Vous êtes sur la page 1sur 6

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE

DE DEVELOPPEMENT

Bureau National du Benin (COBJ)

AVIS DE RECRUTEMENT DE CONSULTANT LOCAL INDIVIDUEL

Le Groupe de la Banque Africaine de Développement, Bureau National du Benin, recrute un


Consultant local individuel chargé du suivi des projets cofinancés dans le cadre des accords
PAGODA/UE.

INTRODUCTION

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de


développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social sur
l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays
membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à atteindre les cinq objectifs
prioritaires de la Stratégie décennale (2013-2022) pour l’Afrique à savoir : éclairer l’Afrique, nourrir
l’Afrique, industrialiser l’Afrique, intégrer l’Afrique et améliorer la qualité de vie des populations
africaines.

Dans ce contexte, la Banque s’est engagée dans la décentralisation de ses activités en créant les
bureaux nationaux pour renforcer le dialogue avec les gouvernements de ses pays membres
régionaux, les partenaires au développement, le secteur privé et la société civile. Les Bureaux
nationaux assument également les fonctions opérationnelles de la Banque dans le démarrage et le
suivi de la mise en œuvre des projets et programmes afin de renforcer la gestion des projets.

Le Bureau national de la Banque africaine de développement en République du Bénin (COBJ) a été


créé pour renforcer le dialogue entre la Banque et le gouvernement, les partenaires au développement,
le secteur privé et la société civile, dans le domaine de la conception de ses politiques et programmes
de développement, ainsi que pour la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de sa stratégie de réduction
de la pauvreté. Le Bureau s'attache également à appuyer les fonctions opérationnelles de la Banque
en assurant le démarrage et le suivi des projets et des programmes au Bénin, pour renforcer la gestion
des projets, promouvoir une approche participative et favoriser l'intégration régionale.
2
CONTEXTE

La Banque africaine de développement (BAD) et la Commission de l’Union Européenne (UE) ont


conclu plusieurs accords de co-financement de projets structurants dans le cadre d’une délégation en
vie d’une gestion indirecte (PAGODA), en vue de promouvoir et faciliter la croissance économique
et la réalisation de meilleurs résultats de développement pour les Pays membres régionaux.

Les projets cofinancés avec le PAGODA au Bénin sont : (i) le Projet d’Appui au Programme Intégré
de Développement et d’Adaptation au Changement Climatique dans le Bassin du Niger
(PIDACC/BN) ; (ii) le Projet de Réhabilitation de la Route Lomé-Cotonou et de facilitation des
transports sur le Corridor Abidjan-Lagos, phase II ; (iii) le Projet d’Aménagement de la Route
Cotonnière Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara ; (iv) l’Etude du Corridor Abidjan Lagos; et (ii) le
Projet de ligne 330 kV Nigeria-Niger- Burkina Faso-Bénin.

La Banque compte recruter un Consultant individuel local chargé du suivi des projets cofinancés dans
le cadre du PAGODA. Il sera basé dans les locaux de la Banque au Bénin (COBJ) et travaillera sous
la supervision directe du Responsable Pays. L’appui du Consultant se concentrera sur les priorités
politiques de l’UE portant sur la croissance durable et inclusive, qui sont en cohérence avec la
stratégie décennale de la Banque et ses 5 grandes priorités ; les fils conducteurs que sont les questions
de genre, de résilience au changement climatique et de fragilité ; ce qui constituent les synergies
stratégiques entre les deux institutions.

Le Consultant devra apporter un appui au Responsable Pays dans le dialogue avec l’UE et le suivi de
tous les projets PAGODA qui sont dans divers secteurs (Transport, Agriculture, etc.).

OBJECTIFS DE LA MISSION

Les objectifs de la mission sont d’assister le Bureau National de la Banque Africaine de


Développement au Bénin (COBJ) dans le suivi du : (i) Respect des obligations contractuelles de la
Banque dans le cadre de l’accord entre la BAD et l’UE sur les projets cofinancés par le PAGODA ;
et de (ii) la mise en œuvre par les projets cofinancés d’un programme de communication en vue de
présenter les progrès, les réalisations, les résultats et l’impact des projets à ses principaux partenaires,
notamment l’UE, les donateurs et le grand public.

Sous la supervision directe du Responsable Pays, le Consultant s’assurera de la collecte de données


nécessaires à l’élaboration de rapports spécifiques à communiquer à l’UE. Le Consultant fera
notamment la revue de tous les documents conformément aux politiques, directives et règles en
vigueur à la Banque et dans l’accord de co-financement de la BAD et de l’UE. Il fera une analyse de
leur avancement, du respect du calendrier de décaissement du don PAGODA, de l’atteinte des
objectifs, etc. De manière spécifique, il devra élaborer un rapport mensuel portant sur la synthèse de
la situation de chaque projet et de leur mise en œuvre. Au quotidien, il devra :

 Veiller au suivi de la mise en œuvre des projets cofinancés par le PAGODA en maintenant un
dialogue constant avec les unités de gestion de projet (UGP) et au sein de la Banque, afin
d’identifier les retards d’avancement du projet et les blocages éventuels dans les activités
d’acquisition et de décaissement et de communication ;
3
 Effectuer un suivi d'exécution qui portera sur l'état d'avancement et de réalisation de différentes
composantes et des activités des projets. Le Consultant se basera sur les éléments d’appréciation
du processus de planification (plans d’activités trimestriels ou annuels), des plans d’exécution
rationnels, du système d’information et de gestion et du rapportage périodique (rapports
d’activités, audits, environnementaux, demandes de décaissements, etc.). Le but est de
permettre à la Banque, et l'UE d'être en mesure d’avoir une connaissance de l’état d’exécution
des activités et des coûts y afférents. Les rapports financiers signaleront les écarts observés
entre les coûts prévus et les coûts effectifs. De même, les rapports sur l’avancement physique
indiqueront les différences entre les réalisations prévues et les réalisations effectives, et les
rapports sur la passation des marchés signaleront les différences constatées au niveau des
marchés. Les écarts importants devront être analysés, et les rapports devront fournir des
explications et indiquer les mesures correctives à prendre ;

 S’assurer que les Unités de Gestion de Projet (UGP) préparent la documentation requise et
produisent les différents rapports de suivi sur les réalisations des projets cofinancés avec l’UE,
notamment en collaboration avec les chargés de projets de la Banque, les différents partenaires
et les bénéficiaires, de vérifier et faciliter la collecte des données sur les indicateurs de
performance et les progrès des activités afin de fournir des indications détaillées sur le
déroulement des opérations ;

 S’assurer que les rapports produits sont complets et distribués en temps voulu à toutes les parties
prenantes. Les rapports devront contenir entre autres les renseignements sur la situation
financière du projet, l’avancement physique des activités, la passation et le suivi des marchés ;

 S’assurer que les responsables gouvernementaux concernés et les agents du projet de prendre
les mesures éventuellement nécessaires pour remédier aux problèmes qui se posent ou exploiter
les possibilités que peuvent signaler les rapports produits.

 Assister les UGP à l'élaboration et la mise en œuvre des cadres stratégiques, et de mesures des
résultats et la production des rapports réguliers des projets cofinancés par l’UE ;

 Faire des visites de terrain avec les responsables des projets, collaborer avec eux y compris les
partenaires en charge de la mise en œuvre des activités pour assurer un suivi qualitatif des
activités des projets afin d'avoir suffisamment d'éléments permettant d'éclairer la Banque et
l’UE sur les résultats atteints des projets ;

 Participer au sein d’équipes pluridisciplinaires d’experts à la revue du portefeuille des projets,


à la supervision, aux revues à mi-parcours, à la préparation et à l’évaluation de
projets/programmes et des études cofinancées avec PAGODA. Cette tâche inclut la contribution
à la rédaction des documents y afférents (Aide-mémoire, rapports, correspondances, notes de
conception, mémorandums, etc.) ;

 Rendre compte périodiquement au Responsable Pays du déroulement des activités menées par
les différents acteurs de mise en œuvre des projets et souligner les sujets de préoccupation ;

 Veiller à la mise en œuvre d’un plan de communication par les UGP afin d’exposer dans les
médias les réalisations des projets, et leurs impacts, notamment en termes de développement
économique et social dans leur zone d’influence. La communication mentionnera l'origine des
financements des projets au travers du partenariat entre la BAD et l’UE au Bénin.
4
 Assurer la visibilité du Groupe de la Banque dans ces projets cofinancés avec l’UE, notamment
en s’assurant que les sites de travaux sont identifiés par des panneaux de chantiers bien visibles
et lisibles à bonne distance ; que les biens acquis sous financement de la BAD et de l’UE sont
inventoriés et estampillés de logo respectif ;

 Animer la diffusion régulière des conclusions tirées des travaux de suivi auprès du personnel
du projet, des partenaires de mise en œuvre, des bénéficiaires et acteurs concernés ; et

 Elaborer des rapports mensuels de suivi à destination de l’UE.

Le Consultant se consacrera entièrement au profit des projets du portefeuille de la BAD au Bénin et


cofinancés par l’UE. En plus de ces tâches spécifiques, le Consultant assurera toute autre tâche qui
lui sera confiée par le Responsable Pays.

De même, tous les rapports et documents préparés par le Consultant resteront propriété de la Banque,
seront traités comme confidentiels et ne pourront être diffusés sans l’autorisation préalable du
Responsable Pays

Dans le contexte actuel de la COVID-19, le Consultant aura à effectuer ses prestations en télétravail.

PROFIL REQUIS

Le candidat doit :

 Être au minimum titulaire d’un diplôme de niveau Bac+5 (Ingénieur, Master, etc.) dans les
domaines du Développement, des Infrastructures ou toute autre discipline connexe ;
 Avoir au moins cinq (5) ans d'expérience professionnelle pertinente dans la gestion des projets,
acquise dans des Institutions (bilatérales ou multilatérales) de développement, dans des agences
de Maîtrise d’Ouvrage ou de Maîtrise d’Ouvrage Déléguée ;
 Disposer d’au moins deux (2) ans d'expérience professionnelle dans la mise en œuvre et/ou le
suivi de programme de Communication ;
 Être capable d’utiliser les logiciels standards de la Banque (Word, Excel, PowerPoint, Access,
MS Project) ;
 Démontrer une bonne aptitude de communication écrite et orale en français ; et avoir une
connaissance pratique de l’anglais ;
 Avoir une expérience pertinente en Afrique et particulièrement en Afrique de l’Ouest.

1. Rapports et interaction avec la Banque

Le Consultant travaillera avec les Coordonnateurs des projets, les Experts des Divisions sectorielles et
interagira, sous la supervision du Responsable Pays avec d’autres Départements de la Banque.

Le Consultant élaborera un rapport d’activité mensuel. Dans le cadre de ses missions sur le terrain, il
contribuera à l’élaboration des aide-mémoires, des rapports de retour de mission et des comptes
rendus des réunions pour le compte du Bureau de la Banque au Bénin.

Tous les rapports préparés par le Consultant sont propriété de la Banque. Ils seront traités comme
confidentiels et ne pourront être diffusés sans l’autorisation préalable du Responsable Pays.
5

2. Durée et Calendrier

Les prestations nécessitent une présence physique du Consultant et se dérouleront pour l’essentiel au
Bureau de la Banque au Bénin. La durée estimée de la mission est de cinq (05) mois renouvelables
une fois suite d’une évaluation jugée satisfaisante. Le démarrage des prestations du consultant est prévu
au début du mois SEPTEMBRE 2020. Le lieu de réalisation des prestations sera à Cotonou au sein
du Bureau Pays du Groupe de la BAD au Bénin (COBJ).

DOSSIER DE CANDIDATURES :

Les dossiers de candidature doivent comporter :

 Une lettre de motivation ;


 Un CV à jour avec les références ;
 Les attestations d’expérience professionnelle ;
 Une copie du dernier diplôme.

DATE DE DEPOT DES CANDIDATURES :

Les manifestations d’intérêt devront être envoyées à l’adresse électronique ci-dessous : au plus tard
le Jeudi 20 Août 2020 et porter expressément la mention : « Recrutement d’un Consultant
individuel local chargé du suivi des Accords PAGODA/UE au Bureau de la BAD au Benin ».

A
l’attention de Monsieur le Responsable pays
Bureau de la Banque Africaine de Développement
Immeuble DIBOUSSE, 3ème Etage, Aile gauche, Boulevard de la Marina,
Cotonou, BENIN
Tél. : (229) 90.30.40.42 (Standard)
Email : cobj_box@afdb.org

Seuls les candidats retenus après examen des dossiers seront contactés pour la suite du processus de
recrutement.
6

ETABLISSEMENT DE LA LISTE RESTREINTE

Une liste restreinte de trois à six Consultants individuels, sera établie à l’issue de l’appel à
manifestation d’intérêt, sur la base de la notation présentée dans le tableau ci-après et à partir du CV
soumis par le Consultant. Seuls les Consultants ayant obtenu une note supérieure à 70 points seront
retenus.

N° Qualification générale (formation et expérience générale) Points

1 Expérience spécifique et adéquation profil/mission 30

2 Expérience dans le suivi de la mise en œuvre des projets d’infrastructures 40


financés par les Bailleurs de fonds en tant que chargé de projet ou expert en
suivi-évaluation
3 Expérience en Gestion de projet 20

4 Connaissance des projets de développement dans la région de l’Afrique de 10


l’Ouest