Vous êtes sur la page 1sur 1

REPUBLIQUE FRANCAISE

MINISTERE DES FINANCES ET DE L’ECONOMIE

LE CHEF DE CABINET 130 RUE DE BERCY

ATTESTATION DE NON BLANCHISSEMENT D’ARGENT

Selon l’arrêté Ministériel 456/DC11/TPB24/MFE/10 de Juin 2012, le Ministre des finances et de l’économie, dans son
élan de lutter contre les blanchissements de capitaux qui cause de nombreux incidents économiques financiers et social
à savoir :
-Prive l’État de ressources financières
-Fausse les statistiques (sous –évaluation de, des ventes…)
-Fausse le calcul des agrégats macro-économiques
-Alimente l’économie informelle ou souterraine
-Facilite la concurrence déloyale entre opérateurs économiques
-Paralyse l’action de l’État impuissant face à l’ampleur du phénomène de blanchiment d’argent et de la délinquance
financière.
-Provoque des tensions sociales
-Accélère l’affaiblissement de l’État et par conséquent les institutions
-Détruit l’esprit de risque et d’aventure indispensable à l’investissement
-Favorise l’hémorragie des devises, en renforçant les économies d’outre-mer.
-Favorise le financement du terrorisme

-Fraudes entre prêteurs et emprunteurs particuliers

Le Ministre des finances et l’économie interpelle toutes les structures financières exerçant en République française à déclarer tous
transfert de fonds dont le montant excède 80.000 €

Cette déclaration doit être adressée au trésor public française TPF contre paiement d’une somme définis comme suit :
BAREME DE FRAIS DE NON BLANCHISEMENT DE CAPITAUX

N°) MONTANT FRAIS A PAYER


1 10.000€ à 20.000€ 1.200 €

2 30.000€ à 40.000€ 2.100 €

3 50 000€ à 70.000€ 2.500 €

4 80. 000€ à Plus 3.500 €

Le Ministre des finances et de l’économie appelle les différentes structures financières au respect strict de cet arrêté
ministériel.
Tout contrevenant à ces dispositions sera sévèrement puni par la loi.

Mme Marianne ATIU Ministre des Finances et de l’Economie

Fait à Montreuil Seine-Saint-Denis le, 10 juillet 2019