Vous êtes sur la page 1sur 41

UNIVERSITÉ D’ANTANANARIVO

SCIENCES ET TECHNOLOGIES
PHYSIQUE ET APPLICATIONS

MÉMOIRE
pour l’obtention du

DIPLÔME DE MASTER

Parcours : MASTER D’INGÉNIERIE EN ÉNERGIE RENOUVELABLE


sur :
DIAGNOSTIC
ET
RÉPARATION D’UN TRANSFORMATEUR TRIPHASÉ

présenté par

RANDRIAMBOAVONJY Rajo Harivelo


devant la commission d’examen composée de :

Président : Madame RAKOTO


KOTO JOSEPH Onimihamina Maître de Conférences

Examinateur : Madame RANDRIAMANANTANY Zely Arivelo Professeur Titulaire

Rapporteur : Monsieur RASAMIMANANA François de Salle Maître de Conférences

Le 26 Avril 2018
UNIVERSITÉ D’ANTANANARIVO
SCIENCES ET TECHNOLOGIES
PHYSIQUE ET APPLICATIONS

MÉMOIRE
pour l’obtention du

DIPLÔME DE MASTER
Parcours : MASTER D’INGÉNIERIE EN ÉNERGIE RENOUVELABLE

sur :
DIAGNOSTIC
ET
RÉPARATION D’UN TRANSFORMATEUR TRIPHASÉ

présenté par

RANDRIAMBOAVONJY Rajo Harivelo

devant la commission d’examen composée de :

Président : Madame RAKOTO


KOTO JOSEPH Onimihamina Maître de Conférences

Examinateur : Madame RANDRIAMANANTANY Zely Arivelo Professeur Titulaire

Rapporteur : Monsieur RASAMIMANANA François de Salle Maître de Conférences

Le 26 Avril 2018
REMERCIEMENTS

En préambule à ce mémoire, j’aimerais adresser mes sincères remerciements aux


personnes suivantes, pour la formation qui m’a été attribuée à la Faculté des Sciences, et pour
l’expérience enrichissante qu’elles m’ont fait vivre pendant quatre mois de stage au sein de la
Société pour la Maitrise de l’Eau, de l’Energie et de l’Environnement (SM3E) :

• Monsieur Marson RAHERIMANDIMBY, Professeur Titulaire, Doyen du domaine


sciences et technologies à l’Université d’Antananarivo, qui nous a permis de suivre la
Formation Professionnelle en Master d’Ingénierie en Énergies Renouvelables.
• Monsieur Hery Tiana RAKOTONDRAMIARANA, Maître de Conférences (H.D.R)
et Responsable de la Mention Physique et Applications ;
• Madame Onimihamina RAKOTO JOSEPH, Maître de Conférences et Responsable
du parcours de formation professionnelle en Master d’Ingénierie en Energie
Renouvelable d’avoir autorisé à présenter ce mémoire ;
• Madame Zely Arivelo RANDRIAMANANTANY, Professeur Titulaire, membres du
jury de la soutenance de ce mémoire ;
• Monsieur François de Salle RASAMIMANANA, Maître de Conférences, qui a
accepté de m’encadrer, ses conseils et sa disponibilité m’ont ainsi permis de mener
bien le présent mémoire.
• Tous les enseignants de la formation en Master d’Ingénierie en Énergies
Renouvelables, qui nous ont guidé durant deux années et nous ont transmis leurs
connaissances, leurs expériences et nous a conseillés afin que nous réussissions notre
intégration professionnelle ;
• Les personnels administratifs et les techniciens ;
• Monsieur Rivoarivelo ANDRIAMASOMANALINA Gérant de la Société SM3E qui
nous a acceptés en tant que stagiaire au sein de la société ;
• Monsieur Rivo Robinson RANDRIAMANANTSOA chef d’atelier machine statique
de la JIRAMA à Analamahitsy, qui nous ont guidé durant la réparation du
transformateur ;
• Mes parents, les collègues et mes amis, pour leur soutien et encouragement au cours
de la réalisation de ce mémoire.

i
TABLE DES MATIERES

REMERCIEMENTS ................................................................................................................. i
TABLE DES MATIERES ....................................................................................................... ii
NOMENCLATURE ................................................................................................................ iii
LISTE DES ABREVIATIONS .............................................................................................. iv
LISTE DES FIGURES............................................................................................................ v
INTRODUCTION .................................................................................................................... 1
CHAPITRE 1 : GENERALITES SUR LES TRANSFORMATEURS :.......................... 3
1.1. Transformateur de puissance : ................................................................................... 3
1.2. Transformateur monophasé : ........................................................................................... 3
1.2.1 Circuit magnétique : ................................................................................................... 4
1.3. Transformateur triphasé :................................................................................................. 4
1.4. Rapport de transformation : ............................................................................................. 5
1.5. Couplage des transformateurs triphasés : ....................................................................... 6
1.7. Forme des noyaux des transformateurs triphasés : ......................................................... 8
1.8. Quelques définitions : ...................................................................................................... 9
1.9. Repérage des enroulements : ........................................................................................... 9
1.10. Pertes et refroidissement du système : ......................................................................... 10
1.11. Différents système de refroidissements : .................................................................... 11
1.12. Rôles des différents éléments d’un transformateur de puissance ............................... 13
CHAPITRE 2 : MATERIELS ET METHODES ............................................................... 14
2. Milieu d’étude : ................................................................................................................ 14
2.1.1. Multimètre : ............................................................................................................ 14
2.1.2. Mégohmmètre : ....................................................................................................... 14
2.1.3. Principe : ................................................................................................................. 14
2.1.4. Perche : .................................................................................................................... 15
2.2. Le diagnostic d’un Transformateur triphasé : ................................................................ 15
2.3. La réparation d’un transformateur triphasé : ................................................................. 17
CHAPITRE 3 : RÉSULTATS ET INTERPRÉTATIONS ................................................. 23
CHAPITRE 4 : DISCUSSIONS ............................................................................................ 28
CONCLUSION ....................................................................................................................... 30
REFERENCES ....................................................................................................................... 31

ii
NOMENCLATURE

Unité Symbole Observation


Ampère A Intensité électrique
Heure h Temps
mètre m distance
Ohm Ω Résistance électrique
Volt V Tension électrique
Watt W Puissance

iii
LISTE DES ABREVIATIONS

BT : Basse Tension ;

CEI ou IEC : Commission Électrotechnique Internationale ;

MT : Moyenne Tension ;

SM3E : Société pour la Maitrise de l’Eau, de l’Energie et de l’Environnement ;

iv
LISTE DES FIGURES

Figure 1 : Structure d’un transformateur monophasé................................................................. 3


Figure 2 : Symbole d’un transformateur monophasé ................................................................ 4
Figure 3 : Symbole transformateur triphasé ............................................................................... 5
Figure 4: Différents symbole transformateurs triphasés ............................................................ 5
Figure 5: Mesure du rapport de transformation en triphasé ....................................................... 6
Figure 6 : Couplage des transformateurs triphasés .................................................................... 6
Figure 7 : Essai à vide sous tension réduite................................................................................ 7
Figure 8 : Essai en court-circuit ................................................................................................. 7
Figure 9 : Transformateur noyau à colonne ............................................................................... 8
Figure 10 : Transformateur noyau cuirassé ................................................................................ 9
Figure 11 : Répérage des enroulements .................................................................................. 10
Figure 12 : Type à ailettes ventilés........................................................................................... 11
Figure 13 : Type de refroidissement direct la surface de la cuve ........................................... 12
Figure 14 : Vue d'ensembles des composants sur un transformateur ....................................... 12
Figure 15 : Perche .................................................................................................................... 15
Figure 16 : Test sous tension réduite ........................................................................................ 16
Figure 17: Commutateur de tension ......................................................................................... 17
Figure 18 : Micromètre ............................................................................................................ 18
Figure 19 : Gabarit en bois et Latheroide ................................................................................ 19
Figure 20 : Papiers kraft usé et neuf ......................................................................................... 19
Figure 21 : Machine Bobineuse................................................................................................ 20
Figure 22 : Bobines terminées .................................................................................................. 20
Figure 23 : Remontage bobines et culasse supérieur ............................................................... 21
Figure 24 : Chauffage de la partie active et traitement d’huile ................................................ 21
Figure 25: Partie active sous une bâche ................................................................................... 22
Figure 26 : Transformateur avant réparation............................................................................ 23
Figure 27: Accessoires et joints du transformateur usés .......................................................... 23
Figure 28: Enroulement grillés ................................................................................................. 24
Figure 29: Papiers carbonisés ................................................................................................... 24
Figure 30 : Transformateur après réparation ............................................................................ 25
Figure 31 : Test sonore ............................................................................................................ 26
Figure 32 : Test présence MT .................................................................................................. 27

v
LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1 : Nomination des Types de refroidissements .......................................................... 10


Tableau 2: Valeurs des tensions entre phases de BT avant réparation .................................... 24
Tableau 3 : Valeurs des tensions de phase-neutre de BT avant réparation ............................. 24
Tableau 4: Valeurs des tensions entre phases de BT après réparation ................................... 25
Tableau 5: Valeurs des tensions de phase-neutre de BT après réparation .............................. 25
Tableau 6: La mesure d’isolement avec une tension d’essai 5 000 V..................................... 26
Tableau 7: La mesure d’isolement avec une tension d’essai 1 000 V.................................... 26

vi
INTRODUCTION

Le transformateur triphasé est indispensable pour le transport de l’énergie électrique à


longue distance. Le transformateur permet, d'une part d’élever la tension fournie par la source
de production, élévation de tension nécessaire pour réduire les pertes d’énergie en ligne.
D'autre part, le transformateur permet d'abaisser cette haute tension de ligne de transport, en
une tension adaptée pour les utilisateurs. A Madagascar le taux d’électrifications de la
population est encore très faible. La population augmente progressivement et son besoin en
énergie suit également cette augmentation. Suite à cette élévation de demande incessante en
énergie des consommateurs, la production de l’électricité ne parvient toujours pas à satisfaire
ces besoins des utilisateurs. La conséquence de cette contradiction entre l'offre et la demande
en énergie, les transformateurs subissent très souvent, des surcharges successives entraînant
leurs destructions. Les surcharges fréquentes ainsi que d'autres contraintes de type
mécanique, électrique ou climatique, sont les sources de détérioration du transformateur. Sa
détérioration n'affecte pas uniquement le bon fonctionnement de tout le réseau de transport et
de distribution d'énergie électrique, mais provoque également une répercussion très néfaste au
niveau du générateur d'énergie électrique. Le dysfonctionnement de tout le système, dû à la
seule destruction d'un seul transformateur, conduit certainement à des pertes financières
énormes pour l’exploitant.

C'est pourquoi, afin de pouvoir éviter toute coupure de l’électricité pour une durée de
plusieurs jours à cause d'une panne d'un transformateur, comme ce fut le cas en 2016 dans la
Commune rurale de Tolongoina, le Responsable technique de la société SM3E a envisagé
d’avoir en réserve au moins un transformateur de secours. La société SM3E possède trois
transformateurs, dont un fut endommagé. L’achat d’un transformateur neuf de même
puissance et de même tension s’avère très cher par rapport au coût de réparation du
transformateur endommagé. C’est pourquoi la Société nous a confié le diagnostic et tous
travaux de remise en état de ce transformateur en panne.

La Société pour la Maîtrise de l’Eau, de l’Energie et de l’Environnement (SM3E) a


pour objets l’étude, la conception et la réalisation ainsi que la gestion de tout projet de
développement se rapportant au domaine de l’eau, de l’énergie et de l’environnement.

La Société assure la production et la distribution de l’électricité dans la Commune


rurale de Tolongoina.

1
L’objectif de ce travail est d'effectuer le diagnostic et d'assurer la réparation du
transformateur, triphasés immergé à huile, de la société SM3E.

Ce présent ouvrage contient donc, en premier lieu la description du lieu de stage, puis
en second lieu les études théoriques nécessaires à la réalisation du stage et du projet
personnel, et enfin le diagnostic et la réparation du transformateur avec les résultats obtenus.

2
CHAPITRE 1 : GENERALITES
GENERALITE SUR LES TRANSFORMATEURS :

1.1. Transformateur de puissance :


Appareil statique à deux enroulements ou plus, qui par induction électromagnétique,
transforme un système de tension et courant alternatif en un autre système de tension et de
courant de valeurs généralement différentes à la même fréquence dans le but de
transmettre à distance , par ligne la puissance électrique .[1]

1.2. Transformateur monophasé :

Source : (YAHIOU
YAHIOU Abdelghani ,2012)

Figure 1 : Structure d’un transformateur monophasé

• U1 : Tension du primaire ;
• U2 : Tension du secondaire ;
• I1 : courant primaire ;
• I2 : courant du secondaire ;
• n 1 : nombre
ombre de spires primaire ;
• n 2 : nombre de spires secondaire ;
• Ф : flux traversant le noyau.

Un transformateur monophasé est constitué: [2]

• D’un circuit magnétique fermé (noyau). La taille du noyau dépend du niveau de


la tension et du courant qui
qui passe dans les enroulements donc de la puissance.
puissance
• Dee deux circuits électriques séparés électriquement, enroulés autour du circuit
circui
magnétique. Le circuit électrique lié au générateur est appelé le circuit primaire avec
n1 spires,, celui qui est lié au récepteur est appelé le circuit secondaire avec n2 spires.

3
Symbole :

YAHIOU Abdelghani ,2012)


Source : (YAHIOU

Figure 2 : Symbole d’un transformateur monophasé


1.2.1 Circuit magnétique :

Son rôle est de canaliser le flux d’induction, il est réalisé en matériaux magnétiques
sous forme d’empilage de tôles d’acier au silicium. Plus les tôles sont de qualité, meilleur est
le rendement. [3]

1.2.2. Circuit électrique :

Il comporte deux parties distinctes :

• l’enroulement basse tension situé près du noyau du circuit magnétique et bobiné sur un
cylindre isolant,
• l’enroulement haut tension. Pour éviter des différences de potentiel très fortes entre les
spires d’extrémité, on réalise cet enroulement sous forme de bobines plates ou galettes
empilées les unes sur les autres et montées en série.
série

1.3. Transformateur triphasé :

Un transformateur monophasé est destiné seulement à un système monophasé. Mais


le transport ou la distribution de l’électricité se fait en triphasé. Le circuit magnétique d’un
tel transformateur triphasé comporte ordinairement trois colonnes disposées dans un
même plan.

Chaque colonne porte un enroulement primaire et un enroulement secondaire et peut


être considérée comme un transformateur monophasé. Les trois enroulements, primaires et
secondaires, sont connectés en étoile, en triangle
triang ou en zig-zag
zag de sorte que le transformateur
comporte trois bornes primaires et trois bornes secondaires.
secondaires [2]

4
Symbole :

Source : [16]
Figure 3 : Symbole transformateur triphasé

Source : [4]

Figure 4:: Différents


D symbole transformateurs triphasés

1.4. Rapport de transformation :


Il est défini par le rapport des
d tensions entre phases à vide noté par m, c’est-à-dire le
secondaire n’est pas relié à une charge quelconque (voir figure 5). [5]

U20 / U10 = m (1)

5
Figure 5:: Mesure du rapport de transformation en triphasé
1.5. Couplage des transformateurs triphasés :
Couplage en étoile Couplage en triangle

Source : [6]
Couplage en zig-zag

Figure 6 : Couplage des transformateurs triphasés


Chaque mode de couplage est symbolisé par une lettre : étoile : Y ou y; triangle: D ou d;
Zigzag : z.

6
Il existe six combinaisons possibles de couplage :

Y-y ou Y-d ou Y-z ou D-yy ou D-d


D ou D-z. [7]

1.6. Essai à vide :

Les enroulements du côté MT doit être alimentés avec une tension issue du secteur
triphasée et les enroulements du côté BT doit être laissé ouvert. [8]

Source : [8]

Figure 7 : Essai à vide sous tension réduite

• Ampèremètre (A) : courant à vide ;


• Voltmètre (V1) : tension d'alimentation ;
• Voltmètre (V2) : mesure tension de sortie ;
• Wattmètre (W) : puissance à vide P0. La puissance mesurée
surée correspond aux pertes fer.
fer

Le voltmètre V2 sert à mesuré le rapport de transformation.

1.7. Essai en court circuit


Le côté BT en court-circuit
circuit et l'autre alimenté par une valeur de tension réduite, de sorte
que le courant nominal circule à travers les enroulements. [8]

Figure 8 : Essai en court-circuit

7
• Ampèremètre (A) : valeur nominale du courant ;
• Voltmètre (V1) : la valeur de tension réduite appliquée pour obtenir le courant
nominal ;
• Wattmètre (W) : Puissance de court circuit actif Pcc Laa puissance mesurée
Pcc.
correspond aux pertes cuivre en fonctionnement nominal.
nominal
• Un : la tension sinusoïdale appliquée sur l’autotransformateur

C’est la tension V1 qu’il faut appliquer au primaire du transformateur


mateur pour que le
secondaire, mis en court-circuit,
circuit, soit parcouru par son intensité nominale.
Généralement Ucc s’exprime en pour cent (%).
(%)

Ucc (%) = (V1 / Un) * 100 (2)


Ucc est de l’ordre de 4 à 8 % mais peut atteindre 12 % pour certains transformateurs.
La valeur de Ucc est la même que le transformateur soit alimenté du côté MT ou du côté BT.
On trouve Ucc sur la plaque signalétique d’un transformateur.

1.7. Forme des noyaux des transformateurs triphasés :

Il existe deux types d’une configuration de noyau des transformateurs [9]:

• Noyau cuirassé,
• Noyau à colonne.

Figure 9 : Transformateur noyau à colonne

8
Figure 10 : Transformateur noyau cuirassé

1.8. Quelques définitions :

L’enroulement connecté au réseau à tension plus élevée est appelé enroulement de


haute tension (MT)
T) ; l’enroulement connecté au réseau de tension inférieure est appelé
enroulement de basse tension (BT). Si la tension secondaire est inférieure à celle primaire le
transformateur est appelé transformateur abaisseur, et lorsque cette tension est supérieure à la
tension primaire le transformateur est dit transformateur élévateur.

On appelle transformateur à prises un transformateur dont les enroulements sont dotés


des prises spéciales permettant de varier le rapport de transformation. Pour prévenir l’action
néfaste de l’air sur l’isolement des bobines et améliorer le refroidissement du transformateur
on place son noyau
yau avec les enroulements dans une cuve remplie d’huile à transformateur.
Ces transformateurs sont appelés transformateurs dans l’huile. Ceux qui ne sont pas plongés
dans l’huile sont appelés transformateurs secs.
secs [10]

1.9. Repérage des enroulements :

De façon
açon conventionnelle les bornes MT
T sont repérées par les lettres majuscules A, B
et C et les bornes BT par les lettres minuscules a, b et c. Dans le cas ou le neutre est
disponible et distribué, on trouve une borne supplémentaire noté par la lettre n , représente
le neutre au secondaire pour le cas de couplage étoile ou zig-zag.[11]
zig

9
Source : [16]
Figure 11 : Répérage des enroulements
1.10. Pertes et refroidissement du système :

Les transformateurs
mateurs ne sont pas parfaits et malgré un rendement très élevé, ils ont des
pertes énergétiques qui se traduisent par un échauffement dû aux pertes par effet Joule,
pertes fer, et pertes par hystérésis :

• Les pertes par effets joules sont produites par les résistances des enroulements ;
• Les pertes fer sont provoquées par les courant de Foucault dans le circuit
magnétique ;
• Les pertes par hystérésis sont engendrées par la magnétisation et
démagnétisation des noyaux.

Les chaleurs produites doivent être évacuée afin de ne pas dégrader le matériel.
Une codification internationale a été mise en place afin de savoir quel type de refroidissement
était employé.

Tableau 1 : Nomination des Types de refroidissements


r

Source : [16]

10
Normes sur les transformateurs

« La Commission Électrotechnique Internationale (CEI) est la première organisation


mondiale qui élabore et publie des normes internationales pour tout ce qui a trait à l'électricité,
à l'électronique et aux technologies apparentées. Celles-ci
Celles ci servent de base à la
normalisation nationale et de références lorsqu'il s'agit de rédiger des soumissions et
des contrats internationaux. » [17].

1.11. Différents système de refroidissements :

• directement la surface de la cuve pour les petites puissances


• des aéroréfrigérants qui sont constitués de nombreux tubes à ailettes ventilés
• des radiateurs permettant un échange par convection naturelle avec l’air ambiant
• des hydro réfrigérants forçant
forçant un échange avec un circuit d’eau séparé.

Figure 12 : Type à ailettes ventilés

11
Figure 13 : Type de refroidissement direct la surface de la cuve
Voici les différents composants qui constituent un transformateur triphasé :

Source : Diagnostic des transformateurs de puissances [12


12]
Figure 14 : Vue
ue d'ensembles des composants sur un transformateur
12
1.12. Rôles des différents éléments d’un transformateur de puissance

CIRCUIT MAGNETIQUE : canaliser les flux et présenter le minimum de pertes par


hystérésis et courants de Foucault.

CUVE ET COUVERCLE : ils assurent plusieurs fonctions :

• Protection mécanique de la partie active (enroulements) ;


• Contenance du diélectrique et son refroidissement ;
• Support du circuit magnétique ;
• Fixation des traversées isolantes ;
• Manutention.

HUILE MINERALE : Assurer l’isolement et le refroidissement du transformateur


(échauffement dû aux pertes par hystérésis, courants de Foucault et par effet joule) ;

RESERVOIR D’EXPANSION : Compenser la dilatation de l’huile et empêcher l’oxydation


de l’huile au contact de l’air humide ;

COMMUTATEUR : Permet le réglage de la tension secondaire en modifiant le nombre de

Spires (réglage à vide pour les transformateurs de distribution) ;

ISOLATEURS OU TRAVERSEES ISOLANTES : Assurer la liaison entre les


enroulements et les circuits électriques extérieurs et assurent les fonctions suivantes :

• Isoler de la liaison par rapport au couvercle ;


• Assurer l’étanchéité ;
• Assurer une résistance suffisante aux efforts mécaniques.

VANNE DE VIDANGE : utilisée pour vider l’huile dans la cuve. [13]

13
CHAPITRE 2 : MATERIELS ET METHODES

2. Milieu d’étude :
L’étude a été fait au Laboratoire Thermique, Thermodynamique et Combustion
(LTTC) de l’Université d’Antananarivo, le 12 octobre 2017, jusqu’au 12 février 2018 ; les
rebobinages des trois enroulements Moyen Tension (MT) qui a été fait dans un autre endroit
pendant 3 jours.
Nous avons loué la machine bobineuse pour rebobiner les enroulements MT, puis la
machine à cisaille pour couper les papiers kraft et les cartons lathéroides et aussi la machine
d’étuvage pour déshumidifier les enroulements MT.

2.1. Matériels et méthodes :


Matériels :
Outils de mesure utilisée :
• Multimètre numérique ;
• Mégohmmètre numérique et analogique ;
• Perche.

2.1.1. Multimètre :
Un multimètre (parfois appelé contrôleur universel) est un ensemble d'appareils de
mesures électriques regroupés en un seul boîtier, généralement constitué d'un voltmètre, d'un
ampèremètre et d'un ohmmètre.[18]

2.1.2. Mégohmmètre :
Un mégohmmètre est un ohmmètre spécifique dédié aux mesures d’une résistance
d'isolement électrique assez élevé.

2.1.3. Principe :
Le mégohmmètre génère une tension continue importante (de quelques centaines de
volts à plusieurs kV). L'appareil possède généralement une limitation de courant à quelques
mA. Cet appareil est utilisé pour mesurer l'isolement d'un équipement électrique, par exemple
une machine électrique, un transformateurs de puissance, un isolateur, un parafoudre ainsi que
tout équipement ou installation susceptible de présenter un danger pour la sécurité en cas de
défaut. [19]

14
2.1.4. Perche :
La perche à pour rôle de vérifier l’absence
l’absence ou présence d’une haute tension sur un
transformateur.
La tète du perche qui est en noir fonctionne sans pile. [20]

Figure 15 : Perche
2.2. Le diagnostic d’un Transformateur triphasé :
Le diagnostic sert à détecter toute anomalie de fonctionnement du transformateur.
Nous commençons par une détection visuelle de la partie extérieur de la cuve, du haut
en bas, et toutes les alentours des bornes des traversées MT et BT. Nous vérifions les joints
d’isolements et d’étanchéités. S’il n’y a pas quelque chose de suspect sur la cuve, il faut lever
la partie active du transformateur. Nous devons fixer des cordes sur la manutention de levage
qui se trouve sur le haut de la cuve, et dévisser tout les boulons qui sont fixés sur le couvercle
de la cuve. Nous enlevons la partie active du transformateur dans la cuve à l’aide d’un
portique et palan. On peut aussi utiliser une chèvre hydraulique plus précisément girafe.
girafe
Après le levage de la partie active, nous la maintenons suspendue pendant quelque minute
pour que l’huile puisse couler totalement dans la cuve.
cuve
Après égouttage de l’excédent d’huile subsistant dans la partie active, entreposage de celle-ci
celle
dans un endroit sec et propre. Puis, nous procédons à la détection visuelle
le de toute la partie
active, si des anomalies se présentent,
présentent nous procédons à la remise en état du transformateur.

15
En observant, l’état d’huile minérale dans la cuve, les cas suivant peuvent se présenter :
• la couleur de l’huile se noirci ;
• on sent l’odeur de fumée ;
• dépôt de boue au fond de la cuve.
Si l’un de ce cas là se présente il faut traiter l’huile, sauf si on sent l’odeur de fumée, on doit
le remplacer par une huile neuve.
L'huile de transformateur est souvent une huile minérale qui est faite d’un
mélange d’alcanes, de naphtènes, et des hydrocarbures aromatiques, raffinés à partir du
pétrole brut. Son rôle fondamental est d’assurer l’isolation diélectrique et le
refroidissement du transformateur. [14]
Mais pour notre cas, l’état de l’huile dans le transformateur est très mauvais, car il y a eu
beaucoup d’eau dans l’huile et nous avons remplacé et puis traité l’huile.
Pour la partie active, s’il ne présente pas des anomalies constatées visuellement, il
faut faire le test sous tension de la partie active du transformateur ; la tension que nous avons
utilisé, c’est la tension triphasée issue du secteur, c'est-à-dire 380 V entre phases. La tension
est injectée directement à la borne des traversées Moyenne Tension, puis nous mesurons la
sortie sur les bornes BT par rapport au neutre avec un multimètre.

Figure 16 : Test sous tension réduite

16
S’il présente des déséquilibres entre les 3 sorties, phase (a ) par rapport à la phase (b)
ou par rapport à la phase (c) ;ou vice versa donc, nous avons repéré la phase défectueuse,
c'est-à-dire qui ne suit pas la valeur imposé par les normes.. Dans notre cas il y a eu deux
phases qui sont déséquilibréess.
La plus part du temps, c’est l’enroulement MT qui est toujours grillé, c’est
c’ très rare de
trouver un l’enroulement BT grillé ; mais si ce dernier cas se présente,
présente la réparation du
transformateur ne peut pas s’effectuer à Madagascar car cela nécessite une machine spéciale
bobineuse BT. Par contre les bobines BT sont intactes.

2.3. La réparation d’un transformateur


t triphasé :
Parlons maintenant de la réparation du transformateur après avoir terminé le
diagnostic.
Tout d’abord, la première chose à faire lors de la réparation c’est de relevé le schéma
de couplage des enroulements MT, ainsi que les enroulements BT. Dans notre cas,
cas
l’enroulement MT est en couplage triangle et l’enroulement BT en couplage étoile. Ensuite,
nous coupons toutes les connexions des enroulements MT, c'est-àà-dire que chaque
enroulement doit être libre ou indépendantes des autres.
autres Dévisser
évisser tout les boulons et les
écrous qui sont fixés sur la culasse supérieure du noyau, puis nous enlevons la culasse
supérieure. On enlève aussi toutes les cales en bois entre les bobines MT et BT qui
empêchent le glissement des enroulements MT. En fin, quand chaque enroulement a été
séparé de l’un à l’autre, il faut passer aux déroulages des bobines MT,, afin de compter le
nombre de spires et le nombre de papiers qui séparent chaque couche. Prendre le schéma de
chaque sortie des enroulements.
enroulements

Source : [13]
Figure 17: Commutateur de tension

17
Bornes des sorties
ties hautes tensions A, B, C

Commutateur POSITION 1 : 21 500 Volts

Commutateur POSITION 2 : 20 000 Volts

Commutateur POSITION 3 : 19 500 Volts

Après avoir pris ce schéma,


schéma il faut prendre un échantillon de fil pour mesurer son
diamètre.
Le fil émaillé est mesuré à partir d’un
d micromètre ou palmer.

Source : Métrologie [15]


Figure 18 : Micromètre
Après avoir déroulé la bobine et de compte le nombre de spires,
spires pesé l’un des
enroulements MT déroulé pour pouvoir connaître quelle quantité on doit acheter.
acheter
Voici la liste des matériels utilisés pour les rebobinages des enroulements MT du
transformateur :
• fil émaillé 65/100 ou 0.65 mm ;
• papier isolant ou papier kraft ;
• papier Latheroide ;
• ruban jaconas ;
• étain ;
• brasure ;
• colle bois.

18
Passons maintenant aux rebobinages des enroulements MT qui sont endommagés.
Il faut découper tous les papiers nécessaires pour chaque enroulement, et prendre un gabarit
de l’enroulement BT avec du papier Latheroide, c’est sur ce gabarit de papier qu’on va mettre
l’enroulement MT. Après, nous avons confectionne un autre gabarit en bois de même
dimension que celle des bobines BT et qui s'emboite exactement dans le cylindre de papier
Latheroide. On place les deux ensembles sur la machine bobineuse. Le gabarit en bois sert ici
de matrice de référence de la bobine BT.

Figure 19 : Gabarit en bois et Latheroide

Figure 20 : Papiers kraft usé et neuf


Lors du bobinage sur la machine, après chaque couche de spires on enroule trois
couches de papier Kraft, pour bien assurer l’isolement entre couches de spires.

19
Figure 21 : Machine Bobineuse
Nous montrons à la figure 21, les trois enroulements terminées de MT.

Figure 22 : Bobines terminées


A partir du schéma prélevé, nous avons exactement reconstitué les connexions des
enroulements MT ainsi que les enroulements BT. Nous avons refait toutes les mesures
nécessaires à tension réduite, à partir de la tension du secteur triphasé.

20
Puisqu'il nous
us fallait plus de 8h de temps pour remonter avant encuvage de la partie
active du transformateur. Puisque l'isolement entre les enroulements MT-BT
MT BT a diminué à 250
MΩ au lieu de 1060MΩ
Ω selon la norme, le réchauffage de la partie active du transformateur
est obligatoire. En même temps l’huile de remplacement a du être traitée car elle fut exposée
longtemps à l'air libre qui est relativement humide, ce qui a provoque
provoque la dégradation de la
rigidité diélectrique de l'huile.

Figure 23 : Remontage bobines et culasse supérieur

Figure 24 : Chauffage de la partie active et traitement d’huile

21
Nous avons utilisé deux résistances électriques pour le réchauffage de la partie active
du transformateur et pour le traitement d’huile (voir figure 24). Puis nous avons recouvert la
partie active dans une bâche pour maintenir la température afin de la déshumidifier.
déshumidifier

Figure 25: Partie active sous une bâche

22
CHAPITRE 3 : RÉSULTATS ET INTERPRÉTATIONS

Transformateur avant réparation (Diagnostic préliminaire).

Figure 26 : Transformateur avant réparation


Lors de la constatation visuelle des équipements extérieurs de la cuve, nous avons
détecté les anomalies suivantes :

• Manque d’un isolateur MT ;


• Joints des isolateurs MT et BT usés ;
• Huile minérale à remplacer.
remplacer

Figure 27:: Accessoires et joints du transformateur usés

23
Voici les mesures préliminaires que nous avons effectuées pour détecter les pannes :
la tension entre phase du secteur de 380 V, fut injectée sur les enroulements MT.

Tableau 2: Valeurs des tensions entre phases de BT avant réparation

Entre phases a,b Entre phases b,c Entre phases a,c

7.2 V 5.9 V 7.2 V

Tableau 3 : Valeurs des tensions de phase-neutre


phase de BT avant réparation

Phase a et neutre Phase b et neutre Phase c et neutre

4.2 V 3.8 V 3.6 V

Ces valeurs nous informent qu’il y a deux enroulements qui ne fonctionnent pas
correctement sur la partie active, car il existe des déséquilibres entre les trois phases BT et
entre chaque phase par rapport au neutre.

Après avoir déroulé les enroulements MT, nous avons constaté qu’ils présentent des
couches internes grillées sur les bobines B et C.

Figure 28: Enroulement grillés

Figure 29: Papiers carbonisés

24
Transformateur après réparation :

Figure 30 : Transformateur après réparation

La tension du secteur est de 410 V injectée sur les enroulements MT.

Tableau 4: Valeurs des tensions entre phases de BT après réparation

Entre phases a,b Entre phases b,c Entre phases a,c

7.9V 7.9 V 7.9 V

Tableau 5: Valeurs des tensions de phase-neutre


phase de BT après réparation

Phase a et neutre Phase b et neutre Phase c et neutre

4.5 V 4.5 V 4.5 V

D’après ces valeurs nous constatons que chaque phase est en équilibre. C'est-à-dire,
C'est Le
résultat obtenu sur les tensions entre phases, puis celles entre phase et neutre, est très
satisfaisant.

25
Les mesures faites concernant l’isolement, suite à toutes ces opérations avec les
tensions d’essai de 5000V et de 1000V données par le Mégohmmètre sont présentées
respectivement dans ces tableaux.

Calibre d’essai 5000 V du Mégohmmètre.

Tableau 6: La mesure d’isolement avec une tension d’essai 5 000 V

MT/ BT BT/CUVE

4 000 MΩ 3 000 MΩ

Calibre d’essai 1000 V du Mégohmmètre.

Tableau 7: La mesure d’isolement avec une tension d’essai 1 000 V

MT/ BT BT/CUVE

800 MΩ 600 MΩ

Test sonore avec Perche :

Figure 31 : Test sonore


Lors du test sonore, le bruit dans le transformateur reste constant sans un bruit
d’amorçage ; le test effectué est satisfaisant.

26
Test de présence Moyenne tension aux bornes des traversées MT :

Figure 32 : Test présence MT


Le clignotement du LED sur la perche nous indique la présence de haute tension aux
bornes des trois traversées MT.

27
CHAPITRE 4 : DISCUSSIONS

Les valeurs données par le diagnostic préliminaire à indiquer que la différence


de tension entre les valeurs de chaque phase et entre phase, nous renseignent un déséquilibre,
donc il existe deux enroulements MT qui sont défectueux.

Lors du déroulage des enroulements MT, on a constaté que, plusieurs couches


internes de spires et des papiers isolants sont grillés ou carbonisés.

On ne sait pas vraiment si c’est à cause de l’huile plein d’eau ou la manque d’un
isolateur MT, qui à provoquer les pannes ou non .Mais, il existe 2 paramètres possible qui
produit cet effet de carbonisation des enroulements : la surcharge et le vieillissement de
l’huile minérale due a des contraintes mécaniques ou atmosphériques ou bien thermiques.

Concernant les mesures d’isolement avec le mégohmmètre, donné par ce tableau 6.

MT/ BT BT/CUVE

4 000MΩ 3 000 MΩ

Ces valeurs nous indiquent, que l’isolement du transformateur est satisfaisant parce
que, selon la norme une tension appliquée de 5000 V entre MT/BT et BT/CUVE doit être
supérieur ou égale 1 060 MΩ.

28
Concernant les mesures de rapport de transformation, les valeurs de la tension des
sorties sur les bornes BT, dépend des valeurs de la tension du secteur triphasé, parce que sa
varie de 380 V à 410 V donc les calculs de rapport de transformation varie aussi.

Selon la norme, la valeur du rapport de transformation d’origine m, de ce


transformateur en sortie d’usine est m = 0.020 pour une tension de 380V. Et lors d'une
mesure de vérification effectuée avec une tension de 410V nous avons obtenu un rapport de
transformation de m = 0.019.
Donc les valeurs présentées sur les tableaux 4 et 5 (page 25) et reproduits ci-dessous, sont
bien conformes aux normes.

Entre phases a,b Entre phases b,c Entre phases a,c

7.9V 7.9 V 7.9 V

Phase a et neutre Phase b et neutre Phase c et neutre

4.5 V 4.5 V 4.5 V

L’utilisation de la perche est spécialement pour une détection de présence d’une


tension sur les bornes MT. Grâce à cet appareil, nous avons pu mener à termes le
transformateur de la société SM3E.

29
CONCLUSION

Notre travail était axé sur l’étude d’un transformateur triphasé appartenant à la société
SM3E.L’étude consistait à faire le diagnostic et la réparation de son transformateur qui a les
caractéristiques suivantes, 50 kVA ,20kV/400V.
Nos résultats ont montré que, les essais en tension réduite injectée sur les bornes MT
et en mesurant la tension aux bornes des sorties BT étaient satisfaisants. Les valeurs obtenues
sont conformes avec les valeurs imposées par les normes CEI 76. Les tensions mesurées entre
les trois phrases BT sont en équilibre par rapport au neutre. Le traitement d’huile minérale et
le chauffage de la partie active du transformateur pour assurer le bon isolement de ce
transformateur donne des valeurs conformes aux valeurs imposées par les normes CEI 156
pour les transformateurs immergés. Les tests de présence de la tension sur les traversées MT,
en injectant la tension triphasée issue du secteur sur les bornes BT ont été réussis en utilisant
une perche avec voyant clignotant pour témoin.
Pour assurer une durée de vie d’un transformateur de 30 à 40 ans, il est indispensable
d'effectuer des travaux de maintenance régulière et de vérifier systématiquement la qualité
d’huile diélectrique.

30
REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

[1] IEC 60076-1. (2000). Transformateurs de puissance - Partie 1 : Généralités.

[2] YAHIOU Abdelghani, 2012, Mémoire de Magister « Contribution à l’étude et à l’analyse


du régime transitoire dans les transformateurs de puissance : Cas du courant d’appel » (p.5,
6,7).

[3] BOUDRAA Saliha, 2017, Thèse de doctorat « Maintenance des transformateurs de


puissance par l’analyse de l’huile Apport de l’Intelligence artificielle ». (p.12).

[4] Lycée Rouen, MELEC, « Les transformateurs de distribution ». (p.1).

[5] Lycée Joliot-Curie, 1PEL, « LE TRANSFORMATEUR TRIPHASE.pdf » (p, 3).

[6] CFA Lycée Gustave EIFFEL, 2013, POSTES DE TRANSFORMATION ET


TRANSFORMATEURS (p.12).

[7] Transformateur de puissance, guide d’application, CEI ou IEC 60076-1 article 6, Première
édition 1997-10.

[8] Machines électriques LST GESA, 2015, Chapitre-4-transfos-opt.pdf (p.78, 84).

[9] Anthony LEFEVRE « Thèse : Contribution a la Modélisation Electrique


Electromagnétique et Thermique des Transformateurs ». L’université de Nantes -France 2006.

[10] REKIK BADRI, 2008, Mémoire de Magister « Etude et modélisation des défauts des
transformateurs de puissance », (p.5).

[11]Troudi Fathi, I.S.E.T Kef, «Transformateur triphasé »Département génie électrique (p. 1).
[12] MEZARI NAOUEL, Mémoire de Magister « Diagnostic des transformateurs de
puissances ». (p.13).

[13] Bapio BAYALA, Edition revue 2010, LE TRANSFORMATEUR. (p. 35).


[14] BOUCHAOUI Lahcene, 2010, Mémoire de Magister « diagnostic des transformateurs
de puissance par la méthode d'analyse des gas dissous application des réseaux de neurones ».
(p.15).

[15] Métrologie, utilisation d’un micromètre, retrotech.free.fr/pratique/outillage/06.pdf (p .2).

31
WEBOGRAPHIQUES

[16] http://eleec.tk (février 2018);

[17] www.iec.ch (mars 2018) ;

[18] https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Multimètre , (mars 2018) ;

[19] https://fr.wikipedia.org/wiki/Mégohmmètre , (mars 2018) ;

[20] https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ligne_à_haute_tenson , (mars 2018) ;

32
DIAGNOSTIC ET RÉPARATION D’UN TRANSFORMATEUR TRIPHASÉ

RÉSUMÉ :

L’objectif de ce travail est de faire la réparation d’un transformateur triphasé qui a été
endommagé.
On fait le diagnostic, deux enroulements du Moyen Tension ont été grillé, l’huile à
remplacer, les joint usés, manque traversée MT, tiges MT courbés. Tous ces matériels ont été
changés, le transformateur devient comme neuf.
Les essais finaux furent satisfaisants, et ont montré que le transformateur fonctionne
très bien.

Mots clés : Réparation, Transformateur, Diagnostic, Moyen Tension.

ABSTRACT:

The purpose of this work is to repair a three-phase transformer that was damaged.
We made the diagnosis, two coils of the Medium Voltage were grilled, the oil to
replaced, worn seals, missing bushing MT, MT rod curved. All these materials were changed,
the transformer becomes like new.
The final tests were done, show that the transformer works very well.

Keywords: Repair, Transformer, Diagnosis, Medium Voltage.

Encadreur(s) : Impétrant :
RANDRIAMBOAVONJY Rajo Harivelo
RASAMIMANANA François de Salle,
Tél : +261 34 46 350 31
Maître de Conférences E-mail : randrirajo@gmail.com
Adresse : LOT AF13 Ambohitrarahaba