère un rectangle direct ABCD tel que AB= 2 AD . Soient ,I et J les milieux
respectifs de  AB et DC  ,on désigne par K le point symétrique de I par rapport à (DC)

. 1)Caractériser les applications suivantes : S(IJ )oS( AD) , S( AD)oS( AJ ) , S( JC )oS(ID) et S(IJ )oS(CD)oS( AJ)

2/ Soient les application f = S(IC )ot AB oS(IJ ) et g = tIK oS(IC )

a)Caractériser l’application S(BC )oS(IJ ) , déduire que f est une rotation que l’on caractérisera.

2) Caractériser l’isométrie goS( AJ ) , déduire que g est une symétrie glissante dont on précisera l’axe et le
vecteur.
3) Soit K '  SC (B).Déterminer gof 1 (K ) et gof 1 (K ') puis caractériser gof 1
Exercice N°3

Le plan P est rapporté à un repère (O u, v) . on désigne par  un réel et I le point d’affixe 3.


On considère l’application f qui à tout point M d’affixe Z associe le point M’ d’affixe Z’ telle que
Z’ = e i Z + 3-3 e i
1/Montrer que f est une isométrie du plan .
2/ Déterminer suivant l’ensemble des points invariants par f
3/a)Montrer que pour tout   2k ; k  f possède un unique point invariant à préciser.
b)Caractériser f dans ce cas
Exercice N°4


On considère dans le plan orienté un losange ABCD de centre O tel que (AB, AD)  2 
3
1°) a) Montrer que si f est une isométrie qui laisse globalement invariant le losange ABCD alors f fixe le
point O.
b) Déterminer alors les quatre isométries qui laissent globalement invariant le losange ABCD.
2°) a) Donner la nature et les éléments caractéristiques des isométries suivantes :
f1  S( AC )oS( AB) et f2  S(CD)oS(CA)
b) Caractériser alors l'isométrie g  r  or 
(C , ) ( A, )
3 3

3°) On note E , F , et G les symétriques respectiques des points A , D et C par rapport au point B. Soit h
l'isométrie telle que : h(A)= E , h(B)= F et h(D)= B .
a) Montre r que h n’admet aucun point fixe .
b) En déduire que h est une symétrie glissante.
c) Montrer S(BD)oh=tDB

d) Donner alors l'axe et le vecteur de h.


Exercice N°5

Soit ABC un triangle équilatéral direct de centre O .On note I, J et K les milieux respectifs de [AB],[BC] et
[CA]. Soit f une isométrie telle que f(A) = B et f(B) = C.
1) On suppose que f fixe un point du plan.
a) Justifier que f ne peut être une symétrie orthogonale.
b) En déduire que f est une rotation dont on précisera le centre et une mesure de son angle
2) On suppose que f ne fixe aucun point du plan.
a) Montrer que f est une symétrie glissante dont on précisera l'axe et le vecteur.
b) Construire le point C' = f(C).
2
3) Soit R la rotation de centre O et d'angle .
3
Déterminer la nature et les éléments caractéristiques de RoS(AJ) à l'aide de deux méthodes :
a) En déterminant les images des points O ,B et C par RoS(AJ) .
b) En décomposant R en deux symétries orthogonales d’ axes convenablement choisis.
Exercice N°6


Soit AFED un carré de coté 4 cm tel que (AF , AD)  2  et soit O son centre .On désigne par B et O1 les
2
symétriques respectifs de A et O par rapport à la droite (EF).
1)a) Soit r la rotation définie par r(F) = E et r(E) = D . Préciser l’angle et le centre de r .
b) Soit f  roS(OO1 ) . Montrer que f est la symétrie orthogonale d’axe (OE).

1
2) Soit r '  t oo or ou r 1 désigne la rotation réciproque de r .
1

a) Montrer que r’ est une rotation dont on précisera l’angle.


b) Déterminer r’(O) . En déduire que F est le centre de r’ .

3) On désigne par g l’antidéplacement défini par g(D) = F et g(O) =O1 .

a) Montrer que g est une symétrie glissante et déterminer sa forme réduite.


b) Soit M un point du plan, montrer que : g(M)  r '(M) si et seulement si f(M)=M

c) En déduire l’ensemble des points M tel que g(M)  r '(M)

Exercice N°7

Dans le plan orienté, on considère un carré ABCD de centre O tel que (AB, AD)  2 
2
E = C * D, F = C * B et I le point du plan tel que CIA soit un triangle équilatéral direct

1) a)Vérifier que (AD , AI)  2 
12
b)Montrer que : r   S( AI )oS( AD)
(A, )
6

c)Déterminer la droite  telle que r   S oS( AI )


( A, )
3

d) Déduire la nature et les éléments caractéristiques de h  r  or 


(I , ) ( A, )
3 6

2)a)Montrer qu’il existe un unique déplacement f tel que f(C) = B et f(E) = F



b)Montrer que f est la rotation de centre O et d’angle  .
2
c)Montrer que f(D) = C
3) Soit g le antidéplacement tel que g(D) = C et g(C) = B
a) Montrer que g est une symétrie glissante.
b) On désigne par  et u l’axe et le vecteur de g.
Montrer que g o g  t2u et déterminer  et u

Exercice N°8

Le plan orienté dans le sens direct.



On considère un rectangle ABCD tel que AB = 2AD et (AB, AD)  2  On désigne par I , J et Ω les milieux
2
respectifs de  AB ,DC et JB

1) a/ Montrer qu’il existe un unique déplacement R tel que R(B) = A et R(C) = I.


b/ Caractériser R.
2) Soit l’application f  t oR
JB

a/ Déterminer la droite Δ tel t JB =𝑆(IC) o 𝑆Δ.


b/ En décomposant convenablement R, montrer que f est la rotation de centre I et d’angle 
2
3) Soit g = f o S(DC)
a/ Déterminer g(D) et g(J)
b/ En déduire que g est une symétrie glissante dont on précisera l’axe et le vecteur
4) Soit h = S(AJ) o g -1 .
Déterminer h(B) et h(C) puis caractériser h.
5) Soit M un point du plan et M1 et M2 les points tel que g(M) = M1 et t JB (M) = M2 .

Montrer que M1 et M2 sont symétriques par rapport à une droite fixe que l’on précisera.
6) On munit le plan d’un repère orthonormé direct (A, AI , AD) et soit 𝜑 l’application du plan dans lui-même
qui à tout point M d’affixe z associe le point M’ d’affixe z’ tel que z '  iz  3  i
a/ Montrer que 𝜑 est une isométrie.
b/ Montrer que 𝜑 est sans points fixes et en déduire la nature de 𝜑.
c/ Montrer que t JB , puis prou ver que = g

Exercice N°9

Soit 𝐴𝐵𝐶 un triangle équilatéral direct de centre 𝑂. I , 𝐾 et 𝐿 les milieux respectifs des segments [𝐵𝐶] ,
[𝐴𝐶] et [𝐴𝐵] les points 𝑂 et 𝑃 sont symétriques par rapport à (𝐴𝐶)
1) Montrer qu’il existe un unique déplacement 𝑓 tel que f (𝐵) = 𝐴 et f(𝐴) = 𝐶 et donner ses éléments
caractéristiques.
2) On pose 𝑔 = (𝐴𝐶) ∘𝑓
a) Déterminer g (𝐴) et g (𝐵)
b) En déduire la nature et les éléments caractéristiques de 𝑔
3) On pose 𝑂′ = t IC (𝑂) , montrer que 𝑂′ = 𝑆(𝐾𝐿)(𝑃)

4) Soit ℎ = 𝑓 ∘ tCI . Déterminer ℎ(𝐾) puis la nature et les éléments caractéristiques de ℎ

5) Soit 𝑅 la rotation de centre 𝐴 et d’angle 𝜋/ 3


a) Montrer que 𝑅 = S(𝑂𝐵) ∘ 𝑔
b) En déduire que S(𝑂𝐵) ∘𝑅 = (𝐴𝐶) ∘𝑓 puis caractériser 𝑓 ∘𝑅−1
Exercice N°10


On considère un triangle isocèle ABC tel que AB = AC et (AB, AC )  2  soit I le point du plan tel que CAI
4

2  .Soient K= A* I et H = B * C , RA désigne la
soit un triangle rectangle et isocèle avec (CA, CI)  
2

rotation de centre A que transforme B en C et RC la rotation de centre C et d'angle  .On pose f = RA o RC
2
1°) a / Déterminer f ( A ) et f ( B )
b / Montrer que f est une rotation dont on précisera l'angle et on construira le centre O
c / Montrer que ABOC est un losange
2°) On pose g = R  oS( AH )
(O ,  )
2

a / Déterminer g ( O ) b / Déduire la nature et les éléments caractéristiques de g


3°) a / Montrer qu il existe un unique antidéplacement h tel que h ( A ) = I et h ( B ) = C
b / Montrer que h est une symétrie glissante