Vous êtes sur la page 1sur 43

c 


  
  

 
       
       
  
 


  
  
 
   
 
    
 
    
 

 !   
  
 

c
 "  
    
 
   
— 

A nos chers parents et grands parents

Que nulle dédicace ne puisse exprimer ce que nous leurs devons, pour leur
bienveillance, leur affection et leur soutien« Trésors de bonté, de
générosité et de tendresse, en témoignage de notre profond amour et notre
grande reconnaissance
«Que Dieu vous garde ».

A nos chers frères et sœurs

En témoignage de nos sincères reconnaissances pour les ef forts qu¶ils ont


consenti pour l¶accomplissement de nos études. On leur dédie ce modeste
travail en témoignage de notre grand amour et notre gratitude infinie.

A tous nos amis,

Pour leur aide et leur soutien moral durant notre étude.

A toutes nos Familles«

A tous ceux qui nous aimentº







ï 




Au terme de notre formation, on est tenu à effectuer des visites au


entreprises ainsi que dans les laboratoires. Cette visite aux laboratoires
de la FSTS fera l͛objet d͛un rapport qu͛on doit rédiger, déposer et le
discuter. Grâce à ces visites, on pourra rapprocher ces acquis théoriques
à la pratique, il nous permet de confronter le milieu professionnel et de
se familiariser avec le domaine du travail et connaître les différentes
taches effectuées par Les différents services.

Notre visite a été effectué au sein de laboratoires da la facultés des


sciences et technique de Settat.









 
Oa sécurité et la santé des étudiants d oivent être prises en compte le
plus en amont possible, dés la conception des locaux, et assurées tout au long
de l¶exploitation des instalation.Dans le cas particulier du travail au
laboratoire, la grande diversité des tâches effectuées et des risques rencontrés,
l¶évolution rapide des activités et des méthodes de travail rendent
l¶application des règles de prévention des risques plus difficiles.

Dans ce travail, on va s'initier dans l'étude des risque en réalisant des visites aux
laboratoires de la facultés des sciences et technique de Settat afin d' étudier l¶état
des ces laboratoires, tout en donnant des méthodes de maitrises.













Chapitre I :

Présentation de la FSTS
à àdentification de la FSTS :
Oa Faculté des Sciences et Techniques de Settat (FSTS) est un établissement
universitaire à caractère scientifique et technique, qui fait partie de l'Université
Hassan 1er. Elle est destinée à transmission et la circulation des savoirs
scientifiques pour s¶intégrer dans la marche technologique et industrielle, de la
région de Chaouia-Ouardigha, pour une formation des techniciens et des cadres
de haut niveau capable de réussir les projets et résoudre les problèmes au secteur
du travail .

àà les laboratoires:
Oa chimie, en général, se pratique dans un laboratoire. C'est une unité de
recherche dans laquelle des chercheurs, des élèves ou des étudiants mettent en
pratique ce qu'ils ont appris ou font des expériences pour découvrir des
molécules nouvelles, démontrer des lois chimiques et physiques. Ces
laboratoires doit être équiper de verrerie et des appareils de caractérisation qui
sont souvent coûteux. Normalement, ils ont au moins une hotte de laboratoire où
des produits chimiques toxiques et dangereux peuvent être manipulés sans
risque. Cela réduit, et généralement, élimine le risque d'inhalation des gaz
toxiques produits par la réaction des produits chimiques. Oes laboratoires ont
habituellement un évier pour laver les mains. Un extincteur y est installé, pour
aider à éteindre le feu en cas d' incendie. Il y a également un dispositif pour laver
les yeux et une douche au cas où les produits chimiques couleraient sur les
vêtements, la peau ou les yeux sauf dans laboratoires de technologie et de
physique, où on n'utilise pas de verrerie, de hotte e t de produits chimiques
toxiques.
Oes faculté des sciences et techniques dispose de plusieurs laboratoires, ces
derniers sont localisé dans les différente coins de la faculté juste à coté des salles
de cours ce qui peut provoquer des différente risque
Y  
 

 


à éfinition du risque:
On peut définir un risque comme la prise en compte d¶une exposition à un
danger,un préjudice ou autre événement dommageable, inhérent à une situation
ou une activité. Chaque risque est défini par la probabilité de survenue de cet
événement et par l'ampleur de ses conséquences (aléa et enjeu).
Oe shéma suivant décrit la risque ainsi que le danger

àà les types de risque : :

Il existe trois types de risque qui sont classé par ordre naturelle :

àà  le risque thermique :
Ou bien le risque d¶incendie, est un risque lié à un incendie ou à une explosion
qui peut provoquer des brûlures à des degrés variables, en fonction de la
distance à laquelle on se trouve.
Un incendie se déclare lorsque trois facteurs sont réunis : un combustible, un
comburant et une source de chaleur .
O¶exposition à ce risque peut provoquer des brûlures à des degrés variables
selon l¶intensité de l¶incendie, alors l¶effet sur l¶homme est donc immédiat ; les
biens matériels se trouvent aussi endommagés.
II-2- le risque de surpression :

Dit aussi risque d¶explosion est un risque correspond à une évolution rapide
d¶un système, avec libération bru sque d¶énergie et formation d¶une onde de
choc,
dont l¶ampleur peut déstabiliser des structures matérielles (effondrement
D¶établissements), mais également créer des lésions chez l¶Homme (lésions au
niveau du tympan et des poumons, traumatisme). De plus, il peut y avoir
émissions de produits toxiques dans l¶atmosphère.
Une explosion ne se produit que lorsque six facteurs sont réunis :

II-3- le risque chimique :


C¶est le risque qui nous concerne, il est lié à l¶utilisation ou au travail en
présence d¶un agent, produit, chimique
Oa plupart des agents chimiques sont des substances et préparations telles que
définies par la réglementation. Un agent chimique est considéré comme
dangereux s¶il est capable d¶engendrer un dommage sur la santé, la sécurité ou
l¶environnement

Oa plus part des produits chimiques qu¶on utilise dans notre travail parait
souvent familiers et anodins. Par contre ces préparations chimiques peuvent
causer par leur caractère corrosif, cancérigène, mutagène, toxique pour la
reproduction, explosif, inflammable,« : d¶une part des accidents graves
(brûlures, intoxications, explosions,«), voire être à l¶origine de maladies
professionnelles (allergies, cancers,«), d¶autre part polluer l¶environnement lors
de déversements accidentels ou rejets diffus et/ou chroniques vers le milieu
naturel, avec pour effet la mise en péril de l¶équilibre de l¶écosystème.

Ces produits chimiques se trouvent partout :


—     
  

Non seulement dans l¶industrie chimique qui les produit,


mais dans tous les secteurs d¶activités où ils sont utilisés pour leurs propriétés
spécifiques, du garage à l¶entreprise textile, du laboratoire à la société
commerciale º
ï  
   
 

Tout d¶abord aux postes qui ont pour vocation de


transformer ou d¶utiliser les produits chimiques, dans les ateliers, les
laboratoires, mais aussi dans les magasins de stockage, l es locaux techniques et
jusque dans les bureaux des secrétaires où l¶on trouve des flacons de correcteur
et des tubes de colle qui contiennent souvent des produits nocifs.
  
 
 

Sous forme liquide, solide, gazeuse, dans de gros ou de p etits


emballages, comme:

‡produits de base, dans les opérations de synthèse chimique, l¶industrie


pharmaceutique, le traitement de surface de métaux, la peinture, la teinture ou le
blanchiment des textiles «

‡produits annexes comme solvants, diluants, coll e, additifs, fluides d¶usinage «

‡produits de nettoyage des locaux, du matériel, du personnel«

‡produits d¶emballage comme la mousse de polyuréthane«

ààà les conséquences du risque :

Chaque risque présente des conséquences, pour le risque chimique, il présente


plusieurs conséquences sur la santé de l¶homme. Il existe 2 conséquences
principales :

w les accidents de travail


w les maladies professionnelles.

III-1- les accidents de travail :


O¶accident de travail présente un risque qui se révèle de façon soudaine et
brutale, il se traduit par :

ï
Oa réaction de combustion à l¶origine de l¶incendie
nécessite la présence simultanée de trois éléments : un combustible, un
comburant, une source d¶énergie qui forme le triangle de feu

w   

Aliment de l¶incendie, c'est un produit susceptible de s¶oxyder . C¶est le cas du


bois, du charbon, des produits pétroliers ainsi que du caoutcho uc, des poussières
de farine ou d¶aluminium, du souffre «

Certains produits combustibles peuvent s¶enflammer vivement et brûler en


produisant des flammes . Ce sont les produits Inflammables tels que l¶acétone,
l¶essence, le white spirit «

Pour caractériser l¶inflammabilité des liquides on utilise la notion de point


d ¶éclair, température minimale à partir de laquelle ce liquide émet suffisamment
de vapeurs pour former avec l¶air un mélange pouvant être enflammé, en
présence d¶une source d¶énergie.
    

   
  


= Y 


C'est un produit qui favorise ou active la combustion : il s¶agit de l¶oxygène que


l¶on trouve pur ou en mélange avec d¶autres gaz comme dans l¶air, ou encore
des produits chimiques oxygénés tels que l¶eau oxygénée, les chlorates, les
nitrates, les peroxydes«
=  
 

Oa Source d¶énergie est une source d¶inflammation capable de produire assez de
chaleur pour initier la combustion : la flamme, point chaud, étincelle électrique
ou électrostatique, choc ou frottement.

Si l¶on supprime un de ses trois facteurs, le risque d¶incendie disparaît.

V   
.

l¶explosion ne peut se produire que si coexistent une


source d¶inflammation et un mélange explosif ,alors dans certaine condition ,
lorsque les produits combustibles sont mélangés à l¶air sous forme de gaz, de
vapeurs, de brouillard ou de poussières, la réaction de combustion peut être
extrêmement rapide, violente et libérer en un court instant une quantité d¶énergie
élevée : Oes produits combustibles mélangés à l¶air ne sont explosif que dans un
domaine de concentration déterminé compris entre la Oimite Inférieur
d¶Explosibilité (OIE) et la Oimite Supérieur d¶Explosibilité (OSE).

= En dessous de la OIE, le mélange est trop pauvre en combustible pour


former un mélange explosif.
= Au dessus de la OSE, le mélange ne contient pas suffisamment d¶oxygène.

Y V

 

Il existe deux types de brûlures soient :

w h  : ce sont des brûlures du au contact avec des produits portés


à haute température suite à incendie et/ou explosion du contact avec des
liquides cryogéniques (air ou azote liquide«), du contact avec des
produits chauds (enrobés bitumineux, vapeurs surchauffées«).
w Ô   ce sont des lésions sévères de la peau, des muqueuses
oculaires et respiratoires apparaissent généralement immédiatement au
contact :
= a ait i t l l  ia 

t   l ai 
l i 
iti l ai  tl  l li


t  a 
t  
= a aita
tt 


t a 
l ta 
 l 

— ï 

C t
i i  
t a
l l    t


til  it
 il t l l i a  i  i
  i

  i  t ai l l


a l i t 
  
ti
 l  i ti
 la ti
l
t a
 t llil 
t ail a
 l   
 i
t iia l  i ti
 t 
aia a  


/ 
ti ti
 i 
   
Y es  s e ée 
c  é e ss
ce 
    

c  é e
ce e ss
ce s  
s e e ee ee e  
e
s  é s
s

   e veccecséece  

_             





   —   


O ti
 ii 
ta i
t  ti
i 
ai    a li
t ilit i
 tiilit a ait ii 
t 
C  ti
 
t a  ia
t i
i a 
a iti
 li l  ta l  l a
 a 
l iait 

C t i
a  ait 
t
l  
t

tl itt
il 
t iil 
t  a j ti
a   
ta    t
a  C tl  l a aita
t t at 
t
t


t t
a
 l
 a ait ia  t i l l
 jt 
a l a

 ii
t
t

ta l ia !
it
ta   
ta 
 l  ait l  
 
 a j ti
il
t a 
ait
    !  !  
ààà-2- sm   s  f ss  ""  :


it 
 iti
li
l
 a ait ii 
a
  li  l ai  
t
i i 
tla 
l  i  it la l  i
C  l ai 
ttai   t 
t


a a  lt  ti
a l 
t a
t t i
t   
t i
 
 
 l t

O l
t  l ai    i
t a  iti
ltil 
  t a  il a a ait: tli
ti ti
 
i " i
#  ll  
t   ît li ii
li 

 l 
t  ila
l l  ti 
O aiti

a   l ai  
t 
t a  $
ai 
t :


 

O t l i
t
t l ai 
t  l ai i 
t#t  
t 
i
i l    i 

h
         
  
  #    # $


 
ïï— _  __ _ _Yï _


 
es e e
es
 
e ss
es es

ce%  e
s%  ec  e
es
 ec
ses%  s esº 
 e
scy  es 
esº

 
es e e
c
c 
e cœ  ee y e ec e
s  
cé ye es
c
esº
* leucémies, infarctus, anémies)º

Maladies de la peau et des muqueuses*irritations, Solvants, ciments, résines époxydiques, huiles,


ulcérations, eczémas) graisses, acide fluorhydriqueº

Maladies du systme nerveux *polynévrites, n exane, plomb, solvants, mercure, oxyde de


tremblements, troubles psychiatriques) carboneº

Maladies des riens, de la vessie, du foie Tétrachlorure de carbone, plomb, mercure,


*néphrites, hépatitesº) cadmiun, amines aromatiquesº

Cancers *cutanés, osseux, bronchoʹpulmonaires, Fibres d͛amiante, poussires de bois, benzne,


de la vessie, leucémies º amines aromatiques, arsenicº

à la prévention du risque chimique :


IV-1- le code de travail :
Oe code de travail est ensemble de disposition réglementaires qui met en œuvre
les mesures de préventions du risque chimique.

w Oa première partie de ce code concerne les fabricants,importeurs et


distributeurs de produits chimiques, et organise essentiellement
l¶information de l¶utilisateur sur les dangers et les risques liés à
l¶utilisation des produits, toute en fixant les principes de classement
d¶étiquage,de déclaration ,de rédaction et de transmission d¶une fiche de
donneés de sécurités pour les produits dangereux.
w Oa deuxième partie, ce sont des règles applicables aux utilisateurs de ses
produits chimiques dangereux.

Pratiquement, la démarche d¶évaluation des risques doit débuter par une


détection de tous les dangers et une analyse des conditions dans lesquelles les
personnes y sont exposées, suivie de la mise en œuvre de mesure de maitrise de
ces risques.

Oes lois qui se trouvent dans le code de travail vont aider les chefs
d¶établissements et les enseignants dans leur démarche de prévention des risques
chimiques. On distingue deux formes d¶application directe (aux termes du code
lui même) ou selon qu¶elles sont application aux termes d¶un texte spécifique
qui renvoie aux dispositions du code du travail 


 mesures organisationnelles:
V-1- Role du che& d¶établissement, de l¶encadrement et des
enseignants :
2     
Chaque chef d¶établissement soit privé ou publics doit s¶assurer que
les personnels d¶encadrement et d¶enseignement viellent à l¶application des loi à
tous les niveaux.ces actions porteront sur l¶organisation du travail, l¶ordre, la
propreté et l¶hygiène.

     Ô


 Chaque chef d¶établissement devra émettre un règlement intérieur, ce dernier doit
comprendre toutes les mesures préventives afin de protéger les étudiants, les
enseignants, et tout les fonctionnaire de la facultés des risque qui peuvent être
causer .la gestion des travaux pratiques doit être faite par l¶ensemble des enseignants
intervenant dans les salles de TP. O¶évolution des risques pour chaque type de
manipulation et la réflexion sur les procédures de réutilisation ou d¶élimination des
résidus de manipulations doivent être menées en équipe.

@    


Il est nécessaire à donner aux étudiants les informations nécessaires à leur bonne
compréhension des risques encourus et ainsi de les associer à la démarche de
prévention. Au début de chaque année, les enseignants doivent indiquer aux étudiants
la signification de la signalisation de sécurité, les aider identifier les emplacements
des extincteurs ,des douches de sécurité et des laveurs oculaires,enfin précisera le role
de chacun des equipements et leurs modalités d¶utilisation,ainsi d¶informer sur la
conduite à tenir en compte lors de déclenchement di signal d¶alarme incendie .

  Organisation du travail:

 Pour qu¶un laboratoire d¶enseignement fonctionne bien il faut que les taches et les
responsabilités soinet clair .la préparation des manipulations intégrera une réflexion
sur la prévention des risques qui constituera une part de l¶aport pédagogique lié à cette
opération.

  Ordre et propreté:

Oe laboratoire doit étre bien rangé et solubre ,chaque étudiant doit veiller à ne pas
encombrer les couloirs,les paillasses et les sorbonnes,les issues de secours resteront en
permanence libres,il ne doit pas crée d¶ostacle à la fermeture des portes coupe ±feu,Un
lavage quotidien des sols permettra d¶éviter l¶accumulation de poussiéres chargéesen
produits dangereux divers.

  ygiéne: 

 Puisque le laboratoire est un lieu qui présente un grand nombre de produits
toxique,il est interdit de manger ou boire dans ces lieu.Cette interdiction devra étre
respéctée,chaque enseignet doit veillire à ne pas stocker des produits alimentaire dans
le mémé refrigérateur des produits chimiques ainsi à ne pas utiliser les étuves à des
fins gastronomiques.Pour cela le code de travail intérdit :

= de mettre des produits alimentaires dans des récipients habituellement


réservés à l¶usage alimentaire,
= de mettre des produits alimentaires dans un récipients resérvés aux travaux de
chimie ou ayant contenu des produits dangereux ou toxique,

Ainsi le code existe le lavage des mains fréquement et systématiquement avant de


manger ,boire ou fumer,en plus la possibilité de se laver les mains en cas de contact
cutané avec un produit est impérative,ainsi en raison de sécurités lors du travail dans
un laboratoire ,les cheveux doivent etre maintenu attachés et les manipulateurs
eviteront de porter des bijoux.

Fumer dans un laboratoire quel qu¶il soit est à prescrire et des affiches devront le

rappeler.

à les produits chimiques:


à  Généralité :

 Oe danger, qui est ue propriété intrinséque du produit pouvant compromettre


l¶existance ,l¶intégrité pohysique ou la santé des persones,la préservation de
l¶environnement ou menaçant la sécurités des installations ,ainsi que le risque nous
permmetre de définire la notion de produits dangereux.

à  l͛étiquetage:

C¶est la premiere information fournie à l¶utilisateur sur les danger du produit et les
précaution à prendrelors de son utilisation.

Chaque etiquette doit comprendre :

w le nom du fabricant ou du fournisseur et ses coodonnées,


w le nom de substance,
w Des symboles de danger,
w Des phrases de risques(phrase R),
w Des conseil de prudence(phrases S),

Ces phrases de risques ainsi que les conseils de prudence complétent les information
du pictogramme qui ne souligne que le danger principal.

  


  
 


 

 '   
ce e ées eséc
éFDS


la ti t   l 
t i a t
  t   ti

a
   l t li 
tait i 
i a a

a  it i t



a
ti
it
ait ii a
  

 it
t
ai
 ti
l 
t i 
 
tl  it l    a a l 
t  t ll 
de l¶environnement, et qui indique les moyens de protection ainsi que des mesures à
prendre en cas d¶urgence

Cette fiche de donné est :

= Obligatoires pour toute substance chimique mise sur le marché,


= Rédigées par le fabricant et transmises par celui-ci à l¶industrien
= Comportent 16 points réglementaires.

Ainsi elles fournissent :

= l¶identification du produit chimique et du fabricant


= les informations sur les composants et leurs concentrations
= les propriétés physico-chimiques
= l¶identification des dangers propres à la préparation
= la description des premiers secours à porter en cas d¶urgence
= les mesures de contrôle de l¶exposition et les mesures de prévention.
= la stabilité du produit et sa réactivité
= les informations toxicologiques et écotoxicologiques
= les informations relatives au transport
= les informations réglementaires relatives au classement et à l¶étiquetage du
produit.

à  angers,risques induits :

Il existe de différents dangers qui peuvent présenter les produits chimiques :

w produits dangereux en raison de leurs propriétés toxicoloqiques ,


w produits dangereux en raison de leurs propriétés physico-chimiques,
w produits dangereux en raison de leurs propriétés écotoxiques,

- O   Ô : Ils exercent une action


destructrice des tissus vivants. Ils brûlent la peau et les
muqueuses et peuvent provoquer des lésions parfois très
graves.

O     : ils provoquent démangeaisons,


rougeurs, ou inflammation des voies respiratoires.

O         : ils ne


provoquent des réactions que chez certains individus.
à  Stockage:

Dans le laboratoire de chimie existe un grand nombre de produits chimiques très


divers qui doivent être stocké d¶une manière exacte .Ces produits peuvent être
solides,pulvérulents,pateux,liquides,ou bien gazeux .

Ce stockage doit suivre un certain nombre de réglement :

= Dans les laboratoires, les produits stockés qoivent étre réduits au minimum
nécessaire pour assurer un bon déroulement des activités.
= Oes produits en réserve doivent étre stockés dans les armoires ventillées à
disposition.
= Oes solvants inflammables en grandes quantités doivent étre conservés et
transvasés sur bacs de rétention,dans le local des inflammables

 

à échets

Dans les laboratoires ainsi que dans les locals de stockages,un exemens des produits
doit étre fait réguliérement,ce examen a pour but d¶éliminer les produits
unitiles,périmés,trop vieux,ayant perdu leur étiquette.Ces produits ne doivent pas etre
rejetés à l¶évier ou dans une poubel non adaptée, ainsi On doit veiller à ne pas diluer
les déchets pour limiter les volumes à traiter.

On pratique dans un laboratoire, on évitera les bidons déstinés à recueillir les diverses
solutions,les etudiants assimilant rapidement ces bidons à des poubelles et ne
réfléchissant pas aux risques potentiels des mélanges qu¶ils effectuent. Selon le type
d¶expérimentations réalisées et le type de déchets obtenus,on peut envisager différente
démarches.
Pour les solutions qui contient des ions cyanures,des composés de l¶arsenic ou certains
produits spécifiques doivent étre stockées dans des bidons particuliers,ainsi que les
solutions contenants des sels ou des complexes de certains métaux lourds,et pour les
solutions contenant des oxydants doivent étre réduite et leur pH ajusté entre 5,5 et
8,5.Pour les solides secs seront placés dans des conteneurs fermés et étiquetés,les
solvants organiques halogénés usagés doivent étre stockés séparément des autres
solvants organiques .


Matériels:

Dans les laboratoirs de travaux pratique existe de défferentes matériaux,ces derniers


doivent suivre un certain nombre de procédé afin d¶éliminé le risque :

2 
Oes pipettes sont des matériaux qui se trouve dans les différente laboratoires,ils
peuvent avoir comme risques :

= Avaler un liquide toxique ou corrosif,coupure

Pour cela, les utilisateurs doivent suivre une méthode pour éviter tout accident :

! Proscrire le pipetage par aspiration à la bouche,


! Employer une poire d¶aspiration ou une pompe manuelle adaptable sue la
pipette.Pour certains réactifs utilisés de façon répétitive,on peut adapter un
distributeur,automatique sur le flaçon.
! Attention au risque de coupure,ne pas trop enfoncer les pipettes dans les
poires.


Ils ont comme risque le débordement de liquide.pour cela les etudiants doivent bien
l¶utiliser ainsi qu¶il doivent bien déterminer le volume de liquide à mettre dans la
pissette.


@          Ô 


Dans les laboratoires se trouve des différente appareils(bec de
gaz,chalumeau,appareil d¶analyse à flamme,bruleur électrique) qui peuvent entrainer
des brulures par contact direct ou provoquer un incendie si un produit inflammable est
à proximité,pour cela il faut supprimer la flamme ou la substance inflammable ou bien
les éloigner l¶une de l¶autre ou encore ventiller de telle sorte que la concentration en
vapeurs dans l¶atmosphére soit reduit,ce qui concerne le chauffage de liquides
inflammables,il faut employer des systémes sont la température est inférieure à leur
températured¶auto-inflammation comme le cas des bain ±marie,enfin il fau utiliser
exclusivement des tuyaux souples d¶alimentation en gaz de marque et respecter leur
date de péremption.

' 

  Ô

   Ô 
Chaque salle de TP doit étre equipée d¶un nombre suffisantde prises protégées contre
les projections permettant des liaisons courtes pour limiter l¶encombrement des càbles
et les risques d¶accrochage ou de détériorations induits(cisaillement,détérioration des
isolants par élévation de température ou par contact avec des produits chimiques).

   
Si le produit mis à l¶étuve dégage des vapeurs, cause soit des incendie,explosion ou
bien intoxication.pour cela toutes les substances à l¶état de vapeur doivent étre aspirées
et rejetées à l¶extérieur,retenues par un filtre ou condensées.Une ventilation doit étre
suffisante pour assurer une concentration en vapeur inflammable inférieur à 25% de la
limite inférieur à l¶intérieur de l¶enceinte.

Chapitre III :

Etude des risques


 à roblématique:

D¶après la visite aux laboratoires de la FSTS, on a remarqué que les risques peuvent
être eus lieu à cause d¶une mal élaboration concernant la non application des normes
de sécurité.

Ces remarques ont montré que si les laboratoires étaient correctement équipés en
matériels de bases pour la lutte contre les différents problèmes, ils vont permettre de
mettre en lumière une nouvelle fois la vétusté de l¶installation qui pourrait être la
source d¶accidents graves. A la suite de ce rapport, quelques anomalies flagrantes
seront corrigées. Oes problèmes sont donc nombreux. Et lies à mal formalisation des
pratiquants de laboratoires.

!    


   

D¶après la visite on a remarqué que la méthode appliquée pour le stockage des


produits chimiques ne respecte pas les normes.car, Oe stockage désigne un stockage
aléatoire, les placards sont mal rangés, ne suit aucune loi, ce problème est peut être
basé sur une absence de formation ou de sensibilisation des personne et des étudiants.
Un deuxième problème se pose lors des stockage des produit :c¶est le milieu à la
FSTS , le milieu utilisé pour le stockage est une simple et petite salle de TP ,ce qui
peut provoqué des énormes risques
! O  



Un laboratoire de chimie, dans lequel on effectue des manipulations entrainé par un
dégagement des vapeurs ou des gaz, l¶intérêt d¶installer un système d¶aspiration pour
maintenir la salubrité de l¶atmosphère.
Malheureusement, quelques systèmes d¶aspiration pour évacuer les gaz, les vapeurs
ou les aérosols toxiques ou indésirables ne fonctionnent pas, ainsi le travail avec les
autres hottes fonctionnés ne respecte pas la réglementation de sécurité, la plupart du
temps on travail sans gants, sans masques et sans lunette sous la hotte


! O 






On a trouve dans les laboratoires des matériels cassés, non nettoyés, et dispersés sur
les paillasses. Ces matériels sont considérés comme des déchets, qui doivent
normalement suivre une méthode bien définie pour s¶assurer qui ne causent pas des
blessures.
! O   



 Oes déchets des laboratoires, qui entrent dans la catégorie des Déchets Toxiques en
Quantités Dispersées et les déchets de la sécurité personnelle, sont des produits
assimilables aux déchets toxiques et dangereux.

Ils sont susceptibles de provoquer des effets indésirables pour l¶environnement et/ou
sur l¶homme, soit en raison de leur toxicité directe ou indirecte soit parce qu¶ils
peuvent donner lieu à des réactions intempestives. Comme il est mentionné des les
photos, dans le laboratoire il se trouve des danché dans les différentes coins se qui peut
provoquer des risque inattendus.

! O   


Au sein des laboratoires, il n¶existe aucune zone d¶installation des bouteilles de gaz,
ces derniers se trouvent placés à coté des utilisateurs, avec une absence de seuil
d¶alarme au cas de fuite du gaz.
! O    
    

Dans les laboratoires on a remarqué que les moyens d¶extinction d¶incendies ne sont
pas bien localisés, ces derniers sont dispersés avec l¶absence d¶une fiche qui explique
la méthode d¶utilisation.

O¶incendie se produit, soit par les produits chimiques et la mauvaise manipulation, ou


soit par les anomalies des circuits électriques,


! O 
 
Oe travail au laboratoire nécessite une atmosphère calme. Oa chose qui ne se
trouve pas au sein des laboratoires de la FSTS, ces derniers en comme problème le
mal installation des hottes ce qui provoque un bruit sonore qui nuit aux pratiquants.

!   
O¶objectif de l¶hygiène au laboratoire sert à protéger les personnes ce qui doit
normalement respecter aux laboratoires de la FSTS.
On remarque que la plupart de manipulation effectue dans ces laboratoire se fait de
manière prend pas en considération les lois.

 àà la maitrise des problemes :


Afin de réduire ou si c¶est possible supprimé les risques précédentes, on doit suivre
une certaines méthodes. Par cela on vas proposés des idées et des méthodes à suivre
pour protéger les etudiants,les enseignants, et tout les personnels de la fac d¶un risque
grave .
Oa première des choses à faire, c¶est former et informer les personnes. Oa formation
permet de sensibiliser les étudiants. cette formation peut se faire par des cours
programmes avant de commencer les travaux pratiques
O

 
Oes utilisateurs des laboratoires doivent être capable de :
w Identifier tous les risques chimiques pouvant se présenter sur le local de la
manipulation.
w Oire et comprendre les risques indiques par l¶étiquetages des emballages et par
les fiches des sécurités.
w Prendre les mesures de préventions en fonction des risques identifies.
w Manipuler avec les équipements de protection individuelle nécessaires(gants,
lunettes«)
w Respecter les règles d¶hygiène et de sécurité.
w Mettre en œuvre les moyens de secours.
 
Une information clair, précise, et compréhensive par tous les utilisateurs de
laboratoire.
O   
     
w O    
Comme on a remarqué, le lieu de stockage peut provoquer plusieurs risques,
pour cela on propose de construire une nouvelle salle de stockage, cette
dernière doit être loin des salles de tp et de cours( de préférence en dors de la
FSTS) ainsi il que sa surface soit grande pour que le responsable puisse stocké
les produits de façon uniforme
O   
Oes salles de TP sont des lieux à acquérir un nombre d¶étudiants pour cela il faut que
l¶espace libre entre deux rangés de paillasse doit être supérieur à 1.5 mètres pour
permettre le travail et le déplacement des étudiants et que les enseignent. En plus on
propose de prévoir des vestiaires en dehors des salles de TP afin que les étudiants
puissent se changer et poser leurs affaires avant de pénétrer dans les salles. Il faut
mettre une petite pharmacie afin de les utiliser en cas d¶urgence .
O 
     
Il faut séparer et stocker les produits chimiques selon leur état physique et leur nature
dans des placards en bois, armoires, ou des réfrigérateurs.
Exemple pour le stockage des produits :




O  
Au cours des sciences des TP il faut manipuler avec une hotte bien fonctionne, donc il
faut construire les hottes existantes, pour absorber tous qui est risqué, et pou crée un
renouvellement d¶air.



O 
    
En ce qui concerne les matériels cassées et les déchets soit liquides ou solides, on
propose une séparation et une classification a fin de chaque science de TP par les
étudiants, puis de manière professionnelle collectés et transportés ces déchets vers Oes
autorités compétentes pour les traiter.

Donc la séparation et la classification des déchets ou les produits utilisés doivent être
accompagnés de leur fiche de données de sécurité. Ces information et ces fiches sur le
produits et ses dangers permet de précisera les possibilités d¶élimination des déchets.

Oe chef de travaux ou le professeur responsable du laboratoire constituera un registre


de toutes les fiches de données de sécurité des produits utilisés, qu¶il tiendra à
disposition des utilisateurs et des personnes susceptibles d¶intervenir dans le cadre de
la prévention des risques chimiques.

O   
Pour les bouteilles du gaz on propose comme solution une zone installation fixe et
isolée avec un seuil d¶alarme au cas d¶incendie et de fuite du gaz.


O    
    
[énéralement les extincteurs doivent être placés sur les piliers ou sur les murs à une
hauteur, et on ne doit pas faire plus de 15 mètres pour trouver un extincteur, ce dernier
doit être accessible et visible. Donc cet emplacement doit être indiqué par une
signalisation visible de loin.
CONCOUSION :