Vous êtes sur la page 1sur 9

TP 2 CABLAGE

Sommaire

 Pour faire un câble droit


 Pour un câble croisé
 La norme EIA/TIA 568 a&b
o Pour câble droit
o Pour câble croisé 10/100baseT
o Pour câble croisé complet ou croisé Gigabit
 Note

Pour cela, il faut avoir :

 Une longueur de câble FTP suffisante (mais pas trop longue)


 Deux embouts RJ45
 Une pince à sertir

Après avoir dénudé le câble sur 2 cm à chaque extrémité, il faut séparer les
brins.
En général, on a 4 paires torsadées de couleurs :

 orange / orange-blanc
 vert / vert-blanc
 bleu / bleu-blanc
 marron / marron-blanc

Pour faire un câble droit


Il faut que les embouts soient sertis de la même façon à chaque extrémité et en
respectant la répartition des paires torsadées sur le connecteur .
En général, le code employé est :

1) orange-blanc
2) orange
3) vert-blanc
4) bleu
5) bleu-blanc
6) vert
7) marron-blanc
8) marron

Pour un câble croisé


Il faut intervertir les parties 1/2 et 3/6, donc on a d'un côté le même câblage que
ci-dessus, et de l'autre, le câblage suivant :

1) vert-blanc
2) vert
3) orange-blanc
4) bleu
5) bleu-blanc
6) orange
7) marron-blanc
8) marron

La norme EIA/TIA 568 a&b

Pour câble droit

1) blanc-vert 1) blanc-vert
2) vert 2) vert
3) blanc-orange 3) blanc-orange
4) bleu 4) bleu
5) blanc-bleu 5) blanc-bleu
6) orange 6) orange
7) blanc-brun 7) blanc-brun
8) brun 8) brun

Pour câble croisé 10/100baseT

1) blanc-vert 1) blanc-orange
2) vert 2) orange
3) blanc-orange 3) blanc-vert
4) bleu 4) bleu
5) blanc-bleu 5) blanc-bleu
6) orange 6) vert
7) blanc-brun 7) blanc-brun
8) brun 8) brun

Pour câble croisé complet ou croisé Gigabit


Sur Gbic 1000baseT par exemple

1) blanc-vert 1) blanc-orange
2) vert 2) orange
3) blanc-orange 3) blanc-vert
4) bleu 4) blanc-brun
5) blanc-bleu 5) brun
6) orange 6) vert
7) blanc-brun 7) bleu
8) brun 8) blanc-bleu

Note
De nombreuses interfaces Gigabit (le multi débit 10/100/1000 en particulier)
sont auto MDI/MDIX et s'adaptent automatiquement au type de câble raccordé .

Présentation
Une carte réseau ou Network Interface Card en anglais est une carte
d'extension à insérer dans un slot libre de l'ordinateur.
Elle permet de relier son Ordinateur  à d'autres ressources connectées sur le
même réseau.
Les ordinateurs communiquent sur le réseau au moyen de signaux qui respectent
certaines normes.
Il existe différentes normes telles que la norme Ethernet très répandue aussi bien
en entreprise que chez les particuliers.
La carte Ethernet (correspondant à la norme IEEE 802.3) est le périphérique le
plus courant sur PC pour construire un réseau local.
Un autre standard très courant est le standard Wifi  pour les réseaux sans fil.

Le rôle de la carte réseau

La carte réseau sert d’interface physique entre l’ordinateur et le câble du


réseau.
Elle a pour fonction de préparer, d’envoyer et de contrôler le flux de données sur
le réseau.

Elle sert aussi à traduire les données venant du câble en octets afin que l’Unité
Centrale de l’ordinateur les comprenne.

Par ailleurs, chaque carte dispose d’une adresse unique, appelée adresse MAC,
qui permet de l’identifier parmi toutes les autres cartes réseau.
Cette adresse lui est attribuée par son fabricant et est inscrite sur la puce de la
carte.

Lorsqu’elle fonctionne, la carte indique son adresse au reste du réseau pour


pouvoir être identifiée.
Les différents types de réseaux

Dans le cas d’un réseau filaire, la carte réseau est munie d'un connecteur sur
lequel on branche un câble réseau.
Ce câble est relié au réseau par l'intermédiaire d'une prise murale ou
directement sur un équipement d'interconnexion comme un concentrateur
(Hub) ou un commutateur (Switch).

La transmission sans fil (ou wifi) permet de s'affranchir totalement du réseau


filaire en le remplaçant par un réseau d'ondes électromagnétiques

Débit

Deux équipements réseau doivent communiquer dans le même débit.


Le débit exprimé en Mbit/s (Mégabits par seconde) désigne la capacité d'un
équipement réseau à émettre et recevoir plus ou moins d'informations par
seconde.
Avec le standard Ethernet, les débits actuels sont :
- 10 Mbit/s
- 100 Mbit/s (Fast Ethernet)
- 1000 Mbit/s (Gigabit Ethernet).
On distingue deux types de carte réseau :
- celles qui communiquent en half duplex ne peuvent qu'émettre ou recevoir
des informations à un instant donné
- celles qui fonctionnent en mode full duplex peuvent émettre et recevoir
simultanément.

Les différents types de bus

Une carte réseau se connecte à la Carte mère  de l’ordinateur via un bus


informatique, généralement standardisé.
Différents standards de bus informatique se sont succédé pour offrir des débits
de plus en plus importants :
- le standard ISA (pour Industry Standard Architecture), un bus parallèle de 8
bits apparu en 1984
- l’EISA (Extended Industry Standard Architecture), extension à 16 bits du bus
ISA, apparue en 1988
- le PCI (Peripheral Component Interconnect), un bus parallèle de 32 bits,
apparu en 1994
- le PCI Express abrégé PCIe, apparu en 2004.

Il existe donc des modèles de cartes réseau pour les bus ISA 8 bits, ISA 16 bits
et PCI.

Installation matérielle

La première chose à faire est d'ouvrir votre ordinateur et d'y insérer la carte
réseau, qu'elle soit ISA ou bien PCI. Pour cela vous aurez besoin d'un tournevis
cruciforme. Avant toutes choses débranchez l'alimentation, puis touchez le
boîtier d'une main et le sol de l'autre, il ne vous reste plus qu'à trouver un
emplacement de libre et d'y insérer la carte.

Par précaution CONSULTEZ LA DOCUMENTATION FOURNIE AVEC


LA CARTE même si celle-ci est généralement peu fournie. Si jamais des
cavaliers (jumpers) sont présents sur la carte vérifiez leur utilité.

Configurer le protocole TCP/IP

Les protocoles NetBEUI et IPX/SPX sont des protocoles simples qui n'ont pas
besoin d'être configurés. Ces protocoles sont suffisants pour un réseau local,
toutefois si vous reliez celui-ci à Internet ou si jamais celui-ci est grand, il vous
faudra utiliser le protocole TCP/IP qui est le protocole utilisé sur Internet. Ce
protocole utilise un système d'adresses uniques pour chaque ordinateur, appelées
adresses IP, pour repérer un ordinateur sur le réseau. Ces adresses sont notées
sous la forme xxx.xxx.xxx.xxx où chaque xxx représente un nombre de 0 à 255
(ainsi l'adresse 192.56.32.255 est une adresse valide tandis que 126.256.2.3 est
invalide).

Sur Internet, chaque ordinateur doit avoir sa propre adresse, il existe donc un
organisme, l'INTERNIC, qui est chargé d'allouer des adresses IP aux ordinateurs
qui sont connectés sur Internet.
Si votre réseau n'est pas connecté à Internet vous pouvez mettre les adresses IP
que vous désirez aux ordinateurs du réseau local en faisant attention toutefois de
mettre les mêmes trois premiers chiffres à tous (par exemple 125.2.3.6,
125.6.45.212 et 125.123.65.252).
Si votre réseau est connecté à Internet (c'est généralement pour cette raison que
l'on installe le protocole TCP/IP sur un réseau local), il existe des adresses
reservées par l'INTERNIC, c'est-à-dire des adresses que vous pouvez utiliser à
loisir sur votre réseau local car elles ne seront pas prises en compte par les
routeurs sur Internet et ne gêneront donc personne.
Il s'agit des adresses suivantes :
 10.0.0.0 à 10.255.255.255
 172.16.0.0 à 172.31.255.255
 192.168.0.1 à 192.168.255.255

Pour installer le protocole TCP/IP allez dans Panneau de


configuration/Réseau/Ajouter/Protocole puis choisissez TCP/IP sous le
constructeur Microsoft Le CD de Windows vous sera probablement demandé)

Il vous faut maintenant spécifier une adresse IP unique pour chaque ordinateur
du réseau local. Pour cela allez dans Panneau de configuration/Réseau et
double-cliquez sur TCP/IP.
Dans l'onglet Adresse IP choisissez spécifier une adresse IP puis entrez pour
chaque ordinateur une adresse IP faisant partie des adresses réservées ci-dessus
(par exemple 192.168.0.1, 192.168.0.2, ...)
Puis entrez 255.255.255.0 comme masque de sous-réseau pour tous les PC du
réseau local.
Sur chaque machine du réseau créez un fichier texte appelé lmhosts (sans
extension) dans le répertoire c:\windows\ comprenant sur chaque ligne l'adresse
IP puis le nom d'ordinateur associé, par exemple :

Cela permet d'associer les adresses IP à des noms pour plus de facilité...
Le réseau est maintenant prêt à fonctionner, il ne reste plus qu'à effectuer
quelques tests pour vérifier son bon fonctionnement!

Installer votre modem ADSL

Vous pouvez installer votre le terminal Haut Débit Multimédia Orange dès que
vous en disposez.
Cependant, votre connexion ne fonctionnera qu'environ 8 jours après votre
souscription à votre offre Haut Débit Multimédia Orange (ce délai peut varier en
fonction de votre lieu de résidence).

Si le raccordement n'est pas effectif passé ce délai, nous vous conseillons de


contacter votre service clients Orange pour obtenir plus d'informations
concernant votre première connexion à internet via le réseau ADSL.
Il vous sera seulement possible de vous connecter à l'internet haut débit avec
Orange lorsque les deux étapes suivantes seront validées.
La documentation présente dans le Pack vous indique le détail de la procédure
d'installation.

Il est impératif de respecter scrupuleusement l'ordre des opérations. Vous devez


procéder de la façon suivante :
1 Insérez dans votre lecteur de Cédérom le CD "Kit de connexion ADSL"
et suivez les instructions ; il vous sera demandé d'indiquer vos identifiants
de connexion ;
2Insérez ensuite le CD d'installation et suivez les instructions ;
3Vous pouvez maintenant brancher votre Modem au port USB de votre
ordinateur en suivant le schéma ci-dessous.

Il est nécessaire d'installer un filtre sur chacune des prises téléphoniques


effectivement utilisées (ordinateur, téléphone, fax, Minitel...). Ces filtres
permettent de séparer votre trafic téléphonique de votre trafic Internet ; ils vous
garantissent une qualité optimale de connexion.
Deux filtres (prises gigognes) sont livrés avec le Pack. Pour vous procurer des
filtres supplémentaires, vous pouvez vous adresser à votre agence France
Télécom.
Votre identifiant de connexion internet Orange est actif

Votre identifiant Orange sera actif uniquement à la date indiquée sur le mail de
confirmation de changement de votre offre ou sur votre courrier de bienvenue si
vous êtes nouveau client.
Il est impossible d'établir une connexion haut débit avant cette date.

Si vous êtes dans le cas d'un changement d'offre, vous pouvez cependant vous
connecter avec votre ancien modem bas débit avant cette date.
De plus, il est nécessaire d'attendre que votre ligne téléphonique soit raccordée
au réseau ADSL.
votre ligne téléphonique est raccordée au réseau ADSL

Vous constaterez au bout de quelques jours que le voyant ADSL de votre


modem devient vert fixe. Cela signifie que votre ligne est raccordée au réseau
ADSL de France Télécom.
connexion à internet

A la date indiquée sur le mail de confirmation de changement d'offre, la


déclaration par Orange de votre connexion est effective ; le voyant ADSL est
vert fixe ; vous pouvez naviguer sur le Web et profiter pleinement de votre
connexion ADSL.

Si le voyant ADSL est toujours clignotant, le raccordement de votre ligne


téléphonique au réseau ADSL de France Télécom n'est pas terminé. Nous vous
invitons à patienter quelques jours.
analyser les voyants de votre modem ADSL
Après votre première connexion à internet via l'ADSL, la Connexion de la
rubrique Assistance de orange.fr répond à vos questions.
optimiser votre ligne ADSL
vous ne parvenez pas à vous connecter : analyse de l'état des diodes du modem
USB
vous ne parvenez pas à vous connecter et vous obtenez l'erreur 678

Vous aimerez peut-être aussi