Vous êtes sur la page 1sur 6

Direction Administrative et Financière Gestion du crédit Client Version : octobre 2015

Approbation DAF Approbation DG

I) Introduction et définitions

Le risque clients est une partie non négligeable de l’ensemble des risques que chaque
société doit gérer au quotidien. Le niveau de l’encours client et des échus impacte le
profil général du risque clients, dans la mesure où la filiale est exposée à un risque de
non recouvrement de ses créances. Tous les efforts possibles doivent donc être mis en
œuvre pour limiter ce risque de manière pérenne. Des Comités Crédits performants sont
un moyen efficace d’évaluer et de maîtriser le crédit client et le risque crédit.

DEFINITIONS

Balance âgée État qui regroupe les soldes des comptes


clients en les ventilant suivant les mois
d’échéance et en distinguant parfois les
créances échues des non échues. Cet état
peut également indiquer le terme de
paiement, la limite de crédit, et le nombre
de jours de l’encours clients

Lettrage Opération qui consiste à mettre en relation


les débits et les crédits dont la somme
algébrique est égale à zéro pour les
éliminer de l’analyse du compte.

Relevé de compte à une date donnée Liste des factures et des crédits d’un
compte client qui n’ont pu être lettrés,
établie à une date donnée.

Contrôleur Crédit Le contrôle Crédit est une fonction,


hiérarchiquement rattachée à la Finance. La
responsabilité de cette fonction comprend la
revue des limites de crédit et leur validation,
l’intégration et le suivi des DMA dans le
système et la gestion des commandes
bloquées.
II) Comité Crédit : définition, participants, fréquences
Un comité de crédit est une réunion destinée à examiner les comptes clients afin de
prendre des décisions pour réduire l’encours clients ou/et le risque financier supporté
par la société chez les clients. Les participants prennent connaissance d’un certain
nombre d’indicateurs sur le crédit et les comptes à risque élevés. Le comité évalue ces
informations et prend des décisions pour limiter les risques identifiés .

Participants : Le comité crédit se réunit sous l’autorité du Directeur Général ou en cas


d’absence (sur la base d’une délégation formelle), le DF. Les autres membres du comité
sont, le DC, le DF, le responsable ADV/contrôleur de crédit.
Suivant les besoins, le DG peut inviter des ressources additionnelles pour analyser
certains points spécifiques comme par exemple le juridique sur les comptes clients
contentieux.
Fréquence : Au moins une fois par mois. Il peut y avoir plusieurs comités si le nombre
des dossiers à examiner le justifie.
Il est fortement recommandé que le DG préside la réunion et soit le garant du processus
au sein de la filiale.

Le contrôleur de crédit prépare tous les documents nécessaires à la tenue de la réunion


et les distribue aux membres du comité avant la tenue de la réunion, notamment, la
Balance âgées (voir annexe 2), l’Ordre du jour de la réunion, le PV de la précédente
réunion, le tableau récapitulatif des déblocages, l’analyse des Crédits éventuellement
non affectés, etc…

III) Missions et déroulement du comité crédit

Le comité de crédit a les missions principales suivantes :

• Veiller au respect des limites de crédits accordés


• S’assurer que les montants de crédit accordé par client sont suffisants, et déterminés
selon des critères efficients et sécurisés (garanties bancaires, fonds de cautions,…) ;
• Veiller au respect des délais et moyens de paiement prévus ;
• Mise en place des garanties et leur renouvellement ;
• Suivi des objectifs et moyens de réduction du niveau de découvert et du montant des
échus ;
• Contrôle des dépassements de DMA et des déblocages réalisés en respect des
délégations de pouvoirs ;
• Valider certaines limites de crédit en respect des délégations de pouvoirs ;
• Proposer et valider les actions à prendre dans les cas de clients estimés à risque ou
présentant des échus importants : relance, sommation de payer, arrêt des ventes,
modifications des conditions de paiement, échéanciers, passage au contentieux ;
• Décider des dossiers à transmettre en contentieux et des actions à entreprendre
• Validation des provisions clients à comptabiliser et décide des clients à passer en perte
ou en profit.
L’ordre du jour de la réunion du comité de crédit doit couvrir au minimum les points
suivants :

• Les recouvrements de la période ;

• Les comptes en dépassement de délais de paiement ;

• Les comptes en dépassement de la limité de crédit ;

• Les documents commerciaux bloqués : commandes, livraisons, etc.

• Les comptes non lettrés : analyse de l’évolution des crédits non affectés ;

• Les comptes qui nécessitent une décision à prendre (Revue de DMA, clients ayant
émis des chèques revenues impayés, échus d’antériorités supérieures à 3 mois,…) ;

• Les comptes litigieux.

Le comité devrait concentrer son analyse sur les comptes présentant des risques
(dépassement de limite de crédit, retard de paiement significatifs, etc). Chaque cas
devrait faire l’objet d’une décision en indiquant la responsabilité managériale et le
délai dans lequel la décision prise devra être réalisée.

Exemple de décisions à prendre :

• Rechercher l’explication d’une anomalie spécifique sur un compte donné ;

• Réconcilier le compte avec le client ;

• Faire une relance personnalisée à un client (visite, téléphone, courrier …) ;

• Demander une garantie formelle (caution bancaire, nantissement, hypothèque, dépôt


de garantie, effet de commerce, chèque postdaté…) ;

• Réviser la limite de crédit ;

• Réviser les conditions de règlement ;

• Suspendre tout crédit à un client ;

• Suspendre toute livraison ou mettre sous condition précise à définir ;

• Augmenter le dépôt de garantie ;

• Ré échelonner la dette ;

• Facturer des intérêts ;

• Passer un client au contentieux ;

• Démarrer ou Rompre toute relation commerciale.


Etc…(voir aussi annexe 1)
PV de réunion :

Toutes les décisions prisent en réunion, surtout en ce qui concerne les plans d’actions et
le suivi, doivent être documentés et inscrites dans le PV de la réunion.

Tous les PV de réunion doivent être diffusés suivant les deux jours après la tenue du
comité. Les PV sont revus et approuvés à la réunion suivante avant de passer aux
autres points de la réunion.

IV) Procédure de relance commerciale et passage au contentieux.

Le processus retenu en cas de retard de paiement constaté est le suivant :


1) relance téléphonique (DC),

2) relance écrite avant mise en demeure (DC) qui peut être sous la forme de courier
postal ou de courriel. Dans les deux cas, un accusé de réception s’impose.

3) mise en demeure par voie d’huissier (sur décision du comité de crédit: DC + DAF +
DG). Dans ce cas, le DAF contacte l’avocat de la société qui mandate un huissier dans
la zone géographique du client.

4) En cas d’échec de l’étape précédente, la société saisit son avocat via le DAF et
convoque le client au tribunal.
Annexe 1

Le comité est aussi responsable des points suivants (pas systématiquement mais sur le
moyen terme, ces points doivent être régulièrement évoqués) :

• Décisions de réorganisation du processus du crédit dans la filiale (Révisions et


approbation des modifications éventuelles de la politique de crédit et des procédures,
modifications des descriptions de tâches, demande de ressources additionnelles
permanentes ou pour régler un problème ponctuel, revue des délégations de pouvoirs
etc…) ;

• Approbation des créances irrécouvrables ;

• Proposition et validation des créances douteuses ;

• S’assurer que la filiale respecte les règles de délégation dans le processus de crédit

• S’assurer que les clients sont correctement affectés suivant les classes de risque ;

• Analyse des raisons de blocage et des déblocages de commandes pour optimiser la


gestion du processus de la gestion du crédit (DMA incorrect, faiblesse des
recouvrements par exemple).
Annexe 2 : exemple de balance âgée

N° No m No n é c h u e 0 - 3 0 jo u rs 3 1- 6 0 jo u rs 6 1- 9 0 jo u rs P lu s d e 9 0 jo u rs c ré a n c e é c h u e To ta l c ré a n c e Cm - 1 Limi

C0001 TALAMINE MED - - - - 10 000,00 8


10 000,00 10 000,00 31 463,54
C0005 BENDJELLOUL AHMED 510 705,00 2 242 955,52 4 518 914,40 10 019 921,09 23 902 542,44 40 684 333,45 41 195 038,45 42 537 595,05 40 00

C0006 O N C V ORAN - - - - 10 512 928,02 13 00


10 512 928,02 10 512 928,02 10 512 928,02
C0007 O N C V BOUCHAOUI 5 643 974,70 2 418 846,30 1 612 564,20 - 9 480 027,54 13 511 438,04 19 155 412,74 13 511 438,04 17 00

C0008 ONCV Annaba 1 652 946,76 826 473,38 - - 4 679 979,73 9 00


5 506 453,11 7 159 399,87 5 506 453,11

C0009 ONCV BEJAIA 815 522,18 - - 815 522,18 2 218 644,69 3 00


3 034 166,87 3 849 689,05 3 034 166,87

C0011 ONCV BOURKIKA - - 2 418 846,30 992 219,79 33 890 610,39 70 00


37 301 676,48 37 301 676,48 46 985 275,08
AIT BRAHAM MOHAND
C0012 - - 999 311,04 3 997 244,16 2 555 674,68 13 00
LIMO STAR 7 552 229,88 7 552 229,88 18 211 547,04

C0014 BENNAI FADIA - - - - 6 491 175,14


6 491 175,14 6 491 175,14 6 491 175,14
EURL SGCO GRAND
C0017 6 741 306,00 - - - - 113 948,16 - 113 948,16 6 627 357,84 6 627 357,84 1 00
CRUS
C0020 EURL MENAOURIA - - - - 656 884,80 656 884,80 656 884,80 656 884,80 7

C0026 KHIRECHE AZIZ - - - - 3 129 438,85 3 40


3 129 438,85 3 129 438,85 3 129 438,85
C0027 DJAGAGUEN MAAMAR 497 240,64 2 983 443,84 4 508 552,88 - 1 491 721,92 8 983 718,64 9 480 959,28 6 000 203,20 15 00