Vous êtes sur la page 1sur 3

Perte de charge singuliers : coudes Driss ELQORTOBI

http://tanwir.free.fr
Perte de charge singuliers : coudes

I. Objectif
Vérifier par des mesures, l’existence d’une perte d’énergie lorsque le fluide passe à travers
des coudes de rayons de courbure d’angle de déviations différentes.

II. Equation de continuité et de Bernoulli


L’équation de continuité nous donne : Q=S6V6=S7S7=S8V8=S9V9=S10V10
L’équation de Bernoulli entre les prises de pression 6 et 7 ainsi que la perte de charge ∆J
s’écrit comme suite :
(V²6/2g)+(P6/w)+Z6=(V²7/2g)+(P7/w)+Z7+ ∆J

III.Interprétation graphique
6 Plan de charge 7

Ligne de charge ∆J

Ligne piézométrique

∆J= ∆H

Plan de référence

Schéma

1
Perte de charge singuliers : coudes Driss ELQORTOBI
http://tanwir.free.fr

IV. Observations
IV.1. Constatation

On constate qu’il y a une perte d’énergie lors du changement brusque de la direction entre 6 et
7, ainsi que les hauteurs piézométriques ne sont pas conformes à celles du schéma.

IV.2. Interprétation
Comme on a constaté il y a donc une perte de charge ∆J, donc l’équation de Bernoulli s’écrit
comme suite :
(V6²/2g)+(P6/w)+Z6=(V7²/2g)+(P7/w)+Z7+ ∆J

IV.3. Différence de hauteur piézométrique


Pour un fluide parfait, ∆J=0, et pour Z6 = Z7 on aura :
(P6/w)-(P7/w)= (V7²/2g) - (V6²/2g)

V. Détermination de la perte de charge ∆J


V.1. Expression de la perte de charge

On a : Z6=Z7
Ainsi : D6=D7
Donc : S6=S7 ⇒ V6=V7
D’où : (V7²/2g) - (V6²/2g)=0
Alors : ∆J =(P6/w)-(P7/w)

V.2. Mesure de la perte de charge


D6=D7=D8=D9=D10= 21.2 mm

Mesure Coudes à 90°


∆H Q P6/w P7/w ∆J6-7 P7/w P8/w ∆J7-8
0 0 0 0 0 0 0 0
2 83,33 31 30 1 30 23 7
7 106,38 17 17 0 17 16,5 0,5
12 125 37 36 1 36 35,5 0,5
16 135,14 11 10 1 10 11 -1
19 151,52 50 49 1 49 48 1

2
Perte de charge singuliers : coudes Driss ELQORTOBI
http://tanwir.free.fr

mesure Coudes à 135°


∆H Q P8/w P9/w ∆J8-9 P9/w P10/w ∆J9-10
0 0 0 0 0 0 0 0
2 83,33 23 23 0 23 23 0
7 106,38 16,5 16 0,5 16 16 0
12 125 35,5 35 0,5 35 34 1
16 135,14 17 14 12 5 4 1
19 151,52 48 47 1 47 46 1

VI. Traçage du graphe ∆J=f(Q)

Perte d'énergie

8
6
4 ∆J6-7
∆J

2 ∆J7-8
0 ∆J8-9
-2 0 83,33 106,4 125 135,1 151,5 ∆J9-10
Débit
Schéma

Conclusion
Pour avoir moins de pertes d’énergie dans les coudes, il faut utilisé des angles de déviations
plus grandes.