Vous êtes sur la page 1sur 5

ALVEOLITE

- INTRODUCTION :

L’alvéolite est la complication postopératoire la plus courante après les extractions simples (2-5 %) et les
extractions chirurgicales (20-35 %). surtout à la suite de l’extraction des dents de sagesse inférieures.

Définition :
C’est une inflammation de l’alvéole d’étiologie multiple et elle se présente sous forme de 2 types : séche et
suppurée .

Défi 2 : c’est une ostéite circonscrite localisée .

L’inflammation peut avoir une étiologie infectieuse , systémique ou iatrogène pour la séche alors que pour la
suppurée c’est souvent infectieuse .

- Mécanisme :
- Suite à une extraction dentaire un caillot sanguin se développe dans l’alvéole et aide à diminuer le
saignement. Il sert également de fondation pour que l’os et les nouveaux tissus se forment durant le processus
de guérison. Lorsque le caillot se détache ou se désagrège prématurément, les nerfs et l’os deviennent exposés
et cela cause de la douleur. (image )

- Présentation :
Affection plus fréquente chez les femmes

- Types :

-A) Alvéolite sèche : Comment la diagnostiquer ?


- Les douleurs sont irradiantes et peuvent s’étendre à toute l’hémiface. Quand il s’agit de molaires inférieures,

les douleurs irradient vers l’oreille., rebelles aux antalgiques mineurs, exacerbées par la mastication et le

décubitus.

- Douleurs spontanées intense ,continue , difficile à localiser, pouvant irradier jusque dans la zone péri
auriculaire rebelles aux antalgique dans les heures qui suivent l’extraction .

- Un alvéole vide sans suppuration et sans caillot cicatriciel , l’os est mis à nu . avec des parois sensible au
moindre contact.

- une muqueuse sain ou de coloration grisâtre .

Evolution :
Guérison , atténuation des douleurs progressivement en 2 à 3 semaine par comblement d’alvéole d’un tissu de
granulation .

N.B : l’anesthésie ‘et l’une des causes de l’alvéolite par la présence du vaso ( qui provoque la construction et
l’ischémie ) ou quand elle est froide en provoquant une ischémie .

Traitement : le but cherché c’est le saignement


- Il n'existe aucun traitement miraculeux pour la guérir. C’est une condition temporaire qui disparaîtra avec le
temps avec ou sans traitement.

Toutefois, il existe des interventions particulières qui peuvent diminuer la douleur et aide à la guérison lors d'un
épisode d’alvéolite :

- dentiste nettoiera l'alvéole et enlèvera les résidus d'aliments après avoir effectuer une anesthésie sans vaso
(pour favoriser le saignement = caillot de sang ) , (curetage jusqu'à saignement ) .

- il Irriguer le site avec de la chlorhexidine ou du sérum physiologique.

- Il appliquera ensuite un pansement qui protégera la plaie et limitera la douleur. Soulager la douleur avec un
pansement d'un pansement sédatif (Apposition d'une mèche imbibée d'eugénol (Alvogyl),oxyde de zinc,
eugénol, et de l'huile de clou de girofle) autrement dire Bourrer le site d’extraction avec un pansement
résorbable ou non résorbable .
- Si le pansement n’est pas résorbable, le retirer après 2 à 3 jours. car elle ne se résorbe pas d'elle-même et peut
causer une nécrose osseuse.

- Si la douleur persiste, envisager la possibilité de refaire .

– on peut associer avec des antalgiques forts (PARACETAMOL+ CODEINE).

B) Alveolite suppurée : Comment la connaitre ?

C’est une surinfection de l’alvéole du à la présence ( d’un fragment dentaire ou rebord alvéolaire ,tartre ,
séquestre etc etc etc ).

- elle est moins douloureuse que la sache et surtout provoquée , elle apparait tardivement après 2à 3 jours
d’extraction dentaire .

- Contrairement à la sèche l’examen endobuccal est celui d’un alvéole comblé par un bourgeonnement plus ou
moins purulent avec un caillot noirâtre ,d’odeur fétide (une mauvaise odeur ou un mauvais gout dans la bouche)
, facilement hémorragique .

- Une muqueuse environnante douloureuse et enflammée .

- Plan générale dans certains altérés : (fièvre , asthénie , avec ADP ) .

- sur radio on peut trouvé un séquestre qui est absent dans la seche qui peut être dû aux

Manœuvres de l'extraction ou une portion osseuse mal irriguée qui va se nécroser et être éliminée.
Traitement : (le but cherché c’est le nettoyage et pas le saignement )

- Curetage sous anesthésie locale sans ou avec vaso pour favoriser le saignement et pour l’élimination du tissu
granulomateux .

- Irrigation avec solution Antiseptique .

- Mise en place d’une mèche à base d’eugénol ( application répétée chaque 3 jours jusqu'à guérison ) .

- Antalgique et peut donner des vit b1 et b6

- prescription ATB pour éliminer une autre surinfection .

- Pas AINS .

N.B : pour les VITAMINE :

Ils trouvent leurs indications dans le cadre de lésions nerveuses qui sont également causes d'alvéolite. La
nocivité du sympathique a été incriminée comme facteur étiologique par de nombreux auteurs. Le complexe
vitaminique B1,B6,B12 ainsi que la vitamineC(acide ascorbique) ont quelques fois leur Place dans l'éventail des
médicaments que le praticien peut prescrire.

Alvogyl

- Prévention : Comment ?

- il est important de poursuivre les instructions de soins à domicile :

 éviter de fumer pendant au moins 72 heures. La fumée contamine le site d'extraction, et l'action de
succion sur une cigarette peut déloger le caillot de sang.

 éviter de boire à travers une paille puisque la pression négative créée par l’ingestion des liquides à
travers la paille peut déloger le caillot de sang;

 éviter la succion et les rinçages excessifs de la bouche; commencer un rinçage à l'eauSALÉE  


tiède trois fois par jour de manière douce, mais seulement 24 heures après l'extraction dentaire;

 mastiquer la nourriture loin de la zone d'extraction pour éviter qu’il y ait irritatio, Il vaut mieux en
général éviter les aliments trop durs, difficiles à mâcher, croustillants et épicés, CAR ils pourraient
s'accumuler dans l'alvéole et provoquer des irritations ou une infection;

 les femmes qui utilisent des contraceptifs oraux sont deux fois plus susceptibles de développer
une alvéolite après une extraction;

 les femmes sont plus à risque que les hommes d’avoir une alvéolite, parce que l'œstrogène, où
les niveaux sont élevés pendant les trois premières semaines du cycle de menstruation, ralentit le
processus de guérison. Les dentistes recommandent parfois à leurs patientes de sexe féminin
d’avoir les extractions effectuées au cours de la dernière semaine de leur cycle, lorsque les taux
d'œstrogènes sont les plus bas, pour ainsi minimiser les risques de développer une alvéolite.