Vous êtes sur la page 1sur 11

Norme de conception d’un

réseau de câblage structuré


dans les édifices du
gouvernement du Québec

DGT-NCC-03-00

Date : 12 mai 2003


Gouvernement du Québec
Conseil du trésor Norme de conception
Direction générale des télécommunications d’un réseau de câblage structuré

MODIFICATIONS

Révision Détails Date

00 Première version mai 2003

Cette norme remplace et annule la norme DGT-STC-99-01

Remerciements

Nous remercions toutes les personnes qui ont contribué, par leurs commentaires, à améliorer ce
document.

2003-05 -i- DGT-NCC-03-00


Gouvernement du Québec
Conseil du trésor Norme de conception
Direction générale des télécommunications d’un réseau de câblage structuré

TABLE DES MATIÈRES

1 OBJET ..................................................................................................................... 1

2 DÉFINITION D’UN RÉSEAU DE CÂBLAGE STRUCTURÉ ................................... 1

3 DOMAINE D’APPLICATION ................................................................................... 1

4 RÉFÉRENCES......................................................................................................... 2

5 DESCRIPTION DU SYSTÈME DE CÂBLAGE STRUCTURÉ................................. 3


5.1 Paramètres et critères de performance ............................................................................ 3
5.2 Câblage de distribution terminale ................................................................................... 4
5.3 Câblage d’ossature .......................................................................................................... 4
5.4 Aire de travail ................................................................................................................. 5
5.5 Salle de télécommunications........................................................................................... 5
5.6 Salle d’équipements ........................................................................................................ 6
5.7 Salle d’entrée du service public ...................................................................................... 6

6 ESSAIS DU RÉSEAU DE CÂBLAGE STRUCTURÉ .............................................. 7


6.1 Essais du réseau de cuivre............................................................................................... 7
6.2 Essais du réseau de fibres optiques................................................................................. 7

7 ÉLÉMENTS DE GESTION DU SYSTÈME DE CÂBLAGE...................................... 8


7.1 Administration du réseau ................................................................................................ 8
7.2 Identification par code de couleur................................................................................... 8
7.3 Identification par étiquetage ........................................................................................... 8

2003-05 - ii - DGT-NCC-03-00
Gouvernement du Québec
Conseil du trésor Norme de conception
Direction générale des télécommunications d’un réseau de câblage structuré

1 OBJET
La présente norme de conception s’applique à la mise sur pied d’un projet de câblage
structuré et s’adresse plus particulièrement aux concepteurs des réseaux de câblage. Les
spécifications techniques de ce document se rapportent à l’évaluation des besoins du
[ministère/organisme client] ainsi qu’aux exigences minimales pour la conception d’un
réseau de câblage structuré dans les édifices du gouvernement du Québec. Celui-ci est
destiné à décrire les éléments nécessaires permettant de concevoir et d’implanter la
technologie nécessaire pour satisfaire les besoins du [ministère/organisme client].

2 DÉFINITION D’UN RÉSEAU DE CÂBLAGE STRUCTURÉ


On appelle réseau de câblage structuré tout ce qui est intermédiaire entre l’arrivée des
services publics dans l’édifice (compagnie de téléphone et/ou le fournisseur internet) et les
postes de travail. Celui-ci est séparé en deux parties : le câblage vertical (ossature) et le
câblage horizontal (distribution terminale). L’ossature informatique et téléphonique se font
sur des câbles de types différents (à l’intérieur de l’édifice), tandis que la distribution
terminale se fait sur le même type de câblage tant pour l’informatique que pour la téléphonie.
Par conséquent, la terminaison des câbles de distribution terminale doit se faire dans une
salle de télécommunications commune où les câbles d’ossature téléphonique et informatique
se terminent afin de faire les interconnexions sur les liens associés.

3 DOMAINE D’APPLICATION
La présente norme de conception est la responsabilité de la Direction générale des
télécommunications (DGT) du Sous-secrétariat à l'inforoute gouvernementale et aux
ressources informationnelles (SSIGRI) du Secrétariat du Conseil du trésor et est adoptée par
la Société immobilière du Québec (. Les recommandations techniques s’appliquent à tous les
édifices et locations gouvernementaux du Québec. Les diverses normes régissant les codes
du bâtiment et les codes de l’électricité relèvent, pour leur mise en œuvre, de la Société
immobilière du Québec.
Cette norme de conception considère comme hypothèse de travail que :
a) l’uniformisation du réseau de câblage structuré permet le branchement sur ce réseau des
services téléphoniques, informatiques et autres;
b) la densité des liens téléphoniques demandés par le client permet de constituer un réseau
de câblage structuré, soit un réseau de câblage réunissant les sections téléphoniques et
informatiques;
c) l’aire de travail à desservir soit supérieure à l’équivalence de 2 zones d’une superficie
approximative de 50 m2 chacune;
d) les postes de travail soient desservis par le nombre de câbles de distribution terminale
exigé par le [ministère/organisme client];
e) la conception du réseau de câblage structuré soit déterminée par les aspects
architecturaux des édifices, les demandes spécifiques des clients et les installations de
câblage existantes.

2003-05 -1- DGT-NCC-03-00


Gouvernement du Québec
Conseil du trésor Norme de conception
Direction générale des télécommunications d’un réseau de câblage structuré

f) les nouvelles installations d’un réseau de câblage structuré doivent se faire en catégorie
5e ou 6 et les interconnexions sur des panneaux de raccordement. Toutes les mentions à
la catégorie 5 de ce document sont à titre de comparaison et se rapportent seulement aux
installations existantes pour cette même catégorie.

4 RÉFÉRENCES
Ce document utilise, comme référence de base, les normes et recommandations issues de
comités nationaux et internationaux, notamment :
.1 CAN/CSA-C22.2 No 182.4-M90 (R2001)
Plugs, Receptacles and Connectors for Communication Systems.
.2 CSA-C22.2 No 214-02
Communications Cables.
.3 CSA-T527-94 (R1999)
Grounding and Bonding for Telecommunications in Commercial Buildings.
.4 CAN/CSA-T528-93 (R1997)
Design Guidelines for Administration of Telecommunications Infrastructure in
Commercial Building.
.5 ANSI/EIA/310-D-92
Cabinets, Racks, Panels, and Associated Equipment.
.6 TIA/EIA-568-B.1 (et addenda)
Commercial Building Telecommunications Cabling Standard - Part 1: General
Requirements.
.7 TIA/EIA-568-B.2 (et addenda)
Commercial Building Telecommunications Cabling Standard - Part 2: Balanced
Twisted-Pair Cabling Components.
.8 ANSI/TIA/EIA-569A (et addenda)
Commercial Building Standard for Telecommunications Pathways and Spaces.
.9 TIA/EIA-568-B.3 (et addenda)
Optical Fiber Cabling Components Standard.
.10 TIA/EIA-606-A
Standard for structured cable labelling.
.11 EIA/TIA-455-50B
Light launch conditions for long-length graded-index optical fiber spectral
attenuation measurements.
.12 EIA/TIA-455-61A
Measurement of Fiber or Cable Attenuation Using an OTDR.
.13 ISO8877 : 1987
Systèmes de traitement de l’information - Connecteur d’interfaces et affectation

2003-05 -2- DGT-NCC-03-00


Gouvernement du Québec
Conseil du trésor Norme de conception
Direction générale des télécommunications d’un réseau de câblage structuré

des contacts pour l’interface d’accès de base au RNIS située aux points de
référence S et T.
.14 Code de l’électricité du Québec (édition en vigueur au moment des travaux).
http://publicationsduquebec.gouv.qc.ca/home.php
.15 Code national du bâtiment (édition en vigueur au moment des travaux).
http://publicationsduquebec.gouv.qc.ca/home.php
.16 NH-03 du ministère fédéral des Communications.
.17 Canadian Standards Association (CAN/CSA)
www.csa.ca
.18 Telecommunications Industries Association (TIA)
www.tiaonline.org

5 DESCRIPTION DU SYSTÈME DE CÂBLAGE STRUCTURÉ


Le système de câblage sera utilisé, principalement, pour raccorder des appareils
téléphoniques sur un système téléphonique de type « PBX », « IP » ou « STC », des
contrôleurs de télécommunications, des ordinateurs personnels et des serveurs sur un réseau
local.
Le câblage doit être de type PTNB avec une distribution terminale vers les aires de travail.
Les interconnexions doivent se faire en utilisant des panneaux de raccordement.

Note.- L’utilisation des panneaux de raccordement installés sur des râteliers est
fortement suggérée pour du câblage structuré de catégorie 6 dans le but de
réduire au maximum les points d’interconnexion sur les câbles de distribution
terminale. Il est aussi recommandé d’utiliser cette même méthode pour les
installations de catégorie 5e afin d’assurer l’uniformité des installations dans les
édifices du gouvernement du Québec.

5.1 Paramètres et critères de performance


Les produits sélectionnés doivent répondre aux divers paramètres et critères des
documents des comités EIA/TIA relatifs à la catégorie choisie pour le projet. La
catégorie exigée doit être choisie relativement avec les besoins du client, selon les
caractéristiques de son système informatique actuel et futur, pour une période
minimale de 5 ans ou selon la durée du bail de location.
- Catégorie 5 (technologie en voie de disparition)
- Catégorie 5e (performance considérée comme minimale pour nouvelles
installations)
- Catégorie 6 (nouveau standard de performance pour un réseau de câblage
structuré)

2003-05 -3- DGT-NCC-03-00


Gouvernement du Québec
Conseil du trésor Norme de conception
Direction générale des télécommunications d’un réseau de câblage structuré

L’évaluation de la performance des composantes du réseau de câblage structuré doit


être faite selon la norme EIA/TIA 568-B.1, sections 10 et 11.

5.2 Câblage de distribution terminale


La distribution terminale constitue la section du réseau de câblage structuré qui relie
les postes de travail aux câbles d’ossature se terminant dans la salle de
télécommunications.
La distribution terminale doit être conforme à la norme EIA/TIA 568-B.1, section 4.
Précisions :
Article 4.4 : La présente norme n’accepte que les câbles de 4 paires PTNB
d’impédance de 100 ohms.
Article 4.5 : Cet article ne s’applique pas, car la présente norme exige l’utilisation
de câbles identiques autant pour la téléphonie que pour
l’informatique.
La disposition des câbles de distribution terminale se fait en séparant l’espace à
couvrir en zones d’environ 50 m2 et en assignant un nombre fixe de câbles à
chacune (12 câbles minimum).
La distribution terminale regroupe plusieurs produits :
.1 Câbles de distribution terminale
Les câbles de 4 paires de type PTNB d’impédance de 100 ohms doivent être
conformes à la norme EIA/TIA 568-B.2 et ses addenda.
.2 Matériel de répartition
Le matériel de répartition regroupe les panneaux de raccordement, les modules de
raccordement et les réglettes ainsi que les cordons de raccordement requis pour
faire des interfaces de réseau. Le matériel doit être conforme aux spécifications de
[la catégorie utilisée à chaque projet].
.3 Prises de télécommunications
La prise de télécommunications est l’interface entre un cordon de raccordement/
poste et le câble de distribution terminale. Les prises doivent être de type RJ45 et
l’assignation des paires doit être conforme à la norme T568A.

5.3 Câblage d’ossature


L’ossature est le lien entre l’entrée du service public et les salles d’équipements et de
télécommunications autant pour la téléphonie que pour l’informatique.
L’ossature doit être conforme à la norme EIA/TIA 568-B.1, section 5.
Précisions :
Article 5.3 : La présente norme n’accepte que les câbles de 4 paires PTNB
d’impédance de 100 ohms.

2003-05 -4- DGT-NCC-03-00


Gouvernement du Québec
Conseil du trésor Norme de conception
Direction générale des télécommunications d’un réseau de câblage structuré

Les ossatures téléphonique et informatique utilisent des équipements différents :


.1 Ossature téléphonique
L’ossature téléphonique doit être sur des câbles multipaires de catégorie 3. Les
câbles multipaires doivent être conformes à la norme EIA/TIA 568-B.2 et ses
addenda. La gaine des câbles doit être approuvée CMR et être conforme à la
norme CSA-C22.2 no 214-02.

.2 Ossature informatique
L’ossature informatique doit être sur des câbles de fibres optiques ou des câbles à
4 paires de type PTNB.
Les fibres optiques peuvent être de type multimode (recommandé cœur de 50µm)
ou de type monomode terminées sur des connecteurs « ST » ou « SC » (« SC »
recommandé). Les câbles à fibres optiques peuvent varier en grosseur
dépendamment du projet. Il est recommandé d’utiliser un câble de 12 fibres
optiques au minimum. Les câbles de fibres optiques doivent être conformes à la
norme EIA/TIA 568-B.3 et ses addenda.
Les câbles de 4 paires doivent être de la même catégorie que le reste du réseau
informatique et doivent être conformes à la norme EIA/TIA 568-B.2 et ses
addenda. La gaine de ceux-ci doit respecter la norme CSA-C22.2 no 214-02.

5.4 Aire de travail


L’aire de travail compte plusieurs équipements de câblage structuré comme les boîtes
de zones, le câblage des colonnettes, les prises de télécommunications ainsi que les
cordons de poste.
L’aire de travail doit être conforme à la norme EIA/TIA 568-B.1, section 6.
Précisions :
Article 6.2.2 : Cet article ne s’applique pas dans le cadre de cette norme de
conception.
Article 6.4.1.5 : Cet article ne s’applique pas dans le cadre de cette norme de
conception.

5.5 Salle de télécommunications


La salle de télécommunications est l’endroit où se trouve le point d’interconnexion
entre le câble de distribution terminale et l’ossature téléphonique et informatique. La
salle de télécommunications contient du matériel de répartition (râteliers, panneaux
de raccordement, cordons de raccordement, etc.) ainsi que du matériel informatique
d’interface (commutateurs, routeurs, convertisseurs optique/électrique, etc.). La salle
de télécommunications n’est généralement pas climatisée, donc ne peut pas accepter
de plus gros équipements. Dans certains cas critiques, la salle de télécommunications

2003-05 -5- DGT-NCC-03-00


Gouvernement du Québec
Conseil du trésor Norme de conception
Direction générale des télécommunications d’un réseau de câblage structuré

peut être installée dans un placard (en autant que les dimensions de celui-ci suffisent
aux exigences des équipements à y installer).
La salle de télécommunications doit être conforme à la norme EIA/TIA 568-B.1,
section 7.
Les dimensions de la salle de télécommunications doivent respecter la norme
EIA/TIA-569-A-6, article no 7.

5.6 Salle d’équipements


La salle d’équipements est un local réservé pour l’aménagement des équipements de
télécommunications (ordinateurs, autocommutateurs téléphoniques (PBX),
équipements vidéo, serveurs informatiques). Elle se distingue de la salle de
télécommunications par la nature et la complexité des équipements qu’on y trouve.
La salle d’équipements doit être conforme à la norme EIA/TIA 568-B.1, section 8.
Les dimensions de la salle d’équipements doivent respecter la norme EIA/TIA-569-A-
6, article no 6.

5.7 Salle d’entrée du service public


La salle d’entrée du service public est l’endroit où entrent les liens externes amenant
les services téléphonique et informatique. C’est aussi l’endroit où du matériel est
installé pour faire une coupure physique entre les deux réseaux de câblage
(compagnie du service public et réseau de câblage structuré du client) afin de
protéger les deux réseaux.
La salle d’entrée du service public doit être conforme à la norme EIA/TIA 568-B.1,
section 9.

2003-05 -6- DGT-NCC-03-00


Gouvernement du Québec
Conseil du trésor Norme de conception
Direction générale des télécommunications d’un réseau de câblage structuré

6 ESSAIS DU RÉSEAU DE CÂBLAGE STRUCTURÉ

6.1 Essais du réseau de cuivre


Lors de l’essai du réseau de câbles de cuivre, tous les câbles de cuivre, raccordements,
cavaliers, prises et panneaux de raccordement doivent être testés individuellement et
ensemble, bout à bout dans les 2 directions, pour les caractéristiques de la catégorie
choisie pour le projet avec un appareil de vérification équipé de la dernière version
disponible du logiciel.
Les vérifications suivantes doivent être effectuées :
− circuits ouverts;
− courts-circuits;
− mauvaise connexion ou raccordement;
− mélange/inversion des paires;
− atténuation;
− atténuation paradiaphonique (NEXT);
− délai de propagation;
− bruit électrique/électromagnétique pouvant perturber la transmission des
données du réseau local. Cet essai doit être effectué au moment jugé opportun et
lorsque le réseau électrique normal est en fonction;
− qualité du câblage en fonction des spécifications des câbles;
− mise à la terre du blindage, s’il y a lieu;
− assignation correcte des fils selon les terminaisons;
− identification;
− atténuation télédiaphonie (EL FEXT), (catégorise 5e et 6 uniquement);
− atténuation « POWER SUM » des paramètres, (catégories 5e et 6 uniquement);
retard de délai (delay skew), (catégories 5e et 6 uniquement).

6.2 Essais du réseau de fibres optiques


Les mesures d’atténuation doivent être effectuées en mode bidirectionnel avec un
réflectomètre optique (OTDR), selon les spécifications de la norme EIA/TIA-455-61A.
Les conditions d’émission doivent être conformes aux spécifications de la norme
EIA/TIA-455-50B « Méthode B ».

2003-05 -7- DGT-NCC-03-00


Gouvernement du Québec
Conseil du trésor Norme de conception
Direction générale des télécommunications d’un réseau de câblage structuré

7 ÉLÉMENTS DE GESTION DU SYSTÈME DE CÂBLAGE

Cette section se réfère à la norme EIA/TIA 606-A et se divise en deux sections :

- l’indentification (étiquetage et code de couleur) de chaque composante d’un réseau


de câblage structuré;
- les documents pour répertorier les composantes du réseau de câblage structuré.

7.1 Administration du réseau


La gestion du réseau de câblage structuré doit contenir, préalablement, la tenue à jour
des inventaires complets des câbles existants et nouveaux et des raccordements. Les
documents doivent respecter la norme EIA/TIA 606-A.

7.2 Identification par code de couleur


Le code de couleur apposé sur l’équipement doit être conforme à la norme EIA/TIA
606-A, section 9.
Précisions :
Le code de couleur des cordons de raccordement utilisé est le suivant :
- cordon de raccordement téléphonie……………………....bleu
- cordon de raccordement informatique…………………..jaune
- cordon équipement commun, PBX, multiplexeur………..vert
- cordon de raccordement « inversé »………………….....rouge
- cordon de raccordement « critique »…………………..orange
- cordon de poste…………………………………………....gris

Pour ce qui est de câbles à fibres optiques, se référer à la norme EIA/TIA 568-B.3 et
ses addenda.

7.3 Identification par étiquetage


L’étiquetage doit être fait conformément à la norme EIA/TIA 606-A, section 10.

Précisions :
L’identification des composantes du réseau de câblage structuré doit se faire selon
la notation suivante :
X.XXX-Y##
X.XXX : Numéro de local de la salle de télécommunications
Y: Panneau de raccordement Y,
## : Câble numéro ## (de 01 à 24)

2003-05 -8- DGT-NCC-03-00