Vous êtes sur la page 1sur 34

ROYAUME DU MAROC

Ministère de l’Aménagement du Territoire de


l’Eau et de l’Environnement
Agence du Bassin Hydraulique du Tensift

PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT
DES RESSOURCES EN EAU
DANS LE BASSIN DU TENSIFT

Nabil Limam
Chargé du service Gestion, Préservation et Protection
Des Ressources en Eau
DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES EN EAU
AU MAROC

SOMMAIRE
1. Présentation de la zone d’action de l’agence
2. Problématique des ressources en eau souterraines
3. Evolution prévisionnelle des ressources en eau souterraines
4. Gestion intégrée des ressources en eau
5. Actions entreprises par l’ABHT
6. Perspectives de développement des ressources en eau
dans le bassin du Tensift

" Conclusion
Agence du bassin Hydraulique du Tensift 2
SITUATION DE L’AGENCE DU BASSIN
HYDRAULIQUE DU TENSIFT

Agence du Bassin
Hydraulique du
Tensift

Agence du bassin Hydraulique du Tensift 28


ZONE D’ACTION DE L’AGENCE DU BASSIN
HYDRAULIQUE DU TENSIFT
Superficie du bassin:
ZONE D'ACTION DE L'AGENCE DE BASSIN HYDRAULIQUE DE TENSIFT

9 24.800 Km2 Youso ufi a

9 3% de la superficie
C he maïa

Pr. Safi
150
S.B ouath man e

totale du royaume
T almest Kettra
Pr.S.Youssef
Ta mel lalt
Ben Ali Pr. Kalaa Sraghna
S. Zo uine
T .Ouda ya M arrakec h Si di Rah al
S.M ok hta r
Es saoui ra T . Al Ha nc han e C hich aou a Pr. Marrakech Aït Ouri r

T am esl oht
100 Pr. Essaouira

S. M z oud a
Pr.Chichaoua

Population:
T ahan aou t

Sm im ou
A mez miz
I mi ntan out
Pr. Al Haouz
Aït D aoud
Ta man ar
50

9 2.632.000 hab (2000) 10 0 1 50 200 250 300

9 8.7% de la population
totale du royaume

Agence du bassin Hydraulique du Tensift 29


RESSOURCES EN EAU DISPONIBLES

RESSOUR CES EN EA U D U BA SSI N HYDR AUL IQUE DU TENSIFT


( VO LUM ES EN MI LLION S DE M3/A N) 9 Potentiel hydrique global :1628.5 Mm3
Yousoufia Unité de la Bahira

1 80 Unité d'Akarmoud Apports : 56


63.5

9 5.6 % des R . E du Royaume


Apports : 28.5 Utilisations :
Utilisations : 30 Chemaïa

1 60 Unité du Haouz

Apports : 238
2 01. 3 89
Unité de Meskala-Kourimat S.Bouathmane Utilisations : 411
Talmest Kettra
1 40 Apports : 36 Tamellalt
Utilisations : 36
17 3.60 6

1 20

Essaouira T. Al Hanchane
S.Mokhtar
Chichaoua
Sidi Zouine
T.Oudaya Marrakech 76.0 96

Aït Ourir
Sidi Rahal Transfert à partir du bassin
d’Oum Er-rbia: 300Mm3
11 5. 29 6
38. 8 21 Tamesloht
1 00

Superficiel : 877.5 Mm3


1
164..2
22 3
41 S. Mzouda
Tahanaout
1 68 .3 08
80
Smimou

3 1. 59 9 Imintanout
37. 1 49
1 8. 07
4 9. 82 7

Amezmiz
2 10 .6 29
18%
54%
60 Aït Daoud
Tamanar 12 8. 825

28%
Unité Mejjat-Chichaoua

Apports : 67.5
40 Station hydrométrique
Utilisations : 67.0
100 150 200 250 300

Souterrain : 450 Mm3

Agence du bassin Hydraulique du Tensift 30


ETAT ACTUEL DE MOBILISATION ET
D’UTILISATION DES RESSOURCES EN EAU

Mobilisation Utilisation

• Ressources hydriques mobilisées: 1450 Mm3


AEPI : 85.3 Mm3
• 83% du potentiel hydrique mobilisable
6%
87.8 Mm3
Barrages Lalla Takeroust 94 %
et barrages moyens
519.5 Mm3
eaux 7%
7%
souterraines 38%
38% 33%
33% 442.8 Mm3
22%
22% par des séguias Irrigation : 1315.7 Mm3
traditionnelles
228.050 ha
300 Mm3
Transférées à partir du
Bassin d’Oum Er-rbia

Agence du bassin Hydraulique du Tensift 31


PROBLEMATIQUE

" Ressources en eau limitées : 618 m3/hab/an en 2000


475 m3/hab/an en 2020;
" Répartition spacio-temporelle inégale;
" Forte érosion et envasement des barrages :
9 Lalla Takerkoust : 33 Mm3 en 28 ans;
" Surexploitation des nappes d’eau souterraines:
9 Nappe du Haouz: entrées : 238 Mm3 sorties: 411 Mm3;
" Technique d’irrigation non économe en eau:
9 Irrigation traditionnelle : 75% de la superficie irriguée;
" Forte croissance de la demande en eau : 1475 Mm en 2020; 3

" Rejets des eaux usées domestiques et industrielles dans le milieu


Agence du bassin Hydraulique du Tensift 32
OUVRAGES ONEP

CHAMP CAPTANT ETAT DES CAPACITE DEBIT DEBIT DEBIT


CAPTAGES INITIALE EXPLOITE ACTUEL DEGAGE ET
(mise en (Pointe (Juillet NON
service) 2002) 2004) EQUIPE*
8 puits 412 220 123 12
AGUEDAL opérationnels
5 forages 149 80 50 38
ISSIL opérationnels
9 forages + 2 628 340 161 73
ADDUCTION N’FIS puits
(+BAHJA) opérationnels
3 puits 150 80
OURIKA opérationnels 52
2 puits 79 60
MENARA opérationnels 30
1 puits 15 20
IZIKI opérationnel 20
DRAIN 400 20 60
BOUZOUGAR +
KHETTARA
TOTAL EAUX 1833 820 496 123
SOUTERRAINES
Points de rejets des eaux usées

Débit total :
Exutoire extension nord
850l/s Exutoire Sidi Ghanem

Exutoire Universitaire Exutoire collecteur industriel


EVOLUTION PREVISIONNELLE

1. SUREXPLOITATION
2. Baisse alarmante des niveaux piézométrique dans les zones de
pompage
3. Diminution de la productivité des captages des ressources en
eau souterraine
4. Assèchements des puits et sources en milieu rural
4. Abandon des cultures irriguées par les eaux souterraines
(N’fis)
5. Faible opportunité des investissements (Agriculture,
Tourisme, …)
6. Grande vulnérabilité d’alimentation en eau potable pour les
centres alimentés par les eaux souterraines
7. Augmentation du coût du m3 pompé
8. Amplification du phénomène de l’exode rural

Agence du bassin Hydraulique du Tensift


NOTION DE GESTION INTEGREE ET DEVELOPPEMENT
DURABLE DES RESSOURCES EN EAU

Gestion Intégrée
Ensemble d’actions et de mesures cohérentes et
coordonnées destinées à exploiter et à maîtriser la
ressource en eau de façon à réaliser des produits d’une
façon durable, en respectant les conditions du milieu
naturel.

Agence du bassin Hydraulique du Tensift 4


DISPOSITIONS COMPLEMENTAIRES

9 Limiter l’exploitation intensive des ressources en eau;


9 Sensibiliser les consommateurs sur la nécessité d’une utilisation
rationnelle de l’eau;
9 Encourager l’économie de l’eau (irrigation au goutte à goutte);
9 Renforcer la recharge artificielle des nappes;
9 Réaliser des études approfondies de l’impact des aménagements
hydrauliques sur l’environnement;
9 Lutter contre l’érosion en amont des barrages et la pollution des eaux
souterraines;
9 gestion optimale des aménagements hydrauliques;
9 Implication de tous les intervenants du secteur, dans la gestion de l’eau.
Agence du bassin Hydraulique du Tensift 35
ACTIONS DE L’ABHT
1. Réalisation d’études sur les ressources en eau (synthèses, gestion,
Impacts, Réseaux de mesures, Recharge artificielle...)
2. Développement d’actions en partenariat avec
les organismes (ORMVAH, ONEP, ONE,RADEEMA…), les
Communes rurales et les autorités locales
4. Développement d’actions de sensibilisations (séminaires, exposés
Visites,…)
5. Application des décrets sur les déversements et les prélèvements
6. Modernisation des outils de connaissance des ressources en eau
(SIG, Bases de données, modèles)
6. Formation du personnel

Agence du bassin Hydraulique du Tensift


Synthèse hydrogéologique
Evolution de la nappe du Haouz entre 1986 et 2002
(exprimée en termes de profondeurs).
Débit moyen
interannuel 5.3 m3/s
160 Mm3/an
Carte des séguias
INVENTAIRE DES POLLUEURS

1. Recensement des pollutions (enquêtes)

2. Détermination de la charge polluante

3. Evaluation des redevances sur la base des décrets


de déversements

Agence du bassin Hydraulique du Tensift


Détermination de la charge polluante
Province Lieu de Impact Volume EU
rejet potentiel Mm3/an
Chichaoua Oued Sur les eaux de
surface 0,5

El Haouz Oued et sol Sur les eaux de


surface et 0,7
souterraines
El Kelaa Oued, sol et Sur les eaux de
nappe surface et 3,71
souterraines
Essaouira Oued, sol et Sur les eaux de
surface et 2,05
nappe souterraines
Marrakech Oued, sol et Sur les eaux de
surface et 18, 3
nappe souterraines
Détermination de la redevance

Pollution domestique : Redevance = Volume EC x Pourcentage


d’abattement x taux

Pollution industrielle : Redevance = Nbre d’unités


de pollution x Pourcentage d’abattement x taux

Agence du bassin Hydraulique du Tensift


Détermination de la redevance

Ville EC Station Niveau Redevance


Mm3/an 0,7 Dhs
Imintanout 0,429 lagunage II 90225

Kettara 0,338 lagunage III 23699

Marrakech 26,4 B. activées II 5551440

El Kelaa 2,5 B. activées II 60173

Agence du bassin Hydraulique du Tensift


Etude de recharge artificielle

Mission I : Etude de faisabilité ; détermination


des sites potentiels de recharge et choix d’un
système de recharge artificielle

Mission II : APD de la variante choisie

Mission III : Projet d’exécution

Agence du bassin Hydraulique du Tensift


Remontée induite par la recharge par un débit de 350 l/s

30

25
Cote piézométrique (mNGM)

20

15

10

0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60
Jour

Piezo_210 Piezo_227 Piezo_248 Piezo_260 Piezo_278

Agence du bassin Hydraulique du Tensift


Modélisation hydrodynamique
Résultats des simulations : Site N° 210
Agence du bassin Hydraulique du Tensift
Prélèvements au fil de l’eau
Plan d’action
Volet d'intervention Coût estimatif
(HT)

Mise à niveau technique et opérationnelle du dispositif du suivi 1 000 000


hydrométrique des seguias

Modernisation et réhabilitation du réseau de mesure 1 650 000

Système d'information concernant les données hydrométriques 750 000

Clarification du cadre juridique et réglementaire de l'intervention 1 150 000


de l'Agence

Etudes spécifiques en vue de la maîtrise des eaux dans le Haouz 1 050 000

Développement des capacités 250 000

Octroi des aides pour l'amélioration de l'efficacité des 150 000


aménagements exisatants ou à réaliser

TOTAL 6 000 000

Agence du bassin Hydraulique du Tensift


Actions en partenariat

¾Conception et réalisation de fosses de stockage des marjines


en partenariat avec les communes, les provinces et les associations
¾Mise en place d’un réseau de suivi local et d’une cellule de recherche
(dessalement des eaux d’exhaure de la mine de Draa Lasfar)
¾Sensibilisation des industriels (Chambre de commerce)
¾Sensibilisation des agriculteurs à l’économie de l’eau (goutte à goutte)
¾Recensement des gros consommateurs en zone urbaine et des
Prélèvements dans la nappe (golfs, hôtels, villas,….)
¾Contrats-nappe

Agence du bassin Hydraulique du Tensift


Contrats - nappes
Contrat-nappes = Contrat de gestion des ressources en
eau souterraine qui :

¾ définit les obligations et les objectifs de chaque


intervenant dans le secteur de l’eau

¾Crée une dynamique dans le sens du développement durable

¾ Va dans le sens de la production d’une ressource de qualité


et de la protection et de la sauvegarde des eaux souterraines

Agence du bassin Hydraulique du Tensift


Elaboration du contrat-nappes

Phase 1 : faire un état des lieux pour définir les termes


Du contrat

Phase 2 : Rédaction des termes du contrat par les différents


partenaires (Conseil de la région, ORMVAH, ONEP, ABHT,
Associations d’utilisateurs) et mise en application

Agence du bassin Hydraulique du Tensift


Etat des lieux

¾Réalisation d’une étude sur la gestion des ressources


En eau souterraine en tenant compte des contraintes actuelles
¾Recensement des utilisateurs des ressources en eau souterraine
Et des intervenants du secteur de l’eau
¾Recensement des actions en matière de protection et
de sauvegarde des ressources en eau souterraine
¾Evaluation de la demande en eau
¾Collecte et examen approfondi des expériences internationales.

Agence du bassin Hydraulique du Tensift


Développement durable

Actions pour la
• Maîtrise et connaissance de la ressource
• Protection et préservation
• Développement de la ressource

Outils de gestion et de planification


Système d’Information • outils de traitement de l ’information (SIG)
intégrée • méthodes, modèles, utilitaires

Bases des données


intégrées
• BADRE21 Données
fragmentées
• BADGE
• Données additionnels
(géographique,
sociologique, besoins etc.)

Réseau d ’observation
et de contrôle
Perspectives de développement
Développement de la ressource
¾ Recharge artificielle :
- Réaliser une étude sur les possibilités de recharge artificielle de la nappe du Haouz;
- Réaliser un projet pilote de recharge artificielle ;
- Intensifier l’irrigation à partir du réseau de séguias.
¾ Économie de l’eau:
- Irrigation eaux souterraines-eaux de surface régularisées;
- Alimentation en eau potable;
- Industrie.
¾ Réutilisation des eaux usées:
¾ Gestion participative :
- État des lieux de l’organisation des agriculteurs de la plaine du Haouz ;
- Identification et mise en œuvre de procédures d’implication des usagers dans la
gestion de la nappe;
- Développement des outils de communication , d’information et de sensibilisation.
CONCLUSION

" Des ressources en eau limitées, surexploitées face à une forte


croissance des besoins.
" La politique du secteur a permis:
9 de mobiliser 83% des ressources en eau mobilisables;
9 d’assurer le développement économique et social de la région.

" Malgré les résultats conséquents, la politique de gestion du secteur


appelle à des dispositions complémentaires basées sur :
9 La gestion de la pénurie;
9 La rentabilité de l’eau;
9 L’implication des usagers et de tous les intervenants du
secteur dans la gestion de l’eau (contrat-nappes);

Agence du bassin Hydraulique du Tensift 36


MERCI POUR VOTRE ATTENTION

Agence du bassin Hydraulique du Tensift