Vous êtes sur la page 1sur 3

 3e : Grammaire – Prétérit simple/continu, Present Perfect simple

A. Schooling (Collège Vendôme, Lyon © 2009)

1) Le Prétérit simple : notion


 Avec le présent simple, le prétérit simple est l’autre des deux « temps » en anglais dans le sens où il
est conjugué à la forme affirmative. Il décrit une action passée, coupée du présent.
 Contrairement au français qui fait une distinction entre le passé simple (action ponctuelle) et
l’imparfait (action habituelle, l’état des choses), la langue anglaise utilise le prétérit simple pour toute
idée passée qui est coupée du présent.
 Il s’emploie ainsi pour la narration alors qu’en français on préfère souvent le présent :
He stood up, opened the door and left the room. (Il se lève, ouvre la porte et quitte la pièce.)
En anglais, le présent de narration n’existe pas vraiment.

2) Le Prétérit simple : formation


Forme affirmative
 Verbes réguliers : Sujet / Base Verbale (BV) + ED / (Complément)…
 Verbes irréguliers : Sujet / forme irrégulière (2e colonne)
Forme négative
 Tous les verbes : Sujet / DID + NOT (DIDN’T) / BV / (Complément)…
Forme interrogative (quand il y a inversion sujet-verbe)
 Tous les verbes : (WH-) / DID / Sujet / BV / (Complément)… ?

3) Prononciation de la terminaison « -ED »


 Quand la fin de la BV se prononce /p/, /f/, /k/, /s/, /ʃ/ ou /ʧ/, « -ed » se prononce /t/
Par exemple : helped /helpt/, laughed /la:ft/
 Quand la fin de la BV se prononce /t/ ou /d/, « -ed » se prononce /ɪd/
Par exemple : waited /weɪtɪd/, decided, /dɪsaɪdɪd/
 Quand la fin de la BV se prononce autrement que ces sons, « -ed » se prononce /d/
Par exemple : played /pleɪd/ ...

4) Changements orthographiques au rajout de « -ed »


 Si la BV se termine par un « e », on ne rajoute qu’un « d » (decide  decided)
 Si la BV se termine par une consonne + « y », le « y » se transforme en « i » (cry  cried)
 Pour les verbes dont on accentue la syllabe avant « ed » (toujours s’il n’y en a qu’une !), on double la
consonne finale si celle-ci est précédée d’une seule voyelle (comme au présent « continu ») ;
(drop  dropped ; transmit  transmitted)

5) Le Prétérit simple : autres opérateurs


1. BE : il a deux formes, le singulier « was » pour « I, he / she / it » (prononcé /wɒz/ quand le mot est
accentué en début ou en fin de proposition ; prononcé /wəz/ le reste du temps) ; et le pluriel
« were » pour « we / you / they » (prononcé /wɜ:/ quand le mot est accentué en début ou en fin de
proposition ; prononcé /wə/ le reste du temps); RAPPEL : en anglais moderne, la 2e personne du
singulier (« tu ») n’existe plus du point de vue grammatical ; on vouvoie tout le monde !
2. CAN : il a une forme passée de « could » (invariable) ; remplacé souvent par « was/were able to »
quand il y a l’idée d’une difficulté à surmonter.
3. MUST : il n’a pas de forme passée ; on utilise le verbe « have » à la forme passée : « had to + BV »
 3e : Grammaire – Prétérit simple/continu, Present Perfect simple

6) L’idée d’ « autrefois » : « used to » et « would »


Le prétérit simple peut indiquer une action finie répétée, mais il existe deux autres constructions utiles:
1. USED TO : le verbe « use » est conjugué au prétérit (« +ed » à la forme affirmative, « didn’t use » à
la forme négative, « did – sujet – use » à la forme interrogative) ; il est placé devant un autre verbe à
l’infinitif avec « to » pour indiquer « l’usage passé ». Par extension, il suggère que l’action passée ne
se fait plus. Il se traduit en français par un verbe à l’imparfait accompagné souvent d’un mot comme
« avant », « autrefois » ou « jadis » pour insister sur le fait que l’action ne se faisait qu’au passé.
Voici quelques exemples :
When I was young, I used to go to the market with my father on Sunday mornings. (Quand j’étais
jeune, j’allais au marché le dimanche matin avec mon père – sous-entendu, la personne n’est plus jeune)
There used to be a shop here, but now there is just a car park. (Avant, il y avait un magasin ici, mais
maintenant, il n’y a qu’un parking.)
Did you use to work hard? (Avant, travaillais-tu beaucoup ? – sous-entendu, tu ne travailles plus
beaucoup)
2. WOULD : l’opérateur modal « would » indique l’idée du conditionnel la plupart du temps ; mais à la
base, c’est la forme passé de « will » et « would » s’emploie au passé pour insister que l’action soit
répétée : on caractérise la situation habituelle. Il est souvent employé avec un adverbe de fréquence
(« always, usually, often, never…). Cet opérateur invariable est placé devant un verbe sans « to » :
Whenever I went to my grandparents’ there would always be an argument about what to eat. (A
chaque fois que j’allais chez mes grands-parents, il y avait toujours une dispute à propos de ce que l’on allait
manger – on caractérise la situation d’aller chez ses grands-parents.)

7) Quelques marqueurs du Prétérit simple


Hormis les dates passées, il existe de nombreux marqueurs qui peuvent introduire le prétérit simple :
last + night/week/month/year/summer… (hier soir, la semaine/le mois/l’année/l’été dernier/-ière…) ;
yesterday (hier) ; expression de temps suivi d’ « ago », par exemple : two weeks ago (il y a deux
semaines) ; « when » suivi d’un événement ponctuel fini, par exemple : when you arrived (quand tu es
arrivé = à ce moment-là) ; whenever (à chaque fois que)…

8) Le Prétérit « continu »
Il se forme tout comme le présent « continu » à l’aide de l’opérateur « BE » conjugué suivi d’un
verbe avec le suffixe « -ing ». Et comme le prétérit simple, « was/were BV-ing » indique une action
coupée du présent. Mais cette forme « continue » indique que l’action soit en déroulement au
passé. Il correspond ainsi à l’une des notions de l’imparfait français :
Just as I was entering the room I saw the murderer behind the door… (Juste au moment où j’entrais
dans la pièce, j’ai vu le meurtrier derrière la porte…)
Il s’emploie également dans la description de la scène passée :
It was raining outside. People were walking fast so as not to get wet. (Il pleuvait dehors. On marchait
vite afin de ne pas être trempé.)

 Page 2 | [Type your phone number]


 3e : Grammaire – Prétérit simple/continu, Present Perfect simple

9) Le Present perfect simple : formation et notion


Il se forme à l’aide de l’auxiliaire « have » suivi du participe passé. Le participe passé se forme tout
comme le prétérit à l’aide du suffixe « -ed », à l’exception des verbes irréguliers qui doivent être appris
par cœur. En réalité, ce « temps composé » est un présent car l’auxiliaire « have » est conjugué au
présent. Même s’il ressemble au passé composé et en a certains des caractéristiques, son utilisation est
bien plus restreinte que le passé composé qui peut indiquer des événements passés. On utilise le
present perfect simple pour faire le lien entre le présent et le passé, pour faire un bilan
d’action accomplie ou non. Voici quelques exemples :
I have seen the Queen of England. (J’ai vu la Reine d’Angleterre = parmi toutes les personnes que j’ai vues
jusqu’à présent, la Reine y figure.)
I have never travelled by helicopter. (Je n’ai jamais voyagé en hélicoptère = action non accomplie, donc pas
une action passée ; le voyage en hélicoptère ne fait pas partie des moyens de transports empruntés…)
Have you ever watched that programme? (As-tu déjà regardé cette émission ? = parmi toutes les émissions
que tu as regardées, est-ce que celle-ci y figure ?)

10) Le Present perfect simple : quelques marqueurs


Certains mots introduisent souvent une idée de bilan présent par rapport à ce que l’on a fait par le
passé ; la plupart d’entre eux sont des adverbes :
« ever », par exemple : Have you ever seen it? It’s the best I have ever tasted. (L’as-tu vu ? C’est le
meilleur que j’ai jamais goûté !) ; « never » (ne… jamais) ; « already » (déjà, dans une phrase affirmative) ;
« always », par exemple : I have always loved you. (Je t’ai toujours aimé = un amour qui continue au
présent) ; « just », par exemple : We have just come home. (Nous venons juste de rentrer = l’idée de
« venir [juste] de ») ; dans une subordonnée qui suit un superlatif, par exemple : He’s the greatest
teacher I’ve had so far. (C’est le meilleur professeur que j’aie eu jusqu’à présent.)

11) Le Present perfect simple : « been » ou « gone » ?


Le verbe « go » indique que le sujet du verbe est en mouvement vers une destination ; quand on fait
un bilan au présent des endroits visités, on n’est pas souvent en mouvement vers cette
destination. Donc, au lieu d’utiliser le participe passé du verbe « aller » (« gone »), on se sert de celui
de l’opérateur « be » (« been ») car on dit avoir été présent (ou non) à l’endroit indiqué. Voici
quelques exemples :
Have you been to England? (Es-tu allé en Angleterre ? ; tu n’es pas en déplacement vers l’Angleterre !)
I have already been to England once. I went last year. (Je suis déjà allé une fois en Angleterre. J’y suis allé
l’an dernier ; le present perfect s’emploie pour le bilan de tous les déplacements faits ; le prétérit s’emploie pour
préciser quand l’action a eu lieu : l’an dernier, un moment révolu.)
Has your father gone to Paris this morning? (Ton père, est-il allé à Paris ce matin ?)
He has gone there by high speed train. (Il y est allé en TGV ; dans ces deux derniers exemples, on évoque
un père toujours en déplacement vers sa destination, ce qui introduit le participe passé « gone ».)

 Page 3 | [Type your e-mail address]

Vous aimerez peut-être aussi