Vous êtes sur la page 1sur 3

Axlou Toth SérIe D’exercIceS Encadreur :

Pour l’InnovatIon Révision M. Diallo


courS D’excellence
D’encaDrement Thème : Algèbre- Niveau : Première S1-S3
scientifique Analyse

Exercice 1 :
NB : Les questions sont indépendantes.
1) a) Développer (𝑥 2 + 𝑏𝑥 + 𝑐)2
b) Déterminer les réels 𝑚 𝑒𝑡 𝑝 tels que : 𝑥 4 − 2𝑥 3 − 𝑥 2 + 𝑚𝑥 + 𝑝 soit le carré d’un trinôme
2) Démontrer que h(x) = √1 + x + x 4 n’est pas un polynôme.
3 3
3) On considère l’expression f(x) = (x + √1 + x 2 ) + (x − √1 + x 2 ) .
Démontrer que f est une fonction polynôme dont on précisera le degré.
4) Un polynôme 𝑄(𝑥), divisé séparément par (𝑥 – 2) et (𝑥 + 1), donne respectivement pour
reste 4 et 7. Soit 𝑅(𝑥) son reste par sa division euclidienne par le produit (𝑥 – 2)(𝑥 + 1).
a- Justifier qu’on peut écrire 𝑅(𝑥) = 𝑥 +  avec  et  deux réels fixés.
b- Calculer alors  𝑒𝑡 .
5) Soit p(x) un polynôme et q(x) = p(x) + 1. Démontrer que [p(x)]2n + [q(x)]n -1 est divisible par
p(x)q(x).
Indication : 𝑥 𝑛 − 1 = (𝑥 − 1)(𝑥 𝑛−1 + 𝑥 𝑛−2 + 𝑥 𝑛−3 + ⋯ + 1)
6) Montrer que pour tout entier naturel 𝑛 est impair l’expression (𝑥 + 𝑦 + 𝑧)𝑛 − 𝑥 𝑛 − 𝑦 𝑛 − 𝑧 𝑛
est divisible par (𝑥 + 𝑦)(𝑥 + 𝑧)(𝑦 + 𝑧).
Exercice 2 :
Les nombres 𝑎, 𝑏, 𝑐 𝑒𝑡 𝑑 sont tels que :

𝑎 = √4 − √5 − 𝑎 ; 𝑏 = √4 + √5 − 𝑏 ; 𝑐 = √4 − √5 + 𝑐 ; 𝑑 = √4 + √5 + 𝑑

1) Montrer que 𝑎 𝑒𝑡 𝑏 sont solutions de l’équations 𝑥 4 − 8𝑥 2 + 𝑥 + 11 = 0.


2) Montrer que 𝑐 𝑒𝑡 𝑑 sont solutions de l’équation 𝑦 4 − 8𝑦 2 − 𝑦 + 11 = 0.
3) En déduire que le produit 𝑎𝑏𝑐𝑑 est égal à 11.
Exercice 3 : Règle 𝒂𝒇(𝜶); position d’un nombre par rapport aux zéros d’un trinôme du second
degré.
1) Soit 𝑓(𝑥) = 𝑎𝑥 2 + 𝑏𝑥 + 𝑐 (𝑎 ≠ 0) un trinôme du second degré, 𝚫 son discriminant, 𝑥 ′ 𝑒𝑡 𝑥"
les zéros de 𝑓(𝑥) lorsque 𝚫 est positif (on supposera 𝑥 ′ < 𝑥").
a) Soit 𝛼 un réel. Précisez le signe de 𝑓(𝛼) suivant le signe de 𝚫 et, éventuellement, la
position de 𝛼 par rapport à 𝑥 ′ 𝑒𝑡 𝑥".
b) Etudiez le signe du produit 𝑎𝑓(𝛼).
c) Déduisez de ce qui précède les deux conséquences suivantes, dont la réunion constitue la
règle 𝑎𝑓(𝛼) :
𝚫 > 𝟎 et 𝛼 ∈]𝑥 ′ ; 𝑥 "[ ⇔ 𝑎𝑓(𝛼) < 0
𝚫 > 0 𝑒𝑡 𝛼 ∉ [𝑥 ′ ; 𝑥"] ⇒ 𝑎𝑓(𝛼) > 0
𝑥 ′ +𝑥"
NB : Lorsque l’on a : 𝚫 > 𝟎 ,étudie le signe de 𝟐
− 1 pour savoir si l’on a : 1 < 𝑥 ′ < 𝑥" où <
𝑥 ′ < 𝑥" < 1.
2) Application 1 :
Soit le polynôme : 𝑓(𝑥) = (𝑚 + 1)𝑥 2 − 2(𝑚 − 3)𝑥 + 𝑚 + 4 où 𝑚 désigne un réel donné.
a) Précisez l’ensemble 𝐸 des valeurs 𝑚 pour lesquelles 𝑓(𝑥) à deux zéros distincts,
𝑥 ′ 𝑒𝑡 𝑥" (on suppose 𝑥 ′ < 𝑥" ).
b) Positionnez 1 par rapport aux racines 𝑥 ′ 𝑒𝑡 𝑥".
Exercice 4 :

Pour vos cours particuliers de l’année scolaire ou à domicile (Maths, PC et SVT), contactez-
nous aux 78 192 84 64- 78 151 34 44
1) Résoudre les équations et inéquations suivantes :
a) −𝑥 4 + 3𝑥 2 + 4 = 0 ; (2𝑥 2 − 5𝑥 + 7)2 − (𝑥 2 − 12𝑥 + 7)2 > 0
2) Résoudre dans ℝ les équations irrationnelles suivantes :
a) √3x 2 − 11x + 21 = 2x − 3 b) √2𝑥² − 7𝑥 + 4 = √−𝑥² − 3𝑥 + 4

c) 2x 2 + 3x − 3 + √2x 2 + 3x − 9 = 18 d) √2x + 1 − √2x − 1 = 1


2) Résoudre dans ℝ les inéquations rationnelles suivantes

a) √4x + 1 < 2x + 1 b) √3(x 2 − 1) ≥ 2x − 1 c) √5x 2 + 19x − 4 > √x(x + 1)


3) Résoudre suivants le paramètre 𝑚 les équations suivantes.

a) √x 2 − 2x − m = 2x − 1 b) 5√|x| − x = m − 2x
Exercice 5 :
1) Parmi les correspondances suivantes, préciser celles qui sont des applications.

k :  0, + → IR
f : IR → IR g : IR → IR h :  2, + → IR
a) ; b) ; c) ; d) 1
x x x x− x x x−2 x
x −1
e) 𝑔 : ℤ → ℕ
𝑥 ↦ 𝑥+2
2) Soit 𝑓 : ℝ → ℝ et 𝑔: ℝ → ℝ
2 2 1 3
𝑥 ↦ √4𝑥 − 4𝑥 + 1 + √4𝑥 − 12𝑥 + 9 𝑥 ↦ 2 (|𝑥 − 2| + |𝑥 − 2|)
A-t-on 𝑓 = 𝑔.

Exercice 6 :
1+√𝑥 2 −1
Soit la fonction de ℝ 𝑣𝑒𝑟𝑠 ℝ définie par 𝑓(𝑥) =
1−√𝑥 2 −1

1) a) f est-elle une application ? Pourquoi ?


b) Déterminer le plus grand ensemble D tel que 𝑓 soit une application
2) a) Résoudre dans ℝ l’équation 𝑓(𝑥) = 𝑦 où 𝑦 est un paramètre réel
b) L’application 𝑓: 𝐷 → ℝ est-elle injective ? Surjective ?
3) a) Déterminer deux parties 𝐸 𝑒𝑡 𝐹 de ℝ , les plus grands possibles pour que l’application
𝑔: 𝐸 → 𝐹, 𝑥 → 𝑔(𝑥) = 𝑓(𝑥) soit bijective
b) Expliciter 𝑔−1 (𝑥)
Exercice 7 :
x
On considère les fonctions définies par : f(x) = |x|+1 et g(x) = √x − E(x)

1) Démontrer Df et Dg
2) a) Démontrer que ∀ xϵ ℝ, on a x − |x| − 1 ≤ 0 et x + |x| + 1 ≥ 0
En déduire que f est bornée sur ℝ

b) Montrer g est bornée sur ℝ


3) a) Montrer que f est bijective de ℝ sur ] − 1,1[

Pour vos cours particuliers de l’année scolaire ou à domicile (Maths, PC et SVT), contactez-
nous aux 78 192 84 64- 78 151 34 44
b) g est-elle bijective de ℝ sur [0; 1] ?

Exercice 8 :
Soit 𝑓 la fonction définie sur ℝ\ {1} par
1
𝑓(𝑥) = 𝑥 +
𝑥−1
1) Montrer que ∀ 𝑥 ∈ ℝ\ {1} , 𝑓(2 − 𝑥) = 2 − 𝑓(𝑥)
2)
a) Montrer que 𝑓(2) est une valeur minimale de 𝑓 sur l’intervalle ]1; +∞[
b) En déduire que 𝑓(0) est une valeur maximale de 𝑓 sur l’intervalle ]−∞; 1[. Utiliser 1) et 2) a)
3)
a) Montrer que : ∀ (𝑥; 𝑦) ∈ 𝐷𝑓2 avec 𝑥 ≠ 𝑦
𝑓(𝑥) − 𝑓(𝑦) 1
=1−
𝑥−𝑦 (𝑥 − 1)(𝑦 − 1)
b) En déduire que 𝑓 est décroissante sur ]1; 2] et croissante sur [2; +∞[
c) En déduire en utilisant 1) que 𝑓 est décroissante sur [0; 1[et croissante sur ]−∞; 0]
d) Dresser le tableau de variation de 𝑓
4) On considère la fonction 𝑔 définie sur ℝ \ {3} par
𝑥+1
𝑔(𝑥) = et on pose ℎ(𝑥) = 𝑔𝑜𝑓(𝑥)
𝑥−3
a) Dresser le tableau de variations de la fonction 𝑔
b) Résoudre dans ℝ l’équation 𝑓(𝑥) = 3
c) En déduire que : 𝐷ℎ = ℝ\ {1; 2}
d) Montrer que :
𝑥 2
∀ 𝑥 ∈ 𝐷ℎ , ℎ(𝑥) = ( )
𝑥−2
5)
a) Montrer que 𝑓( ]2; +∞[ ) ⊂ ]3; +∞[
b) En déduire le sens de variation de la fonction ℎ sur l’intervalle ]2; +∞[
6)
a) Déterminer le tableau de signe de 𝑔(𝑥)
b) En déduire que 𝑓𝑜𝑔 est décroissante sur l’intervalle [−1; 3[

Du courage Petit Mathématicien deviendra Grand

Pour vos cours particuliers de l’année scolaire ou à domicile (Maths, PC et SVT), contactez-
nous aux 78 192 84 64- 78 151 34 44

Vous aimerez peut-être aussi