Vous êtes sur la page 1sur 1

Sujet : La démocratie peut-elle légitimer la violence ?

Etude du sujet :
FORCE = expression légitime de la violence (+ notion de maîtrise et de proportionnalité)
VIOLENCE = expression déréglée de l’agressivité.
Problématique : la violence n’est-elle pas contre-nature avec la démocratie dont le but est la paix et la concorde entre les hommes ?
IM :
Introduction

La démocratie peut légitimer la violence. En effet, bien que l’usage de la violence par la démocratie soit limité aux
situations extrêmes et qu’il soit encadré, la violence reste un des moyens d’action de la démocratie, non seulement pour
se défendre mais aussi pour asseoir son autorité. Non seulement légitime, la violence, pour une démocratie est donc
nécessaire

IP 1:
Certes on pourrait croire que la démocratie ne peut s’accommoder de la violence.
IS 11 :
La violence est radicalement aux antipodes du projet de EX
Paix perpétuelle souhaité par les fondateur de l’âge Tocqueville, Rouseau, Kant, Abbé de Saint Pierre
démocratique.
IS 12 : EX
La démocratie participe à la civilisation d’un peuple à « Nous autres civilisation, nous savons maintenant que nous sommes
l’inverse de la violence qui participe à sa destruction. mortelles » P. Valéry
IS 13 :
EX
Le principal moyen d’action de la démocratie c’est le
Médiation de JP II à propos du canal de Beagle entre 1981 et 1983 qui évite le
débat, la recherche du compromis, la décision par le conflit entre l’Argentine et le Chili.
suffrage, la médiation.

IP 2 :
Mais l’usage de la violence par la démocratie est légitime.

IS 21 :
EX
Au sein d’une démocratie, l’Etat incarne la « violence Max Weber
légitime »

EX
IS 22 :
Le chef des armées, en France est le Pdt de la République, élu au suffrage
Cette violence est réservée à un corps mandaté : l’armée. universel.
IS 23 : EX
Le peuple conserve un droit de regard sur l’exercice de la Contrôle parlementaire ; EX : enquête à la suite des événements de
violence légitime. Novembre en RCI.

IP 3 :
Et surtout elle est un mal nécessaire pour la survie de la démocratie.
IS 31 : EX
Face aux maux d’aujourd’hui, la démocratie a besoin de Contre exemple : le renoncement de Münich qui marque le recul des
se défendre démocraties.
IS 32 : EX
Néanmoins, cette violence est maîtrisée et encadrée Force de l’ordre agisse sur ordre de l’autorité publique : Préfet
IS 33 :
EX
Et surtout elle confère à la démocratie un vrai pouvoir : Guerre en Irak : libération de l’Irak au nom de la démocratie.
coercition, sanction : la violence conforte la démocratie.
Ouverture :