Vous êtes sur la page 1sur 76

SCIENCES HUMAINES

Sciences Humaines

Jusqu’où
féminiser
la langue
française ?

ANTHROPOLOGIE

Aux origines des


Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

sociétés humaines
ÉDUCATION

Le point sur le harcèlement scolaire


PSYCHOLOGIE

Carl Rogers et le courant humaniste


DOSSIER
3’:HIKLSG=[UZZU^:?a@d@a@l@k";
M 01866 - 301 - F: 5,50 E - RD

20 ans après Bourdieu,


où en est la sociologie ?
BEL/LUX 6,20 € - SUISSE 10,50 CHF - CANADA 9,95 $CAN - ESP / GR / ITA / PORT (CONT) 7,40 € - ALL 7,80 € - DOM / A 7,50 € - DOM / S 6,20 € - TOM / S 900 F CFP
WWW.SCIENCESHUMAINES.COM - MENSUEL N° 301 - MARS 2018 - 5,50 E
Comprendre l’humain et la société

Ne manquez pas ce numéro !

É R O 3 0 0
NUM
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

Actuellement chez votre marchand de journaux

Sur commande par téléphone au 03 86 72 07 00


Sur Internet www.scienceshumaines.com
38, rue Rantheaume, BP 256
89004 Auxerre Cedex
Sommaire
Mensuel – N° 301 – Mars 2018 – 5,50 €
SAS Sciences Humaines communication
Principal associé Jean-François Dortier
REPRÉSENTANT LÉGAL ET DIRECTEUR DE
PUBLICATION : Jean-François Dortier
VENTES ET ABONNEMENTS
03 86 72 07 00 Bénédicte Marrière - Mélina Lanvin
Magaly El Mehdi - Sylvie Rilliot
8 à 15 A ctuAlité
RÉDACTION
RÉDACTRICE EN CHEF
Psychologie - Entretien avec Catherine Guéguen :
Héloïse Lhérété - 03 86 72 17 20 « L’empathie modifie le cerveau des enfants »
RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT
Christophe Rymarski - 03 86 72 07 10
Société - L’automobile : déclin ou renouveau ?
CONSEILLÈRES DE LA RÉDACTION
Martine Fournier - Martha Zuber
16 à 21 c omprendre
RÉDACTEURS
Hélène Frouard - 03 86 72 17 31 Jusqu’où féminiser la langue ?
Nicolas Journet - 03 86 72 07 03 (chef de rubrique Lire)
Jean-François Marmion - 03 86 72 07 09
Maud Navarre - 03 86 72 07 16 (cheffe de rubrique Point sur)
22 à 27 p oint sur …
Alizée Vincent - 03 86 72 07 04
Louisa Yousfi - 03 86 72 07 05
Le harcèlement scolaire

28 à 51 dossier
PhotoAlto/Alamy
SECRÉTARIAT DE RÉDACTION ET RÉVISION
Renaud Beauval - Brigitte Ourlin - 03 86 72 17 27

DIRECTION ARTISTIQUE
Brigitte Devaux - 03 86 72 07 05

ICONOGRAPHIE : Laure Teisseyre - 03 86 72 07 12


Vingt ans après Bourdieu où
DOCUMENTATION : Alexandre Lepême - 03 86 72 17 23

SITE INTERNET : Clément Quintard


la sociologie française en est-elle ?
clement.quintard@scienceshumaines.com coordonné pAr mAud nAvArre
Webmestre : Steve Chevillard
steve.chevillard@scienceshumaines.com 30 Bourdieu et après ?
MARKETING - COMMUNICATION JeAn-louis FAbiAni

36 Les âges de la sociologie française


DIRECTRICE COMMERCIALE ET MARKETING
Nadia Latreche - 03 86 72 07 08

PROMOTION : Patricia Ballon - 03 86 72 17 28


points de repères
PUBLICITÉ : L’Autre Régie 28, rue du Sentier - 75002 Paris 37 Qu’est-ce que la socialisation ?
Tél. : 01 44 88 28 90
muriel dArmon
DIFFUSION : En kiosque : Presstalis.
Contact : À juste titres, Benjamin Boutonnet 04 88 15 12 40 40 Un siècle de sociologie de l’éducation Au sommaire
En librairie : Pollen/Dif’pop - 01 40 24 21 31 entretien Avec Agnès vAn ZAnten du prochain numéro
ÉDITIONS SCIENCES HUMAINES (en kiosques
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

Agathe Guillot - 03 86 72 17 34 42 Jihadisme : le parcours des combattants le 16 mars)


agathe.guillot@scienceshumaines.fr luc vAn cAmpenhoudt
Patricia Ballon - 03 86 72 17 28 Qu’est-ce
SERVICES ADMINISTRATIFS 46 Quand les inégalités se cumulent qu’une belle
nicolAs duvoux
RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER
Annick Total - 03 86 72 17 21
vie ?
COMPTABILITÉ
48 Enquêtes à l’hôpital
Jocelyne Scotti, Coraline Quimbre - 03 86 72 07 02 hélène FrouArd
Sandra Millet - 03 86 72 17 38
FABRICATION - PHOTOGRAVURE - PRÉPRESSE 50 Les sociologues au travail
Natacha Reverre - 06 01 70 10 76 michel lAllement
natacha.reverre@scienceshumaines.fr

IMPRESSION
Corelio printing, Keerstraat 10, B-9420 erpe-Mere
Origine du papier : Suède
52 à 57 r éFérence
Taux de fibres recyclées : 0 %
Certification : FSC, PEFC Carl Rogers et le courant humaniste
« Impact sur l’eau » : Ptot 0.004 kg/tonne

07-31-107
58 lire Livre du mois, livres, revues
CONCEPTION GRAPHIQUE ET

70 A gendA
CONCEPTION DE LA COUVERTURE
DR

Isabelle Mouton
Couverture : Gstudio Group Fotolia
Titres et chapôs sont de la rédaction.
Commission paritaire : 0522 D 81596 Mars 2018 ScienceS HumaineS 3
ISSN : 0996-6994
N° 301
Dépôt légal à parution Un encart d’abonnement Sciences Humaines est broché sur le kiosque.
HISTOIRE ET IDÉES DE LA SOCIOLOGIE
EN FRANCE

L’École française de socioanthropologie


d’hier à aujourd’hui : une aventure
intellectuelle unique, retracée magistralement
par Salvador Juan.
ISBN : 978-2-3610 6-332-0
304 pages - 19 €

Regards croisés sur l’œuvre et l’héritage


de Pierre Bourdieu.

ISBN : 978-2-9126 01-78-0


128 pages - 10,20 €

Les notions d’identités, autant de questions


cruciales sur lesquelles se penchent des
spécialistes de toutes les disciplines.
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

ISBN : 978-2-3610 6-328-3 ite


bibli
ot

352 pages - 24,50 €


t


Pe

que de Sc
s
ne
ai

en
i

e s Hu m c

Le
IRE
Les notions et les concepts. DICTIONNAnces
Les auteurs et les œuvres. des scie
sociales
Une véritable encyclopédie
des sciences sociales ! Sous la direction de
Jean-François Dortier

ISBN : 978-2-3610 6-019-0


464 pages - 17 €

En librairie, et sur commande à : editions.scienceshumaines.com


ou par téléphone au 03 86 72 07 00
Livraison sous 72 heures en France métropolitaine
ÉDITORIAL

Ma tribu sociologique
Quand on me demande de décliner mes philosophie (jugée trop spéculative), la psychologie
origines académiques, ma spécialité, ma (individualiste et mentaliste), l’économie
formation de base – « Vous venez d’où ? », « Vous avez (désincarnée), l’histoire (trop factuelle).
fait quoi comme études ? » –, j’aime à répondre que je Mais cette apparente unité révèle vite des divisions
suis humanologue (« Qu’est-ce que c’est ? L’étude de internes. Il en va ainsi de toutes les tribus humaines :
l’être humain ») ou encore « touchatoutologue » (l’être on fait bloc contre les ennemis communs mais le
humain ne se laisse enfermer dans aucune reste du temps, on se chamaille entre soi. La
discipline ). Mais quand je veux qu’on me prenne au discipline a donc ses clans (dont chacun prétend à
sérieux, par exemple en quatrième de couverture l’authenticité doctrinale), ses chapelles forgées
d’un livre ou pour la présentation officielle lors d’une autour de quelques mandarins et maîtres à penser,
conférence, je me présente comme « sociologue ». La lesquels enfantent dans leur sillage des fidèles, des
sociologie, c’est mon pedigree, ma légitimité dissidents, des renégats et des fils prodigues. La
académique, ma tribu ; même si ma thèse de discipline est aussi diversifiée en fonction des
sociologie (non terminée), mes enseignements et domaines et des terrains : la sociologie des classes, de
recherches dans le domaine remontent à loin. la religion, du travail, de la jeunesse. Il existe même
Je suis entré en sociologie (après une trajectoire une sociologie de la sociologie ! Andrew Abott, l’un de
chaotique menant des mathématiques et passant par ses meilleurs représentants, considère que pour
la philosophie) comme bien d’autres : pour penser le comprendre une société, il faut aussi étudier ceux qui
monde et le transformer. Penser le monde pour sortir l’étudient ; autrement dit décrire la tribu des
de l’abstraction des purs concepts et des pensées sociologues, avec ses composantes, ses factions, ses
« hors sol » et se confronter au réel. La sociologie, paradigmes, ses postures et ses angles de vue.
discipline dont Pierre Bourdieu était déjà un pape, se
présentait alors comme une « science », rigoureuse, C’est d’ailleurs vrai pour toutes les sciences
objective, assise sur des faits implacables. Elle humaines : on admet aujourd’hui que tout savoir
conduisait à une prise de conscience des dessous du se doit d’être réflexif.
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

jeu social, condition pour transformer la société. Les Voilà donc l’exercice que l’on a proposé à quelques
sociologues ont en général une fibre progressiste : éminents sociologues pour réaliser le dossier de ce
« sociologie » évoque « social » et « socialisme ». Autant numéro. Décrire l’évolution de leur domaine, qu’il
dire que les sociologues sont plutôt de gauche : même s’agisse des inégalités, du travail, de la socialisation,
si certains, comme Max Weber, Raymond Aron, du terrorisme ou de la santé en soulignant comment
Michel Crozier ou Raymond Boudon furent plutôt leur approche a évolué et comment ils en sont venus
classés à droite. Le regretté Henri Mendras m’a un à penser ce qu’ils pensent. « Dis-moi à
jour confié : « On me prend pour un type de droite, s’ils quel monde tu appartiens je te dirais ce
savaient que je vote écologiste ! » que tu penses », affirment les
sociologues, qui considèrent que
Être sociologue, qu’est-ce que cela veut chaque milieu social secrète son
dire ? La sociologie française s’est constituée au mode de pensée et façonne l’esprit de
tournant du 19e siècle autour de l’école de Durkheim. ses membres. Il n’y a pas de raison
Elle a procédé, comme toutes les disciplines, en que cela ne s’applique pas aussi aux
marquant son territoire – « la société », le « social » – et sociologues. n
en jouant des coudes avec les autres disciplines, la Jean-François Dortier

Mars 2018 ScienceS HumaineS 5


N° 301
COURRIER DES LECTEURS
Nicolas
JourNet

Cours en ligne : corrélation faut préciser que leur étude porte sur des universités
américaines publiques et privées offrant des cours en
n’est pas raison ligne disponibles 24 h/24. Les raisons du choix de cette
En commentaire critique de option peuvent être différentes de celles qui prévalent
l’article « Cours en ligne : peut-on en France. De fait, les auteurs soulignent que leurs
vraiment réussir à distance ? » conclusions sont pertinentes pour les étudiants qui ont
(Sciences Humaines, n° 299, choisi l’enseignement en ligne en raison du manque de
janvier 2018, p. 10), Gabrielle place dans les salles de cours ou en raison de la dis-
Berard-Fabreluce nous a fait part tance qui les sépare du campus. Mais elles ne font pas
de son expérience. sens pour ceux qui n’avaient pas d’autre solution que
l’enseignement à distance. Ils n’ont pas eu connaissance

J’ ai 33 ans et deux enfants, des situations personnelles des étudiants et précisent


je travaille à temps plein et qu’ils ignorent les causes exactes du moindre succès
je suis à distance des cours de des inscrits en ligne. Ils considèrent que leur étude est
psychologie à l’université Paris-VIII. Cela n’a pas été ma un premier pas vers une enquête plus complète qui
seule chance de faire des études supérieures, puisque prendrait en compte les données sociales des étudiants.
je parle quatre langues et suis déjà détentrice (comme Peut-être aurait-il fallu l’expliquer plus clairement dans
la majorité des étudiants à distance de ma promo) notre article... n N. J.
d’un diplôme bac + 5. Selon moi et mes camarades,
l’interprétation des résultats donnée dans cet article
est particulièrement superficielle. En effet, où est-il fait
Plus ou moins d’élèves par
mention que l’immense majorité des étudiants inscrits classe : effet non garanti
à distance le sont parce que leur situation personnelle À propos de l’expérience des CP dédoublés évoquée
(mère au foyer, handicap, travail à temps complet ou dans notre numéro 299, page 27, notre confrère Pascal
partiel) ne leur permet pas d’assister aux cours sur Bouchard, journaliste à ToutEduc.fr, nous a fait ces
place ? Au lieu de suggérer que c’est la distance qui remarques :
affecte les résultats de l’étudiant, il conviendrait de se
demander si ce ne sont pas les raisons mêmes qui ont
pesé sur leur choix qui augmentent les risques d’échec.
Pour obtenir un résultat significatif, donc, il faudrait
I l est très difficile, en France, de trouver des chercheurs
qui aillent à l’encontre des données utilisées par le
ministre de l’Éducation nationale pour justifier les classes
comparer leurs performances avec celles des étudiants
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

de CP à douze élèves. Mais les études internationales


en présentiel qui ont aussi un travail à temps plein, des « incontestables » citées notamment par Marc Gurgand
enfants ou un handicap. Enfin, il n’est fait nulle part et l’École d’économie de Paris ont fait l’objet d’une
mention des qualités particulières qu’on trouve chez critique extrêmement sévère des experts de la Banque
les étudiants à distance, lesquels doivent mobiliser mondiale. L’une de ces deux études met en cause
des ressources très importantes d’autodiscipline et de le principe même des études randomisées et leur
gestion du temps. La formation à distance est riche, elle prétention à isoler un facteur explicatif indépendamment
permet de se reconvertir, de se spécialiser, de continuer du contexte (1), l’autre porte plus précisément sur la
d’acquérir de nouvelles compétences dans son secteur question des effectifs (2).
d’activité, de pouvoir améliorer ses perspectives de Voici ce que j’en avais retenu dans un papier que
carrière. Il est à redouter que ce genre d’article, dénué j’ai publié sur ToutEduc.fr. Comment « identifier ce
de contexte et de méthode, mette un frein aux ardeurs qui marche dans tous les contextes » ? Peut-on se
d’éventuels postulants. n fier aux études randomisées (3) qui « mettent l’accent
Gabrielle berard-Fabreluce sur l’isolement judicieux de l’effet causal d’une
Réponse : intervention » ?
Merci pour cette remarque très intéressante, car elle Les analyses des experts de la Banque mondiale
montre bien qu’une corrélation n’est pas une expli- invitent à la circonspection. Le rapport de Pritchett
cation. Mais à la décharge des auteurs de l’enquête, et Sandefur donne l’exemple de l’augmentation de
qui ne manque pas de précisions méthodologiques, il la taille des classes en Israël par l’adjonction de dix

6 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
élèves qui « s’est soldée par des notes quatre fois plus
mauvaises qu’au Kenya, et n’a été suivie d’aucun effet Comprendre l’humain et la société
dans certains autres contextes ». Il faut tenir compte
de « l’environnement politique et institutionnel dans
lequel cette population se trouve ». Tous les résultats
ne sont pas quantifiables. Ainsi, peut-on transposer
ABONNEZ-VOUS
à l’échelle d’un pays une expérimentation réussie ?
« Cette approche se solde souvent par un échec parce Choisissez votre formule
que les principaux acteurs sont des êtres humains
avec des aspirations et des limites humaines sur une ABONNEMENT 1 an SIMPLE COMPLET
Cochez la case correspondante
scène politique survoltée (…). Quand le gouvernement 11 mensuels 11 mensuels + 4 GDSH

cambodgien a essayé de mettre à l’échelle (du pays


entier) les programmes de centres de développement
PARTICULIER FRANCE 48 € 65 €
des jeunes enfants et d’écoles maternelles qui avaient
ÉTUDIANT FRANCE
sur justificatif de la carte d’étudiant en cours de validité. 41 € 55 €
pourtant fonctionné dans certaines parties du pays INSTITUTION ET PAYS
58 € 82 €
Conformément à la loi Informatique et Liberté, vous disposez d’un droit d’accès aux données vous concernant. Vous pouvez vous opposer à leur transmission éventuelle à d’autres sociétés en nous écrivant

lorsqu’ils étaient mis en œuvre par des ONG, la faible ÉTRANGERS


demande de la part des parents et la piètre qualité (Entreprise,administration, association, bibliothèque).

des services se sont traduites par un impact nul


sur le développement de l’enfant qui, dans certains OPTION
cas, a même connu un certain ralentissement. » HORS-SÉRIE
Confraternellement n
9,90 €
Pascal bouchard SEULEMENT* !
PRIX UNIQUE TOUTES DESTINATIONS
(1) Angus Deaton et Nancy Cartwright, « Understanding and misunderstanding
randomized controlled trials », NBER Working Paper n° 22595.
(2) Lant Pritchett et Justin Sandefur, « Context matters for size. Why external PAR AVION ajouter :
7 € pour un abonnement simple
2 numéros
validity claims and development practice don’t mix », Center for Global
10 € pour un complet
hors-série/an
Development, Working Paper n° 336. * Cette option est strictement réservée
aux abonnés.
(3) Une étude randomisée est un sondage dont les sujets sont choisis de
manière aléatoire, puis comparés sous l’angle d’une variable (ici, la taille des Cochez les cases correspondantes :
classes, ou bien la nature des programmes). Les autres éléments de contextes ne
OUI, je m’abonne à Sciences Humaines au prix de €
sont pas pris en considération.
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

OUI, j’ajoute l’option Hors-Série au prix de €


OUI, je choisis l’acheminement par avion au prix de €
Je règle aujourd’hui la somme de €
Par chèque (bancaire ou postal) à l’ordre de Sciences Humaines
Par Carte bancaire
Expire le Date et signature obligatoires :

Cryptogramme
(3 derniers chiffres CB)

Bulletin à compléter et à retourner avec votre règlement


dans une enveloppe NON AFFRANCHIE à l’adresse :
Sciences Humaines - Libre Réponse 60 546 - 89 019 AUXERRE CEDEX
Nom Prénom
Société
ÉCRIVEZ-NOUS ! Adresse
Vous souhaitez réagir à ce numéro, contacter
un journaliste ou soulever un débat ?
CP Ville
Écrivez-nous à l’adresse suivante :
Pays Courriel
nicolas.journet@scienceshumaines.fr
Cycle et filière Profession
Abonnez-vous par téléphone au 03 86 72 07 00 - Code PROMO 301

Mars 2018 ScienceS HumaineS 7


N° 301
ACTU

Entretien avec Catherine Guéguen

« L’empathie
modifie le cerveau
des enfants »

Éd. Robert Laffont


L’empathie du professeur est un puissant levier de Catherine Guéguen
Pédiatre spécialisée dans le soutien à
réussite scolaire, comme le montre Catherine Guéguen, la parentalité, Catherine Guéguen est
l’auteure de Heureux d’apprendre à
qui s’appuie sur les travaux des neurosciences. l’école. Comment les neurosciences
affectives et sociales peuvent changer
Elle appelle à une formation des enseignants à la gestion l’éducation (Les Arènes/Robert
Laffont, 2018).
des émotions : les leurs et celles des élèves.

Vous insistez sur l’importance d’une cognitives telles que sa compréhension, sa Cette attitude est-elle naturelle pour
attitude empathique de l’enseignant mémoire, ses apprentissages, sa motiva- tous les adultes ?
à l’égard de ses élèves. Comment se tion, sa créativité. En 2013, Timothy Curby, L’empathie est innée chez tous les êtres
manifeste-t-elle ? professeur à l’université George Mason humains. Et pourtant, beaucoup d’ensei-
Un enseignant empathique est une per- en Virginie, et son équipe, mènent une gnants ne savent pas comment s’y prendre
sonne qui va aider l’enfant à exprimer ce recherche pendant 12 mois, sur 24 écoles pour être empathiques. Pourquoi ? Car
qu’il ressent en lui proposant tout un panel et 181 enseignants de CE2 et CM1. Les pour être empathique en tant qu’adulte,
d’émotions : « Est-ce que tu es triste ? En auteurs constatent l’impact décisif de la il faut soi-même avoir reçu de l’empathie
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

colère ? Est-ce que tu te sens impuissant ? » qualité de la relation enseignant-élève sur étant enfant. Or, la plupart des enfants
Puis, il va s’efforcer de soulager les tensions la réussite scolaire. Les bénéfices sont reçoivent des humiliations physiques et
de l’enfant et lui apporter du bien-être, ce multiples : meilleurs résultats scolaires, verbales – constat que dresse l’Unicef
qu’on appelle la sollicitude empathique (1). plus grande motivation des élèves, meilleure dans un rapport de 2014 (2) – qui viennent
Ce peut être lui parler doucement, poser appréhension des mathématiques, augmen- freiner le développement de leur empathie
une main sur son épaule, lui caresser sa tation de leurs compétences sociales, dimi- innée. Au point que seule une minorité
joue. C’est à chacun de décider jusqu’où il nution des problèmes de comportement. En d’adultes sont aujourd’hui naturellement
souhaite aller dans le contact avec l’enfant. 2016, une équipe de recherche de l’univer- empathiques. Il ne suffit donc pas de dire
Le contact physique chaleureux est précieux sité de Shanghai conduit une méta-analyse aux enseignants « Il faut être bienveillant
à l’épanouissement de tous. de 57 études portant sur 73 933 élèves. et empathique avec vos élèves ! »  (3) Ces
Celle-ci conclut qu’une relation positive, injonctions plongent certains d’entre eux
Quelles sont les retombées proche, affective de l’enseignant diminue dans le désarroi car, s’ils souhaitent bien
positives d’une relation empathique les problèmes de comportement de ses faire, ils ne savent pas toujours comment
sur l’élève ? élèves. Une recherche de 2012, menée s’y prendre.
L’empathie que va recevoir un enfant va au sein de l’université de Vienne, souligne
modifier en profondeur son cerveau affectif qu’une relation proximale entre un ensei- Pensez-vous qu’il soit nécessaire de
et intellectuel, les molécules qu’ils sécrètent, gnant et son élève permet à l’enfant de former les enseignants à l’empathie ?
les neurones, la myéline, les structures mieux réguler son stress et de diminuer le Oui. Car même si l’enseignant a lui-même
cérébrales, l’expression de ses gènes… taux de cortisol salivaire. Et ainsi, de favori- reçu une éducation bienveillante et qu’il se
Cela va également favoriser ses capacités ser les apprentissages. conduit de manière naturellement empa-

8 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
ACTU

thique avec ses élèves, il ne saura pas


forcément comment réagir à telle ou telle
situation. Cela s’apprend. Il est nécessaire
de développer leurs compétences socio-
émotionnelles, c’est-à-dire leur capacité à
identifier les émotions qui les traversent,
savoir les exprimer et les réguler, mais aussi
de comprendre l’autre, l’écouter, coopérer,
réagir aux situations conflictuelles.
De nombreuses études réalisées depuis

Louis-Paul Saintonge/Alamy
une quinzaine d’années dans les pays
européens, les pays nordiques, au Canada
ou encore au Japon, se sont penchées sur
l’impact spectaculaire de ce développe-
ment des compétences socioémotion-
nelles. J’ai été surprise d’apprendre que
celles-ci permettaient aux enseignants émotionnelles, d’humiliations verbales. amygdale, hippocampe, corps calleux
de les protéger du burnout, de les rendre On leur fait honte, on les isole, on les etc.) et leurs circuits neuronaux sont alté-
plus compétents, plus épanouis. L’ensei- dévalorise… rés. Les enfants souffrent d’agressivité,
gnant qui aura développé ses propres Oui, malheureusement. Dans le monde d’anxiété, de dépression puis plus tard,
compétences socioémotionnelles va pou- entier, des enfants sont victimes de mal- à l’adolescence et à l’âge adulte, peuvent
voir les transmettre à ses élèves. Dès la traitances physiques à l’école, certains développer des comportements à risque
maternelle, les retombées sont positives. sont même torturés. C’est un tabou. En (violence, addictions à l’alcool, aux dro-
Les enfants s’épanouissent davantage, France, on ne retrouve « que » les humilia- gues), des troubles dissociatifs (déper-
sont plus enclins à coopérer, à s’entrai- tions verbales : « t’es nul, t’es bon à rien », sonnalisation, troubles de l’identité) et des
der. Ces compétences, liées à la réussite « ce devoir est un vrai torchon », « je ne somatisations (manifestations corporelles
scolaire, favorisent également les préap- sais plus quoi faire de toi », « tu ne retiens d’un conflit psychique). D’autres études
prentissages de la lecture et de l’écriture. rien, tu es une vraie passoire », etc. Aux- ont montré que ces maltraitances endom-
En 2012, un professeur en psychologie quelles s’ajoutent les compétitions entre mageaient également les circuits neuro-
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

de l’université du Texas confirme dans le les élèves, les punitions, les menaces, les naux qui sous-tendent la compréhension
cadre d’une recherche que les interven- notes. Certains continuent de croire – à du langage. n
tions destinées aux enseignants pour leur tort – que l’humiliation et les punitions ProPos recueillis Par Héloïse Junier
permettre de réfléchir à leurs sentiments et peuvent faire progresser l’enfant. Bien
à leurs comportements vis-à-vis des élèves au contraire ! Rapidement, ces enfants
augmentent leur capacité de répondre de perdent confiance en eux, se margina-
(1) Jean Decety, un neurobiologiste et chercheur
façon sensible aux enfants et ainsi à dimi- lisent du groupe, souffrent et ne veulent
américain, distingue trois facettes à l’empathie : 1)
nuer les conflits au sein de la classe. plus aller à l’école. l’empathie « affective » qui est cette capacité à ressentir
Chaque jour, dans nos écoles, des élèves et à partager les émotions des autres, 2) l’empathie
continuent à être victimes de maltraitances Quel est l’impact de « cognitive » qui nous permet de comprendre ces
ces maltraitances invisibles ? émotions et 3) la sollicitude empathique qui, elle, nous
incite à prendre soin d’autrui. C’est la définition de
POUR ALLER De nombreux chercheurs se sont penchés
l’empathie à laquelle Catherine Guéguen a choisi de se
PLUS LOIN sur les répercussions des violences psy- référer.
Heureux d’apprendre chologiques. Ces maltraitances abîment (2) Unicef, « Cachée sous nos yeux. Une analyse
à l’école. les cerveaux des enfants. En 2014, Martin statistique de la violence envers les enfants ».
Comment les neurosciences www.unicef.org/
Teicher de Harvard étudie les consé-
affectives et sociales peuvent (3) L’Éducation nationale s’engage dans ce
changer l’éducation » quences de la maltraitance émotionnelle
processus d’école bienveillante. En 2012, le rapport de
(Les Arènes/Robert Laffont, sur le cortex cérébral et les réseaux neu- concertation « Refondons la République » accorde à la
2018). ronaux de l’enfant. Un grand nombre de bienveillance envers les élèves un rôle essentiel pour
structures cérébrales (cortex préfrontal, les apprentissages scolaires.

Mars 2018 ScienceS HumaineS 9


N° 301
ACTU

SOCIÉTÉ

L’automobile : déclin ou renouveau ?


La voiture particulière, mobile » que l’auteur appelle de
ses vœux.
symbole de liberté
Beau débat, en vérité, qui
durant les trente semble se ramener à une ques-
glorieuses, évoque tion unique : l’automobile parti-
aujourd’hui la culière, qui réalise actuellement
65 % des déplacements en
sédentarité et la
France, peut-elle être rempla-
pollution. A-t-elle cée ? L’alternative possède des
amorcé son déclin ? partisans sérieux, qui répondent
La réponse n’est pas oui, mais pas n’importe où et pas
Parry van Munster/Alamy

n’importe quand. Selon Jean-


si simple.
Pierre Orfeuil, urbaniste,
l’auto est remplaçable
65 % des
D ans un article mis en ligne il
y a quelques mois, Vincent
Kaufmann, sociologue, introdui- se font en
sauf la nuit (pas de
déplacements moyens collectifs),
sauf si on transporte
sait un débat qui, aux yeux de baissé, l’âge de l’acquisition du ne sont pas tant voiture en des charges lourdes,
certains, serait déjà tranché. permis augmente, et, en ville, la techniques que France. sauf si on accom-
Mais l’est-il vraiment ? La voiture part du véhicule individuel dans culturelles : le suc- pagne des enfants ou
particulière serait-elle condam- les déplacements diminue. cès de l’automobile est des personnes handicapées,
née ? De fait, ce fétiche de l’ère tellement flagrant qu’il ne peut ou sauf si le trajet en collectif est
industrielle est aujourd’hui criti- La voiture n’a pas dit être attribué à un quelconque beaucoup plus long qu’en voi-
qué et menacé pour de bonnes son dernier mot complot industriel. La voiture ture. Ces cas mis à part, il verrait
raisons aussi bien systémiques La porte est donc ouverte à la a été, et reste, le moyen le plus bien l’auto remplacée par toutes
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

qu’environnementales. Parmi les recherche de modes alternatifs libre et le plus convivial de se sortes de deux roues et petits
causes et symptômes du déclin, de déplacement. F. Papon ne déplacer. On a de manière crois- véhicules électriques. Il est clair
V. Kaufmann cite la congestion croit guère au covoiturage, aux sante stigmatisé ces machines, en tout cas qu’aucun moyen
du trafic urbain, la désaffection véhicules partagés et à l’auto- mais elles sont toujours là, et actuellement disponible ne per-
des jeunes, le coût du permis de mobile électrique. Pour lui, les en augmentation constante. On met de remplacer les véhicules
conduire, la culpabilisation de alternatives les plus sûres sont peut donc admettre que c’est utilitaires et autres camions
l’automobiliste pollueur, l’Inter- les transports collectifs propres, de leur perfectionnement qu’il dédiés au transport, non de per-
net et les politiques publiques les vélos sous toutes leurs faut attendre un véritable pro- sonnes, mais de marchandises.
de plus en plus restrictives. formes et… la marche, le tout grès dans les mobilités, et non La transition serait locale, donc,
Développant en ce sens, Fran- bien combiné dans une ville de leur remplacement par des et ne parviendrait pas de sitôt à
cis Papon, ingénieur des Ponts redessinée à leur usage. Pour modes alternatifs qui restent, chasser les moteurs des rues de
et chercheur en transports, la campagne et le périurbain, à ce jour, très marginaux en nos villes. n
n’hésite pas prédire que tout c’est un peu plus compliqué. Il volume. De quels perfection- nicolas Journet
comme la fin de la traction hip- penche donc pour le resserre- nements s’agit-il ? M. Flonneau Francis Papon et Mathieu
pomobile, celle de l’auto est ment des tissus urbains, plutôt ne fait pas de prospective, mais Flonneau, L’avenir de l’automobile,
inévitable. Les signes annoncia- que leur étalement. on peut gager que la propulsion triomphe ou déclin ? »,
teurs sont divers : bien que le En revanche, selon Mathieu électrique ainsi que la concep- et Jean-Pierre Orfeuil, « Quelles
alternatives à la voiture individuelle dans
parc automobile français n’ait Flonneau, historien des mobili- tion de véhicules intelligents le Grand Paris ? », Forum Vies Mobiles,
cessé de croître (+ 2,5 millions tés, la voiture particulière n’a pas sont des horizons possibles « Préparer la transition mobilitaire ».
depuis 2007), son utilisation a dit son dernier mot. Ses raisons pour un « renouveau de l’auto- http://fr.forumviesmobiles.org.

10 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
ACTU

A RCH ÉOLOGIE
Un millésime vieux de 8 000 ans !
Il y a plus de 8 000 ans, le bon
vin réjouissait déjà le cœur
des hommes… C’est ce que
vant la présence de vin ont été
détectés sur les fragments de
récipients remontant à 8 000
anciens de la
production
de vin
vient de démontrer une équipe ans. Il s’agit d’une combinaison dataient de
internationale d’archéologues, de différents acides (tartrique, 7 400 ans et
après des fouilles effectuées en malique, succinique et citrique) se situaient
Géorgie, au sud du Caucase. spécifiques à ce breuvage. Les en Iran. Mais

Dreamstime
Conduites par Patrick McGo- poteries en argile permettaient après cette
vern, directeur scientifique du de fabriquer, transporter et découverte,
projet d’archéologie biomolé- conserver les boissons fermen- c’est désor-
culaire au musée de l’université tées. Les archéologues sup- mais la Géorgie qui incarne le région du monde, comme le
de Pennsylvanie, les recherches posent que le vin était stocké véritable berceau de la viticul- cabernet sauvignon, le chardon-
ont porté sur deux sites riches dans de grandes jarres rondes, ture. Une grande variété de nay ou encore le merlot. n
de poteries datant du début du probablement enterrées. Selon cépages y serait née il y a des Diane GalbauD
Néolithique (environ 6000- eux, ce breuvage occupait une millénaires, grâce à de multiples
5800 ans avant J.-C.), situés à place non négligeable dans le croisements entre les vignes.
Patrick McGovern et al., « Early
une cinquantaine de kilomètres mode de vie néolithique, Aujourd’hui, la plupart des vins Neolithic wine of Georgia in the South
de la capitale Tbilissi. Résultat : comme boisson ou offrande. produits sur la planète trouve- Caucasus », PNAS, vol. CXIV, n° 48,
des résidus chimiques prou- Jusqu’ici, les indices les plus raient leurs racines dans cette 28 novembre 2017.
www.le-cercle-psy.fr

À lire aussi :
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

• Un petit cocon pour les grands


prématurés
• Les TOCs, un trouble aux multiples visages
• Autisme : la piste des troubles
neurovisuels
• Exorciser les lieux qui nous hantent…
Entretien avec Christine Ulivucci

NOUVEAUTÉ
EN KIOSQUE
Mars 2018 ScienceS HumaineS 11
N° 301
ACTU

PSYCHOLOGIE

Méditer pour rester jeune ?


L a méditation permettrait-elle
de lutter contre les effets
néfastes du vieillissement ?
dans certaines régions spéci-
fiques du cerveau. En compa-
rant ces résultats avec des exa-
le sens d’un déclin cognitif et
d’un risque accru de démence
et d’Alzheimer. La méditation
mieux réguler la qualité de som-
meil qui diminue en général avec
l’âge. En questionnant les
C’est en tout cas ce que semble mens d’imagerie cérébrale d’un nous protégerait-elle donc de experts en méditation sur leur
montrer une récente étude de groupe témoin de 186 per- ces effets ? Pas si sûr, car ce style de vie, les chercheurs
l’Inserm selon laquelle une pra- sonnes âgés de 20 à 87 ans, les n’est peut-être pas la méditation s’aperçoivent qu’ils sont bien
tique méditative assidue préser- chercheurs s’aperçoivent qu’il en soi, mais plutôt ses corol- d ava n t a g e a c t i f s q u e l a
verait du déclin des facultés s’agit là spécifiquement des laires qui pourraient expliquer ce moyenne. Ils ont une meilleure
cognitives au grand âge. Pour mêmes aires cérébrales où les phénomène. En effet, la médita- hygiène alimentaire et dorment
arriver à cette conclusion, les effets du vieillissement se font tion permet de lutter plus effica- mieux que les autres personnes
chercheurs des universités de jour. La diminution de matière cement contre le stress et l’an- du même âge. Des résultats à
Caen et de Lyon ont fait passer grise dans ces régions et un xiété, très néfastes pour le prendre avec des pincettes
des examens d’imagerie céré- métabolisme affaibli iraient dans vieillissement cérébral, et de donc, aussi en raison de la taille
brale à 73 personnes âgés de d’échantillon extrêmement res-
55 à 75 ans. Six des participants treinte des experts en médita-
avaient une solide expérience de tion. D’autres études plus
méditation bouddhiste à leur conséquentes devront confir-
actif (entre 15 000 et 30 000 mer ces premiers constats et
heures au total). Des examens faire davantage de lumière sur
d’imagerie par résonance les effets singuliers du style de
magnétique (IRM) et de tomo- vie, de l’hygiène alimentaire et de
graphie par émission de posi- la qualité du sommeil sur le vieil-
trons (TEP) ont permis de déce- lissement cérébral. n
ler des différences cérébrales Marc olano
significatives entre « méditants »
FatCamera/iStock/Getty

Gaël Chételat et al., « Reduced


et « non-méditants ». Les images
age-associated brain changes in expert
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

montrent chez les premiers des meditators. A multimodal neuroimaging


volumes de matière grise et un pilot study », Scientific reports, vol. VII,
métabolisme de glucose accru n° 1, août 2017.

Quand les machines détectent les pensées suicidaires

D es chercheurs américains en
psychologie ont mis au point un
algorithme capable de repérer les
négative et des mots associés à la
mort. Ces concepts stimulent
différentes zones du cerveau et donc
des cas, l’algorithme a vu juste. De
même, l’outil informatique a permis de
distinguer avec 94 % de réussite si la
personnes envisageant de mettre fin à différentes émotions suivant si la personne suicidaire avait déjà essayé
leurs jours rien qu’en analysant leur personne est suicidaire ou non. Chez de mettre fin à ses jours, l’IRM
IRM. Les auteurs de l’étude ont testé les personnes suicidaires, le mot révélant que les personnes qui ont fait
17 volontaires ayant fait part de leurs difficulté suscite plus de tristesse et le une tentative éprouvent moins de
idées suicidaires à leur psychologue mot éloge moins de fierté. Les tristesse en pensant à la mort. n f.G.
et 17 personnes en bonne santé scientifiques ont intégré les images du
Marcel Adam Just et al., « Machine learning of neural
mentale. Au cours de l’IRM, chaque cerveau dans l’algorithme et demandé representations of suicide and emotion concepts
participant voit défiler des mots à à l’ordinateur de deviner si une identifies suicidal youth », Nature Human Behavior,
connotation tantôt positive, tantôt personne est suicidaire. Dans 91 % 2017.

12 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
ACTU

Aller seul à l’école,


c’est bon pour l’autonomie !
S ous l’influence de l’évolution des modes de vie et
des normes éducatives, le cadre de liberté des
enfants dans l’espace public n’a cessé de diminuer
ces dernières décennies. Risque zéro oblige, les aires
de jeux sécurisées ont remplacé les terrains vagues
tandis que la présence des enfants dans la rue est
Ian West/Alamy

devenue évocatrice du laxisme parental. Cette


surprotection pourrait-elle cependant priver les
enfants d’une occasion précieuse de développer leur
Hyperactif ou seulement autonomie ? C’est ce que suggèrent les conclusions

immature ? de l’enquête menée en septembre 2017 par une


équipe de chercheurs espagnols en éducation
physique et sportive qui s’est intéressée aux

R epérer chez l’enfant le trouble déficitaire de l’attention avec ou


sans hyperactivité (TDA/H) apparaît aujourd’hui dans les pays
économiquement développés comme un enjeu majeur, tant du point
compétences développées par les écoliers qui se
rendaient seuls à l’école. Ils ont interrogé 745 enfants
de vue social que scolaire. L’établissement d’un diagnostic fiable reste âgés de 6 à 12 ans de la région de Grenade sur leur
pourtant difficile et ce, d’autant plus que les enfants sont jeunes : à mode de déplacement habituel et leur vécu dans
l’absence de tests spécifiques au TDA/H s’ajoute l’hétérogénéité de l’espace public. Leurs conclusions indiquent que les
ce trouble et de ses manifestations, dont les causes organiques sont enfants qui se rendent seuls à l’école, en particulier
encore mal connues. En France, l’âge minimal requis pour établir un lorsqu’ils usent de leurs propres moyens (à pied ou à
diagnostic est fixé à 6 ans. En octobre 2017, une étude finlandaise
vélo), développeraient une plus grande autonomie
portant sur plus de 6 000 enfants diagnostiqués après l’âge de 7 ans
ainsi qu’une meilleure appréhension de la sécurité de
suggère qu’une plus grande prudence pourrait encore être néces-
leur environnement. Ils ont par ailleurs confirmé que si
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

saire. En étudiant l’incidence du TDA/H selon le mois de naissance


des enfants, les chercheurs ont montré une importante surreprésen- l’autonomie de déplacement était plus fréquente à
tation des enfants les plus jeunes de leur classe d’âge lorsque ceux-ci partir de 10 ans, ses bénéfices pouvaient s’observer
ont été diagnostiqués avant l’âge de 10 ans : né entre mai et août, un dès l’âge de 8 ans. Ainsi, plutôt que de retarder l’âge
enfant aurait 37 % de plus de chances d’être diagnostiqué TDA/H des premiers trajets non accompagnés, ces
par rapport à un enfant né entre janvier et avril, ce taux montant jusqu’à chercheurs plaident au contraire pour un meilleur
64 % pour les enfants nés entre septembre et décembre. Ces conclu-
aménagement de l’espace public, propre à sécuriser
sions, cohérentes avec les données de nombreuses études interna-
parents et enfants, avec l’objectif de généraliser les
tionales antérieures, plaident donc pour une meilleure prise en
compte par les professionnels et parents de ce facteur confondant. déplacements autonomes dès l’âge de 9 ans. Une
Une découverte d’autant plus importante que les conséquences recommandation qui pourrait être cruciale lorsqu’on se
d’une erreur de diagnostic pour ce trouble ne sont pas anodines : souvient que les chiffres de la sécurité routière
outre la mise en place d’ajustements scolaires et éducatifs, il en va montrent en France un pic d’accidents à l’âge d’entrée
du ciblage le plus précis possible des enfants susceptibles de rece- des enfants au collège, signe que l’autonomie dans les
voir de la Ritaline, médicament psychostimulant efficace pour réduire déplacements gagnerait sans doute à être acquise
les symptômes du TDA/H. n
plus progressivement. n b .K .
béatrice K aMMerer

Manuel Herrador-Colmenero et al., « Children who commute to school


Kapil Sayal et al., « Relative age within the school year and diagnosis of ADHD a unaccompanied have greater autonomy and perceptions of safety », Acta
nationwide population-based study », The Lancet Psychiatry, vol. IV, n° 11, 2017/11. Paediatr, vol. CVI, n° 12, décembre 2017.

Mars 2018 ScienceS HumaineS 13


N° 301
ACTU

ÉDUCATION

Redoublement, quelles alternatives ?


Le redoublement, une chance pour l’élève ou élèves (avec des pédagogies page », organisé par la quasi-
une condamnation ? Cette question a été différenciées dans un groupe- totalité des pays européens
classe modulable), sur l’ensei- (mais ni par la France ni par le
tranchée dans de nombreux pays qui en ont gnement coopératif et le tutorat Portugal), qui permet aux élèves
banni la pratique. Tout en imaginant des entre élèves dans des classes de de passer des épreuves supplé-
alternatives diversifiées. niveaux scolaires hétérogènes. mentaires en fin d’année pour
Les recherches montrent égale- compenser des notes jugées

L a France a longtemps été


championne du redouble-
ment, avant qu’un décret en
pouvoir aux enseignants en la
matière. Et pour tant, les
recherches montrent le peu
ment qu’il est utile d’intervenir en
amont, de façon précoce dès la
maternelle, et en complément de
trop faibles par les enseignants.
En général, le nombre de
matières est limité à une ou deux.
2014 confère à cette pratique un d’efficacité de cette mesure sur l’école (soutien en dehors du C er tains pays (E spagne,
caractère exceptionnel. Et en la réussite scolaire et l’estime de temps scolaire). Autriche, Allemagne…) auto-
effet, l’enquête Pisa 2015 montre soi des élèves. Restent des alter- risent en outre un passage
que 22 % des élèves français ont natives encore souvent mécon- La pratique conditionnel : l’élève accède à la
redoublé au moins une fois avant nues dont le Cnesco et l’Institut du « looping » classe supérieure à la condition
D’autres pays, à l’instar de la de suivre un programme de rat-
Belgique ou de la Finlande, trapage ciblé sur la/les matière(s)
mettent l’accent sur des orga- non validée(s). Enfin, des écoles
nisations de classe qui favo- ou stages d’été sont proposés
risent la réussite (et donc qui (imposés même en Italie) aux
réduisent le nombre d’élèves élèves en difficulté ; ils per-
éligibles au redoublement). mettent de combler le retard et
D’abord en organisant de lorsqu’ils sont mis en place tôt
façon pluriannuelle les pro- dans la scolarité et gratuits, ils
grammes scolaires sous forme préviennent l’accroissement des
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

de cycles ; la pratique du « loo- inégalités scolaires.


ping » (un même enseignant suit L’actualité interroge évidemment
sa classe sur plusieurs années, ces alternatives ; statuer sur le
la durée du cycle en général) redoublement ne suffit pas, il
Simon Lambert/Haytham/Réa

s’y ajuste et permet d’intégrer convient de proposer d’autres


les différences individuelles solutions qui ont des effets plus
d’apprentissage, de gagner du positifs sur les difficultés sco-
temps dès la seconde année laires. Une façon de limiter le
(meilleure fluidité de la transi- redoublement n’est-elle pas de
tion à la rentrée) et de faciliter diminuer le nombre des élèves
l’âge de 15 ans (le double de la français de l’éducation (Ifé) se les relations dans la classe. potentiellement concernés ? n
moyenne des pays de l’OCDE) sont fait l’écho. Ensuite, en diminuant la taille cHristine leroy
mais que le pays connaît aussi la Certains pays scandinaves des classes, très efficace en Cnesco, « Lutter contre les difficultés
plus forte diminution de cette (Islande, Norvège…) ou asia- primaire et pour les élèves scolaires : le redoublement et ses
pratique (réduction de 16 % tiques (Japon, Corée…) ont ins- socialement défavorisés. alternatives », Conférence de consensus
entre 2009 et 2015). La ten- tauré le passage automatique Enfin, dans les pays de l’OCDE synthèse, 2015.
OCDE, « Pisa 2015. Les défis du
dance pourrait s’infléchir, si l’on dans la classe supérieure en qui ont choisi de limiter le redou-
système éducatif français et les bonnes
en croit le projet de décret exa- misant sur la prévention de blement existent des dispositifs pratiques internationales », 2016.
miné en novembre 2017, qui pré- l’échec scolaire. Celle-ci s’ap- alternatifs spécifiques qui ont fait OCDE, « Résultats du Pisa 2015. Note
voit de redonner davantage de puie sur un suivi individualisé des leurs preuves. Ainsi, le « rattra- pays sur la France », 2016.

14 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
ACTU

s 'informer • approfondir • discerner

La revue de culture
LES INITIATIVES
contemporaine
Viens voir mon taf ! de référence
D epuis 2005, les élèves de troisième doivent
obligatoirement réaliser un stage d’observation en
milieu professionnel. Mais les élèves sont très inégaux
devant les opportunités : leurs possibilités sont plus ou
moins variées, nombreuses et intéressantes,
notamment parce que c’est souvent le réseau des
parents qui permet de trouver un stage. Et pour
beaucoup d’élèves issus de milieux modestes et de
zones géographiques sensibles, certains métiers sont
inaccessibles. C’est là qu’intervient l’association « Viens
voir mon taf ! » dont le site Internet met en relation ces
jeunes de l’éducation prioritaire « sans piston, sans
contact et sans réseau » avec des professionnels
motivés qui postent des offres de stage. Décorateur de
cinéma, paysagiste ou chercheur, oui, il devient
possible de découvrir des quartiers et un monde du
travail qui paraissaient très éloignés de son
quotidien. n c.l.
www.viensvoirmontaf.fr

Une petite partie de bridge ?

L e bridge, savant mélange de réflexion et de stratégie,


Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

est inscrit officiellement dans la politique de lutte


contre l’« inumérisme » (qui est aux mathématiques ce que
l’illettrisme est à la maîtrise de la langue) lancée en 2014. Il
est dorénavant pratiqué par plus de 6 800 écoliers,
collégiens et lycéens à qui il permet, dès le CM1, d’acquérir
de manière ludique les bases d’un raisonnement
mathématique. Le bridge favoriserait à la fois les qualités International, société,
de concentration, d’analyse, d’autonomie, d’initiative et de religion, arts, littérature,
mémorisation, mais aussi les compétences relationnelles
puisqu’il se pratique avec un partenaire. Certes, il manque
carnets culturels
encore une évaluation scientifique de ce projet, mais les
Retrouvez-nous sur
nombreux témoignages d’enseignants, d’élèves et de
parents sont enthousiastes : progrès en calcul mental, www.revue-etudes.com
160e année • 11 numéros/an • le n° : 12 e
en logique, attention plus soutenue… Alors, le bridge,
un outil pédagogique innovant ? n c.l. Disponible en librairie ou en vente par correspondance et sur le site (paiement sécurisé)
SER – 14, rue d’Assas – 75006 Paris – Tél. : 01 44 39 48 04
www.ffbridge.fr/bridge-educatif#enseignants

Mars 2018 ScienceS HumaineS 15


N° 301
PubTuSciencesHumaines4.indd 1 23/01/2018 15:36
Comprendre

Jusqu’où
féminiser
la langue ?
Les débats sur l’écriture et la grammaire inclusives suscitent les controverses
les plus vives. La langue française a-t-elle besoin d’être réformée ?
Martine Fournier

D
evra-t-on désormais parler médian* » (ex. : chercheur·se·s). Des défend la féminisation des fonctions – « la
des « villages et des villes passes d’armes passionnées envahissent ministre », « la directrice », « la secrétaire
françaises », évoquer « les les médias. générale » notamment dans les actes de
candidat·e·s à la présiden- Le 26  octobre, l’Académie française nomination.
tielle », écrire « deux garçons et trois filles s’érige contre l’« aberration inclusive »,
sont reçues » ou, comme dans le vers de qu’elle qualifie de « péril mortel » pour la Résistances historiques
l’Iphigénie de Racine, « Mais le fer, le ban- langue officielle. Les affrontements autour de l’écriture et
deau, la flamme est toute prête » ? Le 7 novembre 2017, paraît sur le site de la syntaxe de la langue ne datent pas
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

Le débat visant à « rendre la langue Slate.fr un manifeste de plus de 300 d’aujourd’hui. En 1635, la monarchie
française moins sexiste » a surgi depuis enseignants (du primaire au supérieur) absolue crée l’Académie française qui
quelques années avec la présence de qui déclarent cesser d’enseigner la règle va établir une codification précise de la
plus en plus massive des femmes dans « scélérate » (l’expression est d’Éliane grammaire et du lexique en réglemen-
les sphères publiques, professionnelles et Viennot) selon laquelle « le masculin tant les usages. « Le cœur et la bouche
politiques. En 2012, une pétition d’asso- l’emporte sur le féminin ». ouverte à vos louanges », écrivait le gram-
ciations, avec notamment la Ligue de Le 15 novembre, Jean-Michel Blanquer, mairien Claude Favre de Vaugelas en
l’enseignement, réclamait l’accord de ministre de l’Éducation, hausse le ton à 1647 ; il reniera cette forme de l’accord
proximité*. En 2015, Le Haut Conseil à la tribune de l’Assemblée nationale : « Il de proximité une fois investi dans les
l’égalité entre les femmes et les hommes y a une seule langue française, une seule travaux de l’Académie. Dans les sociétés
(HCEFH) encourageait l’usage des pra- grammaire, une seule République. » Sa de l’Ancien Régime où prédominaient
tiques d’écriture inclusive* dans son déclaration est suivie d’une circulaire les hommes, mais aussi où certaines
Guide pratique pour une communication du Premier ministre qui proscrit l’écri- femmes connaissaient des succès lit-
publique sans stéréotype de sexe, arguant ture inclusive dans le Journal officiel. téraires, cette institution s’emploie à
que celle-ci est utilisée sans difficulté « Dans les textes réglementaires, le mas- effacer le féminin, montre un collectif
depuis des années au Québec. culin est une forme neutre qu’il convient d’historiens et de linguistes dans un
À la rentrée 2017, la polémique s’en- d’utiliser pour les termes susceptibles de ouvrage dirigé par Éliane Viennot  (1). Les
flamme à nouveau, lorsqu’un manuel s’appliquer aussi bien aux femmes qu’aux déclarations des académiciens regorgent
scolaire est publié en utilisant un nou- hommes », est-il écrit dans le préam- de petites phrases assassines pour le
veau signe de ponctuation : le « point bule. Toutefois, le même gouvernement deuxième sexe : « Le masculin est réputé

16 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
MissTic/ADAGP 2018
plus noble que le féminin à cause de la
supériorité du mâle sur la femelle », décla-
Un point médian qui donne des boutons rait, entre autres, Nicolas Beauzée, aca-
Le « point médian » ou « point Pour Éliane Viennot, « le point démicien et grammairien dans l’article
milieu » est un signe que permet milieu est un détail tout à fait « Langue » de l’Encyclopédie en 1767.
de contracter dans un seul mot le accessoire, un outil parmi
Le statut de citoyennes
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

masculin, le féminin et le pluriel. d’autres, une abréviation par


Ex. : « les candidat·e·s à la exemple pour les journalistes qui Lorsque survient la Révolution, les
présidentielle ». permet d’utiliser moins de signes. » femmes réclament le statut de citoyennes
Utilisée à la rentrée 2017 dans un Tous deux signalent que la langue et revendiquent leur visibilité : « Le genre
manuel scolaire Hatier, cette offre plusieurs manières d’être masculin ne sera plus regardé, même dans
forme typographique a suscité la féminisée : au lieu d’écrire « les la grammaire, comme le genre le plus
surprise et même parfois la enseignant·e·s » ou « les noble, attendu que tous les genres, tous les
colère. Qualifiée de « bégaiement enseignantes et les enseignants », sexes et tous les êtres doivent être et sont
ridicule » (Alain Finkielkraut), de on peut préférer parler du « corps également nobles », peut-on lire dans un
boiterie ou d’eczéma de la langue, enseignant » pour alléger le texte. projet de décret envoyé à l’Assemblée
certains s’inquiètent d’une À partir de 2018, les claviers législative. Un siècle plus tard cependant,
complexification inutile qui d’ordinateurs disposeront de ce lorsque les lois Jules Ferry instituent
rendrait la lecture plus signe typographique. Selon l’Afnor l’école obligatoire, l’État impose la règle
compliquée. Plusieurs linguistes (Association française de selon laquelle « le masculin l’emporte sur
toutefois, en minimisent la portée. normalisation, normalisation.afnor. le féminin » (1882).
Ainsi, pour Alain Rey, « cette org) À l’heure où l’égalité femmes-hommes
réforme est beaucoup moins cet ajout avait été pensé au départ est devenue un principe quasi intan-
dramatique qu’on le dit, car elle se pour les langues régionales qui gible (tout au moins dans la lettre), la
réduit à un jeu d’écriture : utilisent ces signes (catalan, montée des femmes dans l’espace public
elle n’est pas oralisable. » gascon). n M.F. a engendré plusieurs initiatives pour

Mars 2018 ScienceS HumaineS 17


N° 301
Comprendre

promouvoir l’égalité des sexes dans la


Petit lexique d’écriture inclusive langue. En 1984, une commission gou-
Écriture inclusive humanos…), certains pays vernementale, mise en place par Yvette
« Ensemble d’attentions graphiques et francophones comme le Québec Roudy, proposait « la féminisation des
syntaxiques permettant d’assurer une préfèrent les « droits de la personne titres et des fonctions » et du vocabulaire
égalité des représentations entre les humaine ». concernant les activités des femmes.
femmes et les hommes (Raphaël Lors de la rédaction de la Déclaration La réaction de l’Académie ne s’est pas
Haddad, dir., Manuel d’écriture inclusive, universelle, en 1949, les rédacteurs de fait attendre, sous les plumes illustres
2016). » Le manuel téléchargeable l’Onu avaient prévu de l’intituler « Man de Georges Dumézil et de Claude Lévi-
(www.univ-tlse3.fr/medias/fichier/ Rights ». Ce fut Eleanor Roosevelt, Strauss : « En français, la marque du fémi-
manuel-decriture_1482308453426- seule femme de la commission, qui nin ne sert qu’accessoirement à rendre
pdf) recommande trois principes : obtint la formulation « Human Rights », la distinction entre mâle et femelle (…).
● Accorder en genre les noms de afin de couvrir également les droits Tous ces emplois du genre grammatical
fonctions, grades, métiers et titres. des femmes. constituent un réseau complexe où la
Ex. : acheteuse, ambassadrice, désignation contrastée des sexes ne joue
directrice, sénatrice… Double flexion qu’un rôle mineur  (2). » Un deuxième
● User du féminin et du masculin La double flexion consiste à employer grand moment d’affrontement a lieu
- par l’énumération par ordre le féminin et le masculin pour désigner sous le gouvernement Jospin, dans les
alphabétique : on dira tous les un groupe mixte. Ainsi l’utilisait le années 1998-2000, lorsque certaines
Acadiens et les Acadiennes, mais en général de Gaulle, qui commençait ses femmes demandent à être appelées
revanche celles et ceux… discours par « Françaises, Français ». « Madame la ministre ». En 2015, le
- par l’usage d’un point médian. Aujourd’hui, selon les règles de HCEFH recommande la féminisation
Ex : D’autres nous ont précédé·e·s l’écriture inclusive, l’ordre alphabétique des noms de fonction, l’utilisation de
dans cette démarche. devrait primer, ce qui donnerait : l’ordre alphabétique dans les énuméra-
- par le recours aux termes épicènes. « Français, Françaises »… tions (« égalité femmes-hommes ») ou
encore le recours à une écriture laissant
● Ne plus employer les antonomases Règle de proximité apparaître le féminin et le masculin,
L’écriture inclusive a été encouragée La règle de proximité consiste à « afin que les femmes comme les hommes
par le Haut Conseil à l’égalité entre accorder l’adjectif ou le participe soient inclus·es  (3) ». Si certaines de ces
les femmes et les hommes. Outre le passé avec le plus proche des noms réformes s’installent progressivement
genre, elle vise aussi à éviter d’autres qu’ils qualifient. dans les pratiques, elles ne manquent
discriminations telles que le Cette règle était couramment pas de provoquer à chaque fois un tollé.
handicap, l’âge ou la race. appliquée avant le 17e siècle et l’usage En 2017, c’est surtout l’usage du « point
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

a longtemps perduré, malgré la norme médian » qui déclenche l’ire : « Ne les


Terme épicène officielle selon laquelle le masculin laissons pas faire » peut-on lire sur le
Mots dont la forme ne varie pas en l’emporte sur le féminin. site de SOS éducation, groupement de
genre, que l’on se réfère à un nom Ex. : « Armez-vous d’un courage et d’une parents et de professeurs connu pour ses
féminin ou masculin. Ex. : juriste, foi nouvelle », Racine, Athalie, 1691. positions traditionalistes. Une « réécri-
journaliste, enfant, artiste… « Dans les mouvements et les habitudes ture qui appauvrit le langage comme le
les plus journalières », Jean Giraudoux, novlangue dans 1984 (d’Orwell) », selon
Antonomase Littérature, 1941. le philosophe Raphaël Enthoven.
Figures de style consistant à remplacer « Faudra-t-il, demande ironiquement
un nom commun par un nom propre ou Point médian ou point milieu Alain Finkielkraut, réécrire tous les clas-
inversement. Ainsi, l’expression Droits (encadré p. 17). siques, pendant qu’on y est (4) ? » Fragiliser
de l’homme a été abandonnée par la la langue française en la compliquant,
plupart des pays au profit de Droits tel est l’un des arguments de certains
humains (human rights, derechos opposants.
Il faut bien dire que cette innovation
suscite l’inquiétude au-delà des rangs de
l’Académie. La sociologue Marie Duru-
Bellat par exemple met en garde contre
un risque d’exclusion pour les enfants
qui apprennent à lire : « L’usage du point

18 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Comprendre

Jacques Demarthon/AFP
Membres de l’Académie française dont Alain Finkielkraut, Jean d’Ormesson et Valéry Giscard d’Estaing.

médian risque de rendre ce mode d’écriture Pour Nathalie Heinich, sociologue et de la règle “le masculin l’emporte sur le
indéchiffrable, notamment à haute voix. » « directeur » de recherche au CNRS, féminin” pour juger que certaines mesures
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

Pour les immortels, l’écriture inclusive, « imposer la féminisation systématique s’imposent pour rendre la langue moins
promue notamment par des mouvements de la langue française paraît absurde et sexiste… »
féministes, « aboutit à une langue désunie, contre-productif ». Le féminisme devrait
disparate dans son expression, créant une avoir bien plutôt une visée « universa- De quoi le neutre est-il
confusion qui confine à l’illisibilité ». liste », qui passe par la suspension de la le nom ?
différence des sexes dans les contextes Autre objet de désaccord entre défen-
Des féministes divisées professionnel ou civique, où elle n’est pas seurs et opposants à ces réformes : les
Toutes les féministes cependant ne pertinente, car une fonction est indépen- mots neutres. Un texte de l’Académie
parlent pas d’une seule voix, même si, dante de la personne qui l’exerce. (2014) défend l’emploi du masculin pour
paradoxalement, toutes le font au nom Pour M.  Duru-Bellat, auteure d’un les désigner.
de la même intention antisexiste ! Cer- ouvrage récent sur La Tyrannie du Néanmoins, Dominique Bonna et
taines réclament de voir leurs titres et genre  (5), le risque est de fortifier ainsi Danielle Sallenave, toutes deux acadé-
fonctions féminisées, revendiquent la « une pensée bipolaire du monde » miciennes, se portent en faux contre le
marque du féminin dans l’orthographe, qui menace d’exclusion ceux qui ne commun des Immortels : elles estiment
tout en accusant l’Académie de posi- se sentent pas clairement femme ou que le masculin n’est pas neutre, mais est
tions machistes et réactionnaires. homme et aimeraient se voir décrits sous l’héritage d’une conception hiérarchique
D’autres le refusent, telle Hélène Carrère d’autres appartenances… des sexes.
d’Encausse, qui veut absolument être « Certes, ajoute-t-elle, il faut avoir saisi au C’est aussi l’avis du linguiste et lexico-
nommée « le » secrétaire « perpétuel » de moins une fois, dans les classes, le regard graphe Alain Rey qui rappelle que le latin
l’Académie française. triomphant des jeunes garçons à l’énoncé comportait réellement un neutre. Il exis-

Mars 2018 ScienceS HumaineS 19


N° 301
Comprendre

Q U E S TI O N S À E LI A N E V I E N N OT
tait deux mots pour désigner l’homme :
homo pour l’espèce humaine, vir pour
l’homme mâle : « En français, on confond « La langue française
n’est pas sexiste »
les deux mots et, finalement, l’idée du
mâle qu’exprime le mot “vir” prend toute
la place, ce qui permet de dire à Simone de
Beauvoir que la moitié des hommes sont
des femmes… » Éliane Viennot est professeuse de littérature et historienne
Dans l’une des nombreuses tribunes
du quotidien Le Monde consacrées à ce
de la Renaissance. Elle a publié notamment Non,
débat, A. Rey, qui a été aussi rédacteur le masculin ne l’emporte pas sur le féminin ! Petite histoire
en chef des éditions du dictionnaire Le
Robert, tente de calmer le jeu. Pour lui,
des résistances de la langue française, iXe, 2014.
c’est en définitive « l’usage qui a raison ».
Les controverses autour de la langue, de
ses accords ou du lexique comportent Vous prônez un usage « limité mais n’y sommes pas habitués, de même qu’on
une bonne part d’arbitraire et d’idéolo- assumé » de l’écriture inclusive. le serait si on employait acteures pour
gie, et beaucoup s’opposent aux innova- C’est-à-dire ? désigner les actrices. Ces mots s’insèrent
tions par ignorance ou par refus, comme Je préfère parler d’un langage non sexiste naturellement dans la série des noms
ce fut le cas pour l’espéranto qui n’a plutôt que d’écriture inclusive, car le féminins formés avec le même suffixe,
jamais été employé ni guère reconnu… problème concerne aussi bien l’oral que comme institutrice, lectrice, etc.
Pour lui, modifier la langue par décret l’écrit. Pour moi, la langue française n’est
est voué à l’échec car l’usage a « une force pas sexiste. Je pense simplement qu’il Vous-même, vous vous présentez
incroyable ». C’est aussi l’avis de nom- faut recourir à tous les outils dont elle comme « professeuse » de
breux scientifiques. Pour le linguiste dispose. littérature…
Claude Hagège, professeur honoraire au Utiliser des mots féminins pour parler Oui, depuis que je sais que ce mot est
Collège de France, « c’est une illusion que des femmes (une ministre, la chance- très ancien, je l’utilise et je le promeus.
de vouloir extirper de la langue les traces lière, une championne ou une présenta- Ces formes ont en outre l’avantage de
de la domination masculine (…). Aucune trice), dire plutôt « les agriculteurs et les s’entendre à l’oral ce qui n’est pas le cas
intervention sur la langue n’a produit de agricultrices » pour parler d’un groupe du simple « e » mis en fin de mot pour
résultats sur la relation entre les sexes, mixte, user de l’ordre alphabétique (les marquer le féminin.
ainsi que le font apparaître les histoires de candidates et les candidats, les acteurs et
l’arabe, du mandarin, du russe, etc. (…). les actrices, celles et ceux…). À quelle époque ces termes féminins
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

En revanche, c’est un combat sain et néces- Mais je suis aussi pour l’usage des mots ont-ils disparu ?
saire que de s’en prendre au sexisme dans anciens : ainsi on devrait utiliser le terme Jusqu’au 17e siècle, c’était une aberration
la société (6) ». d’autrice, qui comme actrice, est issu de d’utiliser le masculin pour parler des
Depuis un siècle, les travaux de la lin- la forme latine ; ces mots sont correcte- femmes. Comme d’ailleurs dans toutes
guistique n’ont cessé de nous rappeler ment formés et ont été utilisés pendant les langues romanes (espagnol, italien)
que les langues sont vivantes, et que leurs des siècles. Autrice nous paraît incorrect puisque c’était déjà le cas en latin. On
évolutions au fil du temps sont aussi un parce que nous ne l’utilisons plus parce parlait au Moyen Âge des peintresses
témoignage de la marche des sociétés… n que l’Académie et d’autres dictionnaires et des philosophesses. Le premier s’est
(1) Eliane Viennot (dir.), L’Académie contre la langue n’ont pas mentionné son existence ou d’ailleurs utilisé jusqu’au 19e siècle.
française. Le dossier « féminisation », iXe, 2016. proscrit son emploi, comme pour d’autres Au 17e siècle, l’Académie française et cer-
(2) Ibid. féminins qu’ils estimaient inconvenants. tains grammairiens décident d’interdire
(3) Mattea Battaglia, Gaëlle Dupont et Cédric
Ce sont les féministes québécoises, voici les formes féminines des métiers presti-
Pietralunga, « Écriture inclusive : la position du
gouvernement n’est-elle que symbolique ? », Le Monde,
une trentaine d’années, qui ont mis des gieux qui leur semblaient l’apanage des
22 novembre 2017. « e » à la fin de mots tels qu’auteure, pro- hommes. En fait, on ne devrait pas parler
(4) Raphaëlle Rérolle, « Écriture inclusive : malaise à fesseure, etc., pour que les femmes soient de la féminisation de la langue, mais
l’Académie française », Le Monde, 13 décembre 2017. nommées par des termes propres. Cela plutôt de sa démasculinisation. Les choix
(5) Marie Duru-Bellat, La Tyrannie du genre, Presses
n’a rien de scandaleux, mais ce n’est pas de l’Académie se sont répandus parce
de SciencesPo, 2017.
(6) Claude Hagège, « Ce n’est pas la langue qui est
la bonne solution. Si le terme d’autrice qu’elle était soutenue par l’autorité. Elle
sexiste, mais les comportements sociaux », Le Monde, choque, c’est simplement parce que nous a même obtenu que, durant plus d’un
26 décembre 2017.

20 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Comprendre

on utilise de plus en plus le mot « mai-


u resse », pratique, parce qu’il marque le
féminin à l’oral.
Depuis le début
Justement, comment fait-on dans les
du 20e siècle, autres pays francophones ?
il n’y a plus de Les grands pays (Canada, Belgique,
Suisse) sont plus en avance que la France
spécialiste de la en ce qui concerne l’usage des mots
féminins, et ils ont adopté les abrévia-
langue à tions pour les doubles flexions à l’écrit
l’Académie. (candidat-e-s). Le Québec a commencé
cette réf lexion sur la langue dès les
Ni grammairiens années 1970 et la population a très vite
adopté ces pratiques. Il y a eu aussi des
ni linguistes lois qui règlent les communications
ni historiens… officielles.
La France a aussi réfléchi et légiféré,
u mais au prix de querelles gigantesques.
Nous avons pris du retard, même si nous
sommes en train de le rattraper, en rai-
son de la révérence qui existe dans notre
pays envers l’Académie française, bien
qu’elle n’ait plus aujourd’hui qu’un rôle
consultatif – ce que tout le monde ignore.
DR

Est-ce que ces réformes ne vont pas


siècle, personne ne puisse publier de tionnaire, une grammaire, une rhéto- compliquer les règles d’orthographe,
dictionnaire en France. rique, une poétique. Elle a oublié les déjà si complexes en Français ?
Les mots féminins jugés inconvenants deux derniers, et elle n’a publié qu’une Les personnes qui sont contre ces
ne figurent toujours pas dans ce dic- grammaire, en 1932, qui a été jugée très réformes au nom de la complexité sont en
tionnaire. Cependant des évolutions médiocre. Depuis le début du 20e siècle, général les mêmes qui veulent conserver
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

se font au fil du temps. Ainsi, le terme il n’y a plus de spécialistes de la langue la complexité de la langue ! Notre ortho-
d’ambassadrice figurait dans la première à l’Académie. Ni grammairiens ni lin- graphe est aujourd’hui l’une des plus
édition (1694) pour désigner les femmes guistes ni historiens… D’où les erreurs compliquées au monde.
qui exercent cette fonction car Louis XIV qu’on observe dans les propos qu’elle Il faudrait sérieusement la réformer,
en nommait. Dans les éditions suivantes, émet depuis trente ans. Par exemple or l’Académie s’y oppose comme une
le mot n’est noté que comme signifiant les confusions entre les mots désignant partie des élites intellectuelles. Il fau-
la femme de l’ambassadeur, alors même des animés, qui ont deux formes (voi- drait abandonner l’accord du participe
que des femmes continuent d’être char- sin/voisine), et ceux qui désignent des passé avec avoir et celui des verbes pro-
gées d’ambassade sous Louis XV. inanimés, qui n’en ont qu’une (voiture, nominaux, que personne n’a jamais
Aujourd’hui, le dictionnaire de l’Aca- train). Elle ne savait pas que sage-femme vraiment maîtrisés, ce que prônent
démie est largement concurrencé par signifie « personne compétente pour aider d’ailleurs la plupart des linguistes. En
d’autres dictionnaires, mais jusqu’au une parturiente » quand elle a proposé revanche, choisir entre le féminin et le
19e siècle, il a exercé un monopole sur la le mot maieuticien pour désigner les masculin pour accorder est d’une sim-
langue. hommes entrant dans cette profession. plicité enfantine. L’accord de majorité
Elle ne semble toujours pas savoir qu’il tombe sous le sens (« les infirmières et
Et en ce qui concerne la syntaxe, quel y a des termes épicènes, c’est-à-dire sans le camion de vivres sont arrivées ») et
est le rôle de l’Académie ? marque de genre (journaliste, élève), etc. l’accord de proximité est plus naturel
L’Académie devait, d’après ses statuts, Et elle méprise les usages des autres pays que le masculin obligatoire. n
produire quatre ouvrages : outre le dic- francophones. Au Québec, par exemple, ProPos recueillis Par M.F.

Mars 2018 ScienceS HumaineS 21


N° 301
PhotoAlto/Alamy

Le harcèlement
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

scolaire
De 3 à 15 ans, près d’un élève sur dix est victime de harcèlement à l’école.
Qui sont les harceleurs et quelles sont leurs motivations ? Quelles sont
les conséquences pour les victimes ? Peut-on mettre fin à ces pratiques ?
HUGO ALBANDEA

22 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Point sur

Qu’est-ce que le harcèlement ?


À l’école ou ailleurs, le harcèlement est
un sujet de plus en plus commenté.
Médias, parents et personnels de l’Édu-
minimum n’est mentionnée dans les
textes officiels, mais les violences doivent
être répétées sur une longue période.
Le harcèlement débute souvent par la
stigmatisation de l’apparence physique
d’un élève, ou par son appartenance à un
cation nationale s’en inquiètent, à juste Pour l’institut psychologique de Palo groupe social particulier. La passivité de la
titre : environ 10 % des élèves, de la mater- Alto, spécialiste de la prise en charge victime au moment des agressions donne
nelle au collège, sont la cible de harcèle- du harcèlement par la thérapie brève, le signal aux harceleurs. Les attaques
ment de la part de leurs pairs. Insultes, les critères de l’Éducation nationale vont se répéter de nombreuses fois. Des
vol de fournitures, surnoms désagréables ne suffisent pas. Des agressions répé- escalades complémentaires ont été obser-
et bousculades ne sont pas rares en tées peuvent relever de v iolences vées dès 2 ans, en crèche ou en garderie.
milieu scolaire, en particulier au collège. entre bandes ou de représailles. Pour E. Piquet remarque que « certains enfants
Le plus souvent, il s’agit d’attaques ver- qu’il y ait harcèlement, la victime doit se font continuellement prendre leurs jouets
bales : 36 % des élèves déclarent y avoir être isolée face à ses agresseurs. Des ou leur place au toboggan sans autres stra-
été confrontés, contre 20 % pour les psychologues tels qu’Emmanuelle tégies de défense que de pleurer ».
agressions physiques. Mais toutes les Piquet, auteure de l’ouvrage Le Har- Le bilan dressé par Éric Debarbieux
violences ne relèvent pas du harcèle- cèlement scolaire en 100 questions, dans L’École face à la violence, en 2016,
ment. La définition du phénomène a parlent d’« escalade complémentaire » : montre que 6 % des cas de harcèlement
évolué à la lumière des travaux de ces la violence dans la relation augmente à sont sévères voire très sévères (multiples
dernières années. mesure que le harcelé cède le pouvoir agressions tous les jours). Il s’agit d’élèves
Le ministère français de l’Éducation au harceleur. La victime est en effet qui font face à des attaques physiques
nationale cite deux critères principaux sous l’emprise de son agresseur, inca- ou à des invectives, mais aussi d’enfants
pour définir le harcèlement : l’agressivité pable de répliquer, ce qui pousse ce ignorés par des classes entières. Car la
et la répétitivité. Sont considérés comme dernier à continuer. Plus que la teneur mise à l’écart, le fait d’être considéré
agressifs les comportements suivants : des attaques, c’est la souffrance de la comme impopulaire sans que quiconque
insultes, menaces, coups, bousculades victime qui est retenue comme princi- nous adresse la parole peut aussi consti-
ou messages injurieux. Aucune durée pal critère du harcèlement. tuer un cas de harcèlement. n

Un phénomène qui progresse ?


L
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

a notion de harcèlement scolaire tains produits culturels (jeux vidéo, dessins L’Éducation nationale se saisit de la ques-
(« school bullying ») est relativement animés, sites Internet) a posé la question tion à partir de 2011 et crée l’Observatoire
récente. Elle a été forgée en 1973 par la psy- d’une « culture de la violence » chez les national de la violence à l’école, avec à
chologue Dan Olweus, qui enquêtait alors enfants. Les conséquences du harcèle- sa tête É. Debarbieux. Dans la foulée,
dans des établissements scolaires suédois, ment, relayées dans les médias, ont alerté une enquête est lancée dans près de
et il a fallu attendre les années 2000 pour l’opinion : décrochage scolaire, suicides… 300 collèges. Avant cette date, il n’est
qu’elle se diffuse dans les pays franco- En France, la première étude de vic- pas possible d’avoir des chiffres fiables
phones. Faut-il conclure que le climat sco- timation date de 1996. Le sociologue sur les faits de harcèlement. S’il y a fort à
laire s’est dégradé ? Ce n’est pas certain. Le É. Debarbieux, qui la dirige, met en avant parier que le harcèlement existe depuis
milieu scolaire n’a en fait jamais été un le ressenti des individus comme l’un des très longtemps dans les écoles, personne
sanctuaire exempt de violence. Dès les premiers critères de harcèlement. Les n’est en mesure d’annoncer une évolu-
années 1950, devant les établissements, résultats montrent une faible propor- tion significative des chiffres. n
dans les cours de récréation et même en tion de violences graves (racket ou port Sources
classe, les agressions entre élèves ne sont d’armes), accompagnées d’un lot impor- • Aggression in the Schools. Bullies and
pas rares. Mais les faits suscitent tant de « microviolences », ces petites whipping boys
aujourd’hui de plus en plus d’intérêt. agressions du quotidien telles que le vol Dan Olweus, Hemisphere, 1978.
• Histoires vraies de violences à l’école
L’école n’est plus perçue comme un simple de fournitures, la mise à l’écart ou les
Francis Lec et Claude Lelièvre, , Fayard, 2007.
lieu de socialisation, elle jouerait un rôle surnoms désagréables. Souvent cumulées • Les Violences à l’école
dans le développement des comporte- sur un même élève, ces violences sont Cécile Carra et Daniel Faggianelli, Puf, coll. « Que
ments violents. La popularisation de cer- majoritairement verbales. sais-je ? », 2011.

Mars 2018 ScienceS HumaineS 23


N° 301
Point sur

PhotoAlto/Alamy
Quels sont ses effets sur les élèves ?
S ouvent, la victime préfère taire ce
qu’elle vit, pour ne pas faire de peine
aux adultes ou par peur qu’ils inter-
À plus long terme, les effets peuvent deve-
nir dévastateurs. « Le stress causé par la
victimation et le harcèlement peut être
personnel. « Les maltraitants chroniques
semblent avoir plus de difficultés à dévelop-
per des relations humaines positives une
viennent et aggravent la situation. un stress cumulatif, et par là même bien fois adultes », remarque É. Debarbieux.
Parents et professionnels de l’éducation difficile à prendre en charge tant il s’ins- Enfin, phénomène bien plus rare, le
peuvent être alertés par quelques symp- talle profondément dans la structuration harcèlement a été identifié comme l’une
tômes : changements de comportement psychologique des sujets », note É. Debar- des principales motivations des « tueurs
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

brutaux, somatisation le dimanche soir bieux. Cela peut donner lieu à des dépres- de masse » dans les écoles. Entre 1992
ou à la veille de la rentrée, chute des sions, voire à des pensées suicidaires, et 2012, Jean-Marc van Meenen recense
notes… Sur le plan émotionnel, la fré- même si les passages à l’acte restent très 66 cas de tueries au niveau mondial.
quence des agressions détermine l’am- rares. Le harcèlement change également La moitié des auteurs sont victimes de
pleur des difficultés des victimes. Plus les l’image que les élèves ont de l’école : les harcèlement scolaire. Et si les États-Unis
intimidations sont fréquentes et vio- victimes la perçoivent très négativement, sont le pays le plus concerné, la France
lentes, plus l’enfant est envahi par des ils connaissent un taux d’absentéisme et a aussi été confrontée à ce phénomène :
pensées négatives, en particulier vis-à- de décrochage beaucoup plus élevés que en 2008, au collège de Meyzieu, dans le
vis de lui-même (baisse de l’estime de les autres. Les enfants témoins sont eux Rhône, un jeune avait poignardé trois
soi). Les rapports aux pairs ou aux frères aussi affectés, ils montrent notamment de ses camarades de classe qui le bat-
et sœurs peuvent aussi devenir plus une plus grande méfiance à l’égard des taient et le raillaient régulièrement. n
agressifs, avec des épisodes de crise. enseignants, perçus comme incapables
Cette spirale négative détourne souvent de les protéger des harceleurs. Les effets à Sources
des apprentissages scolaires. La chute long terme touchent même les agresseurs, • « Effectiveness of school-based programs to
des notes n’est pas toujours remarquée, qui ont plus de chances de se retrouver au reduce bullying. A systematic and meta-
car, comme l’explique la psychologue chômage ou dans des emplois mal payés. analytic review »
Maria Ttofi et David Farrington, Journal of
E. Piquet, « certains enfants qui se font Une recherche menée sur des individus
Experimental Criminology, vol. VII, n° 1, mars 2011.
traiter d’intellos préfèrent perdre quelques suivis de 8 à 48 ans a montré que les har- • « Sécurité publique et violence scolaire »
points de moyenne, pour que le harcèle- celeurs ont plus souvent une vie marquée Jean-Marc van Meenen, in Éric Debarbieux (dir.),
ment cesse. » par la délinquance, la violence et l’échec L’École face à la violence, Armand Colin, 2016.

24 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Point sur

Des professeurs Agresseurs et agressés,


parmi les victimes quels profils ?
Il arrive qu’un enseignant soit
harcelé par des élèves, voire par
une classe entière, sous l’impulsion
de quelques leaders. À la difficulté
L e profi l du harceleur est-il celui du
mauvais élève, assis dans le fond
de la classe, costaud et sûr de lui ? Le
pour y échapper. Des harceleurs qui
s’associent finissent presque toujours
par trouver une cible.
de faire cours s’ajoute la culpabilité portrait-robot du harcelé correspond- Certains groupes sont toutefois plus
du prof qui ne saurait pas tenir sa il au petit « intello » à lunettes qui fait exposés que les autres. En primaire, 6 %
classe ou qui aurait des problèmes deux têtes de moins que ses cama- des élèves déclarent avoir été victimes
d’autorité. rades ? La réalité est plus complexe. Le de harcèlement, alors qu’au collège
Un certain nombre de jeux de harceleur veut souvent retrouver ou ce chiffre dépasse les 10 %. Au lycée,
acquérir de la popularité en montrant la proportion d’élèves harcelés baisse
collégiens ont pour objectif de
son pouvoir sur le harcelé (encadré nettement : 1 % en fi lière générale, 3 %
« faire craquer » les enseignants. Par
p. 26). Les agresseurs évoquent aussi en filière professionnelle. Les filles et
exemple, le jeu du bourdon parfois un moyen de tromper l’ennui et les garçons ne sont pas logés à la même
consiste à bourdonner tous en de s’amuser. Ils montrent une certaine enseigne au regard des statistiques,
chœur, sans ouvrir la bouche, pour assurance devant leurs pairs et sont puisque 8 % des garçons se déclarent
produire un son oppressant. en général plus forts physiquement. victimes de harcèlement, contre 4 % des
Impossible pour l’enseignant de Affables, doués d’une bonne répartie, fi lles. Selon le sexe, les violences subies
déterminer l’origine du bruit. À la ils sont pour la plupart à l’aise dans les ne sont d’ailleurs pas les mêmes : les
rapports sociaux. Divers chercheurs ont garçons sont plus impliqués dans des
moindre remarque de l’adulte, les
tenté de dresser un profi l type des har- brimades physiques ou des jeux dange-
enfants défendent leur camarade
celeurs et des harcelés. Par exemple, du reux, tandis que les fi lles se voient plus
accusé et la cacophonie repart de point de vue des criminologues, la théo- souvent confrontées à des rumeurs, des
plus belle. rie du self-control suggère que les jeunes médisances et à un isolement social.
Les cas d’enseignants harcelés se avec un faible contrôle de soi, une faible Comme le notent les chercheuses
retrouvent plus souvent dans les empathie et une forte impulsivité sont Johanna Dagorn et Stéphanie Rubi, ces
établissements situés en zones plus souvent auteurs de harcèlement. différences sont avant tout le reflet d’une
urbaines sensibles (zus) : 54 % des Il serait malgré tout hasardeux de se socialisation différente selon le sexe, les
contenter d’un tel profi lage pour com- garçons étant confortés dans les affron-
professionnels qui travaillent dans
prendre bourreaux et victimes. « La tements corporels, ce qui est moins le
ces zones déclarent recevoir des
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

recherche montre que les comportements cas des fi lles. n


insultes ou être bousculés, contre de harcèlement sont plus des compor-
25 % dans les zones favorisées. Les tements d’opportunité à l’école que liés
Sources
violences répétées peuvent aller au self-control des individus », écrit • « School bullying, low self-control, and
jusqu’à des atteintes physiques ou É. Debarbieux. En effet, le déclenche- opportunity
des menaces de mort. ment du harcèlement se joue en un Byongook Moon et Leanne Alarid, Journal of
instant, celui où la victime se trouve Interpersonal Violence, vol. XXX, n° 5, mars 2015.
Le manque d’expérience des • « Causes of school bullying »
démunie face à une attaque verbale ou
enseignants ne semble pas être un Byongook Moon, Hye Hwang et John McCluskey,
physique d’un pair. C’est ce moment Crime and delinquency, vol. LVII, n° 6,
facteur aggravant, puisque les
de vulnérabilité qui compte, bien plus novembre 2011.
professeurs de 50 à 60 ans sont les que le profil des enfants. Si les facteurs • « Genre et violences à l’école : défaire les
plus représentés parmi les victimes sociaux tels que le niveau de vie, l’envi- stéréotypes sexués à l’école »
Johanna Dagorn et Stéphanie Rubi, in Éric
de violences. n ronnement urbain ou la violence au sein
Debarbieux (dir.), L’École face à la violence, Armand
du foyer influent sur la probabilité d’être Colin, 2016.
Sources impliqué dans des faits de harcèlement,
• « Enquête de victimation et climat scolaire
ils ne sont pas déterminants. N’importe
auprès des personnels du second degré »
Éric Debarbieux, Kamel Hamchaoui et Benjamin
quelle différence (trop petit, trop grand,
Moignard, Observatoire international de la trop riche, trop pauvre, etc.) peut servir
violence à l’école, 2013. de prétexte pour exercer une pression, et
il n’existe aucun enfant assez « normal »

Mars 2018 ScienceS HumaineS 25


N° 301
Point sur

Le cyberharcèlement, prolongement
du harcèlement scolaire ?
L es attaques sur Internet ne naissent
pas hors-sol, elles sont la continuité
de ce qu’il se passe à l’école ou au col-
de proximité », révèle la chercheuse en
sciences de l’éducation Catherine Blaya.
Les études sur le sujet montrent que mal-
sonnelles), le happy-slapping (filmer une
agression physique), le hoax (répandre de
fausses informations) ou le revenge porn
lège. « Contrairement à ce qui est souvent gré l’éducation aux risques d’Internet, les (diffuser des photos et vidéos de nu). On
affirmé, la cyberviolence est une violence pratiques des jeunes en matière de cyber- retrouve les trois caractéristiques du har-
violence changent peu cèlement qui sont l’agressivité, la répétition
et restent très liées à la et le déséquilibre de la relation. S’ajoute
« vraie vie ». à cela le facteur de la dissémination de
Le développement des l’information. Les insultes ou les photos
réseaux tels que Face- compromettantes circulent 24 heures/24
book, Instagram ou et 7 j/7, parfois de façon incontrôlable, y
Snapchat et de leurs compris pour les agresseurs qui peuvent
applications sur smart- être dépassés par la portée de leur acte. Le
phone permettent aux harcèlement devient d’autant plus difficile
enfants de « s’ouvrir au à supporter que la victime y est confrontée
monde sans passer par en permanence, même chez elle, et non
les adultes », explique plus seulement à l’école. n
C. Blaya. Ils donnent
lieu à de nouvelles Sources
pratiques de harcèle- • « Cyberviolence : état de la question »
ment telles que le flood Catherine Blaya, in Éric Debarbieux (dir.), L’École face
à la violence, Armand Colin, 2016.
(inonder de messages
• « The perceptions of adolescents about
inutiles), le doxing
MBI/Alamy

cyberbullying and cybervictimization »


(diffuser largement Adem Peker, Gaziantep Journal of Social Science,
des informations per- vol. XI, n° 3, 2012.

Des harceleurs en quête de popularité


Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

Les études des psychologues compassion semblent être sorties du développement cognitif propre à
indiquent que le harceleur n’est pas des radars, en particulier entre 9 et leur âge.
uniquement motivé par la volonté de 18 ans. Psychologue spécialiste du D’ailleurs, cette préoccupation pour
nuire. Ce dernier cherche aussi à suivi des enfants harcelés, la réputation des enfants se retrouve
construire sa réputation : il veut se Emmanuelle Piquet l’explique ainsi : aussi chez les parents. « Ils scrutent
faire voir et respecter des autres, « La quête de popularité est devenue, l’enfant et ses interactions avec ses
quitte à passer pour un tyran. En dans les générations actuelles congénères beaucoup plus que les
montrant son pouvoir sur ceux qu’il d’écoliers et de collégiens, une parents des générations antérieures,
harcèle, il pense devenir populaire, priorité relevant presque de la survie si bien qu’ils peuvent créer sans le
voire séduisant auprès de ses psychique. » Alors que l’adolescence vouloir une inquiétude sur ses
camarades de classe. est marquée par la construction propres capacités à se faire aimer, à
C’est pourquoi faire la leçon à un d’une vie sociale hors du foyer s’intégrer », observe E. Piquet. n
enfant harceleur en lui rappelant familial, les jeunes valorisent la
qu’il fait souffrir son camarade ne le réputation plus que toute autre Source
• Le Harcèlement scolaire en 100 questions
fera presque jamais changer chose. La morale, en particulier celle Emmanuelle Piquet, Tallandier, 2017.
d’attitude. La morale et la des adultes, leur échappe à cause

26 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Point sur

Comment aider les victimes ?


R emédier aux situations de harcèle-
ment scolaire n’est pas une mince
affaire pour les adultes : seuls 14 % des
ne réduisent pas le harcèlement. Pire,
elles sont sources de nouvelles pertur-
bations (représailles, etc.), de décro-
celé est perçu comme incapable de se
défendre par lui-même et le harceleur
trouve un moyen de continuer malgré la
victimes sont satisfaites de la manière chage scolaire et de délinquance chez répression. Ces résultats contreviennent
dont leur problème a été réglé. Deux les agresseurs. aux aspirations des parents, souvent
collégiens harcelés sur trois règlent leur « Ce qui paraît essentiel au niveau des tentés d’intervenir ou de faire appel aux
problème par eux-mêmes, en se défen- actions à mener contre la violence et le personnels éducatifs.
dant ou en se vengeant. Un recours judi- harcèlement est de se concentrer beau- Il reste deux issues : travailler avec le
ciaire est possible. Il peut conduire à coup plus sur les témoins que sur les agres- harceleur ou avec le harcelé. Dans le
des amendes ou de la prison à partir seurs », estime É. Debarbieux. C’est ce premier cas, la méthode Pikas permet de
de 13 ans en cas de coups, de provo- qu’a fait un pays comme la Finlande. mettre un terme à 70 % des situations de
cation au suicide ou de violation de la Après deux attaques meurtrières dans harcèlement déclarées par les victimes.
vie privée. Les victimes peuvent por- des écoles commises par des enfants Mise au point par Jean-Pierre Bellon,
ter plainte jusqu’à l’âge de 38 ans. Les harcelés, les Finlandais ont fait de la lutte professeur spécialiste du harcèlement
enseignants et personnels éducatifs contre le harcèlement une priorité. Le but scolaire, le but est de prendre à part les
peuvent même être poursuivis pour était d’accroître la capacité des élèves à y enfants harceleurs sans les accuser ni
non-assistance à personne en danger. faire face et de pousser la majorité silen- leur faire la morale. Lors d’entretiens
Malgré tout, la méthode répressive se cieuse à sortir de la passivité. Ce pro- individuels récurrents, l’adulte tente de
révèle le plus souvent inefficace. De nom- gramme a fait baisser de plus de 50 % les leur faire prendre conscience des consé-
breuses recherches conduites entre 1980 cas de harcèlement, selon les enquêtes. quences de leurs actes, toujours dans un
et 2015 ont amené l’Association améri- Il propose de développer l’empathie de climat calme et serein. La seconde option
caine de psychologie (APA) à conclure tous les élèves et de former régulièrement est de rééduquer les enfants harcelés
que les sanctions administratives et les les enseignants, pour les aider à détecter pour qu’ils adoptent une position diffé-
exclusions (temporaires et définitives) et prévenir le harcèlement. Par exemple, rente dans la relation. Pratiquée par le
ana lyser rég u liè- réseau Orfeee, spécialiste du mieux-être
rement les conflits à l’école, et par les psychologues de l’ins-
entre élèves au sein titut Palo Alto, cette méthode repose sur
de la classe en leur la prise de confiance de la victime, pour
donnant la parole qu’elle trouve le courage de répliquer à
per met d’enrayer ses agresseurs, par exemple sur le ton
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

les agressions. Les de l’humour et de l’autodérision. « Il faut


professeurs peuvent user d’une riposte qui souligne le ridicule
éga lement suiv re de l’attitude du harceleur, développe la
des prog r a m mes psychologue E. Piquet. Il est indispen-
d’amélioration des sable que l’enfant s’y entraîne (…) pour que
relations avec les la réplique puisse fuser tout naturellement
élèves, comme c’est le lendemain. » Le seul fait de pouvoir
le cas au x État s- tenir tête à l’agresseur permet de com-
Unis avec le Positive mencer à désamorcer la dynamique du
Behavior Interven- harcèlement moral. n
tions and Supports
Sources
(Interventions
• « Are zero tolerance policies effect in schools ?
pour les compor- An evidentiary review and recommendations »
tements positifs et American Psychological Association, American
accompagnement). psychologist, vol. LXIII, n° 9, 2008.
Les études montrent • « Perturbations et violences à l’école »
Design Pics Inc/Alamy

Cécile Carra et Françoise Sicot, Déviance et société,


que le rec ou r s à
vol. XX, n° 1, 1996.
l’adulte n’est pas la • Prévenir le harcèlement à l’école
solution la plus effi- Jean-Pierre Bellon et Bertrand Gardette, Fabert,
cace : l’enfant har- 2012.

Mars 2018 ScienceS HumaineS 27


N° 301
DOSSIER

Vingt ans après


Bourdieu,
où en est la
sociologie française ?
Dossier coordonné par Maud Navarre
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

Bim/Getty
D
urant l’hiver 2017, le petit monde Mais cette querelle, à vrai dire presque aussi
de la sociologie française a été vieille que la discipline, ne rend pas justice à une
agité par la sortie d’un livre discipline qui, au-delà des remous de surface,
polém ique (L e D ang e r connaît aussi de vrais renouvellements.
sociologique, Gérald Bronner et Étienne Dans ce dossier, nous avons voulu mettre le
Géhin) qui s’en prenait aux tenants de projecteur sur ceux qui défrichent de nouveaux
« l’approche critique » accusée de défendre terrains – de la classe de maternelle au bloc
une vision déterministe (« c’est la faute à la opératoire – ou ceux qui s’attachent à dépasser
société »), de faire de la sociologie un « sport de l’opposition traditionnelle entre l’acteur et le
combat » et d’asservir la discipline à des système, l’individu et le milieu, pour tenter de
causes plus idéologiques que scientifique. penser des phénomènes aussi complexes et
L’attaque a créé un petit électrochoc. Les intrigants que l’engagement de jeunes dans des
accusés se sont défendus vigoureusement, actions terroristes ou les raisons qui font que
chaque camp renvoyant l’autre à ses chères certains réussissent à l’école alors que leur milieu
études et à plus de rigueur. social et culturel ne les y prédisposait pas. n
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018
Vingt ans après Bourdieu,
où en est la sociologie ?

Bourdieu
et après ?
Qu’est devenue la sociologie depuis les héros qui
l’ont marquée dans les années 1970, tels Bourdieu,
Boudon, Crozier ou Touraine ? Le courant critique
inspiré de Bourdieu domine aujourd’hui,
mais cette approche coexiste aujourd’hui avec
d’autres, ce qui entretient une forme d’éclectisme et
suscite aussi des controverses.
Jean-Louis Fabiani Il n’est d’autre critère distinctif de la
Sociologue, professeur à l’université d’Europe sociologie que celui de l’enquête : que
centrale à Budapest, il est l’auteur, entre nul n’entre ici s’il n’est pas chercheur
autres, de Pierre Bourdieu. Un structuralisme empirique, pourrait-elle inscrire à son
héroïque, Seuil, 2016, et de La Sociologie
fronton. Il n’existe pas de théorie pure
comme elle s’écrit. De Bourdieu à Latour,
du social. Pierre Bourdieu lors
EHESS, 2015. d’une manifestation
contre le chômage
Des recherches très à l’ENS-Paris
internationalisées

L
en janvier 1998.
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

a sociologie n’a jamais été une Parler de sociolog ie f rançaise est


discipline unifiée par un para- devenu de plus en plus difficile : les
digme dominant. Elle a long- recherches sont aujourd’hui très large- dans les années 1970 comment décrire
temps attiré des individus aux ment internationalisées. D’un côté, les la discipline en France, une sorte
trajectoires hétérogènes et aux objec- schèmes analytiques, les stratégies de de carré magique se serait imposée,
tifs peu compatibles entre eux : dans les collecte des données et les techniques autour de quatre figures tutélaires :
années 1960, Edgar Morin et Pierre qui sont utilisées pour leur analyse ne Raymond Boudon, Pierre Bourdieu,
Bourdieu ne semblaient pas exercer le présentent plus de caractère national. Michel Crozier, Alain Touraine. C’était
même métier. Par rapport à d’autres Les meilleurs des jeunes sociologues faire peu de cas de l’ensemble de la
pays, la discipline a mis beaucoup de français ont souvent fait une partie de production, car tous les centres de
temps à se professionnaliser et à s’ins- leur formation aux États-Unis : c’est recherche n’étaient pas inféodés à un
titutionnaliser. Pour autant, les socio- le cas d’Angèle Christin, d’Étienne « patron », et une majorité de cher-
logues de métier ne bénéficient d’au- Ollion ou de Mathieu Hauchecorne, cheurs ne se seraient pas reconnus
cun monopole : certains peuvent se par exemple. Une grande majorité dans une telle quadripartition. Il est
réclamer de ce savoir sans le pratiquer revient exercer ses talents en France. vrai que notre discipline préfère se
et avoir les honneurs des médias, tout Ces chercheurs ont peu de choses à référer à ce que Randall Collins nomme
en se référant à l’œuvre de Bourdieu. faire des querelles du passé. À quelques « tradition orientée par des héros »  (1).
C’est loin des feux de la rampe qu’il faut exceptions près, l’idée d’une sociologie Or, il semble au contraire que de plus
chercher la sociologie telle qu’elle se nationale appartient à un âge révolu. en plus, l’activité sociologique se rap-
fait. Si on avait demandé à un sociologue proche de ce qu’il appelle des « tra-

30 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Yann Latronche/Gamma
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

ditions anonymes » orientées par des ment la commission  36 (Normes et les trois Écoles normales supérieures
questions ou des grilles d’analyse, règles, puis Sociologie et sciences du (Paris, Cachan et Lyon). Le CNRS et les
pouvant fédérer des chercheurs de droit) du CNRS. La sociologie inspirée universités sont majoritairement peu-
sensibilité différente. Aujourd’hui, si par P. Bourdieu domine à ce jour dans plés par des sociologues qui se recon-
l’on s’arrête à la surface des choses, naissent plus ou moins précisément
on constatera que sur les quatre héros dans cette forme d’inspiration socio-
d’il y a quarante ans, seul P. Bourdieu logique. Ses représentants occupent
a conservé ce statut. Les autres ins- u par ailleurs des positions clés dans les
pirent nettement moins de recherche. revues de référence et parmi certains
L’hégémonie de l’auteur de La Distinc-
Pour l’essentiel, éditeurs de collections en sciences
tion est un fait incontestable. Jusqu’à les sociologues tendent sociales. Bernard Lahire, le plus pro-
son élection au Collège de France ductif des sociologues français, s’ins-
en 1981, P. Bourdieu est resté relati- à dépasser crit dans cette tradition « disposition-
vement marginal dans l’institution. naliste » qui fait des actions sociales
Aujourd’hui, ses héritiers sont en posi-
les querelles de méthode l’expression de dispositions durables
tion dominante : ils ont su utiliser à du passé. acquises au cours de la socialisation (2).
plein les instruments de reproduction Dès lors, la sociologie inspirée par
du corps à leur disposition, notam- u l’individualisme méthodologique et

Mars 2018 ScienceS HumaineS 31


N° 301
Vingt ans après Bourdieu,
où en est la sociologie ?

LE REGARD DE PIERRE-MICHEL
PIERRE-MICHEL MENGER MENGER l’approche compréhensive de Ma x
Weber, fondée sur l’intentionnalité de

La sociologie l’acteur, comme celle de R. Boudon, ne

«
trouve plus en France de conditions

responsable favorables. Le livre de Gérald Bronner


et Étienne Géhin, Le Danger sociolo-

de sa crise ? gique (2017), au-delà de sa dimension


purement polémique, est un manifeste
pour ce genre de sociologie. Les deux
La sociologie cultive le sociologues y ressuscitent le clivage
Collège de France
diagnostic de sa crise, de ancien entre d’un côté une sociologie
ses dérives et des déterministe attachée à identifier les
pathologies de son influences du social sur les compor-
pluralisme. Quelques jalons tements individuels et, de l’autre, une
Sociologue spécialiste des
récents suffiront. (…) En 2011, Raymond sociologie de l’action, tournée vers le
mondes de l’art et de la
Boudon recueille les réponses d’un création, il a publié, entre libre arbitre des acteurs. En réactivant
ensemble de chercheurs français et autres, Être artiste. Œuvrer cette vieille opposition, on pourrait
étrangers à cinq questions sur l’état et la dans l’incertitude, Al Dante, fournir sans trop se fatiguer un tableau
2012. synoptique de la sociologie française.
vocation de la sociologie : sur sa
Les choses ne sont pas aussi simples,
scientificité et les modalités de son
heureusement. Pour l’essentiel, les
pluralisme, mais aussi sur son pouvoir d’expertise et sur la part que peut
sociologues tendent à dépasser les
prendre la production idéologique (“La sociologie : science ou querelles de méthode du passé. Très
discipline ?”, Commentaire, n° 4, 2011). La périodisation proposée au vu peu refuseraient aux individus la capa-
des réponses est simple : les années 1945-1965 sont celles de l’idéal de cité d’agir en fonction de buts dans
la sociologie faite science, les deux décennies suivantes celles de la des environnements caractérisés par
poussée relativiste, avant que le nombre des sociologues, les un degré élevé d’incertitude. C’est un
spécialisations, les luttes théoriques et l’intensification des interventions historien marxiste hétérodoxe, Edward
hors du monde académique fassent prévaloir l’argument d’une P. Thompson  (3), qui a remis à l’ordre
“irréductible diversité”. du jour la notion d’agency, traduite par
(…) Le faible degré de consensus est-il inhérent aux sciences sociales ? agentivité mais qui recouvre la capa-
cité de concevoir, d’évaluer et d’agir
Dans les regards croisés que portent sociologues et économistes sur la
dans des conditions historiques qui
discipline de l’autre, tels qu’ils nous sont restitués, par exemple, dans un
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

orientent évidemment l’action.


livre composé par Richard Swedberg à partir d’entretiens (Economics and
Sociology, 1990), l’économie apparaît comme une science largement La multiplication
unifiée autour d’un corps de postulats et d’hypothèses de base, ceux de des petites niches
la théorie néoclassique. Aussi radicales que soient les critiques internes Depuis une quarantaine d’années, la
contre les limites de celle-ci et les évolutions qui s’ensuivent, la conviction sociologie française ressemble de plus
demeure dominante dans la communauté des économistes qu’il n’y a pas en plus à la sociologie internationale.
d’alternative crédible. La sociologie apparaît à l’inverse plus fragmentée, 1) Elle s’est fragmentée en une série
sous l’influence d’une concurrence entre les paradigmes candidats à la de sous-spécialités articulées sur des
prééminence, l’individualisme méthodologique n’ayant pas joué en objets. La multiplication de petites
sociologie, et de loin, le rôle pivot qu’il a pu avoir en économie. niches (les études sur des objets parti-
culiers, les « studies », dont l’extension
(…) Il est frappant de constater que des économistes ont pris la position
ne semble pas avoir de limites) a carac-
d’ingénieurs du social, en économie de l’éducation, du développement,
térisé la période : il suffit qu’un petit
de la santé ou du travail, notamment en recourant à l’expérimentation
groupe se constitue et fasse valoir ses
(voir, par exemple, les travaux d’Heckman, de Duflo, de Kramarz et droits pour qu’une nouvelle section soit
de leurs équipes). Et ils en obtiennent une visibilité et une influence ajoutée à la liste toujours plus longue
publiques élevées. » ■ des thèmes abordés par les grandes
associations professionnelles.
Source : Revue Le Débat, n° 197, 2017/5.
2) Elle a été marquée par l’ouverture

32 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
LE REGARD DE FRÉDÉRIC
PIERRE-MICHEL MENGER LEBARON

«
La sociologie, science de l’enquête
à l’heure de la globalisation
Parfois spécialisée, la années 2000, l’Union européenne a
sociologie peut aussi commencé à se préoccuper de l’utilisation
proposer des analyses plus de catégories socioprofessionnelles dans
globales. Par exemple, les le contexte du processus d’intégration
Guillaume Clément

instituts de statistique économique. Les chercheurs ont été


élaborent une nomenclature des groupes associés à l’élaboration d’une
socioprofessionnels à l’échelle nomenclature socioéconomique
Professeur de sociologie à européenne. L’étude de la stratification est européenne. Leurs travaux ont contribué à
l’université de Versailles- longtemps restée cantonnée à la société un renouvellement encore peu visible de la
Saint-Quentin-en-Yvelines,
française. La nomenclature des catégories recherche sociologique sur les groupes
il a publié, entre autres,
socioprofessionnelles de l’Insee, rénovée sociaux et les inégalités à l’échelle
Les 300 Mots de la
sociologie, Dunod, 2014, en 1982 puis en 2003, a été l’un des outils européenne. On le voit notamment avec le
ou, avec Christophe Gaubert majeurs de l’exploitation de larges livre de Cédric Hugrée, Étienne Penissat et
et Marie-Pierre Pouly, données d’enquêtes. Elle a sous-tendu les Alexis Spire, Les Classes sociales en
Manuel visuel de sociologie, travaux des principaux sociologues Europe (2017) ou encore du numéro “Des
Dunod, 2013.
français, comme Pierre Bourdieu et classes sociales européennes ?” de la
Jean-Claude Passeron, Raymond Boudon, revue Les Actes de la recherche en
ou encore Christian Baudelot et Roger sciences sociales (n° 219, 2017). Le
Establet. Dans les années 1980, les continent européen, qui ne regroupe
travaux d’Alain Desrosières, Laurent qu’environ 7 % de la population mondiale,
Thévenot ou encore Luc Boltanski ont reste l’un des centres de l’économie
développé une approche réflexive et globale, avec de très hauts niveaux
critique de la nomenclature. À partir des moyens de richesse, de qualification. » ■
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

à des formes d’investigation dont la des marxistes, des féministes et des gée en France. Par exemple, Michel
discipline s’était détachée depuis sa représentants de minorités. Grossetti s’est particulièrement inté-
fondation. La plupart des courants Da n s c e c ont e x t e, l a s o c iolo g ie ressé aux réseaux d’entreprises ; Phi-
critiques ou radicaux en sociologie française est de plus en plus carac- lippe Steiner consacre son investigation
s’inspirent, le plus souvent directe- térisée par l’association de l’orien- aux marchés et à l’économie du don ;
ment, de problématiques apparues ail- tat ion cr it ique et de l’éclect isme Olivier Godechot s’intéresse particuliè-
leurs que dans la discipline. L’œuvre de méthodologique. rement aux rationalités à l’œuvre dans
Michel Foucault est aujourd’hui exem- La sociologie de la culture reste une les salles de marché et des mécanismes
plaire de ce réinvestissement par les spécialité de la France très reconnue de rémunération dans le secteur de
sociologues d’une œuvre centrée sur à l’étranger, comme en témoignent les l’industrie fi nancière  (4). Enfi n, Pierre-
la critique des formes de domination. travaux de Nathalie Heinich, de Gisèle Michel Menger, professeur au Collège
Dans cette brèche se sont engouff rés le Sapiro, de Laurent Jeanpierre, de Phi- de France, analyse les formes de déci-
féminisme radical et l’anticolonialisme lippe Coulangeon, de Christine Détrez sions dans un monde incertain dans son
postcolonial. et de Stéphane Dorin parmi d’autres, ouvrage majeur, Le Travail créateur  (5).
La sociologie a été caractérisée par la Pourtant, c’est du côté de la sociologie Comment la sociologie doit-elle traiter
victoire sans partage de la « sociologie économique que les choses ont le plus l’incertitude qui règle les ajustements
critique ». L’Association américaine de évolué au cours des années récentes. La interindividuels ? Telle est la tâche assi-
sociologie est présidée tour à tour par spécialité avait été relativement négli- gnée à une science sociale innovante.

Mars 2018 ScienceS HumaineS 33


N° 301
Vingt ans après Bourdieu,
où en est la sociologie ?

«
LE REGARD DE MICHEL
PIERRE-MICHEL MENGERWIEVIORKA

Dépasser la spécialisation
Dans les années 1960- l’univers de la recherche en sciences
1970, les sciences humaines et sociales et celui de l’action
humaines et sociales politique.
françaises rayonnaient, Les chercheurs, les enseignants et les
faisant de notre pays le étudiants en SHS, en France comme
cœur d’une vie intellectuelle planétaire. dans bien d’autres pays, sont beaucoup
(…) La pensée, le plus souvent, circulait plus nombreux qu’il y a un demi-siècle.
bien au-delà des universités ou des Ils sont souvent bien formés. Ils
institutions de recherche ; les participent à des réseaux internationaux.
Ensan

chercheurs – encore peu nombreux – Pourtant, de façon générale, ou bien ils


savaient monter en généralité à partir répugnent à monter en généralité, à
Sociologue, directeur
de leurs compétences particulières. Ils s’éloigner de leur spécialité, à échanger
d’études à l’EHESS,
il a publié, entre autres, se lisaient les uns les autres même si au niveau où ils pourraient rencontrer
Retour au sens : leurs spécialités étaient éloignées. (…) des acteurs politiques, ou bien ils
pour en finir avec Ne construisons pas un mythe, ne s’enferment dans des postures
le déclinisme, faisons pas de cette époque un âge d’or. hypercritiques, dominées par le soupçon
Robert Laffont, 2015.
Il régnait souvent aussi des idéologies et la dénonciation, ou bien encore ils se
sans nuance et l’articulation avec la muent en experts, en consultants
politique pouvait déboucher sur des apportant des compétences, mais sans
appels à la violence, voire sur la tentation produire de connaissances, sans
terroriste. Et reconnaissons que la recherche. À l’étranger, dès
période actuelle donne une tout autre que l’on s’éloigne de milieux spécialisés,
image que celle de sciences humaines et on ne connaît plus autant qu’avant de
sociales françaises flamboyantes, très grandes figures françaises des
centrales à l’échelle de la planète, sciences humaines et sociales qui soient
apportant leurs catégories et leurs vivantes et en activité. » ■
références aux chercheurs qui, de plus
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

Source : Michel Wieviorka, Les Sciences humaines et


en plus nombreux, font vivre ces sociales à l’échelle de l’Europe et du monde, rapport à
disciplines de par le monde. Thierry Mandon, secrétaire d’État à l’Enseignement
Notons aussi, au passage, que les eaux supérieur et à la Recherhce, MSH, 2017.

se sont à bien des égards séparées entre

La sociologie Pialoux et Stéphane Beaud et donne L’histoire sociale des idées produit des
des inégalités lieu à de belles réussites, comme celle œuvres originales et de plus en plus
La sociologie des inégalités, qui avait de Paul Pasquali qui analyse la situa- fondées sur l’exploitation féconde des
intéressé aussi bien P. Bourdieu que tion particulière des jeunes issus des archives, comme en témoigne le tra-
R. Boudon, continue d’attirer l’atten- classes populaires dans les classes vail de Christian Topalov (7). Le clivage
tion des meilleurs sociologues français, préparatoires aux grandes écoles (6). entre structuralisme et néopragma-
comme en témoignent les travaux de tisme continue d’être présent dans la
Louis-André Vallet, de Mario Oberti La vaste maison de sociologie française, mais il est sans
et d’Agnès Van Zanten en particulier la sociologie critique doute moins important que les disputes
(p. 40 et 46). La sociologie des classes La sociologie française est de plus souvent féroces entre individus qui ont
populaires s’est beaucoup renouvelée en plus attentive à son histoire : elle souvent la même origine théorique,
sous l’impulsion initiale de Michel l’aborde enfi n en termes sociologiques. c’est-à-dire l’œuvre de P.  Bourdieu .

34 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
u avec la sociologie économique, un des Bibliographie
grands chantiers d’avenir. La sociolo-
La volonté de du dossier
gie produit en France des savoirs fon-
LE DANGER SOCIOLOGIQUE
« dénaturaliser » dés sur des ressorts épistémologiques
différents. Ainsi, François Héran, entre Gérald Bronner et Étienne Géhin
l’ordre social a été louable, autres, associe une érudition classique Puf, 2017.
et une compétence technique acquise
mais elle a aussi été dans son métier de démographe pour
HISTOIRE DE
LA SOCIOLOGIE
De 1789 à nos jours
source de naïvetés produire une œuv re par t iculière-
Charles Henry Cuin,
ment féconde autour des causes et
considérables. François Gresle et
conséquences des migrations inter-
Ronan Hervouet
nationales, mais aussi des systèmes de La Découverte, 2017.
u parenté et de l’évolution des langues
en France. Cette œuvre majeure s’est PIERRE BOURDIEU
Un structuralisme héroïque
Luc Boltanski est même revenu dans développée à bonne distance de la
Jean-Louis Fabiani
la vaste maison de la sociologie cri- surchauffe idéologique qui caractérise
Seuil, 2016.
tique, qui tend à devenir une auberge le fonctionnement ordinaire de notre
espagnole. Cyril Lemieux, l’un des discipline (10). LA SOCIOLOGIE
plus rema rquables représenta nts La qualité des thèses soutenues s’est COMME ELLE
S’ÉCRIT
du courant néopragmatiste, signale grandement améliorée depuis une De Bourdieu à Latour
dans la préface d’un ouvrage récent trentaine d’années, en dépit de condi- Jean-Louis Fabiani
que la notion de constructivisme a tions de réalisation extrêmement pré- EHESS, 2015.
joué un rôle clé dans la fédération de caires et de la situation difficile de bon
POUR LA SOCIOLOGIE
recherches autrement disparates  (8). nombre de jeunes sociologues. Les Et pour en finir avec une prétendue
La volonté de « dénaturaliser » l’ordre sociologues devraient le reconnaître, « culture de l’excuse »
social a été louable, mais elle a aussi et s’entendre sur le fait que les prises Bernard Lahire
été source de naïvetés considérables : de position idéologiques ne doivent La Découverte, 2016.
il semblait suffisant de considérer que jamais l’emporter sur les exigences de LES SOCIOLOGIES FRANÇAISES
les choses étaient sociales et non natu- la production de savoir. l Héritages et perspectives 1960-2010
relles pour produire du savoir et s’en Catherine Paradeise,
vanter. L’attention méritée que portent Dominique Lorrain et
les sociologues à l’œuvre anthropo- Didier Demazière
logique de Bruno Latour montre que (1) Randall Collins, « Les traditions sociologiques », Presses universitaires
Enquête, 1995/2. de Rennes, 2015.
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

les choses sont en train de changer :


(2) Bernard Lahire, L’Interprétation sociologique
l’auteur de Enquête sur les modes des rêves, La Découverte, 2018. SOCIOLOGUES
d’existence a profondément réorienté Les grandes idées
(3) Edward P. Thomson, La Formation de la classe
tout simplement
l’agenda des sciences sociales en met- ouvrière anglaise, 1963, trad. fr. Seuil, 2012.
(4) Olivier Godechot, Working Rich. Salaires, Sam Atkinson (dir.)
tant en question la notion d’émanci-
bonus et appropriation du profit dans l’industrie Prisma, 2015.
pation, disqualifiant de facto le pro-
financière, La Découverte, 2007.
gramme de la sociologie critique  (9). (5) Pierre-Michel Menger, Le Travail créateur.
« LA SOCIOLOGIE AU RISQUE D’UN
Le constructivisme à tout va a donné DÉVOIEMENT »
S’accomplir dans l’incertain, Seuil/Gallimard/
Revue Le Débat, n° 197, 2017/5.
lieu à une sorte de néospiritualisme EHESS, 2009.
sociologique qui revenait à ignorer (6) Paul Pasquali, Passer les frontières sociales.
Comment les « filières d’élite » entrouvrent leurs
un certain nombre de contraintes du
portes, Fayard, 2014.
vivant. G. Bronner et É. Géhin ont rai- (7) Christian Topalov, Histoires d’enquêtes.
son de considérer que nous devons Londres, Paris, Chicago (1880-1930), Classiques
nous préoccuper de l’articulation entre Garnier, 2015.
sciences sociales et sciences cogni- (8) Cyril Lemieux (dir.), Pour les sciences sociales.
101 livres, EHESS, 2017.
tives. S’il est impératif de critiquer le
(9) Bruno Latour, Enquête sur les modes
biologisme de certains promoteurs d’existence. Une anthropologie des Modernes,
des neurosciences, il nous faut égale- La Découverte, 2012.
ment combattre le sociologisme qui (10) François Héran, Avec l’immigration. Mesurer,
fait des agents de purs esprits. C’est, débattre, agir, La Découverte, 2017.

Mars 2018 ScienceS HumaineS 35


N° 301
POINTS DE REPÈRE
Les âges de la
sociologie française
m Au 19e siècle mouvements sociaux (Touraine), l’approche
stratégique des acteurs (Crozier), l’individualisme
Les prémices méthodologique (Raymond Boudon). L’époque est
La sociologie n’existe pas encore comme discipline, marquée par le marxisme, le structuralisme. Un
mais des penseurs comme Saint-Simon, Tocqueville, auteur atypique comme Jean Baudrillard rayonne
Marx ou Auguste Comte jettent les bases d’une bien au-delà de la discipline.
science de la société présentant un caractère
hétéroclite de ses thèmes et de ses outils.
m Années 1980-1990
Leemage

m Durkheim et son école Émile Durkheim.


La diversification
Au tournant du 19 et du 20  siècle, se constitue
e e
Le nombre d’étudiants, d’enseignants, de centres
l’école française de sociologie autour d’Émile de recherches augmente beaucoup. La discipline
Durkheim ; il fixe à la jeune discipline son domaine s’est spécialisée : sociologie de l’école, du travail,
d’étude (le « social »), sa méthode (les règles de de la ville, des cultures, de la délinquance, de l’art,
la méthode sociologique). Il réunit autour de lui etc. Les épigones prennent leur envol. Autour de
un petit groupe d’adeptes parmi lesquels Marcel Bourdieu, les anciens compagnons de route (Claude
Mauss (1872-1950) ; Maurice Halbwachs (1867- Grignon, Jean-Claude Passeron) prennent leurs
1945), Célestin Bouglé (1870-1940). Durkheim efface distances, d’autres s’émancipent (Luc Boltanski),
le nom de ses concurrents : Gabriel Tarde (1843- d’autres s’inscrivent dans les pas du maître (Loïc
1904) ou Gustave Le Bon (1841-1931) qui jouissent Wacquant). Dans le sillage d’A. Touraine, de
DR

d’une immense renommée, mais n’ont pas d’assise jeunes chercheurs comme François Dubet, Michel
Pierre Bourdieu.
académique. La sociologie naissante trace aussi Wieviorka suivent leurs propres trajectoires. De
ses frontières face à des disciplines concurrentes : nouveaux pôles de production émergent comme
la philosophie, la psychologie, l’économie ou la sociologie de l’innovation (Bruno Latour et
l’histoire. Michel Callon), la sociologie nietzschéenne (Michel
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

À la même époque, d’autres écoles nationales se Maffesoli), la sociologie de la communication


constituent : en Allemagne, autour de Weber et (Dominique Wolton)…
Sombart, aux États-Unis l’école de Chicago.

m Années 2000
m Années 1950-1970
Jérôme Panconi

Le brouillage des cartes


La renaissance Les courants précédents tendent à se dissoudre. La
Après la Seconde Guerre mondiale, l’école Pierre Rosanvallon. sociologie se disperse en de multiples domaines
durkheimienne disparaît de la scène (avec ses et paradigmes sans ligne de force dominante. Des
représentants, tous morts). La sociologie se auteurs plus anciens sont remis au goût du jour
reconstruit sur de nouvelles bases, notamment (Weber, Elias, Foucault).
autour de Georges Friedmann et Raymond Aron. Difficile de trouver une unité entre des travaux
De jeunes sociologues sont chargés d’investir aussi différents que la sociologie du couple vue
quelques domaines d’études. Alain Touraine par François de Singly et Jean-Claude Kaufmann,
(le travail), Michel Crozier (les organisations), la sociologie historique de Pierre Rosanvallon,
Pierre Bourdieu (l’éducation), Edgar Morin (la l’approche foucaldienne d’Éric Fassin, l’approche
communication et la culture), Henri Mendras (le sociocognitive des rumeurs de Gérald Bronner, la
monde rural). Chacun forge ses « paradigmes », sociologie des valeurs de Nathalie Heinich ou la
sa grille de lecture de la société : la théorie de la sociologie de l’individu pluriel de Bernard Lahire ou
DR

reproduction pour Bourdieu, la sociologie des François Dubet. la multiplication des études sur le genre. n

36 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Tendance floue
Qu’est-ce que
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

la socialisation ?
Comment la société nous façonne-t-elle ? Les études de la socialisation se sont
complexifiées ces dernières années : elles s’intéressent à de nouveaux acteurs
comme les enfants et à de nouvelles questions telles que l’apprentissage
des rôles de femme ou d’homme, de parent, de malade, etc.
Muriel DarMon

S
Sociologue et directrice de recherche (CNRS/
ur la vitrine d’un café à Londres, EHESS/université Paris-I), elle a publié La correspond à l’usage sociologique du
on peut lire : « Socialize, eat, Socialisation, 3e éd., Armand Colin, 2016. terme auquel il sera fait référence ici. Ce
drink » ; sur les murs d’une salle que les sociologies actuelles de la sociali-
de gymnastique pour enfants : cha rges des inst it ut ions médico- sation entendent par cette notion en
« Socialisation, éveil, épanouissement » ; sociales : « une bonne sociabilisation des effet, c’est la construction, le façonnage,
dans un arrêté de 1999 sur le cahier des résidents ». Aucune de ces occurrences ne la fabrique, la production sociale de

Mars 2018 ScienceS HumaineS 37


N° 301
Vingt ans après Bourdieu,
où en est la sociologie ?

Devenir anorexique
Une approche sociologique de poursuite de cette
l’anorexie permet de montrer les activité aux yeux des
différents processus de socialisation autres (des parents,
qui se conjuguent pour expliquer des enseignants,
l’anorexie, mais aussi ce qu’on gagne, puis même du groupe
en termes de connaissances, à de pairs).
envisager à l’aide de la notion de De plus, les
socialisation ce qui est habituellement anorexiques sont en
vu comme une nature biologique, grande majorité des
psychologique ou pathologique. jeunes filles des
Les jeunes filles apprennent d’abord, classes moyennes et
auprès d’instances diverses (le supérieures. Ces
groupe de pairs, internet, les dernières ont
magazines féminins, mais aussi les développé des
médecins ou des membres de la dispositions qui

Orkidia/Alamy
famille), des techniques pour maigrir, proviennent des
puis pour « maigrir encore plus ». Par socialisations de classe
exemple, les mesures du corps jouent et de genre antérieures
comme autant d’incitations à ne pas (par exemple leur
s’arrêter. Elles développent également ascétisme, leur rapport retravaille les dispositions des
un goût pour les effets de la au corps et à sa malléabilité, leurs patientes pour les faire disparaître et
restriction alimentaire, pour les usages sociaux, alimentaires ou leur substituer de nouvelles
sensations physiques de la privation sportifs, du corps). dispositions, définies comme
et pour la maigreur elle-même. Elles Enfin, l’hospitalisation éventuelle est saines. n M.D.
apprennent enfin à faire durer le lieu d’une socialisation secondaire
À lire
l’amaigrissement, à le rendre possible institutionnelle. L’action de l’hôpital se
• Devenir anorexique.
en habituant le corps à le supporter déploie contre la « seconde nature » Une approche sociologique
ou en essayant de masquer la née du parcours anorexique. Elle Muriel Darmon, La Découverte, 2003.

l’individu. C’est donc l’ensemble des pro- Durkheim –, son usage s’est à la fois déve- quement, avant 6 ans… Divers courants
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

cessus sociaux par lesquels la personne loppé dans la sociologie française depuis sociologiques, parfois très différents, ont
devient ce qu’elle est, ou plus exactement une vingtaine d’années, et déplacé par permis au cours de la seconde moitié du
apprend à devenir qui elle est, en fonc- rapport aux usages recensés par l’un des 20e siècle d’affiner cette approche. Le
tion de ses conditions matérielles d’exis- spécialistes du sujet, Claude Dubar, au fonctionnalisme (Robert Merton) a fait
tence, de son expérience, des pratiques début des années 1990 dans un manuel porter l’analyse sur l’apprentissage des
répétées qu’elle accomplit ou qu’on lui intitulé La Socialisation. cultures professionnelles, et sur les pro-
fait accomplir, de l’imitation ou l’imposi- Pour penser la socialisation des indivi- cessus de « socialisation anticipatrice ».
tion des pratiques des autres. dus, la sociologie avait d’abord adopté, La sociologie interactionniste (Everett
au début du 20 e siècle, une approche Hugues, Howard Becker) a insisté sur
Du destin social aux assez mécanique de l’identité sociale. Le les socialisations secondaires, profes-
socialisations secondaires destin social des individus, mais aussi sionnelles ou déviantes (en étudiant par
C’est autour de cette problématique cen- les rôles professionnels ou familiaux exemple comment « on devient fumeur
trale et de ses variations que la sociologie étaient vus comme le produit direct de de marijuana »). Elle a surtout construit
de la socialisation connaît aujourd’hui la structure sociale, sans que les socio- comme objet d’étude la socialisation « en
un essor certain, matérialisé très récem- logues s’interrogent sur la façon dont ils train de se faire », c’est-à-dire non pas
ment par la fondation du réseau thé- se transmettaient. À de rares exceptions « déduite » mécaniquement de la struc-
matique « Socialisations » de l’Associa- près, la socialisation primaire – l’in- ture sociale mais observée au moment
tion française de sociologie. Si le terme fluence familiale des premières années – où elle s’accomplit (à l’université de
« socialisation » est ancien en sociologie était vue comme toute-puissante, sinon médecine pour les futurs médecins, par
– on en note de rares occurrences chez exclusive. Bref, tout se jouait, mécani- exemple). La théorie de l’habitus (Pierre

38 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Bourdieu) a fourni un modèle pour com- s’intéressent aussi à la manière dont se situations inconnues auxquelles ils sont
prendre comment le caractère objectif produisent les socialisations de genre confrontés. Par exemple, W. Lignier et
de la structure sociale donne naissance dites « atypiques ». Ils identifient, par J. Pagis montrent que lorsqu’on propose
à la subjectivité des individus, qui se exemple, ce qui conduit une jeune fille aux enfants de classer différents métiers,
construisent en intériorisant le monde à s’engager dans le football ou un jeune ils utilisent les jugements que leur
social dans lequel ils évoluent. garçon dans la danse. Les types de fémi- inculquent leurs parents dans d’autres
Depuis une vingtaine d’années, la socio- nité et de masculinité qui sont incorporés contextes. L’injonction « Ne touche pas à
logie de la socialisation s’est dévelop- ne sont pas indépendants des origines de ça : c’est sale » est « recyclée » en un prin-
pée en complexifiant ces questionne- classe des enfants (par exemple dans le cipe de jugement des différents métiers
ments initiaux dans plusieurs directions. rapport au corps et à l’apparence, dans et de dépréciation des activités « sales ».
Voyons-en quelques-unes. les loisirs et les goûts culturels, ou encore Ce recyclage n’est lui-même pas automa-
La première évolution remarquable, en dans l’influence relative du groupe de tique et dépend de l’âge, du genre et de
ce qu’elle encadre en grande partie les pairs, des parents ou de l’école dans la l’origine sociale des enfants.
autres transformations du domaine, est construction des personnes).
le développement de la sociologie dis- Parallèlement à ces interrogations, Penser autrement
positionnaliste, impulsée par les travaux l’étude des socialisations enfantines a Mais le développement de la sociologie
de Bernard Lahire. Nos manières de de la socialisation ne s’est pas limité à
faire, de voir, de sentir, nos inclinations u l’étude des premières années d’existence
à agir ou à croire peuvent s’expliquer par des individus et s’est étendu au domaine
les multiples processus de socialisation Ce qui pourrait apparaître professionnel et politique. Les socialisa-
qui ont lieu dans différents contextes, tions que l’on dit « secondaires » – parce
par exemple dans la famille. L’ouvrage comme une libre société et qu’elles exercent leurs effets après les
Tableaux de famille (1) montre ainsi com- culture enfantines s’inscrit premières années de formation des indi-
ment le capital culturel se transmet, vidus – ne se réduisent pas seulement
auprès de quelles instances de socialisa- en fait au confluent de au monde du travail. Elles s’opèrent
tion (le père, la mère, la fratrie, la famille aussi lorsqu’on devient père ou mère, ou
élargie), et à l’aide de quels objets (les plusieurs socialisations. encore lorsqu’on habite dans un quartier,
agendas, les calendriers, l’écrit familial). « gay » ou pavillonnaire par exemple.
La socialisation produit ainsi un certain
u Des maladies comme l’anorexie peuvent
rapport à l’école, à l’écrit ou au temps, aussi donner lieu à des processus de
qui explique pourquoi certains enfants pris un essor net. Depuis une dizaine socialisation (encadré).
deviennent des élèves plus en phase avec d’années environ, les recherches se Plus généralement, l’ambition et la spé-
les réquisits scolaires que d’autres. sont multipliées pour saisir la force des cificité des analyses actuelles résident
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

déterminismes sociaux au niveau des dans le fait de mettre en lumière l’omni-


Socialisations de genre enfants eux-mêmes, et non plus seu- présence des processus de socialisation
C’est ensuite l’étude des socialisations de lement à partir des adultes ou des ins- primaires et secondaires, l’articulation
genre, de comment on devient une femme titutions d’encadrement de l’enfance. de la classe sociale et du genre, et l’atten-
ou un homme, mais aussi de quels types Les travaux de Martine Court ou encore tion aux processus concrets de socialisa-
de femme ou d’homme on devient, qui de Wilfried Lignier et Julie Pagis, entre tion. Elles ne se centrent plus seulement
ont connu une forte croissance. La biblio- autres, se penchent sur ces questions (2). sur les résultats de la socialisation. Elles
graphie disponible était très réduite dans Les recherches montrent comment ce permettent de penser autrement ce qui
la sociologie française des années 1990. qui pourrait apparaître comme une libre est perçu de prime abord comme une
Les sociologues s’intéressent depuis à la société et culture enfantines s’inscrit en « nature » – psychologique, génétique ou
manière dont le genre se construit : avant fait au confluent de plusieurs instances neuronale – des individus, et nous pré-
la naissance par la chambre du bébé à de socialisations, aux premiers rangs viennent contre la naïveté de l’invocation
naître ou les vêtements prévus, puis tout desquelles la famille, l’école, les pro- métaphysique du libre arbitre. n
au long de l’enfance par la large palette fessionnels de l’enfance et les normes
des « objets de l’enfance » (couleurs et d’éducation, le groupe de pairs ou les (1) Bernard Lahire, Tableaux de famille. Heurs et
types de vêtements à nouveau, stéréo- industries culturelles. Les enfants en malheurs scolaires en milieux populaires, 1995, rééd.
Seuil, coll. « Points », 2012.
types genrés dans la littérature ou la incorporent les visions du monde et
(2) Martine Court, Sociologie des enfants, La
presse de jeunesse, jouets pour garçons leurs divisions, mais ils sont également Découverte, 2017 ; Wilfried Lignier et Julie Pagis,
et jouets pour filles) ou encore avec les actifs dans ce processus, en transposant L’Enfance de l’ordre. Comment les enfants perçoivent
loisirs ou sports pratiqués. Les chercheurs des schèmes scolaires ou familiaux aux le monde social, Seuil, 2017.

Mars 2018 ScienceS HumaineS 39


N° 301
Vingt ans après Bourdieu,
où en est la sociologie ?

RENCONTRE AVEC AGNÈS VAN ZANTEN

Un siècle de sociologie
de l’éducation
Après Durkheim, Bourdieu et Boudon, la sociologie de l’éducation
se centre sur des approches localisées (l’école, le quartier) pour comprendre
pourquoi certains réussissent à l’école et d’autres non.

Quand la sociologie de l’éducation La sociologie française est alors très mar- gues aussi divers que Talcott Parsons
est-elle apparue en France et quelles quée par le marxisme, ce dont témoigne aux États-Unis et Basil Bernstein en
ont été les figures marquantes ? notamment l’ouvrage de Christian Bau- Grande-Bretagne. La France a joué un
Émile Durkheim ouvre la voie avec la créa- delot et Roger Establet, L’École capitaliste rôle moteur dans le développement
tion d’une chaire de sciences de l’éduca- en France (1971). Raymond Boudon s’en initial de la sociologie de l’éducation.
tion à la Sorbonne en 1906, destinée à for- démarque toutefois dans L’Inégalité des Quelques décennies plus tard, et jusqu’à
mer les enseignants de la IIIe République. chances (1972). Il importe les théories amé- aujourd’hui, les thèses de Pierre Bour-
Il y développe l’idée selon laquelle l’école ricaines du choix rationnel pour expliquer dieu ont connu un grand succès hors de
doit transmettre des valeurs communes et les calculs auxquels se livrent les élèves nos frontières, avec néanmoins le souci
préparer à la division du travail. et leurs parents en fonction des choix d’un certain nombre de sociologues de
Il faut attendre les années 1960 pour lui offerts par le système d’enseignement, l’éducation à l’étranger d’éprouver empi-
compter des héritiers. Pierre Bourdieu mais aussi de leur univers social et culturel riquement la possibilité d’importer cer-
et Jean-Pierre Passeron vont marquer de référence. Ces travaux s’appuient sur tains concepts, comme celui de « capital
cette période avec deux publications des données statistiques pour faire des culturel ».
majeures, Les Héritiers en 1964 et La hypothèses concernant les pratiques des À l’inverse, les travaux anglo-saxons,
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

Reproduction en 1970, réalisées à par- acteurs encore peu étayées par les résul- beaucoup plus tournés vers l’expérience
tir des premières grandes enquêtes de tats de la recherche. À la même période, du terrain, ont fortement marqué les tra-
l’Ined sur le rôle de l’origine sociale dans Viviane Isambert-Jamati amorce, quant à vaux statistiques des refondateurs de la
l’orientation et la réussite scolaires. Ils elle, des enquêtes plus proches du terrain sociologie de l’éducation française dans
s’inspirent de la vision durkheimienne en s’intéressant aux effets inégalitaires des les années 1970, comme ceux à domi-
du lien entre les évolutions sociales et les pratiques enseignantes. Et c’est dans les nante plus qualitative des années 1980.
changements dans les pratiques péda- années 1980 qu’on observe un véritable- À cela s’ajoute actuellement l’influence
gogiques au sein des établissements ment tournant, sous la forme d’une prise des enquêtes internationales comme
d’enseignement. Ils reprennent aussi des de conscience des impasses des réformes Pisa de l’OCDE.
thèses marxistes sur la correspondance de l’après-guerre et du lancement de poli-
entre les divisions entre classes sociales tiques ciblées de lutte contre les inéga- Les travaux de Bourdieu et Boudon
et les structures scolaires ou encore l’ap- lités, notamment les zones d’éducation font-ils encore école ?
proche weberienne du rôle des examens prioritaires. Ces travaux inspirent toujours les cher-
dans la production d’une « méritocratie » cheurs d’aujourd’hui. On le doit à la
scolaire. Partant de là, ils dénoncent le Les travaux français ont-ils eu une qualité de leurs analyses mais aussi à la
rôle de l’école qui participe au maintien influence au-delà des frontières façon dont ils ont influencé en profon-
des inégalités en récompensant une du pays ? deur les institutions et les responsables
culture propre aux classes dominantes, Les écrits précurseurs de Durkheim politiques et syndicaux. En France, en
malgré l’idéal démocratique affiché. ont beaucoup influencé des sociolo- effet, les chercheurs en sciences sociales

40 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
internationales insistent ainsi sur l’im-
portance du leadership des chefs d’éta-
blissement dans l’amélioration des résul-
tats, mais encore faut-il tenir compte
des facteurs qui limitent en France leur
légitimité pédagogique et leur capacité
à infléchir les pratiques des enseignants.

Vous adoptez ce type d’analyse entre


les choix individuels et les
contraintes sociales dans vos
travaux, par exemple ceux consacrés
à l’orientation scolaire des élèves. En
quoi cette étape du parcours scolaire
peut-elle engendrer des inégalités ?
Nous n’en avons décidément pas fini avec
les logiques de reproduction qui condi-
tionnent les choix d’orientation scolaires
Fondapol

et creusent les inégalités. Le problème est


le même, mais se pose en d’autres termes
AGNÈS VAN ZANTEN
dans un contexte à la fois plus compétitif
Agnès Van Zanten, sociologue et directrice de recherches au CNRS, est spécialiste
que celui décrit par le sociologue amé-
de l’éducation. Elle a récemment publié La Sociologie de l’école (Armand Colin,
5e éd., 2018), Dictionnaire de l’éducation (Puf, 2e éd., 2017) et L’École de la ricain Ralph Turner et plus ouvert aux
périphérie (Puf, 2e éd., 2014). Elle a obtenu la médaille d’argent du CNRS en 2017 logiques de « parrainage », c’est-à-dire au
pour ses travaux de recherche. dégagement précoce d’une élite scolaire,
qu’il évoque également. En reprenant
se voient attribuer, plus souvent qu’ail- raison qu’ils s’intéressent ces deux types idéaux – compétition et
leurs, un rôle d’intellectuels publics. davantage aujourd’hui au climat parrainage –, mais en tenant compte de
Toutefois, outre l’obsolescence des don- scolaire et aux effets maître, classe l’évolution des systèmes éducatifs ainsi
nées, la portée de certaines analyses se ou établissement ? que de la spécificité française, je montre
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

trouve amoindrie par les importantes Cette focalisation sur des réalités empi- que les élèves parvenant à faire partie de
réformes éducatives des cinquante der- riques circonscrites permet effective- l’élite scolaire sont soumis à une compé-
nières années et leurs effets, prévisibles ment d’étudier davantage ces para- tition intense, notamment au sein des
ou inattendus. Désormais analysées de mètres. Il faut néanmoins éviter qu’à une lycées et des classes préparatoires aux
près, comme j’ai pu le faire dans mes approche macrosociologique mettant en grandes écoles. Ils ont également bénéfi-
travaux, les dynamiques au sein des cause le poids des structures, ne se subs- cié, en grande majorité, d’un parrainage
territoires et des établissements parti- titue une autre, accordant aux acteurs social par des parents très attentifs au
cipent le plus souvent à la reproduction une responsabilité excessive eu égard suivi de leur scolarité, capables de faire
des inégalités, mais ouvrent également aux contraintes qui pèsent sur leurs les « bons » choix. Mais aussi d’un parrai-
des marges d’action pour les acteurs. pratiques. Par exemple, s’il est important nage institutionnel par des enseignants
Il est difficile de faire entrer l’étude de de comprendre pourquoi certains ensei- très soucieux de préserver l’idéal de l’ex-
ces processus dans un cadre d’analyse gnants ou établissements obtiennent cellence scolaire de quelques-uns. Or,
unique, ce qui explique la diversité de meilleurs résultats, il faut examiner ces pratiques contribuent fortement à la
d’approches conceptuelles et méthodo- aussi les conditions susceptibles d’empê- ségrégation scolaire et à la reproduction
logiques chez les nouvelles générations cher la transposition de ces pratiques des inégalités, l’école française peinant à
de chercheurs. « vertueuses ». assurer la réussite scolaire du plus grand
À l’ère de la globalisation, il est également nombre. n
Comment les chercheurs s’adaptent- essentiel de tenir compte de traits spéci- ProPos recueillis Par
ils à cette réalité ? Est-ce pour cette fiques nationaux. Beaucoup d’enquêtes soPhie Viguier-Vinson

Mars 2018 ScienceS HumaineS 41


N° 301
Vingt ans après Bourdieu,
où en est la sociologie ?

Le jihadiste français
Maxime Hochard (à droite)
alias Abu Abdallah al-Farnsi
en 2014.

AFP
Jihadisme : le parcours
des combattants
Le contexte social (chômage, inégalités…) n’est pas suffisant pour comprendre
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

le jihadisme. Les parcours de jeunes radicalisés montrent des étapes clés :


avoir vécu des discriminations, mais aussi s’inclure dans un petit groupe
de proches, lui-même relié à un réseau mondial.
Luc Van campenhoudt
Professeur émérite à l’université Saint-Louis à

Q
uand on aborde la difficile ques- Bruxelles et à l’université de Louvain, il a publié approche en termes de processus et de
tion des jeunes partis faire le Comment en sont-ils arrivés là ? Les clés pour parcours dépasse les explications sociolo-
jihad ou qui commettent des comprendre le parcours des jihadistes, giques globales et déterministes sans
Armand Colin, 2017.
attentats, on accuse parfois la négliger pour autant les conditions de vie
sociologie d’invoquer des « causes concrètes. Elle tente de cerner les étapes et
sociales » (le chômage, les inégalités, la tains jeunes se radicalisent. Dans mon les facteurs clés qui peuvent conduire cer-
misère sociale, la discrimination) qui suf- livre Comment en sont-ils arrivés là ? (2017), tains jeunes sur la voie du terrorisme.
firaient à expliquer la révolte puis la radi- j’ai tenté de mettre en lumière les proces-
calisation d’une partie de la jeunesse. Or, sus qui peuvent conduire certains jeunes à 1. Le rôle des petits groupes
une autre approche sociologique permet l’endoctrinement, à l’embrigadement, puis Tout d’abord, un premier phénomène
d’éclairer différemment comment cer- au passage à l’acte terroriste. Cette apparaît clairement : les jeunes gens

42 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
se radicalisent rarement tout seuls. Le la fraternité, les encouragements réci- propre des groupes radicaux est d’exacer-
jihadisme prend corps à travers des proques, l’estime de soi, l’enthousiasme ber les oppositions, de s’appuyer sur des
petits groupes locaux formés autour et l’adrénaline de l’action, le sentiment clivages et tensions religieuses ou eth-
d’un noyau de proches. En France de donner un sens à sa vie, la dimension niques existantes pour les transformer en
comme en Belgique, les cellules jiha- spirituelle et la satisfaction d’être enfin opposition irréductible. La radicalité ne se
distes qui ont préparé des attentats ou quelqu’un. construit pas seulement dans la cohésion
organisé des filières de recrutement entre « frères » ; elle se construit aussi dans
pour partir combattre en Syrie ou en 2. Le rôle du milieu la confrontation avec des adversaires.
Irak, étaient confinées dans certains Ces petits groupes jihadistes ne peuvent
quartiers : en Belgique dans un quartier éclore que dans un contexte et un milieu 3. Le rôle des réseaux
de Molenbeek et un autre de Verviers propices : la plupart trouvent un terreau Un troisième élément clé intervient dans
notamment, en France dans la petite favorable dans des quartiers où le taux la formation du mouvement jihadiste :
ville de Lunel (Hérault), autour de mos- de chômage, l’échec scolaire et le taux les petits groupes radicalisés ne peuvent
quées aux Buttes-Chaumont, à Vesoul, d’immigration sont élevés. Mais, pas se déployer que parce qu’ils sont reliés
à Trappes, à Champigny-sur-Marne. plus que l’islam, les inégalités socioéco- à un réseau plus vaste. Après Al-Qaïda,
Ce sont des petites bandes de copains, nomiques et les clivages ethniques ne c’est Daesh qui a pris le relais et mis en
réunis autour d’un leader, qui basculent peuvent être tenus comme des causes place une forme d’organisation, très
dans la radicalité. Il est frappant de suffisantes en tant que telles. Un premier spécifique : ni organisation hiérarchisée
constater aussi l’importance des fratries « effet milieu » est lié à la concentration (comme l’est une armée), ni réseau tota-
chez les auteurs d’attentats : les frères de populations socialement homogènes lement ouvert (comme l’est une commu-
Kouachi, les frères Merah, les frères dans certaines zones et qui contribuent à nauté d’internautes).
Abdelslam, etc. La prison est égale- créer une culture de groupe. Cette culture La puissance de ce type de réseau est de
ment un lieu propice à la formation de de groupe peut devenir une contre- combiner la « force des liens faibles » qui
ces noyaux de candidats au jihadisme. culture quand les inégalités sociales, se tissent entre individus distants les uns
Ce fait n’est pas propre au jihadisme : économiques et les clivages ethniques des autres (qui fournissent des repères
toute l’histoire du terrorisme et celle des alimentent une « déprivation relative », idéologiques, des récits fondateurs, des
sectes religieuses fonctionnent sur des c’est-à-dire le ressentiment et l’amer- ressources financières, des moyens
schémas similaires. tume générés par la comparaison entre sa stratégiques) et les liens très forts qui
L’individu s’intègre dans un groupe à propre situation et celle des populations unissent les membres de groupes locaux.
partir d’une expérience personnelle anciennement installées que l’on côtoie.
négative (échec, humiliation, colère, res- Pierre Bourdieu distinguait justement Le parcours du combattant
sentiment…). Le groupe offre à l’individu la « misère de condition » (une situation L’enchaînement d’étapes qui conduit
une passerelle vers un destin collectif : sociale dégradée) à la « misère de posi- un jeune vers l’engagement jihadiste
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

une révolte personnelle (contre l’injus- tion » (qui naît de la coexistence avec des puis vers l’action terroriste ne peut donc
tice, contre des humiliations) se meut en populations plus privilégiées auxquelles s’expliquer par des causes générales : son
un combat global et historique du bien on se compare). La frustration engen- milieu social, ses pulsions ou la seule
contre le mal. La cohésion au sein du drée pourrait s’exprimer de multiples force de l’idéologie. Le basculement
groupe, animé par l’esprit de corps et une manières, à travers bien d’autres voies col- dans le terrorisme est en fait un passage
vision héroïque de son action, conduit à lectives ou individuelles que l’engagement progressif, un parcours qui comporte
des phénomènes de polarisation, où les jihadiste. C’est l’absence d’autres solutions des moments clés avec des bifurcations
surenchères idéologiques et les actes de et de « solidarités concurrentes » qui joue possibles. On peut en repérer au moins
bravoure sont hautement valorisés. Le en faveur de l’adhésion au projet jihadiste. trois : l’endoctrinement, l’embrigade-
contenu de l’idéologie islamiste n’agit Si la prison est un haut lieu d’incubation ment et le passage à l’acte. Ces processus
sur les esprits et n’influence les compor- du jihadisme, c’est justement parce qu’elle qui amènent des jeunes gens a priori
tements que par le biais de ces processus combine les trois éléments : la concen- assez ordinaires à commettre des actes
de groupes. Ils fonctionnent comme des tration de personnes qui partagent les extraordinaires sont relativement com-
commandos d’élus, où l’attachement aux mêmes épreuves, la déprivation relative muns et banals.
« frères » et compagnons de combat est et l’absence d’alternatives à l’engagement À défaut de pouvoir empêcher les jiha-
essentiel. jihadiste. distes les plus déterminés à passer à
Le prix à payer pour la radicalisation sur Ce n’est pas tout. Les micromobilisations l’acte, une approche centrée sur les pro-
le plan personnel (mettre sa propre vie en radicales naissent souvent sur un fond cessus aide à mieux percevoir ce qui fait
jeu) est compensé par des gratifications de révolte sociale ou morale, née de la que des milliers d’autres pourraient ou
inestimables : le plaisir d’être ensemble, discrimination et de la stigmatisation. Le non marcher dans leurs traces. n

Mars 2018 ScienceS HumaineS 43


N° 301
Vingt ans après Bourdieu,
où en est la sociologie ?

Regards croisés sur les radicalisations


Les sociologues ne sont pas les seuls à vouloir comprendre
les radicalisations jihadistes. Des politistes aux psychanalystes,
chacun apporte son regard sur ce problème.

Une radicalisation de culture musulmane. Ces jeunes habitent


des quartiers urbains relégués. Parfois petits
des croyances ou grands délinquants, certains sont passés
Du côté des sciences politiques, une par la prison.
controverse est née entre Gilles Kepel et Dans Radicalisation (2014), le sociologue
Olivier Roy. Schématiquement, le premier Farah Khosrokhavar insiste sur la frustration
défend la thèse d’une radicalisation de des jeunes radicalisés dont les espoirs de
l’islam, quand le second considère que ce promotion sociale ont été entravés par les
sont les formes de mobilisation contestataires discriminations. Le salafisme qui se
(notamment celles des jeunes) qui se développe dans certaines cités leur offre de
radicalisent en basculant, pour certaines, nouvelles aspirations.
vers le terrorisme.
À en croire G. Kepel, spécialiste de l’islam,
cette religion se serait radicalisée. Il appuie Dans la tête d’un jihadiste
sa thèse sur le développement du salafisme,
Les approches de psychologie et
cette forme d’islam rigoureux, dans les
psychopathologie du terrorisme demeurent
banlieues françaises (Terreur dans
rares en France. Dans Un furieux désir de
l’Hexagone, 2015).
sacrifice. Le surmusulman (2016), le
O. Roy ne partage pas ces analyses. Selon
psychanalyste Fethi Benslama se risque à
lui, le désenchantement d’une « génération
l’exercice. Il qualifie les jeunes radicalisés de
nihiliste » conduirait au jihadisme. Certains
« surmusulmans ». Le terme désigne le fait
jeunes désabusés par les conditions de vie
pour un croyant de respecter sa religion avec
du capitalisme globalisé, en perte de repères,
davantage de rigueur que les autres. Les
vivraient une sorte de « révolte
radicalisés manifestent orgueilleusement leur
générationnelle ». L’engagement jihadiste
foi religieuse. Ils en viennent à se considérer
constituerait pour eux un moyen, radical, de
comme agissant au nom voire à la place du
donner du sens à leur existence (voir
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

dieu. Ils font abstraction de leur part humaine,


Sciences Humaines, n° 268).
au profit de leur quête spirituelle. Ainsi, ils
peuvent accepter de mourir pour le jihad,
triomphe suprême du martyr.
Un « terreau » s ociologique Ces recherches demeurent encore
Les sociologues explorent davantage le embryonnaires en France. Pour les
« terreau » sociologique, c’est-à-dire le développer, une dizaine de postes de
contexte social pour voir en quoi il pourrait recherche en sciences humaines et sociales
être propice aux radicalisations. Dans un ont été ouverts et dédiés aux questions de
récent ouvrage (Loyautés radicales, 2017), radicalisation, depuis les attentats en France,
Fabien Truong a recueilli les témoignages de fin 2015. n
cinq jeunes séduits par l’islam radical (sans maud naVaRRe
s’y convertir toutefois). Il entend présenter
une autre analyse des radicalisations, entre
l’image du « loup solitaire » et celle du réseau Pour aller plus loin
• « Recherches sur les radicalisations, les formes de
terroriste mondial. La démarche le conduit à
violence qui en résultent et la manière dont les sociétés
observer les récurrences du contexte social : s’en protègent. État des lieux, propositions, actions »
il s’agit de garçons de milieux populaires, Athena - Alliance nationale des sciences humaines et sociales,
issus de l’immigration, dont les parents sont La Documentation française, mars 2016.

44 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
PRÉPAREZ VOS EXAMENS
ET VOS CONCOURS
AVEC SCIENCES HUMAINES

PHILO
LES GuidES
N°1 HORS SéRiE

Les
GuidES
N°1

M 05352 - 1 H - F: 9,80 E - RD

3:HIKPNF=WU^]U]:?a@k@k@b@f; www.scienceshumaines.com/Hors-série - LES GUIDES N° 1 - Mai-Juin 2010 - 9,80 €


BEL/LUX : 10,80 e – SUISSE : 18 CHF – Canada : 16,95 $ Can F CFp

Guide Philo
160 pages - prix 9,80 €

Le vademecum
Les Essentiels N°1
188 pages - prix 12 €
de la philo
La culture générale
pour tous !
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

Les grandes familles


politiques actuelles
Histoire, idées, fractures, Les grandes idées politiques
88 pages
enjeux et cousinages européens Prix 8,50 €

Sur commande page 74 ou par téléphone au 03 86 72 07 00


ou sur www.scienceshumaines.com
Vingt ans après Bourdieu,
où en est la sociologie ?
Trieuses travaillant après
les vendanges dans
la Napa Valley (Californie).

Robert Fried/Alamy
Quand les inégalités
se cumulent
Être femme, faire partie d’une minorité ethnique et d’un milieu populaire,
c’est la double ou triple peine en matière d’inégalités.
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

Les approches sociologiques actuelles cherchent à prendre en compte la façon


dont se combinent ou se dissocient ces différents types d’inégalités.
Nicolas Duvoux

L
es inégalités sont au cœur de Professeur de sociologie à l’université tion intellectuelle et politique dominante,
l’actualité, car l’ensemble des Paris‑VIII, il a récemment publié Les Inégalités il a conduit les sociologues à s’intéresser
pays de la planète connaissent, sociales, Puf, 2017. aux modes de vie de la classe ouvrière
à des degrés divers, une aug- (Maurice Halbwachs, La Classe ouvrière
mentation des écarts de revenus et de et les niveaux de vie, 1912) et plus encore
patrimoine en leur sein. sophes, les décrivent et les conçoivent. à la classe ouvrière en tant qu’acteur de
Pourtant, ce sont les inégalités dans leur L’étude des inégalités s’inscrit dans une la production et comme acteur politique,
dimension économique qui sont alors histoire. En effet, les inégalités socioéco- un angle qui fut central dans le moment
questionnées. La réponse qui leur est nomiques, dites de « classe », ont recouvert de refondation de la sociologie française
apportée passe le plus souvent par la la notion. Les autres types d’inégalités après la Seconde Guerre mondiale (voir
redistribution. Ces constats sont impor- (« ethnoraciales » ou de genre) sont appa- les travaux d’Alain Touraine, de George
tants mais ils n’épuisent pas, et de loin, rus comme des problèmes secondaires Friedmann, etc.). Les travaux de Richard
la question des inégalités sociales, telle d’un point de vue intellectuel et politique. Hoggart (La Culture du pauvre, traduit
que les sociologues et autres chercheurs Ainsi, le marxisme (courant qui était et est en France par Jean-Claude Passeron en
en sciences sociales, ainsi que des philo- toujours loin d’être unifié) a été une tradi- 1970) et bien sûr, de Pierre Bourdieu (La

46 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Distinction, 1979), complexifieront la tialité » des rapports sociaux de sexe et de l’intersectionnalité », Revue française de
représentation des classes sociales en y classe (notion développée par Danièle science politique, 2012/1).
intégrant une dimension statutaire, ce Kergoat notamment son article « ouvriers L’intersectionnalité est surtout étudiée
que Bourdieu nomme le « capital cultu- = ouvrières ? » paru dans la revue Critique d’un point de vue qualitatif, ce dont le
rel ». La période se caractérise alors par de l’économie politique en 1978) ou, pour travail de Christelle Avril sur les aides
la réduction des inégalités économiques, prendre un langage issu du féminisme à domicile en France donne un bon
et notamment patrimoniales en France. critique aux États-Unis, « l’intersection- exemple (Les Aides à domicile. Un autre
Les enjeux éducatifs deviennent centraux nalité » des inégalités. Les deux termes ne monde populaire, 2014). Celle-ci montre
dans les approches différentes qui s’inté- se recoupent cependant pas et le premier comment un même métier peu qualifié
ressent aux inégalités. Raymond Boudon se présente même comme une critique et peu désirable peut être approprié de
développe, à la même période que Bour- du second, qui aurait cherché à articuler manière très différente par des femmes
dieu, une réflexion en termes d’individua- des dimensions qui n’apparaissent jamais autochtones qui pallient leur déclasse-
lisme méthodologique sur l’inégalité des dissociées dans les situations ou configu- ment par cette activité et des migrantes
chances et les stratégies individuelles qui rations réelles. qui, au contraire, y voient un levier de
y contribuent. promotion sociale.
De nouvelles problématiques appa-
raissent dans les années 1990. On parle u L’ampleur des
alors d’exclusion sociale pour désigner
L’intersectionnalité est discriminations
les effets d’éviction de la société issus du La prise de conscience de la diversité de
chômage de masse. Robert Castel évoque une manière de désigner la composition de la société française
la « désaffiliation » ; Serge Paugam men- contribue à nourrir des recherches sur
tionne la « disqualification » sociale. Il l’appartenance simultanée les inégalités ethnoraciales (voir les ana-
faut noter aussi l’influence du sociologue lyses de Mirna Safi ou de Patrick Simon).
allemand Ulrich Beck qui considère pour
à plusieurs Toutefois, le principe républicain d’indis-
sa part « l’individualisation » des inéga- catégories dominées. tinction et les précédents historiques de
lités. Depuis le début des années 2000, Vichy et de la colonisation forment un
on assiste selon certains à un « retour u contexte peu propice à leur explicitation
des classes sociales » (voir les travaux et à leur mesure. Dans les années 1990,
de Louis Chauvel, puis de Paul Bouffa- un mouvement associant chercheurs et
tirgue). Il nourrit les travaux sur les élites La notion d’intersectionnalité a été déve- militants travaille à la reconnaissance des
(Jules Naudet, Bruno Cousin, Sébastien loppée au départ par une professeur de discriminations et des ruptures de l’égalité
Chauvin) ou sur les classes populaires droit Kimberlé W. Crenshaw qui s’est inté- de traitement entre individus sur la base
(voir par exemple Olivier Schwartz). ressée aux conditions des femmes noires de l’appartenance à un groupe donné.
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

La polarisation de la société entre des aux États-Unis. Issue d’une réflexion sur la Depuis 2008-2009, l’enquête « Trajectoires
emplois et des positions privilégiées et monopolisation de la parole féministe par et origines » de l’Ined et de l’Insee mesure
d’autres précarisées ou prolétarisées est les femmes blanches de la bourgeoisie, l’ampleur de ces discriminations.
au cœur des recherches actuelles (celles elle a progressivement permis de saisir Les inégalités interagissent donc entre
de Camille Peugny par exemple). le faisceau de contraintes subies par les elles. Mais les différents domaines dans
femmes noires. lesquelles elles se déploient les font inter-
L’intersectionnalité L’intersectionnalité est une manière venir dans des proportions et selon des
Simultanément, d’autres manières de se de désigner l’appartenance simultanée mécanismes spécifiques : le logement,
représenter le monde social et ses divi- à plusieurs catégories dominées. Par la santé, les institutions politiques, la
sions sont apparues, mettant l’accent exemple, la précarité concerne plus sou- consommation, la culture. Au-delà de
sur des processus d’assignation identi- vent les femmes que les hommes, et plus cette multiplicité désormais bien établie,
taire, en fonction du genre ou de la race. encore les femmes d’origine immigrée. le plus important est de considérer les
À partir des années 1970, la sociologie L’intersectionnalité peut également être inégalités comme le résultat de proces-
française a développé une approche fémi- celle des dominants : la domination des sus et de relations sociales (entre classes,
niste dite « matérialiste », inspirée par le hommes blancs hétérosexuels est liée à dans les relations de genre ou entre les
marxisme. Elle cherche à comprendre les des privilèges issus de leur genre, de leur groupes racialisés mais aussi entre les
relations entre les inégalités de sexe et de orientation sexuelle, de leur (sous-)racia- âges et les générations) et non de manière
classe, notamment chez les femmes d’ori- lisation et, bien souvent, de leur statut statique d’une part et de comprendre
gine populaires. Certaines chercheuses socioéconomique (voir Sébastien Chau- qu’elles additionnent leurs effets dans la
forgent alors les notions de « consubstan- vin et Alexandre Jaunait, « Représenter plupart des cas de l’autre. n

Mars 2018 ScienceS HumaineS 47


N° 301
Vingt ans après Bourdieu,
où en est la sociologie ?

Enquêtes à l’hôpital
Être sociologue, c’est souvent aller sur le terrain. Certains sont faciles
d’accès, d’autres moins. Rencontre avec deux sociologues qui se sont risquées
au cœur de nos hôpitaux, dans des lieux réputés éprouvants.

Hélène Frouard

N
ous sommes dans le vestiaire « Elle reste même la nuit ! », admire un vées selon les contextes » que les femmes
d’u n b lo c c h i r u r g ic a l . chirurgien en la présentant à un col- parviennent à embrasser cette carrière et
Hommes et femmes se désha- lègue. Cela tombe bien, ce sont justement s’y maintenir.
billent côte à côte en blaguant. ces qualités dites « viriles » qu’E. Zolesio
Parmi eux, se trouve Emmanuelle Zolesio. est venue observer : être combatif, accep- La prise en charge du deuil
Comme les autres, la jeune femme revêt ter un investissement temporel massif, Pour sa part, Nancy Kentish-Barnes fré-
une tenue stérile. Dans son cas toutefois, avoir le goût de l’action, le mépris des quente les services de réanimation. La
ce n’est pas pour soigner un malade mais larmes et des atermoiements, une impa- jeune femme découvre cet univers lors de
pour conduire une enquête sociologique : tience vis-à-vis des affects des patients, et son travail de DEA puis de thèse sur le pro-
la chercheuse veut comprendre pourquoi last but not least, apprécier l’humour cessus décisionnel de fin de vie en France
le métier de chirurgien reste avant tout « grivois »… et en Angleterre. Ces services sont réputés
exercé par des hommes. Ou, plus exacte- éprouvants : sur cinq malades admis,
ment, c om ment les fem mes qu i seuls quatre en moyenne en sortent
embrassent cette carrière font face au u vivants. Honnête, la sociologue explique :
sexisme. Pour cela, E. Zolesio conduit de « On m’avait proposé un travail en néona-
nombreux entretiens et suit six stages
« (…) Les familles en deuil, talogie. Je n’en étais pas capable car j’ai
d’observation en chirurgie, soit près d’un c’est difficile, mais je n’ai une sensibilité particulière pour tout ce
an de terrain dans divers hôpitaux et cli- qui est bébé et enfant. Alors que les familles
niques. Pénétrer cet univers est « chargé pas d’appréhension. en deuil, c’est difficile, mais je n’ai pas
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

émotionnellement », souligne la cher- d’appréhension. J’ai donc pris en charge


cheuse. Pas tant la découverte du bloc
J’ai donc pris en charge la le volet réanimation adulte. » Après cette
opératoire, moins difficile que prévu : « J’ai réanimation adulte. » première expérience, le hasard la conduit
découvert, dit-elle, qu’il était beaucoup à faire des vacations pour Famiréa. Cette
moins impressionnant de voir une opéra- u équipe de recherche a été créée sept ans
tion “depuis le début” en train de se faire, plus tôt par le professeur Élie Azoulay.
que d’arriver au milieu comme le montrent Alors jeune médecin réanimateur, ce
souvent les films. » En revanche, il faut E. Zolesio observe comment les femmes dernier étudie les techniques de prise
« faire face aux affects ». Il faut également chirurgiennes s’adaptent à ces exigences en charge des malades. Il décide égale-
faire preuve d’« une certaine forme de persé- en mobilisant des dispositions qu’elles ment de s’intéresser à leurs familles – une
vérance et d’endurance » pour supporter les possédaient antérieurement. La moitié approche pionnière, considérée à l’époque
longues journées d’hôpital suivies de soi- des interviewées se décrit par exemple comme « peu virile » ! Les études portent
rées consacrées aux fastidieuses retrans- comme ayant été « garçon manqué » dans d’abord sur la qualité de l’information
criptions des observations. leur enfance. Bref, conclut la chercheure, reçue par les familles. Il s’agit ensuite
Cette persévérance aide E. Zolesio à se caricaturer les identités sexuées ne per- d’améliorer les pratiques des soignants
faire accepter : la résistance physique aux met pas de comprendre ces parcours. afin de prévenir la survenue de deuils
interminables heures de bloc et aux Bien au contraire, c’est en « cumulant des pathologiques consécutifs aux décès en
gardes de nuit est en effet l’une des quali- dispositions “féminines” et des dispositions réanimation. Les premières enquêtes se
tés revendiquées par les chirurgiens “masculines” (…), redéfinies et réagencées fondent sur des analyses quantitatives. Le
comme spécifiquement « masculines ». dans le temps, et (…) mises en veille ou acti- niveau de traumatisme des familles est

48 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Deux chirurgiennes
lors d’une opération à
l’hôpital de Limoges.

établir une relation de confiance entre le


chercheur et les enquêtés. Cette confiance,
qui s’établit dans le temps, est le sésame
indispensable pour accéder aux informa-
tions utiles à la recherche. Ainsi, N. Ken-
tish-Barnes a construit des liens privilé-
giés avec deux services de réanimation :
ceux-ci l’informent dès qu’ils organisent
une réunion pour annoncer une mau-
vaise nouvelle à une famille. La présence
discrète de N. Kentish-Barnes y est d’ail-
leurs appréciée : « Je me retrouve à jouer
un rôle, sans dire aucune parole, mais de
soutien par le regard… » D’ailleurs, familles
et soignants sont nombreux à demander
les résultats des enquêtes auxquelles ils
ont participé. E. Zolesio, qui a coordonné
RGB Ventures/SuperStock/Alamy

un numéro de revue sur ce thème, n’a


aucun doute : « Je pense que le retour aux
enquêté(e)s est important. » Elle-même leur
envoie un résumé de son travail, et n’hésite
pas à venir présenter personnellement
ses conclusions. C’est aussi ce retour qui
motive N. Kentish-Barnes. À ses yeux, la
évalué par des questionnaires standard entretiens qualitatifs réalisés par N. Ken- sociologie doit être critique, « mettre en
de psychologie passés par téléphone. tish-Barnes auprès des familles révèlent avant des processus, des mécanismes, dévoi-
C’est alors que N. Kentish-Barnes rejoint que ces dernières sont plus nuancées dans ler ce qui est caché », mais elle doit aussi
l’équipe. Elle apporte de nouveaux outils, leur ressenti : certes, ces lettres font pleu- proposer des pistes d’amélioration des pra-
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

notamment les entretiens en face à face rer et revivre l’expérience, mais elles sont tiques. D’ailleurs, conclut-elle, « participer
avec les familles ou les observations aussi un lien avec l’équipe et permettent la à l’amélioration des pratiques, c’est ce qui est
ethnographiques. L’exercice est délicat. reconnaissance de leur douleur. Conclu- le plus gratifiant pour moi »… n
Comment mener des entretiens avec des sion : l’envoi des lettres peut être béné-
familles endeuillées ? Comment faire des fique, mais il ne peut pas être systématisé.
observations ethnographiques dans des De façon plus générale, É. Azoulay se Pour aller plus loin
réunions au cours desquelles on annonce félicite de « l’apport majeur » qu’a repré- • Chirurgiens au féminin ?
la mort imminente d’un proche ? N. Ken- senté l’arrivée de la sociologue et de sa Des femmes dans un métier d’hommes
Emmanuelle Zolesio, Presses universitaires de
tish-Barnes prouve à l’équipe médicale méthodologie. D’ailleurs, les plus grandes
Rennes, 2012.
que ces questions ne sont pas insurmon- revues médicales internationales ne s’y • « Communication with family caregivers in
tables : « On me disait “Oh la la, les familles trompent pas : de Critical Care Medicine the intensive care unit. Answers and
endeuillées, tu penses vraiment que tu vas au très prestigieux Journal of the Ameri- questions »
pouvoir les interroger ?” En fait, elles sont can Medical Association, elles n’hésitent Nancy Kentish-Barnes et al., Journal of the
American Medical Association, vol. CCCXV,
là, elles veulent participer. » Et ces outils pas à ouvrir leurs pages aux travaux de
n° 19, 17 mai 2016.
apportent des informations inattendues. N. Kentish-Barnes. Une première pour • « “It was the only thing I could hold onto,
Ainsi, une étude quantitative montre que un(e) sociologue ! but…” : Receiving a letter of condolence after
l’envoi de lettres de condoléances aux loss of a loved one in the ICU. A qualitative
familles des patients décédés augmente Une sociologie en lien study of bereaved relatives experience
Nancy Kentish-Barnes et al., Critical Care
le risque de développer des symptômes Le travail d’E. Zolesio et de N. Kentish-
Medicine, vol. XLV, n° 12, décembre 2017.
de dépression. Mais paradoxalement, les Barnes montre qu’il faut du temps pour

Mars 2018 ScienceS HumaineS 49


N° 301
Vingt ans après Bourdieu,
où en est la sociologie ?

Les sociologues
au travail
Née après la Seconde Guerre mondiale, la sociologie du travail
se développe autour d’une idée :
le travail est un laboratoire privilégié pour observer les relations sociales.
Michel lalleMent
Professeur du Cnam (chaire de sociologie du

P
travail) et membre du Lise (CNRS/Cnam).
our des raisons historiques, la lieu (seul ce qui se joue dans l’entreprise
sociologie du travail occupe une mérite attention) et unité d’action (on ne
place singulière au sein des s’intéresse qu’à l’organisation des gestes
sciences sociales françaises. vail (1) qui rassemblent des centaines de productifs). Avec la montée du chômage
Après la Seconde Guerre mondiale, en spécialistes de la question. La preuve en et de la précarité, du travail des femmes,
effet, la nouvelle génération de sociolo- est également donnée par l’extension de du fait migratoire…, il n’est plus pertinent
gues prend ses distances avec la vieille la sociologie du travail au-delà du cercle de raisonner de la sorte. Aussi les socio-
école du rk hei m ien ne, a nc re ses des chercheurs académiques. À l’heure logues changent-ils leur fusil d’épaule
recherches dans de riches terreaux empi- actuelle, ainsi que l’illustrent de nom- en prenant au sérieux les effets sociaux
riques et assigne au travail un statut de breuses études publiées dans la revue de la privation d’emploi, les inégalités de
fait social fondamental. Georges Fried- Sociologie pratique, la sociologie du tra- genre (double journée qui repose sur les
mann fédère alors les travaux de jeunes vail est aussi une affaire de « praticiens » épaules des femmes, iniquités profes-
sociologues (Alain Touraine, Jean-Daniel qui travaillent pour des grandes entre- sionnelles…) ou encore les trajectoires
Reynaud, Madeleine Guilbert, Viviane prises, des cabinets, des collectivités individuelles qui, bien plus d’hier, sont
Isambert-Jamati, Michel Crozier…) appe- locales, des administrations publiques, faites d’allers et de retours entre l’emploi,
lés à jouer un rôle de premier plan dans la des organisations nationales et interna- le chômage, la formation, l’inactivité, la
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

renaissance de leur discipline. À l’heure tionales, etc. débrouille…


de la reconstruction d’après-guerre, tous Aujourd’hui, plus encore, les sociologues
partagent la conviction que le travail est Le travail seul ne suffit plus français ne font plus le pari que le travail
l’expérience de vie centrale à partir de aux sociologues est le seul prisme de lecture à privilégier
laquelle il est possible de comprendre les La sociologie du travail française n’a pour comprendre ce que vivre en société
autres pratiques sociales. pas fait que croître en amplifiant une peut signifier. Ils n’en restent pas moins
C’est à l’aune de ce moment et de ce impulsion initiale. Au fil des décen- persuadés qu’il s’agit là d’un révélateur
projet fondateurs que l’on peut véritable- nies, elle a su ajuster ses thèmes et ses social de premier ordre. Cet accord élé-
ment apprécier l’état de la sociologie du méthodes d’investigation aux mutations mentaire assure un minimum de cohé-
travail française contemporaine. Près du monde moderne. Pierre Tripier a rence épistémologique à la sociologie du
de six décennies après la naissance de utilisé une heureuse métaphore pour travail mais il n’est pas suffisant pour la
sa revue éponyme, cette spécialité des qualifier l’évolution de ses orientations. doter d’une forte cohérence thématique
sciences sociales n’a rien perdu en dyna- Jusque dans les années 1980, période et théorique. De fait, plusieurs lignes de
misme et en visibilité. La preuve en est où le taylorisme commence à perdre fracture sont observables en son sein.
l’apparition d’autres supports de publi- définitivement de sa superbe, la socio- Une première, déjà ancienne, oppose les
cations dédiés au travail et à l’emploi logie du travail partage avec la tragédie spécialistes de l’organisation du travail
(La Nouvelle Revue du travail ; Travail, grecque un principe de triple unité : à ceux qui donnent la priorité à l’analyse
genre et sociétés ; Travail et emploi…) unité de temps (seul le temps que, dans de la transformation des entreprises ou
mais aussi l’organisation, tous les deux leur vie, les individus consacrent au encore aux observateurs des relations
ans, des Journées de sociologies du tra- travail est jugé intéressant), unité de et des groupes professionnels. Tandis

50 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Au sein de la sociologie du travail
contemporaine, une autre ligne de frac-
ture encore distingue les études d’enver-
gure macrosociale qui interrogent le
travail comme valeur sociale, aux inves-
tigations microsociologiques qui, à l’ins-
tar des ergonomes et des psychologues,
regardent le travail comme une activité.
Dans le premier cas, la statistique sert

u
Le travail n’est pas
près de s’effacer
de notre horizon
social.
u

principalement d’appui méthodolo-


gique, dans le second, la priorité est
donnée à l’observation des gestes des
travailleurs. Ces partitions, et d’autres
encore, révèlent l’existence d’une plu-
Adrian Sherratt/Alamy

ralité de « styles » de sociologie du tra-


vail  (2) qui se différencient aussi bien
par l’objet d’étude privilégié, les réfé-
rents théoriques (Marx, la sociologie
Le centre de vente de détail d’Amazon de Swansea (Galles du Sud). interactionniste…) convoqués que par
les méthodes employées. En dépit de
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

que les premiers insistent sur les effets passant par les assistantes maternelles) ces différences, un principe commun
délétères d’un posttaylorisme qui associe aux dynamiques contrastées. oriente l’ensemble des recherches qui se
enrôlement subjectif, fausse autonomie mènent aujourd’hui : le travail n’est pas
et nouvelles contraintes, les deuxièmes Une multiplicité de près de s’effacer de notre horizon social.
mettent en évidence la pluralité des sociologies du travail Voilà pourquoi, à l’heure du numérique,
mondes professionnels et brossent moins Une autre partition oppose le travail à les formes de servitude et d’émancipa-
fréquemment que les précédents un l’emploi. Impulsée en France par des tion dans et par l’activité productive
tableau noir du travail contemporain. spécialistes du travail féminin et du intéressent toujours aussi vivement la
Les troisièmes, plus attentifs aux ques- chômage, la sociologie de l’emploi s’est sociologie contemporaine du travail. n
tions de syndicalisme, analysent les nou- non seulement intéressée aux inégalités
velles formes de luttes et des marchan- de salaire, de statut, de carrière… dont
dages sociaux à l’heure où, sous le poids le marché du travail est le creuset mais
(1) Chaque édition de ces journées donne matière à
de la mondialisation et d’un volonta- également aux conventions qui struc- publication d’un ouvrage. Organisée par le
risme politique plus marqué que jamais, turent les représentations collectives. Lise/CNRS/Cnam, la 16e édition de ces journées
la priorité est donnée à la décentralisa- Elle montre, matériau empirique à l’ap- se tiendra au Conservatoire national des arts et métiers
tion de la négociation collective. À leurs pui, que les notions de chômage, d’acti- de Paris du 9 au 11 juillet 2018. La thématique en sera :
« Le travail en luttes. Résistances, conflictualités et
côtés, les spécialistes des groupes pro- vité, de précarité, etc., sont le produit de
actions collectives. »
fessionnels étudient les métamorphoses constructions historiques et nationales (2) Michel Lallement, « Des paradigmes aux styles : les
de segments d’activité (depuis les avocats qui ont fait, et qui font toujours, l’objet de sociologies du travail en France aujourd’hui », Diogène,
jusqu’aux intermittents du spectacle en luttes et de compromis sociaux évolutifs. n° 241, 2013/1.

Mars 2018 ScienceS HumaineS 51


N° 301
Référence

Carl Rogers
et le courant humaniste
L’un des psychologues les plus influents du 20e siècle, Carl Rogers, a profondément
marqué les pratiques de la relation d’aide. Psychologues, enseignants,
travailleurs sociaux, infirmiers, médiateurs…, nombreux sont ceux qui s’inspirent
de ses théories. Ses détracteurs, quant à eux, lui reprochent son angélisme.
Marc OlanO

E
n novembre dernier, les députés méthode sont peu nombreux en France. Rogers naît en 1902 aux États-Unis dans
de la République étudiaient un Ce succès s’expliquerait donc par un une famille protestante traditiona-
projet de loi intitulé « Un État au rayonnement plus large de ses idées, bien liste. Élevé dans un cadre religieux très
s e r v ic e d’u ne s o c ié t é de au-delà des seules psychothérapies. strict où règne le culte du travail et où
confiance ». Ce texte veut « encourager la les moments de fête et de partage sont
bienveillance dans les relations entre les L’humaniste rares, le petit Carl est un enfant fragile
Français et leurs administrations  (1) ». Il Ce qui caractérise Rogers est avant tout et solitaire. Passionné par la nature, il
instaure notamment un droit à l’erreur sa vision résolument optimiste de l’être passe des heures entières à observer les
pour la déclaration d’impôts, soit l’accep- humain. « Tous les hommes ont une orien- animaux et les plantes de la forêt. Une
tation du principe qu’on peut se tromper tation positive  (2) », écrit-il, et il y inclut fois adulte, il se lance dans des études
sans forcément avoir l’intention de tri- même les plus « perturbés » et les plus d’agriculture (ses parents ont acheté une
cher. Son ambition : simplifier les rap- « antisociaux ». Il pense que tout indi- ferme entretemps). Puis rapidement,
ports, faire davantage confiance. C’est vidu est susceptible de retrouver le bon il change d’orientation pour se diriger
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

aussi le cas de plus en plus de transac- chemin, à condition qu’il rencontre les vers le pastorat. Après deux années au
tions via Internet. On y échange sa mai- conditions favorables à son épanouis- séminaire, il entreprend un voyage en
son, sa voiture, sa guitare ou on les loue à sement. L’homme en soi n’est jamais Chine qui dure six mois et qui marque un
des gens que souvent on ne connaît ni mauvais. C’est son environnement qui tournant dans sa vie. Impressionné par la
d’Ève ni d’Adam. Et dans la plupart des peut l’amener à s’égarer, conception qui découverte d’une culture radicalement
cas (chose incroyable), ça se passe bien ! lui vaut d’être souvent qualifié de « rous- différente de la sienne, il commence à
« Bienveillance », « solidarité », « empa- seauiste ». Pour Rogers, tout homme s’émanciper de ses parents et prend ses
thie », « coopération » sont devenus des possède en lui de manière innée ce qu’il distances avec la doctrine religieuse.
termes à la mode qui font la une des appelle une « tendance actualisante », Il se tourne alors vers la psychologie.
médias. L’humanisme serait-il de retour, c’est-à-dire l’envie d’apprendre, de mûrir, En 1927, à l’âge de 25 ans, il obtient son
alors qu’on nous annonce une société de de s’autonomiser et d’établir des rapports premier poste dans un institut pour la
plus en plus narcissique et individua- harmonieux avec les autres. Le théra- protection de l’enfance à Rochester où
liste ? En tout cas, le courant humaniste peute est celui qui va permettre à la per- il passera douze ans. Au contact des
qu’inspira Carl Rogers ne semble pas sonne d’exploiter tout son potentiel. D’un enfants et adolescents en difficulté, il
près de disparaître. Pour preuve, son point de vue théorique, Rogers s’inspire va élaborer sa propre conception de la
livre phare Le Développement de la per- de l’existentialisme et de la phénomé- relation d’aide : l’approche centrée sur la
sonne qui, cinquante ans après sa pre- nologie, deux courants philosophiques personne. Rogers est en rupture avec les
mière publication, continue à se vendre à qui ont pour thèmes la liberté de choix deux modèles dominants de l’époque :
3 000 exemplaires par an. Et pourtant, les de l’individu et l’importance du vécu la psychanalyse et le comportementa-
psychothérapeutes se réclamant de sa subjectif. lisme. Selon lui, ces deux approches se

52 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

N° 301
DR

Mars 2018 ScienceS HumaineS 53


Référence

Les groupes rogériens


centrent sur l’interprétation du symp- Carl Rogers s’est beaucoup intéressé congruence), 2) accepter son client tel
tôme (la psychanalyse) ou la modifica- aux vertus thérapeutiques des groupes, qu’il est, sans le juger et sans attendre
tion des comportements problématiques notamment au niveau des médiations. Il des choses particulières de lui (le regard
(thérapies comportementales), mais ne a mis en place des groupes de positif inconditionnel), 3) essayer de se
prennent pas en compte l’individu dans résolution de conflits en Irlande, en mettre à sa place, afin de comprendre au
sa totalité. « Au lieu de lire le patient à Afrique du Sud, en Amérique centrale mieux son point de vue et de capter les
travers un cadre de référence théorique ou en URSS. Pour cela, il réunissait les sentiments qui le traversent (la compré-
qui lui est propre, Rogers va tenter de se différentes parties en conflit et tentait hension empathique). Ces trois condi-
mettre à la place de la personne, pour de les faire dialoguer ensemble, ce qui tions tranchent avec le positionnement
comprendre comment elle fonctionne », lui a d’ailleurs valu d’être proposé pour neutre du psychanalyste ou du compor-
explique Xavier Haudiquet-Lamarque, le prix Nobel de la paix l’année de sa tementaliste qui ne s’intéressent guère
psychothérapeute rogérien et directeur mort. Mais au-delà de la fonction à ces questions (en tout cas à l’époque).
d’ACP-France (3). Pour Rogers, la finalité thérapeutique, le groupe était aussi un Pour Rogers, l’important est de com-
du processus thérapeutique, c’est l’ac- élément formateur pour Rogers. prendre l’autre. C’est ce qui lui permettra
ceptation par le client de ses différentes Chaque année, il organisait des de changer. Mais avant, il faut déjà bien
facettes, de ses qualités et ses défauts. séminaires internationaux réunissant se connaître soi. « Ma capacité à créer
« Parce qu’il se sent compris, il ne se sent parfois plusieurs centaines de des relations qui facilitent la croissance
plus isolé, ni étrange, ni “anormal”  (4) », personnes en présence d’un de l’autre comme une personne indépen-
écrit Geneviève Odier dans Carl Rogers. « facilitateur », animateur des débats. dante est à la mesure du développement
Être vraiment soi-même (2012). Mettre Cette tradition a toujours cours que j’ai atteint moi-même (5) », écrit-il. La
en lumière tous les aspects de la per- aujourd’hui et chaque année les maturité psychologique du thérapeute,
sonne sans les juger, afin qu’elle puisse rogériens se rencontrent ainsi sur la confiance qu’il a en lui-même seraient
les accepter et intégrer dans sa vision plusieurs jours à l’occasion de des éléments déterminants. « Si je suis en
d’elle-même, c’est là tout l’art de l’ACP. workshops gigantesques avec toujours contact avec mon expérience intérieure
un thème phare au centre des et fais confiance à ce que je ressens et au
Les trois attitudes du parfait débats. n M.O. processus, alors l’autre va être davantage
thérapeute selon Rogers en contact avec ce qu’il est et pouvoir
Pour aller plus loin
Pour Rogers, dans tout type de rela- se faire plus confiance », remarque la
• « La tradition rogérienne des groupes de
tion d’aide, le thérapeute doit observer rencontre et des séminaires expérientiels »
psychothérapeute Sandra Pedevilla,
trois attitudes fondamentales : 1) être Xavier Haudiquet-Lamarque, Congruences, thérapeute ACP d’origine britannique
le plus authentique et vrai possible (la ACP-France, 2015. et ex-présidente de l’AFP-ACP  (6). Mais
pour nombre de psychanalystes, il s’agit
là d’un leurre. Dans son livre Le Psycha-
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

nalyste apathique et le patient postmo-


derne (2014), Laurence Kahn expose un
autre point de vue. Selon elle, ce n’est pas
l’implication personnelle du thérapeute
qui permet de se rendre disponible aux
affects du patient, mais plutôt une sage
neutralité bienveillante. Et d’ajouter que
l’affect, bien plus qu’un soutien, peut, au
contraire, être facteur déroutant dans
l’écoute. Il ne suffirait donc pas d’être
un bon écoutant pour être aussi un bon
thérapeute. Bien évidemment dans la
vie de tous les jours, j’ai plus de facilité à
me confier à quelqu’un d’authentique, de
cohérent, d’empathique qui ne me juge
Roy James Shakespeare/Getty

pas. Il m’inspirera davantage confiance


que quelqu’un de faux, confus et froid.
Mais est-ce qu’il sera pour autant forcé-
ment de meilleur conseil ? Quoi qu’il en
soit, les dernières études scientifiques

54 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Référence

La communication non violente


semblent plutôt conforter le point de
Marshall Rosenberg, qui a mis
vue de Rogers. Une récente étude améri- en scène les principes
caine (7) a listé les dix ingrédients les plus d’une communication non violente.
importants pour une thérapie efficace.
On y retrouve la plupart des thèmes
chers à Rogers, comme l’alliance thé-
rapeutique, l’empathie, la congruence,
la considération positive ou l’ouverture
de soi.

L’autodidacte
Au fur et à mesure de ses entretiens
auprès des enfants et adolescents en
difficulté, Rogers va affiner sa technique.
Il s’intéresse avant tout aux apports sus-
ceptibles de provoquer chez l’autre un
changement. Rogers expérimente, puis
retient ce qui lui semble marcher. Dans
un premier temps, il centre ses investi-

DR
gations sur une approche qu’il appelle Dans les années 1960, le conseille de procéder en quatre
« non directive ». Rogers questionne peu, psychologue américain Marshall étapes : 1) observer ce qui se passe
laisse venir les choses et s’adapte au che- Rosenberg a élaboré un modèle de de manière la plus neutre possible
minement de son client. Il prétend ne communication directement inspiré (« je vois que tu regardes ton portable
pas avoir de but précis pour son client. des concepts de Rogers. Enfant alors que je te parle ») ; 2) exprimer
Il refuse de le « lire » à travers une grille d’émigrants juifs, aux prises avec les son ressenti (« cela me dérange… ») ;
préétablie, comme le psychanalyste qui conflits raciaux dans son pays, 3) exprimer ses besoins (« j’ai besoin
interprète ses dires à la lumière de ses Rosenberg s’est aussi servi de qu’on puisse se parler à table ») ;
connaissances théoriques (le ça, le moi et l’exemple de Gandhi pour imaginer 4) formuler une demande claire (« je te
le surmoi, le conscient et l’inconscient…). une méthode de communication demande de laisser ton portable
Rogers se fie davantage à ses intuitions susceptible d’apaiser les conflits et dans ta chambre quand nous
qu’à ses cours de psychologie. Pour lui, de restaurer le dialogue. Depuis, son mangeons »). Plutôt que d’attaquer
l’expérience est l’autorité suprême et non modèle de communication non l’autre de front par des phrases
pas un quelconque savoir acquis indé- violente est devenu très populaire et a commençant par « tu », Rosenberg
trouvé des applications dans le conseille donc de partir de soi, de
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

pendamment de celle-ci. C’est bien la


relation qui soigne et non une méthode domaine familial (les ateliers de ses besoins, d’éviter les formules qui
appliquée de façon arbitraire. Rogers est « parentalité bienveillante »), le couple, blessent, les jugements hâtifs. En
donc ce que l’on appelle un antistructu- l’école, les soins, la police, en général, c’est mieux accepté par
raliste. Mais, ce n’est pas un antiscien- entreprise et même sur le plan l’interlocuteur et cela permet d’ouvrir
tiste pour autant. Dès les années 1930, il politique. Ses principaux leviers : un espace de dialogue. n M.O.
cherche à valider ses concepts de manière partir des ressentis et des besoins de
À lire
expérimentale. Il est le premier à enre- chacun, les exposer à l’autre partie et
• Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont
gistrer ses entretiens pour mieux com- être à l’écoute de ceux des autres en des murs). Introduction à la communication
prendre ce qui s’y joue. En comparant des retour. Le psychologue évoque le non violente
entretiens conduits par des thérapeutes terme de « langage du cœur ». Il Marshall Rosenberg, rééd. La Découverte, 2016.
expérimentés avec ceux de novices, il
comprend alors que la non-directivité
n’est pas la caractéristique essentielle de pour lui un savoir/pouvoir du thérapeute Pendant toute sa carrière, il poursuivra
sa méthode. Il va davantage s’intéresser qu’il réfute. Beaucoup lui reprochent ses recherches, toujours animé par l’idée
aux attitudes du thérapeute. L’approche d’ailleurs ce terme à connotation « com- de réviser constamment ses acquis et de
« non directive » devient l’approche « cen- merciale ». Mais Rogers assume l’idée du s’adapter au mieux aux besoins de ses
trée sur la personne ». Rogers insiste sur client « roi » et du thérapeute à son service, clients. Pour Rogers, « toute science véri-
rôle actif du « client », terme qu’il préfère se référant à l’étymologie du mot théra- table implique changement et progrès, et
à celui de « patient » qui sous-entend peute (du grec therapôn, le serviteur). ne tolère pas l’immobilité et la rigidité (8) ».

Mars 2018 ScienceS HumaineS 55


N° 301
Référence

D’où son aversion pour la « doctrine psy-


Les écoles démocratiques : chanalytique » qui, selon lui, figeait trop
une pédagogie inspirée de Rogers les choses.

Ses paradoxes
Rogers était aussi un homme plein de
contradictions. G. Odier en cite quelques-
unes dans son livre : « Comment, dans
une demande d’aide, concilier accompa-
gner sans diriger ? Comment ne pas avoir
de projet pour son client quand on espère
que sa situation s’améliore ? Comment
être au plus près du ressenti du client sans
être intrusif ? Comment l’accepter sans
approuver son comportement  (9) ? » En
effet, Rogers prône une démarche non
directive sans attente particulière. Mais
une personne désorientée qui vient voir
un psychologue n’attend-elle pas, au

Sudbury Valley School


contraire, quelqu’un qui va la guider
pour la sortir de ce marasme ? Comment
parler de non-directivité avec des per-
Une classe de la Sudbury Valley School. sonnes qui ne savent pas où elles vont ?
Comment faire confiance lorsqu’on se
L’école La Croisée des chemins de de s’approprier les connaissances par
sent manipulé ? Dans le domaine sco-
Dijon s’inspire des idées humanistes lui-même. Pas besoin de les forcer, il
laire (encadré ci-contre), Rogers propose
de Carl Rogers. Ouverte en 2014, elle suffit de leur proposer les conditions
de faire confiance aux enfants et de les
fait partie d’un réseau d’environ nécessaires pour que ce processus
laisser se tourner naturellement vers
quarante écoles dites puisse se mettre en place. Ici aucun
les apprentissages. Mais pour qu’une
« démocratiques », organisées selon le enseignement n’est imposé. Il n’y a
relation de confiance puisse s’établir,
modèle de la Sudbury Valley School, pas d’évaluations ni de notes. Enfin,
ne faut-il pas tout d’abord instaurer un
première école démocratique ayant vu pour ceux qui le souhaitent,
cadre, des règles et un minimum de
le jour aux États-Unis en 1968. La l’organisation des examens de fin de
« contrôle » ? Les contraintes et la frus-
croisée de chemins est entièrement cycle est tout de même possible. Les
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

tration ne sont-elles pas des éléments


financée par les parents. Les enfants scolarisés à La Croisée des
fondamentaux pour la construction de
intervenants sont des bénévoles aux chemins arrivent souvent après une
tout enfant ? Quid de ceux qui n’ont pas
parcours divers et variés. Un seul expérience douloureuse dans des
envie d’apprendre, qui préfèrent jouer ?
salarié bénéficie d’un contrat aidé qui établissements classiques (violences,
arrive à terme. Enfants et adultes sont harcèlement, phobies scolaires…).
Ange ou démon ?
membres d’un collectif, pilier de Les parents espèrent trouver dans ce
Ses détracteurs reprochent à Rogers
l’institution. Les règles de la vie type d’école un contexte plus
une vision parfois trop naïve de l’être
collective sont établies en commun. favorable à l’épanouissement de leur
humain. « L’histoire de la civilisation, c’est
Toutes les décisions sont prises en enfant, une deuxième chance en
l’histoire de la cruauté humaine disait
assemblée, selon les principes de la quelque sorte. Davantage d’attention
Nietzsche. Dire que tout homme est bon,
sociocratie. Actuellement, 13 enfants portée à leurs besoins, davantage
c’est nier la cruauté qu’il y a en chacun
âgés de 6 à 17 ans apprennent ici d’écoute pour favoriser une reprise de
de nous », argue la psychanalyste Janine
librement à leur guise, de manière confiance en eux. Mais est-ce que ce
Filloux, membre du 4e Groupe, une asso-
autonome et selon leurs envies du ça marche aussi pour ceux qui
ciation regroupant des psychanalystes
jour. Seuls, à plusieurs, avec ou sans pécheraient par un excès d’ego ? Pas
de langue française. Pour J. Filloux, il y a
adultes, les « facilitateurs », comme on certain… n M.O.
beaucoup de fausses vérités chez Rogers.
appelle les enseignants ici. Dans
Ce qu’elle réfute est notamment son
l’esprit de Rogers, il fallait laisser à Pour une présentation complète de l’école, voir
obsession de la transparence. « À travers
l’enfant la possibilité de découvrir et http://ecoledelacroiseedeschemins.fr
la congruence, il pense pouvoir accéder à

56 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Référence

L’ACP en pratique
La principale organisation regroupant former à l’approche rogérienne, tutorat fait par des pairs (des élèves qui
les thérapeutes rogériens en France plusieurs instituts de formation privés coachent d’autres élèves en difficulté) ou
encore les élèves-médiateurs qui gèrent
est l’AFP-ACP (Association française proposent des cycles de formation
les conflits lors des récrés. Serait-ce le
de psychothérapie dans l’approche qui s’étendent sur cinq ans en
retour du rogérisme ? Selon S. Pedevilla,
centrée sur la personne). Selon son général. Prérequis : un niveau licence
« Rogers est arrivé tard en France en raison
président Jacques Bagouet, il y aurait et surtout des qualités humaines et du poids que représente la psychanalyse,
aujourd’hui entre 200 et 300 une bonne expérience de vie. Donc plutôt hostile à ses idées. Ce n’est qu’en
thérapeutes ACP en France. Leur pas besoin d’avoir un master de 1999 que nous avons fondé l’AFP-ACP,
nombre exact est difficile à psychologie pour devenir thérapeute l’association principale regroupant les
déterminer, car tous ceux qui se sont ACP. La plupart des étudiants ont thérapeutes rogériens. » Mais ses théories
formés n’exercent pas forcément par déjà exercé un métier et ont entre 30 ont inspiré de nombreux chercheurs et
la suite en tant que et 50 ans. Ils viennent en général du professionnels en sciences humaines.
psychothérapeutes et certains champ médical (médecins, Ses concepts d’une pédagogie humaniste
travaillent dans d’autres secteurs. psychologues, infirmiers), social ont longtemps été défendus par André
de Peretti en France qui a notamment
L’ACP est davantage répandue en (éducateurs, assistants sociaux) ou
œuvré pour introduire l’autoévaluation
Suisse, en Belgique, au Canada, pédagogique (enseignants). Il y a
au sein du système scolaire. Au-delà
en Grande-Bretagne et en Allemagne également quelques
du monde éducatif, on parle de Rogers
où il existe des cycles théologiens n M.O.  dans les écoles d’infirmiers, chez les
d’enseignement à l’université, ce qui travailleurs sociaux et même chez les
n’est pas le cas en France. Pour se Pour plus d’informations, voir le site www.afpacp.fr personnels administratifs en contact
avec le public. « Ce qu’il y a de commun
une connaissance totale de son patient. d’intérêt pour l’ACP depuis une dizaine dans ces métiers est l’importance fonda-
Or, c’est une illusion. La communication d’années. « Nous avons eu des années mentale de l’écoute, explique S. Pedevilla.
n’a jamais été transparente », affirme-t- difficiles après la mort de Rogers en 1987 Malheureusement cette qualité d’écoute
elle. Et de continuer que sa conception et la montée en puissance des thérapies n’est plus la priorité aujourd’hui. Ce qui
d’une relation parfaitement égalitaire où cognitives et comportementales. Mais est tendance, c’est d’évaluer, cocher des
chacun raconte à l’autre ses ressentis ne depuis les années 2000, notamment grâce cases, proposer des solutions matérielles.
serait finalement que le signe d’un nar- à un regain de recherches scientifiques sur Mais sur ces fiches d’évaluation, il n’y a
cissisme débordant chez lui. « C’est une la psychothérapie humaniste, on occupe souvent pas de case pour l’écoute. » Dans
forme d’autothérapie à laquelle se livre de nouveau le devant de la scène. Aussi une société où les choses vont de plus en
Rogers », assure J. Filloux, le qualifiant surprenant que cela puisse paraître, de plus vite, où il faut être concis, économe,
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

de manipulateur, de thérapeute tout- plus en plus de méthodes thérapeutiques efficace, mais où les besoins humains
puissant. « Ses concepts ne sont que le fruit se réclament dorénavant du courant de respect, d’attention et d’écoute sont
d’un subjectivisme absolu et solipsiste. Il humaniste. On parle de PNL humaniste, restés les mêmes, les idées de Rogers ne
n’y a pas de place à l’intellectualisation, de thérapie psychocorporelle humaniste. sont donc pas prêtes à être enterrées. Et
à la rationalité. Il n’y a pas de méthode, J’ai même récemment entendu parler il se pourrait bien que leurs années de
pas de concepts, pas de pensée, que du d’un courant de psychanalyse humaniste, gloire soient encore à venir… n
ressenti. » Pour la psychanalyste, ce rejet ce qui est un total contresens, car ce sont
(1) Consulter www.gouvernement.fr/conseil-des-
de tout modèle, de toute référence à un des épistémologies complètement diffé- ministres/2017-11-27/un-etat-au-service-d-une-
cadre théorique établi peut s’expliquer rentes. » L’humanisme serait donc ten- societe-de-confiance
à travers son histoire. En proposant un dance aujourd’hui. En effet, du côté de (2) Carl Rogers, Le Développement de la personne,
modèle totalement à rebrousse-poil de la psychanalyse, on commence à étudier 1961, trad. fr. Dunod, 2005.
(3) Consulter www.acpfrance.fr
ce qu’on lui a enseigné, Rogers réglerait avec sérieux le concept d’empathie. La
(4) Geneviève Odier, Carl Rogers. Être vraiment
en quelque sorte ses comptes avec des troisième vague des thérapies cognitives soi-même, Eyrolles, 2012.
parents rigides et puritains. et comportementales met, elle, l’accent (5) Ibid.
sur les émotions. La psychologie positive (6) Association française de psychothérapie dans
Le retour du rogérisme ? et la psychiatrie positive insistent sur l’approche centrée sur la personne
(7) John Norcross, Psychotherapy Relationships That
Malgré ces critiques, Rogers compte ce qui fonctionne bien chez l’individu
Work. Therapist contributions and responsiveness to
toujours de nombreux adeptes en France et sur ses facultés autothérapeutiques. patients, Oxford University Press, 2002.
et dans le monde. Et selon X. Haudiquet- Dans les écoles, on parle de coopération, (8) Geneviève Odier, op. cit.
Lamarque, il y aurait même un regain d’entraide. Certaines ont mis en place le (9) Ibid.

Mars 2018 ScienceS HumaineS 57


N° 301
Livre du mois

Une histoire naturelle


de la sociabilité
Les institutions fondamentales des sociétés humaines que sont la parenté
et les échanges de mariage seraient-elles l’héritage de comportements présents
chez nos ancêtres primates ?
Nicolas JourNet

L’ être humain est physiologi-


quement un animal, plus
précisément de l’ordre des pri-
acte instituant les relations de
parenté par alliance, et fondant
la société humaine. Conformé-
d’autres termes « biologiques »,
de traits déjà sélectionnés dans
le règne animal.
mates. Raison pour laquelle la ment au savoir de son temps, il Prenons quelques exemples.
primatologie est aussi une opposait la promiscuité suppo- On a pu constater que toutes les
science humaine, dont le remar- sée des animaux à la pratique espèces de primates au mini-
quable développement depuis ordonnée des hommes, et voyait mum évitent l’union d’un fils avec
les années  1960 cache mal dans ce décret le passage « de sa mère et pratiquent, à la
l’ambition : celle de renouer les la nature à la culture ». puberté, le départ soit des
fils qui nous relient à la nature. jeunes mâles, soit des jeunes
Bernard Chapais, professeur à
l’université de Montréal, est de
ceux qui pensent que l’observa-
O r, l’éthologie animale a
sérieusement brouillé les
cartes depuis, montrant à quel
femelles vers un autre groupe.
Ces traits sont donc considérés
communs à l’ensemble de
tion des singes est une fenêtre point de nombreuses espèces l’ordre. Ils sont « primitifs » et
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

ouverte sur l’origine non seule- –  à commencer par les pri- remontent, peut-on supposer, à
LES ORIGINES DE ment des compor tements mates  – évitent les rapports l’ancêtre commun de tous les
LA SOCIETÉ HUMAINE sociaux mais des institutions reproductifs entre proches primates, qui vivait il y a 65 mil-
Parenté et évolution humaines les plus fondamen- parents. Ce fait troublant – et lions d’années.
Bernard Chapais tales, ou pour le dire à la manière sujet à débats persistants en Or, ils sont aussi présents dans
Boréal, 2017, 360 p., 24 €. des anthropologues, les plus raison de l’écart entre un com- toutes les sociétés humaines, et
universelles. Parmi celles-ci, il portement et une règle – n’est forment, selon B. Chapais, le
en est une qui a déjà fait couler que le point de départ de l’entre- noyau de leur « structure pro-
beaucoup d’encre : la prohibi- prise autrement plus ambitieuse fonde ».
tion de l’inceste, qui existe dans de B. Chapais. Il s’agit en effet
toutes les sociétés et sanc-
tionne moralement ou pénale-
ment l’union sexuelle entre des
de montrer comment les institu-
tions humaines les plus fonda-
mentales telles que la monoga-
D’ autres traits sont plus
récents, et sont illustrés
par les chimpanzés, nos cousins
parents plus ou moins proches mie, la parentalité, les échanges les plus proches. En effet, chim-
selon les cas. En 1949, Claude matrimoniaux, les relations panzés et bonobos, à la diffé-
Lévi-Strauss identifiait la prohi- d’affinité ont, quelle que soit leur rences par exemple des gib-
bition de l’inceste comme la diversité de formes, leurs pré- bons , vivent en groupe s
règle première obligeant à curseurs chez les primates non multifamiliaux, ne connaissent
l’échange matrimonial entre humains, et pour le dire vite, sont pas de couples stables, mais les
familles, soit comme le premier des « héritages naturels », en petits, protégés par leur mère,

58 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Livre du mois

rendre compte de la complexité vont avec sont trop nombreux et tèle et, si l’on y ajoute la récipro-
d’une société humaine, même la complexes pour être résumés cité, la transformation de la
plus « primitive ». Il lui faut alors ici. Contentons-nous de deux simple circulation de femelles
tirer sur deux cordes. exemples. en système de mariage.
Les chimpanzés ignorent les La société humaine est née.

D’ abord, il relève que cer-


tains compor tements
sociaux sont présents chez
couples stables et la paternité.
Comment justifier leur présence
universelle dans le genre
Après cela, la diversification des
systèmes de parenté et de
mariage ne relève, convient
d’autres primates pas trop éloi- humain ? Essentiellement par B.  Chapais, plus tant de la
DR

BERNARD CHAPAIS gnés dans l’arbre phylogéné- l’allongement de la période de nature que de la culture.
tique : les gibbons sont mono- croissance à un certain stade

Q
Primatologue et professeur
games, les gorilles vivent en de l’évolution des homininés, lui- ue peut-on penser de
d’anthropologie à
harem. Les humains sont majo- même lié à la naissance de plus cette grandiose archéolo-
l’université de Montréal, il a
ritairement monogames et en plus prémature du nourrisson gie de la sociabilité humaine ?
publié précédemment
minoritairement polygynes. Bien (néoténie). Qui dit allongement D’abord, saluer l’ambition et
Liens de sang. Aux origines
que ces choix soient les pro- de la période de croissance dit l’intelligence de la démarche du
biologiques de la société
duits d’évolutions parallèles, on exigence accrue des soins non primatologue : non content de
humaine, Boréal, 2015.
ne peut pas exclure l’idée qu’ils seulement maternels mais rechercher, comme beaucoup
fassent partie d’un répertoire paternels, donc formation de de ses collègues, le « singe qui
se reconnaissent entre frères et commun à l’ordre des primates. couples plus stables. Deux for- est en nous » à l’aide de rappro-
sœurs. Les mâles sont « philo- Ensuite, B. Chapais le souligne, mules sont possibles : harem ou chements parfois hasardeux, il
patriques », en ce sens qu’ils la séparation des lignées monogamie ? Elles coexistent explore par étapes le vide qui
assurent la continuité du groupe, simiennes et protohumaines dans les sociétés humaines. nous en sépare, et déploie une
tandis que les femelles issues remonterait à environ 7 millions Pour B. Chapais, l’ancêtre de logique qui combine contraintes
de leurs œuvres le quittent pour d’années, durant lesquelles les l’homme moderne a dû d’abord biologiques et innovations
se reproduire dans un autre. Cet ancêtres de l’humanité ont tâter du harem, puis avec l’éga- culturelles. Car, ne l’oublions
embryon de parenté reconnue effectué de grands progrès, si lisation des chances – liée peut- pas, les singes ont aussi des
constitue le minimum présent l’on peut dire. Parmi ceux-ci, il y être à l’invention des armes – cultures. B. Chapais a égale-
dans toute culture humaine. De a effectivement – et sur ce point s’est résolu à la monogamie. ment le mérite de ne pas se
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

plus, la « philopatrie » masculine B. Chapais rend hommage à satisfaire d’hypothèses fonc-


est un choix majoritaire dans les
sociétés traditionnelles. Ces
deux traits, que B.  Chapais
Lévi-Strauss – l’institution de
l’alliance de mariage, la recon-
naissance de la parenté éten-
D euxième grand saut vers la
sociabilité humaine : la
reconnaissance des liens
tionnelles commodes, mais de
les confronter au savoir des
primatologues et des anthropo-
considère comme autant de due et, partant de là, la formation acquis par le mariage et l’exten- logues. Enfin, côté critiques, on
legs par voie biologique, éta- de sociétés autrement plus sion de la parentèle. Les pourra se plaindre que, d’un
blissent un autre pont entre les inclusives et complexes que femelles chimpanzés coupent côté, la « structure profonde »
mœurs animales et humaines. celles des singes. Pour autant, tout lien avec leur groupe d’ori- des sociétés humaines qu’il
Mais il reconnaît aussi que, ren- à la différence du maître fran- gine et l’hostilité règne entre nous propose reste, malgré
dus à ce stade de sociabilité, les çais, il n’y voit pas le produit leur progéniture et celle de tout, assez indigente, et, d’autre
chimpanzés sont encore loin du d’une révolution culturelle, mais leurs frères. Pour que cela part, que sa reconstitution de
compte. Avec leurs accouple- celui d’une série de transforma- cesse, il a fallu que cette hosti- l’évolution du chimpanzé à
ments multiples, l’ignorance de tions graduelles sous lité diminue : B. Chapais l’attri- l’homme reste, à jamais peut-
la paternité qui en découle, avec contraintes biologiques et envi- bue à l’action pacificatrice des être, une vaste conjecture.
leurs liens de parenté limités aux ronnementales : une histoire à la femelles, le tout sous contrainte Nous ne savons rien, en effet,
consanguins proches, avec fois naturelle et sociale de la environnementale. Et le reste des millions d’années de l’his-
l’hostilité permanente qui sévit lignée humaine qu’il tente, avec s’enchaîne : les relations paci- toire sociale des homininés.
entre les bandes en dépit de la force détails, de reconstituer en fiques mènent à la reconnais- Mais essayer de la penser est
circulation des femelles, leurs dernière partie de son ouvrage. sance de la parenté par affinité, une source infinie d’interroga-
mœurs sont insuffisantes pour Ses étapes et les arguments qui à l’élargissement de la paren- tions utiles. n

Mars 2018 ScienceS HumaineS 59


N° 301
Livres

PR ÉHISTOIR E

L e néolithique, selon l’ar-


chéologue Jean-Paul
Demoule, est une parenthèse
lui permet de critiquer les inter-
prétations politiques du passé
lointain auxquelles nous
nauté nationale autour d’un
r é c i t fo n d ate u r. To u j o u r s
enseignée, cette histoire est
de dix millénaires « zappés », entraînent nos préoccupations linéaire et décrit un progrès
oubliés. D’où l’intérêt de cet présentes. Certains rappro- continu de la préhistoire à nos
ouvrage présentant pour un chements font réfléchir : les jours.
large public les acquis de la fameuses « Vénus préhisto- J .- P.   D e m o u l e p l a i d e a u
recherche sur la période, et riques » ne seraient-elles pas contraire pour une histoire
montrant en quoi les choix des des objets érotiques aussi pro- « buissonnante » qui ne partirait
sociétés opérés à la suite de la fanes que le panneau publici- pas du principe que tout allait
domestication des plantes et taire affichant une jeune femme de soi. Il n’était pas écrit que le
des animaux ont forgé notre peu vêtue pour promouvoir un modèle des sociétés agricoles
monde actuel. L’ouvrage est parfum ? productivistes finirait par s’im-
LES DIX construit autour de onze ques- Cette lecture sur le temps long poser à la planète. Ni qu’il
MILLÉNAIRES tions du genre « qui a inventé d e l ’é v o l u t i o n h u m a i n e déboucherait sur une crois-
OUBLIÉS QUI ONT l’agriculture, le travail, les dieux débouche, en conclusion, sur sance démographique colos-
FAIT L’HISTOIRE ou la guerre ? » Il offre une large un questionnement de l’his- sale. Ni qu’il engendrerait des
Quand on inventa synthèse de l’état des connais- t o i r e t e l l e q u ’é c r i t e a u inégalités toujours plus
l’agriculture, la sances. Les chapitres sur l’art, 19 e siècle. Reposant sur des grandes, au point que 1 % de
guerre et les chefs la domination masculine et les postulats aujourd’hui insoute- l’humanité détienne un jour la
Jean-Paul Demoule migrations sont particulière- nables du genre « nos ancêtres moitié des richesses produites
Fayard, 2017, 316 p., ment instructifs : l’approche les Gaulois », celle-ci enten- sur la Terre. n
20,90 €.
érudite et distante de l’auteur dait rassembler la commu- Laurent testot

O n peut ressentir une sorte


de lassitude à l’annonce
d’un nouveau livre sur la grotte
sont présentées : l’art pour l’art,
le totémisme, le chamanisme,
sans oublier les approches à
méprenons pas : si Lascaux est
une merveille exceptionnelle à
nos yeux, cela ne signifie pas
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

ornée de Lascaux. Mais, dès connotation structuraliste que les grottes ornées faisaient
les premières pages, celui de développées dans les partie du quotidien des
Romain Pigeaud séduit. L’his- a n n é e s  19 6 0 . M ê m e l e s hommes de la préhistoire. Elles
toire de la découverte et de conceptions fumeuses de étaient peu ou pas visitées et,
l’étude du site est fort bien quelques amateurs peu éclai- même en supposant que beau-
menée, et enrichie d’anecdotes rés sont abordées et preste- coup de grottes soient encore
qui donnent vie, parfois avec ment réfutées. Regrettons seu- à découvrir, le nombre de
humour, aux différents acteurs lement que l’auteur n’ait pas grottes connues est assez
LASCAUX de cette saga. mis autant de verve à signaler faible : un peu plus de 300
Histoire et La description des figures et de les failles de nombre d’hypo- dans toute l’Europe pour une
archéologie d’un leurs techniques de réalisation thèses avancées par les pré- durée de trente millénaires, soit
joyau préhistorique est agrémentée de photos historiens eux-mêmes, ce qui une grotte ornée par siècle.
Romain Pigeaud aussi complètes que possible peut laisser croire au lecteur C’est peu pour en faire, dans
CNRS, 2017, 250 p., pour un petit format, et surtout qu’elles sont toutes également un moment d’enthousiasme
22 €. des belles aquarelles de Jean- recevables. certes excusable, « un référen-
Claude Golvin, directeur de la La dernière partie donne à voir tiel important dans le territoire
collection. un peu de ce que l’on sait de et le paysage ». n
Les très nombreuses théories ces hommes du Paléolithique sophie a. de Beaune
sur l’art pariétal qui se sont supérieur et de leur rapport à
succédé depuis le 19 e siècle l’espace souterrain. Ne nous

60 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Livres

HISTOIR E

D ès sa plus tendre enfance


et tout au long de sa jeu-
nesse, les vacances, pour Ivan
terme que ne récuse pas
l’auteur.
I. Jablonka décrit par le menu ces
En camping-car n’est pourtant
pas un livre d’égohistoire, mais
plutôt une sociohistoire, un
Jablonka, c’étaient les voyages moments de vacances, où l’in- reflet de ces années où la géné-
en camping-car dans lequel souciance, les découvertes, les ration des parents de l’auteur,
avec sa famille et les amis de amitiés côtoient les visites de nés durant la Seconde Guerre
ses parents, il a parcouru la sites archéologiques (sa mère mondiale de parents persécu-
Grèce, l’Italie, le Maroc, la Tur- est professeure de lettres) aussi tés, a pu jouir de certains pro-
quie, et traversé les États-Unis. bien que la lecture de Victor grès économiques et sociaux,
Héritier de la charrette du col- Hugo ou de Jules Verne, ou et afficher une volonté farouche
porteur et de la roulotte des encore le goût des côtelettes de faire connaître le bonheur à
bohémiens, le combi Volkswa- grillées au barbecue et des bains leur descendance.
gen est alors le véhicule favori de mer du soir, quand on trouvait, Devenu père, l’historien ne
EN CAMPING-CAR d’un peuple devenu globe-trot- pour passer la nuit, une plage manque pas de s’interroger sur
Ivan Jablonka teur, à l’heure de la civilisation longue de cinq kilomètres sans la manière dont ses filles pour-
Seuil, 2018, 173 p., 17 €. des loisirs, du camping sau- autre occupant. Pour lui, l’année ront profiter de cette même
vage et de la libre circulation de khâgne marquera l’entrée liberté qui l’a construit, sans
des populations dans une dans une ère de productivité : la Internet, sans mails et sans télé-
Europe pacifi ée. Un mode de culture à marche forcée, nourrie phones portables… n
transport à la fois bourgeois et cependant par une enfance où martine fournier
bohème, bobo avant l’heure, elle s’acquérait en toute liberté.
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

Apprendre, former,
transmettre :
un panorama des grandes
figures de la pédagogie.

En librairie, et sur commande à :


editions.scienceshumaines.com
ou par téléphone au 03 86 72 07 00
ISBN : 978-2-36106-465-5
Livraison sous 72 h en France métropolitaine 160 pages - 12,70 €

Mars 2018 ScienceS HumaineS 61


N° 301
Livres

SOCIOLOGIE

À l’heure où, au nom de la


modernisation économique,
la flexibilité s’impose comme une
19e siècle, cesser d’œuvrer le
dimanche permet de pallier
l’usure du travail industriel.
a non seulement des effets incer-
tains sur l’emploi (rien n’indique
avec certitude que cela permette
exigence de plus en plus pres- Depuis le début du 20e siècle, les de lutter contre le chômage) mais
sante, peut-on bousculer les temps ont changé. On assiste à elle est aussi fort coûteuse socia-
modes de vie des salariés et faire des batailles régulières qui lement. Comme, chiffres à la clef,
travailler de plus en plus de per- mettent en jeu la possibilité de se le montrent les deux auteurs, le
sonnes durant le week-end, le défaire de l’obligation de repos temps de la culture, de la récréa-
dimanche en particulier ? Pour dominical. Les enquêtes « Emploi tivité et de la sociabilité qui est
répondre à une telle question, les du temps » qu’utilisent les auteurs perdu durant le week-end ne se
auteurs rappellent que, dans les montrent que, au cours de ces rattrape pas la semaine. C’est en
s ociété s o c cident ale s , le dernières décennies, le temps somme un véritable choix de
LES BATAILLES dimanche a d’abord été construit dominical que les Français société qui se joue avec l’adop-
DU DIMANCHE comme un jour à part sur des consacrent à leur famille, à leurs tion de nouvelles normes tempo-
Jean-Yves Boulin bases religieuses. L’exceptionna- amis et à eux-mêmes est de plus relles, normes dont le dimanche
et Laurent Lesnard lité dominicale a ensuite été jus- en plus grignoté par les exi- est à lui seul l’emblème. Un
Puf, 2017, 280 p., 24 €.
tifiée par un besoin de repos. gences économiques, notam- ouvrage éclairant sur un sujet
Comme en conviennent même ment celle d’étendre l’ouverture social sensible. n
cer tains employeurs du des commerces. Une telle option cLément Lefranc

S pécialiste reconnu de l’his-


toire du travail et du monde
industriel, Alain Dewerpe (1952-
l’alchimie qui donne vie à l’usine
comme espace social.
Entre 1904 et 1914, Ansaldo
veaux modes de gestion desti-
nés à mobiliser la main-d’œuvre
au service de la nation et de la
2015) mène ici une enquête de change d’échelle. L’usine se spé- productivité. Après-guerre
longue durée sur l’entreprise ita- cialise dans de nouvelles pro- (1919-1933) advient le temps de
lienne Ansaldo. L’auteur observe ductions (l’acier, les canons…), ce qu’A. Dewerpe nomme la
un ensemble d’usines situées à elle conquiert de nouveaux mar- « tradition réinventée ». Sur fond
l’ouest de Gênes. Ces espaces chés, elle se modernise, elle de conflits et de révolution man-
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

productifs sont spécialisés dans expérimente l’administration des quée, l’usine entame une nou-
la sidérurgie, la métallurgie, la hommes à plus vaste échelle. La velle mue : réaménagement de
mécanique et la construction mutation n’est pas sans écueils l’espace industriel, retour à la
navale. L’ouvrage se présente comme en témoignent les acci- polyvalence, modernisation avec
comme une monographie qui dents, les résistances collectives l’adoption de l’électrotechnique
LES MONDES entraîne le lecteur au plus près au changement et les luttes et, finalement, abandon des
DE L’INDUSTRIE de la pratique du travail industriel. sociales. Cette transition n’est en recettes fordiennes au profit
L’Ansaldo, Quatre moments scandent l’ex- réalité que l’amorce d’un troi- d’une nouvelle rationalisation
un capitalisme à ploration. Le premier correspond sième moment (1915-1918) qui néotaylorienne du travail. Même
l’italienne au temps de l’invention de l’usine consacre la métamorphose for- si la mort n’a pas permis à l’auteur
Alain Dewerpe
(1853-1903) qui est aussi celui dienne d’Ansaldo. A. Dewerpe d’achever l’ouvrage avec toutes
EHESS, 2017, 628 p.,
29,80 €. de la construction des premières montre que le temps de la guerre les finesses qu’il aurait souhaité
figures ouvrières. À l’heure où la est celui de l’apprentissage de la lui apporter, nul doute que nous
vapeur demeure encore la pre- production en série, de la stan- avons là un grand livre d’histoire
mière source d’énergie, celles-ci dardisation des procédures pro- qui, et c’est là sa force première,
prennent forme avec l’exercice ductives, de la diffusion du prend au sérieux le travail au quo-
fastidieux d’un travail de tour- salaire au rendement mais aussi tidien pour éclairer plus généra-
nage, de rabotage, d’ajustage. de la militarisation du travail. Les lement le mouvement d’industria-
Les règles, les conflits, la hié- « munitionnettes » sont les pre- lisation de la société
rarchie font également partie de mières à expérimenter les nou- italienne. n c.L.

62 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Livres

P roduit de la collaboration d’une


vingtaine de sociologues et
d’économistes du travail, cet ouvrage
demandeurs d’emploi et les salariés
professionnellement mal insérés à
l’aune de leurs employabilités, c’est
s’inscrit au carrefour d’une réflexion ignorer que les défaillances du
sur les transformations des système productif sont les premières
conditions d’emploi et d’une analyse et les vraies causes de
sur les modalités d’usage d’une dysfonctionnement du marché du
catégorie polysémique – celle de travail. C’est, dans le même élan,
l’employabilité – en vogue depuis reporter la responsabilité sur les
quelques années déjà. En s’appuyant épaules de ces hommes et de ces
sur une série d’observations femmes qui n’auraient pas assez
LE PIÈGE DE empiriques dans les champs de la travaillé à l’amélioration de leur
L’EMPLOYABILITÉ
formation professionnelle, des employabilité. Comme le propose l’un
Critique d’une notion
relations de travail et des politiques des auteurs de l’ouvrage, il convient
au regard de
d’emploi, les auteurs font du certainement de lire le succès de la
ses usages sociaux
Guillaume Tiffon, Frédéric signifiant « employabilité » un notion d’employabilité comme l’indice
Moatty, Dominique Glaymann indicateur de transformation des d’une injonction sociale : celle qui
et Jean-Pierre Durand (dir.) représentations dominantes en consiste désormais à conduire sa vie
Presses universitaires de matière de travail. Jauger les comme on gère un capital. n c . L .
Rennes, 2017, 256 p., 22 €.

NOUVEAUTÉ

Voir le monde et la place


Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

de l’homme sous un autre


jour, pas simplement pour
penser mais aussi pour
vivre différemment.

En librairie, et sur commande à :


editions.scienceshumaines.com
ou par téléphone au 03 86 72 07 00 ISBN : 978-2-36106-452-5
Livraison sous 72 h en France métropolitaine 272 pages - 22 €

http://editions.scienceshumaines.com/

HS6GD_La philo…_176x111.indd 1 Mars 2018 ScienceS HumaineS


13/11/2017 17:59 63
N° 301
Livres

PSYCHOLOGIE

L a psychanalyse a-t-elle encore


sa place dans une société
soucieuse de rentabilité, d’effica-
quelles il adhère, au gré des phé-
nomènes (de mode) sociétaux »,
écrit la psychanalyste. Il est pris
entendre sa voix. Alternative d’une
science qui pense pouvoir tout
expliquer et maîtriser, elle doit rap-
cité et d’évaluations chiffrées ? dans une quête dévorante de peler l’existence de notre part
Pour la philosophe et analyste jouissance et de possession. Il se inconsciente, porteuse de mys-
Elsa Godart, la réponse est « oui, suffit à lui-même, fuit les pratiques tère et de désirs cachés. Dans cet
plus que jamais ». Mais pour cela, sociales conventionnelles et se essai très bien documenté,
le legs freudien doit se moderni- retrouve de plus en plus isolé. On E. Godart hisse la psychanalyse
ser, s’adapter aux évolutions voit apparaître de nouvelles au rang de rempart face aux
actuelles. Sans quoi il est voué au pathologies, comme celles des malaises du monde contempo-
déclin, comme c’est le cas aux otaku au Japon, ces fanatiques de rain, à la fois en tant que pratique
États-Unis, au point de n’être plus jeux vidéo et d’informatique qui de soins et en tant que théorie
qu’une « coquetterie du dimanche restent cloîtrés dans leur chambre, explicative. Mais pour que sa
LA pour vieux érudits ». Les symp- ou encore le hikikomori, une forme parole soit de nouveau audible, il
PSYCHANALYSE tômes du mal-être d’aujourd’hui de retranchement social qui s’ap- va lui falloir mette à jour quelques
VA-T-ELLE ne sont plus ceux d’hier. Confronté parente à l’agoraphobie. Parmi concepts ayant pris des rides,
DISPARAÎTRE ? à des logiques d’éclatement, « l’in- ces symptômes, certains résistent comme par exemple l’opposition
Elsa Godart dividu postmoderne est un kaléi- aux traitements chimiques et aux entre névrose et psychose. n
Albin Michel, 2018, doscope à la coquille vide qui se thérapies comportementales. marc oLano
224 p., 16 €.
tient debout par des polyapparte- Selon E. Godart, c’est justement
nances qui le forment et aux- là que la psychanalyse doit faire

ANTHROPOLOGIE
C omme Le Sel de la vie, publié
en 2012, Au gré des jours
est, au dire de son auteure, une
Claude Lévi-Strauss » n’est en
rien si charmante mais, note Fran-
çoise Héritier, « détache chaque
accordé après plusieurs mois,
faute de candidat masculin. On
découvre aussi d’étranges cou-
« fantaisie ». C’est d’abord un syllabe dans une prononciation tumes, comme celle du Collège
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

recueil de bribes de souvenirs, parfaite où l’on sent l’orthographe, de France : en l’absence d’audi-
une suite lyrique où se mêlent la syntaxe et même, ô perfection ! toire, ce qui aurait été « souvent le
images d’enfance et de maturité : La ponctuation ». Au gré des jours cas pour Georges Dumézil »,
« Écouter indolemment la radio la est aussi une autobiographie, où l’huissier de service venait s’as-
nuit dans une voiture, s’installer l’on suit les années de Sorbonne seoir « car le cours doit être pro-
avec délice pour regarder Les d’un groupe d’étudiants en philo- noncé ». F. Héritier définit la vieil-
Mines du roi Salomon. » On pourra sophie, puis celles des terrains de lesse comme une lutte « contre
y retrouver ou non ses propres l’ethnographe, et la révolte crois- l’envie des petites abdications
AU GRÉ DES nostalgies. Celles de l’anthropo- sante de F.  Héritier contre la quotidiennes » et qualifie « le
JOURS logue sont parfois étonnantes, condition faite aux femmes. À son temps d’avant la maladie comme
Françoise Héritier comme Yamilé sous les cèdres époque, les filles devaient étudier un temps d’inconscience heu-
Odile Jacob, 2017, d’Henri Bordeaux, cité trois fois. conjointement l’histoire et la géo- reuse ». La sienne fut diagnosti-
152 p., 12,90 €. Et il faut avoir vaincu des préjugés graphie au prétexte qu’elles quée en 1983 avec un pronostic
pour avouer aimer les romans his- « n’étaient pas suffisamment de cinq ans. Cette année-là, elle
toriques de Robert Graves et de armées intellectuellement pour entrait au Collège de France et a
Mary Renault. Mais les allusions les difficultés théoriques présen- lutté jusqu’au 15 novembre 2017.
aux entretiens de Roland Barthes tées par la seule géographie ». On Entre-temps, elle nous a donné
et d’Alain Robbe-Grillet traduisent croit rêver en apprenant que son plus de vingt livres. Une belle
le plaisir de leur écoute. La voix premier terrain lui fut d’abord leçon de vie. n
« coupante et métallique de refusé pour la même raison, mais GéraLd GaiLLard

64 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Livres

PHILOSOPHIE
Comprendre l’humain et la société
permettront aux hommes
de mener une vie bonne, de
respecter les humains et
Des récits de vie
les non-humains, et partant souvent surprenants,
de se respecter eux-
mêmes. Amour de la vérité, qui montrent en quoi
les femmes ont contribué
justice, prudence,
magnanimité, courage,
bienveillance, sincérité,
tempérance… Cette à écrire l’histoire
ÉTHIQUE
DE LA
« constellation de vertus »,
C. Pelluchon la construit
de l’humanité.
CONSIDÉRATION dans un dialogue avec la
Corinne Pelluchon tradition philosophique, de
Seuil, 2018, 288 p., 23 €. Platon et Aristote à

«C
Descartes, Spinoza,
ombler l’écart entre
Rousseau, Levinas, jusqu’à
la théorie et la
Arne Naess et
pratique, la pensée et
l’écoféminisme. C’est bien
l’action », tel est le projet
un dialogue, car
que s’est fixé Corinne
C. Pelluchon réélabore ces
Pelluchon pour ce nouveau
matériaux hétérogènes
chapitre de sa réflexion. La
pour nourrir une réflexion
philosophe arpente depuis
originale. Même si elle
de nombreuses années les
s’appuie sur les vertus, son
sentiers ardus de la morale
éthique rompt avec le
et de l’éthique, avec
perfectionnisme moral.
notamment un intérêt
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

L’humilité est sa première


marqué pour l’éthique
étape. Loin de faire
environnementale et
l’apologie d’un sujet
l’éthique animale. Deux
tout-puissant, « l’éthique de
domaines dans lesquels,
la considération est
malgré de bonnes
inséparable de la
intentions, les hommes
reconnaissance de notre
peinent à changer leurs
vulnérabilité, qui est la
pratiques.
marque de notre fragilité,
Pour passer à l’acte,
mais aussi ce qui nous rend
explique C. Pelluchon, il
aptes à nous sentir
faut quitter le seul terrain
concernés par les autres, Chez votre marchand de journaux
de l’argumentation
voire à souffrir pour eux. » n
rationnelle pour redonner
catherine haLpern
une place aux affects et
aux corps. Il faut donner à Sur commande par téléphone au
voir les vertus, autrement 03 86 72 07 00
dit les manières d’êtres qui Sur Internet www.scienceshumaines.com

Mars 2018 ScienceS HumaineS 65


N° 301
Livres

SCIENCE POLITIQU E

Q uel avenir pour les relations


entre Méditerranéens,
quand, au Nord, l’Union euro-
espace naturellement propice
au développement d’un marché
commun, si son unité n’était
néen n’est plus tard « qu’une
triple mise à distance des États
à qui l’on refuse l’adhésion, des
péenne est fragilisée, et que les pas menacée. migrants et des potentiels
États vacillent au Sud, contestés Dans la veine des travaux de terroristes ».
après le « printemps arabe » ou l’auteur du Rêve méditerranéen, Les contributions plaident en
ébranlés par le terrorisme ? il ressort de ces analyses que la faveur d’une redéfinition de
Autour de Henry Laurens, quatre construction européenne a cette politique et d’un rejet des
chercheurs en relations interna- contribué à retarder la formation fantasmes véhiculés entre
tionales contribuent utilement au d’un projet méditerranéen, autres par les analyses cultura-
débat en retraçant l’histoire incarné aujourd’hui faiblement listes. Si, comme l’écrit H. Lau-
contemporaine des relations par l’Union pour la Méditerra- rens, « le rêve méditerranéen est
méditerranéennes depuis l’expé- née. Ainsi, l’engouement pour le en soi-même un contre-Orient »,
MÉDITERRANÉES dition de Morée de 1828 contre multilatéralisme en Europe il interroge également la notion
POLITIQUES l’Égypte et les Ottomans. contraste dès les années 1950 d’Occident. Il y a là l’idée qu’en
Henry Laurens et
Avant de devenir pour plusieurs avec le bilatéralisme des nou- se tournant vers le sud et en
Matthieu Rey (dir.)
Puf, 2017, 112 p., décennies la scène d’échanges veaux États indépendants, don- proposant à leurs voisins médi-
9,50 €. coloniaux inégaux, la Méditer- nant lieu à une « pactomanie terranéens un partenariat plus
ranée fut le lieu de relations différenciée » dans un espace étoffé que celui de « garde-bar-
commerciales millénaires, méditerranéen fragmenté. La rière », les Européens pourraient
caractérisé par des « similarités politique de voisinage de l’Union sortir de la crise identitaire qu’ils
écologiques et morpholo- européenne qui met fin en 2004 traversent. n
giques ». Elle serait donc un au partenariat euro-méditerra- sarah de ButLer

GÉOGR APHIE
C omment fait-on un océan ?
« Est-ce l’espace qui pro-
occidentale » chinoise, lointain
abstrait et mythologique ou
constante confrontation des
points de vue géographiques et
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

duit la carte, est-ce la carte qui centre de gravité marchand ? des époques, mais exige en
fabrique un espace ? » À ces Sous ces traits oubliés ou retour de son lecteur souplesse
questions, l’ouvrage dirigé par méconnus, on ne lit pas simple- et disponibilité. De ce fait, l’ap-
Emmanuelle Vagnon et Éric Val- ment la lente évolution d’un pareil critique discret mais bien
let, tous deux historiens médié- s avoir s c i e nti f i que et l e s présent à la fin du livre (chrono-
vistes, cherche une réponse méandres de sa transmission, logie comparée, index et orien-
LA FABRIQUE DE dans une remarquable exégèse mais la fabrique de représenta- tations bibliographiques) se
L’OCÉAN INDIEN de l’iconographie cartogra- tions politiques, économiques et révèle une aide précieuse. Sous
Cartes d’Orient phique de l’océan Indien pro- culturelles propres à des temps des dehors de livre d’art destiné
et d’Occident duite entre l’Antiquité et la et à des espaces différents. Plu- à une fréquentation contempla-
(Antiquité-16e siècle) Renaissance. Le livre entraîne le tôt que suivre une progression tive –  grand format paysage,
Emmanuelle Vagnon lecteur dans un parcours saisis- temporelle et européano-cen- papier couché satiné, abon-
et Éric Vallet (dir.) sant au long duquel les auteurs trée depuis la représentation du dantes illustrations –, ce volume,
Publications de la excavent les figures alternatives monde connu ptoléméen jusqu’à dont les directeurs signent près
Sorbonne, 2017, 372 p., enfouies de ce que nous nom- son unification avec l’atlas de de la moitié des chapitres, fait la
39 €.
mons désormais océan Indien. Mercator, le livre fait le pari d’or- synthèse de recherches au long
Masse d’eau lisse et homogène ganiser cette exploration selon cours sans que l’érudition se
ou succession fragmentée de les trois principales fonctions de mette en travers de l’accessibi-
« mers à îles », « mer Érythrée » l’objet-carte : former, nommer, lité. n
des Grecs et Latins ou « Mer figurer. Il sort grandi de la Jacques enaudeau

66 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
COM M U NICATION

L e phishing et le trolling sont-ils révélateurs


d’une tendance profonde de notre
société ? Parcourant avec minutie le monde
devienne possible « d’exclure du jeu » à coups
de SMS vengeurs ces anonymes devenus
stars éphémères. On entre alors, explique
des médias imprimés, télévisés et surtout en F. Jost, dans le temps de « la démocratisation
ligne, François Jost s’attelle à qualifier les de la méchanceté médiatique » qui préfigure
formes de méchanceté qui s’y expriment et à ce que va devenir l’espace discursif des
en comprendre les ressorts. L’enquête part réseaux sociaux.
de la naissance en 1960 du mensuel Aujourd’hui, les forums Internet bruissent
Hara-Kiri, autoproclamé « journal bête et par-dessus tout d’« un rejet ad statutum » qui
méchant ». Les caricatures et les textes disqualifie systématiquement le discours des
publiés à l’époque développent un humour élites et des experts. Selon F. Jost, Internet
LA MÉCHANCETÉ noir qui s’attaque aux symboles dominants est devenu la chambre d’écho d’un
EN ACTES de ces années gaulliennes : la religion, populisme ambiant qui se traduit dans les
À L’ÈRE l’armée, le pouvoir. Puis, le triomphe de la cas les plus extrêmes par une incitation à la
NUMÉRIQUE société du spectacle – pour reprendre les haine, à l’homophobie et à d’autres formes
François Jost mots de Guy Debord – donne naissance à la de méchanceté. Une méchanceté dont la
CNRS, 2018, 192 p.,
téléréalité, un monde dont les héros sortis puissance est décuplée par la viralité des
20 €.
de nulle part sont le clou d’un spectacle que médias numériques. n
l’on se délecte à regarder. Jusqu’à ce qu’il frédérique LetourneuX

NOUVEAUTÉ

Embrasser d’un seul


Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

regard la question
de la formation du langage,
de son acquisition
et de l’évolution
des langues.

En librairie, et sur commande à :


editions.scienceshumaines.com
ou par téléphone au 03 86 72 07 00 ISBN : 978-2-36106-461-7
Livraison sous 72 h en France métropolitaine 288 pages - 22 €

Mars 2018 ScienceS HumaineS 67


N° 301
Livres

INTER NATIONA L

Les plantes pensent-elles ?


L es plantes pensent-elles ? Au fur et à
mesure que l’on découvre la complexité du
monde végétal, la question se pose avec plus
ne tienne, certains biologistes avancent que
les plantes ont des ressentis (encore appelés
qualia). Impossible de le nier, reconnaît
d’acuité. De nos jours, c’en est presque une C. Maher, mais il est difficile de comprendre
mode. Mais l’attribution d’une forme de comment elles pourraient se représenter ce
conscience aux végétaux semble quand qui les affecte. Cela veut-il dire que les plantes
même saugrenue à de nombreux chercheurs : sont inertes comme les pierres ? Pas
comment, objectent-ils, des organismes forcément, avancent certains biologistes : à la
dépourvus de cerveau pourraient-ils penser ? différence des objets inanimés, elles auraient
C’était d’ailleurs la position de l’auteur de ce la capacité de retenir certaines informations
livre, le philosophe Chauncey Maher, quand il a (comme la température, l’orientation de la
commencé à s’intéresser à cette question… lumière, l’occurrence de contacts, etc.). Mais,
PLANT MINDS
jusqu’à ce qu’il change d’avis. À ses yeux, le là encore, C. Maher soutient que cette
A philosophical
refus d’attribuer une conscience aux plantes apparente mémorisation n’implique aucune
defense
Chauncey Maher provient principalement du présupposé que représentation d’événements passés, mais
Routledge, 2017, 160 p., toute forme de pensée repose sur la capacité seulement le fait que les plantes ont été
£ 50. à se représenter le monde. Mais cette affectées par ceux-ci. Enfin, les plantes
conception représentationnelle de la donnent parfois l’impression de prendre des
conscience lui paraît désormais trop initiatives, comme lorsqu’elles lâchent des
restrictive. Pour bien faire saisir ce alertes chimiques en réponse à la présence de
changement de perspective, il commence par prédateurs. Mais les plantes qui envoient ce
mettre en avant toutes les raisons que l’on a genre de « signal » ne sont, comme C. Maher le
de ne pas attribuer aux plantes une montre, pas en mesure de se représenter l’état
conscience, au sens classique du terme. Puis, de celles qui le reçoivent. Elles ne pensent
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

à la fin du livre, il montre comment une donc pas à ce qu’elles font.


À signaler
conception élargie de la conscience semble Reste donc que, pour C. Maher, avoir
THE LANGUAGE OF
PLANTS plus crédible et permet d’échapper à ces conscience du monde n’est pas
Monica Gagliano, John C. objections. Du coup, il en vient à admettre que nécessairement se le représenter. Passant en
Ryan et Patrícia Vieira
University of Minnesota les plantes pensent. revue les différentes approches de la
Press, 2017. Concernant les arguments à charge, C. Maher conscience, il en arrive à retenir qu’il suffit
BRILLIANT GREEN revient sur les expériences ou observations d’avoir un souci de soi pour en manifester ne
The surprising history pouvant faire croire que les plantes sont serait-ce qu’une forme élémentaire. Autrement
and science of plant
intelligence capables de percevoir le monde, de le dit, si le monde signifie quelque chose pour un
Eric Anderson et Ann ressentir, d’en mémoriser certains aspects et organisme (en bien ou mal vis-à-vis de son
Travers (dir.)
Routledge, 2017. d’agir volontairement. Mais, à chaque fois, il intégrité) et qu’il peut, dans une certaine
montre que cela n’implique aucune mesure, s’y adapter, il en aurait une forme de
WHAT A PLANT
KNOWS représentation de quoi que ce soit. Par conscience. Du coup, les plantes penseraient,
A field guide to the exemple, on dit parfois que des plantes à leur façon. Toute la question est maintenant
senses, the surprising
history and science of peuvent percevoir la position du soleil. Mais de savoir si cette conception élargie de la
plant intelligence C. Maher ne détecte, dans leur façon de se conscience ne fait pas perdre à cette dernière
Eric Anderson et Ann tourner vers cette source de lumière, rien toute sa signification. n 
Travers (dir.)
Routledge, 2017. d’autre qu’une réponse à des stimuli. Qu’à cela thomas LepeLtier

68 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
Revue

LA REVUE DU MOIS « L’IRAK APRÈS DAESH »


Politique étrangère - Vol. LXXXII, n° 4, hiver 2017-2018, 244 p.,
23 €.

« LA PETITE A près la défaite de l’État islamique en Irak, ce dossier de la


revue Politique étrangère interroge le devenir du pays. Un brin
provocateur, le politologue britannique Jolyon Howorth questionne :
HISTOIRE »
« L’Irak a-t-il déjà existé en tant qu’État ? Existera-t-il jamais ? » La
Écrire l’histoire
N° 17, CNRS, 2017, 291 p., 25 €. situation actuelle du pays contrevient en tout point à ce qui définit
un État. L’unité territoriale, d’abord, avec l’indépendantisme kurde.
Il se réveille aujourd’hui et questionne les frontières irakiennes. La
capacité à gouverner, ensuite. Comme le relatent les politologues
Hebatalla Taha et Clément Therme, l’État central par exemple doit
faire face aux pressions de milices armées chiites, les Hachds,
chevilles ouvrières de la lutte contre Daesh.
L’existence d’une nation, enfin. Le voisin iranien profite du nouveau

L a célèbre phrase de Pascal, « Le nez de Cléopâtre s’il eût


été plus court, toute la face de la Terre aurait changé », ré-
sume ce numéro. Le lecteur n’y trouvera pas d’article sur l’his-
gouvernement irakien pour multiplier les appels à la solidarité reli-
gieuse transnationale censée effacer les logiques d’État au profit
d’une aire chiite. Quant à l’Occident, ses interventions déstabilisent
toire avec un grand « H », mais sur la « petite histoire » à l’instar encore le pays. Elles nourrissent la quête de vengeance des jiha-
du royal reniflant de la reine d’Égypte. distes, toujours brûlante. n
Démêler l’une de l’autre n’est pas aisé tant les frontières sont alizée VinCent
fluctuantes. La petite histoire peut dénoter une question d’échelle.
C’est le détail, l’anecdote, le secret. Ce terme englobe aussi les
« TRANSMISSIONS. ENJEUX ET PERSPECTIVES »
histoires incorrectes, les microhistoires, celles qui sortent de
Enfances & Psy - N° 75, 2017, 206 p., 18 €.
l’événementiel mais qui révèlent l’état de la société étudiée.
Dans l’article qui ouvre le numéro, Filippo Ronconi revient sur les
écrits de Procope de Césarée. Après avoir signé plusieurs P our son vingtième anniversaire, la revue Enfances et Psy
consacre un numéro spécial aux transmissions. Que trans-
mettent les parents à leurs enfants que ce soit de manière
ouvrages rendant gloire à son empereur Justinien, l’historien
consciente (savoirs, valeurs…) ou involontaire ? Assistons-nous à
antique démolit la figure flatteuse de Justinien, dans un dernier livre
une crise des transmissions, favorisée par la montée en puissance
intitulé Histoire secrète. En brisant les chaînes de l’histoire offi-
des nouveaux médias ? Dans une vingtaine d’articles, des profes-
cielle, il livre des informations précieuses. Dans Histoire secrète, il
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

sionnels de la psychiatrie évoquent notamment les transmissions


revient sur l’arrière-scène politique et sociologique de la mécon-
psychiques entre parents et enfants (traits de comportement,
nue révolte de Nika : Justinien aurait contribué à échauder les
peurs…), mais aussi une question moins souvent traitée : celle des
rivalités entre des groupes de jeunes en perte de repère.
transmissions dites « ascendantes ». Dans sa contribution, Bernard
Martial Poirson s’intéresse aux « avatars mémoriels » de la Révo-
Golse analyse les transferts ascendants d’un bébé sur ses parents.
lution française : santons de sans-culotte réalisés au moment du
Pour le pédopsychiatre, le fonctionnement psychique singulier de
bicentenaire, tee-shirts floqués, jeux de cartes… jusqu’au
l’enfant est susceptible d’infléchir celui de ses parents. Un enfant
camembert daté de 1791. Ce faisant, il tente une archéologie de excessivement anxieux par exemple risque de modifier la relation
la mémoire de la Révolution et tend un miroir à notre époque que sa mère ou son père va établir avec lui. Cela pourrait avoir un
avec cet événement historique transformé en marchandise, que retentissement durable sur la personnalité du parent, quelles que
ce soit par les stéréotypes de genre véhiculés par certaines soient ses dispositions d’origine. n
représentations de Marie-Antoinette ou par l’universalisation de MaRC olano
la Révolution qui s’inscrit dans un « nouveau folklore ».
ET AUSSI…

Ce numéro explore les multiples pistes ouvertes par la petite «QUELLES POLITIQUES EN MÉDITERRANÉE»
histoire, mais sans l’arrogance d’avoir posé une définition Les Cahiers de l’Orient - N° 129, hiver 2018, 162 p., 18 €.
consensuelle : « On en est à un premier débroussaillage qui fait « AU PRISME DE LA CONSOMMATION »
apparaître ce que la notion (…) a d’insaisissable », écrivent Hommes & Migrations - N° 1320, janvier 2018, 174 p., 15 €.
Catherine Croizy-Naquet et Alain Delissen, les deux coordina- « SOUND STUDIES. À L’ÉCOUTE DU SOCIAL »
teurs du dossier. n Politiques de communication - Hors-série n° 1, 2017, 244 p.,
25 €.
Chloé RebillaRd

Mars 2018 ScienceS HumaineS 69


N° 301
Agenda

aux salons Mauduit à Christine


LE 27 FÉVRIER and The Queens. Une histoire DU 8 MARS AU 11 MARS
l PARIS 5E politique et sociale qui s’est lMONTREUIL
LA DÉMOCRATIE À L’ÂGE écrite dans les locaux de répéti- IIE FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM SUR
DE LA POSTVÉRITÉ tion, les studios, les bars et les LES MÉTIERS D’ART
Les philosophes des Lumières salles, sur les radios locales ou Parmi près de 400 propositions provenant de 15 pays, près de
avaient parié que le développement chez les disquaires, par des acti- 25 films, pour certains présentés au public pour la première fois,
de l’instruction permettrait de vistes et artistes de l’ombre. Une ont été retenus. La sélection compose ainsi une programmation
construire une démocratie de ci- exposition pour comprendre inédite et variée témoignant d’une grande diversité de pratiques
pourquoi Nantes Rock ! et d’une grande créativité. Des films de tous les genres et de tous
toyens informés capables de déli-
Musée d’histoire, château des ducs les formats seront présentés, documentaires, animations, films
bérer rationnellement en vue du de Bourgogne, 4, pl. Marc-Elder.
expérimentaux… du très court au long métrage.
bien commun. Ce faisant, ils avaient Tél. : 08 11 46 46 44.
Cinéma Georges-Méliès, 12, pl. Jean-Jaurès.
d’abord négligé le rôle toujours re- www.chateaunantes.fr/
Marie Artuphel, tél. : 01 44 01 08 30.
naissant des passions et des émo- marie.artuphel@ateliersdart.com
DU 3 MARS AU 21 MAI www.fifma.com
tions en politique. Mais plus encore,
l ÉVIAN-LES-BAINS
ils n’avaient pas imaginé qu’une
JULES ADLER, PEINDRE
instruction de masse puisse
SOUS LA IIIE RÉPUBLIQUE
conduire au relativisme destructeur
Peintre franc-comtois né à De nombreux travaux s’accordent 1951, année de la dissolution
que nous voyons aujourd’hui par- Luxeuil, Jules Adler (1865-1952) aujourd’hui sur l’existence d’un du groupe. 70 œuvres prove-
tout triompher, faisant système avec fait carrière dans la mouvance lien étroit entre émotion et cogni- nant des collections publiques
le développement des visions com- des artistes naturalistes attachés tion, tant en neurosciences qu’en franç aises , belges et alle-
plotistes du monde, l’emprise crois- au quotidien, au monde ouvrier, sciences humaines. Si l’émotion mandes ainsi que des collec-
sante des marchands de doute et au travail et à la ruralité. Au palais trouve aujourd’hui sa place dans tions privées européennes
la dissolution des notions même de Lumière, collections publiques et de nombreuses modélisations du
c o ns ti tue nt l e c or pu s d e s
réalité et de vérité… privées se mélangeront afin de fonctionnement cognitif, à travers
Collège de France,
œuvres envisagées pour cette
proposer un parcours en neuf l’étude des processus de mémo-
11, pl. Marcelin-Berthelot. exposition.
étapes : devenir peintre, Luxeuil risation, de la résolution de pro-
Tél. : 01 44 27 12 11. Musée, pl. Julia.
et la Franche-Comté, les rues de blèmes, ou encore de la prise de
anne.monier@college-de-france.fr www. Tél. : 02 98 06 14 43.
www.college-de-france.fr Paris, les figures populaires, la décision, ce n’est que très ré- www.museepontaven.fr/
mine, le voyage, la Grande cemment que l’influence des
Guerre, les chemineaux et la émotions a été discutée dans le
DU 24 FÉVRIER AU cadre plus écologique des ap-
DU 9 MARS AU 26 AOÛT
peinture d’histoire.
10 NOVEMBRE l PARIS 8E
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

Palais Lumière, prentissages scolaires…


l NANTES
quai Charles-Albert-Bresson. Université Toulouse-II, PARFUMS DE CHINE, LA
ROCK ! UNE HISTOIRE Tél. : 01 56 61 70 20. 5, all. Antonio-Machado. CULTURE DE L’ENCENS AU
NANTAISE www.quaibranly.fr/ cprs@univ-tlse2.fr TEMPS DES EMPEREURS
http://blogs.univ-tlse2.fr/ Cette exposition aborde de manière
La scène nantaise est aujourd’hui
LES 9 ET 10 MARS inédite la civilisation chinoise à tra-
reconnue comme une des plus l TOULOUSE DU 10 MARS AU 10 JUIN vers l’art de l’encens et du parfum en
riches de France. Une histoire l PONT-AVEN
ÉMOTION ET Chine depuis le 3e siècle avant notre
écrite depuis cinq décennies. APPRENTISSAGES COBRA, LA COULEUR ère jusqu’au 19 e  siècle. Près de
Des pionniers des années 1960 SCOLAIRES SPONTANÉE 130 objets d’art et d’archéologie
L’enjeu de l’exposition est de invitent à un véritable voyage à tra-
Retrouvez l’agenda complet présenter à travers un ensemble vers la civilisation chinoise. Céra-
sur www.scienceshumaines.com d’œuvres parfois inédites les miques, dessins, bronzes ou toiles
principales caractéristiques de issus des collections du musée de
Si vous souhaitez faire connaître une manifestation, l’art défendu par le groupe Co- Shanghai et présentés en Europe
merci d’adresser votre annonce directement à : bra au lendemain de la Seconde pour la première fois sont accompa-
www.scienceshumaines.com/agenda.do Guerre mondiale. Il s’agit éga- gnés par une vingtaine de pièces
issues des collections du musée
Pour tout renseignement : lement d’illustrer, à la lumière
Cernuschi.
d’œuvres des années  1950,
Renaud Beauval Musée Cernuschi, 7, av. Vélasquez.
1960 et 1970, la persistance de
(renaud.beauval@scienceshumaines.fr) Tél. : 01 53 96 21 50.www.cernuschi.
l’esprit de Cobra au-delà de paris.fr

70 ScienceS HumaineS Mars 2018


N° 301
5 magazines achetés,
le 6e offert
MAGAZINES SCIENCES HUMAINES
SCIENCES HUMAINES (mensuel)
Prix unitaire : 5,50 € hors frais de port
25 ❑ Les défis des sciences humaines 150 ❑ Amitié, affinité, empathie… 229S ❑ Nos vies numériques
50 ❑ Tiers-monde : la fin des mythes 151 ❑ Aux origines des civilisations 230S ❑ Pourquoi apprendre ?
57 ❑ Où va le commerce mondial ? 152 ❑ À quoi sert le jeu ? 231 ❑ Tous accros ?
62 ❑ L’esprit redécouvert 153 ❑ L’école en débat 232 ❑ Comment être parent aujourd’hui ?
67 ❑ Nouveaux regards sur la science 155 ❑ Où en est la psychanalyse ? 233S ❑ Et si on repensait TOUT ?
71 ❑ Comment nous voyons le monde 156 ❑ Où va la famille ? 234 ❑ Inventer sa vie
80 ❑ Les sciences humaines 157 ❑ Qui sont les travailleurs du savoir ? 235 ❑ Les identités sexuelles
sont-elles des sciences ? 158 ❑ Les nouvelles formes de la domination 236 ❑ Dans la tête de l’électeur.
82 ❑ La lecture au travail 237S ❑ Qui sont les Français ?
83 ❑ Du signe au sens 159 ❑ Pourquoi parle-t-on ? L’oralité redécouverte 238 ❑ Comment naissent les idées nouvelles ?
84 ❑ Médiations et négociations 160 ❑ Dieu ressuscité 239 ❑ Peut-on ralentir le temps ?
85 ❑ Nouveaux modèles féminins 161S ❑ Enquêtes sur la lecture 240S ❑ L’imaginaire du voyage
86 ❑ La liberté 163 ❑ La sexualité est-elle libérée ? 241S ❑ L’intelligence peut-on augmenter nos capacités ?
87 ❑ L’émergence de la pensée 165 ❑ Où est passée la société ? 242 ❑ Le travail. Du bonheur à l’enfer
88 ❑ Anatomie de la vie quotidienne 166 ❑ De Darwin à l’inconscient cognitif 243 ❑ L’autorité. Les nouvelles règles du jeu
89 ❑ Violence : état des lieux 167S ❑ La pensée éclatée 244S ❑ 2012-2013. Les idées en mouvement
90 ❑ L’imaginaire contemporain 169 ❑ L’intelligence collective 245 ❑ Vivre en temps de crise
91 ❑ L’individu en quête de soi 170 ❑ Qui a peur de la culture de masse ? 246 ❑ Le langage en 12 questions
92 ❑ Les ressorts de la motivation 172 ❑ La lutte pour la reconnaissance 247S ❑ Violence Les paradoxes d’un monde pacifié
93 ❑ Échange et lien social 173 ❑ Art rupestre 248 ❑ Comment pensons-nous ?
94 ❑ La vie des groupes 174 ❑ Qu’est-ce que l’amour ? 249 ❑ La fin de l’homme ?
95 ❑ Aux frontières de la conscience 175S ❑ Agir par soi-même Quand les migrants changent le monde
96 ❑ Le destin des immigrés 176 ❑ Comment devient-on délinquant ? 250 ❑ Faut-il se fier à ses intuitions ?
97 ❑ Rêves, fantasmes, hallucinations 177 ❑ Le souci des autres 251 ❑ L’ère culinaire 15 questions sur l’alimentation
98 ❑ Apprendre 178S ❑ La guerre des idées 252S ❑ Générations numériques des enfants mutants ?
99 ❑ Normes, interdits, déviances 179 ❑ Travail. Je t’aime, je te hais ! 253 ❑ Écrire Du roman au SMS
100 ❑ Les sciences humaines 180 ❑ 10 questions sur la mondialisation 254 ❑ Reprendre sa vie en main
101 ❑ La parenté en question 181 ❑ Le nouveau pouvoir des institutions 255S ❑ La bibliothèque des idées d’aujourd’hui
102 ❑ Les récits de vie 182 ❑ Conflits ordinaires 256 ❑ L’Individu Secrets de fabrication
103 ❑ L’altruisme 183 ❑ Imitation 257 ❑ Apprendre par soi même
104 ❑ Un monde de réseaux 184 ❑ Les lois du bonheur 258 ❑ Le climat fait-il l’histoire ?
106 ❑ Les sagesses actuelles 185 ❑ Des Mings aux Aztèques 259S ❑ Psychologie de l’enfant État des lieux
107 ❑ Souvenirs et mémoire 186 ❑ Que vaut l’école en France ? 260 ❑ Peut-on vivre sans croyances ?
108 ❑ Homme/animal : des frontières incertaines 187 ❑ D’où vient la morale ? 261 ❑ Devenir garçon, devenir fille
109 ❑ Les logiques de l’écriture 188 ❑ Faut-il réinventer le couple ? 262 ❑ 15 questions sur nos origines
110 ❑ Cultures 189S ❑ Géographie des idées. 263 ❑ Éduquer au 21e siècle
111 ❑ L’école en mutation 190 ❑ Au-delà du QI 264 ❑ Les clés de la mémoire
112 ❑ Les hommes en question 191 ❑ Inégalités : le retour des riches 265 ❑ L’art de négocier
113 ❑ Freud et la psychanalyse aujourd’hui 192 ❑ Enseigner : L’invention au quotidien 266 ❑ Les grandes questions de notre temps
114 ❑ Travail, mode d’emploi 194 ❑ Les animaux et nous. 267 ❑ Inégalités
115 ❑ Les nouvelles frontières du droit 195 ❑ Le corps sous contrôle 268 ❑ La motivation
116 ❑ L’intelligence : une ou multiple ? 196 ❑ Nos péchés capitaux 269 ❑ Vieillir, pour ou contre ?
117 ❑ Autorité : de la hiérarchie à la négociation 197 ❑ Les rouages de la manipulation 270S ❑ La philosophie aujourd’hui
118 ❑ La pensée orientale 198 ❑ Les neurones expliquent-ils tout ? 271 ❑ La confiance Un lien fondamental
119 ❑ La nature humaine 199 ❑ Psychologie de la crise . 272 ❑ Le sport, une philosophie ?
120 ❑ L’enfant 200S ❑ Pensées pour demain 273 ❑ Les pouvoirs de l’imaginaire
121 ❑ Quels savoirs enseigner ? 201 ❑ Les troubles de la mémoire 274 ❑ L’enfant et le langage
122 ❑ Le changement personnel 202 ❑ Pauvreté. Comment faire face ? 275 ❑ Liberté Jusqu’où sommes-nous libres ?
123 ❑ Criminalité 203 ❑ École. Guide de survie. 276 ❑ Aimer au 21e siècle
124 ❑ Société du risque 204 ❑ Démocratie. Crise ou renouveau ? 277S ❑ 25 ans Numéro anniversaire
125 ❑ Organisations 205S ❑ Changer sa vie 278 ❑ Les lois de la réputation
126 ❑ Les premiers hommes 206 ❑ Repenser le développement 279 ❑ Violence 15 questions pour comprendre
127 ❑ Le monde des jeunes 207 ❑ La nouvelle science des rêves 280 ❑ Passions quand la passion nous embarque
128 ❑ Les représentations mentales 208S ❑ L’enfant violent. De quoi parle-t-on vraiment ? 281S ❑ Nature culture la fin des frontières ?
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

129 ❑ La fabrique de l’information 209 ❑ L’art de convaincre. 282 ❑ Apprendre à coopérer


130 ❑ La sexualité aujourd’hui 210 ❑ Le travail en quête de sens. 283 ❑ Les nouvelles psychothérapies
132 ❑ Le souci du corps 211S ❑ Le clash des idées : 1989 à 2009 284 ❑ Le sexe en 69 questions
133 ❑ Les métamorphoses de l’état 212 ❑ De l’enfant sauvage à l’autisme. 285S ❑ Qu’est-ce qu’une bonne école ?
134 ❑ La littérature, une science humaine ? 213 ❑ L’énigme de la soumission 286 ❑ Comment allons-nous travailler demain ?
135 ❑ Manger, une pratique culturelle 214 ❑ L’ère du post-féminisme 287 ❑ La manipulation
136 ❑ Les nouveaux visages des inégalités 215 ❑ L’analogie moteur de la pensée 288S ❑ Et si on changeait tout ?
137 ❑ Les savoirs invisibles 216S ❑ Les épreuves de la vie 289 ❑ Les nouveaux visages de la précarité
138 ❑ Les troubles du moi 217 ❑ Les secrets de la séduction 290 ❑ La mondialisation en questions
139 ❑ Les mondes professionnels 218 ❑ La littérature : fenêtre sur le monde. 291S ❑ Les troubles de l’enfant
140 ❑ Les nouvelles frontières de la vie privée 219S ❑ À quoi pensent les enfants ? 292 ❑ Qu’est ce que le racisme ?
141 ❑ La force des passions 220 ❑ L’autonomie, nouvelle utopie ? 293 ❑ L’empathie
142 ❑ L’éducation, un objet de recherches 221 ❑ Imaginer, créer, innover… 294 ❑ Nos vies intérieures
143 ❑ Cultures et civilisations 222S ❑ 20 ans d’idées, le basculement 295 ❑ Les grands mythes de l’histoire de France
144 ❑ Les mouvements sociaux 223 ❑ Le retour de la solidarité 296S ❑ Comment apprend-on ?
145 ❑ Voyages, migration, mobilité 224 ❑ La course à la distinction 297 ❑ La société française
146 ❑ Hommes, femmes. Quelles différences ? 225 ❑ Sommes-nous rationnels ? 298 ❑ Psychologie de l’attention
147 ❑ Où en est la psychiatrie ? 226S ❑ Le monde des ados 299 ❑ Les livres de l’année
148 ❑ Contes et récits 227 ❑ Conflits au travail 300S ❑ Comment va le monde ?
149 ❑ Les nouveaux visages de la croyance 228 ❑ L’état, une entreprise comme une autre ? 301 ❑ Jusqu’où féminiser la langue française ?

>> Sommaires et commandes


sur www.scienceshumaines.com
MAGAZINES SCIENCES HUMAINES

GRANDS DOSSIERS des sciences humaines (trimestriel)


Prix unitaire : 7,50 € (hors frais de port)
1 ❑ L’origine des cultures 22 ❑ Consommer 39 ❑ Élever ses enfants 45 ❑ Les grands penseurs de
2 ❑ La moralisation du monde 23 ❑ Apprendre à vivre 40 ❑ Villes durables l’éducation
4 ❑ France 2006 24 ❑ L’histoire des autres mondes 41 ❑ De la formation au projet de vie 46 ❑ Les grands penseurs du langage
5 ❑ L’origine des religions 25 ❑ Affaires criminelles 42 ❑ La psychologie aujourd’hui 47 ❑ Les âges de la vie
6 ❑ Peut-on changer la société ? 26 ❑ Guide des cultures pop 43 ❑ La philosophie, un art de vivre 48 ❑ Eurêka ! L’histoire des grandes
7 ❑ Psychologie 27 ❑ Transmettre 44 ❑ Les métamorphoses de la société découvertes
9 ❑ L’origine des sociétés 28 ❑ L’histoire des troubles mentaux française 49 ❑ Ces pionnières qui ont fait
11 ❑ Entre image et écriture 29 ❑ Un siècle de philosophie l’histoire
13 ❑ Paroles d’historiens 30 ❑ Les penseurs de la société
14 ❑ Idéologies 31 ❑ Histoire des psychothérapies
15 ❑ Les psychothérapies 32 ❑ L’amour un besoin vital
16 ❑ Les ressorts invisibles de l’économie 33 ❑ Vers un nouveau monde
17 ❑ Villes mondiales 34 ❑ L’art de penser
18 ❑ France 2010 35 ❑ Le bonheur
19 ❑ Les pensées vertes 36 ❑ Changer le travail
20 ❑ Les troubles mentaux 37 ❑ Les grands mythes
21 ❑ Freud, droit d’inventaire 38 ❑ Innovation et créativité

HORS-SÉRIE
des Grands Dossiers (option d’abonnement)
Prix unitaire hors frais de port
non abonnés abonnés
1 n La guerre des origines à nos jours 12,00 € 7,20 €
2 n La nouvelle histoire des empires 8,50 € 4,50 €
4 n La grande histoire de l’Islam 8,50 € 4,50 €
5 n Les monothéismes 8,50 € 4,50 €
6 n La grande histoire du christianisme 8,50 € 4,50 €
HORS-SÉRIE de Sciences Humaines (option d’abonnement )
Prix unitaire hors frais de port
non abonnés abonnés non abonnés abonnés

2 ❑ Comprendre le monde 12,00 € 7,20 € 14 ❑ À la découverte du cerveau 8,50 € 4,50 €


4 ❑ Femmes, combats et débats 7,90 € 4,50 € 15 ❑ L’œuvre de Pierre Bourdieu 8,50 € 4,50 €
5 ❑ L’école en questions 7,90 € 4,50 € 16 ❑ La philosophie en quatre questions 9,80 € 4,50 €
7 ❑ La grande histoire de la psychologie 8,50 € 4,50 € 17 ❑ De la pensée en Amérique 8,50 € 4,50 €
8 ❑ Comprendre Claude Lévi-Strauss 8,50 € 4,50 € 18 ❑ Edgar Morin 8,50 € 4,50 €
9 ❑ Les grands philosophes 8,50 € 4,50 € 19 ❑ Michel Foucault 8,50 € 4,50 €
10 ❑ Le sexe dans tous ses états 8,50 € 4,50 € 20 ❑ Les grands penseurs des sciences humaines 8,50 € 4,50 €
11 ❑ La grande histoire du capitalisme 8,50 € 4,50 € 21 ❑ Les grandes idées politiques 8,50 € 4,50 €
12 ❑ Une autre histoire des religions 8,50 € 4,50 € 22 ❑ Quelle éthique pour notre temps ? 8,50 € 4,50 €
13 ❑ À quoi pensent les philosophes ? 8,50 € 4,50 €
Ce document est la propriété exclusive de CEDRIC HUON (cedric.huon@live.be) - 16-02-2018

HORS-SÉRIE de Sciences Humaines (ancienne formule) HORS-SÉRIE VIENT DE PARAÎTRE


Prix unitaire : 7,50 € hors frais de port ( hors abonnement ) édition 2018
1 ❑ Les nouveaux nouveaux mondes 31 ❑ Histoire et philosophie des sciences
3 ❑ Le marché, loi du monde moderne? 32 ❑ La société du savoir PSYCHO HISTOIRE
6 ❑ La société française en mouvement 33 ❑ Vivre ensemble
8 ❑ Régions et mondialisation 34 ❑ Les grandes questions de notre temps Prix unit. (non abonnés) : 8,50 € Prix unitaire (non abonnés) : 12 €
10 ❑ Qui sont les Français ? 35 ❑ Les sciences de la cognition Prix unit. (abonnés) : 4,50 € Prix unitaire (abonnés) : 8 €
11 ❑ Les métamorphoses du pouvoir 37 ❑ L’art
14 ❑ Vers la convergences des sociétés ? 38 ❑ L’abécédaire des sciences humaines
124 pages
17 ❑ La mondialisation en débat 39 ❑ La France en débats
18 ❑ L’histoire aujourd’hui 41 ❑ La religion PHILO
19 ❑ La psychologie aujourd’hui 43 ❑ Le monde de l’image
Prix unitaire (non abonnés) : 9,80 €
21 ❑ La vie des idées 44 ❑ Décider, gérer, réformer Prix unitaire (abonnés) : 4,50 €
22 ❑ L’économie repensée 45 ❑ L’enfant
23 ❑ Anthropologie 46 ❑ L’exception française 160 pages
24 ❑ La dynamique des savoirs 47 ❑ Violences
25 ❑ À quoi servent les sciences humaines ? 49 ❑ Sauver la planète ? LES ESSENTIELS
26 ❑ La France en mutation 50 ❑ France 2005 Prix unitaire (non abonnés) : 12 €
28 ❑ Le changement Prix unitaire (abonnés) : 8 € 116 pages
29 ❑ Les nouveaux visages du capitalisme
188 pages

>> Sommaires et commandes


sur www.scienceshumaines.com
MAGAZINES CERCLE PSY
>> Sommaires et commandes sur www.le-cercle-psy.fr
CERCLE PSY ( trimestriel ) Prix unitaire : 7,90 € hors frais de port HORS-SÉRIE du Cercle Psy
1 ❑ Les psys vus par leurs patients 10 ❑ Violences familiales 19 ❑ Les patients dangereux Prix unitaire : 8,50 € - hors frais de port
2 ❑ Trop d’enfants chez le psy ? 11 ❑ La nouvelle science des rêves 20 ❑ L’enfant difficile
3 ❑ Quand la tête soigne le corps 12 ❑ TCC Les meilleures thérapies ? 21 ❑ L’attachement en questions 1 ❑ Toute la psycho de A à Z
4 ❑ Le bébé, sa vie, son œuvre 13 ❑ Muscler s