Vous êtes sur la page 1sur 2

Le XXIème siècle sera religieux ou ne sera pas. Qu’en pensez vous?

I.Certes, le mouvement historique des derniers siècles semble laisser croire à un recul du
religieux au profit des idéologies et de la sécularisation

1. Les régimes occidentaux se sont aujourd’hui sécularisés, abandonnant toute référence


religieuse. C’est en particulier le cas de la France, marqué par l’influence des Lumières dès le
XVIIIème siècle et plus encore par les héritages de la Révolution de 1789. (Le pouvoir n’est
plus donné par Dieu mais par le peuple)

2. Le XXème siècle a été marqué par les idéologies laïques : nationalisme poussé à l’extrême
par les nazis mais aussi communisme mis en œuvre par les soviétiques , qui rejettent la
religion considérée comme « l’opium du peuple » (Lénine)

3. On assiste donc à un recul des formes traditionnelles de la religiosité , en particulier en


Occident. Ce phénomène est conjoint à la montée de l’individualisme. Exemple du recul de la
pratique religieuse dans les sociétés occidentales ?

II.Mais, le début du XXIème siècle en particulier depuis la fin du bloc soviétique, semble
quant à lui marqué par un renouveau du phénomène religieux.

1. Dans les sociétés post-modernes, marquées par l’individualisme, l’urbanité et la perte des
repères structurants traditionnels, maintien d’une quête de repères. Création de nouvelles
formes de religiosité adaptées à la modernité. Emergence de religions « choisies » et non
« subies » ou « imposées ».Développement des sectes « new age »…

2. Ce renouveau religieux se traduit dans les relations internationales par de nombreux


conflits « religieux », la religion servant à nouveau de repère communautaire, du fait de la
crise de la nation. Exemple en Ex-Yougoslavie, au Soudan ou encore en Tchétchénie.

3. Pour certains, ce phénomène traduit le début et l’avènement d’un véritable choc des
civilisations, thèse défendue par S .P .Huntington, pour qui les civilisations reposent
essentiellement sur des critères religieux et sont vouées du fait de la mondialisation et de la
domination de la civilisation occidentale de tradition judéo-chrétienne, à rentrer en conflit.

III.Le XXIème siècle sera donc vraisemblablement marqué tout à la fois par le religieux
et la sécularisation.

1. Parce qu’il apparaît tout d’abord dominé par la société occidentale sécularisée mais ou le
phénomène religieux et les références à la chrétienté restent fortes. Exemple du problème lié à
la référence religieuse dans la future constitution européenne.

2. Parce que l’homme a foncièrement besoin de repères moraux, religieux et transcendantaux


pour dicter sa conduite. Morale reste la condition de survie et de renouvellement de l’espèce
humaine. En ce sens, les religions traditionnelles continuent de servir de référence et de
repères dans une grande majorité du monde. Exemple des Etats-Unis et du rôle des néo-
conservateurs qui se considèrent investis d’une mission messianique de « croisade ».

3. Parce que c’est la condition sine qua non du maintien de la diversité des civilisations et
donc de la liberté , qui reste inscrite dans les textes fondateurs de la communauté
internationale, sans caractère contraignant : liberté individuelle.