Vous êtes sur la page 1sur 7

Rappels d’algèbre linéaire

Nous rappelons quelques résultats d’algèbre linéaire utiles dans la suite de ce cours.

Matrices

Définition 1
Si E et F sont deux espaces vectoriels de dimensions respectives n et m, toute application
linéaire Γ de peut être représentée par un tableau de n lignes et m colonnes.

on notera :

On note l’ensemble des matrices à n lignes et m colonnes à coefficients dans .

Matrice carrée

Si les espaces E et F sont de dimension n (m = n) alors A représente une fonction de E dans


E. , A sera de n lignes et n colonnes, la matrice A est dite matrice carrée.

Remarque 1
L’ensemble des matrices à n lignes et 1 colonne est l’ensemble des vecteurs de .

Opérations sur les matrices


Soient deux matrices de , on définit la somme de A et de B
par :

Et pour , on définit le produit de la matrice A par λ par :


Ainsi, si A et B sont dans et λ est un élément de alors A+B et λA sont dans
.

Proposition 1

L’ensemble des matrices à n lignes et m colonnes à coefficients dans est un -espace


vectoriel de dimension dont l’élément neutre est donné par :

Définition 2 (produit de matrices)

Soient , .
On définit la matrice par

La matrice C est appelée produit des matrices A et B, et on note C=AB.

- Le produit de A par B n’est donc possible que si le nombre de lignes de B est égal au
nombre de colonnes de A.

Remarque 2

Pour deux matrices carrées A et B, on a en général : . On dit que le produit des


matrices n’est pas commutatif. On distinguera alors la multiplication à gauche et la
multiplication à droite pour le produit des matrices. Cependant, dans certains cas, on a
, on dit alors que les matrices A et B commutent.

- Lorsque deux matrices sont multipliables, alors on peut avoir AB = 0 mais A ≠ 0 et


B ≠ 0 par exemple :

On dit que le produit des matrices n’est pas intègre.


Définition 3 (Transposition)

Soit une matrice à n lignes et m colonnes. On appelle


matrice transposée B de la matrice A, toute matrice (à m lignes et n colonnes)
tel que : , on notera : ou .

De même que le vecteur sera souvent noté .

Propriétés

; ;

Matrices particulières

Définition 4 (Matrice triangulaire)

On dit qu’une matrice carrée est triangulaire supérieure droite si elle est de la
forme

C’est à dire, si son terme général vérifie .

On dit qu’une matrice carrée est triangulaire inférieure gauche si elle est de la
forme

C’est à dire, si son terme général vérifie .


Définition 5 (Matrice diagonale)

On dit qu’une matrice carrée est diagonale si elle est de la forme

C’est à dire, si son terme général vérifie

Matrice scalaire

C’est une matrice diagonale tel que : (la diagonale a la même valeur)

ex :

Matrice identité

C’est une matrice scalaire tel que :

Autrement dit, c’est une matrice diagonale de qui vérifie

Définition 6 (Matrice inversible)

On dit qu’une matrice carrée est inversible s’il existe une autre matrice
tel que . On note cette matrice et on l’appelle la matrice
inverse de A.

D’autres matrices particulières.

Matrice à diagonale fortement dominante (DFD)

La matrice A est dite à DFD si elle est tel que :

Matrice augmentée
Soient la matrice A(n, m) et le vecteur b(n), on appelle matrice augmentée que l’on note :
[A, b] la matrice obtenue en augmentant A par b, b devient la (n+1)ième colonne de A.
Ex : ,

Remarque
Deux matrices A(n, m) et B(n, m) sont égales si

on note : A= B

Définition 7 (Déterminant d’une matrice carrée)

- Le déterminant d’une matrice A= (a) de taille 1 est le scalaire a


- Le déterminant de la matrice est le scalaire ad-bc. On le note det(A) ou

encore

Définition 8 (Développement du déterminant selon la 1ère colonne)

Soit une matrice de avec . . On note la


matrice de obtenue à partir de A, en enlevant la ligne i et la colonne j. On appellera
alors déterminant de A le scalaire :

Exemple

On considère

En développant par rapport à la 1ère colonne, on obtient :


Remarque

On peut calculer le déterminant d’une matrice carrée A (det(A)) par développement selon
n’importe quelle ligne ou colonne

Exemple de développement du déterminant selon la 1ère ligne

Théorème 1
Soit une matrice de avec . Alors

Exemple
On considère

En développant par rapport à la 1ère colonne, on obtient :

En développant le 1er déterminant par rapport à la 2ème colonne, et le 2ème déterminant par
rapport à la deuxième ligne, on obtient :

Théorème 2

Soit alors
Proposition 2

-
- Le déterminant d’une matrice triangulaire supérieure (ou inférieure), ou diagonale est
égal au produit de ses coefficients diagonaux.

- Pour on a :

- Si A est une matrice inversible, alors


- Pour , on a

Vous aimerez peut-être aussi