Vous êtes sur la page 1sur 62

2019-2020

Pr : Abdelmajid SAIDI
Pr: Salim KHRIBECH
UMI-FSJES Meknès
Les marchés
 Objet : montrer comment est ce que la structure du
marché détermine le prix et l’optimum des agents
économiques, producteurs et consommateurs.
On distingue deux grands types de marchés :

 Les marchés concurrentiels


 Les marchés de monopole
 Construire des modèles basés sur des hypothèses.
 La notion de la concurrence est au centre de la
classification des structures de marchés.
 Car elle conduit à une utilisation optimale des
ressources de l’économie
 Le degré de concurrence sert comme critère pour
classer les marchés.
c) Les différentes structures de marché possibles

Offre
Un Quelques uns Beaucoup
Demande
Concurrence
Beaucoup Monopole Oligopole
pure et parfaite
3axes :
 Modèle de référence: marché de concurrence pure et
parfaite
 Modèle opposé : Monopole simple
 Concurrence monopolistique
Ch1: marché de concurrence pure et
parfaite (CPP)
A) Définition de la CPP

La CPP est une situation de marché caractérisée par la présence


d’un grand nombre d’offreurs et de demandeurs dont la
rencontre – assurée grâce à leur mise en relation par un arbitre de
marché (commissaire-priseur, « main invisible ») – permet de
déterminer un prix d’équilibre sur le marché.
La confrontation de l’offre et de la demande s’effectue sur la
base d’un échange libre et volontaire qui aboutit à un équilibre
de marché résultant d’un ajustement par une coordination non
orientée par les intérêts particuliers des différents agents
économiques
Aucun agent présent sur le marché n’a un pouvoir de décision
suffisamment grand pour pouvoir influencer, par ses choix, le
marché (principe du mécanisme d’autorégulation du marché).
B) Les principales caractéristiques de la CPP

 Les offres et les demandes individuelles sont regroupées


puis confrontées globalement

 Il existe un commissaire-priseur qui affiche le prix (unique)


de chaque bien et ce prix est connu de tous
Aux prix affichés par le commissaire-priseur, les consommateurs et
les entreprises effectuent des choix qui se traduisent par des offres et
des demandes et ces choix sont faits sur la base de principe de
maximisation (de l’utilité ou du profit)

 Les consommateurs et les producteurs établissent leurs plans en se


basant sur le seul « signal » envoyé par les prix affichés.
C) Les cinq hypothèses de la CPP

1. Atomicité de l’offre et de la demande :


le marché doit être atomistique, çàd qu’il doit exister une
multitude d’offreurs et de demandeurs, de taille
comparable, de telle façon qu’aucun d’entre eux ne puisse
influencer la détermination du prix du bien.
Co Le prix est :
 déterminé par une action collective
 une donnée exogène qui s’impose à tous
2. Absence de barrières à l’entrée et à la sortie du marché
(fluidité):

le marché doit être ouvert et libre d’accès pour tout


acteur écq. Il faut qu’il y ait aussi une libre sortie du
marché.

- L’absence de contraintes et d’obstacles (d’ordre


public ou privé) pour entrer ou sortir d’un marché
- Les firmes nouvelles peuvent librement intégrer le
marché de leur choix et en sortir quand elles le
veulent.
3. Homogénéité du produit : les produits vendus sur le marché
doivent être identiques et standardisés.

- Aucune différence de qualité ou de présentation ne doit le


différencier du produit des autres entreprises.
- La publicité est totalement absente et n’a aucune raison
d’être
4. Information parfaite : les marchés doivent être
transparents, les offreurs et les demandeurs disposent
d’une information parfaite et gratuite sur les conditions
du marché et notamment sur les prix et la qualité des
biens

- Un producteur ne peut vendre son produit à un prix


supérieur au prix du marché
- La transparence totale du marché exclut qu’un agent
puisse tricher.
5. Mobilité parfaite des facteurs de production :
les facteurs de production (travail et capital) doivent
pouvoir, à tout moment, se déplacer librement du
marché d’un bien à celui d’un autre bien

- Les facteurs se déplacent librement du marché d’un


produit à celui d’un autre produit
- Cette mobilité peut être aussi bien géographique que
professionnelle
La Concurrence
Pure Parfaite
 Hy : atomicité,  Hy : information parfaite
 Hy : fluidité,  Hy : mobilité des facteurs
 Hy : homogénéité
I. Implications
1. Les déterminent de l’équilibre du Mr sont les forces
constituées par l’offre et la demande globale. L’agent
(Ceur / Peur) pris individuellement ne peux pas
changer le prix.
2.
 Recette totale (RT): c’est le chiffre d’affaire (CA)
RT = Quantité vendue (Q)* Prix (P)
RT =QP
 Recette moyenne (RM) : C’est le rapport entre la RT et Q
RM= RT/Q = QP/Q = P RM = P

 Recette marginale (Rm) : recette réalisée par la dernière


unité vendue (additionnelle).
2. Selon les Hy de CPP, la recette par unité (vendue)
additionnelle ne change pas.
La Rm est donc constante et égale au prix

Rm = P
Étant donné RM = P donc Rm =P= RM
3. Uniformité des coûts de production
 Hy Atomicité signifie que les E/ses ont les mêmes
coûts
 Une firme peut représenter l’ensembles des E/ses
d’une branche.
 Dans le cas des coûts différents, on retient le coût
de l’entreprise marginale càd la moins rentable sur
un marché donné.
Remarque
 En Mr de CPP, étant donné que le prix est imposé on
dit que l’entreprise est price-taker (preneur de prix)
II. Équilibre du marché en courte période
 Le nombre de firmes sur le marché d’un produit est
donnée et ne change pas en courte période
 La taille des E/ses, les facteurs et coûts de
production restent inchangés.
 La notion d’équilibre du Mr implique la
détermination :
 du prix du Mr (P)
 De la quantité échangée (Q) au P
 La quantité individuelle d’une entreprise
 Le prix d’équilibre résulte de l’égalité entre l’offre
(Qo) et la demande (Qd)

Qo = Qd
Qo = f(P)
Qd = f(P)
P

Om (offre du Mr)

Dm (Demande au
Mr)

Q
P

Om (offre du Mr)
PE E

Dm (Demande au
Mr)

QE Q
La rente des Ceur
(le gain) = Prix
P escompté
Prix
moins (-)
escompté
Prix d’équilibre

PE

QE Q
:La rente des Ceur
(le gain) = Prix
P escompté
moins (-)
Prix
escompté Prix d’équilibre

PE
: La rente des Peur (le
gain) = Prix
d’équilibre
Prix
moins (-)
prévu
Prix prévu

QE Q
EX1 r
 La demande du M est : Qd = -5P + 1000
 L’offre globale est : Qo= 20P-100
 On suppose que 100 firmes présentes sur le Mr ayant le
même coût de production
 Calcul du prix du Mr (P), la quantité échangée du
Mr (Qm) et la Qté d’une seule E/se (Qi).
 À l’équilibre :
Qd = Qo
Donc : -5P + 1000 = 20P-100
1000+100 = 20P+5P
1100 = 25P
P = 1100/25 = 44 prix de l’équilibre du Mr
La quantité échangée :
Qm = -5* 44 + 1000 = 20*44-100 = 780
La quantité échangée par une entreprise :
Qi/effectif = 780/100 = 7,8
III. Équilibre de l’E/se en courte période
 En CPP , l’E/se maximise sont profit (π) en réalisant
la production optimale, lorsqu’elle produit au coût
marginal croissant.
 Il faut réaliser 2 conditions de maximisation du π :
π = recette totale – coût le total
π = RT – CT = f(q)
1ère cond° : f(q)’ = 0 (π)’ = (RT – CT)’ = 0

(RT – CT)’ = (RT)’ – (CT)’ = 0 Rm – Cm = 0


Rm = Cm = P = RM en CPP
2ème cond° : f(q)’’ < 0 (π)’’ < et Cm’ > 0.
rappel
 Coût total : CT = CV + CF
 CV (variable): les chargés qui varient avec la
production ( ex: matières premières)
 CF (fixe) : inchangés (ex: Loyer)
 CM (coût variable) = CTM (coût total moyen) =
CT/ Q
 CVM (coût variable moyen) = CV/Q
La production optimale (Offre) de la firme, en CPP et en
courte période, est celle qui assure l’égalité entre le Cm
(croissant) avec le prix du marché (Mr). la courbe de l’offre
est confondue avec la portion croissante de la courbe du
Cm.
distinguer deux situation selon le prix de
marché :
 Soit au-dessus du
minimum du CTM
(seuil de de
rentabilité).
distinguer deux situation selon le prix de
marché :
 Soit au-dessus du
minimum du CTM
(seuil de de
rentabilité).
Distinguer deux situation selon le prix de
marché :
 soit au-dessus du
minimum du
CTM (seuil de de
rentabilité).
 soit au-dessus du
coût variable
moyen (seuil de
fermeture), selon
la période
considéré.
Implications
 Si à court terme, l’entreprise arrive à couvrir ses coûts
variables, elle peut continuer à produire en attendant
un retournement de la conjoncture.

 Mais, en longue période, la firme est obligée de


couvrir à la fois ses coûts fixes et ses coûts variables
afin de rester dans le marché.
Résultat
 L’offre d’une E/se correspond : P = Cm càd P(q) = (CT)’

 L’E/se ne commence à réaliser un profit que lorsque le


prix du Mr dépasse le minimum du coût moyen P>
CM.

 Pour trouver le quantité qui couvre le CM on égalise

Cm= CM

(voir la courbe précédente)


Ex2
 Un marché CPP comprend 100 E/ses ayant toutes les
mêmes coûts de P°. Une entreprise (firme) représentative
de la branche a une fonction de CT : 2q2 + 4q + 8
 Déterminer la fonction d’offre d’une E/se et l’offre
globale de la branche.
 En courte période, l’E/se vise à max le π
 π(Q) = P.Q – C(Q)
 Max π(Q) π(Q)’ = 0 et π(Q)’’ < 0C Cm’>0
m
 π(Q)’ = (P.Q)’ – C(Q)’ = P – Cm = 0 P= Cm
 sachant que le CT = 2q2 + 4q + 8 alors le CT’ = Cm
 1ère CT’ = 4q + 4 = Cm = P q = (P-4) / 4 ( fonction de
l’offre)
 2ème cond° CT’’ = (Cm)’ = 4 > 0.
 3ème cond° : Prix > au minimum CM (seuil de
rentabilité) pour que l’E/se commence à réaliser du profit .
 On peut le déterminer à partir de l’égalité :
Cm = CM
 CM = CT/q = (2q2 + 4q + 8) / q = 2q + 4 + 8/q
 Sachant que Cm = 4q + 4
 Cm = CM 4q + 4 = 2q + 4 + 8/q q=2
 Pour q = 2, on a : Cm =CM = 12
La fonction de l’offre Qi = f(P) = (P-4) /4 avec P>
12

L’offre globale : Qm = Qi.100 = 100 . (P-4) /4


Qm = 25P-100 avec P>12
III. Modification de l’équilibre du marché
A) Changement de l’offre
 La demande est
constante
 les quantité offertes
changent pour un P
 Si O augmente (Q1 à
Q2), P diminue (P1 à P2)
(Courbe se déplace à droite)
 Si O diminue, P
augmente

C’est la loi de l’O et la D.


III. Modification de l’équilibre du marché
A) Changement de l’offre
 La demande est
constante
 les quantité offertes
changent pour un P
 Si O augmente (Q1 à
Q2), P diminue (P1 à P2)
(Courbe se déplace à droite)
 Si O diminue, P
augmente

C’est la loi de l’O et la D.


B) Changement de la demande
 L’offre est constante
 les quantités
demandées changent
pour un P
 Si D augmente (Q1 à
Q2), P augmente (P1 à
P2)
(Courbe se déplace à
droite)
 Si O diminue, P
diminue

C’est la loi de l’O et la D.


B) Changement de la demande
 L’offre est constante
 les quantités
demandées changent
pour un P
 Si D augmente (Q1 à
Q2), P augmente (P1 à
P2)
(Courbe se déplace à
droite)
 Si O diminue, P
diminue

C’est la loi de l’O et la D.


Application
La fonction de l’O : P= q +4
La fonction de la D : P = -q+10
 Déterminer l’équilibre du Mr initial .
 Déterminer le nouvel équilibre du Mr :
 Si les achats ont augmenté de 50%.
 Si un impôt indirect d’un montant de 2 dh a été établi
(sur l’E/se).
P= q +4 Qo = P- 4
P = -q + 10 Qd = -P + 10

1) Équilibre initial Qo = Qd P- 4 = -P + 10

Donc P = 7 et Qm = 3
 Le nouvel équilibre du Mr, Si les achats (càd la demande) ont
augmenté de 50%. On doit augmenter donc la fonction de la
D:
 P = (-q + 0,5q)+ 10 P = -0,5q + 10 Qd = q = -2P
+20
 Qo = P- 4 n’a pas changé , l’équilibre Qd = Qo

P -4 = -2P +20 P = 8 et Qm = 4
 Commentaire :
 L’augmentation de la demande a entrainé un
accroissement du prix de 1dh ( 7 à 8)
 Le nouvel équilibre si on impose un impôt de 2 Dh sur les
E/ses
 La fonction de l’offre (P = q+4) devient P = q + 4 + 2 = q+ 6
Qo = q = P-6
 Qd (Qd = -P + 10) n’a pas changé
 Qd = Qo q+ 6 = -P+10 alors P = 8 et Qm = 2

 Commentaire
 L’impôt (2dh) a causé une augmentation du prix de 1dh
( 7 à 8) et par conséquent une réduction des quantités (
de 3 à 2)
IV. L’équilibre de la firme en
longue période (CPP)

 Le profit réalisé en courte période, attire plus d’E/ses


en longue période (LP).
 L’augmentation du nombre des entreprises entraine
une augmentation de l’Offre.
 Face à une demande constante, les prix vont baisser et
donc les profits.
 Dans ce cas là, le prix couvre seulement le minimum
du coût moyen de LP
P = CM= Cm
Conséquences
 La firme ne réalise pas de profit pur dit
anormal ou superprofit qui dépasse la
rémunération des facteurs de production.

 Elle adopte l’équipement (la taille) qui lui


permet de produire au minCM de LP
2cas

1. Toutes les E/ses ont des coûts et équipements


identiques. La situation d’équilibre d’une E/se
(représentative) quelconque de ce marché est:
CMLP=CmLP=CMCP=CmCP = P

CM: coût moyen/Cm :coût marginal/ LP : longue période/ CP: courte


période/P: Prix
2cas
1. Toutes les E/ses ont des coûts et équipements identiques. La
situation d’équilibre d’une E/se (représentative) quelconque de
ce marché est: CMLP=CmLP=CMCP=CmCP CmL = P
P
CML
P

Pe Pe Min

qe Q
L’équilibre d’E/se
type 1 ou
représentative
2) Les entreprises ont des coûts différents .
 Dans ce cas, on se base sur les E/ses dites marginales (
la moins rentables) pour déterminer l’équilibre du
marché ( ou la branche). À l’équilibre on a seulement
P = MinCMLP
2) Les entreprises ont des coûts différents .
 Dans ce cas, on se base sur les E/ses dites marginales ( la moins rentables)
pour déterminer l’équilibre du marché ( ou la branche). À l’équilibre on a
seulement P = MinCMLP
CmL
P

P
MinCML
e Pe
P
Pe >
minCML
P
Q
E/se E/se type
Q 1
marginale représentativ
Pour un prix du Mr (Pe) ,E/se marginale est e
celle qui ne réalise pas de profit pur : Pe =
MinCMLP. Les autres E/ses réalisent du Profit
car Pe > CMLP
Application
l’équilibre en longue période
Les données
 N : E/ses
 Le coût total d’une entreprise représentative :
CT = q2 + 20q+25
 La demande au Mr : Qd = -10p + 1500
1. Déterminer le niveau de production pour chaque
E/se en longue période (LP)
2. Calculer le niveau de production de la branche (du
Mr) et le nombre d’entreprises en LP
 Il s’agit d’un cas des E/ses ayant le même coût de
production donc Cm=CM=P
 On CT = q2 + 20q+25
Donc Cm = 2q + 20 / CM = q + 20 + 25/q.
Alors à l’équilibre :
2q + 20 = q + 20 + 25/q
1) qi=5 est l’offre d’une E/se en CPP en LP.
Cm(5) = CM (5) = P = 30
2) L’offre de la branche (Mr) , à l’équilibre
Qm = Qo = Qd
On va calculer la Qd = -10p+1500
Sachant que P = 30
Qd = -10*30 + 1500 = 1200 = Qo
L’offre de la branche = 1200

3) Le nombre d’E/se présentes sur le Mr


N = Qm/ qi
N = 1200/5 = 240
Exercices de révision
Ex1
Dans un marché de CPP
La demande globale : Qd =-P +100
L’offre globale : Qo = 2P+30
1) Quel est le prix d’équilibre du marché
2) Quelle sera la quantité échangée à ce prix
Exercices de révision
Ex1
Dans un marché de CPP
La demande globale : Qd =-P +100
L’offre globale : Qo = 2P+30
1) Quel est le prix d’équilibre du marché
2) Quelle sera la quantité échangée à ce prix
Ex 2
 Soit un marché en situation de concurrence pure et
parfaite sur lequel se vend un produit q au prix P.
 La demande sur ce marché est : Qd = -2P+80
 Dix entreprises assurent la production du produit
Leur coût total est : CT= 2q2 +4q2 + 8
1) Écrire la recette totale d’une firme i pour P = 14
2) Déterminer l’offre globale de la branche
3) Calculer le prix d’équilibre de courte période, la
quantité globale échangée et l’offre de chaque
entreprise à ce prix
4) Comment évoluera ce marché en longue
période?

Vous aimerez peut-être aussi