Vous êtes sur la page 1sur 261

Comment améliorer la mémoire - Le manuel Ultimate Mind Power

Les meilleurs exercices cérébraux pour améliorer votre mémoire et maîtriser


votre puissance mentale

TABLE DES MATIÈRES

Chapitre un: Introduction

Chapitre deux: Une carte du cerveau

Cerveau antérieur

Cerveau moyen
Cerveau postérieur
Hémisphère gauche
Hémisphère droit
Lobes frontaux
Lobes pariétaux
Lobes occipitaux
Lobes temporaux
Hypothalamus
Thalamus
Hippocampe
Acétylcholine
GABA
Sérotonine
La dopamine
Chapitre trois: Garder le cerveau en bonne santé

Exercice 1: À l'école

Exercice 2: Au bureau
Exercice 3: Au restaurant (ou dans tout lieu public)

Exercice 4: Dans le parking


Neurobie

Exercices physiques (Neurobics par le Dr Lawrence Katz)

Chapitre quatre: La mémoire et le cerveau

Suffisamment de sommeil
Repas équilibrés
Air frais
Exercice physique
Alcool et tabagisme
Chapitre cinq: Nutrition du cerveau

Les
vitamines
Vitamine C
Vitamine E
Magnésiu
m
Potassium
Zinc

Abus d'alcool et de
tabac Modes de vie
sédentaires Une
mauvaise alimentation

Stress
Apathie, indifférence, manque de stimulation mentale

Chapitre six: Pensée créative

Scamper

Mot aléatoire
Analogies

Chapitre sept: Pensée critique

Chapitre huit: Pensée analytique

Chapitre neuf: L'aromathérapie et le cerveau

Chapitre dix: Visualisation

Imagerie mentale
Imagerie informatisée

Chapitre onze: Méditation

Chapitre douze: Streaming d'images

Chapitre treize: Lecture rapide

Programme de lecture de la vitesse d'étirement

Harris Institute of Speed Reading (canadien)

ExecuRead
Chapitre quatorze: Repenser les grands penseurs

Chapitre quinze: Guide de formation et fiches de travail

Exercice de 30 minutes

Exercice de 45 minutes
Exercice de 15 minutes
Exercice de 30 minutes
Exercice de 45 minutes
Exercice de 15 minutes
Exercice de 30 minutes
Solution en 45 minutes
Exercice de 15 minutes
Exercice de 30 minutes
Exercice de 45 minutes
Exercice de 15 minutes

Exercice de 30 minutes (également du Dr Khalsa)

Exercice de 30 minutes
Exercice de 45 minutes

LISTE DE RÉFÉRENCES
Chapitre un: Introduction

Un jour, alors que nous passions à côté de Starbucks, nous ne


pouvions pas nous empêcher de rire. Le Starbucks Café nous a rappelé deux
histoires que nous avons gardées en toute sécurité dans notre mémoire: une
histoire est celle d'un jeune homme qui est un écrivain fantôme et aime
apporter son ordinateur portable au café où il pourrait taper et avaler des
tasses de sa tasse de café préférée - Americano, il l'appelait.

«Vous ne pouvez pas me blâmer, c'est tellement bon»,


disait-il, et nous nous sommes sentis obligés un jour de l'avertir de
ne pas laisser son ordinateur portable sans surveillance quand il est
monté au comptoir pour commander son Americano, et faire
attention de ne pas renverser son Americano sur son ordinateur
portable. Un ghostwriter ne pouvait pas se permettre de perdre des
pages de travail écrit. Il serait difficile de reconstituer ce qu'il a écrit.
Même avec une mémoire photographique, il ne pouvait pas recréer
l'original. Il faudrait tout recommencer.

L'autre histoire est celle d'un livre écrit par un Dr Dharma


Singh Khalsa qu'il a correctement intitulé Brain Longevity. Il a suivi
une formation à la Creighton University School of Medicine, à la
Harvard Medical School et à l'Université de Californie à San
Francisco. Il est diplomate de l'American Board of Anesthesiology et
membre et secrétaire de l'American Academy of Anti-Aging
Medicine.

Dans Brain Longevity, le Dr Khalsa a parlé de patients dans la


quarantaine et la cinquantaine qui venaient à son cabinet dans un
état d'anxiété convaincus d'être des candidats sûrs à la maladie
d'Alzheimer. Quand il leur demandait pourquoi ils croyaient cela, ils
répondaient qu'ils oubliaient constamment des choses, ne pouvaient
pas digérer un mémoire aussi facilement que lorsqu'ils étaient plus
jeunes, alarmés de ne pas pouvoir se souvenir des noms et égarant
régulièrement les clés de voiture. Ce qui les inquiétait le plus,
cependant, c'était le déclin de leur vigilance mentale.

Un de ses patients a admis, assez embarrassé, que l'équipe de


football de sa fille lui avait demandé de cesser d'être leur arbitre parce qu'il
oublia qui a touché le ballon en dernier quand il a rebondi. Il annonçait des
scores qui n'avaient pas de sens et sa fille, qui ressentait la pression de ses
coéquipiers, a dû lui demander de renoncer à son poste d'arbitre.
La plainte fréquente était leur «cerveau flou». Les
neurologues ont un nom pour cela. C'est ce qu'on appelle «troubles
de la mémoire liés à l'âge», une condition qui est la plus courante
chez les personnes âgées de cinquante ans et plus. Comme l'a dit le
Dr Khalsa, il est normal de perdre sa capacité cérébrale à 50 ans,
tout comme il est normal de voir une diminution de la vue à 40 ans.
[1]

C'est une génération de baby-boomers effrayés, dit le Dr


Khalsa. Tout à coup, ils perdent leur «étincelle endocrinologique à
mesure que leurs hormones de jeunesse se tarissent et que les
pulsions sexuelles s'aplatissent. Ils prennent du poids, perdent du
muscle et des cheveux et ont besoin de café de plus en plus fort
pour passer la journée. La perte des baby-boomers était le gain de
Starbucks.[2]

Souriez et supportez-le, si nous le devrions, mais un


nombre croissant de scientifiques - y compris le Dr Khalsa - croient
qu'il est possible de défier le processus de vieillissement mental. Les
personnes dans la quarantaine, la cinquantaine et la soixantaine
peuvent non seulement avoir une mémoire parfaite, mais aussi une
puissance cérébrale.

Le cerveau est un organe dynamique.

Les personnes qui vieillissent peuvent conserver leur esprit


jeune afin que leur capacité d'apprentissage, leur créativité et leur
vigueur émotionnelle restent intactes. Ils sont capables de maintenir
la dextérité mentale et la netteté dont ils ont besoin à mesure qu'ils
atteignent leurs 70 et 80 ans.

Charles M. Schultz, le célèbre créateur de Peanuts a dit un jour que


«la vie est comme un vélo à dix vitesses. La plupart d’entre nous ont des
engrenages que nous n’utilisons jamais. » Nous ne serons pas d'accord avec
ce dithyrambe un peu. Ce n'est pas tant la vie d'avoir tous ces engrenages,
mais l'esprit. L'esprit possède des facultés dont certaines personnes ne se
préoccupent pas. Nous avons entendu parler de cas où des personnes ayant
un QI exceptionnellement élevé échouent systématiquement dans la vie. Nous
avons tendance à les rejeter comme des êtres «intellectuellement paresseux»
qui n'ont jamais exploité toute la puissance de leur esprit.

Ou bien nous avons entendu parler de la plainte souvent


répétée, "il a toutes sortes de doctorats dans sa manche, mais il est
complètement privé de bon sens."
L'esprit est un abîme mystérieux.

Quel genre de maquillage mental pousse quelqu'un à ouvrir le feu


dans une cafétéria d'école et à tirer sans but sur des êtres humains avec des
esprits qui un jour régneraient sur la terre? Qu'arrive-t-il à la créativité d'un
étudiant de première année qui décide de se spécialiser en physique
quantique même si son premier amour est la musique? Comment un
champion de l'orthographe des abeilles vous souvenez-vous de la
séquence de lettres d'un mot comme bacillus thuringiensis?

Ou, comme l'auteur-compositeur l'a demandé, pourquoi les


imbéciles tombent-ils amoureux?

C'est tout un morceau que Steven Pinker a écrit dans How the Mind
Works (1997). Son livre comptait 565 pages (petits caractères), 565 notes de
bas de page plus notre estimation approximative de 380 références. Sa thèse
principale portait sur l'esprit humain et les théories de l'évolution et du calcul.
Pas étonnant qu'il enseigne dans des institutions nobles comme Harvard et le
MIT. Combien de matière grise possède un homme comme Pinker? Plus
important encore, voudriez-vous sortir avec lui?

Connaissant ses prouesses intellectuelles, vous


hésiteriez probablement. Vous feriez grincer des dents de peur et de
peur de penser que vous pourriez même vous engager dans une
sorte de combat mental avec lui.

Pourtant, les scientifiques et les croyants zélés pensent que


chacun de nous a la capacité innée d'imiter un Pinker ou un Darwin
ou un Christian Barnard si nous le voulions. De combien de
puissance cérébrale - nous préférons l'appeler puissance - aurions-
nous besoin pour produire un traité de 500 pages sur le cycle de
reproduction d'un chironomide ou retirer un cœur sain et le
transplanter sur quelqu'un d'autre?

Nous commencerons en première base. Nous


cartographierons le cerveau pour vous dans le prochain chapitre et
la manière dont chaque zone du cerveau correspond à quelque
chose. Nous examinerons les hémisphères du cerveau et ce qu'ils
sont censés faire pour nous, y compris un aperçu des émetteurs de
neutrons.

Au chapitre trois, nous nous poserons la question suivante:


«Comment pouvons-nous garder le cerveau en bonne santé et
comment les exercices mentaux et physiques remodèlent-ils notre
cerveau? La mémoire - cet atout insaisissable que nous sommes
tous censés posséder - sera abordée au chapitre quatre. La nutrition
cérébrale est abordée dans le chapitre cinq où nous examinons
certains aliments pour se nourrir et voyons comment les graisses,
les glucides et les micronutriments aident le cerveau à acquérir plus
d'agilité.

Certains chapitres aborderont les processus mentaux -


pensée créative, critique et analytique - et quels exercices nous
pouvons entreprendre pour améliorer ces processus. Le rôle de
l'aromathérapie dans la santé du cerveau sera également abordé
(chapitre neuf), ainsi que les pratiques de visualisation, de
méditation et de streaming (chapitres dix, onze et douze).
Nous revisiterons la lecture rapide dans le chapitre treize, puis
prendrons la banquette arrière alors que nous nous attardons dans l'histoire et
examinons quelques-uns des plus grands penseurs.

Nous terminerons le livre électronique avec des feuilles de


travail que vous pourrez utiliser pour réveiller votre cerveau et faire
ressortir les couleurs de l'esprit.

Les gens adorent dire que le cerveau est un muscle et qu'il


doit donc être étiré. Il existe des exercices spécifiques pour nous
aider dans cette tâche.

Et peut-être - juste peut-être - nous pourrons répondre à la


question de savoir pourquoi les imbéciles amoureux.

En attendant, regardons à l'intérieur du cerveau - le vôtre et


le mien - et trouvons la preuve que nous pouvons nous aussi
rejoindre un jour les rangs des grands gagnants. Après tout, comme
le disait Donald Trump, «tant que vous allez penser de toute façon,
voyez grand».
Chapitre deux: Une carte du cerveau

Les écrivains qui décrivent le cerveau ont tendance à


utiliser l'expression «architecture du cerveau». On comprend
pourquoi. Utiliser le terme «architecture» suggère que comme un
gratte-ciel ou une pièce urbaine constituée de dalle de béton, le
cerveau est un système complexe de poutres, de colonnes et de
murs qui repose sur les éléments les plus fondamentaux de la
théorie des graphes ou de la géométrie plane avec une douzaine ou
donc des équations d'ingénierie entrelacées.

Mais c'est trop chic à notre goût. Si nous devons paraître branché
sur le cerveau, nous préférerions de loin le comparer à l'autoroute de Los
Angeles aux heures de pointe. Maintenant c'est beaucoup mieux, n'est-ce
pas? Vous avez du mouvement, du dynamisme et de la complexité - donc
contrairement à une production architecturale statique, froide et impitoyable.

Si un chirurgien décollait la peau et les cheveux d'un être humain pour


exposer son cerveau, nous nous détournerions probablement d'un spectacle
aussi grotesque - des morceaux de bœuf haché cru retenus ensemble par un
fragile morceau de colle. Si nous avions le courage de regarder à l'intérieur,
cependant, nous serions probablement ravis, émerveillés de voir à quel point
cela ressemble à l'autoroute de LA. Pouvoir voir le cerveau en action serait
comme regarder des étoiles filantes et passer des comètes dans l'univers.

Jetant un œil dans le cerveau

Si vous lisez sur le cerveau, vous rencontrerez des termes


que vous avez peut-être déjà appris au lycée, cette section sera
donc un bref examen des parties du cerveau.

Pour mieux expliquer en quoi consiste le cerveau et quelles


parties sont responsables de certaines fonctions, nous prendrons
une situation hypothétique. Imaginez que vous êtes dans le cockpit
d'un 747, assis à côté du pilote en chef. Dans cette scène, vous êtes
un observateur invisible; le pilote ne sait pas que vous êtes là. Il a
une situation d'urgence à gérer mais tant qu'il n'y a pas de danger
immédiat, il ne voit pas la nécessité de l'annoncer aux passagers.

Le pilote vient d'apprendre qu'une tempête meurtrière se


dirige vers l'avion. Il a environ 20 minutes pour penser à une série
de manœuvres pour soit (a) éviter la trajectoire de la tempête ou (b)
maintenir sa route actuelle afin de pouvoir atterrir à la destination
prévue à l'heure.
En communiquant avec les contrôleurs aériens, il commence
à se rendre compte de la gravité de la situation et son esprit
s'emballe littéralement. Il est responsable de 274 vies. Le genre de
décisions qu'il prend sauvera ces vies ou les écourtera. Les mots du
contrôleur de la circulation étaient «vous pouvez essayer de résister
à la tempête, mais il a une vitesse du vent à laquelle nous ne
sommes pas sûrs que l'avion puisse résister.»

Le cerveau du pilote se met au travail. Juste en dessous de


chaque déclaration se trouve la partie du cerveau qui travaille (en
gras) pendant qu'il réfléchit et décide - et réagit.

Le pilote est informé qu'il a 20 minutes pour prendre une


décision: soit il change complètement sa trajectoire, soit il maintient
le cap en espérant que l'avion est assez fort pour résister aux coups
de la tempête. Il respire plus vite et son rythme cardiaque bat:
HINDBRAIN

Il dirige l'avion un peu vers la gauche, appuie sur certaines


commandes du panneau pour augmenter l'altitude. Il fait ces étapes
presque par cœur: CEREBELLUM (situé dans le cerveau postérieur)

Ses yeux sont concentrés dans la vaste obscurité devant lui.


Il clignote constamment pour s'assurer que son chemin est clair:
MIDBRAIN

À ce stade, le pilote analyse sa capacité en carburant. S'il change de


trajectoire pour éviter complètement la tempête, cela signifie un retard de trois
heures. A-t-il suffisamment de carburant? Son esprit s'emballe alors qu'il
essaie de se souvenir d'autres procédures d'urgence. Quels sont les
avantages et inconvénients? Il a rappelé un collègue pilote qui a dû prendre le
même genre de décision et qui ne l'a presque pas fait:

Pilot se dispute maintenant avec lui-même. Il n'arrête pas de


dire «et si» et y répond lui-même. Son raisonnement abstrait n'a
jamais été aussi pointu auparavant. Ces urgences le font réfléchir au
double de la vitesse. À la recherche de réponses… imaginer les
alternatives… évaluer le scénario A par rapport au scénario B:
HÉMISPHÈRE DROITE (située dans le cerveau)

Le pilote rétablit la communication avec le contrôle de la circulation


aérienne. «Je vais changer de cap.» Il décrit son plan en détail, parle à la tour
de contrôle et leur assure qu'il a suffisamment de carburant: HÉMISPHÈRE
GAUCHE (situé dans le cerveau)

Pilot pense à sa femme à la maison. S'il n'y arrive pas, a-t-il mis à jour
son testament? S'il réussit, il demandera un mois de congé, emmènera sa
femme au
Caraïbes pour des vacances bien méritées. Cela fait un sacré mois,
se dit-il. Ils se voyaient à peine. Est-ce qu'elle voit quelqu'un d'autre?
LOBE FRONTAL

Deux heures et vingt minutes plus tard, les pilotes taxis sur la
piste 8B. «Mesdames et messieurs, bienvenue à la maison. Nous
nous excusons pour le retard. Nous avons dû changer de direction à
cause d'une tempête qui se préparait sur l'île d'Hokkaido au Japon.
Nous serons heureux de proposer des alternatives pour ceux qui ont
été incommodés par ce retard. Merci d'avoir voyagé avec Brainwave
Airlines, votre compagnie aérienne réfléchie. »

Le pilote entre dans le salon exécutif du pilote


et est accueilli par des applaudissements chaleureux. «Qu'est-ce que c'est,
demande-t-il. «Votre récompense pour avoir bien réfléchi et bien planifié», dit
son patron. Quelqu'un nous a dit que vous aimiez les sushis et le kimchi - eh
bien, voici une assiette. Gratuit. Profitez-en." Ses collègues lui serrent la main
en sortant du salon en disant «bien joué, gamin. Dieu merci, l'air de la cabine
n'a pas rétréci votre cerveau. Des manœuvres brillantes! » En voyant les
sushis, il avait presque oublié à quel point il était affamé. Il s'assit et dévora le
repas, savourant chaque morceau. Le meilleur repas qu'il ait eu depuis des
mois! LOBE PARIÉTAL
En se rendant à son hôtel, il a noté qu'il devrait reconstituer
les événements de la nuit et les entrer dans la base de données du
manuel d'urgence pour les pilotes. Il fera cette première chose le
matin pendant qu'il est encore frais dans son esprit et se souviendra
de chaque détail et de chaque manœuvre qu'il a exécutés au cours
des trois dernières heures: HIPPOCAMPUS
Fin du clip vidéo. Résumons ce que nous venons d'apprendre
sur les composants du cerveau.

Un fait incontestable que nous devons accepter: le cerveau


est la partie la plus complexe du corps humain.[3] Nous aimerions
ajouter notre part: certains cerveaux sont plus complexes que
d'autres; c'est pourquoi nous avons des individus plus compliqués
que d'autres et donc difficiles à comprendre.

Le cerveau ne pèse que trois livres, mais cette masse légère


retient notre intelligence, donne du sens aux cinq sens, met notre
corps en mouvement et dirige notre comportement. Prendre tous les
cerveaux de nos semblables et les mettre ensemble nous
permettrait de définir la civilisation et de résumer l'histoire de
l'humanité.

Puisque beaucoup de connaissances ont été acquises grâce


à l'étude du cerveau au cours des deux à trois dernières décennies,
Steven Pinker dit que le gouvernement des États-Unis a jugé
approprié de désigner les années 1990 comme la décennie du
cerveau. Il ironise: «Mais il n'y aura jamais de décennie du
pancréas.»[4] C'est parce que le cerveau jouit d'un statut spécial. Ce
statut particulier réside dans la capacité du cerveau à faire voir,
ressentir, penser, choisir et agir les humains - et appelle cela le
traitement de l'information.[5]

Tout comme la cellule est l'unité de base de la vie humaine, le


cerveau est composé de trois unités principales:

Cerveau antérieur

Cerveau moyen
Cerveau postérieur
Cerveau antérieur - c'est la section la plus développée du
cerveau. Il contient le cerveau et d'autres structures. Lorsque les
gens regardent des images du cerveau, la première chose qu'ils
voient généralement est le cerveau qui est situé au sommet du
cerveau d'où proviennent la plupart des activités intellectuelles d'une
personne. Il abrite vos souvenirs, vous rend capable de planifier,
d'imaginer et de réfléchir. C'est la partie qui vous aide à reconnaître
vos amis et votre famille, à profiter d'un film et à jouer au solitaire.

Cerveau moyen - il est situé dans la partie la plus élevée du tronc


cérébral et contrôle nos mouvements oculaires et autres mouvements
volontaires.[6] Si vous vous souvenez de notre extrait de film, quand le pilote
n'arrêtait pas de cligner des yeux pour regarder dans le ciel sombre
et ajustant ses lunettes, son mésencéphale a été appelé à la tâche.

Cerveau postérieur - vous trouverez le cerveau postérieur


juste au-dessus de votre moelle épinière. C'est là que se trouve le
cervelet. Cela ressemble à une boule de tissu ridée. C'est le cerveau
postérieur qui dirige les fréquences respiratoire et cardiaque du
corps. Il coordonne les réflexes corporels et est également
responsable des mouvements que vous effectuez automatiquement
ou par cœur. Par exemple, lorsque vous jouez du violon ou courez
un marathon, le cervelet situé dans le cerveau postérieur se met au
travail.

En regardant plus profondément dans le cerveau, nous nous


concentrons maintenant sur le cerveau qui a deux hémisphères. Comme nous
l'avons dit précédemment, le cerveau est situé dans le cerveau antérieur. Ces
hémisphères sont séparés par une ligne de division profonde; cette division
n'empêche pas les deux hémisphères de s'envoyer des messages l'un vers
l'autre. Ils se ressemblent en apparence mais diffèrent dans leurs fonctions.

Hémisphères du cerveau

Hémisphère gauche - lorsqu'un individu prononce des mots,


c'est l'hémisphère gauche qui fonctionne.

Hémisphère droit - lorsqu'un individu s'engage dans un raisonnement


abstrait ou logique, c'est l'hémisphère droit qui lui permet de pratiquer ces
compétences.

Le cerveau et le corps s'envoient des signaux et lorsqu'ils le font, ces


signaux se croisent. Cela signifie que l'hémisphère droit contrôle le côté
gauche du corps, tandis que l'hémisphère gauche contrôle le côté droit. Par
conséquent, lorsqu'un côté du cerveau est affecté ou est blessé, le côté
opposé du corps est affecté. Pour le dire plus clairement, si un individu a eu un
accident vasculaire cérébral dans l'hémisphère droit du cerveau, son bras et
sa jambe gauches sont paralysés.[7]
Au fur et à mesure que nous explorons nos pensées et comment elles
sont traitées dans le cerveau, nous aurons besoin de connaître les autres
composants du cerveau. Notez que chaque hémisphère est divisé en sections
- plus communément appelées lobes. Ces lobes - frontal, pariétal, occipital et
temporal - ont leurs propres fonctions respectives.

Lobes frontaux - il y a deux lobes frontaux situés derrière le front.


Lorsque vous vous asseyez et que vous faites une liste de courses, planifiez
un itinéraire ou discutez avec votre patron, ce sont les deux lobes qui vous
permettent d'accomplir ces fonctions. Les lobes frontaux sont ce que l'Institut
neurologique du NIH appelle un «site de stockage à court terme»; c'est-à-dire
garder une idée en veille pendant que vous en pesez une autre
des idées. Le lobe frontal gauche est l'endroit où vous trouverez la
zone de Broca, qui transforme vos pensées en mots.

Lobes pariétaux - vous vous souvenez de notre pilote de ligne qui


aimait les sushis et les kimchi? Quand il mangeait chaque bouchée et
nettoyait son assiette, ses lobes pariétaux travaillaient. L'odeur, la texture et le
goût des sushis du pilote ont été traités par ses lobes pariétaux et plus
spécifiquement par les zones sensorielles primaires. Ces zones sont des
récepteurs d'informations, en particulier lorsque les informations concernent la
température, le toucher et le goût. Les lobes pariétaux, cependant, ne se
limitent pas au goût et à l'odorat, mais aussi aux fonctions de lecture et
d'arithmétique.

Lobes occipitaux - ces lobes sont situés à l'arrière du


cerveau. Ils reçoivent des images que les yeux voient et envoient
ces images à stocker dans la mémoire. Si les lobes occipitaux sont
endommagés, la cécité peut survenir.

Lobes temporaux - ceux-ci se trouvent dans les zones


visuelles du cerveau et sont situés juste sous les lobes pariétal et
frontal. Êtes-vous fan d'Eminem? Vous vous évanouissez devant
Tom Jones quand il chante "What's New Pussycat?" Vos lobes
temporaux sont au travail. Les lobes temporels traitent les
informations reçues par les oreilles; ces lobes contribuent aux
fonctions de mémoire - y compris tout ce qui a trait à la musique,
ainsi qu'aux sensations associées au goût, au son, à la lumière et au
toucher.

En s'aventurant dans les recoins les plus profonds du


cerveau, nous trouvons trois composants distincts:

Hypothalamus

Thalamus
Hippocampe
Le NIH décrit ces trois parties comme les «gardiens» qui se trouvent entre
la moelle épinière et les hémisphères du cerveau. Ces trois éléments
orchestrent nos émotions et la manière dont nous réagissons à ces émotions.

Hypothalamus - cela sert de centre des fonctions vitales.


Cela vous traîne hors du lit, vous rend nerveux et vos mains moites
lorsque vous êtes sur le point d'annoncer à vos parents que vous
avez échoué à la physique, et cela fonctionne chaque fois que vous
êtes extatique, frustré ou fou.
Thalamus - le thalamus est situé à proximité de
l'hypothalamus et agit comme un coordinateur du trafic entre les
données vers et depuis la moelle épinière et le cerveau.

Hippocampe - ce composant est de petite taille et agit


pourtant comme un entrepôt de souvenirs. C'est comme le disque
dur de votre ordinateur. Il stocke vos fichiers puis, lorsque vous en
avez besoin, les récupère pour vous. Il contient également des
cellules nerveuses qui se présentent en grappes appelées noyaux
gris centraux, responsables du déclenchement du mouvement.
Aucune discussion sur le cerveau n'est complète sans mentionner les
neurotransmetteurs. Ce sont les messagers chimiques du cerveau qui
transportent les pensées d'une cellule à l'autre. La santé de notre cerveau
dépend d'un
degré significatif sur le bon équilibre des neurotransmetteurs. Ainsi,
lorsque des personnes reçoivent un diagnostic de maladie
d'Alzheimer, cela signifie que les cellules du cerveau meurent
largement. Le cerveau est chair et sang. C'est une chose dont les
gens doivent se souvenir. Ce n'est PAS l'esprit. Le cerveau est
l'organe et, comme tout organe du corps, il a besoin de nutrition et
de repos. L'esprit est QUI nous sommes - le logiciel qui exécute les
fonctions du matériel - le cerveau.

Neurotransmetteurs du cerveau
Acétylcholine - cette substance est le principal support de
mémoire. Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer
présentent des niveaux inférieurs d'acétylcholine. Il dicte si nos
muscles doivent se contracter ou faire sécréter des hormones par
nos glandes.

GABA - il s'agit de l'acide gamma-aminobutyrique et est appelé


neurotransmetteur qui inhibe car il calme les cellules. Il régule les
mouvements musculaires et fait partie intégrante du système visuel. Les
patients épileptiques et Huntington prennent généralement des médicaments
pour augmenter les taux de GABA dans le cerveau.

Sérotonine - c'est un autre neurotransmetteur inhibiteur qui agit sur les


vaisseaux sanguins et favorise le sommeil et régule la température corporelle.
Avec la noradrénaline, il garde les individus de bonne humeur. Il est donc
probable que la grognon chez les hommes et les femmes plus âgés a une
base biologique. Sur 40 millions d'Américains âgés de soixante-cinq ans et
plus, plus de six millions pourraient être des candidats à la dépression, et la
plupart d'entre eux la considèrent comme faisant partie du processus de
vieillissement. Le Dr Khalsa, cependant, dit qu'il est possible de surmonter les
pénuries de ces neurotransmetteurs de l'humeur grâce à des solutions
nutritionnelles et pharmacologiques.[8]

La dopamine - un autre neurotransmetteur qui influence l'humeur et les


réflexes corporels. Des exemples de faibles niveaux de dopamine sont
observés chez les patients atteints de la maladie de Parkinson qui souffrent de
muscles rigides et perdent le contrôle de leurs mouvements. Cela indique que
les niveaux de dopamine ont diminué dans certains segments du cerveau.

Les scientifiques ont découvert au moins 100


neurotransmetteurs et ils ont tous leurs propres activités chimiques.
Voici quelques-uns des neurotransmetteurs clés qui préservent
certaines des fonctions les plus importantes du cerveau.

Dans le prochain chapitre, nous parlerons de la façon de


garder le cerveau en bonne santé, en bannissant le mythe selon
lequel il peut potentiellement «se désintégrer» avec l'âge.
Chapitre trois: Garder le cerveau en bonne santé

En plus de vous soucier de l'usure de votre voiture et de


l'affaissement des muscles de votre corps, pensez-vous souvent à
garder votre cerveau en forme et en meilleure santé?

Lorsque vous oubliez constamment des choses et que vous


êtes incapable de penser de manière créative à vos activités
quotidiennes, haussez-vous simplement les épaules et attribuez-
vous cela au processus de vieillissement?

Un membre de votre famille a reçu un diagnostic de maladie


d'Alzheimer. Considérez-vous cette maladie de la même manière
que les gens pensent au cancer, c'est-à-dire comme une maladie
vieillissante?

Combien de temps allouez-vous à l'exercice mental et physique?

Quel que soit votre âge, ces questions devraient vous ronger
car plus tôt vous vous occuperez de votre cerveau, meilleures seront
vos chances de devenir alerte et productif dans vos années de post-
retraite.

L'âge a-t-il quelque chose à voir avec la santé du cerveau?

Absurdité. Penser que la santé du cerveau diminue


avec l'âge est une croyance trompeuse et ferme la porte à des
opportunités et à des recherches passionnantes sur l'âge et le
cerveau. Si vous lisez les sites Web de l'American Society of Aging
et de l'American Association of Retired Persons, vous vous rendrez
compte qu'il existe des preuves accablantes que les personnes
âgées peuvent avoir autant de puissance cérébrale que les
adolescents.
Grâce aux chercheurs de l'Université de Princeton et à d'autres qui
ont étudié la science du cerveau, un mécanisme de «renouvellement» a été
découvert dans des cerveaux matures; ce mécanisme de renouvellement crée
des neurones qui se déplacent vers le cortex cérébral et deviennent une partie
du système de traitement du cerveau.[9]

Lorsqu'un fœtus se forme, le cerveau commence à se développer à


seulement trois semaines. Ce modèle de croissance, de développement,
d'expansion et d'adaptation se poursuit tout au long de sa vie. Plus de 100
milliards de neurones sont formés chez un bébé. Au cours des trois
prochaines années de la vie du bébé, ces neurones développeront des
milliards de
Le Dr Gary Nulls appelle «les connexions synaptiques». Avec le
temps, les synapses exposées à une stimulation constante
deviennent plus fortes et s'étalent, tandis que celles qui sont
rarement utilisées sont rejetées.

Les scientifiques ont un nom pour cette période de croissance


adaptative: «plasticité». Le Center for Brain Health de l'Université du
Texas à Dallas prend au sérieux le phénomène de la plasticité. Le
Centre mène depuis quinze ans des recherches qui impliquent une
relation étroite entre la recherche sur le cerveau et les soins
cliniques. Leur objectif principal est de promouvoir la découverte et
l'application de nouvelles interventions (p. Ex., Cognitivo-
linguistiques, pharmacologiques, sociales) pour maximiser le
fonctionnement mental.[dix]

Jusqu'à il y a une dizaine d'années, les médecins disaient aux


patients qui se plaignaient de perte de mémoire et de ralentissement
mental que c'était quelque chose qui résultait du processus de
vieillissement: les vieux neurones mourraient et rien ne pourrait les
remplacer.

Au sens large, la santé du cerveau repose sur une stimulation


constante, une activité mentale et un défi, confirmant ainsi l'expression
populaire «utiliser ou perdre».

L'âge ne devrait donc pas être notre excuse. Nos corps,


lorsqu'ils sont pris en charge consciencieusement, continueront à
bien nous servir. Il en va de même pour le cerveau - s'il reçoit la
même attention appropriée, il ne nous abandonnera pas. Il y a un
prix qui vient avec cela. Ce prix est notre vigilance sur les facteurs
négatifs qui contribuent à des cerveaux malsains: l'environnement,
la nutrition et l'alimentation, le stress et les émotions. Une once de
négligence dans l'un de ces facteurs pourrait se traduire par une
livre de problèmes plus tard.
Comment garder le cerveau en bonne santé

Nous avions l'habitude de penser que si nous lisions six livres par an,
faisions des mots croisés dans le métro et ajoutions et soustrayions des
nombres sans utiliser de calculatrice, nous faisions notre part pour rester en
forme mentalement. Ces jours-ci, beaucoup de choses ont changé. Les
exercices mentaux comme ceux-ci sont toujours d'excellents exercices et sont
utilisés par des milliers de personnes, mais de nouvelles études indiquent qu'il
existe d'autres exercices mentaux - ainsi que physiques - que nous pouvons
faire pour garder notre matière grise en pleine forme.

Rappelez-vous ces jours innocents de notre jeunesse où nous avions


une imagination fertile et pouvions facilement évoquer des situations et jouer à
faire semblant? quand nous
demandez à nos amis, "voulez-vous jouer avec moi aujourd'hui?",
nous leur invitons en fait à nous rejoindre dans quelque fantasme
que ce soit

dans nos esprits («tu es le


médecin, je suis l'infirmière, et nous devons guérir la petite Sue
parce qu'elle a mal au ventre»). C'était un moment merveilleux de la
vie - notre curiosité et notre sens de la découverte nous ont remplis
de défis.

Toute notre enfance a été comme un éclair et un modèle


d'apprentissage ascendant amusant qui a cultivé nos esprits et
fortifié nos cerveaux.

Exercices mentaux

Comme nous l'avons dit plus tôt, une façon de garder le


cerveau en bonne santé est de faire des exercices mentaux. Si vous
faites des mots croisés ou calculez des nombres dans votre tête,
c'est génial, continuez comme ça.

Nous aimerions également vous suggérer ce que vous


pouvez faire à l'école, au bureau, au restaurant, sur le parking, etc.

Exercice 1: À l'école
Si la cafétéria de votre école a un panneau décrivant le
menu de cette journée, faites un effort pour le lire en entier et
essayez de mémoriser les éléments du menu. Nous avons tendance
à regarder distraitement les babillards et à ne rien absorber parce
que l'information est soit sans importance soit sans importance.
Prenez l'habitude quotidienne de lire le menu et essayez de trouver
des moyens de vous souvenir de ce que vous lisez. Par exemple, si
le menu a une liste:

Quiche lorraine
Soupe aux palourdes
Poisson et frites
Pudding à la vanille, biscuits aux pépites de chocolat
Thé aux herbes

En lisant chaque article, imaginez-vous les manger et


identifier le goût de chaque article. Et essayez ceci: prenez les
premières lettres de chaque élément et répétez-les pour vous-
même. Vous avez donc QCFVH. Répétez: QCFVH. Encore une fois:
QCFVH. Ce n'est pas plus difficile que de mémoriser l'acronyme de
votre station de radio préférée, n'est-ce pas?

Si un camarade de classe demande un jour: «Hé, est-ce que


quelqu'un sait ce que sert la cafétéria aujourd'hui? Je meurs de faim
en colère. Soyez le premier à lui dire.

Exercice 2: Au bureau

Cela devrait être un exercice amusant si vous aimez les


langues. Vous connaissez le dicton, il vaut mieux avoir deux
cerveaux qu'un! La plupart des personnes bilingues ont un avantage
sur leurs amis et associés unilingues. Ils étirent leur cerveau et les
obligent à travailler plus dur lorsqu'ils trouvent le mot équivalent
dans une langue étrangère. Aux États-Unis, l'espagnol devient la
deuxième langue la plus utilisée, tandis qu'au Canada, c'est le
français.

Tout au long de la journée, en rencontrant des gens et en


voyant des objets dans l'entreprise, pensez à l'équivalent espagnol
ou français. Par exemple, vous faites une pause et vous vous levez
de votre bureau. Vous vous dirigez vers les toilettes. Vous voyez ce
qui suit sur votre chemin:
Anglais Espagnol

français
Fontaine d'eau «Bebedor»
«Fontaine»
patron "mécène"
"mécène" fleurs "Flor"
«Fleurs» ordinateur
«Ordenador» «Ordinateur»
tapis «Alfombra»
"Tapis"

Continuez cet exercice et regardez votre vocabulaire bilingue


grandir. En mettant les mots dans des objets et des personnes que
vous rencontrez sur votre chemin, vous faites un effort conscient
pour travailler davantage votre cerveau.
Exercice 3: Au restaurant (ou dans tout lieu public)

Vous pouvez bien regarder votre serveur (ou serveuse) et voir ses
traits, les grains de beauté spéciaux, les mouvements de la main ou des yeux,
ou s'il a une bague au doigt. C'est comme pratiquer un peu de travail de
détective, même si ce n'est peut-être pas un bon exercice à faire si vous dînez
avec votre conjoint. Un autre exercice serait de regarder autour du restaurant
et de faire une estimation du nombre de clients. Une alternative serait de
repérer des objets inhabituels dans le restaurant et de faire semblant d'avoir
un esprit photographique et de mémoriser leur place. De cette façon, vous
aiguisez votre sens de la vue et de l'audition.

Faire un effort conscient pour savoir ce qu'il y a autour de vous vous


aide à définir votre place par rapport à toutes les personnes et objets qui
partagent le même espace.

Exercice 4: Dans le parking

Vous vous êtes peut-être plaint à plusieurs reprises d'avoir


oublié où vous avez garé la voiture ou d'avoir eu le sentiment que
votre voiture avait été volée. Cela se produit fréquemment dans un
grand centre commercial où les parkings sont situés dans différents
quadrants du bâtiment. Lorsque vous garez votre voiture, notez
mentalement tous les «localisateurs d'aide» possibles: vous êtes
dans la rangée #, face à un bâtiment (ou à une autoroute ou à un
grand panneau), la marque et la couleur de la voiture à gauche et à
droite, etc. De cette façon, lorsque vous avez terminé vos achats et
que vous êtes prêt à partir, vous saurez exactement où aller et quoi
chercher. Au lieu de rechercher votre voiture en particulier, vous
localiserez les panneaux indicateurs, les bâtiments et autres voitures
qui vous aideront à localiser votre voiture.

En faisant cet exercice régulièrement, nous doutons que vous


vous plaigniez à nouveau de la même chose!
Un écrivain qui a partagé quelques exercices mentaux sur un
site Web a déclaré que «toute routine d'exercices qui vous fait
réfléchir est utile. Vous serez étonné de voir à quelle vitesse l'esprit
réagira, et en très peu de temps, vous remarquerez une nette
amélioration de votre capacité à penser rapidement, logiquement et
de manière créative. »[11]

Cet auteur a également suggéré cet exercice. Lorsque vous conduisez,


concentrez-vous sur la plaque d'immatriculation de la voiture devant vous.
Prenez le numéro de licence et réduisez-le à un seul chiffre en ajoutant tous
les chiffres ensemble. Si le résultat obtenu a
plus d'un chiffre, ajoutez-les. Continuez l'addition jusqu'à ce que
vous arriviez à un chiffre. L'auteur donne l'exemple ci-dessous.[12]

978 = 9 + 7 + 8 = 24 = 2 + 4 = 6; 164 = 1 + 6 + 4 = 11 = 1 + 1
= 2;

899 = 8 + 9 + 9 = 26 = 2 + 6 = 8

Si vous rencontrez des quiz dans les journaux et les


magazines, faites-les également. Après un certain temps, vous
découvrirez à quelle vitesse votre cerveau gère les informations.

Neurobie

Neurobics ™ est une marque déposée impliquant un système


d'exercices pour le cerveau. Ces exercices utilisent les cinq sens
physiques ainsi que le sens émotionnel qui sont destinés à injecter
de la vie dans vos anciennes routines. Selon le professeur qui a créé
ce concept, le Dr Lawrence C. Katz, la neurobie peut être pratiquée
n'importe où et peut être pratiquée pour le plaisir. Ces exercices
peuvent stimuler les voies et les connexions nerveuses sous-
utilisées, rendant ainsi votre esprit en forme et flexible.[13]

Le Dr Katz a basé ses exercices sur les découvertes


obtenues par les laboratoires de neurobiologie ici et à l'étranger. Son
raisonnement est que tout comme les individus s'engagent dans des
exercices de fitness pour être en forme et en bonne santé, ils
peuvent également effectuer des exercices qui garderont leur esprit
vigoureux et jeune en vieillissant. Il explique que les cellules
cérébrales se développent en se connectant les unes aux autres. Il y
a dix ans, la croyance était que ces connexions n'étaient possibles
que pendant l'enfance et le jeune âge adulte; Cependant, de
nouvelles recherches suggèrent que même dans nos années de
maturation, le cerveau a toujours cette qualité de recâblage lui-
même.

La technologie ayant «supprimé» le nombre de mouvements que nous


effectuons lorsque nous accomplissons une tâche (par exemple, le fait de se
lever pour allumer la télévision a été remplacé par une télécommande), les
différentes structures sensorielles du cerveau doivent être maintenu en «mode
de fonctionnement»; sinon, ces capacités s'estompent avec le temps. Notez
qu'une grande partie du cerveau traite les informations envoyées par les cinq
sens. En faisant de la neurobiologie, nous permettons au cerveau de traiter
ces informations plus efficacement et plus rapidement. Un cerveau bien
exercé nous entraîne à nous souvenir plus facilement des noms et des dates,
à acquérir de nouvelles compétences informatiques ou à mettre un peu de
créativité dans la résolution de problèmes et dans notre vie professionnelle.
[14]

Un exercice neurobique, selon le Dr Katz, doit impliquer plus d'un


sens et utilisé d'une nouvelle manière qui attirerait notre attention et
ajouterait une nouvelle composante à notre routine quotidienne.

Nous énumérerons certains des exercices neurobiques


recommandés par le Dr Katz. C'est ce qu'il appelle «l'entraînement
croisé» de notre cerveau.

Exercices physiques (Neurobics par le Dr


Lawrence Katz)

Voici un exercice amusant. Douchez-vous les yeux


fermés. Avec des mouvements lents et délibérés, repérez la
poignée de douche, le flacon de shampoing et le savon.
Réglez la température de l'eau. Fermez également les yeux
lorsque vous montez dans la voiture et localisez le contact.
En fermant votre vision, vous permettez à votre sens tactile
de se mettre au travail.
Prenez de nouvelles odeurs et saveurs. Au lieu d'aller dans
votre supermarché habituel, essayez un marché ethnique ou fermier.
Vous découvrirez de nouvelles vues et de nouveaux arômes. Au lieu
du café Starbucks, peut-être que l'étal libanais du marché ethnique a
d'excellents grains de café.

Utilisez votre main la moins active - la main non dominante -


pour effectuer vos rituels quotidiens: peigner, vous brosser les dents,
vous maquiller, faire des fermetures éclair, manger vos céréales ou
vos toasts, cliquer sur la souris.

Réveillez-vous avec la vanille au lieu du café fraîchement moulu.


Nous aimons tous sortir du lit et tendre la main pour notre première
tasse du matin. Au lieu de cela, nous devrions essayer de sentir
quelque chose de différents arômes - menthe poivrée, vanille ou
cacao. Le Dr Katz dit qu'en associant un arôme différent à notre
routine matinale, nous activons de nouvelles voies dans notre
cerveau.

Rendez-vous dans votre bibliothèque locale et


empruntez un livre en braille. Le Dr Katz recommande un
exercice d'apprentissage des nombres en braille pour les
différents étages de votre bureau ou bâtiment scolaire. Vous
pouvez également obtenir des informations sur les numéros
en braille sur Wikipedia.org.
Vous partez bientôt à l'étranger? Que diriez-vous d'oublier le bus
touristique et l'hôtel cinq étoiles et de louer une voiture, de trouver la
carte et de vous diriger vers une petite ville où vous ne parlez pas la
langue?

Dr. Katz et Manning Rubin ont publié un livre, Keep Your Brain Alive,
publié par Workman Publishing Co. Si vous avez besoin de plus
d'informations, vous pouvez
appelez également Duke au 1-888-ASK-DUKE.

Forme physique et santé du cerveau

Vous vous êtes peut-être interrogé sur les exercices de


fitness réels. Être en bonne forme physique aide-t-il le cerveau?

Certainement, dit l'article de Harvard publié pour Women's Health


Watch. Dans les laboratoires utilisant des rongeurs pour des expériences, les
scientifiques ont découvert que les rongeurs qui passent la plupart de leur
temps à courir sur des roues d'exercice ont un meilleur cerveau que leurs
compagnons plus sédentaires. Des études similaires dans le passé n'ont
trouvé aucune preuve concluante que la forme physique améliore les fonctions
cérébrales, mais une étude révolutionnaire - la première du genre - a été
menée par l'Université de l'Illinois (campus d'Urbana-Champaign) dans
laquelle 55 sujets âgés de 55 à 79 ans ont été mesurés. pour leur capacité
aérobie lors des tests de marche et sur tapis roulant. Les sujets étaient un
mélange d'individus sédentaires et physiquement actifs. La conclusion, publiée
dans le Journal of Gerontology il y a trois ans, a révélé que «les sujets en
bonne forme physique présentaient moins de rétrécissement du tissu cérébral
lié à l'âge que les sujets moins actifs». Avec l'utilisation d'un appareil d'IRM,
les chercheurs ont repéré des différences distinctes dans les régions frontales,
temporales et pariétales du cerveau - où les tissus de ces régions étaient
vitaux pour les fonctions de mémoire, d'apprentissage et de communication
cellulaire.

Une expérience connexe a également montré que


l'entraînement aérobie influençait largement les capacités cognitives
des femmes et des hommes âgés de 55 à 80 ans. On a appris que
l'exercice bénéficiait aux capacités humaines telles que l'attention,
l'organisation et la planification, et qu'un programme combiné
d'aérobic et de musculation était plus efficace que l'aérobic seul.
Enfin, il a également été découvert que l'exercice de moins de 30
minutes par séance n'avait pas d'impact significatif sur les fonctions
cognitives.[15]
Dans le prochain chapitre, nous discuterons… euh… hmmm… .oh
oui, la mémoire!
Chapitre quatre: La mémoire et le cerveau

Pourquoi le point d'interrogation après le nom de Benchley?


La réponse n'est pas que notre mémoire nous fait défaut - il semble
que nous ne nous souvenions pas qui a dit cette ligne. La vérité est
que nous avons extrait cette citation d'un journal qui attribue à
Franklin P. Adams le titre de propriétaire de la citation, mais dans un
livre sur la mémoire écrit par Robert Allen, la même citation est
apparue mais cite Robert Benchley à la place.

Grâce à notre mémoire, nous nous sommes souvenus avoir


vu cette ligne auparavant et tout ce que nous avions à faire était
d'aller dans notre fichier de devis et il était là. Soit les deux hommes
ont prononcé la même phrase (hautement improbable), soit il s'agit
d'une simple erreur typographique (plus probable).

Un mauvais souvenir est la dernière chose que nous


voudrions. Nous nous réprimandons pour avoir oublié d'acheter un
ingrédient important après notre retour du supermarché. Nous nous
grondons parce que nous avons oublié notre anniversaire de
mariage et avons donc reçu une réprimande sévère et une épaule
froide en retour. Nous nous grondons parce que nous avons oublié
notre rendez-vous chez le dentiste, puis nous avons été condamnés
à une amende de 50 $ pour non-présentation. Malheureusement,
même les dentistes agissent comme des policiers de nos jours. L'un
vous inflige une amende pour excès de vitesse et l'autre vous
pénalise pour ne pas vous être présenté. Si nous devions payer des
amendes pour tout ce que nous avons oublié, nous serions
maintenant en faillite. Cela n'augure rien de bon pour notre avenir
financier; ce n’est pas non plus de bon augure pour l’avenir de notre
esprit.

Brève visite à Memory Lane

Quelle est exactement cette chose appelée mémoire?

Cela dépend de la perspective que nous considérons. En psychologie,


la mémoire est la capacité d'un être humain à stocker et à se souvenir de
bribes et d'éléments d'information et éventuellement à utiliser ces informations
lorsque le besoin s'en fait sentir. Mémoire utilisée pour
relèvent du domaine de la philosophie, mais au début du XXe siècle,
elle a été intégrée à la psychologie cognitive. Aujourd'hui, la
mémoire appartient désormais proprement à une branche de la
science qui combine la psychologie cognitive et les neurosciences.
Ainsi, il relève désormais du domaine des neurosciences cognitives.

Etant donné que l'étude de la mémoire en neurosciences cognitives


est complexe, nous n'essaierons pas de la disséquer et d'examiner ses
nombreuses facettes. Cette complexité a abouti à un système de multi-
classification dans lequel la mémoire a été classée par durée, par type
d'information et par direction temporelle.[16]

Pour nos besoins, nous prendrons la première


classification - par durée - et l'expliquerons brièvement avant de
traiter des moyens d'améliorer notre mémoire. Sous mémoire par
durée, nous avons trois types:
Mémoire sensorielle
Mémoire à court terme, et
Memoire à long terme

Selon Wikipedia, la mémoire sensorielle correspond au premier instant


où une personne ou un objet est remarqué. Cette observation se déplace
parfois dans la mémoire sensorielle et se qualifie de mémoire à court terme.
La mémoire sensorielle signifie que l'observation ou la perception dure de
quelques millisecondes à quelques secondes. La mémoire à court terme, à
son tour, correspond à la mémoire qui se produit de quelques secondes à
quelques minutes. L'interaction immédiate avec les choses, les objets et les
personnes constitue notre mémoire sensorielle car ce sont des informations
produites par nos cinq sens. Toucher, sentir ou voir sont des facultés qui nous
permettent de nous souvenir plus facilement.[17]

La mémoire à long terme est la mémoire qui est stockée puis


récupérée après des jours et des années.

Un exemple peut nous aider à mieux comprendre ce système de


classification: supposer que quelqu'un nous donne son numéro. Nous nous en
souvenons pendant quelques secondes - peut-être même jusqu'à une minute
ou deux, mais l'oublions vite. C'est la mémoire à court terme au travail. D'autre
part, nous nous souvenons de certains numéros de téléphone que nous
utilisons fréquemment. Le numéro de notre baby-sitter, celui du pharmacien, le
bureau de notre mari - ces numéros sont conservés dans notre mémoire à
long terme.

Techniques d'amélioration de la mémoire

Robert Allen a écrit un manuel utile pour améliorer votre mémoire et


ne se lit certainement pas comme un manuel technique similaire à ceux que
vous recevez lorsque
vous achetez du matériel informatique. Avec de l'artisanat et de
l'imagination (et beaucoup de couleurs), il expose des techniques et
des pratiques réelles sur la façon de maintenir la puissance de votre
cerveau. Cette section couvrira les techniques générales qui
génèrent des avantages pour nous à court et à long terme, et dans
les feuilles de travail du chapitre quinze, nous décrivons quelques
exercices que vous pouvez faire. Vous n'êtes pas obligé de les
adopter tous. Choisissez un couple ou au moins un exercice que
vous pouvez faire régulièrement pour développer votre mémoire. Un
exercice vaut mieux qu'aucun. Comme l'a dit Robert Allen, «Si vous
commencez aujourd'hui et pratiquez, pratiquez, pratiquez, bientôt
votre mémoire sera aussi rémanente que le papier mouche (bien
que ce qui y reste collé sera, avec de la chance, plus utile).»[18]

C'est dommage que nos souvenirs n'agissent pas de la


même manière que les ordinateurs. Un cerveau semblable à un
ordinateur serait une aubaine pour notre vie quotidienne, n'est-ce
pas? Le cerveau humain, bien qu'il ne soit pas aussi éblouissant que
celui d'un Pentium IV, est bien plus complexe; cependant, bien qu'il
ne soit pas en mesure de cracher des morceaux de données en
quelques minutes, l'esprit humain a été responsable de l'évolution de
l'humanité et de la civilisation. Cela fait de la mémoire un atout et un
outil très précieux. Ce n'est pas mécanique; c'est ce dont nous
sommes faits.

Avant de décrire des techniques spécifiques d'amélioration de la


mémoire, nous ferons un bref rappel sur deux aspects de la mémoire:
l'apprentissage et la concentration.

Chaque personne a sa propre façon d'apprendre et de se


concentrer. Ces deux étapes sont des conditions préalables à la
construction de la mémoire. L'apprentissage est l'acquisition de
données et de compétences réelles, tandis que la concentration est
la capacité de l'esprit à bien se concentrer sur quelque chose avec
le moins de distraction.
Apprentissage

Robert Allen dit que les individus apprennent de trois


manières: regarder, écouter et faire. Il y a des individus qui comptent
principalement sur la vue, d'autres sur leur sens de l'ouïe et d'autres
encore qui apprennent en faisant. Certaines mesures existent pour
évaluer le style d'apprentissage le plus prédominant. Nous traiterons
brièvement de certains de ces tests pratiques:

Par exemple, après avoir regardé un film, de quelle partie vous


souvenez-vous le plus
le dialogue, les séquences d'action ou les choses que vous avez faites,
comme conduire au cinéma, acheter le pass cinéma et du pop-corn? Si vous
avez répondu «dialogue», cela fait de vous un auditeur. Si vous avez répondu
«séquences d'action», vous êtes un observateur, et si vous avez répondu aux
«choses que vous avez faites», cela fait de vous un acteur.
Un autre exemple: si vous déménagiez dans une nouvelle
ville, comment trouveriez-vous votre chemin: (a) demander aux gens
des directions, (b) acheter une carte, ou (c) se promener dans le
quartier pour vous familiariser avec la disposition de la ville? Si vous
avez répondu (a), vous êtes un auditeur, si vous avez choisi (b),
vous êtes un spectateur et si vous avez choisi (c), vous êtes un
acteur.

Bien sûr, nous avons besoin de plus de tests scientifiques


pour déterminer comment une personne apprend et quel type
d'apprenant il est - un auditeur, un spectateur ou un acteur. Deux ou
vingt-deux questions ne résulteront pas en une évaluation précise,
mais les exemples d'Allen vous donnent au moins une idée de sa
théorie d'apprentissage; et comme nous l'avons dit précédemment,
l'apprentissage est un ingrédient essentiel de la mémoire.

Un apprenant qui écoute est celui qui aime les sons - en


particulier les mots - et y trouve des significations puissantes. Les
auditeurs ont tendance à se souvenir le mieux de ce qu'ils ont
absorbé par leur sens de l'ouïe, plutôt que par toute autre perception
sensorielle. Les observateurs, en revanche, réagissent le mieux aux
stimuli visuels afin que tout ce qu'ils voient soit compris et retenu
plus efficacement. Les faiseurs sont des individus qui aiment
retrousser leurs manches et creuser dans les tranchées. Ils mettent
l'accent sur l'expérience pratique; pour eux, faire des choses
pratiques a plus de sens.

Allen pense qu'il est rare que quiconque apprenne des


choses exclusivement dans un seul style. Il dit que la meilleure
forme d'attaque serait de combiner les trois styles d'apprentissage et
d'adapter chacun à une situation donnée.[19]

Concentration
Vous pouvez avoir le meilleur tuteur pour la construction
de la mémoire, mais si vous ne pouvez pas vous concentrer, il serait
difficile d'avoir une mémoire efficace. La concentration est un art
difficile à maîtriser; regardez à quel point la technologie a envahi nos
vies. Dans les cours de formation mentale qu'il a suivis tout au long
de sa vie, Allen dit qu'il existe une technique qui pourrait aider
certaines personnes à développer leurs capacités de concentration.
Celui-ci est adopté à partir d'une culture extrême-orientale, dit-il, et
est une pratique centenaire, mais elle est toujours précieuse. Cela
semble assez facile, mais vos efforts initiaux pour le faire peuvent
sembler vains:

Allumez une bougie et placez-la sur une table où vous pouvez la


voir clairement; Regardez la bougie pendant deux minutes et
observez chaque détail: la couleur,
la cire, la taille, le scintillement de la flamme, etc .;
Fermez les yeux et gardez l'image de la bougie dans votre
esprit
oeil - tenez cette image aussi longtemps que vous le
pouvez;

Ne soyez pas découragé par votre première ou deuxième


tentative. Continuez à essayer jusqu'à ce que vous puissiez tenir
l'image de la bougie aussi longtemps que vous le pouvez.

Maintenant que nous avons traité des deux ingrédients


indispensables à la construction de la mémoire, concentrons-nous
sur les moyens d'améliorer notre mémoire:

Selon vous, quel est le principe le plus fondamental pour


améliorer votre mémoire? Allen le déclare clairement. Prenez soin
de vous!

Le corps et l'esprit ne font qu'un. Ne vous méprenez pas en pensant


que vous pouvez entreprendre votre façon joyeuse de faire les choses que
vous voulez faire et de négliger votre personnalité physique. Les règles
suivantes, dit Allen, sont des choses que vous entendez à plusieurs reprises.
Ils ont toujours leur poids en or - de vieux conseils mais de bons conseils,
alors faites-leur attention:
Suffisamment de sommeil

Ne pas dormir suffisamment est un obstacle à la


concentration et à l'apprentissage. Les jours où vous n'aviez pas
suffisamment de repos et de sommeil, étiez-vous aussi productif au
travail ou à l'école? Vous en êtes-vous souvenu plus et en avez-
vous conservé davantage, ou vous êtes-vous senti le cerveau flou?
Repas équilibrés

Les experts ont souligné, à maintes reprises, qu'un bon repas


équilibré est une thérapie pour les vies stressées et épuisées. Une
bonne alimentation saine est essentielle pour que notre mémoire
fonctionne à un rythme optimal. Sans le carburant dont notre corps a
besoin, comment pouvons-nous nous attendre à ce que notre esprit
soit à son apogée? Le frais et les légumes devraient remplir votre
assiette. Selon les chercheurs, ceux qui prennent leur petit-déjeuner
ont un pouvoir de rappel plus élevé que ceux qui sautent cet
important repas de la journée.

Air frais

Pour profiter de l'air frais, apprendre à bien respirer et se préoccuper de


la qualité de l'air dans nos maisons et bureaux. Cela signifie que, dans la
mesure du possible, nous devrions avoir une fenêtre ouverte pendant le
travail, en maintenant une température confortable dans la pièce. L'air vicié qui
n'est pas autorisé à circuler correctement affecte notre concentration et nos
capacités de traitement mental.

Exercice physique

Peu de gens apprécient l'aérobic ou l'haltérophilie. Si vous en


faites partie, faites de longues promenades ou faites des longueurs.
L'idée est d'exercer au moins 30 minutes par session la plupart des
jours de la semaine.

Alcool et tabagisme

Grand NON! La fameuse «gueule de bois» dont nous parlons après


une nuit de fête et de «beuverie» peut altérer notre réflexion, notre
concentration et notre mémoire. Pour que notre mémoire fonctionne, éliminez
l'alcool et le tabagisme de votre routine surtout si vous le faites à l'excès. Une
erreur occasionnelle peut «produire une simple tache de mémoire, mais un
abus à long terme peut perturber votre esprit de diverses manières
désagréables. La perte de mémoire en sera certainement une. »[20]

Dans le chapitre quinze de ce livre électronique, nous avons


préparé une feuille de travail pour les exercices de renforcement de
la mémoire, tirée de quelques travaux d'experts reconnus sur le
sujet.

Memletics: Hype ou vérité?

Memletics ne doit pas être confondu avec des mnémoniques, bien


que les deux soient étroitement liés. La mnémonique est utilisée depuis
plusieurs décennies, mais cela ne fera pas de mal de «rafraîchir notre
mémoire» un peu: la mnémonique est une aide à la mémoire et sert un but
éducatif. La plupart sont des mots ou des phrases verbales et spéciales (et
parfois même des poèmes) pour aider un individu à se souvenir de quelque
chose - comme dans les listes.

La mnémonique présuppose qu'il existe deux types de mémoire:


naturelle (celle avec laquelle nous sommes nés) et artificielle (les outils de
formation de l'esprit que nous apprenons, pratiquons et utilisons pour
mémoriser une quantité considérable de données). Certaines personnes ont
avancé l'idée que les exploits de mémoire pourraient être réalisés avec un
esprit correctement entraîné que la mémoire naturelle peut être incapable de
réaliser.

Memletics est une émanation de la révolution qui a


donné naissance à de nombreuses techniques de mémoire et
d'apprentissage qui ont été créées, conçues et commercialisées par
des particuliers et des entreprises.

Les entrepreneurs qui ont créé Memletics - qu'ils définissent


comme un programme d'apprentissage accéléré - disent que tout est
vraiment une question de santé mentale. Memletics vient de deux
mots: «mémoire» et «athlétisme». Il repose sur le principe de la
santé mentale comme facteur déclenchant d'un meilleur
apprentissage et d'une meilleure mémoire grâce à l'utilisation et à
l'application de plusieurs approches. Les développeurs l'appellent un
système d'apprentissage intégré qui améliore les performances
cérébrales. Le cerveau possède une vaste réserve de «matière
première» et le cours vise à aider les individus à transformer cette
matière première, de sorte que les pouvoirs inutilisés du cerveau
viennent au premier plan.

La société qui a développé Memletics affirme qu'il s'agit


d'un programme unique car il compile les résultats de recherche de
différentes entreprises impliquant la performance humaine. Une
mémoire améliorée est celle qui est en forme mentalement. Et c'est
ce degré d'aptitude mentale qui détermine la capacité d'une
personne à apprendre et à se souvenir de nouvelles informations.
Nous avons lu quelques témoignages de personnes qui ont suivi le
programme Memletics - certains l'ont félicité pour avoir produit une nette
amélioration de leur mémoire. Les développeurs de Memletics expliquent que,
tout comme vous ne vous attendez pas à courir un marathon après avoir
couru une semaine, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que ces
techniques d'entraînement mental vous dotent instantanément d'une mémoire
photographique. Vos muscles mettent du temps à se développer et pour qu'ils
atteignent leur plein potentiel, vous devez les utiliser de manière cohérente sur
une période prolongée.

Il en va de même pour votre cerveau qui, comme vous le


savez, est également un muscle qui doit être entraîné.

Voici un témoignage qui a évidemment été rédigé par un étudiant:


«Je cherchais des outils d'étude. Je cherchais au hasard sur
Google des outils d'apprentissage, un apprentissage accéléré, des
techniques de mémoire, etc. Soudain, je suis tombé sur un site
http://www.learning-styles-online.com. Ce site propose un test
d'inventaire des styles d'apprentissage. C'est un test de 70 questions
avec des questions simples. J'ai fait ce test et ils ont montré mon
inclination sur la façon dont mes capacités d'apprentissage sont
moindres dans certains domaines et comment elles peuvent être
améliorées. Sur ce site, j'ai obtenu le lien vers le site
http://www.memletics.com qu'ils appellent Memory Athletics. »[21]

Deux autres témoignages (cette fois de personnes qui ont


acheté le manuel / livre d'Amazon:

«Je suis un conseiller en placement professionnel dans une


entreprise nationale (depuis 12 ans) et j'ai un diplôme de
quatre ans d'une grande université en finance. Mon conseil
est de NE PAS investir votre argent ici!

J'ai acheté ce livre parce que j'étudie pour l'examen CFP


(Certified Financial Planner). J'ai craqué pour le battage
médiatique de la dernière page du livre, et je suis gêné
parce que j'aurais dû savoir mieux que de faire confiance à
ces sources dont je n'avais jamais entendu parler;
témoignages hokey. Je n'ai pas non plus vraiment évalué
cet avis client moyen d'Amazon "5 étoiles". Aie. Il devait être
tard cette nuit-là.

Si vous voulez un peu au-dessus de la capacité d'écriture juvénile,


quelques centaines de pages de phrases ratées, des graphiques et
des images loufoques et une documentation pathétique, vous
trouverez ces attributs dans "Memletics". À 50 $ l'exemplaire, ce livre
est une véritable arnaque! Cela ne représente guère plus qu'un
marketing astucieux (couverture d'apparence légitime / titre à
consonance technique) d'un méli-mélo d'informations qui, pour la
plupart, a au moins vingt ans.
L'index de ce livre a été mon premier indice que l'auteur est
au mieux un hack (il n'est pas synchronisé avec le livre ...
s'il dit "bruit et concentration" p 34, c'est vraiment pg 32 ...).
Des erreurs de base comme celle-ci donnent le ton à de
pires choses à venir (comme l'écriture horrible). C'est
comme un de ces livres de cuisine de "presse de vanité"
mais pire. "[22]

Nous avons dû extraire uniquement les commentaires pertinents pour


la critique du livre, mais nous avons fourni le lien dans la note de bas de page
afin que vous puissiez lire la critique entière, si vous
souhait.

Voici le dernier témoignage d'un étudiant chinois qui étudie


pour devenir médecin et qui l'a également acheté sur Amazon.

«Pour info, cela ne m'a pas semblé être un bon livre lorsque je l'ai
parcouru pour la première fois. Je suis sceptique. Mais, ensuite, j'ai
fait des A droits. Maintenant, je dois revenir en arrière et y faire
attention! Ce livre a changé ma vie. Je devenais stressé. Je suis
d'âge moyen, je suis de retour à l'école et je travaille. Je sais que
j'essaye d'en faire trop. Mais je veux aller à l'école et je dois
travailler. Je veux tout faire. Mais il était clair que je ne pouvais pas
continuer, je stressais. Puis, enfin, un système qui fonctionne. Je
peux donc obtenir de bonnes notes et surtout apprendre! Je savais
juste qu'il devait y avoir un meilleur moyen, et c'est tout. Avant ce
livre, je luttais. Je suis à l'école de médecine chinoise. C'est en fait
intensif, complexe et intense. Les cours sont «dispensés» par des
médecins qui ne sont pas des enseignants. Mes notes étaient
bonnes, mais je travaillais trop dur, et passer des heures et des
heures à réapprendre des choses que j'oubliais sans cesse. Je n'ai
pas eu le temps de remettre en question, ce qu'on me disait ou de
comprendre. Pire encore, les tests étaient pleins de questions qui
m'attendaient à voir des relations. Maintenant, je peux tout
comprendre. Maintenant, je sais quoi faire et comment le faire.
Memletics est particulièrement bon quand il y a trop de faits à
entasser dans mon cerveau. Jusqu'à présent, c'est un excellent livre,
mais je viens de commencer à l'utiliser. Il a plus à offrir, que je n'ai
pas encore essayé. je viens de commencer à l'utiliser. Il a plus à
offrir, que je n'ai pas encore essayé. je viens de commencer à
l'utiliser. Il a plus à offrir, que je n'ai pas encore essayé.[23]

En lisant la description du programme de cours Memletics, il


est dit que sans beaucoup d'effort mental de la part de l'utilisateur,
leur produit ne peut pas améliorer la mémoire. Ils avertissent les
gens de rester à l'écart d'un produit qui promet d'améliorer la
mémoire sans effort. Ils le comparent à la prise d'une pilule de poids
sans faire d'exercice.
Par conséquent, sur la base des témoignages que nous
avons rencontrés, une personne sur trois a donné un avis négatif. Il
a sans aucun doute contribué à améliorer les capacités
d'apprentissage et de mémoire des individus; et ces personnes ont
très probablement effectué les exercices qui leur étaient demandés.

Les personnes qui recherchent des traitements pour leur maladie


rapportent une amélioration tandis que d'autres déplorent les effets
secondaires du traitement. C'est la même chose avec les outils et les
approches de formation de l'esprit. Un programme peut fonctionner pour
certains et il peut échouer pour d'autres. L'astuce consiste à utiliser votre
jugement et à évaluer vos propres progrès et
compétences.

Donc, pour répondre à la question: Memletics est-il un


battage médiatique ou une vérité? Il faudrait dire que cela dépend de
ce que vous voulez en tirer.
Chapitre cinq: Nutrition du cerveau

Vous ne voyez peut-être pas le lien direct entre l'alimentation et la santé


du cerveau car ce que nous mettons dans notre bouche va en aval et non en
amont. Mais ce que nous mangeons a beaucoup à voir avec la santé de notre
cerveau. Certes, la nourriture ne voyage pas jusqu'au cerveau et à ses
cellules nerveuses, mais le sang transporte des nutriments et de l'oxygène, et
si ce sang est contaminé, comment peut-il être un vecteur efficace de bonnes
vitamines et minéraux?

Le lien entre l'alimentation et la santé du cerveau peut être


résumé dans ce continuum:

Mauvaise alimentation = corps malsains et lents = troubles


+ maladies = cerveau plus lent

«Ce que nous ingérons est également fondamental pour ce que nous
pensons et ressentons», déclare le Dr John Ratey. «Le cerveau est un four
incroyablement actif, qui consomme 25% du glucose et de l'oxygène que nous
absorbons. Il brûle le glucose comme seul combustible, et pourtant il n'a pas
de site de stockage pour lui… Le cerveau a également besoin d'une gamme
d'autres nutriments… Même des carences nutritionnelles mineures peuvent
être associées à des changements d'humeur. La perte de mémoire, la
confusion, la dépression et d'autres troubles mentaux chez les personnes
âgées, autrefois simplement attribuées au vieillissement, peuvent également
être les conséquences d'une mauvaise alimentation.[24]

La question suivante serait logiquement - quels aliments


pouvons-nous manger pour rendre notre cerveau plus sain - y
compris aiguiser nos souvenirs et «faire de l'apprentissage un jeu
d'enfant?» Nous nous concentrerons sur les groupes d'aliments de
base - graisses, glucides, micronutriments et autres types d'aliments
qui nous fourniraient les vitamines et les minéraux dont nous avons
besoin.

Le Franklin Institute a travaillé avec la conseillère en nutrition


Debra Burke pour élaborer des directives diététiques générales afin
d'optimiser la puissance cérébrale.

Les graisses

Vous avez peut-être entendu quelqu'un dire qu'il était une fois
améliorer votre mémoire. Il y a du vrai dans cette déclaration. Notre
corps a besoin d'acides gras essentiels (AGE). Les graines, les noix
grillées crues ou sèches sont une source d'AGE. Votre routine
alimentaire doit inclure des noix, des graines de citrouille, des
graines de lin et d'autres types de noix. Si vous pouvez obtenir des
huiles pressées à froid à partir de ces noix, ce serait un avantage
supplémentaire.

Les acides gras essentiels oméga-3 peuvent provenir du


saumon, des sardines, de la truite, du thon, du hareng et du
maquereau. Beaucoup de gens n'aiment pas le poisson, mais
changer nos habitudes alimentaires pour inclure du poisson au
moins une ou deux fois par semaine pour commencer permet d'avoir
un cerveau plus sain. Les poissons sauvages, plutôt que d'élevage,
sont meilleurs. Inutile de dire que les gras trans doivent être évités.
[25]

Vous pouvez également obtenir des AGE à partir


d'avocats, de noix de coco fraîche et d'huile d'olive extra vierge. La
viande est également une excellente source d'AGE, mais autant que
possible, essayez d'obtenir de la viande et des produits laitiers
provenant d'animaux élevés naturellement. Les gens de l'industrie
appellent cela des animaux «en liberté»; cela signifie que les
animaux ont été autorisés à courir librement dans les champs
ouverts et les graminées afin que leur régime alimentaire (et ce que
nous consommons éventuellement), soit riche en AGE.[26]

Les glucides

Nous avons besoin de glucides pour reconstituer notre


approvisionnement en glucose pour le cerveau; c'est pourquoi nous devrions
manger de petits repas fréquents au lieu de trois repas carrés par jour.
L'incapacité à se concentrer et les sentiments de faiblesse peuvent résulter de
la faim ou vous avez laissé trop de temps s'écouler depuis votre dernier repas.
Le maïs, les pommes de terre, les courges d'hiver et les
carottes et betteraves cuites ou en jus sont des aliments nutritifs et à
indice glycémique élevé; il en va de même pour les grains entiers,
les céréales et les craquelins. Le seul problème avec la
consommation d'aliments riches en glucides est que nous pourrions
augmenter notre taux de sucre de manière inattendue, mais cela
peut être corrigé si nous les combinons avec des sources de
protéines. À titre d'exemples:
Oeuf avec du pain grillé
Burger de soja au maïs
Saumon aux pommes de terre

Jean Carper offre cette sagesse «glucides»: les aliments


varient considérablement en ce qui concerne la teneur en glucides.
Par exemple, une demi-tasse de carottes ne contient que 3
grammes de glucides; une tasse de macaroni cuit, 52 grammes; 2
tasses de maïs soufflé, 12 grammes; une prune, 7 grammes.[27]
Micronutriments

L'idée générale est que tout ce qui a des feuilles et est de couleur
foncée est un bon aliment contenant suffisamment de vitamines et de
minéraux. Les fruits et légumes ont des niveaux élevés de micronutriments. Ils
sont riches en antioxydants qui aident notre corps à combattre les radicaux
libres - responsables de la plupart des maladies et troubles actuels.

Les nutritionnistes recommandent cinq portions quotidiennes


de fruits et légumes, mais les spécialistes du cancer recommandent
d'augmenter cette portion à neuf à dix portions. Utilisez un petit fruit
ou une demi-tasse de fruits en cubes comme guide de service.
Optez pour des légumes de saison et cultivés dans des fermes
biologiques.
L'idée de la nutrition jouant un rôle vital dans la santé du cerveau est
plus claire lorsque le cerveau présente des signes de trouble mental. La
dépression est un bon exemple à citer. Bien qu'il existe des protocoles de
médication et de traitement acceptés pour cette maladie, le rôle de
l'alimentation et de la nutrition doit également être mis en évidence. Ceci est
particulièrement important car on sait que les personnes déprimées ont
généralement peu d'intérêt à manger ou ont un appétit irrégulier.

Lorsqu'une personne souffre de dépression, les nutritionnistes


pensent que pour avoir une alimentation saine pour le cerveau,
toutes sortes d'aliments artificiels et de restauration rapide doivent
être immédiatement éliminés: alcool, glucides simples, produits à
base de farine blanche, édulcorants artificiels et caféine.
L'élimination de ces substances améliorera l'équilibre chimique du
cerveau. Les principaux coupables sont les hamburgers frits et les
frites car ils bloquent les artères et les petits vaisseaux sanguins et
interfèrent ainsi avec la circulation sanguine.

Les personnes qui ont un régime alimentaire insuffisant prennent des


suppléments pour
à l'écart qui résulte de la consommation insuffisante de fruits, de
légumes et de céréales. Avant de participer à un programme de
supplémentation, vous devez parler à votre médecin et à votre
nutritionniste afin qu'une évaluation approfondie puisse être faite de
votre santé.

Vitamines / minéraux spécifiques pour la santé du cerveau

Nous avons lu des sections des travaux séparés du Dr


Null et du Dr Khalsa et de leurs écrits, nous avons compilé ces
vitamines et minéraux qui contribuent à la santé du cerveau et
contribuent à ses performances optimales. Nous allons commencer
par les vitamines:Vitamines B

Le Dr Khalsa estime que les quatre vitamines B les plus


importantes sont: B12, B6, B1 et l'acide folique.

La carence en vitamine B12 est plus visible chez les


personnes âgées de soixante à soixante-neuf ans (25%) et les
personnes de plus de quatre-vingts ans (40%). La raison en est que
l'acide chlorhydrique - la substance qui décompose la vitamine B12
dans le système digestif - diminue avec l'âge. Un déclin cognitif peut
survenir: mauvaise mémoire, diminution des capacités de
raisonnement et fluctuations de l'humeur.

B6 aide à convertir la glycémie stockée en glucose, et


nous avons déjà expliqué plus tôt que le glucose est le seul
carburant du cerveau. B6 protège les vaisseaux sanguins et certains
tests ont révélé qu'il aide également à prévenir les crises
cardiaques. À l'âge mûr, vous aurez besoin d'environ 20% de plus
de B6 que les plus jeunes pour des fonctions cognitives efficaces.
Puisque B6 favorise également la circulation sanguine, il peut
améliorer la mémoire.
La B1 ou la thiamine influence les processus métaboliques
dans le cerveau et le système nerveux central. Le Dr Khalsa dit que
c'est un puissant antioxydant. Il peut s'épuiser lorsqu'une personne
consomme trop d'alcool.

L'acide folique joue un rôle dans la dépression. Des niveaux inférieurs


de cette substance peuvent entraîner une dépression plus grave. Le Dr Null
estime qu'environ un tiers des adultes ont une carence en acide folique. Pour
ceux qui prennent des suppléments d'acide folique, il est recommandé de le
combiner avec 1000 mcg de vitamine B12.

Vitamine C

Les propriétés antioxydantes de la vitamine C sont presque


légendaires et sont connues pour améliorer la longévité. Il aide à créer des
neurotransmetteurs tels que
l'acétylcholine, la dopamine et la norépinéphrine et améliore les
capacités cognitives. Une bonne dose quotidienne pour une fonction
physique et mentale optimale est d'environ 3 000 mg, bien que Linus
Pauling, le plus ardent défenseur de la vitamine C, pense que 7 000
à 10 000 mg par jour est l'idéal. De nombreux médecins ont
tendance à être en désaccord à moins qu'une personne se remette
de certaines blessures.

Vitamine E

Cette vitamine est censée bloquer le processus de vieillissement, et


donc le phénomène de vieillissement cérébral. Comme sa cousine, la vitamine
C, c'est aussi un antioxydant et lorsqu'il est pris avec du sélénium, il peut
améliorer les capacités cognitives du cerveau.

Passons maintenant aux minéraux…


Magnésium

Le Dr Null dit que les personnes déprimées présentent une carence


marquée en ce minéral. Les patients doivent être encouragés à prendre des
suppléments de magnésium avec des suppléments de calcium afin de ne pas
trop réagir au stress et aux crises de panique.

Potassium

C'est l'un des minéraux les plus abondants trouvés dans le


corps, de sorte qu'une supplémentation en potassium est souvent
inutile. Le Dr Null dit que le potassium peut être obtenu à partir
d'aliments tels que les bananes, le jus d'orange et les pommes de
terre. Avant de prendre des suppléments de potassium, cependant,
consultez votre médecin, surtout si vous prenez des médicaments
pour une maladie.

Zinc

Le zinc a été reconnu pour ses propriétés anti-âge, mais les


personnes de 50 ans et plus sont déficientes en ce minéral. Il joue
un rôle clé dans les processus métaboliques du cerveau et détruit
les molécules de radicaux libres dans le cerveau, protégeant les
membranes cellulaires et épargnant les neurones des dommages.
[28] Pour la longévité du cerveau, une dose quotidienne de 30 à 50
mg est recommandée.

Il existe d'autres «aliments pour le cerveau» comme les


acides aminés - ce que les nutritionnistes appellent des protéines
partielles. Les exemples sont la glutamine (améliore la clarté de la
pensée et la vigilance), le tryptophane (le neurotransmetteur «bien-
être»), l'arginine (convertie par le corps en un produit chimique
appelé spermine qui aide à traiter les souvenirs) et d'autres acides
aminés.

Santé mentale: facteurs de risque

Nous savons maintenant comment garder notre cerveau en


bonne santé; mais que pouvons-nous faire de mal pour les rendre
malsains? D'après la littérature, les causes suivantes semblent être
les causes les plus courantes:
Abus d'alcool et de tabac

Des études ont constamment montré que la consommation


de quantités excessives de ces substances peut affecter les
performances du cerveau. C'est un cercle vicieux - lorsque nous
buvons trop, notre santé mentale en souffre et lorsque nous avons
une mauvaise santé mentale, nous avons tendance à trouver du
réconfort dans l'alcool et le tabagisme.

Une étude a été menée par Elissa R. Weitzman, chercheuse au


Département de la société, du développement humain et de la santé, et elle a
constaté que «les étudiants ayant une mauvaise santé mentale / dépression
qui boivent ont signalé des niveaux élevés de méfaits de l'alcool: 29% ont
déclaré avoir pris du retard dans leur travail scolaire; 14% ont déclaré avoir eu
des rapports sexuels non protégés, 12% ont déclaré avoir vandalisé des biens
et 23% ont déclaré avoir eu au moins cinq méfaits liés à l'alcool. Ces niveaux
sont tous plus élevés que chez leurs pairs qui n'avaient pas une mauvaise
santé mentale. Les risques de préjudice étaient particulièrement prononcés
chez les jeunes femmes déprimées et qui boivent de l'alcool, faisant de l'alcool
pour elles une sorte de «double danger».[29]

En Ontario, au Canada, environ 114 000 jeunes élèves de


la 7e à la 12e année ont été sondés. Certains d'entre eux envisagent
sérieusement le suicide, le taux étant plus élevé chez les filles (16%)
que chez les garçons (7%). Environ 12% des personnes interrogées
ont déclaré avoir consulté un professionnel de la santé mentale au
moins une fois au cours des 12 derniers mois. Environ 10% d'entre
eux ont une faible estime de soi et 5% présentaient un risque élevé
de dépression.[30] Cette étude a été réalisée par le Centre de
toxicomanie et de santé mentale de l'Ontario.
Modes de vie sédentaires

Il n'est pas nécessaire d'insister sur ce point. Les effets de l'exercice


physique sur

nos corps sont évidents, mais un nombre croissant d'études sur le


cerveau
démontrer ses bienfaits également sur la santé mentale. Un
avantage distinct est que
un exercice vigoureux augmente la quantité de sang dans le cerveau
et

améliore le nombre et la densité des vaisseaux sanguins dans les zones qui
en ont besoin

la plupart - le cortex moteur et le cervelet, note le Dr John Ratey.


Mettre tout simplement,

l'exercice ou l'activité a un effet similaire sur le


cerveau. Plus nous l'utilisons, plus nous le stressons, meilleure est
notre circulation et plus cette partie du cerveau est en forme.[31]

Une mauvaise alimentation

Les scientifiques ont longtemps déploré les régimes


pathétiques du monde occidental. Nous devons mettre les choses
en perspective et adopter une vision globale de la façon dont
l'alimentation affecte la santé globale, y compris la santé mentale.
Une alimentation saine, basée sur les portions recommandées
d'aliments importants, l'apport calorique et moins d'aliments
susceptibles de favoriser les radicaux libres tels que les graisses
polyinsaturées, donnerait à notre cerveau un kilométrage
supplémentaire et enrichirait ainsi davantage nos vies.

Stress

La capacité à gérer le stress dépend en grande partie d'un esprit sain.


Le Dr Richard Restak, qui a écrit Mysteries of the Mind (2000) pour National
Geographic, nous encourage à réduire nos frustrations et nos problèmes en
les transformant en défis. De cette façon, nous diminuons les risques de
lésions cérébrales associées au stress, en particulier dans la région de
l'hippocampe, où résident les souvenirs.[32]
Apathie, indifférence, manque de stimulation
mentale

Si vous regardez autour de vous, vous remarquerez des gens


qui bouillonnent d'énergie et de passion et semblent avoir une
curiosité sans fin pour la vie, aussi banale soit-elle. Vous
remarquerez également des personnes qui semblent simplement
déambuler, attendant que l'occasion se présente ou qui leur est
remise. Ils pensent que le monde leur doit une faveur; au lieu de
prendre le taureau par les cornes et de créer leur bonheur, ils
s'assoient et adoptent une attitude passive. Qu'est-ce que cela fait
au cerveau à long terme?

L'éloquence du Dr Ratey à ce sujet est une chose à


laquelle nous devons tous réfléchir: «Trouvez une mission dans
votre vie. Un engagement envers une vocation, une carrière, voire
un passe-temps concentre l'esprit et l'âme. Les patients
psychotiques rapportent qu'ils n'entendent pas «les voix» pendant
qu'ils sont occupés à travailler… N'oubliez pas un point important:
dans la poursuite de votre passion, ce qui compte vraiment, c'est ce
qui compte, pas n'importe quelle mesure de succès. Une
alimentation à activité constante et stimulante est la meilleure
prescription pour nos problèmes.[33]

Nous sommes tout à fait d'accord… et nous espérons que


vous aussi!

Une note sur les troubles cérébraux héréditaires - les National


Institutes of Health ont identifié certains troubles cérébraux qui peuvent être
héréditaires - Huntingdon, Leigh et Menken en sont quelques exemples. Les
enfants nés avec ces maladies peuvent augmenter la probabilité qu'un autre
membre de la famille en soit atteint. Il est préférable de discuter de ces
maladies spécifiques avec votre médecin ou votre spécialiste pour connaître
vos facteurs de risque si un membre de votre famille a été diagnostiqué et
pour explorer les moyens d'éviter d'être affecté.
Chapitre six: Pensée créative

Si vous avez regardé la série télévisée 24, vous devez


avoir été émerveillé par la créativité qui a permis de produire cette
émission. Les incidents du 11 septembre ont probablement inspiré
une grande partie de l'histoire, mais ce qui est plus impressionnant,
c'est la façon dont les auteurs de la série manipulent la technologie
pour traquer les terroristes. Ce facteur à lui seul fait que cela attire
l'attention.

Les méthodes GPS, les logiciels informatiques et les gadgets


présentés dans l'émission vous font se demander si ce n'est qu'une question
de temps avant que nos vies ne soient régies par les progrès technologiques
qui peuvent prendre le dessus sur notre réflexion un jour.

Chaque épisode captivant de 24 est un excellent exemple d'esprit


créatif

action.

Qu'est-ce que la pensée créative?

Il vaut peut-être mieux donner des exemples plutôt que de


les définir. Comme un miroir, ces exemples refléteront l'essence de
la pensée créative. Que diriez-vous de quelques exemples
modernes?

JK Rowling - écrivain des livres Harry Potter

Burt Bacharach et Cole Porter, compositeurs de


musique. Leurs chansons se sont vendues des
millions et ont dominé les charts pendant des
décennies

Larry Page et Sergei Brin - fondateurs de Google

John Charnley - pionnier du remplacement de la


hanche moderne

Avant de vous décourager, cela ne signifie pas que ce n'est pas parce
que vous n'êtes pas un inventeur ou un producteur comme les personnes ci-
dessus que vous n'êtes pas créatif. Créatif, après tout, est un mot très
subjectif et n'est pas le monopole des artistes et autres personnes engagées
dans des efforts artistiques et musicaux.

Alors, qu'est-ce que les penseurs créatifs ont en commun?


«… De sorte que sans créer de musique ou de poésie ou de livres ou
de bâtiments ou quelque chose de sens, leur souffle même soit coupé… Ils
doivent créer, doivent verser de la créativité. Par une urgence étrange,
inconnue et intérieure, ils ne sont vraiment vivants que s'ils créent. (paroles de
Pearl Buck, écrivain bien connu)[34]

Notez que «quelque chose de sens» dans la citation ci-dessus de Buck


peut signifier n'importe quoi - et c'est l'individu qui décide ce que ce quelque
chose de sens est dans sa vie. Par exemple, amener un senior allergique à
l'ordinateur à l'esprit fermé à s'essayer au courrier électronique en lui montrant
comment le courrier électronique peut être beaucoup plus efficace que
l'écriture manuelle de lettres est un exercice de créativité. Mettre des en-têtes,
des pieds de page et des images clipart dans des livres électroniques parce
qu'un écrivain fantôme croit que ses clients «retourneraient» le produit fini est
un autre exercice de créativité. Une mère qui convainc enfin son enfant de
prendre des cours de natation en mettant sur un film sur les dauphins gracieux
est également un autre acte créatif.

Les mortels ordinaires comme vous et moi peuvent être créatifs. Les
gens qui étudient l'esprit disent qu'il existe plus de 60 définitions de la
créativité, et il est hors de portée de cet e-book de les nommer toutes. La
signification la plus fondamentale que nous pouvons trouver est celle qui
définit la créativité (ou la créativité) comme un processus mental qui génère
des idées nouvelles et utiles et des relations entre ces idées. La pensée
créative peut sembler assez simple, comme l'ont montré la mère, l'écrivain
fantôme et l'instructeur de courrier électronique cités ci-dessus, mais c'est
vraiment un processus complexe.

Techniques de pensée créative

Un objectif fondamental des techniques de pensée créative


est de stimuler l'esprit à proposer des idées originales et de
combiner deux ou plusieurs idées pour générer plus d'idées. C'est la
partie théorique. Dans le domaine pratique des choses, il est plus
difficile de trouver des idées qui vont cliquer ou germer. Le
processus ne s'arrête cependant pas à faire naître des idées. Ces
idées doivent être utilisées pour apporter une solution à un
problème.

Une technique courante (et parfois surutilisée) est le


brainstorming traditionnel. Le brainstorming traditionnel est pratiqué par des
personnes qui travaillent souvent ensemble dans le même environnement et
peu importe combien de brainstorming elles font, elles finiront par atteindre un
point où elles ne pourront plus proposer d'idées nouvelles et uniques.
Travailler dans le même milieu et partager les mêmes buts et objectifs a
tendance à amener les gens à avoir les mêmes idées. Comme un écrivain
le dire: «Dans le brainstorming traditionnel, nous continuons à
proposer les mêmes idées encore et encore parce que nous
continuons à nous fournir les mêmes stimuli! [35]
Nous devons passer à l'étape suivante en nous engageant
dans un brainstorming avancé. Pour que cela soit efficace, nous
devons appliquer certaines techniques de pensée créative qui sont
nombreuses. Nous allons discuter de quelques-unes de ces
techniques, mais rappelez-vous que ce n'est pas notre principale
préoccupation ici de déterminer si les idées qui découlent de ces
techniques vont être utiles. Notre souci ici est que les gens puissent
trouver de nouvelles idées. Leur utilité ou non peut être décidée
ultérieurement.

Les techniques de pensée créative varient d'un promoteur à


l'autre. Chacune de ces techniques vous fournira de nouveaux
stimuli et une façon de penser différente - ce que certains bosses
d’entreprise appellent «sortir des sentiers battus».
Scamper

Voici une illustration de la créativité en action.

Probabilité. Avez-vous déjà entendu ce mot? Nous non plus,


jusqu'à ce que nous soyons tombés sur le site Web britannique de
brainstorming alors que nous rassemblions des informations sur les
techniques de pensée créative. La probabilité est la fusion de deux
mots: problème + opportunité. Les personnes qui ont inventé le mot
disent que les gens sont généralement incapables de distinguer un
problème et une opportunité, et comme le mot «problème» a une
connotation négative, ils ont créé la «probabilité». Cela peut être un
défi, une question, un mystère, une préoccupation, un problème, une
énigme, une difficulté ou une opportunité. Cela englobe donc ce que
vous voulez améliorer ou changer pour le mieux.

«Scamper» en tant que technique de pensée créative, repose sur le


principe de probabilité et vous démêlez cette technique en prenant chaque
lettre du mot qui a une action correspondante: «s» pour substitut; «C» pour
combiner; «A» pour adapter; «M» pour modifier; «P» pour être mis à d'autres
fins; «E» pour éliminer; et «r» pour inverser / réorganiser. En un mot, la
technique du scamper consiste à examiner un problème - une probabilité -
puis à réfléchir à des moyens de remplacer une partie du produit ou du service
pour arriver à quelque chose de plus efficace. L'étape suivante consiste à
combiner des pièces ou des composants et à voir si cela pourrait être une
solution possible, puis à l'adapter, à le modifier, à le mettre à d'autres fins, à
éliminer ce dont vous n'avez pas besoin et à réorganiser ou inverser votre
produit ou processus. Au lieu de reproduire l'intégralité du diagramme
SCAMPER, nous vous encourageons à visiter le site à

Mot aléatoire

Ceci est une autre technique de pensée créative. Les mots aléatoires
en tant que concept ont été promus et commercialisés par des partisans et
des entités de pensée créative; ils ont même des outils logiciels (générateurs
de mots aléatoires) que vous pouvez utiliser. La technique des mots aléatoires
stimule votre esprit en créant de nouvelles idées et concepts et se trouve au
cœur du brainstorming. Pour les professionnels de la publicité, c'est une
technique particulièrement efficace pour proposer de nouveaux slogans
marketing et noms de marque. Pour les personnes qui ont besoin de plusieurs
noms d'utilisateur et mots de passe, Random Words peut être un outil utile.

Analogies
La façon dont nous l'avons appris à l'école, faire une
analogie consiste à comparer une situation ou un produit à autre
chose. L'expression «est comme» est donc essentielle dans cette
technique de pensée créative. Les analogies nous aident à penser à
notre probabilité personnelle et à trouver des solutions auxquelles
nous n'avions jamais pensé avant de les comparer à une autre. La
première étape est de penser à une analogie: que nous rappelle
notre situation (ou produit ou service)? Dans quels autres domaines
des situations similaires à la mienne? Qui d'autre vit cette situation
mais ne possède pas la même expertise?

L'exemple fourni par brainstorming UK est excellent:[36]

Étape 1 - Créez une analogie - gérer une entreprise, c'est


comme gérer une production théâtrale.

Étape 2 - Utilisez cette analogie comme un stimulus pour


obtenir des idées de transition. L'une de ces idées peut s'avérer être
une solution au problème.

Étape 3 - Prenez une idée de transition et terminez le


processus de réflexion: Gérer une entreprise, c'est comme gérer une
production théâtrale. Une production théâtrale est divisée en deux
moitiés. Devons-nous donc diviser notre équipe commerciale en
deux groupes - une équipe avant-vente et une équipe après-vente?

Selon Brainstorming Co UK, il existe de nombreuses


analogies que vous pouvez utiliser pour déclencher votre créativité
et ouvrir la voie à des solutions.

Autres techniques de pensée créative

Il existe de nombreuses techniques que vous pouvez


adopter pour voir celle qui fonctionne le mieux pour vous ou votre
groupe, telles que les fausses règles, l'évasion, le défi, l'image
aléatoire, le rêve, etc. Nous vous encourageons fortement à visiter
lequel volonté Discutez de chacune de ces techniques avec des
exemples.

Dans le chapitre quinze, nous avons rassemblé des


feuilles de travail contenant quelques techniques de pensée créative
que vous voudrez peut-être essayer.

Bloqueurs de la pensée créative

Prenez-le de Robert Allen (The Mind Workout Book, 2003). "La seule
façon d'être créatif est de croire que vous êtes créatif", et cette croyance
devrait s'installer
vous sur la bonne voie. La logique veut que plus vous pensez être
créatif, plus vous devenez créatif. Gardez toujours vos idées, dit
Allen, même celles que vous pensez être mauvaises; vous ne
saurez jamais quand ce sont de bonnes idées déguisées.[37]

Après avoir passé quatre ans à l'université, puis quelques années de


plus sur leur premier emploi, les gens ont tendance à travailler davantage
leurs capacités de réflexion analytique que leur pensée créative (à moins qu'ils
ne soient employés dans des endroits qui mettent l'accent sur la pensée
créative comme l'édition, la publicité ou les arts. ). Les personnes qui
travaillent dans des environnements qui exigent une pensée analytique ont
tendance à suivre un schéma où leur créativité est à la traîne. Les obstacles à
la pensée créative se produisent et ils peuvent ou non en être conscients, et
par conséquent empêcher la croissance de nouvelles idées.

Certains bloqueurs de la pensée créative comprennent:


Peur et doute de soi - n'y a-t-il pas eu un dicton qui disait "la peur est
notre plus grand ennemi?" La peur est le plus gros obstacle à la
pensée créative. Nous n'osons pas exprimer notre opinion de peur
d'être ridiculisés ou rejetés, ou nous ne parlons pas parce que nous
pensons que nos idées sont ringardes.

2. «Il n'y a qu'une seule bonne réponse» - cette obstination


désactive le flux de créativité. Cette attitude peut être modifiée en
pratiquant certaines des techniques de pensée créative mentionnées
précédemment.

Aller avec le statu quo - nous préférerions nous conformer


ou rester sur les sentiers battus pour ne pas perturber la
paix et l'esprit de l'équipe. C'est aussi une ramification du
bloqueur 1, la peur. Nous nous sentons plus en sécurité
dans une mer de similitude, plutôt que sur le champ de
bataille.

Juger trop vite - parfois, par habitude, nous devenons trop blasés
dans nos vues et nos opinions, incapables de voir un
aspect positif ou deux sur les idées ou les alternatives qui
nous sont présentées.

En étant réceptifs aux nouvelles idées après avoir appliqué des


techniques de pensée créative, nous entraînons nos esprits à exploiter notre
créativité cachée et à arriver à des solutions que nous n'aurions jamais cru
possibles. Si vous lisez les histoires de patients atteints de cancer, par
exemple, nombre d'entre eux ont transformé leur maladie en une occasion de
créer des projets qui sont importants pour eux. Leur diagnostic de cancer a
mis leurs esprits en surmenage jusqu'à ce qu'ils trouvent une activité ou une
mission qui les remplissait, enlevant ainsi leurs esprits et leurs soucis de leur
cancer, et canalisant plutôt leurs efforts vers des efforts plus significatifs.
Chapitre sept: Pensée critique

Définition de la pensée critique

Nous avons trouvé une définition de la pensée critique par


Michael Scriven et Richard Paul pour leur projet avec le National
Council for Excellence in Critical Thinking Instruction:
La pensée critique est le processus intellectuellement
discipliné consistant à conceptualiser, appliquer, analyser,
synthétiser et / ou évaluer activement et habilement les
informations recueillies ou générées par l'observation,
l'expérience, la réflexion, le raisonnement ou la
communication, comme guide de la croyance et de l'action.
Dans sa forme exemplaire, il est basé sur des valeurs
intellectuelles universelles qui transcendent les divisions
thématiques: clarté, exactitude, précision, cohérence,
pertinence, preuves solides, bonnes raisons, profondeur,
ampleur et équité.[38]

Vous vous demandez probablement si cette définition pourrait


être rédigée différemment pour qu'elle soit plus facile à digérer et à
comprendre? Si en effet c'était la première pensée qui vous est
venue à l'esprit, félicitations - vous venez de mettre votre créativité
au cap! Après avoir discuté du processus mental créatif, examinons
maintenant nos capacités de pensée critique.

En reformulant la définition ci-dessus, nous prendrons


certains des mots clés: conceptualiser, appliquer, analyser,
synthétiser et évaluer. Ce sont tous des verbes. Les noms clés sont:
observation, expérience, réflexion, raisonnement, communication.
Les verbes et les noms sont entrecoupés de modificateurs: clarté,
exactitude, précision, cohérence, pertinence, preuves solides,
bonnes raisons, profondeur, ampleur et équité.

Nous avons tous les éléments de la définition originale. Que


diriez-vous de ce qui suit comme définition alternative?

La pensée critique est la façon dont notre esprit prend les


informations fournies par nos cinq sens et traite ces informations par
l'analyse, l'application, puis en les résumant afin que nous puissions
arriver à une évaluation claire, précise et juste de ces informations.
Était-ce plus facile et moins doctoral? Nous l’espérons
certainement.

Ne soyez pas induit en erreur. Nous respectons la définition


originale. Les rédacteurs ont probablement simplement négligé le
fait que cette définition ne se limiterait pas à une revue académique
mais serait également mise à disposition sur Internet, où la rédaction
sur le Web diffère considérablement de la rédaction de type thèse.

Dans sa forme minimaliste par conséquent, la pensée critique


est la manière dont nous traitons les données que nous recueillons à
partir de notre environnement (supports de communication) et
utilisons ou rejetons ces données. Si nous décidons de l'utiliser,
nous devons le décomposer en composants afin d'avoir une idée
claire et précise de la façon dont nous allons l'utiliser. C'est la
version minimaliste.

Scriven et Paul, cependant, poussent la pensée critique un


cran plus haut: la pensée critique doit être juste et justifiée. Ce qu'ils
signifient, c'est que le processus de pensée critique est influencé par
les motivations d'un individu. Lorsque ses motivations sont égoïstes,
cela se voit dans la manipulation intelligente des idées pour servir
son propre but. Par conséquent, il risque d'être intellectuellement
défectueux, quelle que soit la pratique ou l'utilité de ces idées.
Lorsque la pensée critique est
fondée sur l'équité d'esprit, elle est souvent d'un «ordre intellectuel supérieur»,
selon Scriven et Paul, même si les gens la jugent «trop idéaliste».[39] Ils
soutiennent que nous ne pourrions jamais qualifier quelqu'un de penseur
critique de bout en bout parce qu'en tant qu'êtres humains, nous pouvons
traverser certaines périodes de pensée irrationnelle ou indisciplinée. La
pensée critique est essentiellement une question de degré et de dépendance
vis-à-vis de l'étendue et de la profondeur de l'expérience, entre autres.

Un webmestre, par exemple, qui vient d'apprendre à créer des sites


Web, peut avoir défini des idées sur la façon d'attirer le trafic des visiteurs ou
d'augmenter le classement.
avec Google, Yahoo et MSN; un webmestre ayant de nombreuses années
d'expérience, par contre, irait probablement plus loin et évaluerait l'avantage
d'une technique d'optimisation des moteurs de recherche (SEO) par rapport
aux autres avant d'en choisir une - et après avoir évalué les objectifs du client
et ses ventes cibles. Un webmestre expérimenté est également conscient que
peu importe la façon dont il construit un site Web sophistiqué - sifflets, cloches
et tout - il ne pourra pas optimiser le trafic sans un bon contenu; c'est-à-dire
des articles bien rédigés, riches en mots-clés et avec des balises méta
appropriées. C'est là que vous distinguez le niveau de pensée critique qui a
été enrichi et développé par des années d'expérience réelle.

Méthodes de pensée critique

Le processus de pensée critique suit une séquence logique:

Rassembler des informations et évaluer les arguments


pour et contre l'information.

Diviser ces arguments en composants, puis extraire les


implications de ces arguments et de leurs composants.
Examiner ces déclarations et leurs implications
pour d'éventuelles contradictions.

Peser ces déclarations et les classer selon leur


importance ou leur pertinence

Ajuster les pondérations à la lumière de nouvelles


informations complémentaires.

Évaluer les poids de chaque argument.


Agir sur l'information.

Il est généralement plus efficace de soutenir les principes avec des


exemples réels. Voici une situation. Imaginez que vous terminez votre
baccalauréat ès arts en psychologie et que vous avez choisi de faire une
thèse au lieu d'une semaine complète et intense d'examens. Vous serez
interrogé par un panel de professeurs. Puisque vous avez écrit des travaux de
session toute votre vie et que vous avez l'impression d'avoir perfectionné vos
compétences en recherche, vous avez décidé que faire une thèse de 200
pages serait la meilleure option.

Vous avez trois faits à considérer:

Fait n ° 1:

Vous avez deux sujets en tête: l'un porte sur les


contradictions de Freud et l'autre sur les personnalités de
type A et comment un comportement de type A peut
conduire à des troubles liés au stress.
Fait n ° 2:

Vous avez été avisé que trois professeurs feront partie de votre
panel de soutenance orale et vous les connaissez bien, ayant suivi
quelques cours avec eux pendant votre diplôme de quatre ans. Le
professeur X est un penseur traditionaliste et a un profond respect
pour Freud; Le professeur Y est un jeune professeur diplômé d'une
université de la Ivy League et a une série de réalisations à son actif:
capitaine de l'équipe de basket-ball de l'université, marathonien avec
deux médailles d'or, entraîne l'équipe de crosse de sa fille, et vous
avez entendu il se moque une ou deux fois des principes freudiens.
Il est de toute évidence une personnalité de type A et à la vitesse à
laquelle il accomplit ses nombreux objectifs de vie, un candidat sûr
pour le syndrome de fatigue chronique. Le professeur Z est d'âge
moyen, au milieu de la route et strictement père de famille d'abord,
professeur ensuite. Il héberge

barbecues chez lui,


ça ne dérange pas un bon bâton de marijuana de temps en
temps et joue du banjo. C'est le genre de professeur qui ne
prend pas trop au sérieux la devise «publier ou périr» du
monde universitaire; le fait est qu'il a décidé de périr plutôt
que de publier.

Fait n ° 3
Vous apprenez également que le professeur X appartient à
une secte secrète de disciples de Freud et que quelqu'un
vous a dit une fois que lors d'un barbecue chez le
professeur Z, il avait déjà fait une blague sur Freud,
qualifiant ses théories de stupides et trop orientées vers le
sexe.

Sur la base des trois faits ci-dessus, vous devez maintenant décider
sur quel sujet écrire. C'est ainsi que nous vous suggérons d'aborder
ce problème, en tenant compte des méthodes de pensée critique;
c'est-à-dire rassembler, décomposer en composants, examiner,
peser, ajuster,
évaluer et agir.

En notant les faits, vous avez déjà rassemblé les informations (trois
professeurs sur le panneau) et les avez décomposées en
composantes (réputation de chaque professeur).

En utilisant la méthode de l'examen, votre sentiment vous dit que si vous faites
un effort total pour mettre en évidence la contradiction dans la pensée
freudienne, le professeur X vous percera probablement et vous rendra difficile
la défense de vos arguments puisqu'il a un profond respect pour Freud. Le
professeur Y qui présente des tendances de type A vous demanderait de
fournir des preuves substantielles et vous interrogerait sur vos méthodes de
recherche. Le professeur Z conviendrait que oui, Freud s'est probablement
contredit plus d'une fois et vous posera quelques questions par souci de
formalité pour vous assurer que vous l'avez écrit vous-même et non par une
papeterie universitaire. Votre bataille la plus difficile serait alors avec les
professeurs X & Y.

√ D'un autre côté, si vous choisissez le deuxième sujet - les


personnalités de type A et leurs problèmes de santé - le professeur
Y vous mettra probablement le plus au défi. Il appréciera peut-être
votre thèse parce qu'elle l'éclairerait sur des problèmes de santé
potentiels, ou il se moquera de vous pour avoir sauté aux
conclusions. Il pourrait même vous accuser d'utiliser trop de preuves
anecdotiques au lieu d'expériences de cas réels étayées par des
données scientifiques. Les professeurs X et Z adopteraient une
position neutre puisque ni n'est une personnalité de type A ni ne
sont particulièrement intéressés par ce domaine de la psychologie.

En pesant vos faits et vos arguments, vous commencez maintenant


à voir que cela pourrait être votre meilleure approche: rejetez la
thèse de Freud (vous ne voulez pas que l'on se souvienne d'être
anti-freudien et détesté par une secte entière) et prenez le type- Une
idée de thèse de personnalité à la place. Le professeur Y peut vous
défier tout ce qu'il veut, mais vous êtes convaincu à 100% que vos
connaissances et vos recherches vous aideront à réussir.
En évaluant les pondérations, vous vous efforcerez de souligner les avantages
des personnalités de type A, de souligner leur potentiel d'accomplissement et
d'atténuer vos critiques. Vous insisterez également sur le fait que toutes les
personnalités de type A ne se retrouvent pas avec une maladie plus tard dans
la vie et mettent plus de pression sur leur productivité. De cette façon, le
professeur Y ne devrait pas avoir l'impression que sa personnalité est
attaquée et adopterait donc une position plus indulgente lorsqu'il vous
interroge.
Acteur - vous avez soigneusement étudié la situation, alors vous
envoyez maintenant une note au bureau académique que vous allez
rédiger votre thèse sur les personnalités de type A.

Important! Les partisans de la pensée critique affirment que la


pensée critique ne commence et ne se termine pas à certains points;
c'est un continuum de pensée qui doit être changé ou ajusté à la
lumière des nouvelles informations obtenues. Vous ne devez pas
supposer qu'en appliquant les méthodes de la pensée critique, vous
arriverez aux bonnes réponses et conclusions. Les informations
recueillies peuvent être fausses, biaisées ou à moitié vraies. Et ce
n'est pas parce que nous appelons notre esprit à une tâche lorsque
nous nous engageons dans la pensée critique que nos émotions ne
sont pas impliquées. Ils font. Dans certaines situations, nos
émotions peuvent affecter la nature des informations que nous
obtenons pour nous aider à prendre une décision.

Paradigmes de la pensée critique

Un article sur Wikipedia explique que la pensée critique peut être


examinée dans de nombreux cadres ou paradigmes. Ce paradigme est à
quatre niveaux.[40]

Double raisonnement - dans ce mode de pensée, le


paradigme à l'œuvre est généralement en termes de noir /
blanc; faux / juste; bon mauvais; soit / ou.

L'exemple de l'étudiant diplômé qui devait rédiger une thèse


devait choisir entre des personnalités freudiennes ou de
type A, et les avantages et inconvénients d'un sujet par
rapport à l'autre.

Multiplicité - notre réflexion nous porte à croire que des


personnes différentes peuvent avoir des opinions différentes
des nôtres ou peuvent considérer les problèmes sous des
angles différents. L'étudiante diplômée peut avoir le
sentiment que le professeur X, étant disciple de Freud et
membre d'une secte Freud, peut ne pas être trop gentil
avec son exposé des contradictions dans la pensée de
Freud. Cependant, il est également possible que le
professeur X, tout en étant fan de Freud, convienne avec
elle que ses théories contenaient trop de contradictions.

Relativité - «Tout est relatif», entend-on dire. En effet,


ça l'est. Parce que les gens sont différents, les idées
peuvent aussi être différentes, mais elles sont toutes
égales. La relativité est un pas en avant par rapport à la
multiplicité en ce qu'elle reconnaît que différentes
personnes ont des opinions différentes, et que ces opinions
ne sont pas nécessairement fausses ou correctes.
Relativité avec engagement - ce mode dicte qu'il peut y
avoir une différence d'opinion, mais pour nous permettre de
valider une opinion, nous devons avoir un ensemble de
critères sur lesquels la valider.

Il existe un autre principe qui opère dans la pensée critique: la solution


la plus simple est probablement la meilleure. Nous avons tous entendu le
conseil: «Restez simple». Il est basé sur le rasoir d'Occam, ou le «principe de
parcimonie» qui exige qu'une seule hypothèse soit faite - en faire trop serait
inutile.[41]
Chapitre huit: Pensée analytique

Il est tentant de penser que la pensée analytique est identique


à la pensée critique, et oui, dans un sens, les distinctions sont
floues. Quelle que soit la subtilité de cette distinction, il existe une
ligne de démarcation qui sépare la pensée critique et analytique.

Qu'est-ce que la pensée analytique?

Un écrivain voit les choses de cette façon: la pensée critique


survient lorsque nous raisonnons avec concentration et délibération.
Ce n'est pas du bon sens, ni de l'intuition. Le même écrivain soutient
que nous réfléchissons de manière critique lorsque nous enquêtons,
planifions et expliquons. Toute la science est basée sur une pensée
critique ordonnée. «Lorsque nous mesurons, calculons et
enregistrons des données, nous raisonnons de manière critique.
Lorsque nous payons nos factures, nous utilisons un raisonnement
critique. »[42]

La pensée analytique, en revanche, est lorsque nous nous


concentrons de manière critique sur notre expérience et allons dans
les profondeurs de nos intuitions logiques. Par conséquent, lorsque
nous nous engageons dans une réflexion analytique, nous explorons
nos pensées et les amenons au niveau de la conscience critique. La
pensée analytique est donc activée et développée par une utilisation
constante.

Ces déclarations ne clarifient pas vraiment la distinction, mais


c'est un bon début. Nous avons cherché une autre définition de la
pensée analytique, cette fois-ci que les étudiants de premier cycle
peuvent utiliser, car les professeurs leur demandent généralement
de faire une analyse de presque tout ce qu'ils ont appris.
Du point de vue de l'élève, la pensée analytique exige que les
élèves identifient précisément l'argument central d'un texte,
commentent la logique et la cohérence des arguments, commentent
la manière dont l'argument est présenté, puis remettent en question
la validité de la preuve. soutenant le (s) argument (s). Pour élaborer,
voici ce qu'un écrivain voulait dire à propos des étudiants analysant
un document:

«… La plupart des universitaires et des décideurs politiques


n'expriment pas leurs arguments en termes simples. Les textes que
l'on vous demandera d'analyser seront pleins de propositions
complexes exprimées de manière complexe, parfois alambiquée,
parfois tortueuse. La première partie du processus analytique
consiste à
réduisez ces arguments complexes et alambiqués en leurs
éléments constitutifs de base, de sorte que vous vous
retrouvez avec une série de propositions simples. "[43]

Vous pouvez comparer cette activité à la cuisine - hacher en particulier.


Vous prenez une recette entière et la divisez en ses composants de base: (a)
ingrédients et

procédure. Vous prenez les ingrédients et les coupez en petits


morceaux pour faciliter la préparation du repas. Quant à la
procédure, vous les suivez dans l'ordre et alignez les ingrédients
comme demandé dans les étapes.
Comment fonctionne la pensée analytique

Avant de décrire le fonctionnement du processus analytique,


gardez à l'esprit que le processus présuppose un problème. En
essayant de résoudre un problème, les penseurs analytiques suivent
l'approche scientifique.

Une présentation précieuse sur le processus analytique a été


présentée par Matt Evans, un consultant en gestion financière qui explique le
processus en
comprendre les termes, bien que les concepts soient plutôt
sophistiqués et s'adressent davantage aux consultants et aux
professionnels des ressources humaines. Il conçoit sa présentation
avec l'optimisation des ressources d'une organisation comme
principe directeur.

Evans utilise des concepts tels que l'analyse des causes profondes,
les outils de Pareto et l'analyse du champ de force, entre autres. Ceux-ci sont
abordés dans la présentation d'Evans intitulée Un cours sur la pensée
analytique que nous vous encourageons à consulter

Selon Evans, la pensée analytique se fait par une série de cinq


étapes

cet ordre:

Définition du problème

Formulation de l'hypothèse
Recueil des faits
Conduire l'analyse
Développer la solution

Pour chacune des étapes ci-dessus, il existe un ensemble d'outils et de


techniques qui sont expliqués en détail dans la présentation. Dans la
quatrième étape - conduite de l'analyse - Evans dit que la définition est
obtenue en décomposant le problème en composantes en appliquant ce que
nous savons et en utilisant ensuite des techniques. Le but de l'analyse est de
prouver ou de réfuter les hypothèses que nous avons formulées et de
comprendre les enjeux et les moteurs du problème.[44]

Evans dit qu'il est plus efficace de passer du temps à analyser les
informations plutôt que de les collecter, car le but est de trouver les «pépites
d'or» qui peuvent rapidement prouver ou réfuter une hypothèse.[45] Lorsque
vous lirez la présentation, vous découvrirez les techniques d'analyse des
causes profondes, dont l'une est les «5 pourquoi» - dans laquelle Evans dit
que cela signifie demander, cinq fois, pourquoi le problème existe. En posant
cinq questions, nous sommes conduits à la cause profonde du problème. La
diapositive n ° 15 de la présentation illustre assez bien ce principe.

Le brainstorming fait naturellement partie de la pensée analytique, mais


Evans nous met en garde contre cette technique. Il dit que cela ne fonctionne
que s'il existe une gamme d'idées et de solutions qui peuvent être envisagées.
Il ne doit pas être utilisé pour tester une idée mais pour
produire des idées. Il recommande une approche efficace qui mènera à
l'analyse: assurez-vous de savoir ce que vous essayez de résoudre (les
problèmes clairement définis constituent les moteurs de l'analyse), associez le
problème clairement défini à l'outil analytique approprié, puis allez collecter les
les faits.[46]

Pensée analytique et pensée positive

Serait-ce une déclaration erronée de dire que les personnes


qui pensent positivement sont généralement heureuses et
émotionnellement équilibrées? Non; en fait, il y a beaucoup de vérité
dans cette déclaration. Et serait-il également erroné de dire que les
penseurs positifs ont tendance à mieux relever les défis mentaux en
raison de leur cerveau bien développé et sain?

Cette deuxième question est délicate, bien que l'instinct nous dise
que oui, les penseurs positifs ont un cerveau plus développé et sont donc plus
mentalement équipés pour faire face aux problèmes. C'est notre instinct, mais
cela ferait probablement l'objet d'interrogations sérieuses de la part de la
communauté scientifique.

Encore…

Nous sommes convaincus que cette deuxième affirmation


est vraie, en particulier lorsque nous lisons la section perspicace de
Sandra Blakeslee dans le Science Times Book of the Brain du New
York Times édité par Nicholas Wade (1998). Mme Blakeslee a cité
certaines études menées séparément à l'Université Harvard, à
l'Université McGill, à l'Université Simon Fraser et dans d'autres
universités concernant le développement cérébral des nouveau-nés.

Les chercheurs de l'Université Simon Fraser tentaient de


répondre à la question: l'amour peut-il surmonter un mauvais début?
[47] Ils étudiaient un enfant roumain, Simona et 44 autres personnes
qui étaient dans un orphelinat et privées de soins maternels et
d'amour. Jusqu'à l'âge de deux ans, Simona resta seule dans un
berceau de l'orphelinat jusqu'à 20 heures par jour, buvant du lait
dans des bouteilles froides placées sur son petit corps. Elle a été
adoptée par une famille canadienne et à six ans, elle courait,
chantait et parlait comme des enfants de son âge. Pas sans
problèmes, cependant.

Selon la mère adoptive de Simona, l'enfant a des crises de colère et a


du mal à suivre les instructions verbales. Lorsqu'elle est avec d'autres enfants,
elle ne partage pas facilement ou n'attend pas son tour et a tendance à
s'égarer avec des inconnus.
De nombreuses études ont été menées sur le cerveau et son
développement de la naissance à la vieillesse, et certains chercheurs se sont
concentrés sur la façon dont le toucher d'une mère peut aider à façonner le
cerveau de son bébé. Les mères fournissent ce que le Dr Myron Hofer appelle
des «modulateurs» en berçant, en touchant, en tenant, en nourrissant et en
regardant leur bébé. Les bébés savent quand leur mère est froide et distante,
même lorsqu'elle s'occupe de ses besoins. En fait, c'est au cours des six
premiers mois de la vie d'un enfant qu'il forme un portrait mental de sa relation
avec la mère. «Ces interactions», selon le Dr Hofer, «régulent les mécanismes
neuronaux du nourrisson pour le comportement et les sentiments qui
commencent tout juste à se développer.[48]

Et comme les humains sont plus adaptables que les


singes, les scientifiques tentent d'inverser l'effet de la privation chez
les enfants orphelins. Blakeslee a cité une étude réalisée par Elinor
Ames de l'Université Simon Fraser selon laquelle les enfants plus
âgés - de 4 à 10 ans - rattrapent leurs compétences linguistiques et
leur développement physique, mais semblent avoir des problèmes
avec leurs compétences sociales. Mme Ames a déclaré que
lorsqu'ils se trouvent dans des «situations stressantes, ils s'enroulent
autour d'eux et se balancent confortablement».[49]
Pour terminer ce chapitre et pour soutenir davantage notre
«instinct», nous souhaitons ajouter que le lobe frontal gauche du
cerveau est activé lorsque des émotions humaines telles que le
bonheur, la joie et l'intérêt sont ressenties. Le lobe frontal droit
est associé à des sentiments négatifs. La recherche a démontré
que les bébés de mères déprimées ont une activité réduite dans
la région frontale gauche et une activité accrue dans la région
droite.

Alors lançons la question une fois de plus. Les penseurs


positifs sont-ils meilleurs dans la pensée analytique? Quelle est
votre réponse?
Chapitre neuf: L'aromathérapie et le cerveau

Rappelez-vous ce que nous avons dit à propos du cerveau étant un


énorme mystère qui pousse les scientifiques à chercher de nouvelles voies
d'apprentissage sur son développement et son fonctionnement, et le rôle qu'il
joue dans la vie des individus. Nous sommes fascinés mais nous continuons à
nous demander comment et pourquoi les quelques malheureux souffrent de
schizophrénie ou d'amnésie ou de dépression sévère. Différents états
mentaux et émotions déclenchent certaines parties du cerveau et à ce jour, de
nouvelles théories sont encore essayées et testées et remettent en question
les anciennes découvertes. Le cerveau est vraiment une arène d'étude
colossale. La curiosité à ce sujet ne cessera pas.

Et maintenant, les naturopathes, les herboristes et les


homéopathes - en fait, toute la bande des praticiens
complémentaires et alternatifs vante les bienfaits des huiles
essentielles pour le cerveau. Certaines herbes et huiles sont
connues pour déclencher la mémoire et peuvent aider à caler les
effets ravageurs des maladies du vieillissement comme la démence
et la maladie d'Alzheimer.

Prenons la sauge comme exemple. Les gens disent qu'il est


utile pour améliorer la mémoire, et une explication possible peut être
trouvée dans une enzyme appelée «acétylcholinestérase (AChE)».
Cette enzyme, selon un rapport, dit qu'elle aide à décomposer un
produit chimique appelé acétylcholine, un neuro-émetteur dont les
patients atteints de la maladie d'Alzheimer sont déficients. Des
chercheurs du Medical Plant Research Center des universités
britanniques de Newcastle et de Northumbrie ont montré que la
sauge inhibe l'AChE . Le même centre a découvert que dans les
tests de rappel de mots, les sujets qui ont reçu des capsules d'huile
de sauge se sont mieux comportés que les sujets qui ont reçu des
placebos.[50]
Un professeur du Centre a également déclaré que l'utilisation
de mélisse sur les patients atteints de la maladie d'Alzheimer avait
tendance à réduire leur nervosité et leur agitation.

Dès 1652, les bienfaits de la sauge pour la mémoire et la


vigilance des sens étaient déjà connus.

Système limbique

La zone limbique du cerveau est l'endroit où se logent les instincts de


survie des humains. Le système limbique affecte la façon dont nous dormons,
ressentons la sensation de faim, nous comportons sexuellement et réagissons
aux odeurs. Le point de vue de Jenny Thompson est que cette partie du
cerveau
a été en quelque sorte oubliée lorsque la société moderne est
devenue plus impliquée avec les sens supérieurs - développement
de la parole, intellect et créativité. Le résultat? Il a diminué en
importance. Elle dit, cependant, que les huiles essentielles ont la
capacité de revigorer cette partie du cerveau. Non seulement
peuvent-ils remplir cette fonction, mais peuvent également aider à
équilibrer les deux hémisphères du cerveau.[51]

Un bon équilibre dans les hémisphères dégage une sensation


de calme et de bien-être. Lorsque nous inhalons les huiles, les
hémisphères se rapprochent de la symétrie, car les huiles réveillent
nos sens et nous permettent de nous détendre davantage. C'est ce
qui concerne l'aromathérapie - l'union du cerveau, de l'esprit et du
corps. Lors d'un massage d'aromathérapie, des messages relaxants
sont envoyés à l'hypothalamus qui à son tour dit au corps que tout
va bien.[52]

La preuve que l'aromathérapie booste la mémoire est


également proposée par le Dr Alan Baddeley, bien qu'il ne se réfère
pas directement à l'aromathérapie mais au rôle de l'odorat.
L'affirmation selon laquelle les odeurs sont impossibles à oublier a
été étayée par des tests effectués par des chercheurs et sur un ton
plus léger, dans A Remembrance of Things Past de Proust, où il a
écrit sur la façon dont l'odeur d'un gâteau de la Madeleine l'a
transporté dans le quartier où il a grandi avec des souvenirs de son
enfance lui revenait à l'esprit.

Dans une expérience scientifique, on a demandé aux


personnes participant à une étude de sentir un coton-tige imbibé
d'une substance. Après un intervalle de trente secondes, on leur a
donné un deuxième écouvillon et on leur a demandé si c'était la
même odeur que le premier. Les résultats du test ont montré que le
pouvoir de rappel était maintenu. Il n'a montré aucune preuve
d'oubli.[53]
Chapitre dix: Visualisation

Qu'est-ce que la visualisation?

La visualisation peut être envisagée sous deux angles: la


technologie et la psychologie. En technologie, nous avons environ
quatre types de visualisation qui sont basés sur ordinateur:
Visualisation graphique - à l'aide de diagrammes, de
graphiques ou d'animations pour transmettre un message,

Visualisation scientifique - en utilisant l'infographie


pour traiter des données volumineuses obtenues du
laboratoire, par la simulation ou des données abstraites
pour servir d'outils de cognition, de raisonnement et de
formulation d'hypothèses,

Visualisation des connaissances - concerne les études


sur la conception de l'information et la conception de
messages pédagogiques,

Visualisation des produits - utilisation de logiciels pour


fabriquer des pièces et des assemblages de produits,

Visualisation de la musique - il s'agit d'une fonctionnalité


intégrée à certaines applications logicielles de lecteur
multimédia.[54]

Et du point de vue de la psychologie, la visualisation est le


processus de création d'images mentales; il peut également faire
référence à la capacité de visualisation spatiale de l'esprit.
Cet e-book s'intéresse à l'aspect psychologique de la
visualisation et explorera le fonctionnement de ce processus. Nous
nous limiterons à nos capacités de visualisation en utilisant
l'imagerie pour modifier nos sentiments, dans le but de transformer
certaines sensations physiques pour créer un sentiment de bien-
être, mentalement et physiquement. En d'autres termes, il met notre
cerveau au travail pour que notre corps bénéficie de la visualisation.

La visualisation peut être assimilée au «principe de l'esprit sur la


matière». En fait, dans des situations très stressantes, le cerveau peut mettre
le corps en surmultiplication, il est donc disposé à dépasser les limites,
permettant aux humains de surmonter les sentiments de faim, de douleur ou
de fatigue. L'inverse est également possible. Nous pouvons utiliser notre esprit
pour détendre notre corps, maîtriser nos peurs et garder la maladie à distance.
Comment fonctionne la visualisation

La visualisation fonctionne sur le principe de base de la


connexion corps-esprit. Notez que nous avons deux formes en jeu:
l'esprit produit la forme mentale - également appelée émotion, tandis
que le corps est la forme physique et génère une sensation
physique.

Lorsque nous ressentons une émotion, cela produit un certain


sentiment. Cette sensation, à son tour, produit une sensation. Linda
Mackenzie de healthylife.net fournit un excellent exemple: vous
regardez un film d'horreur - vous avez peur - vous avez la chair de
poule et votre corps se tend.[55]
Rappelez-vous ce que nous avons dit au chapitre deux lorsque
nous avons décrit la structure du cerveau? L'hémisphère gauche représente
notre côté logique tandis que le droit est l'endroit où se trouve notre créativité.
Le côté logique a tendance à être utilisé plus fréquemment que le droit parce
que nous devons faire face à notre routine quotidienne et réfléchir à des
moyens de survivre. Lorsqu'un côté est utilisé plus que l'autre, cela crée un
déséquilibre. En cédant au côté droit du cerveau, nous faisons
un effort pour rétablir cet équilibre sain.[56]

La visualisation a parfois été associée à la méditation;


certains experts disent même que c'est une composante inhérente
de la méditation. Nous voyons la visualisation à l'œuvre dans de
nombreux aspects de notre vie: prenons le cas des phobies. Les
psychologues traitent les gens de leurs peurs irrationnelles depuis
des siècles. L'hypnose est une méthode préférée pour traiter ces
peurs. Les peurs des gens vont des modestes araignées aux
bâtiments hauts et imposants. Il y a aussi le cas de David Blaine qui
doit avoir une extraordinaire capacité de visualisation. Dans l'un de
ses exploits, il est resté à l'intérieur d'un bloc de glace pendant plus
de 60 heures, disant qu'il avait entraîné son esprit à tolérer le froid
extrême, la faim et la fatigue.[57] Bien sûr, il a dû être transporté
d'urgence à l'hôpital car les médecins voulaient s'assurer que tous
ses signes vitaux étaient toujours là!

Pour certains d'entre vous qui ont lu plusieurs articles sur ce


sujet, vous avez peut-être rencontré l'expression «œil de l'esprit».
C'est la capacité d'un être humain à percevoir, imaginer, visualiser et
mémoriser visuellement. Une définition simple serait la capacité d'un
individu à «voir» les choses avec son esprit.

Avec l'avènement des ordinateurs personnels, les


développeurs de logiciels ont capitalisé sur cette phrase et
développé des programmes pour aider les gens à améliorer leurs
compétences en visualisation. Un nombre croissant d'entraîneurs
sportifs encouragent leurs stagiaires qui participent à des sports
professionnels à non seulement entraîner leurs muscles et leurs
mouvements, mais aussi à entraîner leur esprit pour dicter comment
ces muscles doivent bouger et comment les mouvements doivent
être exécutés.

Un écrivain Web cite l'entraîneur de tennis UCLA Gayle


Goodwin. «La différence entre une bonne performance athlétique et
une excellente performance n'a pas grand-chose à voir avec les
habiletés physiques. L'attitude d'un joueur est la plus importante en
compétition, et plus vous vous rapprochez du sommet, plus cela
devient important. Le jeu de tout le monde est bon à ce niveau, donc
ce sont les facteurs psychologiques qui font la plus grande
différence. "[58]
Pratique de la visualisation

Lorsque vous commencez à apprendre à visualiser, vous pouvez


l'apprendre en utilisant l'imagerie mentale ou l'imagerie informatisée. Les
entraîneurs olympiques ont utilisé l'animation par ordinateur pour entraîner les
athlètes et cet outil peut zoomer sur un mouvement corporel ou un coup
spécifique, exposer quels muscles travaillent et quelles parties du corps
peuvent être agrandies ou minimisées pour aider l'athlète à mieux visualiser
ses performances.

Imagerie mentale

Nous faisons de l'imagerie mentale lorsque nous nous


imaginons effectuer une action ou un mouvement spécifique sans le
faire réellement. Nous le jouons - tout comme un film se déroule -
dans nos esprits. L'athlétisme est un domaine dans lequel l'imagerie
mentale a été maximisée. Il peut également être utilisé dans des
chorégraphies de danse, des activités intellectuelles (comme vous
visualiser en train de défendre votre thèse devant un panneau), des
efforts artistiques (un peintre qui passe des heures à regarder
l'océan avant d'appliquer réellement de l'huile sur sa toile), dans des
tâches domestiques (comme une jeune mariée de retour de sa lune
de miel et imaginant le premier repas à la maison et comment il sera
cuisiné), coaching de motivation / réussite et dans de nombreux
autres domaines d'activité ou de discipline. Il est cependant utilisé
plus fréquemment par les entraîneurs sportifs et les entraîneurs qui
encouragent l'idée que gagner un match est à 90% mental et 10%
physique.

Imagerie informatisée

L'avantage d'utiliser l'imagerie informatisée pour vos


exercices de visualisation est que vous pouvez en fait commander à
votre ordinateur d'exécuter des mouvements. Vous entraînez votre
esprit à se concentrer sur ces mouvements pendant que votre corps
est détendu. Vous pouvez faire des commandes telles que la
simulation de l'environnement (le rendre ensoleillé, pluvieux,
nuageux), y a-t-il une foule ou est-ce juste vous et votre entraîneur
et le court de tennis), la couleur de la surface, si la surface est en
ciment, herbe ou argile, etc.

Vous pouvez également demander à l'ordinateur de geler


un mouvement particulier pendant que vous effectuez un service afin
de voir exactement comment votre poignet et votre bras sont
positionnés, comment vous tenez et lancez le ballon vers le haut et
où se trouvent votre torse, vos jambes et votre tête. tournés vers.

Si vous préférez utiliser la visualisation informatisée, soyez prudent


dans la sélection de votre programme d'animation. Cy Tymony dit qu'ils sont
vendus entre 50 $ et 50 $
1 000,00 $. Il dit en choisir un avec la fonction «interpolation» car il
crée des mouvements fluides et réalistes. Il porte également le nom
de remplissage polymorphe entre les images et permet à l'ordinateur
de produire toutes les images qui font une animation complexe.
Vérifiez également les capacités de numérisation et d'importation
afin de pouvoir utiliser des dessins ou des diagrammes d'autres
programmes ou numériser des images à partir d'autres sources.[59]

Nous avons fourni des feuilles de travail pour vous


permettre de pratiquer certaines compétences de visualisation dans
le chapitre 15, feuilles de travail 10 et 11.
Chapitre onze: Méditation

Dans son livre, An Alchemy of Mind (2004), Diane Ackerman soutient


que toutes les formes de méditation ne sont que des moyens par lesquels
nous prêtons une attention particulière. Si vous incitez le cerveau à faire
attention, dit-elle, le bruit autour de nous s'arrête soudainement et nous
commençons le voyage vers notre moi intérieur. Elle enseigne des cours
d'écriture et a un jour déploré que ses élèves aient soumis des travaux mal
écrits et manquant de texture. Elle se demande pourquoi la sensation d'être en
vie n'apparaît pas dans leurs compositions. Ils n'avaient même pas vingt-cinq
ans. «Comment la vie aurait-elle déjà pu les ennuyer?» elle se demandait.

Qu'est-ce que la méditation?

Nous pensons savoir ce que c'est, mais lorsqu'on nous


demande une définition, cela nous échappe, n'est-ce pas? Lorsque
nous entendons le mot «méditation», l'image que nous avons
immédiatement est celle d'un enseignant religieux (ou de l'un de ses
disciples) vêtu d'un costume fluide, assis tranquillement en position
de lotus au sommet d'une montagne ou d'une colline avec ses
paumes levées vers le haut, son yeux fermés.

Au lieu de définir la méditation, nous devrions réfléchir à ce


qu'elle n'est PAS et dissiper certains des mythes associés à la
méditation.

La méditation n'est PAS:

… Simplement se concentrer ou se concentrer - la


méditation ne signifie pas isoler un objet ou une situation et
ne penser qu'à cet objet ou à cette situation. La méditation
comprend tout, permettant à notre esprit de se développer.
Méditer, c'est simplement être conscient, mais rien de
particulier.
… La relaxation - bien que la relaxation soit souvent le
résultat de la méditation, un individu peut se détendre sans méditer.
Un bain chaud, regarder un film ou lire un livre peuvent aider les
gens à se détendre. Les experts en méditation diront que la
méditation est une activité active qui va au-delà du processus de
pensée; la relaxation utilise le processus de pensée.

… L'hypnose - il y a un besoin préalable de se


concentrer sur un objet et la personne sous hypnose se
transforme en transe semi-consciente. La méditation
implique la conscience de l'ici et maintenant et d'être
conscient à tout moment tout au long de la méditation.

Imaginez à quoi ressemble votre journée: tôt le matin, vous êtes forcé
de sortir du lit avec une alarme. Si vous êtes une mère avec de jeunes
enfants, vous vous occupez de leurs besoins jusqu'à ce qu'ils soient prêts
pour le bus scolaire. Vous vous préparez pour le travail. Vous vous frayez un
chemin dans et hors de la circulation et vous vous rendez au bureau. Au
travail, vos cinq sens sont bombardés par les personnes avec lesquelles vous
interagissez, les outils et les machines pour effectuer votre travail et les
situations qui nécessitent votre attention.

En fin de journée, vous passez


à nouveau les heures de pointe, vous vous occupez à nouveau des enfants,
vous préparez le repas, vous aidez aux devoirs, vous effectuez les tâches
ménagères habituelles.

En d'autres termes, nous sommes engagés dans un mode constant de


provocation d'adrénaline, souvent inconscients de la quantité d'activité
mentale que nous subissons chaque jour - notre cerveau absorbant toute la
dramaturgie et le scénario de l'existence humaine.

Pour ceux qui ont fait de la méditation une partie de leur vie, ils trouvent
que la méditation permet à ces dramatiques de s'installer dans une routine
plus cohérente, nous permettant de retrouver la paix, la tranquillité et
l'harmonie intérieure. En un mot, la méditation nous donne donc la conscience
de nous renouveler.
Méditation et réduction du stress

Uptight - harcelé - obus choqué - fatigue du plus haut


niveau. Ourson, dites-vous. Après tout, c'est le millénaire. Qui sain
d'esprit peut se permettre de se détendre de toute façon?

L'esprit fonctionne comme un outil électrique construit avec un degré


de robustesse enviable. Les meilleurs outils du marché, réputés pour leur
durabilité et conçus avec des muscles et des muscles, se décomposent à un
moment donné - ou surchauffent - ou doivent être remis à neuf. L'outil
électrique devient alors moins un outil électrique en raison du stress et des
coups qu'il est également soumis. Même les ordinateurs portables conçus et
fabriqués par les fabricants géants et méritant d'excellentes évaluations des
consommateurs ont également une durée de vie - donnez à ces ordinateurs 3-
7 ans et ils commencent à agir de manière erratique avec une capacité de
traitement plus lente.

Pourquoi le cerveau et l'esprit devraient-ils être différents?

Le Dr Khalsa cite l'une de ses conversations avec le Dr Herbert


Benson, le pionnier de la gestion du stress. Le Dr Benson a déclaré que «l'état
normal de l'esprit n'est pas tendu. C'est détendu, créatif, intuitif, dynamique et
intelligent. C'est presque magique. J'appelle l'esprit totalement détendu l'esprit
magique. "[60]

La méditation est l'un des moyens éprouvés pour les


individus d'atteindre l'esprit magique dont parle le Dr Benson. Le Dr
Khalsa ajoute que pour que nos fonctions cognitives soient à leur
état optimal, l'esprit doit être entraîné à se détendre. Il encourage les
gens à méditer. Il déclenche la réponse de relaxation des humains
en les aidant non seulement à se remettre d'une maladie, mais aussi
à des individus en bonne santé pour améliorer davantage leurs
capacités cognitives.

Le mental et l'esprit ont le pouvoir de guérir.


Les sceptiques riront probablement à cette dernière
déclaration, mais des années d'études sur la méditation ont montré
que l'espace entre nos pensées, selon le Dr Khalsa, est d'où émane
la guérison dirigée par l'esprit.

N'importe quel style ou technique de méditation fera l'affaire, car


l'astuce consiste à faire appel à la réponse de relaxation. Si un style de
méditation particulier fait cela, alors adoptez ce style pour vous-même. Le
dicton «tout ce qui fonctionne le mieux pour vous» qui est souvent
recommandé par les gourous du fitness et du sport s'applique également à la
méditation.
La réponse de relaxation est créée lorsque les «penseurs» situés
dans le néocortex «commandent» à l'amygdale et à l'hippocampe du système
limbique (centre de l'émotion) de se détendre. Que se passe-t-il ensuite? Le
Dr Khalsa dit que l'amygdale et l'hippocampe transmettent ensuite ce
message à l'hypothalamus qui commence à traiter la libération de neurones
transmetteurs et d'hormones calmants. En quelques minutes, le corps passe à
un état détendu.

Que vous vous engagiez dans la méditation pour des raisons


«mystiques» ou simplement pour combattre le stress n'a pas vraiment
d'importance. La méditation pour la réduction du stress est encouragée et est
certainement un exercice valable. Vous abaissez les niveaux de cortisol,
ralentissez votre métabolisme et diminuez votre consommation d'oxygène.

Le métabolisme ralenti par exemple, est ce qu'on appelle


l'état hypométabolique, également produit lorsque nous dormons.
Lorsque notre corps atteint l'état hypométabolique, nous
consommons moins d'oxygène d'environ 8%. En méditation, ce taux
de consommation baisse de 10 à 20%, selon Khalsa. Lorsque la
consommation d'oxygène diminue, cela signifie que notre corps a
atteint le stade de la relaxation profonde. Les taux sanguins de
lactate diminuent également, ce qui est un autre avantage que nous
tirons de la méditation. Le lactate est produit par nos muscles et a
tendance à générer des sentiments d'anxiété.

La méditation a d'autres avantages: elle diminue le rythme


cardiaque, la pression artérielle et la respiration. Il a également été
découvert que la méditation augmente la mélatonine, l'hormone du
sommeil. Tous ces bienfaits que nous recevons lorsque nous
méditons ne peuvent avoir que des résultats positifs sur notre santé
et sur la longévité de notre cerveau. La bonne nouvelle, selon le Dr
Khalsa, est que les chercheurs ont découvert que la méditation a
une influence positive sur trois facteurs biologiques du vieillissement:
la pression artérielle, la capacité auditive et la vision d'objets
proches. De plus, les personnes qui ont médité pendant cinq années
consécutives avaient environ cinq ans de moins que leur âge
chronologique.[61]

De nombreuses études sur la méditation n'ont révélé que des


résultats positifs. Nous ne sommes pas conscients des
conséquences négatives de la méditation sous quelque forme ou
technique que ce soit.

Techniques de méditation

Dans le chapitre quinze contenant le guide de formation et les feuilles


de travail, nous avons fourni quelques techniques que vous pouvez essayer.
Nous vous encourageons également à
achetez des livres sur la méditation qui sont généreux avec des
exercices, ou consultez des sites Web qui fournissent également
des techniques, des plus simples aux plus avancées.

Si vous souhaitez passer à des formes supérieures de


méditation, il existe des livres et des sites Web qui peuvent vous
conduire dans la bonne direction.
Chapitre douze: Streaming d'images

Streaming d'images

Le Dr Win Winger a développé le concept de streaming


d'images qui est expliqué en détail dans son Projet Renaissance sur
www.winwenger.com.

Le streaming d'images se concentre sur la capacité de l'individu à


obtenir des réponses aux questions, à améliorer sa conscience et à
augmenter son quotient intellectuel. Nous ne pensons pas qu'il irait jusqu'à
vous garantir un siège réservé dans la Mensa Society ou dans les dix autres
sociétés à QI élevé comme Prometheus, Tops et le Giga. Le Dr Wenger ne fait
aucune déclaration de ce genre; sa mission est de nous aider à aiguiser notre
conscience et nos capacités de réflexion, en faisant l'expérience d'une nette
amélioration dans notre façon de raisonner et de décrire les objets qui nous
entourent. Il ne promet pas non plus que nous nous développerions en un
autre Einstein ou Socrate, bien qu'il se réfère fréquemment à ces deux grands
penseurs dans ses discussions.

Le Dr Wenger dit, cependant, que nous devrions nous


engager dans le streaming d'images et utiliser le test 10/10.

«Si, après au moins 10 minutes par jour de streaming


d'images pendant au moins dix jours, vous ne trouvez pas
votre vie transformée positivement et miraculeusement,
alors ignorez tout ce que nous avons dit et faites autre
chose à la place. Mais si vous constatez que des miracles
socratiques et autres se produisent dans votre vie,
continuez la pratique du streaming d'images: peu importe
comment les bonnes choses deviennent, elles peuvent
devenir encore meilleures pour vous! - Essai juste?"[62]
Théorie du streaming d'images

La phrase clé ici est «image visuelle». On peut avoir tendance


à penser que le streaming d'images fait écho à celui de la
visualisation. Notre lecture de la théorie du Dr Wenger, cependant,
nous amène à penser que si elle peut inclure des éléments de
visualisation, le streaming d'images va au-delà de cela. En fait,
l'intention initiale était d'affiner les compétences de visualisation,
mais les gens ont déclaré avoir fait l'expérience d'un degré plus
élevé de créativité et d'intelligence.
Les images que nous voyons dans notre vie quotidienne
portent avec elles des idées et des aperçus essentiels de ces idées.
Le concept de la rêverie quotidienne est une composante essentielle
de la théorie du Dr Wenger, soulignant que la théorie de la relativité
d'Einstein est le résultat de sa rêverie quotidienne.

En verbalisant ces images qui entrent dans notre vision et


notre conscience et en les décrivant à haute voix, ces images
deviennent plus nettes et plus claires dans notre esprit. Le simple
fait d'observer produit ce que Wenger appelle un mécanisme de
rétroaction qui aboutit à produire plus d'images.
Le rôle du streaming d'image est de créer un lien entre les
capacités verbales et de réflexion d'une personne, augmentant ainsi
son intelligence. La manière dont cela est réalisé n'est pas encore
claire. Au mieux, les preuves sont anecdotiques.

Bien que le but de Wenger ne soit pas de nous transformer


en un grand penseur digne du Nobel, il décrit le streaming d'images
comme un processus qui combine la méthode Einstein de la rêverie
et la méthode socratique du questionnement répété. Ces deux
méthodes permettent aux individus d'acquérir plus de compétences
en imagerie mentale qui relient nos capacités visuelles et de
réflexion.

Streaming d'images: procédure

Des instructions détaillées sur la façon de diffuser des images


sont disponibles sur Dr.
Le site Web de Wenger, www.winwenger.com; nous couvrirons ici
les faits saillants de la procédure.

L'idée de se parler peut sembler drôle, mais l'idée est de


penser à voix haute; plus précisément, décrivez à haute voix ce que
nous voyons. Wenger suggère de parler à un magnétophone
portable ou d'utiliser une machine à dicter. Ce qui est encore mieux,
dit-il, c'est d'engager un ami ou un membre de la famille pour vous
écouter en direct ou par téléphone. Le point important ici, croyons-
nous, est d'amener cet ami à acheter l'idée, afin qu'il ne finisse pas
par essayer de réprimer un rire de temps en temps (défi de taille).

Regardez un objet en particulier et concentrez-vous dessus.


Étudiez-le attentivement, puis commencez à décrire à haute voix ce
que vos cinq sens vous disent. Vous devez proposer une description
riche avec de la texture et des détails. Au début, cela peut sembler
«forcé» ou «exagéré». Ne vous laissez pas déranger. Continuez à
décrire ce que vous voyez. Notez que plus de détails viendront à
vous. Plus vous décrivez, plus les données afflueront dans votre
conscience. Ces images deviennent progressivement plus riches en
texture et plus «pittoresques», produisant des éléments presque
symboliques ou métaphoriques.

Dites qu'il commence à pleuvoir fort. Vous pouvez entendre les


gouttes de pluie s'écraser contre la vitre de votre fenêtre, et elles
deviennent plus fortes à mesure que le vent prend de la vitesse, ce
qui rend la pluie très forte et persistante. Au lieu de dire «c'est la
pluie» ou «la pluie tombe fort», vous la décrivez en utilisant les cinq
sens. Vous pouvez dire que cette pluie sent si bon qu'elle enlève la
poussière et la crasse du rebord de la fenêtre. Les sons des gouttes
de pluie sont similaires à ceux des chutes du Niagara (côté
canadien). Le martèlement me rappelle les tambours bongo qui
suivent le rythme de la musique venant des alentours. Je vois de
grosses gouttes d'eau tenaces tomber sur le sol, nourrissant les
chênes et les buissons de fleurs à l'extérieur dans le jardin…
continuez avec ce schéma de pensée.

Pendant que vous décrivez les détails, décrivez-les aussi


rapidement que possible. Wenger dit que le décrire plus rapidement
vous dira si quelque chose d'autre mérite d'être mentionné. Allez-y
et laissez les images s'écouler. Pensez-vous que votre description
orale met en évidence d'autres images?

Essayez de faire cela les yeux fermés. Cela peut être fait, dit Wenger, parce
que vos «circuits visuels intérieurs» ne sont pas distraits et que d'autres
détails apparaissent à leur maximum. Gardez les yeux fermés pour voir plus
librement.

Et au fait, ce n'est pas une contradiction dans les termes!


Donnez à chaque session de diffusion d'images 10 à 20
minutes par jour. Accordez de l'importance même aux images les
plus triviales et décrivez-les de manière à ce que vous regardiez
quelque chose de trop magnifique pour être vu. Si vous vous
engagez à le faire de manière cohérente 10 à 20 minutes à la fois,
vous acquerrez progressivement les compétences de base dont
vous avez besoin pour faire fonctionner la pensée visuelle pour
vous, et vous commencerez à profiter des autres avantages d'une
performance intellectuelle et d'une créativité améliorées, explique
Wenger.

Remarque: il se peut que vos premières tentatives ne produisent pas


d'images mentales. Wenger propose une série de 24 procédures de
sauvegarde sur son site Web pour vous mettre sur pied. Si vous les utilisez et
que vous commencez à avoir une image dans votre esprit - même si elle est
petite ou éphémère - «décrivez-en les connards» dit-il. Au fur et à mesure que
vous vous échauffez, les images commenceront à être diffusées et d'autres
viendront. Si vous ne rencontrez aucun problème pour obtenir des images au
démarrage, n'utilisez pas ces procédures de sauvegarde. Ils ne feraient que
vous ralentir dans votre pratique de streaming d'images. L'idée est d'aller de
l'avant et de commencer à expérimenter. Ces procédures de sauvegarde ne
seraient utiles que pour les personnes qui ont un vide mental complet ou si
vous prévoyez de l'enseigner.

L'objectif des techniques de streaming d'images est que


lorsque votre description est relayée sur un magnétophone, un ordinateur ou
un autre être vivant, la relire améliorerait votre compréhension de ce que vous
venez de décrire et étirerait votre imagination vers de nouvelles dimensions.
Votre travail consiste à nourrir le sens de la grossesse à partir de ce que vous
avez capturé visuellement.

En naviguant sur le site Web du Dr Wenger, vous verrez


qu'il a écrit d'autres articles sur le développement personnel et la
croissance et sur l'exploration de la découverte scientifique, de
l'invention technique et de l'innovation, avec le streaming d'images
comme principe directeur.

Dr. Win veut que vous gagniez avec streamin '!

Yon stream, dont les sources fonctionnent


Tourné par le bord d'un caillou,

Est Athabasca, roulant vers le soleil

À travers le rebord de la montagne ...

(Oliver Wendell Holmes d'après son poème,

«Les deux courants»)


Chapitre treize: Lecture rapide

Nous avons presque oublié nos cours de lecture rapide à


l'école primaire. Comme ces périodes étaient angoissantes!

Nous étions alors en sixième ou en septième année et nous nous


rappelons comment les religieuses ont commencé à envoyer des lettres à tous
les parents pour leur demander s'ils pouvaient contribuer une somme d'argent
afin que notre petite école puisse investir dans un programme de lecture qui
garantirait de meilleures performances aux élèves en augmentant la lecture. et
les compétences de compréhension. Une fois qu'ils ont reçu les fonds, ils ont
commandé l'ensemble du cours et chaque niveau de lecture - si notre
mémoire est bonne - était codé par couleur. Nous ne nous souvenons pas
pourquoi nous avons été assignés au niveau bleu, mais c'était certainement
quelques niveaux inférieurs au plus supérieur. Nous nous souvenons avoir été
«bloqués» pendant une longue période en bleu, et aucune vitesse de lecture
ne pouvait nous faire passer à la couleur immédiatement supérieure.

Maintenant que nous y pensons, les cours de lecture rapide se


composaient d'essais et d'histoires imprimés dans des brochures pliantes
recto verso recouvertes de plastique solide. Les religieuses ont pensé que les
élèves transpireraient pendant une séance, se mettant les mains moites,
quelques gouttes de transpiration coulant de leur front dans les brochures. Ils
ne pouvaient certainement pas continuer à commander de nouveaux lots de
matériel de lecture après avoir été salis.

Le revêtement plastique était donc une idée intelligente ...

La meilleure partie de notre histoire, cependant, était que quelqu'un a


suggéré de diriger les cours de lecture rapide à 1h30 de l'après-midi. Notez
que d'où nous venons, 1h30 de l'après-midi sur une île tropicale chaude
d'Asie, c'est à peu près l'heure où 2/3 des habitants du pays se sont accroupis
pour une sieste après un déjeuner copieux. C'est le genre de chaleur qui rend
obligatoire la sieste l'après-midi. Inutile de dire que pour accueillir le cours de
lecture rapide, l'école a dû supprimer la sieste de l'après-midi, sans trop
consulter les élèves.

Nous avons une autre histoire intéressante - cette fois sur


Evelyn Woods, la fondatrice de la lecture rapide.
Philosophie d'Evelyn Wood

Les développeurs du cours Evelyn Wood Reading Dynamics


le disent clairement: la lecture rapide est une découverte et non une
invention. Il est utilisé depuis des siècles. Le président Theodore
Roosevelt pouvait lire deux à trois livres par jour pendant qu'il était
président.

Lorsque Mme Wood a soumis son mémoire de 80 pages à son


professeur de l'Université de l'Utah, elle a été intriguée qu'il ait lu l'intégralité
de l'article, l'avoir noté et fait des commentaires en seulement dix minutes. Elle
a découvert que sa vitesse de lecture était de 2 500 mots par minute et elle
s'est demandé si elle pouvait s'entraîner à faire de même. Juste après cette
session, elle s'est lancée dans un projet de recherche sur la lecture rapide qui
a duré deux ans. Ses premiers étudiants étaient des personnes de tous types,
d'horizons et de professions différents, d'adolescents à 80 ans.

Les sujets pouvaient lire de 1 500 à 6 000 mots par minute et grâce aux
tests, elle a appris que les lecteurs les plus rapides ne lisaient pas les mots
individuellement mais pouvaient lire des groupes de mots et, si nécessaire,
des morceaux de paragraphes. Ils ont pu évaluer sans problème le message
central et les principaux thèmes du message.

Mme Wood a commencé à apprendre les mêmes méthodes et a


rapidement lu des milliers de mots par minute. L'Université de l'Utah a testé
ces méthodes et a été lancée pour la première fois à Washington, DC. Il s'est
répandu dans d'autres régions des États-Unis et en Australie (1968). Il est
maintenant utilisé dans le monde entier.

Pourquoi certaines personnes lisent lentement

Le cours Evelyn Wood Reading Dynamics indique que


certaines personnes lisent lentement parce que cela remonte aux
premières années où on leur a appris à lire pour la première fois.
Dans les salles de classe, les élèves sont invités à lire à haute voix
afin que l'enseignant puisse s'assurer qu'ils prononcent correctement
les mots et comprennent les idées clés du matériel.

Les gens se plaignent souvent de ne pas pouvoir se concentrer ou


comprendre ce qu'ils lisaient. Le manque de concentration et de
compréhension est attribué à des capacités de lecture lentes. Les lecteurs
rapides ont un degré de concentration et de compréhension plus élevé. Cela
s'explique par le fait que leur rythme de lecture suit leur rythme de réflexion.
La lecture des mots à haute voix avait tendance à ralentir votre
vitesse parce que vous deviez lire et ensuite entendre ce que vous lisiez. Si
vous vous souvenez, les séances de lecture à voix haute se sont arrêtées
quelque part à l'école primaire ou au lycée et à partir de là

point sur, les élèves ont commencé à lire en silence.

En lisant pour vous-même, vous pouviez lire plus rapidement parce


qu'il n'y avait pas besoin d'entendre le mot dans votre esprit. En le
voyant uniquement, vous pouvez lire beaucoup plus rapidement.
Notez que la personne moyenne lit 200 à 400 mots par minute. En
doublant ou en triplant cette vitesse, imaginez combien de plus et
combien plus vite vous pouvez engloutir vos livres préférés… et vos
bandes dessinées, si vous voulez.

Vous vous souvenez de Win Wenger et de son concept de


streaming d'images? Cela correspond à ce qu'Evelyn Wood a dit
une fois après avoir fini de lire un livre sur la forêt tropicale du Brésil.
Remarquez les images qu'elle décrit:
«C'était, oh, tellement merveilleux. Je n'avais aucune
conscience directe de la lecture, mais je pouvais voir les arbres,
sentir les parfums chauds de la forêt, sentir le contact des vignes et
des feuilles contre ma peau, entendre ces magnifiques mélodies
d'oiseaux. La lecture de cette nouvelle façon me permet de me
projeter dans l'expérience, pas seulement d'en lire. "[63]

Cours de lecture Evelyn Wood

Le cours Evelyn Wood Reading Dynamics en est


maintenant à ses 35 ans - bien longtemps depuis qu'il a été
enseigné pour la première fois à l'Université de Sydney, en Australie.

Les personnes qui souhaitent obtenir plus d'informations


doivent se connecter au site Web à l'adresse
www.evelynwood.com.au. La description du cours et les FAQ sont
bien expliquées. Le cours accueille les personnes âgées de 9 à 90
ans, mais la recommandation est que les élèves plus jeunes aient au
moins un diplôme d'études secondaires. Il rappelle également aux
lecteurs qu'il ne s'agit pas d'un cours de rattrapage, mais d'un cours
conçu pour améliorer les compétences en lecture et en
compréhension.
Les diplômés du cours voient leur vitesse de lecture
augmenter de 4 à 10 fois plus vite qu'au début. Le cours est
dispensé sur trois jours avec quatre sessions par jour. Le cours
n'utilise pas de machines.

Les douze leçons couvrent des «procédures» telles que:

en utilisant votre main comme stimulateur

améliorer la concentration

en train d'étudier

lire des journaux et des magazines

lire des revues et des articles techniques

stabilisant pour plus de vitesse et de concentration

prendre des notes de cours

préparation aux examens

rappelant ce que vous avez lu

lire sans paroles

lecture par groupes de mots

lire les classiques et les livres conceptuels

Développements récents en lecture rapide


Notre recherche révèle que de nombreux cours ont vu le
jour depuis 1968, année du cours Evelyn Wood Reading Dynamics.
À notre avis, le développement le plus marquant est l'aspect
développement logiciel. Nous ne savons pas si les brochures
plastifiées que nous connaissions il y a des décennies sont toujours
utilisées.

Comme on peut s'y attendre de l'innovation, les nouveaux


produits et services qui sont commercialisés aujourd'hui sont très
probablement les ramifications du concept original, il ne faut donc
pas s'étonner que certains de ces nouveaux cours aient été conçus
en utilisant les idées originales d'Evelyn Wood.

Nous mentionnerons trois nouvelles techniques de lecture


rapide qui sont arrivées sur le marché:

Programme de lecture de la vitesse d'étirement


Le but de ce programme, comme celui d'Evelyn Wood,
est d'améliorer la vitesse de lecture et la compréhension. Il repose
sur la pratique de la vieille école d'utiliser des cartes flash qui couvre
un vocabulaire plus étendu et introduit plus d'un mot à la fois.
Jusqu'à 100 mots peuvent être flashés à tout moment, en fonction
de votre niveau de compétence. C'est un programme moins
ambitieux que celui du cours Evelyn Wood Speed Reading en ce
qu'il ne croit pas vraiment à la vitesse de 1 200 mots par minute,
mais est ouvert à tout étudiant qui peut leur prouver le contraire.

Stretch est un logiciel et certains utilisateurs disent que


c'est une expérience d'apprentissage agréable et qu'elle crée
également une dépendance. Le programme garde une trace de vos
progrès en fonction du nombre de mots, de la durée du flash et des
compétences en matière de ponctuation. Des améliorations de 50 à
100% ont été enregistrées.

Des informations sur le programme Stretch sont


disponibles sur www.fieldcraft.biz/software/speedreading/1-
what.shtml?bookmark.

Harris Institute of Speed Reading (canadien)

Il s'agit d'un cours d'une journée. Son principe est de lire


plus vite, mais pas trop vite. Il intègre les principes de base de la
rapidité de saisie de mots clés au lieu de mots individuels. Le cours
peut être enseigné aux étudiants qui apprennent une deuxième
langue ou qui ont des problèmes comme la dyslexie et d'autres
troubles d'apprentissage. Il repose sur les quatre principes de
l'apprentissage: lire, adopter une bonne technique, essayer de
manière cohérente et répéter.
«Nous enseignons une technique pour mieux coordonner les
yeux et l'esprit avec les mots, tout comme un pro de golf enseigne
une bonne technique pour coordonner le corps avec le club de golf
et la balle de golf. Dans les deux cas, les techniques rationalisent le
processus, synchronisent les facultés impliquées et maximisent les
performances pour l'effort fourni. »[64]

Enfin, la méthode Harris n'incite pas nécessairement les élèves à


sauter des mots, comme un musicien ne compose pas de musique en sautant
des notes. Pour plus d'informations,
visitezhttp://www.speedreading.ca/backgrnd.html

ExecuRead
L'individu qui a lancé ExecuRead,
basé à Charlotte, en Caroline du Nord, était un étudiant et un enseignant du
programme de lecture Evelyn Wood Speed. Son succès a été attribué à sa
restauration principalement aux cadres qui doivent parcourir 350 e-mails par
jour en plus du matériel de lecture qui atterrit sur leur bureau par les
gestionnaires et les subordonnés. Bruce Stewart, le propriétaire d'ExecuRead,
a déclaré qu'il avait créé son entreprise après avoir enseigné le cours de
lecture rapide d'Evelyn Wood dans son Afrique du Sud natale. Shivani Vora a
écrit un article dans l'édition en ligne du Wall Street Journal disant qu'au début,
l'activité de Bruce Stewart avait un démarrage lent, mais lorsque les cours de
lecture rapide ont regagné leur popularité en raison de la surcharge
d'informations de l'ère numérique, il a commencé à enseigner. employés de
Visa, Smith Barney et Credit Suisse, pour n'en nommer que quelques-uns.

Pour plus d'informations surExecuLire,


visitez

http://www.execuread.com/.
Chapitre quatorze: Repenser les grands penseurs

Dans les jours glorieux de la Renaissance et dans les


époques antérieures, il y avait beaucoup de prestige à être classé
comme un grand penseur. «Grand penseur» était presque
l'équivalent du génie, ou du moins, très proche de lui.

Dans les cercles d'aujourd'hui, il y a quelques inconvénients - voire


même une stigmatisation sociale - si vous étiez considéré comme un génie. Il
y avait une connotation de bizarrerie - bizarrerie - paria - d'une personne
considérée comme très en avance sur son temps et qui ne pense pas
normalement comme la plupart de ses contemporains. Un mot courant pour
décrire ces penseurs «prêts à l'emploi» était «visionnaire». Pourtant, il existe
une distinction subtile entre le visionnaire et le génie.

Par exemple, Bill Gates a plus d'une fois été qualifié


de «visionnaire». La question est, est-ce que le concept de Windows
et tous les logiciels associés qui ont été développés et adoptés plus
tard par le monde entier font de lui un génie? Les geeks de
l'informatique diraient probablement: «Oh mon Dieu, définitivement.
Comment pouvez-vous même en douter? Si vous posez la même
question à un missionnaire ou à un plombier, vous obtiendrez
probablement un regard vide et on vous demandera à nouveau:
«Qui est Bill Gates?

À cette époque des technologies de l'information et du


traitement numérique de l'information, le mot «génie» ou «visionnaire» serait
relatif; cela dépendrait entièrement de quelle culture et de quelle perspective
on la voit. Ce serait une tâche monumentale de dresser une courte liste de
génies du 21 siècle. Il était beaucoup plus facile d’établir une telle liste au
cours des siècles précédents.

Cela pourrait aussi être une question de timing.


Si nous devions attendre encore 10 ou 20 ans, un génie intelligent
pourrait officiellement classer Bill Gates comme un véritable génie après tout,
après que le concept de fenêtres ait démontré sa durabilité et sa résistance. Et
c'est probablement ainsi que des penseurs comme Socrate ou Einstein ont été
classés comme de grands penseurs.

Comme le dit le proverbe préféré, "il faut lui donner du


temps."

Certains penseurs ont reçu des récompenses posthumes


pour leurs réalisations passées uniquement parce que quelqu'un a pris la
peine de faire l'effort de pénétrer
plus profondément dans l'idée adoptée par un penseur, plusieurs
années après sa mort. Nous pensons que c'est ainsi que cela se
passe dans la majorité des cas. Parfois, il faut mourir avant que les
gens ne réalisent l'énorme valeur de votre contribution. Nous avons
tendance à penser qu'il est trop tard, mais quand il s'agit de
questions de l'esprit et de tout ce qui y est lié, il n'est jamais trop
tard.

Notre sélection des plus grands penseurs pour ce Chapitre


est strictement personnelle et ne repose sur aucune déclaration
officielle de gouvernements ou d'organisations privées. Nous avons
choisi ces penseurs simplement parce que nous avons lu à leur sujet
et que nous avons été impressionnés par leur façon de penser.

Si nous avions un penchant spirituel ou religieux extraordinaire,


nous n'hésiterions pas à inclure Jésus-Christ pour l'influence qu'il a exercée
sur le catholicisme; mais dans la même veine, quelqu'un dirait que Mahomet
ou le Dalaï Lama était aussi un grand penseur en raison de la portée et de la
portée de leurs enseignements.

Tout choix personnel fera toujours l'objet de critiques et


d'attaques. C'est pourquoi nous affirmons sans détour que nos choix
de grands penseurs ne sont en aucun cas la vérité sacrée et ne sont
venus que grâce à ce que nous avons lu et appris. Ce serait presque
un acte de sacrilège de prétendre le contraire.

Albert Einstein (1879-1955)

Allez-y et riez. Nous avons inclus Einstein non pas à cause de ses
prouesses mathématiques, de sa préoccupation pour la boussole et la
géographie, ses capacités en musique (le violon, plus particulièrement), et son
admission à l'Institut polytechnique de Zurich, alors et toujours une institution
de grand savoir et académique. réussite. Rien de tout cela n'a constitué la
base de notre sélection.
Ce qui nous a le plus impressionnés chez Einstein, ce
sont deux choses: il était un rêveur compulsif et il a échoué à son
examen de français. Malgré ces qualités, cependant, il est toujours
considéré comme un grand penseur. Il a inventé la théorie de la
relativité. Toute sa vie, il s'est engagé dans ce que les Allemands
appellent gedanken - des jeux d'imagination et des expériences
mentales.[65]

Einstein s'est consacré aux problèmes d'espace et de temps. C'est


ainsi que sa théorie de la relativité est née. Il s'assit sur une colline herbeuse
et ferma les yeux et s'imagina voyager dans le vaste univers. Bientôt, il s'est
rendu compte que peu importe jusqu'où il allait, il revenait toujours au point
d'origine
d'où il est parti. Cela l'a conduit à la conclusion que l'univers doit être
«courbé».

Une autre des réalisations remarquables d'Einstein était le


concept de «jeu combinatoire». Il a utilisé des images visuelles,
plutôt que des mots, pour donner un sens à son environnement. Non
pas qu'il ait minimisé l'importance des mots, mais dans son esprit
son jeu combinatoire reposait sur le processus visuel-verbal; c'est-à-
dire que la composante visuelle est venue avant la composante
verbale.

Des universitaires de l'Université de Princeton dirigés par Thomas


Harvey (qui a fait enlever le cerveau d'Einstein pour pouvoir l'examiner) et des
chercheurs de l'Université de Californie dirigés par le Dr Marian Diamond ont
découvert que le cerveau d'Einstein était extrêmement développé par rapport
au cerveau d'individus moyens. Ils se sont concentrés sur les cellules
«gliales» - des cellules qui lient les neurones ensemble qui créent les moyens
de transmettre des messages électrochimiques. Ils ont découvert que le
cerveau d'Einstein avait 400% de cellules gliales en plus par neurone et se
trouvaient principalement dans le lobe pariétal gauche. L'intérêt du Dr
Diamond pour le développement du cerveau d'Einstein l'a amenée à étudier
les rats en deux groupes: l'un avec des stimuli et l'autre dépourvu de stimuli.
Elle a découvert que le premier groupe de rats qui recevaient de nombreux
stimuli s'en sortait bien mieux dans tous les aspects que le deuxième groupe.

Les années qui ont précédé la mort d'Einstein ont été marquées par
de nombreuses occasions d'humour, qui, comme le souligne Gelb, est une
autre manifestation de la capacité du cerveau à établir des connexions. C'était
une manifestation de la perspective heureuse d'Einstein dans la vie. Lorsqu'il
remporta le prix Nobel en 1921, il était recherché par un public de partout,
avide de son autographe. Gelb raconte qu'à mesure que sa renommée
augmentait, Einstein devenait plus joueur, humoristique et humble. La dernière
strophe du poème suivant qu'il a écrit à un ami est le reflet de cette
espièglerie.[66]

«Parfois, entouré de toute cette bonne


humeur, je suis déconcerté par certaines des
choses que j'entends, Et je me demande,
mon esprit pour un moment pas brumeux, Si
moi et non ils pourraient vraiment être fous.

Charles Darwin (1809-1882)

Vous avez peut-être entendu parler des concepts de «lutte pour


l'existence» et de «survie du plus apte» qui découlent de la théorie de
l'évolution de Darwin. Puisque ces théories ont été discutées au lycée - à
l'université pour certains - nous ne nous intéresserons pas à ces joyaux de
sagesse; plutôt nous nous attarderons sur
Les grandes capacités d'observation de Darwin et d'avoir maintenu, tout au
long de sa vie, sa nature curieuse et innocente sur son environnement.

De nombreuses qualités de Darwin peuvent être imitées


par les penseurs modernes de la société - curiosité insatiable,
observation attentive et passion pour le monde naturel. Alors qu'il
n'avait que huit ans, sa mère mourut et pour compenser l'absence
d'amour maternel, il passa beaucoup de temps en promenade
solitaire à observer les plantes et les insectes. Il ramassait des
coquillages, en plus de collectionner des timbres et des sceaux.

C'est drôle ce qui est arrivé à Darwin quand il étudiait à


l'Université de Cambridge. Il n'a presque pas été admis dans le voyage du
HMS Beagle parce que le capitaine du navire, Robert Fitzroy, avait le cerveau
de quelqu'un qui jugeait les capacités d'une personne par son visage. Lorsque
Fitzroy rencontra Darwin, il fut tellement décontenancé par la forme de son
nez et douta que quelqu'un avec un tel nez possède suffisamment d'énergie et
de détermination pour entreprendre le voyage de cinq ans. Darwin a
finalement été admis.[67]
Le voyage les a emmenés dans des pays tels que Tahiti, la Nouvelle-
Zélande, le Brésil et l'Équateur entre autres, et à Darwin, ce fut l'une des
périodes les plus excitantes de sa vie. Il a pris de copieuses notes de flore et
de faune; pour lui, le voyage représentait la première véritable formation et
éducation de son esprit.[68]

Les plus grandes œuvres de Darwin comprennent


L'Origine des espèces (1859), La descente de l'homme (1871) et
L'expression de l'émotion chez l'homme et les animaux (1872).
Gandhi (1869-1948)

Indira ou Mahatma?

Pour l'instant, nous irons avec Mahatma. Indira Gandhi a eu une


série de réalisations impressionnantes au cours de sa vie et a été admirée par
les dirigeants mondiaux et les mortels ordinaires - c'est un fait que personne
ne peut contester ni même oser. Ce qu'il convient de noter à propos du
Mahatma Gandhi, c'est qu'il est entré dans l'histoire et a inspiré des
révolutions politiques sans recourir à la violence.

La philosophie morale de Gandhi a inspiré la pensée de


Martin Luther King, de Nelson Mandela et du Dalaï Lama. Sa
philosophie morale était fermement ancrée sur le pouvoir de son
génie spirituel d'harmoniser l'esprit, l'esprit et le corps.

Le grand dirigeant indien s'est inspiré de la lecture de Tolstoï


et de la vie de Jésus, et a progressivement fini par croire que les
sociétés peuvent être changées sans qu'il soit nécessaire de
soulèvements sanglants. Il était troublé par l'occupation de l'Inde par
les Britanniques et pensait à des moyens pacifiques pour
abandonner leur contrôle sur le pays. C'est le concept de
«permission de voir grand» qui l'a encouragé à réfléchir à des
moyens pacifiques de saper la domination britannique et de gagner
des adeptes à son troupeau.

Gandhi a également entamé une grève de la faim, ce qui,


selon certains historiens, a conduit les Britanniques à accorder leur
indépendance à l'Inde et au Pakistan. Cette forme de résistance
passive a attiré l'attention des dirigeants mondiaux qui ont adopté
ses principes et les ont adaptés à leurs propres situations
particulières.
L'inspiration pour changer les sociétés opprimées a
commencé quand il a été envoyé en Afrique du Sud par un cabinet
d'avocats londonien. C'est en Afrique du Sud qu'il a appris le sort
des Indiens maltraités par le gouvernement sud-africain. Alors qu'il
réussissait à surmonter leur situation, amener les Indiens à protester
contre la façon dont ils étaient traités a finalement obtenu un meilleur
traitement de la part du gouvernement. Cette expérience le ramena
en Inde, déterminé à aider ses compatriotes à lutter pour
l'indépendance.

L'esprit de Gandhi était concentré sur l'intrépidité, l'amour, la non-


violence (paix) et le végétarisme - un petit segment des 96 idées qui
contribueraient à notre compréhension de l'esprit de cet homme. Dans l'esprit
de Gandhi, le cœur du non-violent
technique consistait à liquider les antagonismes mais pas les
antagonistes.[69]

Les observateurs et les critiques de la politique moderne se


tournent une fois de plus vers les idées de Gandhi et se demandent
si elles pourraient avoir une pertinence égale, sinon plus, dans les
guerres d'aujourd'hui, y compris le déclenchement sporadique
d'actes terroristes.

Socrate (470-399 avant JC)

Nous revenons en arrière maintenant, mais un livre


électronique sur l'esprit et le cerveau ne serait pas complet sans mentionner
un penseur grec influent qui, à travers ses pensées, a jeté les bases de la
philosophie occidentale.
Heureusement pour les amateurs de philosophie, Platon a relaté une
grande partie de la pensée de Socrate parce qu'aucune de ses
œuvres originales ne pouvait être trouvée nulle part.

Platon a étudié sous Socrate et était considéré comme l'un


de ses plus fervents fans. Pour les passionnés d'esprit, la
contribution la plus remarquable de Socrate serait probablement sa
méthode d'enquête dialectique (répondre à une question par une
autre question) ou ce que certains analystes d'aujourd'hui appellent
le «questionnement répétitif». Elle était simplement connue sous le
nom de méthode socratique et était largement appliquée à des
concepts moraux tels que le bien et la justice.[70]

Il serait difficile de déterminer quelles sont les théories de Socrate


et lesquelles appartiennent à Platon. Puisque Platon a enregistré la plupart
des idées de son maître, nous aurions du mal à les attribuer uniquement à
Socrate, comme tout le monde le sait Platon, était aussi un grand penseur à
part entière.

Le fondement de la méthode de pensée socratique est l'élimination


des hypothèses contradictoires, ce qui ne peut être réalisé que si un individu
pose une série de questions sur sa propre pensée - ce que l'on appelle à juste
titre «remettre en question votre propre pensée». En éliminant les hypothèses,
on arrive à de meilleures hypothèses (processus d'élimination?). Socrate a
déclaré que «la forme la plus élevée de l'excellence humaine était de se
remettre en question et de remettre en question les autres».[71]
Socrate a vécu à une époque où ses enseignements
étaient considérés par l'Empire athénien, alors menacé par des
forces extérieures, comme corrompant la jeunesse d'Athènes. Il a
été jugé et condamné, puis on lui a donné le choix de quitter le pays
ou de mourir empoisonné.

Ne voyant aucune intégrité à fuir son propre pays, Socrate a


choisi de mourir par poison.

Will Durant (1885-1981)

Will Durant est un favori personnel car il a joué un rôle important dans
la culture de notre penchant pour la philosophie à l'école. Nous sommes sûrs
que des millions d'autres ont bénéficié des enseignements de Durant, en tout
ou en partie, car même s'il se concentrait sur l'histoire de la civilisation, il a
également parlé d'amour, de relations humaines, de bonheur et de pouvoir des
livres et apprentissage.

Pieux catholique, éduqué et élevé dans des écoles catholiques aux


États-Unis et fils d'un pieux Canadien français qui espérait que son fils ferait
partie du clergé, Will Durant était extrêmement spirituel en paroles et en actes
que ses professeurs ne doutaient pas de lui. deviendrait prêtre. Mais alors qu'il
se préparait à entrer dans la prêtrise, il fut soudainement réveillé par les
principes du socialisme et ne pensait pas qu'être cloîtré dans un séminaire
l'aiderait à étendre sa pensée au-delà des limites de la raison et de la logique.
Il a été particulièrement intrigué par l'éthique de Spinoza Geometrically
Demonstrated, mais en la mémorisant mot pour mot, il a commencé à voir
l'absurdité de la façon de penser de l'homme.

Durant a déménagé à New York - au grand dam de ses


parents - et était profondément dans les enseignements d'une
éducation libertaire. Il a enseigné à la Ferrer Modern School, une
expérience d'éducation libertaire. Il a été pris sous l'aile d'Alden
Freeman, qui a invité Durant à voyager en Europe afin d'élargir ses
perspectives.
C'est lors de la naissance de sa fille Ethel que Durant a
commencé à se débarrasser de certaines de ses idées originales.

Mais quand Ethel est arrivée, j'ai vu comment une impulsion


mystérieuse, dépassant de loin les catégories de la physique, l'a
élevée, pouce par pouce et effort par effort, sur l'échelle de la vie.
J'ai ressenti plus vivement qu'avant le besoin d'une philosophie qui
rendrait justice à la vitalité infinie de
la nature. Dans l'activité inépuisable de l'atome, dans
l'ingéniosité sans fin des plantes, dans la fertilité grouillante
des animaux, dans la faim et le mouvement des
nourrissons, dans le rire et le jeu des enfants, dans l'amour
et le dévouement de la jeunesse, dans l'ambition sans
repos des pères et le sacrifice perpétuel des mères, dans
les recherches indécourageables des scientifiques et les
souffrances du génie, dans la crucifixion des prophètes et le
martyre des saints - en toutes choses j'ai vu la passion de la
vie pour la croissance et la grandeur, le drame de création
éternelle. J'en suis venu à me considérer, non pas comme
une danse et un chaos de molécules, mais comme une
partie brève et infime de ce processus majestueux… »[72]

Les sceptiques du 21e siècle peuvent penser que la


philosophie a été mise en veilleuse. Ce serait une grave erreur de
notre part.

La philosophie n'est pas morte.

Nous nous sommes plongés dans la pensée et les processus


scientifiques, oubliant que toute science commence de quelque part.
La philosophie est le point de départ - pensées aléatoires,
connexions lâches, conclusions incertaines - mais celles-ci mènent
finalement à l'ordre après une approche systématique ou un
questionnement. La science surgit, quand cet ordre a finalement été
défini.

La philosophie est donc bien au-dessus. Tout commence


par une once de pensée, une once d'idée, une tranche de réflexion
et une pincée de raisonnement. La science prend le relais lorsque le
moment est venu.
Comme le dit Durant, «toute science commence comme
philosophie et se termine comme art: elle naît d'hypothèses et se
transforme en accomplissement. La philosophie est une
interprétation hypothétique de l'inconnu (comme en métaphysique),
ou de l'inexactement connu (comme en éthique ou en philosophie
politique). C'est la tranchée avant dans le siège de la vérité. La
science est le territoire capturé, et derrière lui se trouvent ces
régions sûres dans lesquelles la connaissance et l'art construisent
notre monde imparfait et merveilleux. La philosophie semble
s'immobiliser, perplexe, mais seulement parce qu'elle laisse les fruits
de la victoire à ses filles les sciences, et qu'elle passe, avec un
mécontentement divin, à l'incertain et à l'inexploré.[73]
Chapitre quinze: Guide de formation et fiches de
travail

Il est temps que nous appliquions certaines des pensées et des idées
que cet e-book a traitées. Nous ferons quelques exercices qui, espérons-le,
vous donneront une idée de la façon dont votre cerveau et votre esprit
peuvent être entraînés afin d'améliorer les fonctions mentales et cognitives.
Commencez par le guide de formation, puis effectuez les exercices.

Avertissement! Si on vous a diagnostiqué un trouble cérébral ou


nerveux, ou un trouble d'apprentissage, ne faites aucun des exercices
proposés dans cet e-book sans d'abord consulter votre médecin. De plus,
ces exercices n'ont pas été soumis à l '«examen par les pairs» habituel et
requis et ne comportent donc AUCUNE garantie d'une fonction cérébrale
améliorée. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent des exercices proposés ici ont
été calqués sur les exercices que nous avons rencontrés comme
recommandé par les références utilisées pour ce livre électronique. Dans
certains cas, les exercices ont été copiés dans leur intégralité (et sont
correctement reconnus et cités), dans d'autres cas, ils ont été formulés ou
modelés d'après certains exercices d'experts.

Guide de formation

Gardez à l'esprit que ce guide de formation et les fiches de travail qui


suivent ne constituent pas des garanties absolues d'amélioration des
performances mentales. Seuls des experts reconnus peuvent offrir une
certaine forme de garantie et d'efficacité. Notre seul objectif est de vous
montrer comment la théorie et l'application peuvent être combinées pour
atteindre une conscience accrue de la connexion cerveau-esprit. Les chapitres
un à quatorze sont, au mieux, de la théorie. Ce chapitre applique certaines de
ces théories.
Remarque: si vous vous en souvenez, nous avons
également fourni des exercices dans le chapitre trois. Veuillez les
intégrer dans votre routine de feuille de travail.

Lisez ces étapes avant de créer les feuilles de calcul. Ces


étapes vous servent de guide de formation.

C'est le conseil le plus important que nous puissions donner: amusez-vous!


N'oubliez pas que vous ne vous préparez pas pour le SAT ou le GMAT ou un
examen du barreau. Étant donné que
nous ne pouvons pas garantir des scores de QI plus élevés mais
seulement des performances améliorées, vous pourriez aussi bien
vous amuser à les faire et voir jusqu'où votre esprit vous mènera.
Qui sait, vous apprendrez peut-être quelque chose sur votre façon
de penser qui vous ouvrira les yeux sur de nouvelles perspectives.
L'apprentissage ne doit pas être une voie ardue mais une
expérience agréable. Détendez-vous pendant que vous faites ces
exercices. On ne vous demande pas d'effectuer une équation
mathématique de Fermat!

Par souci de cohérence, faites ces exercices quotidiennement, si


possible. Cinq jours par semaine, c'est idéal. Tout comme les
exercices de fitness, ils ne sont efficaces que s'ils sont pratiqués
fréquemment et régulièrement, car ils vous aideront à mieux
développer les habitudes de concentration et de compréhension. Un
petit effort, plutôt que rien, donne des résultats positifs. Ne
commencez pas tout ça pour abandonner les exercices trois jours
plus tard. Prévoyez un moment de la journée sur lequel vous
pourrez travailler: pendant le trajet en métro pour aller à l'école ou
au bureau, pendant vos pauses déjeuner, le soir avant d'aller vous
coucher.

3. Des tentatives ambitieuses ne peuvent


conduire qu'à l'échec. Commencez par les routines de quinze
minutes, puis passez lentement aux sessions de 30 et 45 minutes.
4. Les experts en conditionnement physique disent que faire de
l'exercice avec un ami augmente votre motivation et votre volonté de
rester dans un programme d'exercice. La même chose est vraie
pour vos exercices mentaux. Demandez à un ami ou à un collègue
de faire les exercices avec vous pour vous aider à chronométrer
l'exercice et à suivre vos progrès.

Dans la plupart des exercices, vous n'avez besoin que d'un jeu
supplémentaire de crayons et de papier brouillon. Si vous préférez
faire des exercices générés par ordinateur, des exercices sont
disponibles sur certains sites Web. Choisissez la méthode qui vous
convient le mieux. L'avantage de travailler avec des exercices
générés par ordinateur est que certains de ces programmes révèlent
votre score instantanément et proposent des feuilles de suivi des
progrès.
Ne tentez aucun effort héroïque en vous forçant à travailler sur les
exercices si vous êtes contrarié ou en colère contre quelqu'un ou
quelque chose. Prenez le temps de vous défouler, puis revenez aux
exercices une fois que vous avez surmonté tout ce qui vous a
bouleversé.

Si, après avoir fait les exercices, vous constatez que vous n'avez pas
performé aussi bien que vous l'aviez espéré, ne vous découragez PAS. Si
vous n'avez pas été scolarisé pendant une longue période ou si vous n'avez
travaillé que sur un seul aspect de votre cerveau en raison de votre travail (par
exemple, vos tâches vous obligent à faire plus de réflexion analytique que de
pensée créative), c'est normal. Une amie que nous connaissions se préparait
pour sa maîtrise après avoir travaillé pendant 10 ans et lorsqu'elle a passé les
examens de la TPS comme exigence préliminaire, elle a échoué à l'examen.
Le responsable des admissions en charge du département lui a assuré que de
faibles scores comme le sien étaient attendus surtout de la part de personnes
qui sont sur le marché du travail depuis longtemps et qui ne travaillent pas sur
des problèmes mathématiques ou analytiques. La plupart des écoles
supérieures mettent davantage l'accent sur ses compétences en
communication ou ses réalisations passées.

Vous êtes libre de choisir de vous concentrer sur un aspect des exercices
mentaux tels que la construction de la mémoire pendant une période de temps
spécifique ou de faire un méli-mélo d'exercices. Par exemple, le premier jour,
vous voudrez peut-être faire uniquement des exercices de mémoire, le
deuxième jour, les processus créatifs et le troisième jour, les processus
analytiques. Ces exercices ne sont pas destinés à être coupés et séchés et
orientés vers le temps.

Les fiches de travail contenues dans ce livre électronique ne sont en aucun


cas exhaustives. Ce ne sont là qu'un échantillon représentatif de milliers
d'exercices. Nous vous encourageons à rechercher des exercices
supplémentaires en visitant votre bibliothèque locale et en visitant des sites
Web consacrés à ces sujets.

10. Même après avoir terminé les exercices et terminé votre


«entraînement», transformez n'importe quelle situation en une
occasion de défier votre esprit. Espérons que vous vous habituerez
à ce mode, vous permettant de rassembler la discipline nécessaire
pour forcer votre esprit à réfléchir et à vous préparer
automatiquement à la résolution de problèmes, facile ou difficile.

Profitez des feuilles de calcul. Commençons… allez à la page


suivante.
Feuille de travail n ° 1

(Construction de la mémoire - Chapitre quatre)

Exercice de 15 minutes

Voici un exercice conçu pour tester votre mémoire visuelle. L'idée de


ce test est tirée de Improve Your Memory (2004) de Robert Allan et il
l'appelle «Kim's Game».

Il y a 30 objets ici. Votre tâche est de les regarder pendant 1 minute


et de vous en souvenir. Énumérez-les sur la feuille fournie. Si vous
ne vous en souvenez que de quelques-uns, répétez l'exercice et
voyez à quel point vous vous en souvenez. Deux ou trois tentatives
ne devraient pas durer plus de 15 minutes.
Listez les objets que vous vous souvenez avoir vus:
1. 2.

3. 4.

5. 6.

7. 8.
dix.

12.

14.

16.

18.
20.

22.

24.
26.

28.

29. 30.

Score au premier essai: _____________________


Regardez à nouveau les images. Recommencez avec une nouvelle liste.
1. 2.

3. 4.

5. 6.

7. 8.

dix.

12.
14.

15. 16.
18.
20.

22.

24.

26.
28.

29. 30.

Nombre d'objets lors du deuxième rappel:


________________________

Vous pouvez faire cet exercice avec n'importe quel groupe d'objets. Par
exemple, vous pouvez utiliser un
livre d'images ou de photographies (les livres de table basse sont de
bonnes sources d'images) et faites cet exercice. Au fur et à mesure
que vous faites de plus en plus d'exercices, votre esprit s'habitue à
se souvenir davantage, tandis que vous faites un effort conscient
pour retenir davantage ce que vous voyez.
Feuille de travail n ° 2

(Construction de la mémoire - Chapitre quatre)

Exercice de 30 minutes

Aimez-vous les cartes? As-tu aimé jouer à des jeux comme le snap,
le gin rami et le lucky nine en tant qu'enfant? Cet exercice était basé
sur l'un des exercices hebdomadaires de Dominic O'Brien tiré de
son livre, How to Develop a Brilliant Memory (2005). Vous prenez 10
cartes d'un deck et les posez face visible devant vous. Vous avez 30
secondes pour mémoriser ces 10 cartes. Notez-les sur la feuille
fournie. L'idée ici est que vous essayez de vous souvenir de deux
objets dans une seule image: la forme et la figure; par exemple, la
reine des coeurs ou neuf piques. Dans le premier exercice, vous
n'aviez qu'à vous souvenir de l'objet; cette fois, vous vous souvenez
de 2 objets en un. Notez que vous n'avez que 30 secondes pour
mémoriser les cartes. Pour les dix premières cartes que nous avons
fournies, mémorisez uniquement la carte sur le devant face à vous,
ou la carte du haut. Quand vous avez fini,

Vous avez 30 secondes, alors assurez-vous de vous chronométrer.


Ensuite, écrivez vos réponses sur la feuille fournie.
Écrivez les cartes ici:

1._________________________
2 ._________________________
3 ._________________________
4 ._________________________
5 ._________________________
6 ._________________________
7._________________________
8 ._________________________
9 ._________________________

dix.________________________

Prenez les 10 suivants du jeu et répétez l'exercice.


Feuille de travail n ° 3

(Construction de la mémoire - Chapitre quatre)

Exercice de 45 minutes

Cette fois, nous testerons vos connaissances en géographie et votre


capacité à mettre des «aides» pour chaque élément afin que vous
vous en souveniez mieux la prochaine fois.

Pour la partie 1 de cet exercice, inscrivez le capital dans la


deuxième colonne de chacun des pays énumérés dans la première
colonne. Enregistrez votre score. Nous expliquerons la partie 2
lorsque vous aurez terminé.
PAYS CAPITALE

Liechtenstein

Syrie

Yémen
Indonésie

Bulgarie

Qatar

Malte

Afrique du Sud

Belize

Trinidad & Tobago


Oman

Hungary

Chile

Zimbabwe

Iceland

Brunei

Venezuela

Canada

Scotland

Austria

Singapore

Netherlands

Czech Republic
Malaysia

Bolivia

Cameroon

Bahrain
Albania

Ivory Coast

Lebanon

Here are the answers. Jot down how many countries you got
correctly on the line provided below.
COUNTRY CAPITAL

Liechtenstein Vaduz

Syria Damascus

Yemen Sana’a
Indonesia Jakarta

Bulgaria Sofia

Qatar Doha

Malta Valletta

South Africa Pretoria

Belize Belmopan

Trinidad & Tobago Port of Spain

Oman Muscat
Hungary Budapest

Chile Santiago

Zimbabwe Harare

Iceland Reykjavik

Brunei Bandar Seri


Begawan

Venezuela Caracas

Canada Ottawa

Scotland Edinburgh

Austria Vienna

Singapore Singapore

Netherlands Amsterdam

Czech Republic Prague

Malaysia Kuala Lumpur


Bolivia Sucre

Cameroon Yaoundé

Bahrain Manama

Albania Tirana
Ivory Coast Yamoussoukro

Lebanon Beirut

Number of countries you got correctly:____________________

Here’s part 2: Make a list of those countries whose capital you didn’t
know and study them carefully. Devise some sort of mnemonic aid
by coming up with funny associations or word play.

For example: if you did not guess Hungary’s capital – Budapest, you
can do the following:

Hungary = Budapest Hungary’s capital is ruled by a religious leader


who was portrayed with a protruding belly = Buda (Buddha) –
despite his round belly he probably fasted occasionally. I think
fasting is a pest. So you have Buddha + pest = BUDAPEST!

Another example:

Iceland = Reykjavic Iceland’s capital has leaves to “RAKE”, but I’d


rather use a javelin “JAVIK”.
Hence: Rake + javelin = Reykjavik.

Remember these “little stories” in your head and pretty soon, you’ll
be a country-capital wizard!
Worksheet # 4

(Creative Thinking – Chapter Six)

15-Minute Exercise (preparation will probably take 30 minutes; but


the exercise itself should take 15-30 minutes)

In Chapter Six, we described some mental exercises that can help us improve
our creative abilities. One of the exercises we mentioned was “random words.”

This exercise was taken from Robert Allan’s The Mind Workout Book
(2003), and is called Random Stanzas. Allan says it’s guaranteed to
allow you to get past the creative barrier and “reach the fertile soil of
your unconscious mind.”[74]

Take small pieces of paper – index cards – if you wish – and write a favorite
word on each one. It doesn’t matter what word you choose, just choose those
that you like the sound of, or hold a special meaning for you. Start with 100
words (more is better). When you’ve finished filling in the pieces of paper/card
with the words you chose, put them all in a hat or shoebox and toss them.

Now pick up the pieces/cards at random. Take as many as you want


– start with 10 or 12. Then move them around and try to form
sentences. You’re most likely not going to get complete grammatical
sentences, but use your imagination. If phrases are all you can
manage, that’s okay. How you use these phrases/sentences is
entirely up to you. You could write a poem, a piece of fiction, or a
cluster of words that will help you solve a problem.

Write your sentences/phrases here:

Sentence/Phrase

1:_____________________________________________________________
__
Sentence/Phrase

2:_____________________________________________________________
__

Sentence/Phrase

3:_____________________________________________________________
__

Sentence/Phrase

4:_____________________________________________________________
__
Sentence/Phrase

5:_____________________________________________________________
__

Continue shuffling the pieces of paper and form new sentences until
your supply of words is exhausted.
Worksheet # 5

(Creative Thinking – Chapter Six)

30-Minute Exercise

For this exercise, you’ll need your computer. If you don’t have one,
your local library does.

If you use Microsoft Word a lot – in the office – in school – at home –


how many of its functions do you use regularly? Did you know that
Word has some functions that most people don’t know about?

We’ll list about 4 Word functions that most people don’t use, or have
not improvised on. Once you’ve learned how to use or improvised on
it, list down your impressions and whether you enjoyed learning it.
Another way would be to pick up a dummies book and do the
exercises recommended in it. Word is a very versatile program, and
the ones who created and designed it were very creative individuals.

Headers/Footers

No big deal, you say, I use them all the time for our company
documents. But did you know that headers and footers can be used
as banners for documents, can be shaded, and can accommodate
drawings and symbols?

Someone once taught us how to do them for e-books. For awhile we


could not understand why there were gaps in the edges. We tinkered
with the program for two weeks until we got it down pat.
Clue: “text box” – header/footer margins – weight – layout – format
text box. Of course we can’t give you step-to-step instructions. Use
your creativity to figure it out yourself!

Now fill in the missing information below:

Headers & Footers

Too complicated ___________________________


Complicated but figured it out after a few
tries___________________

Word did not provide all steps______________________________


It was a fun/enjoyable learning
experience_______________________________

WhatelsecanIdotojazzupheadersand
footers?
____________________________
Creating an Index

A few weeks ago we were asked by a client to edit 12 chapters of a book and
to create an index for each chapter. We were going to do the index manually
but discovered that Word can do it. Do you know how to create an index?

Clue: ALT+SHT+X – main entry box – sub-entry.

Okay, you’ve just typed the last index entry. Do you know how to
produce the final one?

Clue: cursor at end of document – insert – reference – index & tables

Say you changed your mind and want to add three or four more
index words. How do you that? That’s for you to figure out. Click on
Help on Microsoft, and type index. The many possibilities for creating
and editing an index are provided. Be careful though: if you edit the
final index, your changes will be lost. You need to go back a few
steps.

Now write your impressions:

Complicated or Easy________________________

WereMicrosoftinstructionsclearorweretheresteps
lacking?
____________________

What could Microsoft do to make the creating of indices more user-friendly?

____________________

Track Changes
This is a neat Word trick that we also “stumbled” upon. Like with
most word processing programs, you need to make a few mistakes
in Word before getting the hang of it.

When you edit a document, and want to see what those changes
are, you turn on “track changes” under “tools” in the menu section.
You’ll notice the letters TRK come up right below your draw bar.

When you finish editing the document, you save it for yourself. For
the copy you send out, you click on “markup” to rid the document of
your documents. For some who do not use this function often, they
think that by clicking on
“mark up” the document arrives at the recipient’s computer all clean.

It does not. When your recipient receives the document and opens it,
your track changes – the deletions, the underlining, strike outs, will
still appear.

Do you know why?

Clue: “view” – “toolbars” – “reviewing”. You figure out the rest of the
steps!
Table of Contents

We still create our table of contents manually even if we know that


Word can do that task. (We just believe in wasting time).

Word actually has different styles and formats to choose from. Take
any of your documents with different headings and sub-headings
and let Word do the table of contents for you. If this is the first time
you’re doing it, go to “Help”, type “table of contents” and click on the
“demo.” You’ll be surprised at its versatility.

I did it!__________________________

It didn’t come out right, steps are


missing_________________________
This tutorial can be further improved. How?

______________________________________________________________
___
Worksheet # 6

(Creative Thinking – Chapter Six)

45-Minute Exercise

In your fiction writing courses in school, your teacher must have


discussed the importance of character development. Characters add
texture and color to your plot. It is a vital ingredient of any story; in
fact some experts say that if you have good characters, your story
will flow from them. You cannot have it the other way around – start
with a good plot and then build up character. Right from the start,
you need to imagine who your characters will be, what makes them
unique, what their desires, sentiments and heartaches are, and what
dark secrets they hold.

This exercise aims to stretch your imagination, tap your creative


juices, and most importantly, learning the rudiments of character
development improves your writing skills.

You can make use of “routine waiting time” by doing this exercise: at
the dentist’s, on the subway, in the cafeteria. Just be careful that you
don’t get caught staring!

You’re at the dentist’s office. There are five people waiting in the same lounge.
Pick any one you want: an elderly lady, a girl of 10, a teen with a punk
hairstyle, a man wearing a double-breasted suit who looks like a banker, etc.

First observe his physical features. Write them down, but don’t use
common, over-used words like “handsome” or “pretty” or “untidy.”
Stretch those adjectives by adding color.
For example, if you’re struck by a person’s good looks, instead of
saying good-looking, you can say:

“…his bone structure suggested he was descended from a family


known especially for their exceptionally enviable looks. His eyes did
not reflect his soul. Not this man. Something sinister in that look,
those well-tapered eyebrows reflecting a predilection for self-
indulgence…” and so on.
When you’ve finished with the physical description, work on his
psychology. Start inventing a life for him – his past, present and
future. What is he hiding? Are his unsteady gazes a sign of anguish,
of unfulfilled ambitions? Build him up!

Do this everyday for 2 weeks. You can do one character a day but
learn to embellish each one, avoiding the use of tired, stale words.
Then compare your description at the end of two weeks with the one
you wrote on day one. Keep a journal so you can see how far ahead
you’ve come!

Has your writing improved? Are you more imaginative and creative
now?

Worksheet # 7

(Critical/Analytical Thinking – Chapters 7 and 8) We found an


excellent web site that has quite a number of puzzles that you could
practice with. Go to
http://en.wikibooks.org/wiki/Puzzles:Logic_puzzles and pick out any
one of those given. We’ll include a few here for fun. There is no
copyright infringement here. Wikibooks allows the public to use
these puzzles for commercial or non-commercial purposes.

15-Minute Exercise

This calls for your logic skills, which as you know are a component of
critical and analytical thinking.

On the fabled Island of Knights and Knaves, we meet three people, A, B, and
C, one of whom is a knight, one a knave, and one a spy. The knight always
tells the truth, the knave always lies, and the spy can either lie or tell the truth.

A says: "C is a knave."

B says: "A is a knight."


C says: "I am the spy."

Who is the knight, who the knave, and who the spy?

Write your answers here:


Knight is______________________

Knave is______________________
Spy is________________________

Answer and Explanation:

A - Knight

B - Spy
C - Knave

Explanation:

B is not the knight, since if he is, then A would also be the knight.

C is not the knight, since his statement would then be a lie.


Therefore A is the knight.

Hence C is the knave, and B is the spy.

(Retrieved from
http://en.wikibooks.org/wiki/Puzzles:Logic_puzzles:Knights%2C_Knaves_%26
_
Worksheet # 8
(Critical/Analytical Thinking – Chapters 7 and 8)

30-Minute Exercise

Annie, Betty, Carrie, Darla, and Eve recently found out that all of their birthdays
were on the same day, though they are different ages. On their mutual
birthday, they were jabbering away, flapping their gums about their recent
discovery. And, lucky me, I was there. Some of the things that I overheard
were...

Darla said to Betty: "I'm nine years older than Eve."

Eve said to Betty: "I'm seven years older than Annie."


Annie said to Betty: "Your age is exactly 70% greater than mine."
Betty said to Carrie: "Eve is younger than you."
Carrie said to Darla: "The difference between our ages is six years."
Carrie said to Annie: "I'm ten years older than you."

Carrie said to Annie: "Betty is younger than Darla."


Betty said to Carrie: "The difference between your age and Darla's is
the same as the difference between Darla's and Eve's."

Since I knew these people -- and how old they were, I knew that they
were not telling the whole truth. After thinking about it, I realized that
when one of them spoke to somebody older than herself, everything
she said was true, but when speaking to somebody younger,
everything she said was false.

How old is each person?

Write your answers here:

Annie is ______years old.

Betty is _______years old.


Carrie is _______years old.
Darla is ________years old.
Eve is _________years old.

Annie - 30

Betty - 51
Carrie - 55
Darla - 46
Eve - 37

Answer and Explanation:

If we were to use the symbolic solving, we have:


Let the ages and names of Annie, Betty, Carrie, Darla and Eve be A,
B, C, D and E.
C says to A, that C = A + 10. If C were younger than A, that would be lying, so

C must be older than A. (But still lying.)


We have A < C.

C says to A, that B < D. As C > A, C is lying, so B > D.

We have A < C, D < B.

D says to B, that D = E + 9. As D < B, D is telling the truth, so D > E.


We have A < C, E < D < B, D = E + 9.

E says to B, that E = A + 7. As E < B, E is telling the truth, so E > A.

We have A < C, A < E < D < B, D = E + 9, E = A + 7.

Since D = E + 9 and E = A + 7, D = A + 7 + 9 = A + 16.

We have A < C, A < E < D < B, D = E + 9 = A + 16, E = A + 7.

B says to C, that E < C. If B > C then B would be lying, so then E > C, and
then A < C < E < D < B. However, C says to D, that C = D ± 6; since C < D,
this gives C = D - 6. However, we have E = D - 9, which would make E < C,
giving a contradiction. The assumption that B > C is therefore false, so B < C.

We have A < E < D < B < C, D = E + 9 = A + 16, E = A + 7.

A says to B, that B = (17/10)A. As A < B, A is telling the truth.

We have A < E < D < B < C, B = (17/10)A, D = E + 9 = A + 16, E = A


+ 7.

B says to C, that |C - D| = |D - E| → |C - D| = 9. As B < C, B is telling


the truth, so C = D + 9. As D = A + 16, C = A + 16 + 9 → C = A + 25.

We have A < E < D < B < C, B = (17/10)A, C = A + 25, D = A + 16, E = A + 7.

Using D < B < C, we have A + 16 < (17/10)A < A + 25 → 16 <


(7/10)A < 25 → 160/7 < A < 250/7 → 22 + 6/7 < A < 35 + 5/7. Since
B and A must both be whole numbers, and B = (17/10)A → B - A =
(7/10)A, (7/10)A must be a whole number. Hence A must be divisible
by 10. The only whole number fitting 22 + 6/7 < A < 35 + 5/7 is A =
30.

We have A = 30, B = (17/10)A, C = A + 25, D = A + 16, E = A + 7.


Hence A = 30, B = 51, C = 55, D = 46, E = 37.
Using verbal reasoning, we have:

Carrie tells Annie she's older than her by 10 years. If Carrie is


younger, she's lying, and that's impossible, so Carrie must be older
than Annie, just not by 10 years.

FACT: Carrie is older than Annie (but not by 10 years).

Carrie also lies to (younger) Annie that Betty is younger than Darla.

FACT: Darla is older than Betty.

Darla tells the truth to (older) Betty that she's 9 years older than Eve.

FACT: Darla is 9 years older than Eve.

Eve tells the truth to (older) Betty that she's 7 years older than Annie.

FACT: Eve is 7 years older than Annie.

Annie tells the truth to (older) Betty that Betty's age is 70% greater
than her own. For Betty's age to be a whole number, Annie's age
must be a multiple of 10. Since Betty is older than Darla, and Darla is
7 + 9 = 16 years older than Annie, that means Betty has to be more
than 16 years older than Annie. The lowest multiple of 7 greater than
16 is 21.

FACT: Annie is at least 30 years old (and definitely a multiple of 10).

At this point, Betty appears to be the oldest, lying lady. Let's assume
that, and see if it works.

In that case, Carrie is lying to Darla that the difference in their ages
is 6 years, but Betty tells the truth to (older) Carrie that the difference
between Carrie's age and Darla's is the same as the difference
between Darla's and Eve's, namely, 9 years. Let's test this scenario,
assuming Annie's age is 30. Then we get, from youngest to oldest:

TESTING: Annie = 30, Eve = 37, Darla = 46, Betty = 51, Carrie = 55

Checking all statements and the age relations shows that this is an answer. Is
this
the only answer?

If Annie's age was 40, then Betty's age would be 68, and Carrie's
age would be 65, so Carrie would not be the oldest, and that would
be a fatal flaw. If Annie is older than 30, Betty is older than Carrie,
and Carrie is not the oldest. Hence, it must have been the only
answer.

(Retrieved from
http://en.wikibooks.org/wiki/Puzzles:Logic_puzzles:Lying_about_your_Age:Sol

Worksheet # 9

(Critical/Analytical Thinking – Chapters 7 and 8)

45-Minute Solution

Going now into real-life problems, let’s try this one. It’s a fun
exercise, demanding some of your problem-solving (analytical) skills.

Don’t rush through the solution. Pretend you really are the one with
the problem.

Dmitri, who lives in Moscow, has bought a pretty necklace for his
fiancee Ana, who lives in St Petersburg. He wishes to send the
necklace to her via post, but due to problems in the Russian postal
service, he fears the package will be opened and the necklace
stolen.

There is a considerable distance between the two cities.

Both Dmitri and Ana own a number of locks, chains, and keys.
Ana does not, however, own a key to any of Dmitri's locks, and
vice versa. How can he send the necklace to her?

Write your solution here:

______________________________________________________________
___

Compare your solution with this one:

Dmitri secures the package with a padlock and chain and sends it to
Ana.
Ana attaches another padlock to the package and locks it. She then
sends the package back to Dmitri.
Dmitri removes his padlock and sends the package back to Ana.
Ana removes her padlock and opens the package.

Alternative:

Dmitri sends the locked package to Ana while also sending a


separate letter with the key a few days later. Or if a combination lock,
Dmitri sends a letter a few days later with the code.

(Retrieved from
http://en.wikibooks.org/wiki/Puzzles:Sending_a_package/Solution)
Worksheet # 10

(Visualization – Chapter 10)

15-Minute Exercise

We discussed visualization in Chapter Ten and mentioned the


concept of mental imagery. You can use mental imagery to reinforce
positive attitudes about yourself and/or your skills. Note too that
mental imagery is employed by athletic coaches to encourage
athletes to visualize their strokes, movements, hits, and then
visualize their victory at a game or match.

Pretend you’re going to be competing at a local neighborhood tennis


match. You know what your strengths and weaknesses are. You will
now visualize yourself playing your match.

Here’s something to help you visualize:


Start visualizing:

What time of day is it? ____________________________________

A tennis court has been booked in your name for practice. Where is
the tennis court located? In the city, on a mountain top, in an open
field?______________________________________

3. What’s the court’s surface? (clay, cement, grass,


etc)_________________________
From which side will you making your first serve?
What’s your tennis outfit like?__________________________
Describe the surroundings?__________________________________

Is there a crowd watching? How many?


Are you scoring well and ahead of your opponent?

Now, visualize your movements:


Foot play is important in tennis. How should your legs and feet be

positioned?
Tennis requires frequent bending of the knees and making
your side face the court.
Will you be approaching the net often? At what point?

How will you volley the ball? How will you play at the baseline?
How powerful is your serve? Are you going to deliver a killer
serve to distract your opponent?
Worksheet # 11

(Visualization – Chapter 10)

30-Minute Exercise

Remember what we said in Chapter 10 about using visualization


techniques to also help relieve illness or disorders?

For example, if you suffer frequently from migraines, you could use
visualization to ease your pain and shorten your stay in bed.

Here’s what we propose: say these to yourself when you have a


migraine. Look at the pictures next page and then begin to visualize:
If you’ve always been a lover of nature, picture a beautiful place.
Imagine you are there.
You’re floating very nicely on the water, facing the sun directly.

The subtle waves are relaxing you, your legs, arms, neck
and torso are beginning to relax with the comforting feel of
the water and the soft breeze coming from the horizon.

There is a light heat that’s nestling on your forehead, melting the pain

away.
The pain is gradually disappearing, you’re at peace with
yourself. You feel you’re about to go on a deep slumber.

Your body continues to sway with the water, floating…


floating…floating. No stress, no tension, just a general
feeling of well-being.

The cheerful chirping of the birds takes the last signs of your migraine

away.
You’re no longer in pain, you’re falling asleep.
8. You start to dream of other beautiful places where you
might be. You concentrate on these places, know you’re
already there – smelling, seeing, touching – new sounds,
new smells.
It’s a place where everyone is healthy, where there are no
such things as migraines.
Worksheet # 12

(Visualization – Chapter 10)

45-Minute Exercise

Rent a film that you’ve already seen – perhaps an action thriller or a horror
film.

This film should be something that you already watched before.

Look at your watch and begin the film. Remember to stop it after the
45 minutes have lapsed. As you are watching, try to remember the
different sound effects of the film.

After the movie, sit in a quiet place and close your eyes. Try to replay
the scenes of the film and the accompanying sound effects for those
scenes. How many did you record?

Your answer here: _______________________________

Watch the film again. How many sounds did you miss?

Your answer here:_______________________________

Is there room for improvement?

Try another exercise, one that will sharpen your sense of


observation. See the next worksheet.
Worksheet # 13

(Visualization – Chapter 10) Take any object from your office or


house. Say you picked a vase. Look at it for 15-20 seconds.
Dominic O’ Brien (How to Develop a Brilliant Memory, 2005)
suggests you follow these steps:

Study the vase for 20 seconds. After the seconds are up, close your
eyes and recall as much as you can about the vase. You may start
with the shape, the feel (ceramic or glass or plastic), the colors, the
design. Try to remember as much as you can.

Open your eyes and look at it one more time.


Add the details you have absorbed the second time and add
them to your first mental image.

Repeat steps 2 and 3.

Write a complete picture of the vase taking all details into

account.

Dominic O’Brien says that by repeating this pattern of observing,


closing your eyes, opening them, observing again and reviewing,
you get to absorb more details of the actual object.
Worksheet # 14

(Meditation – Chapter 11)

15-Minute Exercise

This basic, simple meditation exercise was provided by Dr. Dharma


Singh Khalsa. You don’t need any special equipment or accessory.
Perhaps a mat since you will be sitting on the floor. He recommends
10-20 minutes of meditation per session, at two sessions per day.

This exercise is very simple and will take only 20 minutes:


Steps:

1. Assume a comfortable sitting position and relax your


muscles from the tips of your toes until the top of your head.
Close your eyes. Adopt a calm attitude. Breathe slowly and
deeply.

Turn off your internal dialogue or your day-to-day worries.


Make your thoughts disappear. Don’t even think of words in
words. Don’t make plans or remember things.

3. To keep your mind off these mundane things, repeat a


sentence or phrase to yourself. This is called a mantra. Dr.
Khalsa however says to choose a positive calming mantra
like “peace” or “love.” Phrases can include “The Lord is my
Shepherd” or “I am in Harmony with Nature” – anything that
makes personal sense to you. Do not choose work-related
mantras like “annual reporting guide” or “profit and loss
issues.”
4. When thoughts seem to intrude, do not worry. This is
normal. Just keep telling yourself, “relax” and repeat your
mantra.

When your time is up, sit quietly for a minute or two and try
to maintain your calm and tranquility.
Worksheet # 15

(Meditation – Chapter 11) 30-Minute Exercise (also from


Dr. Khalsa)

This is another type of meditation that you can do in the comfort of your home.
It is supposed to make you experience a continuous flow of energy, because
your mind is still. The relaxation you feel is deep and relieves you of stress.

Steps:

Sit with your legs comfortably crossed. Keep your spine straight.

Put your hands on your lap, palms up. Your right hand must
touch your left hand, thumbs touching.

Close your eyes and imagine the tension leaving your body slowly.

3. Focus your mental energy on the point between your


eyebrows at the top of your nose.

Silently say the mantra Whahe Guru, breaking it into four syllables.
Wha-he-Gu-ru. This mantra is supposed to clear your mind.

5. Continue this for 11 minutes. Don’t worry if you get


distracted. Ignore the distractions and concentrate on your
meditation.

Inhale deeply, hold your breath for 15 seconds, exhale and

relax.

Do this twice, if you wish.


Note: There is a web site that you may want to visit
www.osho.com/Main.cfm? Area=Meditation&Language=English. It
offers about 5 different kinds of meditation techniques, most of them
lasting an hour and taught in stages. Music and dance are
incorporated into the meditation session and there are
demonstrations available you can watch online. See if these types of
meditation fit in with your goals and schedule.
The web site also offers weekly meditations, meditations for people
on the go, and passive meditations.
Worksheet # 16

(Image Streaming – Chapter 12)

30-Minute Exercise

Recalling the teachings of Win Winger on image streaming, let’s see


if we can practice some of what he teaches. Before you start,
remember that you need a tape recorder or a friend (either live or by
phone). The trick here is to be able to relate to someone (or to some
device) all that your mind sees, with your eyes closed.

The second rule is to describe what you see as fast as you can, with
your eyes still closed.

Dr. Wenger uses the example of Virginia Beach. He says that instead of saying
“This is Virginia Beach” or “I am in Virginia Beach” describe the scenery with
as much texture, color and smells you can muster. Do this for 10 to 30
minutes.

The idea, of course, is to be physically present at the place you are


describing, but for illustration purposes, let’s do this anyway, to give
you an idea of how to carry out the instructions. Study the
photograph below.
You find yourself in a public market in China, as in the picture above. See how
many details your senses can take in. Close your eyes and describe the scene
as quickly as you can. Keep doing this exercise with other pictures and
images, and notice how much richer and more descriptive your narration
becomes. Taking the example provided, your images may be something like
this.
I see strange signs above the stalls, in all kinds of bright colors. They
mean something to these busy shoppers who seem preoccupied
with the goods on display. Nothing seems to bother them. Plenty of
stylish clothes, rubber shoes with blue, black ribbons…beach
sandals that would feel great to walk in along the shores of Virginia.
A man with glasses has a white bag. The white bag has some fresh
fish, perhaps for dinner tonight with his family, but he’s not in a rush
to get home. He needs a new pair of glasses and possibly a kimono
for his wife and trinkets for his young daughter. A woman in a light
brown jacket is looking at sneakers, I bet she’s going to take up
jogging soon…her jacket is velvet inside…I love the feel of velvet.
It’s her favorite jacket because it’s the most comfortable…
Worksheet # 17

(Image Streaming – Chapter 12)

45-Minute Exercise

We’ve put this under a 45-minute exercise but you can do it longer or for a
shorter period of time. The goal of this exercise is to demonstrate how after-
image sequences can also stimulate the mind, as suggested by Dr. Wenger. It
gets your inner visual images flowing and to reinforce your mental awareness.

Steps:

Stare at a bright light (not too bright so as to blind you or


hurt your eyes) for 30 seconds.

After staring at this light, or in fact after staring at any area with a
dark/light contrast, close your eyes. You should have momentary
after-images – leftover images on the retina at the back of the eye.
You may see something – a floating object of color, or maybe a
dancing light. Describe that after-image in detail with as much texture
as you can. Continue describing it until it fades away.

Dr. Wenger says that non-reinforced after-images only last


in the mind for a few seconds, but those that are reinforced,
like what you just did, can last anywhere from several
minutes to about four hours.

If you didn’t get any after-image, go back to the light bulb


and repeat the exercise.
Note: Dr. Wenger has other exercises that you can try to develop
your image streaming skills.
Table of Contents

Copyright

Disclaimer and Limit of Liability


Chapter One: Introduction
Chapter Two: A Map of the Brain
Chapter Three: Keeping the Brain Healthy
Chapter Four: Memory and the Brain
Chapter Five: Brain Nutrition
Chapter Six: Creative Thinking
Chapter Seven : Critical Thinking
Chapter Eight : Analytical Thinking
Chapter Nine : Aromatherapy and the Brain
Chapter Ten : Visualization
Chapter Eleven: Meditation
Chapter Twelve : Image Streaming
Chapter Thirteen : Speed Reading
Chapter Fourteen : Re-thinking the Great Thinkers
Chapter Fifteen: Training Guide and Worksheets
LIST OF REFERENCES